Accueil > National-covidisme > Journal d’hybris macrono-véraniste (10), novembre - décembre 2021.

Jusqu’où ce délire covidiste ?

Journal d’hybris macrono-véraniste (10), novembre - décembre 2021.

Le monde transformé en asile psychiatrique : tous malades mentaux ?

samedi 27 novembre 2021, par Lionel Labosse

Si vous préférez Greta Thunberg à Louis Pasteur, vous n’avez pas apprécié mon journal de confinement, ni mon Journal de déconfinement (1) mai / juin, ni mon Journal de déconfinement (2) juillet-octobre, encore moins le Journal de reconfinement (1), octobre-décembre 2020, le Journal de reconfinement (2), janvier - février 2021, le Journal de reconfinement (6), mars - avril 2021, le Journal de reconfinement (7), mai - juin 2021 et le Journal de redéconfinement (8), juillet-août 2021, puis le Journal de vaxinofolie (9) (septembre - octobre 2021). Alors achevez votre infarctus en lisant ce 10e tome, novembre - décembre 2021, avec toujours une recension des meilleurs articles, et l’épluchage hebdomadaire des statistiques, jusqu’à la chute du macronistan et la fin de l’épidémie de covidisme, si cet enfer a jamais une fin. Vous pouvez commencer votre lecture au 1er novembre, au 15 novembre, au 1er décembre, au 15 décembre ou aller directement à la fin de l’article. Désolé pour les fautes d’orthographe et menues erreurs, car je n’ai pas le temps de relire ! Ah ! j’oubliais : comme un médecin – pardon, je reprends : comme un médecin honnête – qui déclare ses conflits d’intérêts, je déclare mes conflits d’intérêts pour que les choses soient claires et nettes : je suis raoultiste et fier de l’être. Cela veut dire en bon français que je suis un criminel de guerre nazi, que j’ai tué 6 millions de juifs, que chaque matin j’assassine une petite vieille, et sodomise deux petits garçons, bref, je suis « complotiste ». Donc vous voilà prévenus, vous pouvez tout de suite retourner lire vos sites collaborationnistes préférés, laissez-nous tranquilles et on se retrouvera à la coda. Si vous décidez de continuer la lecture, c’est que vous êtes aussi « complotiste », alors merci de signer le manifeste « La quatrième voie » du Collectif Laissons les médecins prescrire, pour mettre fin à la tyrannie sanitaire des khmers blancs. J’ai été le 423e signataire, et nous en sommes le 3 novembre à 118 121 signataires. Continuez, faites signer urbi et orbi, et ensemble nous mettrons les tyrans face à leur ignominie dictatoriale ! Il faut aussi soutenir France-Soir, menacée par la même tyrannie, pour crime d’avoir débusqué le complot du « Lancetgate » dès le 26 mai 2020, alors que la presse d’État, nonobstant l’aveu du Lancet, maintient le mensonge éhonté selon lequel il n’y aurait « pas de traitement » du Covid. Si ce n’est fait, visionnez la version 2 du film Hold-Up sortie le 15 février. Vu la controverse, j’ajoute ici les trois liens les plus intéressants concernant la question de l’inutilité des masques : cv19.fr, Laissons les médecins prescrire et Alternatif bien-être.com. Si vous voulez rejoindre les citoyens en lutte contre les covidistes qui ne cachent plus leurs desseins désormais, vous trouverez sur cette page une association proche de chez vous. Une ressource très utile est cette page de Patrick Martin (brionnais.fr) qui recense tous les articles marquants de la « Chronique de la Grande Guerre de la quinine et de ses dérivés ». Une autre ressource concurrente et qui allège mon travail, est Pressibus, un monsieur qui fait à peu près comme moi, et que je ne découvre que fin décembre 2021 !


 Le 1er novembre 2021, 62e jour de vaxinofolie. Bon clip de « The Bantics show » : « If Bill Gates was a mechanic. Sound Familiar ? » Pour les abrutis qui sont incapables de comprendre la réalité…
Saluons le Dr Nicole Delépine qui avec modestie nous a concocté non pas un article médical comme d’habitude, mais un article de militante de base pour saluer la mobilisation contre la dictature partout dans le monde ! Florian Philippot donne son analyse de la déclaration des présidents de conseil départementaux qui ne veulent plus verser le RSA aux soignants suspendus. Et il organise les blocages à venir. Je n’ai jamais vu de ma vie un parti politique aller en ce sens, mais je n’ai jamais vu non plus une mafia au pouvoir dans notre pays qui nous prive de nos libertés. Il se passe un truc inédit avec mon article « Brigitte Macron : « Et si c’était un homme ? » » : il a passé la barre des 16 000 vues, après avoir fait 7 000 en 24h ! Et pourtant, si vous recommencez une recherche « Brigitte Macron transgenre », vous ne tomberez que sur cet article (les services de l’Élysée n’ont pas porté plainte en diffamation, bien sûr, ils ont juste envoyé des trolls sur Profession gendarme ! Pitoyable !) Les pompiers de New York (rappelez-vous ces « héros » du 11 septembre 2001) sont en lutte contre le coronazisme. Putain, pourvu qu’il y ait un incendie dans l’appartement du maire et ceux de tous les fils de putes du coronazisme à New York. Qu’ils grillent en enfer ces porcs ! Je suis allé me balader au Mont Valérien, un endroit où je n’étais jamais allé de ma vie. Comment ai-je pu rater ça ? En ce jour des morts, j’étais quasiment le seul au cimetière américain. Dans le petit sanctuaire, une affichette « Soyez responsable, mettez un masque » ou autre connerie du même tonneau. J’ai écrit un mot sur le livre d’or, juste en-dessous. Ils ne chient pas la honte, décidément !
 Le 2 novembre 2021, 63e jour de vaxinofolie. Dominique Delawarde nous sort enfin son « Bulletin mensuel de situation Covid planétaire du 30 Octobre 0h00 GMT ». Extrait à méditer pour les covidistes : « Observations factuelles : À l’échelle planétaire, la mortalité Covid est, au 29 Octobre 2021 et après 7 milliards de doses de vaccins injectées, supérieure à ce qu’elle était le 29 Octobre 2020, à la même date, sans vaccination, à la suite d’une première vague épidémique très meurtrière.(6 429 décès / jour, moyenne sur 7 jours, le 29 octobre 2020 sans vaccin, 7 066 le 29 octobre 2021 avec vaccin) ; on réalise toute l’efficacité des campagnes vaccinales qui auraient dû faire reculer le virus et combattre les formes graves… On peut débattre de tout, sauf des chiffres… »
Le torchon coronazi belge La Libre me fait toujours bien rire. La semaine dernière ils proclamaient : « Pourcentage d’adultes complètement vaxinés : 86 %, et 87 % à une dose ». Or Aujourd’hui, on a un article intitulé : « Bruxelles toujours à la traîne en termes de vaccination : l’objectif de 65% de vaccinés fin octobre manqué » ! Quand on fera les comptes après la guerre, il faudra leur décerner un prix spécial du jury du coronazisme ! La vidéo du mardi de Raoult s’appelle « Vaccination dans le monde et nécessite du séquençage ». Il communique des chiffres qui sont de plus en plus défavorables aux vaxins disponibles en Europe.
 Le 3 novembre 2021, 64e jour de vaxinofolie. J’ai tenté un jogging ce jour, mais j’y ai renoncé au bout de 5 minutes, pour cause de douleur au côté. Je dois dire que je suis positif au covid depuis lundi, ce qui ne m’avais pas empêché de courir dimanche alors que j’avais déjà les symptômes (je croyais avoir un rhume). Bref j’en causerai dans quelques jours quand ce sera fini, pour éviter de dire des bêtises. Bercoff invite ce jour une nouvelle sénatrice, Jacqueline Eustache-Brinio, qui a rejoint les rangs de la Résistance, enfin très modérément car elle voudrait maintenir le passe dans nos colonies.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 2 novembre. Le point de comparaison est le mardi 26 octobre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 31 morts par jour en moyenne et 4 990 tests positifs / jour au lieu de 32 morts et 4 850 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests remonte à 2,18 % au lieu de 1,75 %, et le nombre de tests continue à augmenter, alors qu’ils sont payants ! Le retard à l’enregistrement de ces tests semble continuer. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) stagne, à 6 680/ 1 091 au lieu de 6 445/ 1 049. Réseau Sentinelles : sur la semaine 43, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est stable à 5 cas pour 100 000 habitants (celui de la semaine 42 en taux consolidé a été revu) à 6 cas. À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 continuent à augmenter, mais moins vite (150 au lieu de 127 en taux consolidé. Quelle reprise épidémique terrifiante ! Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse à 2992 / 385 le 2/ 11 au lieu de 2428 / 358 le 26/10. Morts : 36 par jour ; 4015 tests positifs par jour, au lieu de 39 morts / jour et 3230 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 17 377 tests positifs et 93 morts au lieu de 14 160 tests positifs et 74 morts. Royaume-Uni : 39826 tests positifs et 151 morts en moyenne, contre 45 100 tests positifs et 131 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 1750 tests positifs en moyenne, et 26 morts au lieu de 1800 tests positifs en moyenne, et 24 morts. Suisse : 1510 tests positifs en moyenne, au lieu de 890 tests et 50 morts. Attention : il y a un rappel de plus de 1000 morts sur la journée du 26 octobre, donc les chiffres seront faussés sur deux semaines. Belgique : il faudra faire le bilan demain si j’y pense car je suppose que le jour férié a empêché de collecter les données. Les autres marqueurs augmentent (1858 / 343 au lieu de 947 / 230 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 8,7 à 9,7 %. Le pourcentage d’adultes vaxinés à une dose n’a pas bougé : 87 %, et hier ils écrivaient que le chiffre à Bruxelles était de 65 %. Ils ne donnent plus le nombre d’hospitalisations / réanimations, et ne publient plus les chiffres quotidiennement, histoire de brouiller les cartes. États-Unis : 74 150 tests positifs et 1270 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 69 260 tests positifs et 1470 morts. Brésil : 9755 tests positifs et 261 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 11025 et 309 morts. Inde : 14 858 tests positifs et 548 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 14 860 tests positifs et 308 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 4,1 morts par jour en moyenne au lieu de 2,9 et 90 tests positifs / jour au lieu de 79.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 2 novembre à 20 h 30) : 247 286 553 tests positifs et 5 009 199morts (au lieu de 244 318 680 tests positifs / 4 960 323 morts). Progression comparée sur les 57 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 967 873 tests positifs et 48 876 morts au lieu de 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. On repart à la baisse après une semaine de légère hausse. Si l’on regarde l’évolution positive aux États-Unis, le rebond actuel devrait faire long feu, en tout cas la stagnation des données du réseau Sentinelles en France corrobore cette impression. N’oublions pas que nous sommes en automne, et que l’an dernier, cela avait une autre gueule : autour de 30 000 tests positifs et 250 morts pas jour. L’épidémie est finie, mais les petites putes du covidisme continuent à terroriser les mougeons, et les mougeons continuent à faire dans leur culotte. L’article « Brigitte Macron : « Et si c’était un homme ? » » : a passé la barre des 25 000 vues !
 Le 4 novembre 2021, 64e jour de vaxinofolie. Comme hier, j’échoue à faire un jogging à cause d’une légère douleur au côté. Je transforme ça en balade au soleil. J’apprends aujourd’hui qu’un projet de loi a été déposé « invitant le Gouvernement à accorder l’asile politique à Julian Assange ». Vu la signature de Martine Wonner, il a peu de chances d’aboutir. Je vous engage à faire la recherche suivante : « asile politique Julian Assange » en sélectionnant la durée « dernière semaine ». Vous constaterez qu’absolument aucun petite putain du journalisme n’a repris l’information. Un journaliste libre ça leur fout tellement la honte qu’ils ne peuvent même pas en parler, alors que cela fait des années que le portrait de Julian Assange devrait orner toutes les mairies de France et les entrées de tous les médias (voir ce que j’en disais dans cet article). Le Québec relire l’obligation vaxinale pour les soignants, mais avec des conditions humiliantes. Aux États-Unis, la chute morale du vieux débris Joe Biden est patente, et le phénomène « Let’s go Brandon » prend de l’ampleur pour dénoncer la complicité des médias. Ces médias ne peuvent pas cacher le « Pfizergate » mais tentent comme toujours de le minimiser avec des articles aux titres sous forme de phrases interro-négatives. Pourtant pour une fois c’est un journal scientifique qui le révèle. Une faille dans la machine à corrompre ? Très beau discours du sénateur de Marseille Stéphane Ravier (FN) qui parle « ausweis sanitaire », imagine la démission de Véran et le retour à la raison. Au réveil, il déchante et constate que le seul à être poursuivi c’est Raoult. Profession gendarme publie un document important (attention il faut cliquer sur un feuille blanche pour qu’elle s’affiche) qui confirme ce qu’on m’a déjà dit mais que je n’avais jamais vu circuler sur les sites complotistes : les essais sur les vaxins comportent une branche placebo égale en nombre à la branche avec le vrai produit. Cela modifie la perception de l’efficacité des vaxins, à moins que les études ne tiennent compte des placébos, (ce qui semble évident, mais je ne l’ai jamais lu). Au niveau individuel, quand une personne vous apprend qu’elle a été contaminée bien que vaxinée, il faut lui demander si on lui a dit dans quel groupe elle était. C’est étonnant qu’on ait rien entendu là-dessus, car c’est plutôt une info qui va dans le sens de la vaxination. Rémy de Juste Milieu nous propose le premier volet d’un débat avec François Asselineau : « du Brexit au Frexit ». Cela fait longtemps que je n’avais pas eu le courage d’écouter une de ses émissions, mais là ce n’est plus le même, il ne fait pas d’humour à deux balles, il écoute longuement son invité. En revanche, aucune allusion à l’omerta sur l’affaire « Brigitte Macron : « Et si c’était un homme ? » ». Étrange, étrange, étrange !
 Le 5 novembre 2021, 65e jour de vaxinofolie. Pfizer a mis en ligne un clip de propagande pour son poison, à destination des enfants. Par pitié, cliquez sur le pouce en bas ! Une parodie de deux sketches des Inconnus : Première partie (ci-dessous) et Deuxième partie.

Voici la liste des députés qui ont voté pour et contre la loi scélérate. Je crois que ce n’est même pas la peine de s’énerver car tout cela est une pitoyable comédie. Pour tout dire, ma députée, de Paris pourtant, a voté une seule fois sur les trois, et son mentor Mélenchon de même. Il est vrai que Martine Wonner et Joachim Son-Forget n’ont pas raté un vote non plus, et il est important de noter que Marine Le Pen a également voté contre. Le torchon collabo Le Figaro nous défèque un nouvel article contre Raoult à l’occasion de son audition devant l’ordre pétainiste des médecins ce jour.

