altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Covidisme > Journal de reconfinement coronaviral (2), janvier - février 2021.

Contre nous de la tyrannie les véreux les macrons sont levés

Journal de reconfinement coronaviral (2), janvier - février 2021.

Insurrection contre la tyrannie !

samedi 20 février 2021, par Lionel Labosse

Si vous préférez Greta Thunberg à Louis Pasteur, vous n’avez pas apprécié mon journal de confinement, ni mon Journal de déconfinement (1) mai / juin, ni mon Journal de déconfinement (2) juillet-octobre, encore moins le Journal de reconfinement (1), octobre-décembre 2020. Alors achevez votre infarctus en lisant ce 5e tome, janvier - février 2021, avec toujours une recension des meilleurs articles, et l’épluchage quotidien des statistiques, jusqu’à la chute du macronistan et la fin de l’épidémie de covidisme. Vous pouvez commencer votre lecture au 15 janvier, au 1er février, au 15 février ou aller directement à la fin de l’article. Désolé pour les fautes d’orthographe et menues erreurs, car je n’ai pas le temps de relire ! Ah ! j’oubliais : comme un médecin qui déclare – pardon, je reprends : comme un médecin honnête qui déclare – ses conflits d’intérêts, je déclare mes conflits d’intérêts pour que les choses soient claires et nettes : je suis raoultiste et fier de l’être. Cela veut dire en bon français que je suis un criminel de guerre nazi, que j’ai tué 6 millions de juifs, que chaque matin j’assassine deux petites vieilles, et sodomise deux petits garçons, bref, je suis « complotiste ». Donc vous voilà prévenus, vous pouvez tout de suite retourner lire vos sites collaborationnistes préférés, laissez-nous tranquilles et on se retrouvera à la coda. Si vous décidez de continuer la lecture, c’est que vous êtes aussi « complotiste », alors merci de signer le manifeste « La quatrième voie » du Collectif Laissons les médecins prescrire, pour mettre fin à la tyrannie sanitaire des khmers blancs. J’ai été le 423e signataire, et hourrah, le 6 février 2021 nous avons franchi la barre des 100 000 signataires. Continuez, faites signer urbi et orbi, et ensemble nous mettrons les tyrans face à leur ignominie génocidaire ! Il faut aussi soutenir France-Soir, menacée par la même tyrannie, pour crime d’avoir débusqué le complot du « Lancetgate » dès le 26 mai 2020, alors que la presse d’État, nonobstant l’aveu du Lancet, maintient le mensonge éhonté de la tyrannie selon lequel il n’y aurait « pas de traitement » du Covid, et pour pouvoir mentir sans être débusqué, réclame la mort du seul média d’investigation parmi la nuée nauséabonde des merdias qui lèchent les pompes de l’État et de Big Pharma ! Si ce n’est fait, visionnez la version 2 du film Hold-Up sortie le 15 février.


- Le 1er janvier 2021, 63e jour de reconfinement (j’entame donc ce nouvel article). L’État fasciste annonce des confinements à 18 h, alors que les indicateurs sont on ne peut plus excellents. Insurrection, ou alors nous ne sommes que des moutons à égorger. Le Pr Perronne et d’autres médecins ont porté plainte contre l’État fasciste à propos du décret liberticide du 22 décembre. La presse collaborationniste ferme sa gueule, comme en 1942 elle ferma sa gueule sur les camps de concentration. Choisissez votre camp. Débriefing de Michael Swinwood, avocat canadien qui porte plainte pour génocide au Canada, et explique tout ce que le film Hold-Up (qu’il n’a sans doute pas vu) expliquait… L’infectiologue Karine Lacombe est faite chevalier de la Légion d’honneur dans le cadre d’une promotion exceptionnelle de la Légion d’honneur et de l’ordre national du mérite qui a récompensé ce 1er janvier 2021 des centaines de personnes engagées depuis des mois contre le Covid-19. Lacombe est ainsi remerciée pour avoir craché sur le Pr Raoult qui dès mars organisait des tests massifs qu’elle était incapable de mettre en place, et dont les résultats à Marseille sont à mille lieues au-dessus des siens. Elle est récompensée pour ses multiples conflits d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques qui ne l’ont pas empêchée d’être la conseillère en chef du gouvernement sans faire partie du conseil scientifique. « De quoi dégueuler, vraiment » comme disait Léo Ferré.
