Accueil > Billets d’humeur > Voter pour le Frexit ou mourir « pour l’Ukraine »

Votez pour qui vous voulez sauf pour l’occupant de l’Élysée

Voter pour le Frexit ou mourir « pour l’Ukraine »

Je voterai pour le Frexit et pour Asselineau

vendredi 7 juin 2024, par Lionel Labosse

J’aurais voulu m’en abstenir, mais le niveau de censure dans la dictature qu’est devenue la France est tel que je dois publier mon avis sur les élections européennes de dimanche 9 juin. Je vous propose un article et quelques vidéos brèves pour vous convaincre d’abord de voter, et si possible de voter utile. Malgré les innombrables trolls envoyés par le pouvoir pour se moquer des « veautants », l’abstention est la seule chance de victoire d’un pouvoir aux abois qui sait à quel point il est haï comme aucun pouvoir en France ne l’a été depuis des lustres. La France est en danger de mort. J’avais fait des articles sur l’élection présidentielle de 2022, où le vote utile était déjà « tout sauf macron » ; mais pour ces élections à un tour, le vote utile c’est Frexit, pour éviter la guerre. On note que les syndicats gauchistes (pardon pour le pléonasme) actionnent le moulin à prière rouillé appelant à voter « contre l’extrême drouâteuh » comme à chaque élection depuis 40 ans, c’est dire le niveau. Bientôt ces syndicats vont nous conseiller au nom de la bienveillance républicaine, de mettre un bonnet d’âne au tiers de la classe qui vote ou dont les parents votent « extrême drouâteuh » !
On s’attend à une abstention record, alors que ce sont les élections les plus importantes qui aient jamais eu lieu en France. Avec une abstention de plus de 50 %, chaque vote compte double ; les européistes nous préparent une guerre mondiale imminente, alors il est vital de se déplacer pour voter pour toute autre liste que celle du chef de l’Étron. Je désigne par ce nom l’occupant de l’Élysée depuis qu’il a déclaré qu’il voulait « emmerder les non vaccinés ». Son gouvernement fasciste, avec la complicité du parlement de godillots et de faux opposants (LFI, PS, ESCROLOGISTES, RN et LR réunis), a eu beau mettre en place le délit d’outrage en ligne, je leur chie à la raie. De toute façon, comme l’a bien dit ce jeune homme, je préfère être en prison vivant que recevoir une balle sur le front Ukrainien où le chihuahua de l’Élysée a l’intention d’envoyer crever nos fils, nos étudiants, nos neveux au nom de ses maîtres, Bernard Arnault, David de Rothschild et Henry Kravis, et toute la racaille qu’il y a derrière.

Donc votons pour n’importe qui sauf la bécasse Hayer. Si cette liste passe sous la barre des 10 % grâce à la mobilisation des abstentionnistes, l’agent américain occupant de l’Élysée sera obligé de dégager avec le détourneur de mineur et usurpateur d’identité à perruques qui l’accompagne (et agent itou). Ceci constitue un outrage en ligne. Sur cet aspect je vous propose une intervention de Thierry Meyssan qui nous apprend que les 3 derniers présidents de république sont des agents américains. C’est un outrage en ligne, et personne n’a porté plainte contre Thierry Meyssan. Étonnant, non ?

Si les européistes et leurs commanditaires mondialistes veulent déclencher une guerre nucléaire, c’est parce que les crimes coronazis sont en passe d’aboutir à des condamnations. Les médias fascistes français le taisent, mais le coronazi mondial n°1, Anthony Fauci, se rapproche de la prison à vie ou de la chaise électrique aux États-Unis avec son interrogatoire actuel au Sénat. Oui, le Covid est une invention, ce que nous disons depuis 4 ans. La vérité prend l’escalier, mais elle monte, elle monte. En Europe l’agent Von der Leyen a de plus en plus chaud aux fesses.

