altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Covidisme > Journal de reconfinement coronaviral, octobre - décembre 2020

Encore combien de milliers de morts et d’emplois détruits…

Journal de reconfinement coronaviral, octobre - décembre 2020

avant qu’ils autorisent les médecins à prescrire ?

samedi 5 décembre 2020, par Lionel Labosse

Si vous préférez Greta Thunberg à Louis Pasteur, vous n’avez pas apprécié mon journal de confinement, ni mon Journal de déconfinement (1) mai / juin, ni mon Journal de déconfinement (2) juillet-octobre, alors achevez votre infarctus en lisant de 4e tome, de fin octobre à novembre, avec toujours une recension des meilleurs articles, et l’épluchage quotidien des statistiques, jusqu’au dernier malade ou jusqu’au retour à la normale, du moins à la fin du délire et de l’aveuglement collectif, dégât collatéral de ce virus. Encore combien de milliers de morts et d’emplois détruits avant qu’ils autorisent l’hydroxychloroquine d’après vous ? Vous pouvez commencer votre lecture au 1er novembre, au 15 novembre, au 1er décembre, au 15 décembre ou aller directement à la fin de l’article. Désolé pour les fautes d’orthographe et menues erreurs, car je n’ai pas le temps de relire ! Ah ! j’oubliais : comme un médecin qui déclare – pardon, je reprends : comme un médecin honnête qui déclare – ses conflits d’intérêts, je déclare mes conflits d’intérêts pour que les choses soient claires et nettes : je suis raoultiste et fier de l’être. Cela veut dire en bon français que je suis un criminel de guerre nazi, que j’ai tué 6 millions de juifs, que chaque matin j’assassine deux petites vieilles, et sodomise deux petits garçons, bref, je suis « complotiste ». Donc vous voilà prévenus, vous pouvez tout de suite retourner lire vos sites complotophobes préférés, laissez-nous tranquilles et on se retrouvera à la coda. Si vous décidez de continuer la lecture, c’est que vous êtes aussi « complotiste », alors merci de signer le manifeste « La quatrième voie » du Collectif Laissons les médecins prescrire, pour arrêter les conneries liberticides de la bande de branquignols qui nous dirigent, et SOIGNER les gens. J’ai été le 423e signataire, et nous en sommes déjà à 88 860 (au 22 janvier 2021) !


- Le 1er janvier 2021, 63e jour de reconfinement (j’entame donc ce nouvel article). L’État fasciste annonce des confinements à 18 h, alors que les indicateurs sont on ne peut plus excellents. Insurrection, ou alors nous ne sommes que des moutons à égorger. Le Pr Perronne et d’autres médecins ont porté plainte contre l’État fasciste à propos du décret liberticide du 22 décembre. La presse collaborationniste ferme sa gueule, comme en 1942 elle ferma sa gueule sur les camps de concentration. Choisissez votre camp. Débriefing de Michael Swinwood, avocat canadien qui porte plainte pour génocide au Canada, et explique tout ce que le film Hold-Up (qu’il n’a sans doute pas vu) expliquait… L’infectiologue Karine Lacombe est faite chevalier de la Légion d’honneur dans le cadre d’une promotion exceptionnelle de la Légion d’honneur et de l’ordre national du mérite qui a récompensé ce 1er janvier 2021 des centaines de personnes engagées depuis des mois contre le Covid-19. Lacombe est ainsi remerciée pour avoir craché sur le Pr Raoult qui dès mars organisait des tests massifs qu’elle était incapable de mettre en place, et dont les résultats à Marseille sont à mille lieues au-dessus des siens. Elle est récompensée pour ses multiples conflits d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques qui ne l’ont pas empêchée d’être la conseillère en chef du gouvernement sans faire partie du conseil scientifique. « De quoi dégueuler, vraiment » comme disait Léo Ferré.
- Le 2 janvier 2021, 64e jour de reconfinement. 1re séance de piscine de l’année, nous sommes 2 dans le bassin (5e fois). Ça me fait un bien fou. Ramassé une vieille dame qui a glissé sur le verglas en cours de formation. Rien de cassé, heureusement. J’en ai sans doute déjà parlé mais je rappelle un étonnement sur le fait qu’il n’y a aucune harmonisation entre les pays ne serait-ce que de l’UE en ce qui concerne les chiffres de l’épidémie : les chiffres du jour en Belgique, qui font état d’une amélioration continue, donnent 7,1 % de positivité des tests, 2082 hospitalisations « dont 485 en soins intensifs », soit 1 réa sur 4,3 hospi. En Italie, les données publiées hier soir sont de 22822 dont 2553 réa, soit 1 réa sur 8,94 hospi, et je ne trouve pas le taux de positivité des tests. En France, c’est 24 263 dont 2609 réa, soit 1 réa sur 9,3 hospi. Aucun journaliste ne nous aidera à y voir plus clair, tant ils sont occupés à nous démontrer que les près de 200 études démontrant l’utilité de l’hydroxychloroquine n’existent pas ! L’hypothèse que je fais c’est qu’en France et en Italie on compte en « hospitalisé Covid » toute personne hospitalisée pour n’importe quoi qui se trouve avoir un test positif au cours de son hospitalisation, et peut-être aussi les personnes gardées en « post-covid » tant qu’elles restent dans une structure hospitalière, mais je n’en sais rien, seul un journaliste d’investigation pourrait tenter de répondre à la question. Il y a aussi les « lits fantômes » évoqués le 24 déc. par le Canard enchaîné. Mais que ce soit en France, en Belgique ou en Italie, les autorités sont obsédées par la volonté absolue de terroriser la population. France-Soir publie un débriefing du Dr Gérard Maudrux, retraité, qui explique comment fonctionne la terreur de l’officine pétainiste nommée « Conseil de l’ordre ». Pour lui, ce sont surtout les jeunes médecins qui suivent les diktats des officines de la médecine selon big pharma. Les syndicats de médecins sont aux abonnés absents. Il évoque les résultats phénoménaux obtenus par l’ivermectine avec plusieurs exemples concrets. Un médecin a été obligé de se cacher des pharmaciens délateurs en achetant eux-mêmes de l’ivermectine pour la donner à ses patients parce qu’il constatait que ça marchait. Beaucoup de patients le contactent pour savoir quel médecin accepterait de prescrire autre chose que le traitement du Dr Mengele qui nous dirige. Il est incapable de les aider. Excellente émission sur radio Courtoisie ce soir, avec le Dr Fouché, Me Brusa, etc.
- Le 3 janvier 2021, 65e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (6e fois), c’était bondé, nous étions 4 ! Excellent débriefing et excellente nouvelle, car Jeroen Poels, avocat néerlandais a remporté un référé pour interdire au gouvernement néerlandais d’obliger les citoyens à passer un test covid pour rentrer de vacances à l’étranger. Cela devrait faire jurisprudence très rapidement, et tous les macronnards du monde l’auront dans le cul ! L’énarque-enfumeur-président a encore dégainé son gimmick « Macron, des missions » en décrétant que 35 citoyens allaient être tirés au sort pour donner avis sur les vaccins. Après les 40 clampins des deux conseils scientifiques, le monsieur déconfinement devenu chercheur de lunettes sur son nez, le monsieur vaccin n°1 puis le monsieur vaccin n°2, voici des ânes bâtés à qui l’on va demander leur avis sur les vaccins alors que l’on interdit de parole et que l’on fait taire en mode stalinien les meilleurs médecins de notre pays !
- Le 4 janvier 2021, 66e jour de reconfinement. Coccyxgrue publie un article intitulé « Requête au CSA pour que les médias audiovisuels respectent l’équilibre vaccinistes / traitementistes ». Débriefing intéressant du responsable des pompiers de Marseille sur la détection des virus dans les eaux usées. Encore un travail de pointe en collaboration avec l’IHU de Marseille, totalement ignoré par les vérans et les véreux. J’ai revu avec plaisir mes étudiants. Un peu éteints, hélas. Comment garder le moral avec ce qu’on leur fait subir ?
- Le 5 janvier 2021, 67e jour de reconfinement. Vive la révolution ! 1re vidéo de l’année du Pr Raoult ce mardi, pour reprendre les bonnes habitudes : « Soin, mutants, vaccin ». « Renvoyer les gens chez eux avec du paracétamol c’est une faute grave » : dans les dents, Véran ! Pour la 1re fois, Raoult prononce le mot « Ivermectine », et d’autres médicaments qui selon lui ne seront pas testés par l’IHU mais par d’autres pays dont il donne la liste. Il se veut rassurant sur les tests de vaccins, et je le trouve trop indulgent. Je crois qu’il veut absolument sauver son IHU et qu’il est prêt à avaler des couleuvres pour cela. 15 départements français sont astreints à une mesure dictatoriale inique basée sur des chiffres bidonnés (voir l’article du Canard enchaîné du 23 décembre, ci-dessus). S’ils ne se révoltent pas, s’ils ne descendent pas dans la rue, je ne peux pas le faire à leur place. Je passe mes journées à écrire des mails aux syndicats, aux politiciens, etc. Bougez-vous le cul et arrêtez de ronchonner dans votre coin. Une maladie ça se soigne par des médecins, et une dictature, ça se soigne avec des piques qu’on plante dans les têtes des comploteurs. Ah ! Ça ira !
- Le 6 janvier 2021, 68e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (7e fois), avec des horaires très limités car ce n’est plus les vacances, il doit y avoir des groupes scolaires le reste du temps. Le restaurateur du Doubs Stéphane Turillon lance un appel à l’insurrection, enfin ! Il appelle à rouvrir le 1er février malgré les interdictions de l’État fasciste. BRAVO ! Envoyez le lien à tous vos amis pour virer la macronie. Qu’il dégagent ! Vive la liberté ! J’ai un problème avec mon ordi en ce moment, je ne peux voir aucune de ces vidéos, mais ça marche sur mon smartphone. Ce n’est donc pas le complot Bill Gates. Idem pour la vidéo de Jean-Marie Bigard félicitant Karine Lacombe pour sa promo à la Légion d’honneur & Agnès Buzyn pour s’être recasée à l’OMS. Selon lui, en devenant Suisse, elle échapperait aux poursuites judiciaires. Il a pas sa langue dans sa poche. Mais qui réunira tous ces insoumis ? Cette recherche Internet m’a mené sur une info que j’avais ratée depuis le 12 octobre : l’urgentiste Patrick Pelloux a balancé que Lacombe, Buzyn et toute la macronie a croqué de la chloroquine avant d’aller chier sur Raoult sur les plateaux télé. Sa vidéo a été censurée, il n’en reste qu’un petit bout sur un petit site.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 5 janvier. Le point de comparaison est le mardi 29 décembre (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 371 morts par jour en moyenne et 12 940 cas / jour au lieu de 366 morts et 11 350 cas par jour. Le taux de positivité des tests est remonté de 4,4 % à 5,4 % (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est 24 904 / 2625, c’est-à-dire qu’on se rapproche toujours de la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa), avec une légère hausse des hospitalisations et légère baisse des réas. On est bien en-dessous si l’on tient compte des « lits fantômes » révélés par le Canard le 23 décembre… Italie : les chiffres d’hospitalisations continuent à diminuer après un maximum le 23 nov., à 34 697 hospi et 3848 réa (23 395 et 2569 réa le 5 / 01). Morts : 470 par jour ; 14 286 nouveaux cas par jour, au lieu de 458 morts / jour et 12 940 cas. Stagnation après une forte amélioration, à suivre. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 12 940 cas et 371 morts au lieu de 18 360 cas et 609 morts. Amélioration extraordinaire si l’on regarde les chiffres, et campagne de terrorisation à fond la caisse de Merkel. Putain ! Royaume-Uni : 52 000 cas et 591 morts en moyenne, contre 37 990 cas et 450 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours 10 630 cas en moyenne, et 134 morts au lieu de 9 626 cas en moyenne, et 138 morts. Suisse : 3150 tests positifs par jour, contre 3 500 ; 825 décès au lieu de 891 dans les dix derniers jours. Belgique : le nombre de morts et de contaminations continue à baisser (67 morts / jour et 1470 cas sur les 10 derniers jours contre 82 et 1765), et les autres marqueurs se sont améliorés (2141 / 430 au lieu de 2 423 / 499 hospis /réa). Taux de positivité des tests : 7,3 % au lieu de 7,4 %. Tout va au mieux, mais : TERREUR ! Mouton, crains le loup pour qu’on te tonde ! Suède, sur les 13 derniers jours, 54 morts par jour en moyenne au lieu de 45, et 5 670 cas / jour au lieu de 5 583. États-Unis : 206 350 cas et 2 534 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 190 134 cas et 2 240 morts : hausse qui succède à une baisse. Brésil : 34 460 cas et 694 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 35 040 et 633 morts. Inde : au 5 janvier, on comptait 18 708 cas et 250 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 21 363 cas et 296 morts le 29/12. Toujours mieux, et toujours aucune enquête sur place de la presse collabo. À suivre…
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de John Hopkins University (arrêté le mardi 5 décembre à 20 h30) : 86 093 941 cas et 1 862 126 morts (au lieu de 81 746 514 cas / 1 784 105 morts). Progression comparée sur les 12 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 347 427 cas et 78 021 morts au lieu de 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Après une baisse importante la semaine des cas positifs, on repart à la hausse (mais il faut prendre en compte le délire des tests massifs des fêtes), et hausse de 6 000 morts après une baisse de plus de 13 000 morts. Donc toujours pas de « seconde vague ». Attention, les chiffres varient beaucoup selon l’heure, et ils ont beaucoup « augmenté » à minuit. Mes petites variations hebdomadaires sont peut-être dues au fait qu’il m’est impossible de me connecter à la même heure. Je signale aussi que les chiffres cités par Santé Publique France sont ceux du « European Centre for Disease Prevention and Control », et qu’ils sont fort différents (80,3 millions de « cas » ce jour et 1,77 millions de décès). Conclusion : les fêtes de fin d’années ont sans doute légèrement contribué à un mini-rebond, mais on est loin de la catastrophe annoncée par les Lacombe & Cie. Vu les délais pour les tests véran, on va bientôt voir la queue des résultats des tests réalisés pendant les fêtes dans les barnums avec 60 % de faux positifs, et on verra bien la semaine prochaine. Ah ! une anecdote : mon estimable collègue qui se glorifiait d’avoir mis une heure de retenue à un élève qui avait mal mis son masque, s’est vantée à nouveau d’avoir contracté le virus avec toute sa famille nombreuses y compris ses parents lors des fêtes, lesquels se sont dit : « puisqu’on l’a tous, on peut s’embrasser ». En ce qui me concerne, aucun contact avec mes parents octogénaires. Et elle s’est permis de me rappeler à l’ordre : « Tu ne nies pas la réalité de l’épidémie ». Hallucinant de bêtise auto-satisfaite ! Débriefing de Me Ludot, avocat du Dr Nicole Delépine à propos d’un référé liberté déposé au Conseil d’État contre le décret stalinien de Castex contre la liberté d’expression des médecins. Non mais c’est pas possible ! Il y a des gens qui croient encore qu’on est en démocratie ? On apprend en même temps que l’officine fasciste appelée CSA a « épinglé RMC pour avoir manqué de "rigueur", "d’équilibre" et de "maîtrise de son antenne" lors d’une émission avec le professeur Christian Perronne fin août dernier ». Sans commentaire !
- Le 7 janvier 2021, 69e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (8e fois). Le site L’Intern@ute ment comme d’ahbitude avec un titre terroriste : « Assiste-t-on aux prémices d’une envolée des cas de contaminations en France ? Mercredi 6 janvier 2021, plus de 25 000 cas ont été rapportés, soit 5 000 de plus de la veille ». Bien évidemment le taux de tests positifs est absent de l’article. Il faut se rendre sur Santé publique France pour constater qu’il est inchangé depuis hier, 5,4 %, et cela bien sûr alors que les tests antigéniques massivement faits dans les barnums pendant les fêtes et confirmés par des tests PCR, dont nous avons sans doute les résultats avec retard, ce qui explique le gros nombre de positifs qui devrait au contraire de ce qui est dit, brutalement chuter quand les résultats des tests des fêtes seront tous tombés et qu’on sera revenus à un rythme normal. Et le nombre d’hospi et de réas baisse encore, ce qui n’est dit que sur L’Intern@ute, mais tout à la fin, et ils n’insistent pas dessus, alors que c’est inattendu, car les embrassades des fêtes ont quand même logiquement dû entraîner un sursaut de contaminations qui devrait, 12 jours après Noël, se traduire déjà par une hausse des hospis. Et c’est le contraire qui se passe (163 de moins) ! Mais chut : il faut TERRORISER la populace.