- Le 2 janvier 2021, 64e jour de reconfinement. 1re séance de piscine de l’année, nous sommes 2 dans le bassin (5e fois). Ça me fait un bien fou. Ramassé une vieille dame qui a glissé sur le verglas en cours de formation. Rien de cassé, heureusement. J’en ai sans doute déjà parlé mais je rappelle un étonnement sur le fait qu’il n’y a aucune harmonisation entre les pays ne serait-ce que de l’UE en ce qui concerne les chiffres de l’épidémie : les chiffres du jour en Belgique, qui font état d’une amélioration continue, donnent 7,1 % de positivité des tests, 2082 hospitalisations « dont 485 en soins intensifs », soit 1 réa sur 4,3 hospi. En Italie, les données publiées hier soir sont de 22822 dont 2553 réa, soit 1 réa sur 8,94 hospi, et je ne trouve pas le taux de positivité des tests. En France, c’est 24 263 dont 2609 réa, soit 1 réa sur 9,3 hospi. Aucun journaliste ne nous aidera à y voir plus clair, tant ils sont occupés à nous démontrer que les près de 200 études démontrant l’utilité de l’hydroxychloroquine n’existent pas ! L’hypothèse que je fais c’est qu’en France et en Italie on compte en « hospitalisé Covid » toute personne hospitalisée pour n’importe quoi qui se trouve avoir un test positif au cours de son hospitalisation, et peut-être aussi les personnes gardées en « post-covid » tant qu’elles restent dans une structure hospitalière, mais je n’en sais rien, seul un journaliste d’investigation pourrait tenter de répondre à la question. Il y a aussi les « lits fantômes » évoqués le 24 déc. par le Canard enchaîné. Mais que ce soit en France, en Belgique ou en Italie, les autorités sont obsédées par la volonté absolue de terroriser la population. France-Soir publie un débriefing du Dr Gérard Maudrux, retraité, qui explique comment fonctionne la terreur de l’officine pétainiste nommée « Conseil de l’ordre ». Pour lui, ce sont surtout les jeunes médecins qui suivent les diktats des officines de la médecine selon big pharma. Les syndicats de médecins sont aux abonnés absents. Il évoque les résultats phénoménaux obtenus par l’ivermectine avec plusieurs exemples concrets. Un médecin a été obligé de se cacher des pharmaciens délateurs en achetant eux-mêmes de l’ivermectine pour la donner à ses patients parce qu’il constatait que ça marchait. Beaucoup de patients le contactent pour savoir quel médecin accepterait de prescrire autre chose que le traitement du Dr Mengele qui nous dirige. Il est incapable de les aider. Excellente émission sur Radio Courtoisie ce soir, avec le Dr Fouché, Me Brusa, etc.
- Le 3 janvier 2021, 65e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (6e fois), c’était bondé, nous étions 4 ! Excellent débriefing et excellente nouvelle, car Jeroen Poels, avocat néerlandais a remporté un référé pour interdire au gouvernement néerlandais d’obliger les citoyens à passer un test covid pour rentrer de vacances à l’étranger. Cela devrait faire jurisprudence très rapidement, et tous les macronnards du monde l’auront dans le cul ! L’énarque-enfumeur-président a encore dégainé son gimmick « Macron, des missions » en décrétant que 35 citoyens allaient être tirés au sort pour donner avis sur les vaccins. Après les 40 clampins des deux conseils scientifiques, le monsieur déconfinement devenu chercheur de lunettes sur son nez, le monsieur vaccin n°1 puis le monsieur vaccin n°2, voici des ânes bâtés à qui l’on va demander leur avis sur les vaccins alors que l’on interdit de parole et que l’on fait taire en mode stalinien les meilleurs médecins de notre pays !
- Le 4 janvier 2021, 66e jour de reconfinement. Coccyxgrue publie un article intitulé « Requête au CSA pour que les médias audiovisuels respectent l’équilibre vaccinistes / traitementistes ». Débriefing intéressant du responsable des pompiers de Marseille sur la détection des virus dans les eaux usées. Encore un travail de pointe en collaboration avec l’IHU de Marseille, totalement ignoré par les vérans et les véreux. J’ai revu avec plaisir mes étudiants. Un peu éteints, hélas. Comment garder le moral avec ce qu’on leur fait subir ?
- Le 5 janvier 2021, 67e jour de reconfinement. Vive la révolution ! 1re vidéo de l’année du Pr Raoult ce mardi, pour reprendre les bonnes habitudes : « Soin, mutants, vaccin ». « Renvoyer les gens chez eux avec du paracétamol c’est une faute grave » : dans les dents, Véran ! Pour la 1re fois, Raoult prononce le mot « Ivermectine », et d’autres médicaments qui selon lui ne seront pas testés par l’IHU mais par d’autres pays dont il donne la liste. Il se veut rassurant sur les tests de vaccins, et je le trouve trop indulgent. Je crois qu’il veut absolument sauver son IHU et qu’il est prêt à avaler des couleuvres pour cela. 15 départements français sont astreints à une mesure dictatoriale inique basée sur des chiffres bidonnés (voir l’article du Canard enchaîné du 23 décembre, ci-dessus). S’ils ne se révoltent pas, s’ils ne descendent pas dans la rue, je ne peux pas le faire à leur place. Je passe mes journées à écrire des mails aux syndicats, aux politiciens, etc. Bougez-vous le cul et arrêtez de ronchonner dans votre coin. Une maladie ça se soigne par des médecins, et une dictature, ça se soigne avec des piques qu’on plante dans les têtes des comploteurs. Ah ! Ça ira !