Je suis Trans-Vax : merci de respecter mon choix !
© Lionel Labosse


 Le 6 novembre 2021, 66e jour de vaxinofolie. J’ai réalisé cette nuit au gré de mes insomnies, que le cauchemar qui me tient éveillé à longueur de nuits depuis des semaines constitue une sorte de changement anthropologique. Il n’y a pas d’images, d’analogies, de couleurs, de narration ; il y a simplement l’impression d’immenses blocs de textes que je pourrais à la limite copier-coller dans mon cerveau. Je me disais dans un état second que j’essaierais dès mon réveil, et je voyais cela comme une évidence. Quand on en est arrivé à ce point-là, c’est bien que les dystopies de George Orwell ou Aldous Huxley ont pris corps. Les coronazis ont pris position de nos âmes. Il faudrait interroger un psychanalyste pour savoir s’il a observé des changements de cette nature dans les rêves que lui racontent les gens. Bien qu’encore très fatigué par le Covid, je me suis calfeutré de nombreuses couches et j’ai suivi la manif Philippot. Moins de monde qu’il y a quinze jours, et je ne sais pas ce qui a pris à la foule, ils semblaient avoir un train à prendre. Peut-être avec l’heure d’hiver feraient-ils bien d’avancer le rendez-vous à 13 h. « Fuck Joe Biden » n’arrête pas d’agiter les stades étasuniens ! Il y a des trucs qui font du bien !
 Le 7 novembre 2021, 67e jour de vaxinofolie. J’ai sans doute eu tort de sortir hier ; mon épuisement est à son maximum. Je vais prendre une journée de diète avec juste des tisanes. Fabrice Di Vizio est interrogé par France-Soir : « Ce qu’on ne supporte pas chez Didier Raoult, c’est qu’il parle aux gens ».
 Le 8 novembre 2021, 68e jour de vaxinofolie. Suite à une syncope le matin, j’ai dû me faire recoudre à l’hôpital Bichat où m’ont emmené trois magnifiques pompiers que le 15 m’a envoyés après que j’eus tenté en vain de trouver un généraliste, puis SOS médecins (tenez vous bien : ils n’ont pas de médecin disponible dans le 18e !) Du coup batterie d’examens et hospitalisation dans la petite unité Covid de 7 chambres…
 Le 9 novembre 2021, 69e jour de vaxinofolie. Réunion du staff dans ma chambre, qui m’explique ce que je sais déjà, qu’on élimine les sources possibles de ma syncope, en attendant de revenir à celle que j’ai proposée (ce qui s’avérera demain). Deux examens dans la journée, mais le principal est que je me sens sorti du covid, enfin, juste depuis hier soir où j’ai retrouvé l’appétit, perdu l’impression de dégoût, etc. Je réserve le bilan complet pour l’article se soigner du Covid, mais il faudra être patient, pour une raison très simple : je suis en plein dedans !
 Le 10 novembre 2021, 70e jour de vaxinofolie. Dernier examen à l’hôpital ce matin (écho cardiaque). Tout est parfait, et j’ai décidé de rentrer pour me soigner à ma façon (bien sûr je n’ai pas dit un mot de l’ivermectine). Je suis juste épuisé, et puis mes hôtes octogénaires contaminés en même temps que moi, eux, sont stationnaire ou en dégradation. L’article « Brigitte Macron : « Et si c’était un homme ? » » : a passé la barre des 28 000 vues ! Didier Raoult donne encore une entrevue à ce type fort peu compétent de BFMTV… Chose rare, Raoult s’y livre à un éloge de Christian Perronne, et explique que Bill Gates a pris possession de l’OMS et s’occupe de la politique vaxinale du monde, ce que fait entrer son nullard d’intervieweur dans des transes d’accusation de « complotisme », incapable d’écouter vraiment ce que dit Raoult, et de le vérifier. Ce sont des commissaires politiques. L’information ne les intéresse pas ; mais pourquoi Raoult continue à s’adresser à eux ? On écoutera plutôt sa propre émission sur le site de l’IHU : « Kill the winner ». Il s’amuse à citer Gainsbourg.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 9 novembre. Le point de comparaison est le mardi 2 novembre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 35 morts par jour en moyenne et 7 160 tests positifs / jour au lieu de 31 morts et 4 990 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests remonte à 2,18 % au lieu de 1,75 %, et le nombre de tests continue à augmenter, alors qu’ils sont payants ! Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) stagne, à 6 680/ 1 091 au lieu de 6 445/ 1 049. Réseau Sentinelles : sur la semaine 44, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est en augmentation à 9 cas pour 100 000 habitants contre 5 cas en semaine 43. À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 sont en baisse (96 au lieu de 102 en taux consolidé (150 taux simple), incluant le Covid en légère hausse). Quelle reprise épidémique terrifiante !
Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse 3447 / 423 le 10/ 11 au lieu de 2992 / 385 le 2/ 11. Morts : 41,7 par jour ; 5126 tests positifs par jour, au lieu de 36 morts / jour et 4015 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 24 900 tests positifs et 123 morts au lieu de 17 377 tests positifs et 93 morts. Royaume-Uni : 34 947 tests positifs et 157,5 morts en moyenne, contre 39 826 tests positifs et 151 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 1900 tests positifs en moyenne, et 17,3 morts au lieu de 1750 tests positifs en moyenne, et 26 morts. Suisse : 2230 tests positifs en moyenne, au lieu de 1510 tests et 5,6 morts / jour. Attention : le rappel de plus de 1000 morts sur la journée du 26 octobre est désormais sorti du viseur, on retrouve des chiffres significatifs. Belgique : 7107 tests positifs / jour et 20,6 morts sur les 10 derniers jours. Les autres marqueurs augmentent (2146 / 434 au lieu de 1858 / 343 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 9,7 à 11,7 %. États-Unis : 73 990 tests positifs et 1162 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 74 150 tests positifs et 1270 morts. Brésil : 9293 tests positifs et 206 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 9755 et 261 morts. Inde : 11 664 tests positifs et 365 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 14 858 tests positifs et 548 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 3,6 morts par jour en moyenne au lieu de 4,1 et 103 tests positifs / jour au lieu de 90.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 9 novembre à 23 h) : 250 719 772 tests positifs et 5 062 157 morts (au lieu de 247 286 553 tests positifs / 5 009 199 morts). Progression comparée sur les 58 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 433 219 tests positifs et 52 958 morts au lieu de 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. On repart en légère hausse après une semaine de légère baisse. Si l’on regarde l’évolution positive aux États-Unis, au Brésil, en Inde, le « rebond » actuel devrait faire long feu ; en tout cas la stagnation des données du réseau Sentinelles en France corrobore cette impression, même si autour de moi c’est l’hécatombe : sur la journée d’hier, 3 amis sont positifs, et j’ai pris un verre (à mon retour de l’hôpital, sans avoir pu remonter chez moi !) avec deux amis qui étaient venus chercher leur ivermectine chez mon pharmacien (car c’est la chasse aux médecins prescripteurs !)
 Le 11 novembre 2021, 71e jour de vaxinofolie. Xavier Bazin a mis deux tartes sur France-Soir à l’illuminé de l’Élysée, dont paraît-il le discours « 3e dose » a fait un flop d’audience. Pour ma part je me remets doucettement de mon petit covid. Un passe sanitaire, ça se mérite, putain ! Il s’est passé un truc incroyable aux États-Unis : Edward Durr, un chauffeur de camion a remporté le poste de Gouverneur du New Jersey, foutant le démocrate en place dans le fossé ! Nos médias anti-trumpistes vont bien évidemment ignorer l’information… Naissance d’un site malheureusement anonyme d’action citoyenne : « Nous les gens ». Ils proposent un sondage pour voter sur les personnalités de la crise, assez mal fait (on n’a droit à aucune information, et il faut « évaluer » toutes ces personnes, même si on ne sais pas qui c’est !) Me Di Vizio fait l’objet selon Le Parisien d’une procédure disciplinaire de l’Ordre des avocats de Paris.
 Le 12 novembre 2021, 72e jour de vaxinofolie. Selon un rapport de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), le Covid n’a représenté que 2 % des hospitalisations en 2020 en France (ou du moins cette évidence n ’est plus considérée comme « complotiste »).
 Le 13 novembre 2021, 73e jour de vaxinofolie. Je suis allé tranquillou à la manif de Philippot. Nombre de manifestants stable. Mes deux hôtes octogénaires sont tous deux hospitalisés en oxygénation. Il semble que même l’ivermectine et tout le traitement préconisé par Laissons les médecins prescrire ne soit pas la panacée, mais nous le savions déjà car nous avions bien vu l’ensemble du tableau des traitements. Certains naïfs croient au remède miracle y compris pour les personnes âgées ou avec comorbidités. Il faut être patient et attendre que la prise en charge hospitalière fasse effet. Je suis quand même étonné que de nombreux amis des cercles militants, à qui pourtant j’avais communiqué mon article sur les traitements dès le mois d’avril, n’aient pris aucun précaution d’une part, et d’autre part n’aient pas compris que la préconisation n°1 était de se trouver un bon médecin pour le jour J. Certains en sont à demander de l’ivermectine comme des toxicos, au lieu de chercher un médecin… Si je peux aider, j’aide, mais je trouve les gens pas sérieux. Beaucoup sont quand même dans le déni complet, comme s’ils n’avaient jamais écouté sérieusement le Pr Raoult.
 Le 14 novembre 2021, 74e jour de vaxinofolie. L’article « Brigitte Macron : « Et si c’était un homme ? » » : a passé la barre des 30 000 vues ! Je rejoins l’aboutissement de la « marche pour les libertés » au Mont Valérien, avec des discours. J’ai entendu Alexandra Henrion-Caude et Christian Perronne, ainsi que le médecin des Vosges Gauthier Bein à l’origine d’une des marches. Des camarades avaient eu le courage de se lever aux aurores pour traverser le bois de Boulogne depuis 7h30 du matin ! Puis nous avons procédé au dépôt d’une gerbe qui était prévu pour Ami Entends-Tu, gerbe intitulée « Aux valeurs de la République. Regrets éternels », aux pieds de la statue de la Liberté de l’île aux Cygnes (Pont de Grenelle). Nous avons chanté et dansé. Bon, nous resserrons les rangs militants, mais comment faire pour faire sortir les gens du délire de cette course insensée aux pseudo-vaxins ?

Macron agacé par les journalistes
Journaliste mainstream en pleine investigation.
© Bésot


 Le 15 novembre 2021, 75e jour de vaxinofolie. Je reprends les cours, tout en suivant l’évolution de l’hospitalisation de mes hôtes, qui n’est pas simple. C’est encore France-Soir qui nous propose une entrevue du père de Julien Assange. Les journalistes du camp du bien sont trop occuper à lécher les anus du pouvoir…
 Le 16 novembre 2021, 76e jour de vaxinofolie. Un article de Gérard Delépine daté du 14 novembre 2021 fait le point sur le mythe de l’immunité par les injections. La vidéo de ce mardi du Pr Raoult s’intitule « Les civilisations meurent de jalousie ». Il évoque la dégradation des résultats scientifiques de la France, qui se situe au 29e rang mondial entre le Qatar et la Croatie, et un classement sorti ce jour qui est très positif pour l’IHU, notamment sur le Covid, où ils sont les premiers en France. Je n’ai pas bien compris le nom de la publication : « Web of science » ? Pour une fois il attaque Véran en montrant sa nullité au niveau de la recherche, en expliquant que ce n’est pas parce qu’il est nul qu’il doit haïr ceux qui sont bons. Je ne me rappelle pas l’avoir entendu aussi remonté dans ses propres vidéos. Entrevue bilan de l’ami Pierre de Décoder l’éco (appelé « Pierre Lécot » alors qu’il n’a pas caché son nom !) sur France-Soir, qui revient sur sa démarche. 1er épisode.
 Le 17 novembre 2021, 77e jour de vaxinofolie. Cela bouge enfin en Autriche, et les coronazis au pouvoir ont provoqué des réactions saines contre les lois antijuives (pardon : antilibertés). Il y aura une grande manifestation à Vienne samedi. 2e épisode de l’entrevue bilan de l’ami Pierre de Décoder l’éco sur France-Soir : « La mortalité hivernale est-elle vraiment un phénomène de propagation virale ? »
Nouveau point statistique sur les chiffres du 16 novembre. Le point de comparaison est le mardi 9 novembre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 36 morts par jour en moyenne et 10 170 tests positifs / jour au lieu de 35 morts et 7 160 tests positifs par jour (cela nous donne une mortalité de 0,35 %, et cela en interdisant le plus possible aux médecins de soigner !). Le taux de positivité des tests remonte à 3,69 % au lieu de 2,18 %, et le nombre de tests continue à augmenter, alors qu’ils sont payants ! Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) remonte, à 7 535/ 1 277 au lieu de 6 680/ 1 091. Réseau Sentinelles : sur la semaine 45, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est en augmentation à 11 cas pour 100 000 habitants contre 9 cas en semaine 44. À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 sont en légère hausse (112 au lieu de 90 en taux consolidé, incluant le Covid en légère hausse). Quelle reprise épidémique terrifiante ! Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse 3970 / 481 le 16/ 11 au lieu de 3447 / 423 le 10/ 11. Morts : 52,8 par jour ; 7085 tests positifs par jour, au lieu de 41,7 morts / jour et 5126 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 36 515 tests positifs et 175 morts au lieu de 24 900 tests positifs et 123 morts. Royaume-Uni : 36 930 tests positifs et 142 morts en moyenne, contre 34 947 tests positifs et 157,5 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 3220 tests positifs en moyenne, et 22 morts au lieu de 1900 tests positifs en moyenne, et 17,3 morts. Suisse : 3236 tests positifs en moyenne, au lieu de 2230 tests et 7,9 morts / jour au lieu de 5,6. Belgique : 11 040 tests positifs / jour et 31,3 morts sur les 10 derniers jours au lieu de 7107 / 20,6. Les autres marqueurs augmentent (2693 / 557 au lieu de 2146 / 434 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 11,7 à 13,6 %. États-Unis : 84 730 tests positifs et 1153 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 73 990 tests positifs et 1162 morts. Brésil : 9136 tests positifs et 209 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 9293 et 206 morts (incluant un rattrapage de 731 morts sur la journée du 13/11). Inde : 10 409 tests positifs et 310 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 11 664 tests positifs et 365 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 5,6 morts par jour en moyenne au lieu de 3,6 et 117 tests positifs / jour au lieu de 103.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 16 novembre à 19 h) : 254 146 094 tests positifs et 5 112 021 morts (au lieu de 250 719 772 tests positifs / 5 062 157 morts). Progression comparée sur les 59 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 426 322 tests positifs et 49 864 morts (cela nous donne une mortalité de 1,45 %) au lieu de 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. C’est vraiment le yoyo avec faible amplitude, à nouveau en baisse cette semaine (tests positifs et décès). Il n’y a en tout cas aucune raison de crier au loup.
 Le 18 novembre 2021, 78e jour de vaxinofolie. J’ai utilisé pour la première fois mon certificat provisoire de non-judéité pour aller à la piscine. Sur le papelard recto-verso, il y a trois QR codes, et bien entendu c’est le 3e qui a marché (pourtant l’agent d’accueil ne devait pas être à son 1er !) C’est celui qui jouxte l’info sensible « Positif », alors que de l’autre côté du document, il y a juste mon nom et une date. (En fait les jours suivants, j’ai vérifié que tous les QR codes fonctionnent). Bon, j’ai un peu l’impression d’être un collabo, mais comme disait Pétain, y a que le premier juif qui coûte, après je m’y ferai, et je me réjouirai même qu’il y ait moins de monde dans le bassin. Aujourd’hui je m’en suis réjoui sur le mode « Bon quand même, ces connards de Parigots, ils sont pas tous acquis au coronazisme », mais je crains de finir par m’en réjouir sur un mode égoïste (un peu comme lors de la période où l’on accédait à la piscine sur ordonnance). Bref, après presque 4 mois d’interruption (depuis le 21 juillet) et un covid moyennement méchant, j’ai fait 52 longueurs en 30 minutes, alors que quand je suis en super forme, il m’arrive d’en faire 60. Mais globalement, je n’ai pas manqué de souffle. Cela dit pour l’instant je suis bien content de pouvoir exercer ce sport moins violent que le jogging. Si le coronazisme ne nous pousse pas dans nos derniers retranchements, cela me permettra de passer l’hiver, et de retrouver des forces pour le mois de mai… Sinon, mauvaise nouvelle, la Suède instaure quand même un passe qui n’est pas « sanitaire » mais vaxinal. Putain de merde ! J’ai participé à la manif en soutien au peuple autrichien victime du cornonazisme, devant l’ambassade d’Autruche, rue Fabert (esplanade des Invalides), organisée par Les Patriotes (les anti-UE sont les seuls à se mobiliser pour soutenir nos amis européens !). Le syndicat Action & démocratie est toujours le seul à dénoncer la dictature sanitaire, avec un communiqué publié ce jour.
 Le 19 novembre 2021, 79e jour de vaxinofolie. Je me suis rendu à l’hôpital pour un examen supplémentaire programmé lors de ma brève hospitalisation. L’horreur admise de présenter un « passe » pour rentrer. On me pose un holter pour un ECG de 24h. J’en profite pour lire mon rapport rendu mercredi dernier, qui bien que tout allât bien, précisait : « Pneumopathie Covid avec une atteinte bilatérale pulmonaire estimée à 30 % » et un peu plus haut « atteinte modérée estimée à 30 % » Quand même ! Du coup avec cet appareillage, pas de piscine ce jour. Je comprends pourquoi je peine (légèrement) à monter mes escaliers ! La Guadeloupe est en feu, mais d’après la Pravda, c’est la faute à quelques méchants antivax, pas aux gros connards de coronazis de merde qui assassinent la France ! Les tarés autrichiens prévoient désormais un « confinement » non plus des non-vaxinés, mais de tout le monde à partir de lundi. Ces sous-merdes de politocards inféodés à Bill Gates ont eu peur de la manif annoncée samedi, et ont tout changé. J’espère que ce virage à 180° du pouvoir engendré par la panique va renforcer la mobilisation et que le peuple va refuser ce confinement, et exiger la démission de la mafia au pouvoir, comme nous devrions le faire en France. D’ailleurs cette idée était cousue de fil blanc, car il est évident que cela n’aboutirait qu’à prouver de façon incontestable que les vaxinés se contaminent tout seuls !
 Le 20 novembre 2021, 80e jour de vaxinofolie. Pas de piscine, mais séance d’art martial avec progression (j’avais raté une séance). On commence à bien latter ! Manif des Patriotes, avec le fameux parcours Palais-Royal-bunker de véran. Beaucoup plus de monde que la semaine dernière, ça remonte le moral. Est-ce les annonces délirantes de confinement ici ou là qui réveillent les moutruches ? Un article à pisser de rire nous vient du Territoire de Belfort : « Covid. La cinquième vague est là, un cluster de 25 cas dans un Ehpad du Territoire de Belfort ». L’abrutie de journaliste arrive à nous raconter que « 95% des résidents avaient reçu les trois doses de vaccin », sans conclure autre chose que « la 5e vague est là ». Mais t’as un cerveau ? Tout ça avec nos impôts (télé d’État).
 Le 21 novembre 2021, 81e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs, comme jeudi. Malheureusement, le bassin est plein comme un dimanche normal, et je retrouve tous les habitués. Je croise un « ami », ancien collègue socialiste. J’essaie d’y échapper, mais j’ai droit à « ça fait longtemps que je ne t’ai pas vu à la piscine. Comment ça se fait ? » Devine, connard ! Le capitaine Alexandre Juving-Brunet a donné une conférence de presse pour lancer son mouvement « Fédération des comités de salut du peuple » et « Congrès national citoyen ». C’est un peu verbeux. Je me suis un peu fritté récemment avec une amie militante qui vantait ses qualités après avoir assisté à ce show. Je lui ai fait remarquer que lesdites qualités étaient les mêmes que celles de Macron ou de n’importe quel politocard : beau parleur, etc. Mais cette amie souffre de relents de gauchisme, avec une sorte de réflexe médullaire de batracien qui lui fait coasser « extrême drouâte » dès qu’elle évoque Philippot. Elle n’a pas écouté la présentation de son programme présidentiel, ne sait pas, par exemple que ce suppôt de l’« extrême drouâte » propose l’interdiction de la reconnaissance faciale. Cela fait plus de six mois que ça ne change pas, https://www.francesoir.fr/videos-lentretien-essentiel/didier-raoultquoi que je leur dise, le coassement « extrême drouâte » leur sort du gosier. Donc on va se retaper McRond, et vive l’extrême centre ! Ce soir, 1er épisode d’une entrevue fleuve du Pr Raoult pour France-Soir : « L’aventure de l’IHU, une « machine de guerre ». Enfin Raoult interrogé par un journaliste digne de ce nom (Xavier Azalbert). Il revient sur sa recommandation pour la vaxination des soignants en juillet (à partir de 35’), et sur l’efficacité (ou plutôt la non-efficacité) des vaxins. Dans la foulée de sa vidéo de l’IHU de mardi dernier, il reprend ses attaques personnelles contre Véran et le ministre de la recherche (dont j’ignore le nom), en disant sans ambages que ce sont des erreurs de casting, alors que selon lui, Buzyn au moins était digne de la fonction ; mais il revient sur l’épisode scandaleux où son mari était en conflit d’intérêt avec elle. Il parle de l’hybris, en l’appliquant clairement à véran (et bien après que j’ai choisi le titre de cet épisode 10 de mon journal).
 Le 22 novembre 2021, 82e jour de vaxinofolie. Christian Perronne était invité sur CNEWS hier par Ivan Rioufol, qui jouait bien son rôle de faux cul, laissant à peine parler son invité pour l’interrompre non pas avec des arguments de journaliste, mais avec des appréciations affectives. Après, il va passer pour un héros de la cause juste pour l’avoir invité. Mais il faut faire ton job, bourricot ! Les courbes dont parle Perronne, il faut aller les chercher, et les montrer à l’antenne, et dire si oui ou non, Perronne a raison. Sans cela, ce n’est pas du journalisme, c’est du bavardage !
 Le 23 novembre 2021, 83e jour de vaxinofolie. Une autre nouvelle à pisser de rire, le clown en chef(aillon) Castex, double vaxiné de la 1re heure, est « positif » au covid. Vu comme j’ai été crevé alors que j’ai un an de moins que lui et suis sans doute plus sportif et moins occupé, je lui souhaite bien du courage. En tout cas, vu les images de ce [censuré] qui ont circulé la semaine dernière, serrant force paluches sans masque, peut-être ça va faire réagir le mougeon moyen ? Autre interprétation : c’est bidon, et ce pseudo-événement nous prépare à un reconfinement orchestré par l’agence McKinsey, sur le mode « ben on s’était trompé, la double vaxination est insuffisante, faut 4 ou 5 doses… » Autre question : les journalistes lécheurs d’anus, du coup, oseront-ils poser de vraies questions, ou continueront-ils à lécher les anus ? Philippot pense que le storytelling de la contamination par un enfant innocent de 11 ans servirait la soupe pour une campagne d’injection des enfants, alors qu’en réalité on a vu de nos yeux ce connard serrer mains après mains d’adultes, et il fait ça à longueur de journée tout en publiant décret sur décret pour nous interdire ce qu’il pratique. Leur psychopathie n’a aucune limite. Bonne nouvelle des États-Unis : « La Cour d’appel de la Nouvelle-Orléans oblige à la suspension de l’obligation vaccinale », selon France-Soir, et oblige l’État fédéral à se prononcer rapidement. Les mesures bidon de Biden sont sur la sellette, car elles sont proclamées au nom de « l’urgence », mais en prenant tout son temps, ce qui prouve qu’urgence, mon cul, comme dirait Toto. En réalité, c’est du bluff, comme les discours délirants des macrons, des vérans, des castex.