Sur Paris Match Belgique j’ai cru à une histoire belge : « Parler certaines langues favoriserait-il la transmission du coronavirus ? » On y apprend que « une consonne en particulier aurait un effet de transmission spécifique. Il s’agirait de la consonne occlusive « p ». » Et c’est une étude publiée ! Cela nous rappelle la Phonétique du postillon, que nous avions connue le 2 mai, et qui a fait son chemin depuis. J’en extrais la vidéo ci-dessus, mais vous avez là de quoi passer une heure ou deux, rigolothérapie d’actualité !
Bonne nouvelle, Me Fabrice Di Vizio porte plainte contre X pour "essai clinique dissimulé". Le pitoyable Morandini en fait un sketch. Bravo Di Vizio ! Ces gens ne sont plus des journalistes ce sont des petits soldats de la macronie. Ce soir Staline annonce la prolongation de ses mesures, alors que les hospitalisations et réanimations poursuivent leur baisse. (2.573 réa, on s’approche de la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa). Aucun journaliste de la presse collabo ne semble se souvenir de cette annonce, ni de l’article du Canard du 23/ 12, car il n’y a aucun article de « vérification » sur les données totalement bidon de ces tests et des lits de réa, alors que chaque déclaration d’un « rassuriste » est passée au tamis gestapiste. Quand au taux de positifs, il remonte, mais reste en-dessous de celui d’avant les fêtes, avant ce délire de faire tester de façon obligatoire n’importe qui, donc il est normal qu’il remonte puisque maintenant il y a sans doute plus de gens en proportion qui vont se faire tester parce qu’ils ont des raisons médicales de le faire.
- Le 8 janvier 2021, 70e jour de reconfinement. 90e jogging et 27e de reconfinement ce midi, canal St Denis, après deux nouvelles semaines de repos suite à mon claquage du 2 décembre et une reprise le 16. Tout s’est bien passé. Le Dr Nicole Delépine, une des renégates attaquée par les pétainistes de l’Ordre, publie un article sur les procès de Nuremberg, qui rappelle que de nombreux accusés étaient des putain de médecins ! Une entrevue avec Me Di Vizio (2e partie) enregistrée le 31 décembre, diffusée le 6 janvier est rediffusée par Radio-Courtoisie ce matin. Il y fait le point sur les différentes plaintes qu’il a déposées, depuis mars jusqu’à présent. Des auditions ont déjà eu lieu sur la première, et il avait averti les juges de l’urgence d’auditionner Buzyn avant qu’elle ne fuie la France. Il insiste sur le scandale du mensonge de Salomon et confirme que si Véran n’a pas répondu à sa requête d’agir contre Salomon d’ici début février, il saisira le conseil d’État. Un élément que j’ignorais est que pendant l’été, l’État a laissé entrer en France des quantités de ressortissants Algériens notamment ou Mexicains sans aucun contrôle aux frontières, sans tests, alors que le Dr Philippe Juvin avait tiré la sonnette d’alarme dès la mi-juillet comme le montre cet article du Huffington post. Il évoque le paradoxe du fait qu’un grand nombre de médecins ont suivi les « recommandations » des autorités de santé et ont refusé de soigner leurs patients, alors qu’on prétendait qu’il s’agissait d’une épidémie terrible. Il insiste sur la différence avec l’attitude de l’IHU de Marseille qui a dès mars traité tous les patients. Il a porté également une plainte dont je n’avais pas entendu parler, contre les participants au « Dîner de cons » organisé à l’Élysée après le couvre-feu, au moment où Macron était contaminé, en s’insurgeant contre le fait qu’on poursuive une gamine de 20 ans qui participe à une fête, et qu’on ait de l’indulgence pour des politiques aguerris qui enfreignent sciemment le couvre-feu. Bien joué. Ah les aristocrates : à la Lanterne ! Chiffres de Santé publique France publiés ce soir : 24 377 hospitalisations en cours, soit 111 de moins et 2 606 personnes actuellement en réanimation, soit 33 de plus (que la veille).
- Le 9 janvier 2021, 71e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (9e fois). Il a été très difficile d’obtenir les horaires, qui sont écrits à la main et enfin affichés/ Seuls les samedi et dimanche ont des horaires d’ouverture normaux, avec très peu de monde dans les bassins bien sûr.