- Le 6 janvier 2021, 68e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (7e fois), avec des horaires très limités car ce n’est plus les vacances, il doit y avoir des groupes scolaires le reste du temps. Le restaurateur du Doubs Stéphane Turillon lance un appel à l’insurrection, enfin ! Il appelle à rouvrir le 1er février malgré les interdictions de l’État fasciste. BRAVO ! Envoyez le lien à tous vos amis pour virer la macronie. Qu’il dégagent ! Vive la liberté ! J’ai un problème avec mon ordi en ce moment, je ne peux voir aucune de ces vidéos, mais ça marche sur mon smartphone. Ce n’est donc pas le complot Bill Gates. Idem pour la vidéo de Jean-Marie Bigard félicitant Karine Lacombe pour sa promo à la Légion d’honneur & Agnès Buzyn pour s’être recasée à l’OMS. Selon lui, en devenant Suisse, elle échapperait aux poursuites judiciaires. Il a pas sa langue dans sa poche. Mais qui réunira tous ces insoumis ? Cette recherche Internet m’a mené sur une info que j’avais ratée depuis le 12 octobre : l’urgentiste Patrick Pelloux a balancé que Lacombe, Buzyn et toute la macronie a croqué de la chloroquine avant d’aller chier sur Raoult sur les plateaux télé. Sa vidéo a été censurée, il n’en reste qu’un petit bout sur un petit site.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 5 janvier. Le point de comparaison est le mardi 29 décembre (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 371 morts par jour en moyenne et 12 940 cas / jour au lieu de 366 morts et 11 350 cas par jour. Le taux de positivité des tests est remonté de 4,4 % à 5,4 % (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est 24 904 / 2625, c’est-à-dire qu’on se rapproche toujours de la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa), avec une légère hausse des hospitalisations et légère baisse des réas. On est bien en-dessous si l’on tient compte des « lits fantômes » révélés par le Canard le 23 décembre… Italie : les chiffres d’hospitalisations continuent à diminuer après un maximum le 23 nov., à 34 697 hospi et 3848 réa (23 395 et 2569 réa le 5 / 01). Morts : 470 par jour ; 14 286 nouveaux cas par jour, au lieu de 458 morts / jour et 12 940 cas. Stagnation après une forte amélioration, à suivre. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 12 940 cas et 371 morts au lieu de 18 360 cas et 609 morts. Amélioration extraordinaire si l’on regarde les chiffres, et campagne de terrorisation à fond la caisse de . Putain ! Royaume-Uni : 52 000 cas et 591 morts en moyenne, contre 37 990 cas et 450 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours 10 630 cas en moyenne, et 134 morts au lieu de 9 626 cas en moyenne, et 138 morts. Suisse : 3150 tests positifs par jour, contre 3 500 ; 825 décès au lieu de 891 dans les dix derniers jours. Belgique : le nombre de morts et de contaminations continue à baisser (67 morts / jour et 1470 cas sur les 10 derniers jours contre 82 et 1765), et les autres marqueurs se sont améliorés (2141 / 430 au lieu de 2 423 / 499 hospis /réa). Taux de positivité des tests : 7,3 % au lieu de 7,4 %. Tout va au mieux, mais : TERREUR ! Mouton, crains le loup pour qu’on te tonde ! Suède, sur les 13 derniers jours, 54 morts par jour en moyenne au lieu de 45, et 5 670 cas / jour au lieu de 5 583. États-Unis : 206 350 cas et 2 534 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 190 134 cas et 2 240 morts : hausse qui succède à une baisse. Brésil : 34 460 cas et 694 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 35 040 et 633 morts. Inde : au 5 janvier, on comptait 18 708 cas et 250 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 21 363 cas et 296 morts le 29/12. Toujours mieux, et toujours aucune enquête sur place de la presse collabo. À suivre…
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de John Hopkins University (arrêté le mardi 5 décembre à 20 h30) : 86 093 941 cas et 1 862 126 morts (au lieu de 81 746 514 cas / 1 784 105 morts). Progression comparée sur les 12 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 347 427 cas et 78 021 morts au lieu de 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Après une baisse importante la semaine des cas positifs, on repart à la hausse (mais il faut prendre en compte le délire des tests massifs des fêtes), et hausse de 6 000 morts après une baisse de plus de 13 000 morts. Donc toujours pas de « seconde vague ». Attention, les chiffres varient beaucoup selon l’heure, et ils ont beaucoup « augmenté » à minuit. Mes petites variations hebdomadaires sont peut-être dues au fait qu’il m’est impossible de me connecter à la même heure. Je signale aussi que les chiffres cités par Santé Publique France sont ceux du « European Centre for Disease Prevention and Control », et qu’ils sont fort différents (80,3 millions de « cas » ce jour et 1,77 millions de décès). Conclusion : les fêtes de fin d’années ont sans doute légèrement contribué à un mini-rebond, mais on est loin de la catastrophe annoncée par les Lacombe & Cie. Vu les délais pour les tests véran, on va bientôt voir la queue des résultats des tests réalisés pendant les fêtes dans les barnums avec 60 % de faux positifs, et on verra bien la semaine prochaine. Ah ! une anecdote : mon estimable collègue qui se glorifiait d’avoir mis une heure de retenue à un élève qui avait mal mis son masque, s’est vantée à nouveau d’avoir contracté le virus avec toute sa famille nombreuses y compris ses parents lors des fêtes, lesquels se sont dit : « puisqu’on l’a tous, on peut s’embrasser ». En ce qui me concerne, aucun contact avec mes parents octogénaires. Et elle s’est permis de me rappeler à l’ordre : « Tu ne nies pas la réalité de l’épidémie ». Hallucinant de bêtise auto-satisfaite ! Débriefing de Me Ludot, avocat du Dr Nicole Delépine à propos d’un référé liberté déposé au Conseil d’État contre le décret stalinien de Castex contre la liberté d’expression des médecins. Non mais c’est pas possible ! Il y a des gens qui croient encore qu’on est en démocratie ? On apprend en même temps que l’officine fasciste appelée CSA a « épinglé RMC pour avoir manqué de "rigueur", "d’équilibre" et de "maîtrise de son antenne" lors d’une émission avec le professeur Christian Perronne fin août dernier ». Sans commentaire !