Les médias et l’Arcom organisent une censure farouche de toute opinion contraire à la doxa sur l’UE, alors même que celle-ci est au bord du gouffre. Les candidats des partis européistes sont les seuls autorisés à débattre, et en plus d’avoir des heures de parole dans les médias officiels, ils sont systématiquement placés aux meilleurs horaires. C’est la notion de l’« équité ». Les sondages disent que les Français sont 1/3 à être favorables au Frexit (sans le moindre débat) ; l’occupant de l’Élysée a déclaré lors d’une entrevue que si un référendum était organisé, le frexit l’emporterait (extrait dans la vidéo d’Asselineau sur Zemmour), mais les listes favorables au frexit totalisent 1 % du temps d’antenne. Cela constitue un cas d’école d’ingénierie sociale visant à contrer une fenêtre d’Overton : alors que le Frexit a franchi depuis la création de l’UPR toutes les étapes de l’Impensable au Raisonnable en passant par le Radical et l’Acceptable, la caste met tout son poids de corruption dans la balance de la tyrannie pour l’empêcher par la censure et l’invisibilisation de franchir les deux dernières étapes, du Populaire à la Politique publique, alors que dans le même temps, cette caste satanique tente d’imposer par tous les procédés déloyaux une kyrielle de pratiques qui dans une société qui n’a pas perdu ses repères resterait dans l’impensable, comme l’anthropophagie, bouffer des insectes, la viande en 3D, les vaxins forcés, le refus de soins, le changement de sexe pour les enfants sans demander l’avis des parents, le suicide assisté de personnes en bonne santé, l’empoisonnement de l’environnement par les chemtrails, la surveillance totale de l’espace public, les confinements, etc. C’est une inversion totale des valeurs, et il est temps d’imposer notre fenêtre d’Overton à nous, le frexit et le coup d’arrêt au mondialisme.
Je vous encourage à jeter un coup d’œil sur les Sondages sur le référendum français du 29 mai 2005 (que l’agent américain Sarkozy a volé). Avant le référendum, les sondages donnaient le « oui » à 69 %. Le « non » l’a emporté à 55 %. Parce qu’il y a eu débat. Les agents étasuniens qui dirigent la France et l’UE ont bien compris le danger du débat, et ils empêchent donc désormais tout débat, et nous matraquent avec leurs sondages bidons.
Qui peut croire que les partis favorables au génocide palestinien (TOUS les « grands » partis invités par les médias sauf LFI, qui aime la Palestine mais est animé par une haine irrémédiable de la France) vont tous faire des scores égaux ou supérieurs à leur score de 2019, alors que la jeunesse brave la Brav M, la milice de la macronie, pour manifester son soutien au peuple génocidé ? Voyez comment l’infatigable sayan BHL [1] au service d’Israël a réuni tous ces braves gens le 3 juin à Paris pour tourner le moulin à prières rouillé de l’antisémitisme pendant que les « nazis sans prépuce » massacrent à tour de bras.
Même si je suis loin d’apprécier LFI, j’apprécie et je soutiens leur agit-prop contre la mafia qui dirige la France, et la dirige dans le mur. Voyez leur happening du 4 juin qui fait péter un câble à l’israéliste qui dirige l’Assemblée de notre pays devenu annexe d’Israël, et qui a en ce moment une pétition qui atteint 275 000 signatures pour demander son éviction de l’assemblée pour port du drapeau israélien, alors qu’elle fait exclure ceux qui agitent le drapeau des victimes des « nazis sans prépuce » de l’extrême droite israélienne. Cette image rejoindra les autres grandes images de cette période de libération de l’oppression israéliste et shoatiste. Ce clan hyper-puissant est en panique parce que leur pistolet mitrailleur est devenu pistolet à eau. Et les députés LFI nous donnent et donnent à la jeunesse une formidable leçon de démocratie : quand un pouvoir abusif t’enlève le droit, prends le gauche. Désobéir est un devoir civique. Quel dommage qu’ils aient souscrit sans sourciller à la tyrannie covidiste. Ceci n’est pas un discours de haine, c’est un discours factuel.
Je me permets de rappeler une évidence qui prend de plus en plus corps dans les esprits malgré le matraquage que nous subissons à longueur de journée : qui est responsable de la Shoah ? Les Allemands ou les Arabes ? Qui a été puni de la Shoah ? Les Arabes, pendant que les savants nazis étaient exfiltrés aux USA par l’opération Paperclip. Qu’est-ce qui aurait été juste pour la création d’un État juif ? Le prélever sur le territoire allemand coupable d’avoir amené Hitler au pouvoir, ou le prendre aux Arabes innocents ? Le territoire israélien n’est-il pas d’une taille équivalente à l’Alsace et la Lorraine, si vous voyez ce que je veux dire ? Eh bien les innocents ont été châtiés, et les « nazis sans prépuce » traitent d’antisémites tous ceux qui proclament l’évidence ! C’est ça l’enjeu de ces élections : dégager tous les complices de ces mensonges que nous subissons depuis 70 ans.