Manifestation « Les Patriotes » (Florian Philippot) devant le ministère de la santé contre la « Folie sanitaire », 9 janvier 2021

Je me suis rendu à la manifestation du parti « Les Patriotes » (Florian Philippot) à 15 h devant le ministère de la santé contre la « Folie sanitaire ». Je suis prêt à me rendre n’importe où pour protester contre la dictature du Macronistan. Et je me contrefous que ce parti soit labellisé « extrême-droite ». J’ai écrit depuis le début de cette coronafolie à plusieurs reprises à ma députée « insoumise » Danièle Obono et à Mélenchon, et n’ai reçu aucune réponse. Alors c’est comme pendant la Résistance : Daniel Cordier, « d’extrême droite » a résisté bien avant Mitterrand, « d’extrême droite » aussi avant d’être « de gauche ». Il y a désormais ceux qui aiment la France, et ceux qui aiment les GAFAM. J’ai choisi mon camp. J’ai d’ailleurs vu sur le même site un communiqué de presse commun à Philippot, Asselineau, Dupont-Aignan pour le traitement précoce. Inutile de dire que comme tout le reste, la macronie se le taillera en pointe et se le foutra au cul, mais eux au moins ils agissent. Dommage que les trois partis ne se soient pas unis pour cette manif. J’ai appris malheureusement trop tard par France-Soir l’existence de manifs contre le port du masque pour les enfants (mais j’aimerais que cela soit contre toutes les mesures stalinitaires !) qui a eu lieu ce matin à Paris et à d’autres heures ce samedi. À cette manif, il y avait à peu près autant de monde qu’à celle de Garches pour soutenir le Pr Perronne, plusieurs centaines de personnes. Sans doute cent selon la Loubianka, si la presse collaborationniste daigne informer de cette manifestation. J’ai trouvé les propos de Florian Philippot et des autres personnes qui se sont succédé au micro très raisonnables et tout sauf « d’extrême droite ». Il a appelé tous les partis qui aiment la France et la liberté à se joindre aux Patriotes pour manifester contre la dictature. Mais même Asselineau et Dupont-Aignan n’étaient pas là, alors ce n’est pas gagné. Que fait la France Insoumise ? Elle se soumet ? Philippot est finalement sur la même longueur d’onde que moi : il y a deux choix selon lui : Résistance ou Collaboration. Faites votre choix. Il a eu aussi un bon jeu de mots : en un siècle, on est passés de Verdun à Véran. Effectivement : quelle chute abyssale ! Comment a-t-on pu descendre aussi bas que Véran ? Sommes-nous vraiment devenus à ce point un peuple de merde pour mériter des vérans, des castex et des macrons ? Réveillons-nous ! La dictature est en marche. En marche est la dictature. France-Soir publie ce soir une conférence de presse commune de « Laissons les médecins prescrire », avec ReInfoCovid, Lyme, et BonSens. Ouf, il serait temps d’agir ensemble. Mon père m’apprend que Philippot est aussi un énarque. Ah bon ! alors il y a des énarques qui ont encore un cerveau ? Bonne nouvelle.
- Le 10 janvier 2021, 72e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (10e fois). Les horaires sont enfin affichés sur un formulaire en traitement de texte lisible. Putain l’un de ces Gaston Lagaffe payés avec nos impôts à la mairie de paris a enfin fait son boulot ! Rien de neuf, les chiffres sont toujours positifs, et les merdias ont toujours des gros titres terroristes. Vous avez peur ? Alors vous les aimez, ces pétainistes ? Vous aimez la délation ? Philippot m’a appris hier qu’il y a des gens, des Français, qui ont appelé la police pendant le réveillon de Noël pour dénoncer des juifs, pardon, des voisins, parce qu’ils étaient plus que 6. Putain ! Louis Fouché, l’un des seuls Français encore cliniquement vivant, envoie un scud sur les vaccins à deux collabos des labos sur Rt France. Le connard qu’il a en face de lui le renvoie je cite au « moyen-âge ». Crève nazi ! Hier un clochard a fait la manche devant un DAB. Je ne lui ai pas donné car j’ai des principes sur l’aumône, je ne la fais pas dans certains endroits mais aujourd’hui, une clocharde famélique devant le carouf m’a fait cracher un billet. Avec le froid et les couvre-feux délirants des nazis qui nous dirigent, ces pauvres gens n’ont plus un endroit où boire un café pendant 10 heures et même douze heures dans 23 départements dorénavant. Douze heures à survivre dans le froid absolu et la solitude pour les clochards : ils s’en branlent ces connards ! Avec l’histoire des couvre-feux à 18 h décidés par des préfets énarques sous-prétextes de quelques cas de « variant anglais », cela veut dire en clair qu’à Paris, notre vie est entre les mains des deux ou trois docteurs Mengele qui dirigent les centres de recherche et trouveront demain lundi ou après-demain mardi, un « mutant » à Paris. Donc avant la fin de la semaine, à Paris on aura un couvre-feu à 18 h, décidé par Kagileadrine Labbviecombe. Voici la vidéo de Florian Philippot qui démonte la conférence de presse des deux ordures qui nous incarcèrent, qu’il appelle les « covidistes en chef ». Attention, comme vous pourrez le vérifier, c’est violemment « d’extrême-droite ».