 Le 24 novembre 2021, 84e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs, comme jeudi et dimanche, et pourtant depuis hier j’ai l’impression d’avoir franchi un palier dans le retour à la normale. Pierre, de Décoder l’éco, nous livre en moins de 10 minutes (ci-dessus) une analyse fulgurante des rapports de l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) sur l’impact de la Covid-19 sur les hospitalisations durant l’année 2020. Sur le site de l’Irsan, nouveau point de Laurent Toubiana : « La « cinquième vague », nouvel épisode d’un feuilleton qui a trop duré ». Le Zemmour a quand même consenti à déclarer que s’il était élu il supprimerait le passe sanitaire. C’est tout ? Ah c’est vrai, c’était sur Radio-Paris, il ne fallait pas s’attendre à des questions qui dérangent !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 23 novembre. Le point de comparaison est le mardi 16 novembre (source : Eficiens). France : sur les 7 derniers jours, 51 morts par jour en moyenne et 17 750 tests positifs / jour au lieu de 36 morts et 10 170 tests positifs par jour. Cela nous donne une mortalité de 0,29 %, et cela en interdisant le plus possible aux médecins de soigner ! Le taux de positivité des tests remonte à 4,85 % au lieu de 3,69 %, et le nombre de tests continue à augmenter, alors qu’ils sont payants (sauf pour les vaxinés, là c’est open bar) ! Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) remonte, à 8 525/ 1 455 au lieu de 7 535/ 1 277. Réseau Sentinelles : sur la semaine 46, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est en augmentation à 22 cas pour 100 000 habitants contre 11 cas en semaine 45. À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 sont en nette hausse également (142 au lieu de 90 en taux consolidé, incluant le Covid en légère hausse). Bon, normal pour un automne qui se rafraîchit. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse : 4597 / 560 le 23/ 11 au lieu de 3970 / 481 le 16/ 11. Morts : 59,1 par jour ; 8964 tests positifs par jour, au lieu de 52,8 morts / jour et 7085 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 47 960 tests positifs et 209 morts / jour au lieu de 36 515 tests positifs et 175 morts. Royaume-Uni : 41 350 tests positifs et 130 morts en moyenne, contre 36 930 tests positifs et 142 morts. Tiens, marrant, plus le nombre de tests explose, moins ils comptent de morts… Espagne : sur les 10 derniers jours, 5105 tests positifs en moyenne, et 17,5 morts au lieu de 3220 tests positifs en moyenne, et 22 morts. Suisse : 4830 tests positifs en moyenne, au lieu de 4830 (sic !) tests et 8,3 morts / jour au lieu de 8,3 (re-sic !). Belgique : 13 723 tests positifs / jour et 34,9 morts sur les 10 derniers jours au lieu de 11 040 / 31,3. Les autres marqueurs augmentent (3327 / 656 au lieu de 2693 / 557 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 13,6 à 15,6 % (quelle efficacité, ces vaxins !). États-Unis : 93 030 tests positifs et 1080 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 84 730 tests positifs et 1153 morts. Brésil : 7634 tests positifs et 184 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 9136 et 209 morts. Inde : 10 808 tests positifs et 331 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 10 409 tests positifs et 310 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 5,3 morts par jour en moyenne au lieu de 5,6 et 141 tests positifs / jour au lieu de 117.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 23 novembre à 18 h) : 258 480 885 tests positifs et 5 163  782 morts (au lieu de 254 146 094 tests positifs / 5 112 021 morts). Progression comparée sur les 60 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 334 791 tests positifs et 51 761 morts (cela nous donne une mortalité de 1,19 %) au lieu de 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. C’est vraiment le yoyo avec faible amplitude, à nouveau en hausse cette semaine en ce qui concerne les décès, mais par contre avec une hausse délirante du nombre de cas, de 900 000 en plus, qui doit être un rattrapage, enfin on verra la semaine prochaine.
 Le 25 novembre 2021, 85e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs, comme les 3 dernières fois. À l’hôpital de Sens, où je passe quelques jours, on m’a exceptionnellement laissé visiter mon hôte octogénaire, qui revient de loin (une semaine en soins intensifs). France-Soir continue sa saga marseillaise avec une entrevue de Bernard La Scola, responsable du P3 et fidèle à l’IHU depuis son internat. Il est favorable à la vaxination, même à la 3e dose pour les personnes à risque et même pour les soignants (le risque doit bénéficier au patient), mais pas pour les enfants ou les jeunes. Di Vizio était chez Bercoff hier, pour évoquer le coronazisme du ministre de la justice exprimé à Radio J. Pour ce gros tas de merde, les non-vaxinés (nous) sont des assassins. Bercoff repasse le son où le gros porc disait avec beaucoup de bienveillance que les détenus n’étaient pas des cobayes pour les vaxins. Qu’ils dégagent tous ! Le journal d’État suisse Le Temps rend compte de « covid parties », soi-disant dans une région isolée d’Italie. Ils ont besoin que ce soit dénoncé par leur gouvernement coronazi pour le découvrir. Braves toutous journalistes ! Charles Sannat : « La 3ème dose c’est carrément de la magie ! ». Grève générale en Polynésie contre la vaxination obligatoire. Suivie dans le privé mais pas chez les fonctionnaires, avec leurs syndicats corrompus ! Sinon, dame Lacombe est positive, et elle aussi, elle n’aurait pas été contaminée lors d’un cocktail offert par Pfizer avec 500 invités, mais par son innocente fillette de 11 ans. McKinsey ne fait même pas changer l’âge des prétendus gamins pour cette nouvelle campagne de manipulation. Laurent Toubiana était l’invité de Clémence Houdiakova sur Radio Courtoisie ce matin. France Soir publie une entrevue du Pr Matthieu Million dans le cadre de sa série sur l’IHU de Marseille. Je retiens sa déclaration : « Sans minimiser l’effet de cette molécule dont il rappelle qu’elle divise par trois le risque de décès lorsqu’elle est administrée à un stade précoce, il rappelle qu’elle n’est cependant qu’un des éléments du soin. » à méditer par nos amis complotistes, dont certains n’ont jamais compris ce que tentait d’expliquer Raoult. Ni l’hydroxychloroquine ni l’ivermectine ne sont des pilules magiques, et l’on peut se retrouver en soins intensifs après avoir pris ces médicaments en temps et en heure. Mais réduire la mortalité par trois c’est quand même à prendre, quand à côté on vous propose : « rien » ! Il évoque aussi, selon une étude publiée (par eux ?) que les vaxins réduiraient aussi la mortalité par 3, ce qui n’empêche pas les effets secondaires. Étonnant ! Si les coronazis ne persécutaient pas les médecins qui soignent, il serait facile de parvenir à un accord en décidant quelles personnes il serait raisonnable de vaxiner compte tenu du rapport bénéfice risque.

Le Vaxin rend libre. Vaxin macht frei.
© anonyme


 Le 26 novembre 2021, 86e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs, comme d’habitude, hélas. Message du collège où je travaille aux parents d’élèves : 5 élèves positifs. Discrimination à l’œuvre : si enfant non vaxiné, quarantaine de 7 jours. Si vaxiné, test négatif et pas de quarantaine. Si covid depuis moins de deux mois (alors là ça me troue le cul, vu que le passe est valable six mois !) : retour en classe sans test, et dans les deux derniers cas, « attestation sur l’honneur ». Vu que l’honneur des psychopathes du gouvernement est à la banque Rothschild, j’imagine le nombre d’attestations ! En revanche, pour les profs, on annonce qu’une collègue est malade, mais là, rien : tous en cours, y compris les sexagénaires obèses ! Quel foutage de gueule ! Sur France-Soir, Gaëlle Wery de Réinfocovid, fait le point sur la situation ubuesque en Nouvelle-Calédonie. Je n’en crois pas mes oreilles : RMC-BFM laisse René Chiche dénoncer les « méthodes ignobles » du gouvernement pour pourrir la vie des non vaxinés, au milieu d’un plateau hostile qui nous traite comme des bonobos (je n’ai pas pu écouter la totalité, et je trouve que René Chiche a bien de la patience pour supporter ces coronazis en roue libre). Sur Radio-courtoisie, émission Libre Journal de la résistance française de Nicolas Stoquer consacrée au documentaire Primum non nocere (en fait Primum nocere, devenu Hold on), avec Pierre Barnérias, Jean-Dominique Michel, Amine Umlil, etc. Si seulement nos amis mougeons prêts à se faire injecter la 3e dose écoutaient cette émission et voyaient le film… En parlant de ça, une amie de 30 ans que j’ai eue au téléphone m’a dit qu’elle a fait connaissance avec une voisine qui lui a dit qu’elle avait rendez-vous pour sa 3e dose. Dans la suite de la conversation, elle a raconté qu’un ami à elle qui habite en Seine-Saint-Denis s’était senti mal juste après cette 3e dose. Il avait appelé le 15, mais on lui avait répondu que vu son lieu d’habitation, il devait attendre le lundi… Le lundi, il était mort. Et elle n’a pas décommandé…
 Le 27 novembre 2021, 87e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs, comme d’habitude. France-Soir nous informe de la situation en Australie, où un noyau de sénateurs se révoltent contre le pouvoir coronazi. Pierre (Décoder l’éco) nous propose une version rédigée de sa vidéo récente sur les chiffres de l’activité hospitalière en 2020. Que de mensonges pour imposer le totalitarisme de Bill Gates ! Entrevue fleuve avec Louis Fouché pour poursuivre la semaine marseillaise de France-Soir. Il parle de son livre, mais pas seulement ; d’un film qu’il est en train de réaliser en équipe, etc. Les médias coronazis montent en épingle un « variant omicron », bien entendu super dangereux, alors que tous les signes envoyés du Botswana et d’Afrique du Sud semblent montrer qu’il est logiquement encore moins dangereux que le « delta », tout en étant plus contagieux. C’est bien, car à force, même les plus abrutis des moutruches vont quand même finir par avoir un doute tant ces gags sont répétitifs. C’est comme Géronte tabassé par-dessus l’épaule de Scapin par les Turcs, qui finit par sortir la tête et voir que c’est Scapin qui le frappe ! C’est comme les doses, l’air de rien, à la six ou septième, avec le nombre de morts autour d’eux, ils vont quand même finir par sortir de leur léthargie… Aucun commentateur ne semble avoir encore relevé que la "3e dose" proclamée par le dealer maximo micron et son petit mitron va forcément s’appliquer aux soignants et aux pompiers, sous peine de nouvelle suspension (ils se sont bien gardés de le dire). Question : quel pourcentage de ceux qui étaient allés déjà à reculons aux deux premières doses, vont se révolter et refuser la spirale sans fin ? Est-ce que ça suffira pour mettre de l’huile sur le feu aux Antilles, et lancer la fronde en métropole ? Le système de santé déjà bloqué dans de nombreux endroits en France, va-t-il imploser si seulement 1 ou 2 % des soignants refusent la 3e injection du dealer maximo ? Puis combien refuseront la 4e, sachant qu’ils sont aux premières loges pour constater les dégâts causés par ces injections. Jouer à la roulette russe 2 fois de suite, d’accord, mais six fois ?