Je pense donc, et j’espère, que ces partis sionistes, de Renaissance au RN et à Zemmour en passant par l’agent étasunien Glucksmann, Bellamy et les traîtres de LR qui maintiennent au pouvoir l’occupant de l’Élysée, verront leurs scores relégués bien en dessous des sondages bidons, et si possible en-dessous des 5 %, comme cela a été le cas pour le PS et pour LR aux présidentielles.

Je pense, même si je ne l’espère pas, que LFI, en tant que seul « grand » parti s’étant positionné contre le génocide et le sionisme, va récolter le prix de son courage, et le vote d’innombrables abstentionnistes.

Je pense et j’espère que parmi les petites listes, les deux listes sérieuses qui proposent le Frexit, c’est-à-dire les Patriotes de Florian Philippot et l’UPR de François Asselineau, vont passer la barre des 5 %, et au moins celle des 3 % qui leur permettrait de se faire rembourser les frais de campagne, de façon à pouvoir se présenter aux élections législatives qui devraient suivre. J’ai assisté au meeting de l’UPR le 31 mai vendredi dernier à Paris et je confirme qu’il y avait 900 personnes, sans aucun média sur place, alors que cela n’avait été annoncé que 3 jours avant. Et comme Asselineau l’explique, partout en France et dans les DOM-TOM, l’UPR est très bien accueillie alors que les grandes listes font des bides. De nombreux témoignages montrent qu’à la Réunion, en Guyane ou en Martinique, l’UPR est le seul parti qui intéresse vraiment les gens, qui a des affiches sur les pancartes, etc. Dans ces départements qui se sentent peu concernés par l’Europe, et pour cause, mais qui pour la plupart ont voté massivement contre la macronie en 2022, il risque d’y avoir une mobilisation pour le Frexit alors que d’habitude la participation aux européennes est insignifiante. En tout cas si vous êtes concerné, allez voter ou recommandez à vos parents de le faire.

Malgré toute la sympathie que j’ai pour Lalanne et Dieudonné (favorables au Frexit), ainsi que pour Éric Verhaegue (« souverainiste » non favorable au Frexit ou alors avec des « mais » à n’en plus finir), qui présentent des listes mais sans bulletins ni affiches, je ne voterai pas pour eux car si les 2 principales listes du Frexit rataient la barre des 5 ou des 3 % à cause de quelques voix, ce serait un crève-cœur. Vous pouvez constater sur cet article Sondages sur les élections européennes de 2019, que les 7 listes qui en 2019 n’avaient pas de bulletins de vote, du Parti Pirate à PACE, ont réuni entre 0,01 et 0,15 % des voix, et que deux partis, EELV et LR, ont réalisé un score de 5 % – je dis bien 5 %, c’est-à-dire très loin au-dessus de la marge d’erreur – au-dessus ou en-dessous de l’ultime sondage publié 3 jours avant les élections. 5 points ! On n’en demande pas plus, et je reste persuadé que si nous ne nous laissons pas décourager par des sondages bidons, nous pouvons envoyer au parlement au moins 2 x 5 députés pro-frexit. Il faut rappeler le témoignage personnel de Philippe de Villiers sur le fait que les sondages et la médiatisation se paient.