- Le 11 janvier 2021, 73e jour de reconfinement. Lancement d’une pétition pour exiger la démission du Véran. Apparemment elle démarre du feu de dieu : le temps que j’en prenne connaissance et complète mon formulaire, elle est passée de 10 à 10000 signataires ! Pas encore vous ? Que faites-vous ? Voici mon commentaire : « Cet incapable doit démissionner pour pouvoir préparer sereinement sa défense aux nombreux procès qui lui pendent au nez, pour avoir favorisé le remdésivir, empêché les médecins de soigner, pratiqué le charlatanisme en prescrivant des médicament dangereux comme paracétamol et rivotril, etc., ordonné à ses séides de pratiquer l’intimidation des médecins, fait remettre la légion d’honneur à Karine Lacombe, ne pas avoir fait démissionner Salomon. La liste de ses exactions est interminable. » Cela dit si on était débarrassé de cette enflure, il est sûr et certain que Macron nous foutrait la légiondhonneurisée à la place, ou n’importe quel pétainiste de service. Sinon Louis Fouché bat les records, avec une entrevue tunnel de plus de deux heures pour Nexus. J’ai dû me faire violence pour couper au bout de dix minutes car j’ai faim ! Le Debriefing du jour est celui de Maitre Thibault Mercier avocat et fondateur de l’association Cercle Droit Liberté. Il explique que la production de décrets par l’État macroniste est tellement délirante que même le Journal officiel n’arrive pas à suivre. Pour lui le Conseil d’État suit docilement l’État et ne joue pas son rôle. Il pointe un problème de nomination des conseillers et un problème de juge et partie, puisque ces conseillers contribuent à la rédaction des lois qu’ils doivent après juger, et ils ont une collusion de fait parce qu’ils sortent tous en quelque sorte du même moule, l’ENA. Le Pr Raoult sort sa vidéo du mardi le lundi pour évoquer le « variant anglais » et le « vaccin ». Il explique qu’ils ont séquencé un grand nombre de mutants depuis le début, et un « variant anglais » ce week-end à toute vitesse, et que toutes leurs données à eux sont en open source, et qu’il aimerait bien que les autres en fassent autant, mais non, les autres ne sont pas partageurs. On est en guerre ou quoi ? Pour lui ce sont des épidémies différentes. Il martèle que ce sont les mesures médicales qui font baisser la mortalité, et pas les mesures politiques. Il vante l’intérêt des montres connectées chinoises à moins de 50 € qui permettent même de faire un électrocardiogramme. Il est favorable à l’élimination de tous les visons, ce qui va plaire aux anti-spécistes et aux végans. J’ai fait un peu d’ironie avec mes étudiants. Comme je leur fais étudier un film sur la Première Guerre mondiale, je leur ai dit que ça c’était de la rigolade, mais que notre épidémie, ça c’est du sérieux. L’un a répondu qu’on aura la croix de guerre si on survit ! On a eu Verdun, et maintenant on a Véran : quel progrès ! Il évoque l’étude anglaise selon laquelle les variants pourraient provenir des expérimentations de plasma (de notre amie Lacombe) et du Remdésivir, qui auraient pu favoriser des résistances et des variants. Il explique que l’IHU a entamé la campagne de vaccination qu’on lui a demandé de mettre en place (car il est fonctionnaire et obéit), en respectant les règles notamment sur le recueil du consentement du patient Il ne croit pas à un danger grave, mais il ne connaît pas l’efficacité, « on verra bien si ça protège contre ce mutant ou si ça protège pas ». Enfin il se veut rassurant. Je crois avoir compris l’idée qu’il a en tête : plus vite on aura « vacciné » les gens qui veulent bien se faire se faire piquer, plus vite on aura prouvé que cette merde est totalement inefficace contre un virus qui mute, et enfin tous les véreux de la médecine devront se rendre à l’évidence qu’une maladie infectieuse ça se soigne avec ce qu’il y a dans l’armoire à pharmacie : little pharma contre big pharma ! En fait, vu la vitesse où ils piquent en Israël, alors que les chiffres terrorisateurs continuent, cette preuve ne devrait pas tarder. Après, j’attendrai six mois pour vérifier si le nombre de grossesses baisse dans le pays, pour savoir si ce produit a un effet stérilisant comme l’a évoqué le Dr Fouché… Chose amusante, Ouest-France confirme enfin ce qu’on savait depuis très précisément le 24 juin (voyez mon journal) si on s’informe de façon proactive, que c’est bien François Raffi qui a menacé de mort le Pr Raoult. Mais les journaleux de ce torchon tournent les choses de façon à justifier ce type. Cela nous en apprend davantage sur la corruption dans le journalisme que sur les mœurs pourries des médecins vérolés de conflits d’intérêts avec les labos. Il n’y aura pas de procès, mais une « composition pénale », mais le journaleux de Ouest-France, un certain Jean-François Martin, ne se pose pas la question de savoir si le conseil pétainiste de l’Ordre va convoquer ce type comme il convoque Raoult. Ça ne l’intéresse pas ce plumitif.
- Le 12 janvier 2021, 74e jour de reconfinement. Ce midi Bercoff recevait Violaine Guérin sur Sud-Radio. Le dernier auditeur qui a appelé a apporté un témoignage intéressant. Son fils devait être hospitalisé, et on lui demandait à lui un test PCR. Il a refusé, s’est renseigné. La loi stipule qu’on ne peut pas imposer à quiconque un examen intrusif sans son consentement. L’ARS a dit que c’était le règlement intérieur de l’hôpital. Il a menacé de faire intervenir son avocat, et la cadre de santé de l’hôpital l’a rappelé dans les 20 minutes pour lui faire du chantage à l’émotion (pour le bien de son fils) ; mais a fini par reconnaître que c’était facultatif et qu’il lui suffirait de rester dans la chambre avec son fils, ce qu’il trouve plus raisonnable que d’exiger ces tests alors qu’on sait qu’ils ne sont pas fiables. La grande nouvelle c’est que « Laissons les médecins prescrire » publie ce jour un « appel du 9 janvier » : « La coordination, sans conflits d’intérêt, représente 30 000 médecins, autant de soignants et plus de 100 000 citoyens. » Important article de France-Soir qui révèle ce qu’un internaute combatif a réussi à obtenir de la CADA : l’avis du HCSP du 25/6 sur le Remdésivir sur lequel on peut enfin lire les parties qui avaient été masquées, ce qui révèle encore une fois des agissements de Salomon qui devraient – si l’on était en démocratie – lui valoir la taule. À chaque fois des semaines se passent avant que les décisions des rares autorités qui ne dysfonctionnent pas soient suivies d’effet. J’ai signé une autre pétition « Covid : stop on arrête tout », qui propose surtout une synthèse complète de réinformation contre la désinformation des décorateurs de l’info. La meilleure nouvelle de la journée est le fait que ENFIN les syndicats se bougent le cul. La CGT a appelé à une manifestation contre le couvre-feu à Marseille, et même l’AFP a daigné nous en informer ! Mais c’est pas une manif qu’il faut, c’est une désobéissance totale et continue. Insurrection !
- Le 13 janvier 2021, 75e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (11e fois), on était 2 par ligne !Gérard Delépine publie un article documenté montrant que l’épidémie est terminée en France, et que le gouvernement ment, avec l’appui des médias. Le réseau Sentinelle, SOS médecins, et les urgences ne voient plus de patients Covid ! Le Figaro nous apprend que 7 parlementaires LR ont écrit à Véran pour qu’il diligente une enquête sur les conflits d’intérêt de ses conseillers. Ils ont mis le temps ! BFMTV propose une entrevue de Philippe Parola de l’IHU de Marseille, qui confirme ce que disait Violaine Guérin hier, que le variant anglais était plus contaminant mais pas plus virulent. Il confirme que l’IHU a commencé à vacciner, y compris les soignants. Amusant comme lui comme Raoult semblent favorables au vaccin. Il rappelle que les études scientifiques publiées montrent toutes que les mesures de confinement non seulement ne sont pas efficaces mais sont contre-productives.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 12 janvier. Le point de comparaison est le mardi 5 janvier (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 388 morts par jour en moyenne et 16 335 tests positifs / jour au lieu de 371 morts et 12 940 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est remonté de 5,4 % à 6,5 % (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est 24 737 / 2688, c’est-à-dire qu’on stagne juste au-dessus de la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa), avec une légère baisse des hospitalisations et légère hausse des réas par rapport à la semaine dernière. On est bien en-dessous si l’on tient compte des « lits fantômes » révélés par le Canard le 23 décembre… Les commentaires terroristes des sites censés nous informés seraient à pisser de rire s’ils n’étaient là pour asseoir la tyrannie. Par exemple, L’intern@ute titre : « le variant anglais inarrêtable, l’épidémie bientôt hors de contrôle ? » Cela fait depuis mars qu’ils nous terrorisent pour cette épidémie au contraire parfaitement sous contrôle désormais. Qu’est-ce que c’est que 2500 personnes en réanimation pour une affection respiratoire en plein hiver sur 67 millions d’habitants ? Cette évolution semble confirmer les propos des « rassuristes » selon lesquels en général, les mutants d’un virus sont plus contaminants mais moins dangereux, enfin la suite nous le dira… Italie : les chiffres d’hospitalisations stagnent après un maximum le 23 nov., à 34 697 hospi et 3848 réa (23 525 et 2579 réa le 13/ 01). Morts : 483 par jour ; 16 200 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 470 morts / jour et 14 286 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 19 480 tests positifs et 841 morts au lieu de 12 940 tests positifs et 371 morts. Alors dans ce pays, ça fait le yoyo. Étonnant, et à suivre. Royaume-Uni : 56 575 tests positifs et 866 morts en moyenne, contre 52 000 tests positifs et 591 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours 17 412 tests positifs en moyenne, et morts au lieu de 10 630 tests positifs en moyenne, et 154 morts. Suisse : 2921 tests positifs par jour, contre 3 150 ; 741 décès au lieu de 825 dans les dix derniers jours, et l’évolution est encore plus spectaculaire depuis vendredi, ce qui n’empêche pas encore et encore des mesures drastiques. Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests augmentent (55 morts / jour et 1815 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 67 et 1470). Les autres marqueurs se sont encore améliorés (1960 / 356 au lieu de 2141 / 430 hospis /réa). Le taux de positivité des tests a nettement baissé : 5,5 % au lieu de 7,3 %. Tout va au mieux, mais toujours La Libre insiste sur le seul détail qui peut paraître négatif quand on ne lit que les titres, qui est le nombre de tests ! Suède, sur les 13 derniers jours, 72 morts par jour en moyenne au lieu de 54, et 5 345 tests positifs / jour au lieu de 5 670. États-Unis : 241 000 tests positifs et 3050 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 206 350 tests positifs et 2 534 morts. Brésil : 47 920 tests positifs et 896 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 34 460 et 694 morts. Inde : au 5 janvier, on comptait 17 120 tests positifs et 209 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 18 708 tests positifs et 250 morts le 29/12. Toujours mieux, et toujours aucune enquête sur place de notre presse collabo pour savoir comment ils obtiennent ces résultats.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de John Hopkins University (arrêté le mardi 12 décembre à 22 h10) : 91 364 526 tests positifs et 1 956 462morts (au lieu de 86 093 941 cas / 1 862 126 morts). Progression comparée sur les 13 dernières semaines (dans l’ordre) : 5 270 585 cas et 94 336 morts au lieu de 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La hausse tant des tests positifs que des décès s’accentue. Cela commence à ressembler à une « seconde vague ». Sauf qu’il faudrait comparer à la mortalité moyenne de la période hivernale, et non pas sur l’année 2019, mais sur les 10 dernières années, car les rares chiffres qu’on nous distille semblent montrer que la grippe ne tue pas du tout cette année. Donc une telle augmentation est-elle vraiment différente de la vague hivernale moyenne des affections respiratoires ?
- Le 14 janvier 2021, 76e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (12e fois). Alors là, c’était la foule, pour une raison très simple : en dehors des mercredis, samedis et dimanches, le bassin n’est ouvert qu’une heure chrono par jour ! Absurdistan ! Mais mieux vaut ne rien dire, car le Macronistan et ses sbires nous l’enlèvera. Bon alors nouvelle décision délirante contre toute évidence : couvre-feu à 18 h pour toute la France. Même les nazis n’avaient pas osé. Que dire ? Révolution !

Presse. Ne pas avaler. Affiche de mai 1968.


- Le 15 janvier 2021, 77e jour de reconfinement. 91e jogging et 28e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq, après une semaine de repos. Tout s’est bien passé, mais je sens que j’ai pris du poids… J’y vais mollo, rythme habituel.
Allez, encore une leçon de choses puisée dans la lecture de La Libre ce matin : « Coronavirus en Belgique : la moyenne quotidienne des nouveaux cas encore en augmentation ». C’est le titre. « Entre le 5 et le 11 janvier, 2.085,7 cas de Covid-19 ont été dépistés en moyenne par jour, un chiffre en hausse de 24 % par rapport à la moyenne de la semaine précédente ». Horreur ! Malheur ! On va tous mourir ! Passons quelques lignes : « Entre le 5 et le 11 janvier, environ 44.300 tests ont été réalisés en Belgique (+61%) » Ah bon, alors 24 % de hausse sur 61 % de tests en plus, ben y manque juste 35 %, les gars ! Et il faut alors se rendre sur le site de Sciensano pour vérifier ce que ne dit pas le plumitif : le taux de positifité a baissé à 5,4 % au lieu de 5,9 % dans le rapport du 10 janvier ! Et c’est un taux consolidé sur les 7 derniers jours, le taux réel actuel est bien en-dessous ! Le taux de tests positifs est aussi toujours en chute libre en Suisse, mais vous ne trouverez dans la presse toxique que des titres terroristes sur les rares pays où la situation se dégrade, ce qui est pourtant totalement normal à la période habituelle des infections respiratoires en hémisphère nord. Entrevue du Pr Perronne publiée ce jour sur France-Soir. Il a republié son livre en poche. Il revient sur le scandale des tests PCR en population générale, qui est selon lui (citant des scientifiques) une « hérésie ». Il rappelle que les types qui ont des conflits d’intérêts devraient avoir été dégagés depuis longtemps des conseils scientifiques et des plateaux télé. Il va participer au conseil scientifique de l’opération menée par « Laissons les médecins prescrire » (Comité Santé & Liberté, cf. ci-dessous et le 12 janvier). Il dit recevoir de nombreux soutiens de médecins et de professeurs, mais ne peut pas les citer parce que les gens ont peur. Entrevue du Pr Toussaint, qui avait longtemps été absent, et qui se veut rassurant sur tous les points et rappelle que les confinements n’ont aucune raison scientifique. Dans la conférence de presse (ci-dessous) Martine Wonner affirme avoir déposé un recours à l’Assemblée nationale contre l’état d’urgence sanitaire. Alain Houpert m’a fait pleurer (minute 20) lorsqu’il a évoqué le sort des aînés dans les Ehpad, privés de faire les adieux à leurs proches. J’imagine quelle aurait été ma fureur si ces nazis qui nous tyrannisent m’avaient privé de voir une dernière fois ma grand-mère Irma. C’est extrêmement encourageant que ces médecins se coalisent pour abattre la tyrannie macronarde véraneuse.


