Accueil > National-covidisme > Le Passe, ça ne dérange personne ! À part Ted.

Le Passe, ça ne dérange personne ! À part Ted.

mercredi 12 janvier 2022

Nous avons reçu d’un fidèle autant que jeune lecteur, Ted, 18 ans, ce témoignage que nous livrons sans commentaire.

« J’ai 18 ans aujourd’hui.

L’année dernière, à cause du covid je suis resté coincé à la maison avec mes darons. Plus de potes, plus de soirées. Du coup, j’ai eu un temps fou pour faire plein de recherches sur des trucs que je trouvais zarbis.

Zarbi d’abord d’enfermer les bien-portants et pas seulement les malades. Comme on l’a toujours fait, même en temps de peste.

Zarbi ensuite de dire que le virus venait d’un Pangolin qui avait niqué une chauve-souris dans un marché. Plutôt que du labo d’à côté. Dire qu’un virus avait des chance de sortir d’un labo qui fabrique des virus, c’était complotiste.
Et là, vlan, j’étais devenu complotiste…

Sauf que cette année c’est plus complotiste, il paraît. Va comprendre !…

Ensuite on a dit qu’il n’y avait pas de traitement pour soigner le covid. Surtout pas avec l’hydroxychloroquine. Parce que c’était pas testé suivant une étude randomisée. Randomisée ! Une étude où tu compares des malades que tu soignes et des malades que tu soignes pas. J’ai pas bien compris le concept : soigner en laissant crever des gens. Zarbi. D’autant qu’on le connait depuis 70 ans ce médoc : pourquoi le retester ?!… Tu refais pas des tests techniques sur ton scoot chaque fois que tu vas voir un pote différent. Et pourquoi l’interdire ? On n’interdit pas de rouler avec un scoot qui marche pas !… Ce qui est clair en tous cas c’est qu’un médoc qui soigne les Africains pour 10 balles ça rapporte pas assez aux labos…

J’allais oublier les masques. Bah ! les masques ! Autre embrouille. On n’en avait pas, ils servaient à rien. On en avait, il fallait les mettre ! Ou on allait tous mourir à coups d’amendes de 135 euros. Portez le dehors, dedans puis pas dehors et puis dans les restaus. Et puis redehors ! Sauf quand t’es assis pour manger… Du grand n’importe quoi.

Et puis le couvre-feu. Comme ça on était bien entassés dans les bus ou les supermarchés avant 18 h, et pis non, 19 h ou 20 h. Bonjour la distanciation sociale ! En logique c’est même pas niveau CE1 !

Mais y a plus fort encore. Le vaccin efficace à 95 %, qui finalement ne t’empêche ni de choper le virus ni de le transmettre… Une prouesse réalisée en un an alors qu’un vaccin demande 10 ans. Tu m’étonnes qu’il marche qu’à moitié. Mais là, pas besoin d’étude randomisée. Non, c’est bon, on peut le vendre direct… Enfin pas à moi. Je préfère attendre.

Et sommet du gâteau : Le Passe sanitaire. Là mes potes m’ont dit : fait pas ta tronche, fais toi vax comme tout le monde. Sinon pas de sport, pas de ciné ou de boites. Tu vas pas rester dans ton coin, ils m’ont dit. Moi j’ai dit : y a déjà 1 million d’effets secondaires. Et dans 10 ans, ça va donner quoi ?

Ils en savent rien, ils veulent pas savoir. Certains comprennent pas. Ils se sont dit : tant pis pour lui, on va le laisser à part, Ted…

Heureusement pas tous… Et toi ? »

#JeSuisTed

 Voir notre article « Jeunes en lutte contre le covidisme : informés et talentueux ».

Illustration de vignette : « Des Français manifestent contre l’extension du pass sanitaire le 17 juillet 2021 à Toulouse. » © ALAIN PITTON / NurPhoto.

© altersexualite.com 2022