- Le 7 janvier 2021, 69e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (8e fois). Le site L’Intern@ute ment comme d’ahbitude avec un titre terroriste : « Assiste-t-on aux prémices d’une envolée des cas de contaminations en France ? Mercredi 6 janvier 2021, plus de 25 000 cas ont été rapportés, soit 5 000 de plus de la veille ». Bien évidemment le taux de tests positifs est absent de l’article. Il faut se rendre sur Santé publique France pour constater qu’il est inchangé depuis hier, 5,4 %, et cela bien sûr alors que les tests antigéniques massivement faits dans les barnums pendant les fêtes et confirmés par des tests PCR, dont nous avons sans doute les résultats avec retard, ce qui explique le gros nombre de positifs qui devrait au contraire de ce qui est dit, brutalement chuter quand les résultats des tests des fêtes seront tous tombés et qu’on sera revenus à un rythme normal. Et le nombre d’hospi et de réas baisse encore, ce qui n’est dit que sur L’Intern@ute, mais tout à la fin, et ils n’insistent pas dessus, alors que c’est inattendu, car les embrassades des fêtes ont quand même logiquement dû entraîner un sursaut de contaminations qui devrait, 12 jours après Noël, se traduire déjà par une hausse des hospis. Et c’est le contraire qui se passe (163 de moins) ! Mais chut : il faut TERRORISER la populace.

Sur Paris Match Belgique j’ai cru à une histoire belge : « Parler certaines langues favoriserait-il la transmission du coronavirus ? » On y apprend que « une consonne en particulier aurait un effet de transmission spécifique. Il s’agirait de la consonne occlusive « p ». » Et c’est une étude publiée ! Cela nous rappelle la Phonétique du postillon, que nous avions connue le 2 mai, et qui a fait son chemin depuis. J’en extrais la vidéo ci-dessus, mais vous avez là de quoi passer une heure ou deux, rigolothérapie d’actualité !
Bonne nouvelle, Me Fabrice Di Vizio porte plainte contre X pour "essai clinique dissimulé". Le pitoyable Morandini en fait un sketch. Bravo Di Vizio ! Ces gens ne sont plus des journalistes ce sont des petits soldats de la macronie. Ce soir Staline annonce la prolongation de ses mesures, alors que les hospitalisations et réanimations poursuivent leur baisse. (2.573 réa, on s’approche de la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa). Aucun journaliste de la presse collabo ne semble se souvenir de cette annonce, ni de l’article du Canard du 23/ 12, car il n’y a aucun article de « vérification » sur les données totalement bidon de ces tests et des lits de réa, alors que chaque déclaration d’un « rassuriste » est passée au tamis gestapiste. Quand au taux de positifs, il remonte, mais reste en-dessous de celui d’avant les fêtes, avant ce délire de faire tester de façon obligatoire n’importe qui, donc il est normal qu’il remonte puisque maintenant il y a sans doute plus de gens en proportion qui vont se faire tester parce qu’ils ont des raisons médicales de le faire.
- Le 8 janvier 2021, 70e jour de reconfinement. 90e jogging et 27e de reconfinement ce midi, canal St Denis, après deux nouvelles semaines de repos suite à mon claquage du 2 décembre et une reprise le 16. Tout s’est bien passé. Le Dr Nicole Delépine, une des renégates attaquée par les pétainistes de l’Ordre, publie un article sur les procès de Nuremberg, qui rappelle que de nombreux accusés étaient des putain de médecins ! Une entrevue avec Me Di Vizio (2e partie) enregistrée le 31 décembre, diffusée le 6 janvier est rediffusée par Radio-Courtoisie ce matin. Il y fait le point sur les différentes plaintes qu’il a déposées, depuis mars jusqu’à présent. Des auditions ont déjà eu lieu sur la première, et il avait averti les juges de l’urgence d’auditionner Buzyn avant qu’elle ne fuie la France. Il insiste sur le scandale du mensonge de Salomon et confirme que si Véran n’a pas répondu à sa requête d’agir contre Salomon d’ici début février, il saisira le conseil d’État. Un élément que j’ignorais est que pendant l’été, l’État a laissé entrer en France des quantités de ressortissants Algériens notamment ou Mexicains sans aucun contrôle aux frontières, sans tests, alors que le Dr Philippe Juvin avait tiré la sonnette d’alarme dès la mi-juillet comme le montre cet article du Huffington post. Il évoque le paradoxe du fait qu’un grand nombre de médecins ont suivi les « recommandations » des autorités de santé et ont refusé de soigner leurs patients, alors qu’on prétendait qu’il s’agissait d’une épidémie terrible. Il insiste sur la différence avec l’attitude de l’IHU de Marseille qui a dès mars traité tous les patients. Il a porté également une plainte dont je n’avais pas entendu parler, contre les participants au « Dîner de cons » organisé à l’Élysée après le couvre-feu, au moment où Macron était contaminé, en s’insurgeant contre le fait qu’on poursuive une gamine de 20 ans qui participe à une fête, et qu’on ait de l’indulgence pour des politiques aguerris qui enfreignent sciemment le couvre-feu. Bien joué. Ah les aristocrates : à la Lanterne ! Chiffres de Santé publique France publiés ce soir : 24 377 hospitalisations en cours, soit 111 de moins et 2 606 personnes actuellement en réanimation, soit 33 de plus (que la veille).