- Le 16 janvier 2021, 78e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (13e fois). Le week-end ça va, car les horaires sont larges. Nouveau rassemblement des Patriotes ce samedi 16 janvier devant le ministère de la Loubianka Véraniste. Florian Philippot parle de « maltraitance d’État ». Ce nouveau couvre-feu tyrannique s’inspire d’une tribune délirante parue dans L’Immonde, signée Esther Duflot, paraît-il. Si vous en avez marre de la tyrannie, faites circuler ces vidéos. Si vous aimez cette tyrannie, allez vous faire voir. Selon Philippot, le ministre de l’économie aurait déclaré lors de cette conférence de presse qu’il faudra rembourser cette dette. Ils reconnaissent enfin cette évidence. C’est maintenant qu’il faut les foutre dehors ces apprentis sorciers qui nous réduisent en esclavage ! Philippot évoque des mouvements de résistance des restaurateurs en Italie, et le 1er février en France. Une autre manif à Paris, 14h00, Daumesnil-Bastille. Il s’agit de la loi sécurité globale, mais la CGT « déclare sentir venir un "vent de colère" avec l’extension du couvre-feu à 18 h et parce que "les seules libertés" accordées le sont "à l’économie". » Je suis allé à celle de Daumesnil, dont j’ai couru après la queue, arrivée sans encombre à Bastille, avec quasiment plus de flicaille que de manifestants, les rues de dégagement à Bastille totalement verrouillées pour accentuer la panique en cas de pulvérisation du n°5 de chez Darmanin, et pas de contrôle des sacs quand j’ai rejoint la manif bien que j’aie dû me faufiler dans une haie de flics. Ambiance sympa et quelques slogans anti-tyrannie, comme ci-dessous. À noter qu’un autre rassemblement de « Force jaune » signalé trop tard le matin même par France-Soir devait avoir lieu à Stalingrad. Comme c’est à côté de chez moi, je m’y suis rendu une heure après le début, mais j’ai vu partir la poignée de gilets jaunes organisateurs, chassés par le froid, raison pour laquelle j’ai vu la fin de l’autre manif. Même la neige est corrompue par Big Pharma ! Cela dit, leur site a l’air complètement dans les choux. Il faut vraiment que chacun d’entre nous motive les syndicats, les partis, en parlant à ceux parmi notre entourage qui en font partie.

Manifestation Daumesnil-Bastille contre la loi sécurité globale, 16 janvier 2021

J’ai répondu ce matin à une enquête de l’Assemblée nationale sur le cannabis. Pour une fois qu’on nous demande notre avis. Si vous manquez d’inspiration, voici mes réponses aux questions où on doit rédiger : « L’attitude des prohibitionnistes et l’actuelle tyrannie du macronistan que les sbires qu’il a quasiment nommés dans LREM donne je pense de plus en plus envie de fumer du cannabis pour pouvoir supporter ça sans craquer. » « Il augmente le trafic, et les policiers véreux et les politiciens véreux touchent le pourcentage qui devrait revenir dans les caisses de l’État. La légalisation du cannabis entraînerait non seulement des revenus immenses pour l’État, mais des économies immenses, et les policiers et juges qui perdent leur temps à une répression inutile pourraient consacrer plus de temps à enquêter sur les politiciens véreux et les scandales de la haute finance. » « Création de nombreux emplois. Fin de l’assignation automatique d’une énorme pourcentage des musulmans de sexe masculin à l’entrée dans la petite délinquance, puis, lorsqu’ils passent par la case prison, dans l’islamisme. Lien évident entre islamisme et trafic de cannabis. » « Réduction des multiples subventions devenues inutiles pour acheter la paix sociale auprès de la population islamique de sexe masculin dans les classes populaires. » « La Liberté, l’Égalité, la Fraternité, la raison et la fin de la tyrannie macron-véran-castex. » Pour info je signale un long article documenté sur le « faux compte facebook du Pr Raoult » supprimé cette semaine. Étonnant que les checkers qui pullulent dans la presse collaborationniste aient mis tant de temps à voir que ce n’était que du vent. Depuis le début cela me semblait tellement évident que je n’y ai pas fait la moindre allusion en ces lignes, et de toute façon je ne mange pas de ce pain-là (un site qui censure les médecins qui soignent avec de la chloroquine, mais qui autorise les propos négationnistes !) Bonne nouvelle ce soir en Italie, après 15 jours de stagnation due peut-être aux embrassades des fêtes, les chiffres d’hospitalisations / réa ont atteint leur plus bas niveau depuis les 23 et 25 novembre (22784 / 2520 contre 34697 / 3848). À suivre, mais avec l’Espagne, la Belgique et la Suisse, 4 des 5 pays frontaliers de la métropole ont une évolution positive. Un article de Gérard Delépine pour France-Soir laisse dubitatif sur le vaccin Pfizer. Ne serait-ce pas lui, plutôt que le variant anglais, qui serait à l’origine d’une explosion des tests positifs et des décès au Royaume-Uni et en Israël ? Le pouvoir corruptif exceptionnel de ces labos ne nous permettra sans doute de connaître la vérité que dans dix ans, à moins qu’avec ledit pouvoir corruptif, ils ne parviennent à museler définitivement toute critique.
- Le 17 janvier 2021, 79e jour de reconfinement. Piscine (14e fois). Très important pour le moral, sinon je crois que je déprimerais. Alors voilà, les séides de la télévision d’État se lancent enfin dans le journalisme d’investigation ! Et quelle enquête proposent-ils ? Une enquête sur les conflits d’intérêt parmi les membres du « conseil scientifique » ou chez la légiondhonneurisée qui parle aux oreilles du véran ? Une enquête sur le Lancetgate ? Sur le scandale du Remdesivir ? Que nenni ! le courageux Bernard de La Villardière « se penche sur le cas Didier Raoult », et Ouest-France s’en réjouit, qui était si navré que leur ami François Raffi ait été contrant d’avouer que c’était bien lui le vilain corbeau qui avait passé des coups de fil anonymes de menace à Didier Raoult… Bernard de La Villardière aura sa légion d’honneur en susucre, Didier Raoult sera convoqué par le Conseil de l’Ordre et François Raffi sera aussi légiondhonneurisé par le Macronistan. Très divertissant cet article de Breizh infos sur l’annonce d’une poignée de cobayes vioques crevés à cause des effets secondaires du vaccin Pfizer : en gros « c’est pas grave, c’était des vioques et ils étaient en mauvaise santé ». Ah bon, mais depuis les innombrables études positives sur hydroxychloroquine / azithromycine / ivermectine, etc., il a toujours été et il est encore considéré comme inimaginable ne serait-ce que d’essayer sur deux ou trois Ehpad, même quand l’équipe de Raoult l’a fait et a trouvé un taux de mortalité moitié moindre… Là, ce risque infinitésimal était insupportable.
- Le 18 janvier 2021, 80e jour de reconfinement. Je suis tétanisé par la doxa du prof moyen de mon bahut lors de la conversation au repas de midi : ces enseignants de lycée, agrégés ou certifiés, certains normaliens, profs de matières scientifiques, sont tous (enfin ceux qui s’expriment à voix haute) victimes du bourrage de crâne politico-merdiatique. Ils s’imaginent vraiment vivre la guerre de 14-18 et obéir sans résister à un prochain confinement que les fascistes qui ont pris le pouvoir de notre pays semblent avoir déjà décidé en dépit des chiffres absolument rassurants. Comment a-t-on pu en arriver là ? Je fais observer à mes étudiants de 3 classes les deux articles alarmistes de La Libre mentionnés ci-dessus. Avec une classe, il m’est impossible de faire comprendre la différence entre des données brutes en hausse et un pourcentage en baisse. Avec les deux autres, j’y parviens, ouf ! Ces étudiants de 1re année sont donc plus clairvoyants et moins cons que la majorité de leurs enseignants, qui continuent à les punir parce qu’ils se foutent de travers le masque sur la gueule. Radio-Courtoisie m’apprend que dès samedi le gouvernement était fier d’annoncer que la Gestapo avait dressé encore plus de procès-verbaux que lors du précédent confinement à 20 h. Notre peuple est un peuple d’esclaves ! Comment sortir de ce cauchemar autrement que par le suicide ? La même radio m’apprend qu’un seul maire en France, à Saint-Brieuc, Hervé Guihard, a refusé de faire appliquer le confinement à 18 h. Putain, je vais écrire à tous les députés ! Dans la presse mainstream le délire d’hier sur l’étude de l’IHU de Marseille se poursuit, selon le principe de manipulation bien éprouvé par les collaborationnistes depuis des mois : publier dans chacun de ces nombreux organes de pseudo-presse un article au titre identique : « L’équipe de Didier Raoult reconnaît-elle l’inefficacité de l’hydroxychloroquine ? » L’article arrivera bien à la conclusion que non, c’est une fake-news, le petit plumitif collabo aura touché ses jetons lancés par le macronistan, mais 90 % du public bête à cornes n’aura lu que le titre, et l’ayant vu 5 ou 6 fois confirmera son impression que décidément, ce Raoult, quel menteur. Voilà comment ça se passe dans le Macronistan. Allons-nous laisser faire ? Je vous rappelle que le but de ces gens-là est de nous faire tous vacciner contre notre gré et à nos frais avec un produit dont on ne sait rien des effets secondaires, et en attendant de nous priver de plus en plus de liberté. Choisissez de ne rien dire ou de hurler avant qu’on vous bâillonne définitivement. Relisez la dernière scène de Rhinocéros !
- Le 19 janvier 2021, 81e jour de reconfinement. Nouvelle vidéo de Rémy pour Juste milieu qui nous apprend que le Martin Blachier multiplie les activités comme une « clinique du visage » (chirurgie esthétique). Vraiment un spécialiste d’épidémiologie digne d’étaler ses conneries sur les télés qui interdisent leur accès à Christian Perronne. Par contre je découvre que j’avais raté une vidéo sur les faux positifs et les lits fantômes :