Comme j’ai de la sympathie pour Lalanne et Dieudonné, je vous renvoie à cet article de la presse du pouvoir qui, non contente de les invisibiliser à fond, voudrait faire interdire leur clip de campagne. La journaputerie n’aime pas la liberté d’expression ! En fait, mon petit doigt me dit que le jounaliste qui a pondu l’article pourrait en réalité être un petit malin qui connaît l’effet Streisand… Grâce à son article, le clip en question va voir sa visibilité démultipliée… Asselineau a bien expliqué que des journalistes lui avaient confié en aparté qu’en réalité ils étaient d’accord avec lui mais avaient peur de moufter.

J’ai aussi de la sympathie pour Philippot, car pendant la tyrannie covidiste, il a organisé sans relâche et à rythme soutenu des manifestations sur Paris, qui nous ont permis, nous les réprouvés, les parias qui refusions l’injection, ou ceux qui refusaient le passe nazitaire même s’ils avaient cédé à la pression sur l’injection, de garder l’espoir et d’organiser la résistance au coronazime (vous trouverez dans cet article la justification de la référence au nazisme que je ne fais pas par légèreté). Je vous renvoie à cette intervention brève mais qui m’a ému parce qu’il a dit exactement ce que je ressens personnellement. Et ses manifestations ainsi que toutes les manifestations anti-passe en France à l’été 2021 ont réuni un million de personnes. Un million de voix, c’est ce qu’il faut pour envoyer 5 députés du Frexit à l’UE !

Je terminerai par 5 brefs extraits d’interventions de François Asselineau, pour vous donner envie d’en écouter plus. C’est l’homme politique français le plus cultivé, le plus brillant, et le seul (encore plus que Philippot) à oser dire les choses cash, surtout lors de ses interventions en meeting, où il peut développer ses idées. Vous verrez que ce qu’il dit sur Israël est moins clinquant mais plus profond que toutes les punchlines de LFI, aussi courageuses soient-elles.
En conclusion, j’espère au moins vous avoir convaincu de vous déplacer dimanche pour voter, et pas pour le chihuahua de Rothschild, Arnault et Kravis. Si vous votez pour Asselineau ou Philippot, cela m’en touchera une en faisant bouger l’autre ; si vous votez pour toute autre liste que les prétendues « grandes listes » qui soutiennent le génocide (donc à part LFI), cela m’en touchera une ; et si vous votez pour le chihuahua, libre à vous mais prévenez tous les moins de 30 ans dans votre entourage d’annuler leurs vacances et de préparer leur paquetage pour mourir en Ukraine.

Bonus de dernière minute : Asselineau plaisante sur Jean-Michel Trogneux

Je termine par notre chanson « Frexit », par Marie-Line Weber, paroles de votre serviteur, et autres chansons pour le Frexit.

Nous avons aussi imaginé en chanson l’avenir du couple maudit de l’Élysée quand ils auront été chassés :

Il a existé une Primaire citoyenne en ligne pour départager les 5 listes favorables au Frexit. Le vote sur Telegram s’est terminé le 6 juin, avec Asselineau vainqueur (63,5 %) devant Philippot (32 %). Il y a eu 4 800 votants.

 Article repris par Profession gendarme.

Lionel Labosse


© altersexualite.com, 2024
Abonnez-vous à ma chaîne Odysee, et à mon fil Telegram.


[1Lire à ce sujet Le Printemps des sayanim de Jacob Cohen, L’Harmattan, 2011, dans lequel BHL est portraituré sous le nom de « MST », avec exactement le rôle qui lui a été confié au sein de la communauté juive organisée et de ses sayanim comme on peut le constater jour après jour.