- Le 9 janvier 2021, 71e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (9e fois). Il a été très difficile d’obtenir les horaires, qui sont écrits à la main et enfin affichés/ Seuls les samedi et dimanche ont des horaires d’ouverture normaux, avec très peu de monde dans les bassins bien sûr.

Manifestation « Les Patriotes » (Florian Philippot) devant le ministère de la santé contre la « Folie sanitaire », 9 janvier 2021

Je me suis rendu à la manifestation du parti « Les Patriotes » (Florian Philippot) à 15 h devant le ministère de la santé contre la « Folie sanitaire ». Je suis prêt à me rendre n’importe où pour protester contre la dictature du Macronistan. Et je me contrefous que ce parti soit labellisé « extrême-droite ». J’ai écrit depuis le début de cette coronafolie à plusieurs reprises à ma députée « insoumise » Danièle Obono et à Mélenchon, et n’ai reçu aucune réponse. Alors c’est comme pendant la Résistance : Daniel Cordier, « d’extrême droite » a résisté bien avant Mitterrand, « d’extrême droite » aussi avant d’être « de gauche ». Il y a désormais ceux qui aiment la France, et ceux qui aiment les GAFAM. J’ai choisi mon camp. J’ai d’ailleurs vu sur le même site un communiqué de presse commun à Philippot, Asselineau, Dupont-Aignan pour le traitement précoce. Inutile de dire que comme tout le reste, la macronie se le taillera en pointe et se le foutra au cul, mais eux au moins ils agissent. Dommage que les trois partis ne se soient pas unis pour cette manif. J’ai appris malheureusement trop tard par France-Soir l’existence de manifs contre le port du masque pour les enfants (mais j’aimerais que cela soit contre toutes les mesures stalinitaires !) qui a eu lieu ce matin à Paris et à d’autres heures ce samedi. À cette manif, il y avait à peu près autant de monde qu’à celle de Garches pour soutenir le Pr Perronne, plusieurs centaines de personnes. Sans doute cent selon la Loubianka, si la presse collaborationniste daigne informer de cette manifestation. J’ai trouvé les propos de Florian Philippot et des autres personnes qui se sont succédé au micro très raisonnables et tout sauf « d’extrême droite ». Il a appelé tous les partis qui aiment la France et la liberté à se joindre aux Patriotes pour manifester contre la dictature. Mais même Asselineau et Dupont-Aignan n’étaient pas là, alors ce n’est pas gagné. Que fait la France Insoumise ? Elle se soumet ? Philippot est finalement sur la même longueur d’onde que moi : il y a deux choix selon lui : Résistance ou Collaboration. Faites votre choix. Il a eu aussi un bon jeu de mots : en un siècle, on est passés de Verdun à Véran. Effectivement : quelle chute abyssale ! Comment a-t-on pu descendre aussi bas que Véran ? Sommes-nous vraiment devenus à ce point un peuple de merde pour mériter des vérans, des castex et des macrons ? Réveillons-nous ! La dictature est en marche. En marche est la dictature. France-Soir publie ce soir une conférence de presse commune de « Laissons les médecins prescrire », avec ReInfoCovid, Lyme, et BonSens, annonçant la naissance du « Comité Santé & Liberté », coalition de 30 000 médecins. Ouf, il était temps d’agir ensemble. Mon père m’apprend que Philippot est aussi un énarque. Ah bon ! alors il y a des énarques qui ont encore un cerveau ? Bonne nouvelle.
- Le 10 janvier 2021, 72e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (10e fois). Les horaires sont enfin affichés sur un formulaire en traitement de texte lisible. Putain l’un de ces Gaston Lagaffe payés avec nos impôts à la mairie de paris a enfin fait son boulot ! Rien de neuf, les chiffres sont toujours positifs, et les merdias ont toujours des gros titres terroristes. Vous avez peur ? Alors vous les aimez, ces pétainistes ? Vous aimez la délation ? Philippot m’a appris hier qu’il y a des gens, des Français, qui ont appelé la police pendant le réveillon de Noël pour dénoncer des juifs, pardon, des voisins, parce qu’ils étaient plus que 6. Putain ! Louis Fouché, l’un des seuls Français encore cliniquement vivant, envoie un scud sur les vaccins à deux collabos des labos sur Rt France. Le connard qu’il a en face de lui le renvoie je cite au « moyen-âge ». Crève nazi ! Hier un clochard a fait la manche devant un DAB. Je ne lui ai pas donné car j’ai des principes sur l’aumône, je ne la fais pas dans certains endroits mais aujourd’hui, une clocharde famélique devant le carouf m’a fait cracher un billet. Avec le froid et les couvre-feux délirants des nazis qui nous dirigent, ces pauvres gens n’ont plus un endroit où boire un café pendant 10 heures et même douze heures dans 23 départements dorénavant. Douze heures à survivre dans le froid absolu et la solitude pour les clochards : ils s’en branlent ces connards ! Avec l’histoire des couvre-feux à 18 h décidés par des préfets énarques sous-prétextes de quelques cas de « variant anglais », cela veut dire en clair qu’à Paris, notre vie est entre les mains des deux ou trois docteurs Mengele qui dirigent les centres de recherche et trouveront demain lundi ou après-demain mardi, un « mutant » à Paris. Donc avant la fin de la semaine, à Paris on aura un couvre-feu à 18 h, décidé par Kagileadrine Labbviecombe. Voici la vidéo de Florian Philippot qui démonte la conférence de presse des deux ordures qui nous incarcèrent, qu’il appelle les « covidistes en chef ». Attention, comme vous pourrez le vérifier, c’est violemment « d’extrême-droite ».