Débriefing de Me Teissedre qui mène un référé liberté au Conseil d’État, au nom de 500 médecins, pour obtenir une RTU d’utilisation de l’Ivermectine. Voir cet article pour les détails. L’audience est prévue lundi prochain. Ne comptez pas sur la presse collaborationniste pour vous en infirmer, sauf si le Conseil d’État par extraordinaire donnait raison aux 500 médecins contre les branquignols de la médecine d’État qui empêchent les médecins de soigner avec des médicaments sans danger et préconisent un essai à grande échelle d’un « vaccin » dont on ne sait rien. L’avocat semble convaincu que son dossier est en béton. Cerise sur le gâteau, Le Pr Raoult nous offre le 3e épisode de son show : après « Les Pieds Nickelés font de la science » et « Les Marx Brothers font de la science », « Riri, Fifi et Loulou font de la science ». Dans cette vidéo de 17 minutes, il dit qu’ils en sont à 15 000 personnes traitées avec le protocole qu’il a mis au point, dont 11 000 en ambulatoire, mais c’est dommage qu’il ne fournisse pas le même tableau très clair des mois d’octobre, novembre. La mortalité est toujours de 1 pour mille (avant elle était de 0,5). Il ironise sur les tarés qui passent leur temps à dire des mensonges sur les publications de l’IHU. Il rappelle le sous-équipement de la France. Il évoque encore une fois l’ivermectine et d’autres médicaments, mais en ajoutant un « peut-être » qui me semble déplacé de sa part : soit les études sont fiables et sûres, soit elles ne le sont pas. Sans désigner qui il vise par le titre, il revient sur l’étude du New england journal of medecine qui pointe les traitements par plasma et par Remdesivir des, je cite, « apprentis sorciers » qui sont responsables de la création de ces mutants par des résistances. Il a toujours un problème avec les chiffres, car à la fin de la vidéo, il ne parle plus de 15 000 mais de 13 à 14000 personnes traitées ! Sur Profession Gendarme, intervention de Me Brusa sur l’illégalité des tests antigéniques (autant que PCR) dans les écoles. Il explique qu’il n’existe pas à l’heure actuelle de décret du 1er ministre sur ce point et que cela relève de l’extorsion du consentement et du chantage. « La France est en train de devenir un pays fasciste » : la situation est gravissime. Vous devez réagir. Les Italiens nous précèdent dans l’insurrection, et ce sont les restaurateurs qui montrent la voie. Les journalistes collaborationnistes ne vous le diront pas, mais heureusement Bercoff est là ! Révolution ! Restaurateurs de tous les pays, unissez-vous ! Liberta ! Liberta ! Évidemment les syndicats de restaurateurs, sans doute financés par Soros et Gates, ont déconseillé la révolution. Pourritures ! J’espère qu’ils tiendront et que les clients les soutiendront. À quand la pareille en France ? Sans ou contre les syndicats véreux ! Un « Défi de la vérité » est consacré à Florian Philippot. J’apprécie son franc-parler et ses convictions, pour un énarque, cela m’étonne. Et son discours n’a strictement rien à voir avec ce que la presse collaborationniste a coutume d’appeler « extrême-droite ». Il évoque l’action des restaurateurs italiens contre la dictature et annonce que les Patriotes les soutiendront. Comment se fait-il que ce type soit le seul politicien à ouvrir sa gueule ? Que fait Mélenchon ? Merde ! « C’est un bon tamis ce qui se passe. On est en train de séparer le bon grain de l’ivraie. » Il exprime ce que je ressens depuis longtemps : la fin de la scission gauche-droite, remplacée par la scission souverainiste / européiste. « Ce genre de sujet [le passeport sanitaire] devrait mettre 5 millions de Français dans la rue ». Il rappelle que quand on entend parler de vaccin, il faut répondre soin et traitement. Il dit exactement ce que je pense : « On a le devoir de résister, sinon on n’est plus des hommes ». Il dit qu’il a obtenu l’ENA et HEC à la force du poignet, sans apport de sa famille. Il n’a pas été formaté pour ça. Bon, intéressant. Il critique la façon dont l’ENA apprend « la détestation de la France » contre l’amour de la question européenne. Alors j’avais incroyablement raté le défi de la vérité consacré à François Asselineau qui date du 22 décembre ! France-soir est très mal organisé. Encore un énarque qui tient un autre discours que les énarkzis qui nous gouvernent ! Il exprime une idée géniale : maintenant ce sont maintenant « les journalistes qui « débunkent » ce que pensent les électeurs pour le compte de l’État ». Il fait un parallèle entre Radio-Londres et Internet, et je suis parfaitement d’accord avec lui : mes médias d’État sont des médias de propagande. Il faut fuir ces nazis, ces pétainistes, ces petites sous-merdes de Joffrin, etc. Détruisons ces étrons ! Il m’apprend que le Mélenchon faisait partie des gros connards qui se sont rendus au dîner de cons de l’Élysée avec le macron. Putain je ne le savais pas ! Saloperie ! Il me troue le cul en disant que s’il avait pantouflé dans les banques il toucherait 40 millions d’euros par mois, alors qu’actuellement il touche 5 ou 6 000 €. Eh ben !
- Le 20 janvier 2021, 82e jour de reconfinement. Piscine (15e fois). Le mercredi, horaires plus larges. Des manifestations étudiantes contre les mesures stalinitaires auront lieu ce jour. Ouf, ça bouge ! Les plumitifs de la région nantaise présentent l’ignoble François Raffi qui va comparaître ce jour dans une procédure judiciaire pour ses appels malveillants au Pr Raoult, comme la victime, alors qu’il est le coupable ! Une pétition « vaccins, revenons à la raison » vient d’être lancée. Je l’ai signée (n° 134) parce que le texte est très pertinent, mais le problème c’est que ce site a fait de la pétition un commerce, et trop de pétitions tue la pétition.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 19 janvier. Le point de comparaison est le mardi 12 janvier (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 374 morts par jour en moyenne et 17 100 tests positifs / jour au lieu de 388 morts et 16 335 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est remonté de 6,5 % à 6,7 % (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est remonté de 24 737 / 2688 à 25567 / 2839, c’est-à-dire qu’on fluctue au milieu de la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa). On est bien en-dessous si l’on tient compte des « lits fantômes » révélés par le Canard le 23 décembre… Et toujours les commentaires terroristes alors que ce n’est qu’une situation normale pour un hiver avec une épidémie de forte intensité comme il y en a régulièrement. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont repartis à la baisse après une période de stagnation, et nous sommes passés du maximum le 23 nov., à 34 697 hospi et 3848 réa au minimum le 19/01 (22 699 et 2487). Morts : 476 par jour ; 14 270 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 483 morts / jour et 16 200 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 14 315 tests positifs et 840 morts au lieu de 19 480 tests positifs et 841 morts. Royaume-Uni : 45 000 tests positifs et 1 064 morts en moyenne, contre 56 575 tests positifs et 866 morts (on a donc dépassé le pic des contaminations). Espagne : sur les 10 derniers jours 29 125 tests positifs en moyenne, et 209 morts au lieu de 17 412 tests positifs en moyenne, et 154 morts. Suisse : 2 420 tests positifs par jour, contre 2921 ; 606 décès au lieu de 741 dans les dix derniers jours. Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests positifs sont stables (51,6 morts / jour et 1855 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 55 et 1815). Les autres marqueurs sont stables (1960/360 au lieu de 1960 / 356 hospis /réa). Le taux de positivité des tests a nettement baissé : 5,1 % au lieu de 5,5 % (car on a augmenté le nombre de tests). Tout va au mieux, mais toujours La Libre insiste sur le seul détail qui peut paraître négatif quand on ne lit que les titres, qui est ce jour le « taux de reproduction », lequel est lié au nombre de tests, et non au taux de positifs ! Suède, sur les 11 derniers jours, 105 morts par jour en moyenne au lieu de 72, et 3980 tests positifs / jour au lieu de 5 345. États-Unis : 211 400 tests positifs et 2912 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 241 000 tests positifs et 3050 morts. Là aussi on a dépassé le pic. Brésil : 49 786 tests positifs et 886 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 47 920 et 896 morts. Inde : au 19 janvier, on comptait 14 535 tests positifs et 172 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 17 120 tests positifs et 209 morts le 12/01. Toujours mieux, et toujours aucune enquête sur place de notre presse collabo pour savoir comment ils obtiennent ces résultats.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de John Hopkins University (arrêté le mardi 19 décembre à 20 h30) : 95 914 178 tests positifs et 2 049 813 morts (au lieu de 91 364 526 tests positifs / 1 956 462 morts). Progression comparée sur les 13 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 549 652 tests positifs et 93 351 morts au lieu de 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Eh bien la « seconde vague » qu’on commençait à voir s’esquisser la semaine dernière, recommence à se tasser, avec des données diamétralement opposées selon les pays, parfois des pays limitrophes. Il n’y a de toute façon aucune harmonisation sur la façon de calculer et de présenter les données sur lesquelles sont prises les mesures stalinitaires, y compris dans l’UE.
Une sortie de Véran trouvée dans un article du Figaro en dit long sur sa capacité de manipulation de l’opinion : « Interrogé mardi sur France-inter, Olivier Véran n’a pas exclu la possibilité d’un nouveau confinement, sans toutefois le confirmer dans l’immédiat. « Le virus circule moins que chez la plupart de nos voisins, et nous ne sommes pas dans une partie exponentielle de la courbe », estime le ministre de la Santé. « Nous avons confiné à deux reprises, parce que les hôpitaux débordaient, que toutes les simulations nous le montraient, et que les chiffres de contamination avoisinaient les 50.000 nouveaux cas par jour. Mais est-ce que le confinement est une mesure que nous allons prendre ? Je ne peux pas vous répondre. » Belle phrase tordue de tordu.
Comme les godillots de la macronie sont en train de voter la prolongation de la tyrannie jusqu’en juin voire en décembre, j’ai envoyé un message à tous les députés dont j’ai récupéré l’adresse sur le lien Médiapart signalé ci-dessus. J’ai d’ailleurs mis à jour la liste en en supprimant une dizaine qui sont décédés depuis ou ont changé, ou étaient erronées. Je vais la mettre en pièce-jointe ici pour que vous aussi puissiez en faire autant. Voici d’abord mon message :
« Merci de voter contre la prolongation de la tyrannie sanitaire, au nom du peuple qui vous a élu.

Madame ou Monsieur le député,

Vous avez été élu non pas pour représenter des intérêts particuliers, mais le peuple.