 Le 28 novembre 2021, 88e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs, comme d’habitude. Frédéric Asselineau avait fait une vidéo cinglante dès le lendemain des émeutes réprimées par des tirs à balles réelles à Rotterdam, sans la moindre protestation du « caniche » de l’Élysée. Le voici maintenant sur le « fulgurant « Variant Omicron » » (ci-dessus). Ledit variant omicron pourrait être une chance si ce que les spécialistes rassuristes nous expliquent, à savoir que plus un virus mute, plus il est contagieux, moins il est dangereux, ce qui est déjà le cas avec le « delta ». Vu la courbe qu’Asselineau nous montre au début de sa vidéo, ce variant serait super-contagieux par rapport aux précédents, ce qui pourrait résoudre la question en quelques semaines, si tout ceux qui n’ont pas encore eu le covid l’attrapaient, et les mesures de protection seraient vite tellement inefficaces qu’ils ne pourraient plus nous mentir. À la fin de son exposé (26’), il mentionne une étude sur l’immunité naturelle publiée dans Nature et rapportée par The Epoch times. Il prétend que dans son cas, un ami lui aurait donné je cite « une boîte d’ivermectine », et que ça aurait marché pour lui. Je veux bien, mais vu le conditionnement en France, il ne faut pas « une boîte » mais 9 boîtes de 4 comprimés ! (pour quelqu’un de plus de 80 kg, ce qui a l’air son cas). Je trouve gênant qu’un homme qui a une influence politique prône l’automédication, surtout que je ne pense pas que lui soit en manque d’un médecin de confiance ! J’ai visionné Hold on dans cette version piratée, pour une raison simple : 1) je crois avoir payé le film en souscription, mais n’en retrouve pas la trace. 2) sur le site officiel, les conditions pour visionner sont une usine à gaz qui m’a fait craindre de ne pas y parvenir (ils obligent à utiliser Google chrome, ce qui en soi me dérange un tantinet). J’utiliserai l’option « vous avez vu le film piraté mais vous voulez nous soutenir ». Ce n°2 est intéresssant, même si nous complotistes savons déjà à peu près tout cela. Le film est davantage axé sur la santé, les cas concrets, moins « complotiste », donc peut-être plus accessible aux hésitants qui commencent à s’inquiéter de la 3e dose (mais une 2e partie sans doute plus complotiste, est annoncée). J’ai été étonné que beaucoup de participants au film très connus soient désignés par leur seul prénom, alors que d’autres ont nom et prénom. Par exemple, « Olivier » (Soulié), Amine (Umlil), etc., mais « Christian Perronne ». Dans les premières minutes, une « Séverine », directrice de laboratoire, déclare tout de go que les médecins qui ont prescrit l’ivermectine « n’ont eu aucun patient qui ait fini en réa ou qui soit mort ». À vrai dire, j’ai mal entendu et je ne sais pas si elle a dit « ou » ou « et », mais je connais deux personnes qui sont allées en « réa » (en fait « soins intensifs ») même s’ils ont été soignés à l’ivermectine. Cela décrédibilise le documentaire, car on entend souvent des témoignages de gens qui ont pris l’ivermectine alors qu’ils étaient en phase avancé, en soins intensifs, et déclarent avoir été sauvés de façon spectaculaire. Et Raoult a toujours dit que son protocole réduisait le nombre de personnes hospitalisés, il n’a jamais dit qu’il le supprimait et qu’il n’y avait aucun mort. À la minute 35, un montage réjouissant recense les mensonges éhontés du trou du cul du ministère de la santé, cette vermine qu’il faudrait dératiser (« moi vivant jamais il n’y aura de passe pour aller au resto, etc. »). Il y a des frustrations : des docteurs en pharmacie nous montrent des « choses vertes donc vivantes » dans les masques, mais en 2021 je trouve cela un peu court : ils pourraient au moins nous expliquer pourquoi on ne peut pas identifier lesdites « choses vertes ». À deux reprises, il est question d’une proportion de placébos parmi les doses de vaxins, ce que j’ai souvent entendu, mais je m’étonne qu’un documentaire si vanté ne soit pas allé plus loin dans l’investigation sur ce point crucial. Sinon, même si au début j’avais laissé de côté les avertissements des plus excités de nos amis sur l’oxyde de graphène et sur les nanopuces injectées avec le toxin, je commence à y croire. Le documentaire s’amuse des cris d’orfraie des putains du « fact-checking », alors même que Le Monde, leur torchon de référence, vantait en décembre 2019 l’existence de ces technologies d’avenir sponsorisées par le leader du covidisme en personne, Bill Gates, je cite : « La Fondation Gates, qui finance le projet, a aussi lancé des enquêtes d’opinion au Kenya, au Malawi et au Bangladesh pour déterminer si les populations seront prêtes à adopter ces microscopiques boîtes quantiques, ou préféreront en rester aux vieilles cartes de vaccination ». Nous aussi, préférerons-nous en rester à nos « vieux médecins » ?
 Le 29 novembre 2021, 89e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs, comme d’habitude. Florian Philippot (l’ogre d’extrême drouâte) résume en 13 minutes le gag du variant Omicron, là où Asselineau nous prenait 30 minutes. Il propose en outre une pétition (d’extrême drouâte) pour lever le secret défense du conseil scientifique mis en place par l’extrême centre. Aube digitale propose un article détaillé : « Omicron est « extrêmement bénin », selon le médecin qui a découvert la souche, car de nombreuses mutations « déstabilisent » le virus ». Alléluia ! Plusieurs enseignants et parents d’élèves se sont réunis à l’initiative du Syndicat FO pour voter, au bout de presque 4 mois, une « Motion pour le retrait de l’obligation vaccinale, pour l’abrogation de la loi du 5 août 2021 et la réintégration de tous les suspendus » (adoptée par 220 personnels, réunis le 28 novembre, syndiqués FO, CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA, Action & Démocratie, et non syndiqués, vaccinés et non vaccinés, parents d’élèves). Sinon, France-Soir nous apprend que Jean-François Défraîchi a refusé un débat contradictoire proposé par Christian Perronne. Ce dernier avait participé à la réunion publique n°33 du Conseil Scientifique Indépendant de Réinfocovid du jeudi 25/11/2021, avec Eric Menat.
 Le 30 novembre 2021, 90e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs, comme d’habitude. N° 9 des « Nouvelles de la VÉRITÉ BRUTALE » d’Amélie Paule. On y voit entre autres le fils de pute Fauci évoquer les mesures de pression copié-collées du fils de pute Macron ou d’un de ses clones. Au fait, le référendum de dimanche dernier en Suisse sur la dictature sanitaire a vu la victoire des mougeons partisans de la dictature. Je n’ai pas encore vu un article digne de ce nom. Je suppose que le vote a été précédé de débats contradictoires démocratiques, mais on ne nous a parlé de rien (enfin je ne suis pas du tout les médias mainstream, et n’ai pas de réseau social à part quelques fils Telegram).

 Le 1er décembre 2021, 91e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 50 longueurs, de plus en plus dur ! Un juge du Missouri annule l’obligation vaxinale dans 10 États étasuniens (le 29 novembre). La vidéo du mardi du Pr Raoult paraît ce mercredi, et il nous annonce que ce sera sa dernière vidéo en 2021 : « Bilan de l’année 2021 ». Il règle encore ses comptes, évoque la visite punitive de l’ANSM, qui s’est bien passé, et dont il attend les résultats. Il est tellement ciblé que tous les dossiers sont à jour, mais il n’est pas à l’abri d’avoir commis une erreur. Il rappelle que les gens qui à l’intérieur de l’IHU ont défloré des dossiers de malades, ont commis un délit grave, et il espère qu’il y aura une enquête. Il évoque la possibilité d’être praticien dans un autre endroit tant que le directeur de l’AP-HM diligenté à Marseille par le trou du cul véran pour lui nuire, l’empêchera d’exercer. Belle analyse du coronafascisme en Italie par Tristan Edelman sur France-Soir : « Italie : le totalitarisme en marche ou le « super greenpass » ». Le hasard me fait tomber ce soir, en passant aux Halles, sur un déploiement de quelques panneaux du Patchwork des Noms, association dont j’ai été témoin des balbutiements et dont j’ai connu tous les créateurs en France. J’écoute un peu le speaker, et bien entendu, je tombe sur une condamnation des propos de Jean-Marie Le Pen sur les « sidaïques ». Eh ! connard, la dictature sanitaire, c’est maintenant, et tous les gays, manipulés par le lobby gay et les ordures qui le financent, appuient de toutes leur force cette dictature ! Vous me faites gerber, vous n’êtes que des traitres et des vendus, indignes de perpétuer la mémoire de ce Patchwork.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 30 novembre. Le point de comparaison est le mardi 23 novembre (source : Eficiens). France : sur les 7 derniers jours, 70 morts par jour en moyenne et 28 030 tests positifs / jour au lieu de 51 morts et 17 750 tests positifs par jour. Cela nous donne une mortalité de 0,25 %, et cela en interdisant le plus possible aux médecins de soigner ! Le taux de positivité des tests remonte à 5,71 % au lieu de 4,85 %, et le nombre de tests continue à augmenter, alors qu’ils sont payants (sauf pour les vaxinés, là c’est open bar) ! Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) remonte, à 10 249/ 1 824 au lieu de 8 525/ 1 455. Réseau Sentinelles : sur la semaine 47, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est en augmentation à 32 cas pour 100 000 habitants contre 23 cas en semaine 46 (taux consolidé). À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 sont en nette hausse également (164 au lieu de 130 en taux consolidé, incluant le Covid en légère hausse). Bon, normal pour un automne qui se rafraîchit, et on est très loin du pic de mars 2020. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse : 5227 / 683 le 30/ 11 au lieu de 4597 / 560 le 23/ 11. Morts : 69,7 par jour ; 11 256 tests positifs par jour, au lieu de 59,1 morts / jour et 8964 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 54 900 tests positifs et 272 morts / jour au lieu de 47 960 tests positifs et 209 morts. Royaume-Uni : 42 800 tests positifs et 110 morts en moyenne, contre 41 350 tests positifs et 130 morts. Tiens, marrant, comme la semaine dernière, plus le nombre de tests explose, moins ils comptent de morts… Espagne : sur les 10 derniers jours, 7590 tests positifs en moyenne, et 17,5 morts au lieu de 5105 tests positifs en moyenne, et 17,5 morts. Suisse : 4680 tests positifs en moyenne, au lieu de 4830 tests et 14 morts / jour au lieu de 8,3. Belgique : 16 775 tests positifs / jour et 40,6 morts sur les 10 derniers jours au lieu de 13 723 / 34,9. Les autres marqueurs augmentent (3750 / 780 au lieu de 3327 / 656 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 15,6 à 16,1 % (quelle efficacité, ces vaxins !). États-Unis : 85 300 tests positifs et 912 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 93 030 tests positifs et 1080 morts. Brésil : 8230 tests positifs et 209morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 7634 et 184 morts. Inde : 8 790 tests positifs et 330 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 10 808 tests positifs et 331 morts.Algérie : sur les dix derniers jours, 5,4 morts par jour en moyenne au lieu de 5,3 et 169 tests positifs / jour au lieu de 141.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 30 novembre à 2 h du matin) : 262 710 452 tests positifs et 5 214  655 morts (au lieu de 258 480 885 tests positifs / 5 163  782 morts). Progression comparée sur les 61 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 229 567 tests positifs et 50 873 morts (cela nous donne une mortalité de 1,2 %) au lieu de 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. C’est toujours le yoyo avec faible amplitude, à nouveau en baisse cette semaine en ce qui concerne les décès, et la hausse délirante du nombre de cas de la semaine dernière se confirme, avec juste un tassement de 100000. Il ne s’agissait donc pas d’un rattrapage, mais peut-être le fameux variant « omicron », qui comme prévu, entraîne un nombre de tests positifs bien plus élevé, sans faire monter le nombre de malades. En fait non, car d’après un article de France-Soir, qui cite le professeur Jacques Fantini (qui a présenté un séminaire sur les variants le 19 novembre dernier à l’IHU de Marseille), celui-ci ne devrait pas détrôner le delta, vu son grand nombre de mutations. Amusant car un torchon de la presse régionale publie un article vraiment pas sérieux allant dans le sens de l’absence de danger du variant mais pensant au doigt mouillé qu’il pourrait s’imposer. Dire que je voulais être journaliste !


 Le 2 décembre 2021, 92e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 50 longueurs. Les membres inférieurs sont légèrement tendus. Laissons les médecins prescrire publie un document de référence de 8 pages intitulé « COVID-19 : où en est-on au 01/12/2021 ? ». Ils nous demandent de l’imprimer en couleurs et d’en envoyer un exemplaire à 2 décideurs de notre choix. Excellente entrevue de Bilar, un rappeur qui a oublié d’être con. Il attaque à fond et explicitement le covidisme. France-Soir propose un « Défi de la vérité » consacré à la sénatrice LR Sylviane Noël, qui dénonce « une société de flicage aux antipodes des valeurs de mon pays ». Que fait-elle encore à LR, parti dirigé par un quarteron de coronazis qui font de la surenchère avec la putain de l’Élysée ? La CNIL s’est émue de l’absence de réponse du gouvernement à ses observations sur le passe sanitaire. Or Le Figaro publie un article frauduleux intitulé « le gouvernement répond à la CNIL ». Si vous lisez ce truc, vous découvrez qu’en fait de « gouvernement », c’est Gœbriel Anal, Monsieur promotion canapé qui a bégayé 3 phrases. C’est du journalisme, ça ? Si vous avez besoin de gerber, je vous recommande la lecture des pages 10 à 17 de ce document pondu par les services du trou du cul véran. Vous y apprendrez quelles sont les méthodes de la stasi LREM pour sanctionner les professionnels de santé libéraux qui ont refusé la piquouze. On parle très peu des pharmaciens, mais je suppose qu’il y a eu des fermetures d’officines ici ou là. À moins que les fausses vaxinations aient pourvu aux exigences dudit trou du cul.

Gilbert Déraille & Karine Latombe pratiquant des tests covidiens pour savoir si un bovidé est covidé. S’il n’est pas covidé, la corde est ôtée pour 24h.
© Wikicommons

Un message du collège où je travaille adressé aux parents d’élèves contient cette phrase : « Dans le contexte actuel de forte circulation du virus, il a été décidé [1] de compléter la stratégie sanitaire par la distribution d’autotests antigéniques nasaux aux élèves scolarisés en 6e ainsi qu’aux élèves des autres niveaux qui en font la demande. » L’adjectif « nasaux », que je lis pour la première fois dans ce contexte, m’inspire une idée de parallèle avec les « mouchettes » des bovins qui servent à les mener par le bout du nez. Je propose un slogan : « On mène les taureaux par un anneau dans le nez et les Gaulois par des tests nasaux ». France-Soir nous propose un article plus sérieux que celui du Figaro sur la CNIL et la façon dont les ordures de la Macronie s’assoient dessus.

Allons chérie, détends-toi et profite de notre liberté retrouvée…
© anonyme


 Le 3 décembre 2021, 93e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs. Bonnes nouvelles d’Autriche, l’éphémère chancelier coronazi qui avait imposé le vaxin obligatoire et le confinement des non-vaxiné, cette petite ordure puante dégage et démissionne comme une grosse merde, avocat qui a défendu des restaurateurs accusés de « mise en danger de la vie d’autrui » en 2020. Beau travail, qui pourrait mener à l’annulation rétrospective des condamnations pendant le confinement, comme en Espagne. Le Conseil Scientifique indépendant d’hier 2 décembre était animé par Jean-Dominique Michel, avec Hélène Banoun sur la 3e dose, et Pierre Chaillot sur l’absence de surcharge hospitalière. À noter qu’au CSI, Pierre ne s’appelle pas « Lécot » comme sur France-Soir mais affiche son vrai nom… Au début de son intervention, Hélène Banoun confirme ce que j’avais perçu très vite : le gouvernement n’a pas dit si la « 3e dose » serait imposée aussi aux soignants. Hors-sujet, voici une parodie de couverture de magazine « Luille » sur la mode bobo-Soros-Gates de l’écriture inclusive. Vous avez compris que ce n’est pas tant hors-sujet, car les mêmes criminels qui nous imposent la tyrannie sanitaire saupoudrent leurs subventions sur les ânes qui croient à ces billevesées, de façon à détourner l’attention des Occidentaux sur de faux problèmes.