- Le 11 janvier 2021, 73e jour de reconfinement. Lancement d’une pétition pour exiger la démission du Véran. Apparemment elle démarre du feu de dieu : le temps que j’en prenne connaissance et complète mon formulaire, elle est passée de 10 à 10000 signataires ! Pas encore vous ? Que faites-vous ? Voici mon commentaire : « Cet incapable doit démissionner pour pouvoir préparer sereinement sa défense aux nombreux procès qui lui pendent au nez, pour avoir favorisé le remdésivir, empêché les médecins de soigner, pratiqué le charlatanisme en prescrivant des médicament dangereux comme paracétamol et rivotril, etc., ordonné à ses séides de pratiquer l’intimidation des médecins, fait remettre la légion d’honneur à Karine Lacombe, ne pas avoir fait démissionner Salomon. La liste de ses exactions est interminable. » Cela dit si on était débarrassé de cette enflure, il est sûr et certain que Macron nous foutrait la légiondhonneurisée à la place, ou n’importe quel pétainiste de service. Sinon Louis Fouché bat les records, avec une entrevue tunnel de plus de deux heures pour Nexus. J’ai dû me faire violence pour couper au bout de dix minutes car j’ai faim ! Le Debriefing du jour est celui de Maitre Thibault Mercier avocat et fondateur de l’association Cercle Droit Liberté. Il explique que la production de décrets par l’État macroniste est tellement délirante que même le Journal officiel n’arrive pas à suivre. Pour lui le Conseil d’État suit docilement l’État et ne joue pas son rôle. Il pointe un problème de nomination des conseillers et un problème de juge et partie, puisque ces conseillers contribuent à la rédaction des lois qu’ils doivent après juger, et ils ont une collusion de fait parce qu’ils sortent tous en quelque sorte du même moule, l’ENA. Le Pr Raoult sort sa vidéo du mardi le lundi pour évoquer le « variant anglais » et le « vaccin ». Il explique qu’ils ont séquencé un grand nombre de mutants depuis le début, et un « variant anglais » ce week-end à toute vitesse, et que toutes leurs données à eux sont en open source, et qu’il aimerait bien que les autres en fassent autant, mais non, les autres ne sont pas partageurs. On est en guerre ou quoi ? Pour lui ce sont des épidémies différentes. Il martèle que ce sont les mesures médicales qui font baisser la mortalité, et pas les mesures politiques. Il vante l’intérêt des montres connectées chinoises à moins de 50 € qui permettent même de faire un électrocardiogramme. Il est favorable à l’élimination de tous les visons, ce qui va plaire aux anti-spécistes et aux végans. J’ai fait un peu d’ironie avec mes étudiants. Comme je leur fais étudier un film sur la Première Guerre mondiale, je leur ai dit que ça c’était de la rigolade, mais que notre épidémie, ça c’est du sérieux. L’un a répondu qu’on aura la croix de guerre si on survit ! On a eu Verdun, et maintenant on a Véran : quel progrès ! Il évoque l’étude anglaise selon laquelle les variants pourraient provenir des expérimentations de plasma (de notre amie Lacombe) et du Remdésivir, qui auraient pu favoriser des résistances et des variants. Il explique que l’IHU a entamé la campagne de vaccination qu’on lui a demandé de mettre en place (car il est fonctionnaire et obéit), en respectant les règles notamment sur le recueil du consentement du patient Il ne croit pas à un danger grave, mais il ne connaît pas l’efficacité, « on verra bien si ça protège contre ce mutant ou si ça protège pas ». Enfin il se veut rassurant. Je crois avoir compris l’idée qu’il a en tête : plus vite on aura « vacciné » les gens qui veulent bien se faire se faire piquer, plus vite on aura prouvé que cette merde est totalement inefficace contre un virus qui mute, et enfin tous les véreux de la médecine devront se rendre à l’évidence qu’une maladie infectieuse ça se soigne avec ce qu’il y a dans l’armoire à pharmacie : little pharma contre big pharma ! En fait, vu la vitesse où ils piquent en Israël, alors que les chiffres terrorisateurs continuent, cette preuve ne devrait pas tarder. Après, j’attendrai six mois pour vérifier si le nombre de grossesses baisse dans le pays, pour savoir si ce produit a un effet stérilisant comme l’a évoqué le Dr Fouché… Chose amusante, Ouest-France confirme enfin ce qu’on savait depuis très précisément le 24 juin (voyez mon journal) si on s’informe de façon proactive, que c’est bien François Raffi qui a menacé de mort le Pr Raoult. Mais les journaleux de ce torchon tournent les choses de façon à justifier ce type. Cela nous en apprend davantage sur la corruption dans le journalisme que sur les mœurs pourries des médecins vérolés de conflits d’intérêts avec les labos. Il n’y aura pas de procès, mais une « composition pénale », mais le journaleux de Ouest-France, un certain Jean-François Martin, ne se pose pas la question de savoir si le conseil pétainiste de l’Ordre va convoquer ce type comme il convoque Raoult. Ça ne l’intéresse pas ce plumitif.