Merci avant de voter, de rechercher en votre âme et conscience, et de vous demander si c’est vraiment utile de priver un peuple entier de toute vie sociale pour une épidémie qui est on ne peut plus normale ? Vous savez très bien que le 28 octobre, Macron avait annoncé sur la foi de prédictions délirantes de l’Institut Pasteur, que "quoi que nous fassions", le nombre de lits de réanimation atteindrait 9000 à la mi-novembre. Il n’a jamais atteint 5000. On nous avait promis qu’il faudrait que ce chiffre soit dans une fourchette de 2500 à 3000 pour alléger les mesures stalinitaires, et cela fait plus d’un mois que c’est le cas. On est même descendu brièvement en dessous de 2600. Les mesures délirantes de couvre feu à 18h créent des files d’attente et la cohue dans les transports qui vont permettre d’augmenter le nombre de tests positifs, que Véran s’emploie à multiplier en dépit du bon sens en obligeant quantités de personnes qui n’ont aucun symtôme à aller se faire tester pour des tas de raisons qui n’ont rien à voir avec la santé. En faisant la queue pour se faire tester, ces personnes vont choper des résidus de virus et avoir des tests positifs. Cela relève de la manipulation et de la maltraitance. Mes parents octogénaires sont dans ce cas.

Écoutez votre collègue Martine Wonner. Écoutez le sénateur Alain Houpert. Écoutez Julien Aubert, Thibault Bazin, Valérie Boyer, Sébastien Meurant, Bérengère Poletti, Guy Teissier et Stéphane Viry qui ont protesté officiellement contre les conflits d’intérêts des membres du conseil scientifique qui poussent aux mesures stalinitaires que l’on vous demande aujourd’hui d’avaliser. J’en profite pour remercier et féliciter ces parlementaires courageux et intègres.

Si vous aimez vos parents, si vous aimez vos électeurs âgés, soutenez plutôt le référé étudié ce jour au Conseil d’État pour forcer les autorités de santé à autoriser les traitements précoces à l’Ivermectine. Il est totalement scandaleux d’interdire aux médecins de soigner, et c’’est pourtant ce que font Véran, Macron, Philippe et Castex depuis le début de cette épidémie, que ce soit avec l’hydroxychloroquine, avec l’azithromycine, ou aujourd’hui avec l’ivermectine, sans parler de l’absence de recommandation de la vitamine C, etc. Écoutez Martine Wonner sur ce sujet. Aux côtés de vos collègues cités ci-dessus, exigez que l’on enquête sur Lacombe, Blachier et tous ces médecins de plateaux-télés vérolés de conflits d’intérêt, ainsi que sur les membres du conseil scientifique.

La justice prend son temps, mais réfléchissez avant de voter : est-ce que le jour où la justice aura enfin rendu son verdict, vous pourrez encore vous regarder dans un miroir ?

Ne votez pas la prolongation de l’état d’urgence.

Merci d’avance.

Signé de mon nom. Simple citoyen. Citoyen désespéré. »

Adresses courriel des députés.

J’en ferai autant avec les sénateurs quand ce sera leur tour. Le lendemain, je reçois cette réponse d’une seule députée, publiée ici avec son accord.

Cher Monsieur,

Je vous remercie de me donner l’occasion de partager avec vous mon avis sur les projets du gouvernement concernant l’état d’urgence sanitaire.
Tout d’abord, le dépôt du projet de loi dit Castex a provoqué des réactions très vives et de nombreuses inquiétudes. Son retrait précipité témoigne d’ailleurs de la fébrilité du gouvernement face aux preuves de possibles dérives antidémocratiques. Soyez assuré que je resterai vigilante face à un possible retour de ce projet de loi à l’Assemblée nationale et que je déposerai des amendements afin que toute mesure restreignant nos libertés fasse l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement.

La démocratie ne saurait être suspendue lorsque surviennent des crises.

Concernant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dont nous avons débuté l’examen, je souhaite partager avec vous mon inquiétude quant à la pérennisation d’un régime d’exception. Si la situation sanitaire reste préoccupante, je ne soutiens pas l’initiative du gouvernement qui consiste à prolonger jusqu’en juin (soit tout un semestre !) l’état d’urgence. J’ai d’ailleurs cosigné plusieurs amendements visant à en réduire la durée pour que nous ayons à nouveau un débat en avril. De même, je me suis engagée au travers de courriers aux différents ministres pour que les pistes alternatives soient davantage étudiées. La stratégie vaccinale du gouvernement par exemple mérite d’être interrogée pour l’adapter aux réalités et ainsi accélérer l’immunité collective.

Soyez assuré de mon engagement à défendre les libertés des Français et à proposer des solutions permettant une sortie de crise dans les meilleurs délais.

Bien cordialement,

Brigitte Kuster
Députée de Paris
- Le 21 janvier 2021, 83e jour de reconfinement. 92e jogging et 29e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis. Le Dr Pierre Dudouet présente un cours à l’IHU de Marseille : « Ivermectine : alternative thérapeutique raisonnable contre le SARS-CoV-2 ? » C’est un peu un couteau suisse de la pharmacopée, et elle présente très peu de contre-indications, allergies, etc. D’après les 9 études qu’il a épluchées, l’apport est favorable, et il signale qu’il y a 40 études en cours, dont on peut attendre la publication pour conclure définitivement. Ce que je n’avais pas encore entendu, c’est que cette molécule est, comme l’hydroxychloroquine, souvent utilisée en association avec azithromycine, doxycycline, etc. J’ai trouvé un article sur les manifs étudiantes sur le site de l’Unef. Ils appellent à de nouvelles manifs le 26 avec le reste de la fonction publique. Si les syndicats de profs sont complètement à côté de la plaque et semblent demander encore plus de mesures stalinitaires, les étudiants font plaisir, et j’irai plutôt draguer euh, je veux dire manifester de ce côté-là ! Un correspondant me signale le site Covidémence, excellent. Tiens, je vais ajouter ces sites à ma sitographie. Le même me signale un projet nazi. Euh, pardon, Hallemand, qui ne déplairait pas à l’Obersturmführer à tête de fion qui nous tyrannise.