Luille, le premier magazin.e ultra inclusif.ve.
© anonyme

Les commissaires politiques de la Stasi-Libération dénoncent la tribune publiée par FO, qui ne serait pas représentative de l’ensemble des syndicats enseignants, lesquels sont presque tous collabos. On avait compris les filles, mais vous avez raison de continuer à lécher l’anus gouvernemental : il déborde ! Ce qui les gêne, ces nervis de Libé, c’est que ce message de réinformation ait été envoyé à un million de citoyens, enseignants pour la plupart, dont l’immense majorité tètent avec ravissement les mensonges débités par les médias gouvernementaux et sont incapables de penser par eux-mêmes… Ont-ils peurs que certains de ces mougeons se réveillent ? En réalité, sur ma boîte pro, je n’ai pas reçu un seul mail syndical qui dénonce ce mail comme abusif, et pourtant j’en ai regardé pas mal. Je dis juste regardé car en général je scanne pour savoir s’ils parlent de la tyrannie, et s’ils se contentent de revendications catégorielles, poubelle ! Donc Collibération fait juste son job de torchon collabo de la presse de milliardaires et de la macronie, CQFD. Enn réalité, le texte de la motion était clair et net, il disait bien qu’elle avait été adoptée par 220 personnes, syndiqués ou non syndiqués… Je découvre tardivement l’existence de l’Association Victimes Coronavirus Covid-19 France, qui entre autres actions juridiques, peut paraît-il aussi mettre ses adhérents en contact avec un médecin qui les soignerait du covid. Le professeur Raoult écope d’un blâme, au terme d’une année et demie de harcèlement et d’insultes. Il ne semble pas vouloir faire appel car c’est une sanction bénigne, alors que ses insulteurs (qui mériteraient plus que le blâme) rêvaient de le voir radié ! Mais je trouve que pour la forme il devrait, et j’espère qu’il va continuer à porter plainte contre tous ses insulteurs. Di Vizio explique que Raoult souhaite laisser l’Ordre s’occuper des nombreuses plaintes qui doivent viser « les vrais délinquants, les médecins qui ont laissé mourir leurs patients » « ça met fin à toute la théorie de Raoult charlatan ». Effectivement, et de façon indirecte, peut-on dire que cette sanction légère qui ignore totalement les accusations délirantes de "charlatanisme" constitue une reconnaissance par l’Ordre de l’intérêt de l’hydroxychloroquine /azithromycine dans le soin précoce du covid ? Puisque le "charlatanisme" n’a pas été retenu, Raoult va-t-il poursuivre tous les médecins de plateaux-télé qui ont laissé mourir leurs patients sans les soigner, et qui en même temps comme dirait le lider maximo du covidisme, ont traité celui qui les soignait et a obtenu le taux de mortalité le plus bas de France, de "charlatan" ? Gorincour, qui écope d’un avertissement sur plainte de Raoult et devra quitter son poste à l’ordre des médecins des Bouches-du-Rhône est le premier, mais une belle brochette devraient suivre avec leurs perles, dont Raoult pourra se faire un collier ! Christian Perronne est invité ce jour par Sputnik News, avec un journaliste tête à claque qui ne lui laisse pas terminer une phrase, l’empêche de poursuivre une argumentation en lui lançant dans les pattes sans arrêt des sujets adventices, lui jetant à la tête des chiffres non sourcés, etc. France-Soir propose un nouveau débriefing de Me Diane Protat sur les dernières mesures coronazies des pourritures de notre gouvernement. Il y en a pour plus d’une demi-heure. On apprend que ces fils de putes ont aussi glissé dans leur projet de loi nazitaire une interdiction pour les nègres des Antilles non vaxinés de venir en métropole. Sales racistes, sales nazis, porcs !


 Le 4 décembre 2021, 94e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs. Ça faisait longtemps, que je ne vous avais pas envoyés sur le site coronazi belge La Libre, dont l’article quotidien, quel que soit le contenu, est toujours agrémenté d’une photo la plus terroriste possible d’un patient en réanimation entouré de soignants les plus martiens possible. Celle du jour est à pisser de rire, alors que le titre est : « le pic semble être atteint » ! Le bogosse Idriss Aberkane au mieux de sa forme a publié le 1er décembre une vidéo intitulée « Pfizer, une entreprise qui vous veut du bien » (ci-dessus). Il doit lire un prompteur après avoir sniffé, il est difficile à suivre, mais c’est du lourd. Les comédiens en mal de contrats peuvent postuler dans les hôpitaux, comme à Brive. On apprend que ces opérations sont justifiées par un « pro­gramme [qui] a été mis en place pour auto-évaluer la prise en charge du pa­tient avant la venue d’ex­perts vi­si­teurs en juin 2022 qui per­met­tront au centre hos­pi­ta­lier d’ob­te­nir la Cer­ti­fi­ca­tion 2020. C’est une obli­ga­tion ad­mi­nis­tra­tive. » On a les mêmes « obli­ga­tions ad­mi­nis­tra­tives » dans le milieu de l’éducation, mais on ne nous a pas encore amené de faux collègues ou de faux étudiants acteurs, mais ça va venir, macron est en train de les recruter sur Tik-Tok… Je crois que je vais ouvrir deux rubriques : L’ordure covidiste du jour et L’anticovidiste sains d’esprit du jour. Aujourd’hui, c’est François Sauvadet (UDI), qui s’y colle, président de l’assemblée des départements de France (ADF) et du département de la Côte-d’Or, qui a annoncé qu’il ne versera pas le RSA aux non-vaccinés suspendus dans son département. L’anticovidiste, c’est Jair Bolsonaro (vous savez, celui que les petites putains de la presse de milliardaires qualifient d’« extrême drouâte »), qui ne veut au Brésil « ni « passeport sanitaire » ni vaccination obligatoire ». Sinon c’est Valérie Pécheresse qui va représenter LR aux présidentielles, elle qui est favorable au confinement des non-vaccinés et participe la bave aux lèvres à la surenchère covidiste. Mon seul espoir est que du coup Mc-Rond-McKinsey adopte un positionnement marketing en opposition genre good cop contre la bad cop, car on a bien compris que de la santé des gens « iels » s’en battent les « clitouilles ». Je reviens de la manif Philippot qui, fait rarissime, ne se terminait pas sous les fenêtres du ministère de la santé, mais place Falguière, endroit inattendu pour une manif (il nous a fait passer par des rues désertes bordées d’immondes immeubles de bureaux). Di Vizio a discouru.

Valerie Pécheresse, candidate « républicaine », farouchement opposée à l’« extrême drouate ».
Une femme de convictions. Des convictions fascistes, certes, mais un fascisme dûment « républicain » !
© Faits & Documents


 Le 5 décembre 2021, 95e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 50 longueurs ; je me traîne, j’ai mal aux jambes. J’ai assisté hier soir à mon premier spectacle de théâtre en appartement. Belle expérience, avec une excellente comédienne. Formule simple de 35 minutes mais de grande intensité, suivie d’un buffet offert par les hôtes avec participation libre, et longues discussions complotistes. Sur un fil Telegram, je trouve un extrait d’une entrevue de Éric Zemmour sur France Info qui répond à un chien hargneux de journaliste (il ne manque que la lampe en pleine gueule) sur la vaxination et le covid. Il répond qu’on en a fait trop sur le covid depuis le début, et qu’il faut le ramener à ses justes proportions, même si de nombreux pays en font aussi trop. Il remonte dans mon estime, même si je pense que, comme macron, ce n’est qu’une position marketing, puisqu’il avait déclaré « le passe sanitaire ne me gêne pas ». Le rapport mensuel du Gal Dominique Delawarde sur le covid vient de paraître sur Réseau international. Extrait : « malgré une vaccination de masse menée « tambours battants » depuis début décembre 2020, l’épidémie aura donc été deux fois plus meurtrière en 2021 qu’en 2020 (contamination et nombre de cas) sur l’ensemble de la planète. La vaccination n’a donc pas fait reculer l’épidémie partout où elle a été appliquée. Les pays en développement les moins vaccinés d’Afrique et d’Asie s’en sont, d’ailleurs, beaucoup mieux sortis que les pays développés les plus vaccinés : c’est un fait ». Je suis estomaqué de découvrir que l’excellente Karine Dubernet dont j’avais admiré les sketches, tient une chronique férocement anticovidiste sur la radio « Rire et chansons » dont je croyais que ce n’était qu’une radio de merde, vu sa programmation quand je tombe dessus à midi en zappant les pubs de l’émission de Bercoff sur Sud Radio. Celle du 1er décembre est remarquable. J’ignore la fréquence de cette chronique.

Francis Lalanne nous propose une chanson en Italien inspirée du slogan des manifestants : « La gente como noi ». En parlant de manifestants, les vidéos postées par Silvano Trotta de manifs en Italie, en Autriche, et surtout au Luxembourg, sont impressionnantes. Belle tribune de Delphine Provence pour France-Soir, signée par de nombreux avocats : « Les soignants non vaccinés sont des soignants comme les autres ». La lutte pour faire annuler les mesures fascistes du tyranneau de l’Élysée et du trou du cul de la santé continue. C’est inconstitutionnel, c’est immoral, c’est immonde, c’est dégueulasse, ça pue la merde, la corruption et la haine, bref, c’est du vomi Macron-Véran-Castex.
 Le 6 décembre 2021, 96e jour de vaxinofolie. Message de la direction du collège où je fais un complément de service cette année (lequel s’interrompt d’ailleurs enfin ce jour) : une élève est positive au covid dans la classe de 5e que j’ai eu l’ennui d’avoir en responsabilité. Elle connaît les affres de ce joli mot qu’on aurait cru oublié dans les poubelles putrides de l’histoire : « éviction ». Pour la petite histoire, cette élève (une fillette sympa, vive, etc.) s’était vantée d’être vaxinée, et avait exprimé sa lassitude de porter la muselière. De toute façon dans ce collège le troupeau a été massif, hélas. André Bercoff présente avec son initiatrice Cécile Maïchak, le « Doctothon » qui aura lieu de vendredi 10 à samedi 11 décembre, de 18 h à 18 h. Malheureusement, les infos pratiques ne sont pas dans le descriptif, il faut les saisir à la volée (Bercoff oublie même de présenter son invitée !) Il y a un site fesse-bouc (que je n’ai pas) et cela sera diffusé sur des tas de sites, dont Réinfocovid. 300 docteurs du monde entier parleront chacun 3 minutes sur le covid. J’ai enfin réussi à trouver le site Doctothon. Entretien de Philippot / Di Vizio en marge de la manif de samedi (avec fond sonore désagréable), sur les perspectives de lutte, le blâme de Raoult, etc. Brièvement, ils annoncent que si les coronazis nous infligent la toxination obligatoire, on se constitue tous prisonniers. Di Vizio dit qu’on ira chercher « nos lettres de cachet » !
 Le 7 décembre 2021, 97e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs ; ça va mieux. Jean-Dominique Michel traduit et commente un article d’un virologue néo-zélandais sur les effets indésirables des toxins Pfizer révélés par les documents que la justice étasunienne a obligé cette société criminelle de publier. Tous ces documents sont désormais disponibles pour les juges du monde entier. Ne parlons pas des journalistes, des politiques, des médecins de plateaux-télés tous corrompus, bien sûr, juste des juges. Article du Courrier des Stratèges sur le vaccin Valneva et la façon dont l’agence européenne du médicament fait traîner le dossier. Sur le sujet, je suis partagé, et j’attends l’avis de médecins non corrompus : certes, ces vaccins seront sans doute mieux, mais même un « vrai » vaccin demande une durée d’essai incompressible de plusieurs années. Et tant que les coronazis persisteront à interdire les traitements précoces, il nous appartient de refuser par principe, sauf pour ceux d’entre nous qui présentent une comorbidité ou un surpoids qui les classent parmi les personnes à grand risque de covid grave. Le « conseil de défense » a accouché d’une souris : fermeture des discothèques pendant la période des fêtes. Génial, on ne pouvait rêver mieux pour enfin jeter les djeunes anesthésiés dans les rues, à la période de l’année où il peuvent difficilement remplacer les boîtes de nuit par des teufs dans les espaces verts. Révoltez-vous, cassez tout, et surtout, virons ces ordures ! Florian Philippot était invité de Bercoff sur Sud Radio ce jour, ce dernier très remonté contre le coronazi « Castrex » (il imite même l’accent allemand). Philippot se plante bien en disant que le nouveau chancelier autrichien veut changer de politique vis-à-vis des non-vaccinés grâce à la grosse manif de Vienne samedi dernier. Au contraire, ce gros nazi a décidé de laisser confinés les non vaccinés. Un lanceur d’alerte nous apprend que les coronazis propriétaires d’actions des labos se sont brutalement enrichis avec le cirque du variant « omicron ». Ils s’enrichissent tellement qu’ils peuvent corrompre encore plus les plumitifs pour mentir encore plus. Excellente nouvelle sur le plan de la dictature des minorités : un nageur devenu nageuse pulvérise les records. Mes camarades « LGBT » vont-ils sortir de leur délire sponsorisé par les GAFAM ? Di Vizio était ce soir invité sur Radio Courtoisie. Il était déchaîné. Selon lui, Macron aurait proposé à Raoult de présider une commission consacrée au repositionnement des molécules. Raoult aurait annoncé cela lors de son passage au conseil de l’Ordre à Bordeaux. Cela m’étonne de Macron, et me déçoit de Raoult, mais après tout, peut-être est-ce la « surprise » qu’il nous annonçait pour novembre, et qui irait de pair avec le fait qu’il a annoncé qu’il ne publierait plus de vidéo avant la fin de l’année ? Si ça se trouve la tête de gland de l’Élysée va virer Véran et nommer Raoult ministre pour sauver son élection ?

Les Hommes en 1944 / Les Hommes en 2020.
© anonyme


 Le 8 décembre 2021, 98e jour de vaxinofolie. Les coronazis de tous les pays rivalisent de crétinerie pour imposer des mesures plus délirantes les unes que les autres rendant les voyages impossibles. Voyez par exemple en Italie. Reportage à la sortie du Conseil d’Etat ce matin, proposé par France-Soir, auprès des avocats qui ont réfendu la liberté contre les absurdités du gouvernement et du Conseil d’Etat qui doit nous expliquer comment il se reprend dans le cul ses propres arguments.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 7 décembre. Le point de comparaison est le mardi 30 novembre (source : Eficiens). France : sur les 10 derniers jours, 116 morts par jour en moyenne et 39 920 tests positifs / jour au lieu de 70 morts et 28 030 tests positifs par jour. Cela nous donne une mortalité de 0,29 %, et cela en interdisant le plus possible aux médecins de soigner ! Le taux de positivité des tests remonte à 5,71 % au lieu de 4,85 %, et le nombre de tests continue à augmenter, alors qu’ils sont payants (sauf pour les vaxinés, là c’est open bar) ! Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) explose à 12 714/ 2 351 au lieu de 10 249/ 1 824. J’avais écrit puis supprimé une information ci-dessus, disant que 6300 personnes avaient ressuscité du covid lundi dernier. J’avais vu cela sur le tableau quotidien du site l’Internaute, qui reprend les données de data.gouv. Or cette page n’étant pas archivée et gardant le même url avec un contenu modifié chaque jour, le lendemain, l’info et le trou de 6000 avait disparu, et j’ai dû supprimer l’info, or ce jour je lis sur la même page cette info : « PRÉCISION : Suite à l’actualisation du lundi 6 décembre 2021, Data.gouv a affiché un nombre de cas en baisse de 36 567 ainsi qu’un nombre de décès en baisse de 6528 dans les Ehpad. Des données manifestement anormales et en partie corrigées dans le tableau ci-dessus. Je suis allé sur data.gouv et j’ai constaté qu’effectivement il y a un flou dans les données des morts hôpital / Ehpad. Mais en attendant une modification officielle, je me contente des chiffres affichés. Réseau Sentinelles : sur la semaine 48, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est en augmentation à 35 cas pour 100 000 habitants contre 30 cas en semaine 47 (taux consolidé). À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 sont en nette hausse également (183 au lieu de 146 en taux consolidé, incluant le Covid en légère hausse ; à noter que pour cet indicateur, le taux consolidé est systématiquement revu de 10 % à la baisse à peu près). L’augmentation ralentit, la « 5e vague » est en train de faire pschitt !) Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse : 6078 / 776 le 7/ 12 au lieu de 5227 / 683 le 30/ 11, mais la hausse est moins importante que la semaine dernière. Morts : 75,9 par jour ; 13 940 tests positifs par jour, au lieu de 69,7 morts / jour et 11 256 tests positifs. Royaume-Uni : 45 475 tests positifs et 111 morts en moyenne, contre 42 800 tests positifs et 110 morts. Tiens, marrant, comme les deux semaines dernières, plus le nombre de tests explose, moins ils comptent de morts… Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 53 150 tests positifs et 316 morts / jour au lieu de 54 900 tests positifs et 272 morts (avec rattrapage de 800 hier). Espagne : sur les 10 derniers jours, 10520 tests positifs en moyenne, et 25,6 morts au lieu de 7590 tests positifs en moyenne, et 17,5 morts. Suisse : 8333 tests positifs en moyenne, au lieu de 4680 tests et 17,4 morts / jour au lieu de 14. Belgique : 16 200 tests positifs / jour et 47,3 morts sur les 10 derniers jours au lieu de 16 775 / 40,6. Les autres marqueurs augmentent (3554 / 815 au lieu de 3750 / 780 hospis /réa). Le taux de positivité des tests n’est pas donné. États-Unis : 118 475 tests positifs et 1498 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 85 300 tests positifs et 912 morts. Brésil : 8086 tests positifs et 183 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 8230 et 209 morts. Inde : 8 460 tests positifs et 580 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 8 790 tests positifs et 330 morts, avec rattrapage de 2800 morts le 5/12). Algérie : sur les dix derniers jours, 6,2 morts par jour en moyenne au lieu de 5,4 et 188 tests positifs / jour au lieu de 169.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 7 décembre à 19h30) : 266 791 163 tests positifs et 5 267  806 morts (au lieu de 262 710 452 tests positifs / 5 214  655 morts). Progression comparée sur les 62 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 080 711 tests positifs et 53 151 morts (cela nous donne une mortalité de 1,3 %) au lieu de 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. C’est toujours le yoyo avec faible amplitude, à nouveau en hausse cette semaine en ce qui concerne les décès, et en baisse au niveau des tests positifs. Voici en tout cas la courbe publiée par Dominique Delawarde dans son dernier bilan mensuel daté du 4 décembre.

