www.altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Livres pour les jeunes et les « Isidor » HomoEdu > Albums > Imagier renversant, de Mélo & Sébastien Telleschi, Je veux un zizi ! de (...)

Des albums anti-sexistes pour les petits

Imagier renversant, de Mélo & Sébastien Telleschi, Je veux un zizi ! de Lætitia Lesaffre, Longs Cheveux, de Benjamin Lacombe ; Giga-Boy, de Gaël Aymon et Cécile Vangout

Talents hauts, 2006, 2010 & 2011, de 20 p. à 26 p., de 9,8 à 11,5 €.

mercredi 13 octobre 2010, par Lionel Labosse

Voici un éditeur qui fait son cheval, euh, pardon, sa jument de bataille de l’égalité entre les sexes et de l’anti-sexisme, avec la collection « Livres et égaux » et des albums pour les 3-7 ans. Parmi ces albums, en voici quatre que nous vous recommandons. Le prix est relativement élevé pour le nombre de pages, mais la qualité est au rendez-vous, et il faut espérer que les livres résisteront aux mauvais traitements infligés par les filles turbulentes, et que les sages petits garçons pourront les consulter longtemps avec le soin qui les caractérise !

Imagier renversant

Imagier renversant (2006) est un album mis en images par le graphiste Sébastien Telleschi sur une idée de Mélo, elle-même inspirée par les travaux de Leila Acherar Les 8 doubles pages présentent sur des rectangles séparés en deux triangles inversés à la façon des cartes à jouer, des situations de la vie quotidienne ou professionnelle dans lesquelles les rôles traditionnels sont inversés. « Le gant », c’est le papa et son fils qui font la vaisselle, pendant que maman et sa fille s’apprêtent à enfourcher une moto rose. « Les courses » joue avec les mots, puisque les filles piquent un sprint tandis que papa remplit son chariot au supermarché (et vive le petit commerce !). « Le fil », c’est madame la chirurgienne, et monsieur qui reprise sa chaussette (un monsieur qui a un chat, et pas d’enfant ni de femme, lui : tiens, tiens !). « L’argent », c’est une dame qui flambe au casino, alors qu’un mec très fashion victim et bras cassé flashe sur des bijoux en argent. « La souris », c’est un gros dur qu’effraie un muridé tandis qu’une demoiselle manipule un ordi. « Le tablier », c’est papi qui fait la cuisine pendant que mamy fait sa bêcheuse (là, ça fait belle lurette que les cuisiniers – surtout quand ce n’est pas la cuisine familiale – sont des mâles). « Le fer », c’est une maréchale-ferrant et un gai repasseur. « Le bain », c’est une femme célèbre qui en prend un de foule, tandis qu’un bogosse fait sa cagole au bord de la piscine. Un bel album très moderne dans sa présentation, qui permettra d’inverser les clichés à l’âge où ils se cristallisent. En espérant que les enseignants suivent d’autre part les conseils de Philippe Clauzard.
Je veux un zizi ! de Lætitia Lesaffre

Je veux un zizi !

Non, moi ça va. C’est Lætitia Lesaffre qui pousse ce cri dans cet album malicieux paru en 2010. Ou plutôt c’est une petite fille qui le pousse, elle qui jalouse un petit garçon qui ne semble pas fier de sa prérogative caudale. Ce dont elle rêve, c’est de « faire pipi debout très loin », ou d’être musclée et de se bagarrer. Le pauvre garçon semble victime de la domination féminine, car il se fait punir à cause des filles. La demoiselle veut être Père Noël, tandis que le garçon se travestit en Petit Chaperon rouge. Idem pour la grossesse, il en rêve et elle s’en passerait bien. Elle rêve de « faire des trous dans les murs et plein de boucan », alors que le garçon est habitué à voir sa maman bricoler. On est étonné d’ailleurs de constater sur la dernière image que les deux enfants semblent appartenir à la même famille, puisqu’un homme et une femme pénètrent dans leur chambre pour leur rappeler que « zizi ou pas zizi, il faut faire pipi avant d’aller au lit ! ». Les images prolongent le texte (normal, l’auteure est l’illustratrice !), montrant par exemple une déchirure très peu phallique sur le pantalon du garçon, ou son fantasme de grossesse.
Longs Cheveux de Banjamain Lacombe

Longs Cheveux de Benjamin Lacombe

Longs Cheveux (2010) relate les affres de Loris, petit garçon aux cheveux longs. On le prend souvent pour une fille, et ça l’énerve. Loris se calme en se remémorant de nombreux héros aux cheveux longs, comme Tarzan, Samson, Louis XIV, mais aussi les Indiens d’Amérique, et tant d’autres. Il adore aussi son père, guitariste flamenco, donc chevelu. D’ailleurs, lui aussi joue de la guitare, ce qui séduit Élena. C’est tout pour ce court album sans prétention, qui pointe seulement un préjugé habituel, ce qui est déjà pas mal…
Giga-Boy de Gaël Aymon et Cécile Vangout

Giga-Boy de Gaël Aymon et Cécile Vangout

Giga-Boy (2011) est un conte de Gaël Aymon illustré par Cécile Vangout. Giga-Boy est né au pays des super-héros, avec un destin tout tracé. Quand il choisit son costume de superhéros, on lui reproche de prendre des couleurs « réservées aux superfilles ». Lors d’une mission il met une écharpe rose, et son exploit en est minoré. Il s’enfuit et sauve une princesse, mais celle-ci veut l’épouser pour suivre un script conventionnel et ne supporte pas qu’il envisage « d’abandonner [son] travail de superhéros ». Il essaie un peu tous les milieux, mais ne tombe que sur des hommes qui jouent à être des hommes. Un jour il tombe sur un alter-héros, un garçon qui rêve devant la porte du monde des « vrais gens » (on pense à Gilgamesh et Enkidou), où « les filles ne rêvent pas que de se marier » entre autres. Qui osera pousser la porte ?

- Chez le même éditeur, voir aussi La liste de Noël, de Nathalie Leray & Christine Circosta et Une vache pas cloche, de Viviane Faudi-Khourdifi & Estelle Billon-Spagnol.
- Voir Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ? de Thierry Lenain & Delphine Durand, paru en 1998. Voir une bibliographie sur le site de Mix-Cité et une autre sur le site du Point G.
- Voir le site de Benjamin Lacombe.

Lionel Labosse


Voir en ligne : Télécharger des ressources pédagogiques sur le site de l’éditeur


© altersexualite.com 2010-2014
Retrouvez l’ensemble des critiques littéraires d’altersexualite.com. Voir aussi Déontologie critique.