Vakzin Macht Frei

Mon neveu, à qui j’ai peut-être passé le virus de l’anticovidisme, m’envoie une nouvelle entrevue d’Alexandra Henrion-Caude sur TVLibertés, laquelle a auparavant été censurée sur Instagram. Dépêchez-vous de la visionner. Sur l’effet des mesures de confinement, elle explique que pour elle il n’y a pas eu confinement, mais « assignation à résidence ». D’après ses études, il y a eu trois sortes de courbes épidémiques selon les pays. Elle parle de « mesures totalitaires ». Elle évoque l’article de Nature sur les 10 millions d’habitants de Wuhan démontrant que les asymptomatiques ne sont pas contagieux. Dans la partie de l’entrevue consacrée au vaccin ARN, elle dénonce :
- Le non-respect de l’avertissement du communiqué de l’Académie de médecine : « Le risque individuel d’aggravation par « anticorps facilitants » doit être évoqué quand l’infection survient chez une personne ayant un faible taux d’anticorps neutralisants, le report de la deuxième injection prolongeant cet état de réceptivité accrue. Au plan collectif, l’obtention d’une couverture vaccinale élargie, mais fragilisée par un faible niveau d’immunité, constituera un terrain favorable pour sélectionner l’émergence d’un ou de plusieurs variants échappant à l’immunité induite par la vaccination. » Autrement dit, pendant l’intervalle entre les deux injections, on est plus vulnérable, et il est dangereux de différer cette 2e injection. Selon elle, injecter cette thérapie à des individus sains relève de la folie. Le « vaccin » Pfizer n’est ni un vaccin, ni une thérapie génique. Ce serait un « vaccin génique expérimental », qui injecte une information génique dans le corps. L’information génétique transmise ce « vaccin » entraînant une possible modification de l’ADN de l’homme, comparable à la modification ADN des fruits et légumes par les OGM.
- Le fait que les vaccinés de la grippe sont jusqu’à 6x plus contagieux que les non vaccinés (postillons contenant bien plus de virus). C’est l’académie de médecine qui a lancé l’alerte : la vaccination accélère la contamination !
- La corrélation entre la vaccination et l’apparition des variants (Angleterre, Afrique du Sud).
- Les 2,7% d’effets secondaires importants répertoriés par le CDC d’Atlanta entraînant l’incapacité de travail et une activité quotidienne normale, soit plus de chances que d’être malade du Covid. Elle confirme que l’essai sur des plus de 75 ans alors qu’ils n’ont jamais été vaccinés jusque-là, les constitue en « cobayes ». Elle évoque aussi le risque supplémentaire des séropositifs au VIH ou autres rétrovirus, et le fait que lorsque l’on se fait vacciner, Pfizer recommande de ne pas avoir de rapports sexuels sans contraception, ce qui pour elle signifie un risque de transmission à la descendance (« Therefore, the use of a highly effective method of contraception is required »).
Elle ajoute un détail : la vaccination a commencé en France le dimanche 27 décembre : pourquoi pas le lundi ? En Israël, cela a lieu aussi les jours de shabat, ce qui choque les gens. Elle confirme que jamais un tel nombre de médecins ne se sont coalisés en France et dans le monde. Ses comptes facebook, Youtube et Linkedin ont été supprimés ou censurés ! C’est la raison pour laquelle ils sont peu à descendre dans l’arène. Elle est choquée par la fait qu’on ait osé pointer sa foi pour la disqualifier. Je termine en signalant l’extraordinaire qualité de cette station de télévision : aucun défilant pendant que l’invitée s’exprime, pas d’interruption systématique à chaque demi-phrase, et publication de documents cités en grand sur l’écran, la partie citée étant surlignée.
André Bercoff a invité le chef Stéphane Turillon ce jour, pour réagir à l’annonce par Le Point du projet des nazis de ne pas rouvrir les restaurants avant début avril. Il pense avoir fédéré beaucoup de restaurateurs. Le préfet du Doubs l’a appelé pour lui apprendre qu’il avait mis en place une cellule psychologique pour les restaurateurs. Bravo ! Les députés qui ont voté pour l’état d’urgence ont trahi la France et seront jugés selon lui. Ils sont où les opposants à ce régime dictatorial liberticide ? Pensez aux femmes routier qui ne peuvent pas aller pisser contre un arbre comme les hommes. Où il est Mélenchon ? Ce sont surtout les grands restaurants qui vont rouvrir parce qu’ils ont la place pour accueillir les clients avec les gestes barrière. Bon, j’en serai. À faire circuler absolument ! Rémy de Juste milieu lâche un peu les basques du Bla chier pour d’intéresser à la Karine Lacombe. Il a dû trouver un lot de pinces à linge en promo pour plonger dans ce cloaque puant.
- Le 22 janvier 2021, 84e jour de reconfinement. Le titre alarmiste du jour sur La Libre ? « légère augmentation des admissions à l’hôpital ». Légère. Je devrais donner comme exercice à mes étudiants de faire un tableau et de relever chaque jour les différents chiffres, en cherchant sur Sciensano ceux qui sont omis tel ou tel jour pour les mettre entre parenthèses, et les titres de l’article. Bel exercice sur les fake news. Triste nouvelle : le cascadeur Rémy Julienne est mort « des suites du Covid-19 » à 90 ans. Arrêtez tout : il faut confiner tout le pays, plus personne ne bouge et vaccination obligatoire de 100 % de la population, et assignation à résidence du résidu de la population qui ne pourra pas être vacciné à cause des contre-indications. On ne peut pas être insensibles à la détresse de la famille de Giscard ou de Julienne de perdre de si jeunes parents à cause du terrible Covid. Ça serait d’un cancer ou d’un infarctus on s’en branlerait, mais du Covid, putain, ça va encore faire chialer le véran ! Je reçois un message de la mairie de Paris qui nous crée un je cite « comité consultatif sur le coronavirus ». Devinez qui donc a été foutu en tête de liste de ce nième machin ? Bingo : Martin Hirsch. Juste au-dessous de Dominique Costagliola. Aucun membre, bien entendu, du « Comité Santé & Liberté »… aucun médecin traitementiste ! En même temps on nous annonce que Paris fait des prélèvements dans les égouts. Mais contrairement à Marseille (qui n’est bien entendu pas cité dans le document), les travaux sont rétrospectifs, et semblent faits dans un but non pas de prospective, mais d’adouber les mesures de Notre Sauveur : « Sa présence a augmenté durant l’été et rediminué depuis le deuxième confinement. On peut donc mesurer l’efficacité de certaines mesures prises pour endiguer l’épidémie. On surveille actuellement l’effet du déconfinement et des fêtes de fin d’année ». On surveille l’effet ! À pisser de rire !
Ce qui me fait moins rire c’est l’état de délabrement du quartier. Avec l’hiver, voir tous ces pauvres hères zoner pendant 12 heures de nuit sans même un endroit pour se réchauffer et prendre un café, ça me casse le moral. J’ai offert un café et ce qu’il voulait à un black. Il disait être hospitalisé en psychiatrie, enfin il était dans un sale état. Mais les députés du macronistan votent comme des machines l’état d’urgence pour maintenir la France dans cette horreur sanitaire fabriquée de toutes pièces. Cela me fait penser à la fameuse page du « Chose vues » de Victor Hugo :
« Hier, 22 février 1846, j’allais à la Chambre, il faisait froid, malgré le soleil et midi. Je vis venir rue de Tournon un homme que deux soldats emmenaient. Cet homme était blond, pâle, maigre, hagard ; trente ans à peu près, un pantalon de grosse toile, les pieds nus et écorchés dans des sabots avec des linges sanglants roulés autour des chevilles pour tenir lieu de bas ; une blouse courte, souillée de boue derrière le dos, ce qui indiquait qu’il couchait habituellement sur le pavé ; la tête nue et hérissée. Il avait sous le bras un pain. Le peuple disait autour de lui qu’il avait volé ce pain et que c’était à cause de cela qu’on l’emmenait. En passant devant la caserne de gendarmerie, un des soldats y entra et l’homme resta à la porte, gardé par l’autre soldat.
Une voiture était arrêtée devant la porte de la caserne. C’était une berline armoriée portant aux lanternes une couronne ducale, attelée de deux chevaux gris, deux laquais en guêtres derrière. Les glaces étaient levées, mais on distinguait l’intérieur tapissé de damas bouton d’or. Le regard de l’homme fixé sur cette voiture attira le mien. Il y avait dans la voiture une députée LREM en chapeau rose, en robe de velours noir, fraîche, blanche, belle, éblouissante, qui riait et jouait avec un charmant petit enfant de seize mois enfoui sous les rubans, les dentelles et les fourrures.
Cette femme ne voyait pas l’homme terrible qui la regardait.
Je demeurai pensif.
Cet homme n’était plus pour moi un homme, c’était le spectre de la misère, c’était l’apparition, difforme, lugubre, en plein jour, en plein soleil, d’une révolution encore plongée dans les ténèbres, mais qui vient. Autrefois le pauvre coudoyait le riche, ce spectre rencontrait cette gloire ; mais on ne se regardait pas. On passait. Cela pouvait durer ainsi longtemps. Du moment où cet homme s’aperçoit que cette femme existe, tandis que cette femme ne s’aperçoit pas que cet homme est là, la catastrophe est inévitable. »
Ce soir, France-Soir publie un appel à l’insurrection de Francis Lalanne. Génial. À faire circuler. Le peuple se lève ! À bas la tyrannie ! Voici le commentaire que je viens de publier :
« Bravo Francis ! Je te retrouve intact tel que je t’ai rencontré en 1984 (Aujourd’hui la vie). Tout ce que je pense, tu l’as exprimé. Il s’agit bien de tyrannie et non plus de dictature stalinitaire, car la dictature chez les anciens romains, était limitée dans le temps. Ce tyran veut se faire poutiniser président à vie. Une précision : le Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 (intégré au bloc de constitutionnalité) en son article 11 prévoit : « Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. » La privation de loisirs que cette tyrannie du macronistan nous inflige est donc inconstitutionnelle. À bas les tyrans ! Merci à toi, merci aux syndicats étudiants d’appeler enfin à manifester (mardi 26 janvier), merci au chef Stéphane Turillon de nous faire espérer que la France est encore cliniquement vivante. Vive Marseille qui nous a donné Raoult, Fouché et Lalanne. Cheveux longs, idées longues ! Tous dans la rue. Cela commence par exemple demain 15h devant le ministère de la Santé. « Rendez-nous à la rue ! » comme tu le chantais… « Allons enfants de la Patrie Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie Les véreux les macrons sont ligués ». Pour ceux qui ne sauraient pas qui est Francis Lalanne, je vous conseille son livre Mise en demeure (À Monsieur le Président de la République française), Ed. Jean-Claude Gawsewitch, 2009. Il s’agissait alors d’un autre président de république, mais l’engagement, et la connaissance du droit constitutionnel étaient les mêmes. J’ai écrit un article sur ce livre, mais le lien que j’ai mis dans un autre message a été supprimé. »


- Le 23 janvier 2021, 85e jour de reconfinement. Voici une vidéo anonyme qui date du 14 janvier, que j’ai trouvée en lien sur Réinfocovid, et qui explique avec des données statistiques, que la surmortalité Covid est uniquement due à l’arrivée massive à l’âge de la vieillesse des babyboomers. Ben oui, « en période épidémique, plus on est vieux, plus a de chance de décéder ». France3 PACA propose une entrevue par écrit du Pr Raoult à propos de son livre Carnets de guerre Covid-19 à paraître aux éditions Robert Laffont. C’est bien le seul site du service public qui ne consacre pas nos impôts à cracher sur Raoult ! Breizh.info publie deux entrevues importantes ce jour : une entrevue de Jean-Loup Izambert et Claude Janvier à propos de la sortie de leur livre Le Virus et le président. L’autre n’est pas encore visible, c’est une entrevue vidéo de Martine Wonner. France-Soir me casse un peu les couilles à censurer mes commentaires qui sont pourtant on ne peut plus mesurés (bien plus que ce présent journal). J’ai donc publié ce nouveau commentaire de l’article de Francis Lalanne : « Votre réponse à mon commentaire est publiée, mais mon commentaire auquel vous répondez est supprimé (y compris mon nom) avec ce jugement stalinien : "This comment was marked as spam." Ce que vous nommez "Excellente initiative" est donc qualifié de "spam", et je n’ai reçu aucune explication, alors que j’ai reçu par mail votre réponse à mon commentaire. France soir se plaint à juste titre d’être censuré sur YouTube et Cie, mais France soir utilise le robot totalitaire Disqus pour censurer ses lecteurs selon des règles inintelligibles. France Soir a une ligne éditotoriale souverainiste, mais utilise un robot de censure dont la charte est rédigée en anglais technique, incompréhensible pour moi. Alors il faut choisir France soir : soit vous considérez que vos meilleurs lecteurs sont le Marc truc qui quel que soit le sujet de l’article répand ses vomissures et fait ses besoins dans les commentaires, soit vous modifiez vos règles et vous cessez de faire subir à vos lecteurs sincères ce que vous, vous subissez de la part des sites staliniens comme Youtube, twitter, facebook, etc. Comme ce message sera probablement aussi considéré comme Spam, je vous conseille de retrouver le contenu du message supprimé sur mon site. Je ne peux pas en mettre ici l’URL car c’est également censuré, donc tapez mon nom et "journal de reconfinement" dans le moteur de recherche du site. Je suis vraiment désolé d’en être arrivé à ce point, mais quand même les persécutés censurent leurs défenseurs, peut-on descendre encore plus bas ? France-soir, resaisissez-vous ! »
J’ai écrit aux syndicats enseignants, lycéens et étudiants des messages de ce type, et je vous encourage à en faire autant :
« Bonjour,
Je tiens à vous conseiller les parutions suivantes, car j’espère que votre syndicat sera le premier à relayer les préoccupations d’une minorité d’enseignants qui résistent au covidisme :
Je souhaiterais que vous fassiez écho à cet appel à l’insurrection et à la destitution du président publié hier par Francis Lalanne sur France soir.
Et je vous recommande cette vidéo très pédagogique sur le fait que le pic épidémique de 2020 est inférieur à celui de la grippe de 2017, et uniquement dû au vieillissement des babyboomers.
Merci d’inciter les enseignants à cesser de se comporter comme des moutons.
Je suis étonné que seuls les syndicats d’étudiants pour l’instant manifestent contre cette tyrannie. Je serai en grève mardi, mais mon mot d’ordre sera celui-ci.
J’ai envoyé des messages de ce type à tous les syndicats lycéens, étudiants, et enseignants. Mais je finis par croire qu’ils sont eux aussi financés par Bill Gates et Georges Soros.
Cordialement ».
J’ai participé au rassemblement des Patriotes devant le ministère de la Santé, pour la 2e fois en ce qui me concerne. Cela m’a un peu déçu car il y avait autant de monde qu’il y a quinze jours.
- Le 24 janvier 2021, 86e jour de reconfinement.

- Retour au début de l’article.
Si vous voulez télécharger le documentaire Hold-Up dans sa version intégrale initiale de 2h50, envoyez-moi un message par le site. Si la lecture de ce billet ne vous est pas parue inutile, faites tourner…

Lionel Labosse, augmenté entre le 1er et le 24 janvier 2021.


© altersexualite.com 2020