Courbe du nombre de décès planétaire au 4 décembre 2021.
© Dominique Delawarde


 Le 9 décembre 2021, 99e jour de vaxinofolie. Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs. France-Soir propose une entrevue du blogueur Patrice Gibertie, prof d’histoire retraité dont le site est une des meilleures ressources de réinformation sur le covidisme. Piochée sur son site une info qui n’a pour l’instant pas été assez traitée : le lien familial entre Ursula Van der Leyen et son fils David qui, tout comme le fils de Fabius, Victor je crois, émarge à coups de millions chez McKinsey (l’agence de com par laquelle la mafia LREM tout comme la mafia teutonne a remplacé notre démocratie). Tout cela est possible dans nos républiques macronières ! Ce matin, Clémence Houdiakova intègre dans son émission comme chroniqueurs Nicolas Vidal et Éric Verhaegue. C’est un signe que les médias de la Résistance se structurent à l’instar de ceux du coronazisme. Les chiens de garde du pouvoir s’invitent entre eux. « Laurent Joffrin va venir sur ce plateau lécher l’anus de Macron, du moins nettoyer ce que Christophe Barbier aurait par indavertance laissé à manger ». « Barbier » n’est pas le bon mot, car la barbe n’est pas à cet endroit ! Il est donc de bonne guère que les médias de Résistance cessent de donner la parole aux petites putains de la macronie (de la macronie-pécresserie-hidalguerie-jadoterie), mais donnent la parole à ceux qui les remplaceront quand ce système fasciste se sera écroulé. Dans un autre article, France-Soir qualifie Blachier d’« épidémiologiste ». J’ai mis un commentaire cinglant : « Il y a une erreur dans cet article : qualifier Blachier d’« épidémiologiste », c’est comme qualifier Christophe Barbier de « journaliste ». Pour ce dernier, le nom « barbier » n’est d’ailleurs pas adapté, car c’est un autre endroit de l’anatomie du président qu’il a le ministère de lécher. Je vous laisse imaginer pour « blachier »… » Ronald Guillaumont (Profession gendarme) a été invité à déjeuner par le général Coustou. Cela laisse présager un rapprochement des généreux généraux avec la base. Le Dr Denis Agret peut à nouveau jouir de ses libertés civiques en attendant son procès. Il est incroyable qu’il faille un procès dans le procès pour pouvoir vivre normalement en attendant un procès qui concerne des faits totalement anodins. Être « antivax » selon la presse qui a déjà jugé, cela entraîne d’être traité par la justice comme un assassin. Excellent article de « Covidémence » sur la haine de certains médecins, avec une réflexion sur le fait divers de l’Illinois où il a fallu que la justice ordonne à des médecins d’administrer l’ivermectine à un patient considéré comme perdu. France-Soir nous signale une victoire à la Pyrrhus à l’hôpital de Nord-Franche-Comté, où une poignée de personnels suspendus ont été réintégrés. Hélas, l’article nous apprend que la plupart ont cédé au chantage et que les concernés sont surtout des administratifs (les plus sûrs de trouver un poste équivalent dans un autre secteur).

Noël 2021 : Noël normal ou complotiste ? Choisis ton camp camarade !
© anonyme


 Le 10 décembre 2021, 100e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs. Un article de la Stasi-Huffington fait remonter Zemmour dans mon estime : si ces porcs le traînent à ce point dans la boue, peut-être n’est-il pas le candidat des banques, le macron de secours ? Voici un article de Rodolphe Bacquet (Alternatif bien-être) publié ce jour « Sur la proportion vaccinés / non-vaccinés à l’hôpital ». J’ai reçu un courriel de « rappel » de la HAS (haute autorité de santé) pour me pousser à consacrer « une dizaine de minutes » à répondre à un questionnaire sur mon récent séjour à l’hôpital. Je cite : « Vos réponses sont importantes car elles permettront à l’établissement dans lequel vous êtes allé de connaître les points positifs de votre séjour et ceux qu’il peut améliorer. Elles permettront aussi à la Haute Autorité de santé de calculer un score de satisfaction des patients concernant la qualité et la sécurité des soins. Ce score est rendu public et est consultable sur le site Scope Santé. » Je ne sais pas quelle proportion du personnel des hôpitaux est consacrée à noter les médecins et à vérifier les QR codes, mais il faut féliciter les soignants qui persistent à soigner (mais les féliciter par un autre biais que ces méthodes fascistes). Je me demande dans combien d’années je vais y avoir droit directement comme enseignant (ils mettent en place cette année une « évaluation » par établissement, mais comme pour le covid, pour enculer les gens bien profond, ils savent y aller millimètre par millimètre, et j’ai une chance d’être en retraite quand ils en seront à « calculer un score » pour chaque prof. Le fils Fabius est payé pour ça chez McKinsey. Un neveu m’en raconte une bonne. Il a pris l’avion ce soir pour un pays hors UE, pour une semaine de travail (il est commercial dans une grande entreprise). En tant que non-vacciné a la chance d’être dans une entreprise qui applique les mesures stalinitaires à l’excès, mais qui ne persécute pas les non-vaxinés. Il devait partir avec un collègue vaxiné. Lui seul devait faire non pas un mais deux tests (remboursés par l’entreprise), un PCR de moins de 72 h pour entrer dans le pays en question, et un antigénique de moins de 24h pour sortir du macronistan. Il est négatif, tout va bien. Au retour, il devra se plier à un auto-confinement de 7 jours contrôlé par la police et la gendarmerie. Heureusement qu’il peut télétravailler, sinon son entreprise serait peut-être moins cool. Le gag c’est que son collègue, qui a fait un test alors qu’il n’y est pas obligé (mais pourquoi s’en priver ? C’est gratos pour les vaxinés), est positif ! Le type est donc resté en France, et mon neveu devra faire le job seul. Encore heureux qu’il n’ait pas été contaminé durant le trajet par son collègue, sinon comment aurait-il été traité ? J’ai vérifié pour ma part qu’il ne me sera quasiment pas possible, malgré mon passe de six mois en tant que positif, de partir en vacances de façon sereine. Sinon, ce serait quarantaine sous contrôle policier. À moins que je tente, pour voir ce que ça donnerait dans l’éducation ? Ils ont dû tout prévoir. Pourtant, malgré ces faits divers qui se multiplient partout et qu’à moins de vivre dans un terrier, chacun peut constater dans son entourage, eh bien nos psychopathes préférés persistent à faire le job pour lequel Pfizer les corrompt. Le fric doit être bien caché !
 Le 11 décembre 2021, 101e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 58 longueurs ! Je n’ai pas compris comment j’ai pu en 24 heures, revenir de 52 à 58 longueurs, qui est mon score habituel, sans aucune sensation particulière. Ai-je fait une erreur de comptage ? Réponse demain. J’ai eu la curiosité de prendre des nouvelles de l’humoriste Karim Duval. J’ai été sidéré de trouver sur son site qui je crois n’existait pas la dernière fois que je me suis intéressé à lui, que non seulement il a fait des chroniques sur France-Inter avec une muselière (il n’y a aucun détail, mais il semble que cela n’a duré que l’été), mais qu’il se produit en tournée dans des salles de spectacle, ce qui veut dire avec passe nazitaire. Évidemment c’est facile de critiquer, car tout le monde a le droit de manger… sauf à s’expliquer un minimum ; mais j’ai juste cherché en vain une phrase d’explication sur ce site personnel. Le « Doctothon » a commencé, à suivre sur Crowdbunker jusqu’à ce samedi 11/12, 18 h. Il y a 3 jours, Profession gendarme a republié à ma demande mon article sur le scandale Brigitte Macron. Je m’inquiétais de l’omerta sur cette affaire, y compris sur la presse libre. Or juste au moment où je désespérais, ça bouge enfin, et ça bouge beaucoup (sauf dans la presse, qui est tout sauf pressée). Premièrement, le 5 décembre, le site Qactus avait publié un article sur l’affaire, en reprenant des éléments de mon article, sans me citer. Deuxièmement, « Amandine », médium à l’origine de l’enquête de Natacha Rey, a réalisé vendredi 10 décembre 2021 une entrevue d’une durée de quatre heures 30 (!) avec la journaliste. Elle mentionne d’ailleurs mon article (crédité « Profession gendarme ») à la fin de cette entrtevue fleuve, car il lui a permis d’entrer en contact avec des militaires ou policiers qui lui ont donné des tuyaux pour la suite de son enquête. Je suis très flatté que mon modeste article puisse contribuer tant soit peu à faire tomber le tyranneau, sinon la tyrannie ! Je reviens de la manif Philippot. Pas mal de monde. Les orateurs (et un chanteur) ne sont pas au niveau… Philippot a publié ce jour une vidéo consacrée à notre trou du cul préféré : « VÉRAN empêtré dans le scandale du MOLNUPIRAVIR ! ». Qu’ils dégagent tous !
 Le 12 décembre 2021, 102e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 54 longueurs. Cela confirme qu’hier, j’ai dû faire une erreur de comptage. Éric Verhaegue a remarqué une publication de Santé publique France selon laquelle « le nombre de morts officiels cumulés depuis 2019 est “seulement”, tous âges confondus, de 54.813. Soit deux fois moins que le gouvernement ne l’annonce ». On peut vérifier cette affirmation sur Santé publique France. Troublant, mais attendons que Décoder l’éco s’en empare…

Campagne de presse Amnesty International en pleine dictature covidiste
© Lionel Labosse


 Le 13 décembre 2021, 103e jour de vaxinofolie ! 2e tome d’un article de France-Soir consacré aux artistes résistants, assorti d’un « manifeste des artistes libres » que l’on peut signer. Le Pr Gilbert Deray a été signalé à la justice par l’association Enfance et Libertés. Tiens, je croyais que c’était l’Ordre des médecins, la Kommandanture spécialisée dans les dénonciattions de médecins et autres charlatans… Un mailing reçu de la CGT éducation aujourd’hui laissait présager une prise de position enfin courageuse. Malheureusement, après la première phrase : « C’est peut-être l’effet de la troisième dose. La lassitude me gagne », le reste n’était que baratin convenu ; pas la moindre allusion à la tyrannie sanitaire. Syndicat vendu ! Éric Verhaegue évoque une « pulsion génocidaire des vaccinés ». Bien sûr il va courroucer les petites putes de la presse gouvernementale… (Cf. mon article sur l’étoile jaune). Beau discours de Francis Lalanne à Rennes au congrès du Collectif des Maires Résistants à Rennes le 11/12/2021. Ça s’emballe sur l’affaire que j’ai eu tant de mal à lancer : cette fois, il semble que l’omerta doive cesser. Défi de la vérité de France-Soir consacré à Silvano Trotta, cofondateur de l’association Bon Sens. Il fait la promo de Telegram, le fil d’information sans censure. Il fait l’inventaire des mensonges hénaurmes qu’on nous fait gober. « On », c’est-à-dire les journalistes prostitués au fascisme d’État. La dernière campagne de pub de l’ONG Amnesty International est à vomir ou à pisser de rire. En pleine dictature covidiste, ces ordures nous expliquent qu’un bon jeune, un vrai jeune bien macroniste autour des oreilles, ça s’insurge contre tout et son contraire, mais sa porte bien sa muselière sur le groin. Combien de subventions de George Soros et de Bill Gates ? Sur la prostitution d’Amnesty à George Soros, voyez par exemple cet article.
 Le 14 décembre 2021, 104e jour de vaxinofolie ! Google révèle qu’un article sur « Brigitte » a été dépublié de Médiapart, très vite mais pas assez pour que Google le rate… Pierre Cassen fait de l’humour sur le sujet… La presse cultive toujours l’omerta, jusqu’à quand ? Le Conseil d’État a donc chié sur le peuple, en refusant 100 % des requêtes plaidées par plusieurs avocats mercredi dernier. Cela prendra du temps, mais il faudra juger ces juges défaillants.

 Le 15 décembre 2021, 105e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 54 longueurs. Un bref reportage de RFI nous apprend qu’au Japon, « un scandale met un coup d’arrêt aux vaccinations ». Le journaleux termine bien sûr par une pointe alarmiste (« donc 6e vague attendue »). Ce que ce connard ne dit pas c’est que le Japon n’a connu aucune « pandémie ». Vous pouvez vérifier par vous-même (ce que n’a pas fait ce merdeux de jo surnaliste) qu’il y a actuellement un mort « avec virus » au Japon en moyenne et que le compteur totalise 18370 morts depuis le début ! Côté scandale « brigitte », l’omerta continue chez les mainstream ET la presse prétendument libre ; heureusement, les journalistes amateurs font le boulot. Scoop : #jeanmicheltrogneux se présentera à la présidentielle à la place de son mari, souffrant. « Pour une alliance inclusive. Iels de tous les pays, unissez-vous ». Bill Gates & George Soros ont annoncé qu’ils soutenaient le.a candidat.e. Tout organe de presse qui publierait un article mettant en cause l’efficacité des vaccins ou de la vaginoplastie sur "Brigitte" sera immédiatement supprimé de google.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 14 décembre. Le point de comparaison est le mardi 7 décembre (source : Eficiens). France : sur les 10 derniers jours, 132 morts par jour en moyenne et 45 900 tests positifs / jour au lieu de 116 morts et 39 920 tests positifs par jour. Cela nous donne une mortalité de 0,29 %, et cela en interdisant le plus possible aux médecins de soigner ! Le taux de positivité des tests remonte à 6,61 % au lieu de 5,71 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) explose à 14 819/ 2 792 au lieu de 12 714/ 2 351. Réseau Sentinelles : sur la semaine 49, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est en augmentation à 36 cas pour 100 000 habitants contre 32 cas en semaine 48 (taux consolidé). À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 sont en baisse également (169 au lieu de 183 en taux brut, ce taux de 183 ayant été revu à 157 en taux consolidé, incluant le Covid en légère hausse). La « 5e vague » fait pschitt ! et c’est encore plus patent que la semaine dernière. Il y a désormais quelques cas de grippes (29) alors que jusqu’en semaine 44, il n’y en avait pas. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse : 7163 / 863 le 14 / 12 au lieu de 6078 / 776 le 7 / 12. Morts : 89,7 par jour ; 16 480 tests positifs par jour, au lieu de 75,9 morts / jour et 13 940 tests positifs. Royaume-Uni : 51 535 tests positifs et 108 morts en moyenne, contre 45 475 tests positifs et 111 morts. Tiens, marrant, comme les 3 semaines dernières, plus le nombre de tests explose, moins ils comptent de morts… Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 45 570 tests positifs et 364 morts / jour au lieu de 53 150 tests positifs et 316 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 14 830 tests positifs en moyenne, et 34,8 morts au lieu de 10 520 tests positifs en moyenne, et 25,6 morts. Suisse : 8990 tests positifs en moyenne, au lieu de 8333 tests et 21,4 morts / jour au lieu de 17,4. Belgique : 12 800 tests positifs / jour et 47,1 morts sur les 10 derniers jours au lieu de 16 200 / 47,3. Les autres marqueurs augmentent (3258 / 815 au lieu de 3554 / 815 hospis /réa). Le taux de positivité des tests est à 16,1 ; il était monté jusqu’à 16,8 %. États-Unis : 118 220 tests positifs et 1214 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 118 475 tests positifs et 1498 morts. Brésil : 5750 tests positifs et 140 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 8086 et 183 morts. Inde : 7 930 tests positifs et 536 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 8 460 tests positifs et 580 morts ; le rattrapage de 2800 morts le 5/12 est toujours inclus). Algérie : sur les dix derniers jours, 5,9 morts par jour en moyenne au lieu de 6,2 et 199 tests positifs / jour au lieu de 188.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 14 décembre à 20h30) : 271 173 538 tests positifs et 5 317 639 morts (au lieu de 266 791 163 tests positifs / 5 267  806 morts). Progression comparée sur les 63 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 382 375 tests positifs et 49 833 morts (cela nous donne une mortalité de 1,1 %) au lieu de 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. C’est toujours le yoyo avec faible amplitude, à nouveau en baisse cette semaine en ce qui concerne les décès, et en hausse au niveau des tests positifs. Il n’y a pas de « vague », quel que soit le nombre. Il y a juste une situation normale à cette période de l’année, avec des gens en surplus car les coronazis du monde entier empêchent de soigner.

