www.altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Livres pour les jeunes et les « Isidor » HomoEdu > Albums > L’heure des parents, de Christian Bruel & Nicole Claveloux

Des tas de papas, des tas de mamans ! pour les tout petits.

L’heure des parents, de Christian Bruel & Nicole Claveloux

Éditions Être, 1999, 30 p., 10,37 €.

mardi 1er mai 2007, par Lionel Labosse

À la grande ménagerie des papas et des mamans, Camille fait sa cueillette onirique…

Camille est un lionceau, il s’endort et rêve à ses parents. Il y a d’abord les vrais, Mathilde et Hugo, qui « inventent des livres avec des images », mais il y a aussi des tas de parents inventés, des parents qui « vont à des réunions contre le dollar », ou bien Nelson et Paul, deux lions superbes et généreux en maillot de bain, ou encore « Juliette et… c’est tout », ou Alice et Maud, deux panthères fatales, voire une bande de castors. Et les auteurs de conclure : « Les parents de Camille s’appellent Papa et Maman ». Voilà un bel album tout simple pour évoquer avec les tout petits les différentes déclinaisons existantes de « papa et maman ».

- Voir Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon, de Christian Bruel & Anne Bozellec.

- Voir dans un genre très proche, Milly, Molly et toutes sortes de papas, de Gil Pittar & Cris Morrel.

- Nicole Claveloux a développé son immense talent dans un genre totalement différent, le conte érotique. Voir Contes de la fève et du gland, de Nicole Claveloux & Charles Poucet.

Lionel Labosse


Voir en ligne : Site de Nicole Claveloux


© altersexualite.com 2007
Réagissez, complétez cette critique, en précisant si vous êtes auteur, enseignant, élève… Retrouvez l’ensemble des critiques littéraires d’altersexualite.com. Voir aussi Déontologie critique.

Messages

  • Si je peux me permettre, les "vrais parents" de Camille ne sont pas Mathilde et Hugo qui apparaissent au début du livre mais "papa et maman" dont on ne connait pas les prénoms. Ils apparaissent à la fin de l’ouvrage dans l’environnment qui a favorisé les rêves de Camille et cette succession de "parents" en couple ou seul tous plus "ébouriffants" les uns que les autres.

    Cordialement.

    Erwan Rivoalan.