www.altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Livres pour les jeunes et les « Isidor » HomoEdu > Albums > L’Amour de toutes les couleurs, de Lucia Moreno Velo & Javier (...)

Femmes sans père ni homme, pour les petits (3 à 7 ans)

L’Amour de toutes les couleurs, de Lucia Moreno Velo & Javier Termenon

La Cerisaie, 2007, 32 p., 13 €.

dimanche 13 mai 2007, par Lionel Labosse

Un album aux illustrations plaisantes, mais peu novateur dans le propos, si ce n’est le bilinguisme franco-anglais. La « lesboparentalité » est un thème porteur, mais pourquoi rayer à ce point toute trace d’homme ?

« Ma famille est super » proclame d’entrée l’héroïne. Deux mamans, forcément, cela ne peut être que formidable, surtout quand pas la queue d’un homme ne se profile dans tout l’ouvrage, quand l’enfant ne se pose pas un seul instant la question de l’origine de la « petite graine ». Pour le masculin, il y a le mot « amour » avec son genre grammatical fort opportun, qui permet de passer sous silence la question du père, comme si elle ne tarabustait pas les enfants de couples lesbiens. Bon, cessons de ronchonner, vous savez ce que je pense de cette mode des albums qui sous couvert d’« homoparentalité » n’évoquent en général que la « lesboparentalité », qui va malheureusement trop souvent de pair avec l’éviction du père. À quand le premier album pour les enfants qui évoquerait une famille avec deux papas, et sans éjecter la mère ? (deux albums y font brièvement allusion : Milly, Molly et toutes sortes de papas, et Marius). Cet album est quand même une réussite graphique et poétique, reconnaissons-le, mais pas très innovant, et un peu « à l’eau de rose » dans son hymne bilingue à « l’amour de toutes les couleurs ». Une dernière chose : que cherche la petite fille « derrière le nounours » comme dit le texte, ou plutôt devant, comme suggère le dessin, à la p. 28 ? Ne serait-ce pas le retour du refoulé ?

- Voir le documentaire Nous, enfants d’homos, Stéphanie Kaim.
- Paru en 2001 chez Albin Michel mais épuisé, l’album Marguerite veut un papa de Clara Le Picard, illustré par Julie Baschet, posait la question dans un cadre hétéroparental : une maman répond aux questions de sa fille : « Maman trouve que je suis fatigante de ne parler que de ça. Mais c’est quand même intéressant de savoir qui est mon papa. » Il s’agissait d’un amour de vacances : « ça n’a duré que le temps de faire un bébé. Après on est repartis chacun dans notre vie et on ne s’est jamais revus. » Souhaitons qu’un jour un album ose ne pas occulter la question dans un cadre « homoparental »…

Lionel Labosse


Voir en ligne : Éditions La Cerisaie


© altersexualite.com 2007
Retrouvez l’ensemble des critiques littéraires jeunesse & des critiques littéraires et cinéma adultes d’altersexualite.com. Voir aussi Déontologie critique.

Messages