La guerre des moutons. Archives nationales, déc. 2021- avril 2022.
© Archives nationales


 Le 16 décembre 2021, 106e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 56 longueurs. Le Gal Dominique Delawarde publie ce matin un bilan de la vaxination dans le monde sur Breizh info. Il doit s’ennuyer entre deux bilans, maintenant qu’il en fait un toutes les 5 semaines. La conclusion est que la vaxination a plutôt empiré les choses. Je découvre l’écrivain philosophe Mehdi Belhaj Kacem avec ce « Défi de la vérité » sur France-Soir. C’est l’anti-Michel Onfray (le philosophe-covidiste-de-plateau-télé-qui-a-choisi-ses-lunettes-comme-logo-de-son-canard). Sur son site, on peut visionner une conférence en 4 épisodes intitulée « Colaricocovirus ». C’est marrant, il dit exactement ce que je pense depuis octobre (quand j’ai surmonté un épisode dépressif) : « quand j’ai compris que c’est le monde et non pas moi qui est devenu foi, j’ai compris que je n’aurai plus jamais aucune dépression, aucun épisode psychotique » (minute 32 ; citation approximative). Article détaillé sur les faux (ou vrais-faux) passes, avec le récit du démentèlement d’un réseau. Les professionnels de santé sont innocents ! Ah bon, vous croyez vraiment qu’aucun pharmacien résistant n’a jeté les doses de ses potes dans l’évier ? Le trou du cul en chef a fait paraît-il un fiasco historique hier avec 3 millions d’abrutis devant la télé. Décidément, il ferait mieux de renoncer à se porter candidat, et laisser faire son mari et pygmalion Jean-Brigitte-Michel. Idriss Aberkane était invité de Bercoff avant-hier. Voici la vidéo. En fait j’ai arrêté de l’écouter et je l’ai écourtée à la 2e pub pour les parfums « brise d’anus » au bout d’une minute.


 Le 17 décembre 2021, 107e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 54 longueurs. Excellent sketch de Guillaume Gronnier, présenté par France-Soir. En plus il est beau gosse le bougre !

On dit merci qui ? MERCI Manu & Jean-Michel. Manif « d’extrême drouâte », 18 décembre 2021.
© Lionel Labosse


 Le 18 décembre 2021, 108e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. Les deux derniers jours ont été consacrés à l’écriture d’un nouveau brûlot sur l’affaire Jean-Brigitte-Michel. Je reviens de la manif des Patriotes, Palais-Royal-blockhaus de véran. Beaucoup plus de monde que la semaine dernière. Cela fait au moins quatre fois que l’on fait ce parcours, le meilleurs parcours des Patriotes, eh bien je pense que c’est la 2e plus grosse affluence.

Extrait du n°502 de Faits & Documents, la lettre classifiée « extrême drouate » par la caste.
© Faits & Documents


 Le 19 décembre 2021, 109e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs. Voici un extrait du n°502 de Faits & Documents, la lettre « extrême drouate » qui a sorti l’affaire #jeanmicheltrogneux. On apprend pourquoi Farine Latombe a obtenu la légion d’honneur de la mafia macron-véran. Dans le même numéro on apprend aussi comment l’époux de Valérie Pécresse, Jérôme, a participé activement au dépeçage d’Alstom organisé par la mafia Rothschild-Macron. Voter Pécresse ou voter Macron, c’est voter Rothschild, comme expliqué dans cet article sur le « pacte de corruption » qui lie ces deux mafieux.

Pécresse ou Macron ? Blanc bonnet ou bonnet blanc ?
© David Miege

J’avais raté un article du 5 décembre montrant pour une fois que l’avocat Reiner Fuellmich prépare bien un procès géant contre les coronazis. Cette rumeur a tellement engendré de fausses nouvelles que cela vaut le coup d’y jeter un œil. Long article de Pierre de Décoder l’éco sur « La face cachée des réanimations en 2020 ». La presse coronazie lèche avec de plus en plus d’application l’anus élyséen, avec des titres délirants de servilité comme « Variant Omicron : Macron parie sur la vaccination pour éloigner le spectre du reconfinement » d’un certain François-Xavier Bourmaud. Eh François-Xavier : « Macron parie sur le passe vaxinal pour éloigner le spectre de sa destitution » !
 Le 20 décembre 2021, 110e jour de vaxinofolie ! Mon article « Le journalisme à genoux devant la « première dame homme de France » » qui avait déjà connu un succès inédit depuis que je l’ai publié sur ce site samedi matin (1500 vues en deux jours !) a connu un bon succès sur Profession gendarme (Plus de 6000 vues depuis ce matin), mais au lieu de proposer de se sortir les doigts du cul, sur les 68 commentaires, seuls deux disent qu’ils ont fait circuler l’article, et ce sont les seules actions imaginées. Le bulldozer covidiste avance à fond de train : vaxination obligatoire, vaxination des enfants dès 5 ans autorisée par la HAS, et passeport vaxinal pour travailler. Tout cela en trois jours. Mais restons courtois ! Un collègue prof d’allemand a été suspendu pour avoir laissé les élèves choisir s’ils portent le masque. L’entrevue de 20 minutes lui permet d’expliquer son parcours (en fait il a bien milité en plus de ce prétexte). Je devrais peut-être prendre les devants et avoir un avocat, comme lui, parce que la gestapo ne prévient pas quand elle frappe à votre porte, je suppose. Le jeune journaliste en herbe oublie de poser la question sans doute incongrue de savoir s’il touchera son salaire pendant cette suspension, ou non. Je suppose que oui. En tout cas bravo à ce collègue, et pas bravo à ses collabos, pardon, à ses collègues, qui n’ont pas immédiatement débrayé pour exiger sa réintégration. Syndicats, collabos !
 Le 21 décembre 2021, 111e jour de vaxinofolie ! Le Gal Coustou publie une lettre sur Profession gendarme. 148e jogging et 85e de reconfinement ce midi, en province par beau temps d’hiver (piscines interdites aux juifs). Mon dernier date du 31 octobre, j’avais le covid mais croyais avoir la crève. Cela fait donc 50 jours de pause, avec reprise de la natation entre-temps. Bonnes sensations, jambes un peu douloureuses après, normal. Je ne recommencerai pas tout de suite ! Voici un document PDF anonyme intitulé « Le retour de Candide » ou le portrait-type, à l’ère de la Covid-19, du parfait petit complotiste. » J’ai oublié comment je l’ai récupéré, et il ne semble pas être publié sur Internet.

« Le retour de Candide » ou le portrait-type, à l’ère de la Covid-19, du parfait petit complotiste.
© anonyme

Le Monde publie une tribune de coronazis anonymes qui fait froid dans le dos : « La solution de ne pas admettre en réanimation les personnes ayant fait le choix de ne pas se vacciner n’est pas envisageable ». Chapeau : « Avoir refusé la vaccination contre le Covid-19 ne signifie pas nécessairement être un antivax, souligne un collectif de médecins. Mais la lassitude s’installant, les soignants pourraient avoir du mal à saisir la complexité. » Quand on sait comment fonctionnent ces coronazis depuis le début de leur plandémie, on comprend que derrière ces assassins anonymes se cache l’agence McRond-McKinsey, et que dans six mois c’est ce qu’ils appliqueront, et votre voisin et peut-être votre frère applaudiront des deux mains l’assassinat programmé de votre père ou de votre mère. Excellent article de France-Soir : « Investigation chez les thanatopracteurs ».

Tweet supprimé par le Pinocchio pathologique qui déshonore la fonction présidentielle.
© Twitter / Pinocchio


 Le 22 décembre 2021, 112e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 56 longueurs. Je ne crois pas trop aux pétitions, mais il semble que la dernière de « Les Lignes bougent » contre le pass vaccinal obtienne un certain succès. La ligne droite de Clémence Houdiakova Radio Courtoisie aborde l’affaire Trogneux (de 10 à 30 minutes). Très faux cul (Mike B. fait dans son froc à cause de la menace de plainte, mais s’il avait lu mon article il dormirait tranquille), mais en filigrane, ça passe. Le soir, émission de Nicolas Stoquer à 18 h sur Radio Courtoisie, durée 3 h, avec Nicole Delépine, Mike Borowski, Asselineau, Di Vizio, etc. Le syndicat France Police ne lèche pas les bottes du tyranneau de l’Élysée ni de son mar : « La République En Marche (LREM) devient La Dictature En Marche (LDEM) ! ».
Nouveau point statistique sur les chiffres du 21 décembre. Le point de comparaison est le mardi 14 décembre (source : Eficiens). France : sur les 10 derniers jours, 156 morts par jour en moyenne et 49 900 tests positifs / jour au lieu de 132 morts et 45 900 tests positifs par jour. Cela nous donne une mortalité de 0,31 %, et cela en interdisant le plus possible aux médecins de soigner ! Le taux de positivité des tests remonte à 6,73 % au lieu de 6,61 %, c’est-à-dire que ça stagne. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) augmente, mais bien moins que la semaine dernière, à 16 076/ 3 096 au lieu de 14 819/ 2 792. Réseau Sentinelles : sur la semaine 50, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est en augmentation à 39 cas pour 100 000 habitants contre 32 cas en semaine 49 (taux consolidé ; à noter que le nombre de la semaine dernière (36) a été consolidé à 32, et que cela va se reproduire cette semaine). À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 sont stables (173 au lieu de 169 en taux brut, ce taux de 169 ayant été revu à 149 en taux consolidé, incluant le Covid). La « 5e vague » fait pschitt ! Il y a un petit nombre de cas de grippes (20 et 11 sur les deux dernières semaines). Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse : 8381 / 1012 le 21 / 12 au lieu de 7163 / 863 le 14 / 12. Morts : 116,6 par jour ; 22 980 tests positifs par jour, au lieu de 89,7 morts / jour et 16 480 tests positifs. Royaume-Uni : 77 480 tests positifs et 105 morts en moyenne, contre 51 535 tests positifs et 108 morts. Comme les 4 semaines dernières, plus le nombre de tests explose, moins ils comptent de morts… Omicron ! Mais tremblez, mougeons ! Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 37 050 tests positifs et 368 morts / jour au lieu de 45 570 tests positifs et 364 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 26 800 tests positifs en moyenne, et 46 morts au lieu de 14 830 tests positifs en moyenne, et 34,8 morts. Suisse : 8400 tests positifs en moyenne, au lieu de 8990 tests et 23,3 morts / jour au lieu de 21,4. Belgique : 7 970 tests positifs / jour et 48,3 morts sur les 10 derniers jours au lieu de 12 800 / 47,1. Les autres marqueurs baissent à vitesse grand V (2451 / 709 au lieu de 3258 / 815 hospis /réa), alors qu’on nous prévient que le variant omicron s’y répand lui aussi à vitesse grand V, excellente nouvelle donc ! Le taux de positivité des tests n’est pas indiqué cette semaine, mais il avait culminé à 16,8 %. États-Unis : 138 830 tests positifs et 1287 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 118 220 tests positifs et 1214 morts. Brésil : 3530 tests positifs et 140 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 5750 et 124 morts. Le virus est en train de disparaître ; vive Bolsonaro ! Inde : 6 940 tests positifs et 288 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 7 930 tests positifs et 536 morts ! Le virus est en train de disparaître ; vive le président d’extrême drouâte ! Algérie : sur les dix derniers jours, 6,1 morts par jour en moyenne au lieu de 5,9 et 249 tests positifs / jour au lieu de 199.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 21 décembre à 21h30) : 275 981 287 tests positifs et 5 366 248 morts (au lieu de 271 173 538 tests positifs / 5 317 639 morts). Progression comparée sur les 64 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 807 749 tests positifs et 48 609 morts (cela nous donne une mortalité en baisse de 1,01 %) au lieu de 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Alors que nous avions un yoyo avec faible amplitude depuis des semaines, c’est la première fois depuis fort longtemps que le nombre de morts baisse deux semaines consécutives, et c’est le chiffre le plus bas depuis 9 semaines. La hausse au niveau des tests positifs va de pair avec ce que l’on sait du variant « omicron », plus contagieux mais moins dangereux ; il est en passe de dominer en Belgique, où la situation s’améliore à grande vitesse. Il n’y a pas de « vague », quel que soit le nombre. Il y a juste une situation normale à cette période de l’année, avec des gens en surplus car les coronazis du monde entier empêchent de soigner.


 Le 23 décembre 2021, 113e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 56 longueurs. Un précédent pastiche de John Broke, à vous glacer les sangs. Un extrait d’un film sur Hitler qui me fait vaguement penser à une sale petite merde qui me pourrit la vie actuellement, et que j’aimerais voir crever dans d’atroces souffrances, pas vous ? J’avais raté l’appel des cloportes de l’Ordre des médecins après le « blâme » infligé à Raout. Ont-ils attendu le dernier moment, pour empêcher Raoult de faire appel de son côté ? L’article ne le dit pas, bien sûr. Florian Philippot propose « l’union sacrée » des anticovidistes pour une manif le 8 janvier face au bulldozer coronazi. Le Pr Matthieu Million, de l’IHU Méditerranée Infection a donné un cours à faire circuler : « Soin ou recherche ? ». Il y est question d’Hippocrate et des Dr Mengele de tous les temps ! Nouvel article de Pierre (Décoder l’éco) sur les hospitalisations et les non vaxinés. Je ponds une brève à propos d’un article pondu par un « collectif » de ce genre de Dr Mengele : « Comment l’organe de propagande coronazi Le Monde prépare les esprits à la solution finale contre les non vaxinés. »


 Le 24 décembre 2021, 114e jour de vaxinofolie ! Alerte en Guadeloupe : des esclaves nègres ont investi le conseil régional. Vite, Choupinet, envoie tes flics blancs ! Pensez à signer notre pétition pour rétablir l’honneur de la première dame ! J’ai vu passer sur un fil Telegram cette info qui est peut-être une fake news sur une plainte contre macron pour viols sur mineurs. Asselineau propose à nouveau une motion de censure à défaut de la destitution du tyran (vidéo ci-dessus). La France collabo est au top selon cet article sur une rafle de non-vaxinés par la gestapo.
 Le 25 décembre 2021, 115e jour de vaxinofolie ! 149e jogging et 86e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq. Les courbatures du précédent, le 21, avaient cessé hier, mais j’ai un peu morflé, enfin comme les genoux ont tenu, j’ai tenu. Par contre, je marche comme un canard paralytique ! Au parc de la Villette, une affiche disant qu’un spectacle de cirque est annulé pour cause d’une dizaine de tests positifs dans la troupe m’a bien fait rire. Les naïfs qui se sont fait injecter pour aller au cinéma vont apprécier. Puisse cela leur faire comprendre qu’en fait d’injection, ils se la sont prise bien profond. Amusant, un 2e ami avec qui je m’étais fâché me recontacte par courriel, deux jours après l’autre. Voici un aperçu de ma réponse : « Pour ta question sur comment je vais, eh bien comme un juif à Varsovie en 1942.
Tu veux savoir si je me suis fait injecter pour pouvoir voyager et avoir une vie normale, ce qui est reconnaître que le produit dont tu te faisais le dealer n’a pas d’intérêt sanitaire…
J’ai passé Noël avec des amis sous-hommes comme moi, et entre autres un monsieur de 92 ans en pleine forme, récemment veuf. Pour voir sa femme à l’hôpital il devait passer des tests, et se trouve privé de piscine alors que c’est le sport qui l’a toujours fait se porter bien. On ne se rend pas compte à quel point cette politique est purement et simplement criminelle. Puissent ceux qui la mènent être jugés et terminer leur vie en prison.
J’ai « rencontré le virus ». Cela me permet d’avoir un « passe », dont je me sers pour le sport, mais pas pour les spectacles, car les acteurs qui me faiseint vibrer en jouant Rhinocéros se sont transformés en Rhinocéros pour la plupart. La pièce qui se joue actuellement est la plus passionnante de toutes celles que j’ai vues dans ma vie, et c’est un peu comme un escape game, il y a du suspense.
Et puis ce passe va m’être supprimé parce qu’il est nécessaire pour les nazis qui nous dirigent d’encore plus nous humilier car ils sont furieux de constater l’échec total des produits de leur employeur Pfizer. Notre sourire les insupporte. »
Un article de LCI est à conserver dans les annales du coronazisme pour se rappeler jusqu’où est allée l’acharnement de ces nazis contre les juifs que nous sommes : « Un patron assure qu’il ne recrute plus que des personnes non-vaccinées : est-ce légal ? » Effectivement, une fois que les lois anti-juives sont votées par les parlementaires nazis, ces lois sont la loi ; CQFD. Ma petite pétition en est à 33 signatures seulement. Et vous ? Nous affons les moyens dé fous vaire zigner ! Ayant envoyé la pétition à tous les parlementaires, j’ai reçu un nombre important de réponses automatiques me signalant que tel député ou sénateur serait absent jusqu’au 3 janvier. La tête de fion de l’Élysée sait parfaitement ce qu’il fait pour faire voter ses lois antijuives. Même votées par 12 présents, la solution finale sera validée par le Conseil constitutionnel dirigé par la crapule Fabius. Le Prix Nobel de la Paix 2021 Maria Ressa fait un discours retentissant lors de sa remise de prix. Elle dénonce l’infox des géants d’Internet sur le Covid.
 Le 26 décembre 2021, 116e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 54 longueurs. Deux jeunes excellents nageurs beaux comme des dieux se foutent le masque sur la gueule à la sortie de la piscine (alors que dans cette piscine, les agents s’en battent les couilles du masque). Quand je les croise à nouveau masqués en train de prendre leurs vélos sous la pluie, je ne peux m’empêcher de leur lancer : « Montez-les encore plus haut, les masques, sur les oreilles et les yeux ; ça évitera d’entendre ou de voir la vérité ». La vérité, c’est par exemple le nombre hallucinant de footballeurs qui meurent de crise cardiaque en plein stade. Bientôt ce sera les jeux du cirque, on ira au stade pour voir un mort en direct. Le Syndicat de la Médecine Générale publie un communiqué en soutien aux non-vaccinés. Laurent Toubiana a mis les choses au point le 24 décembre sur CNEWS en parlant du covidisme comme « le plus grand mensonge de tous les temps ». C’est dit, et ça fait du bien. Une amie dermatologue complotiste est catastrophée : elle reçoit des patients avec des pathologies inconnues qu’elle ne parvient pas à soigner. C’est le vaxin bien sûr, mais chut ! Pour m’amuser, j’ai fait le calcul sur le « record absolu » de tests positifs publié pour la journée du 25 décembre (donc les tests effectués le 23 et le 24 je suppose). 104 611 tests positifs avec un taux de positivité de 7,78 %, cela nous fait la bagatelle de 1 344 614 mougeons qui se sont fait tester, un habitant sur 50. Si je compte un prix moyen de 40 € (entre 55 € pour un PCR et 25 pour un antigénique), cela nous fait la bagatelle de 54 millions d’euros, juste pour un jour. Combien de lits d’hôpitaux pourrait-on rouvrir pour cette somme ? Espérons que cette fièvre testeuse des mougeons arrive à un point tel qu’il ne soit plus tenable par le parti national-covidiste au pouvoir.

Tombola gratuite : Piquez-vous avec vos enfants.
© anonyme


 Le 27 décembre 2021, 117e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 52 longueurs. Allez, on s’amuse toujours avec les petites putes du macronisme qui défèquent leurs fake news « débunkeuses » à ColLibération. Ces sous-merdes du journalisme collabo se sont encore une fois emmêlé les pinceaux avec l’histoire de la ministresse qui s’est fait dégager d’un avion parce qu’elle estimait ne pas avoir à souscrire aux procédures délirantes du gouvernement coronazi où elle émarge. Tiens au fait, une idée m’est venue, à force d’entendre parler de « conseil de défense » pour cette plandémie : qui dit « conseil de défense » dit « peloton d’exécution » pour « haute trahison », non ? Forbes publie la liste des profiteurs de guerre : « Le classement des 50 médecins et scientifiques devenus milliardaires grâce au COVID-19 ». Après la guerre, il faudra reprendre le pognon pour indemniser les victimes.


 Le 28 décembre 2021, 118e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 54 longueurs. Je me suis disputé avec un ancien collègue prof d’histoire désormais à Sciences po. Je résume : Moi : il y a de la corruption à la ville de Paris sinon comment expliquer qu’on remplace des trucs qui fonctionnaient par des trucs qui ne fonctionnent pas. Lui : c’est complotiste, puisque c’est des marchés publics, pas de corruption possible. Moi : En tout cas grâce à ça, Hidalgo est créditée de 4 points dans les sondages, malheureusement Pécresse risque de passer. Lui : ah bon, alors pour qui veux-tu voter ? Zemmour ? Le Pen ? Je t’ai connu plus intelligent, et le gros connard de prof à Sciences po me plante là. En 4 lignes, voici comment les profs d’histoire de cette institution de partouzards pédophiles tâtent le pouls de l’opinion publique. Pour souhaiter la bonne année à vos amis de la part de BFM (Bureau de Falsification Médiatique), vidéo ci-dessus. Bon, les annonces des dégénérés psychopathes de la mafia LREM sont à pisser de rire : comme dans leurs partouzes, il faudra marcher à 4 pattes avec la bite de #jeanmicheltrogneux dans le cul pour échapper au virus. Comment des gens munis d’un cerveau peuvent encore croire à des plaisanteries pareilles ? La pétition contre le passe vaxinal ayant dépassé les 600 000 signatures, on peut y voir le début d’un réveil ? J’ai commencé aujourd’hui, quand je passe devant une file d’attente pour faire des tests devant un profiteur de guerre, de haranguer les gens en leur demandant de signer cette pétition pour mettre fin au national covidisme. La plupart du temps je ne parviens pas à tirer le moindre signe de vie de ces mougeons complètement hypnotisés, mais ça peut avoir un effet retard, et ça ne coûte rien. Un site parodique publie des nouvelles réjouissantes, comme celle-ci qui réjouira les deux brigittes : « Les journalistes devront être étourdis avant d’être découpés ». Un message attribué à Natacha Rey visible sur un compte facebook contient une phrase qui confirme mes doutes : « Il n’y a pas que le mainstream qui sera décrédibilisé à tout jamais avec cette affaire ». Elle renvoie d’ailleurs à une « minute de Ricardo » du 21 décembre que j’ai trouvée pour une fois très pertinente, qui établit un parallèle entre covidisme et nouvelle religion satanique.

« Karim Rea tour » près de chez vous !
© anonyme

Profession gendarme nous propose un article sur l’un de ces nombreux acteurs du covidisme, « Karim » en réanimation dans plusieurs villes de France selon l’inspiration du plumitif collabo ! C’est le « Karim Rea tour » ! On rigole, on s’amuse dans le vaxinothon des mougeons : « 4 joueurs professionnels morts d’une crise cardiaque en 5 jours ! ». Encore un site compotiste qui n’aura pas son susucre de subventions…
 Le 29 décembre 2021, 119e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 54 longueurs. Ça bouge beaucoup et on ne sait plus où donner de la tête. La plandémie se termine à grande vitesse grâce à ce gros petit rhume qui contamine tous ceux qui ne l’avaient pas encore été et tue de moins en moins (voir bilan ci-dessous). Les psychopathes nationaux-covidistes accélèrent leur plan car ils savent qu’un jour prochain Géronte va sortir du sac et se rendre compte que ce n’est pas le Turc qui le tabasse, mais Scapin ! Il y a tant de nouvelles que je résume : plusieurs artistes ont rebaptisé leurs concerts « meeting » ou annoncé qu’ils étaient candidats à a présidentielle pour échapper aux mesures débiles des tarés du gouvernement. En Belgique, le Conseil d’État a condamné le gouvernement qui a fermé les lieux de spectacle. Et il y a plein de procès intentés contre les gouvernements, en Australie, au Royaume-Uni, etc. Ce n’est pas parce que la presse nationale-covidiste n’en parle pas que ça n’a pas lieu ! Après « Karim », un autre acteur de la farce covidiste, la crapule François Palombi, est attaqué au CSA, ainsi que trois journalistes collabo.

L’épisode 70 de « Restez couché » de Sébastien Recchia le montre déchaîné et lattant bien la gueule des ordures de la mafia macronienne. La parole se libère, on en a tous ras le cul de ces petites merdes qui nous tyrannisent, il est temps que les fourches sortent des bottes de pailles. L’affaire Brigitte-Jean-Michel (qu’il évoque brièvement) est à suivre sur mon article dédié, mis à jour régulièrement.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 28 décembre. Le point de comparaison est le mardi 21 décembre (source : Eficiens). France : sur les 10 derniers jours, 177 morts par jour en moyenne et 74 900 tests positifs / jour au lieu de 156 morts et 49 900 tests positifs par jour. Hier on a battu le record à 180 000 tests positifs, avec un taux de 8,42 %. Je refais mon calcul à 40 € le test en moyenne, cela donne 85,5 millions d’euros gaspillés, sans parler du coût du temps perdu par les gens qui font la queue pour les tests ni du coût économique engendré par ces 180 000 personnes consignées à domicile. Comme on dit sur le fil telegram de Silvano Trotta : « le million, le million ! » On arrive bientôt à l’éclatement de la grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf. Cela nous donne une mortalité en baisse à 0,23 %, et cela en interdisant le plus possible aux médecins de soigner ! Le taux de positivité des tests remonte à 8,42 % au lieu de 6,73 %. C’est l’open bar « omicron » ! Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) augmente encore, comme la semaine dernière, à 17 405/ 3 416 au lieu de 16 076/ 3 096. Réseau Sentinelles : sur la semaine 51, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est en augmentation à 42 cas pour 100 000 habitants contre 36 cas en semaine 50 (taux consolidé ; le nombre de la semaine dernière (39) a été consolidé à 36). À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 sont stables (163 au lieu de 173 en taux brut, ce taux de 173 ayant été revu à 150 en taux consolidé, incluant le Covid). La « 5e vague » fait pschitt ! Le nombre délirant de tests ne correspond pas à des gens malades ! Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en hausse : 10089 / 1145 le 28 / 12 au lieu de 8381 / 1012 le 21 / 12. Morts : 141,1 par jour ; 39 150 tests positifs par jour, au lieu de 116,6 morts / jour et 22 980 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 24 610 tests positifs et 275 morts / jour au lieu de 37 050 tests positifs et 368 morts. Royaume-Uni : 106 300 tests positifs et 85 morts en moyenne, contre 77 480 tests positifs et 105 morts. Comme les 5 semaines dernières, plus le nombre de tests explose, moins ils comptent de morts… Omicron ! Mais tremblez, mougeons ! Espagne : sur les 10 derniers jours, 52 400 tests positifs en moyenne, et 50 morts au lieu de 26 800 tests positifs en moyenne, et 46 morts. Suisse : 9200 tests positifs en moyenne, au lieu de 8400 tests et 22,1 morts / jour au lieu de 21,4. Belgique : 6 300 tests positifs / jour et 35,5 morts sur les 10 derniers jours au lieu de 7 970 / 48,3. Les autres marqueurs continuent leur dégrinrigolade (1903 / 581 au lieu de 2451 / 709 hospis /réa), alors qu’on nous prévient que le variant omicron s’y répand lui aussi à vitesse grand V, excellente nouvelle donc ! Le taux de positivité des tests est à nouveau indiqué cette semaine, à 11 % ; il avait culminé à 16,8 %. États-Unis : 239 680 tests positifs et 1443 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 138 830 tests positifs et 1287 morts. Brésil : 4940 tests positifs et 144 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 3530 et 140 morts. Le virus est en train de disparaître ; vive Bolsonaro ! Inde : 6 650 tests positifs et 313 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 6 940 tests positifs et 288 morts ! Le virus est en train de disparaître ; vive le président d’extrême drouâte ! J’arrête de compter l’Algérie, ça ne sert plus à rien.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 28 décembre à 19h10) : 281 803 069 tests positifs et 5 410 921 morts (au lieu de 275 981 287 tests positifs / 5 366 248 morts). Progression comparée sur les 65 dernières semaines (dans l’ordre) : 5 821 782 tests positifs et 44 673 morts (cela nous donne une mortalité en forte baisse de 0,77 % pour 1,01 la semaine dernière) au lieu de 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Alors que nous avions un yoyo avec faible amplitude depuis des semaines, le nombre de morts cette semaine est le plus bas depuis 61 semaines ! La hausse de 1 million au niveau des tests positifs confirme ce que l’on sait du variant « omicron ».

 Le 30 décembre 2021, 120e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 54 longueurs. France-Soir publie l’appel solennel du « Collectif des maires résistants », assorti d’une entrevue des meneurs. Bravo, ils nous montrent la voie, il faut arrêter d’obéir à ces sous-merdes qui sont devenus par magie président de république ou ministres de mes deux. Opération Libération. Mot de passe : « Les fourches rouillent dans le foin ». Bravo. On arrête d’obéir à ces criminels. Qui dit « conseil de défense » dit tribunal militaire et peloton d’exécution pour haute trahison. Le préfet de Paris impose le port de la muselière sur le groin. Qu’il aille se faire enculer par #jeanmicheltrogneux.
Israël vient de suspendre la 4e dose, ce qui montre son scepticisme au vaxin. Véran a insulté non seulement les non vaxinés (« un magma de personnes qui se sont enkystées dans une forme de contestation pouvant parfois prendre les allures du délire, considérant qu’on leur veut du mal [...] Eux, ni un passe sanitaire, ni un passe vaccinal ne les fera changer d’avis »), mais il a tenu des propos antisémites, puisque selon sa loi de merde, celui qui renoncerait à se faire toximaniser tous les 4 matins passerait illico presto dans cette catégorie de sous-hommes. Que fait la ligue des droits de l’homme (qui se bat les couilles de l’appel à lyncher les non vaxinés mais sera très sensible à ces propos gravement antisémites !) La ligne rouge est franchie (leur phrase préférée, en provenance de McKinsey). Sinon, ces insultes de la part de ce fondé de pouvoir de Pfizer nous autorisent au titre de la légitime défense, à insulter cet assassin en retour en le traitant de tout les noms. Je le traiterais carrément de "gros tas de merde", mais je ne le fais pas (vous avez bien compris : je n’ai pas traité Véran de "gros tas de merde"), car je crains que la merde ne porte plainte pour diffamation. La pétition contre le passe vaxinal dépasse le million de signataires. #jeanmicheltrogneux en torche le cul de son giton.
 Le 31 décembre 2021, 121e jour de vaxinofolie ! Piscine, grâce à mon certificat provisoire de non-judéité. 56 longueurs. L’affaire Brigitte-Jean-Michel est à suivre sur mon article dédié, mis à jour régulièrement. Charlélie Couture écrit une lettre au pitre de l’Elysée. Marrant, quand j’étais jeune c’était, derrière Lalanne, un des chanteurs que je suivais. Je ne suivais pas le crétin covidiste Patrick Bruel qui nous insulte dans ses concerts. J’avais du goût. Le philosophe de plateaux télé Raphaël Enthoven nous insulte. Il ferait mieux d’aller sucer la bite de #jeanmicheltrogneux, lui qui a niqué en alternance avec son père la future précédente personne qui a occupé la place de « Première dame ». C’est un peu comme quand Connard-Bendit, celui qui se faisait tâter la braguette par les petits garçons, insulte Raoult. Ils ne se sentent pas merdeux, ces connards ? En revanche, j’aimais plutôt l’écouter, ainsi que l’autre traître Onfray, sur Radio-Paris. On ne peut pas avoir bon goût en tout. Les fourches rouillent dans les bottes de foin. Il faut dératiser. Mes vœux pour 2022 ? Devinez !

 Retour au début de l’article. Passez au tome 11 : Vers l’apocalype covidiste ? (11) (janvier-février 2022). Si ce journal ne vous est pas paru inutile, faites tourner…

Lionel Labosse, augmenté entre le 1er novembre et le 31 décembre 2021.


© altersexualite.com 2021


[1Notez toujours l’emploi de la voix passive qui permet de gommer la responsabilité du fils de pute qui a décidé.