- Le 12 janvier 2021, 74e jour de reconfinement. Ce midi Bercoff recevait Violaine Guérin sur Sud-Radio. Le dernier auditeur qui a appelé a apporté un témoignage intéressant. Son fils devait être hospitalisé, et on lui demandait à lui un test PCR. Il a refusé, s’est renseigné. La loi stipule qu’on ne peut pas imposer à quiconque un examen intrusif sans son consentement. L’ARS a dit que c’était le règlement intérieur de l’hôpital. Il a menacé de faire intervenir son avocat, et la cadre de santé de l’hôpital l’a rappelé dans les 20 minutes pour lui faire du chantage à l’émotion (pour le bien de son fils) ; mais a fini par reconnaître que c’était facultatif et qu’il lui suffirait de rester dans la chambre avec son fils, ce qu’il trouve plus raisonnable que d’exiger ces tests alors qu’on sait qu’ils ne sont pas fiables. La grande nouvelle c’est que « Laissons les médecins prescrire » publie ce jour un « appel du 9 janvier » : « La coordination, sans conflits d’intérêt, représente 30 000 médecins, autant de soignants et plus de 100 000 citoyens. » (Comité Santé & Liberté). Important article de France-Soir qui révèle ce qu’un internaute combatif a réussi à obtenir de la CADA : l’avis du HCSP du 25/6 sur le Remdésivir sur lequel on peut enfin lire les parties qui avaient été masquées, ce qui révèle encore une fois des agissements de Salomon qui devraient – si l’on était en démocratie – lui valoir la taule. À chaque fois des semaines se passent avant que les décisions des rares autorités qui ne dysfonctionnent pas soient suivies d’effet. J’ai signé une autre pétition « Covid : stop on arrête tout », qui propose surtout une synthèse complète de réinformation contre la désinformation des décorateurs de l’info. La meilleure nouvelle de la journée est le fait que ENFIN les syndicats se bougent le cul. La CGT a appelé à une manifestation contre le couvre-feu à Marseille, et même l’AFP a daigné nous en informer ! Mais c’est pas une manif qu’il faut, c’est une désobéissance totale et continue. Insurrection !
- Le 13 janvier 2021, 75e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (11e fois), on était 2 par ligne !Gérard Delépine publie un article documenté montrant que l’épidémie est terminée en France, et que le gouvernement ment, avec l’appui des médias. Le réseau Sentinelle, SOS médecins, et les urgences ne voient plus de patients Covid ! Le Figaro nous apprend que 7 parlementaires LR (sous la houlette de Julien Aubert) ont écrit à Véran pour qu’il diligente une enquête sur les conflits d’intérêt de ses conseillers. Ils ont mis le temps ! BFMTV propose une entrevue de Philippe Parola de l’IHU de Marseille, qui confirme ce que disait Violaine Guérin hier, que le variant anglais était plus contaminant mais pas plus virulent. Il confirme que l’IHU a commencé à vacciner, y compris les soignants. Amusant comme lui comme Raoult semblent favorables au vaccin. Il rappelle que les études scientifiques publiées montrent toutes que les mesures de confinement non seulement ne sont pas efficaces mais sont contre-productives.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 12 janvier. Le point de comparaison est le mardi 5 janvier (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 388 morts par jour en moyenne et 16 335 tests positifs / jour au lieu de 371 morts et 12 940 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est remonté de 5,4 % à 6,5 % (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est 24 737 / 2688, c’est-à-dire qu’on stagne juste au-dessus de la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa), avec une légère baisse des hospitalisations et légère hausse des réas par rapport à la semaine dernière. On est bien en-dessous si l’on tient compte des « lits fantômes » révélés par le Canard le 23 décembre… Les commentaires terroristes des sites censés nous informés seraient à pisser de rire s’ils n’étaient là pour asseoir la tyrannie. Par exemple, L’intern@ute titre : « le variant anglais inarrêtable, l’épidémie bientôt hors de contrôle ? » Cela fait depuis mars qu’ils nous terrorisent pour cette épidémie au contraire parfaitement sous contrôle désormais. Qu’est-ce que c’est que 2500 personnes en réanimation pour une affection respiratoire en plein hiver sur 67 millions d’habitants ? Cette évolution semble confirmer les propos des « rassuristes » selon lesquels en général, les mutants d’un virus sont plus contaminants mais moins dangereux, enfin la suite nous le dira… Italie : les chiffres d’hospitalisations stagnent après un maximum le 23 nov., à 34 697 hospi et 3848 réa (23 525 et 2579 réa le 13/ 01). Morts : 483 par jour ; 16 200 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 470 morts / jour et 14 286 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 19 480 tests positifs et 841 morts au lieu de 12 940 tests positifs et 371 morts. Alors dans ce pays, ça fait le yoyo. Étonnant, et à suivre. Royaume-Uni : 56 575 tests positifs et 866 morts en moyenne, contre 52 000 tests positifs et 591 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours 17 412 tests positifs en moyenne, et morts au lieu de 10 630 tests positifs en moyenne, et 154 morts. Suisse : 2921 tests positifs par jour, contre 3 150 ; 741 décès au lieu de 825 dans les dix derniers jours, et l’évolution est encore plus spectaculaire depuis vendredi, ce qui n’empêche pas encore et encore des mesures drastiques. Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests augmentent (55 morts / jour et 1815 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 67 et 1470). Les autres marqueurs se sont encore améliorés (1960 / 356 au lieu de 2141 / 430 hospis /réa). Le taux de positivité des tests a nettement baissé : 5,5 % au lieu de 7,3 %. Tout va au mieux, mais toujours La Libre insiste sur le seul détail qui peut paraître négatif quand on ne lit que les titres, qui est le nombre de tests ! Suède, sur les 13 derniers jours, 72 morts par jour en moyenne au lieu de 54, et 5 345 tests positifs / jour au lieu de 5 670. États-Unis : 241 000 tests positifs et 3050 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 206 350 tests positifs et 2 534 morts. Brésil : 47 920 tests positifs et 896 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 34 460 et 694 morts. Inde : au 5 janvier, on comptait 17 120 tests positifs et 209 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 18 708 tests positifs et 250 morts le 29/12. Toujours mieux, et toujours aucune enquête sur place de notre presse collabo pour savoir comment ils obtiennent ces résultats.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de John Hopkins University (arrêté le mardi 12 décembre à 22 h10) : 91 364 526 tests positifs et 1 956 462morts (au lieu de 86 093 941 cas / 1 862 126 morts). Progression comparée sur les 13 dernières semaines (dans l’ordre) : 5 270 585 cas et 94 336 morts au lieu de 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La hausse tant des tests positifs que des décès s’accentue. Cela commence à ressembler à une « seconde vague ». Sauf qu’il faudrait comparer à la mortalité moyenne de la période hivernale, et non pas sur l’année 2019, mais sur les 10 dernières années, car les rares chiffres qu’on nous distille semblent montrer que la grippe ne tue pas du tout cette année. Donc une telle augmentation est-elle vraiment différente de la vague hivernale moyenne des affections respiratoires ?
- Le 14 janvier 2021, 76e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (12e fois). Alors là, c’était la foule, pour une raison très simple : en dehors des mercredis, samedis et dimanches, le bassin n’est ouvert qu’une heure chrono par jour ! Absurdistan ! Mais mieux vaut ne rien dire, car le Macronistan et ses sbires nous l’enlèvera. Bon alors nouvelle décision délirante contre toute évidence : couvre-feu à 18 h pour toute la France. Même les nazis n’avaient pas osé. Que dire ? Révolution !

« Presse. Ne pas avaler »


- Le 15 janvier 2021, 77e jour de reconfinement. 91e jogging et 28e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq, après une semaine de repos. Tout s’est bien passé, mais je sens que j’ai pris du poids… J’y vais mollo, rythme habituel.
Allez, encore une leçon de choses puisée dans la lecture de La Libre ce matin : « Coronavirus en Belgique : la moyenne quotidienne des nouveaux cas encore en augmentation ». C’est le titre. « Entre le 5 et le 11 janvier, 2.085,7 cas de Covid-19 ont été dépistés en moyenne par jour, un chiffre en hausse de 24 % par rapport à la moyenne de la semaine précédente ». Horreur ! Malheur ! On va tous mourir ! Passons quelques lignes : « Entre le 5 et le 11 janvier, environ 44.300 tests ont été réalisés en Belgique (+61%) » Ah bon, alors 24 % de hausse sur 61 % de tests en plus, ben y manque juste 35 %, les gars ! Et il faut alors se rendre sur le site de Sciensano pour vérifier ce que ne dit pas le plumitif : le taux de positifité a baissé à 5,4 % au lieu de 5,9 % dans le rapport du 10 janvier ! Et c’est un taux consolidé sur les 7 derniers jours, le taux réel actuel est bien en-dessous ! Le taux de tests positifs est aussi toujours en chute libre en Suisse, mais vous ne trouverez dans la presse toxique que des titres terroristes sur les rares pays où la situation se dégrade, ce qui est pourtant totalement normal à la période habituelle des infections respiratoires en hémisphère nord. Entrevue du Pr Perronne publiée ce jour sur France-Soir. Il a republié son livre en poche. Il revient sur le scandale des tests PCR en population générale, qui est selon lui (citant des scientifiques) une « hérésie ». Il rappelle que les types qui ont des conflits d’intérêts devraient avoir été dégagés depuis longtemps des conseils scientifiques et des plateaux télé. Il va participer au conseil scientifique de l’opération menée par « Laissons les médecins prescrire » (coalition « Comité Santé & Liberté », cf. ci-dessous et le 12 janvier). Il dit recevoir de nombreux soutiens de médecins et de professeurs, mais ne peut pas les citer parce que les gens ont peur. Entrevue du Pr Toussaint, qui avait longtemps été absent, et qui se veut rassurant sur tous les points et rappelle que les confinements n’ont aucune raison scientifique. Dans la conférence de presse (ci-dessous) Martine Wonner affirme avoir déposé un recours à l’Assemblée nationale contre l’état d’urgence sanitaire. Alain Houpert m’a fait pleurer (minute 20) lorsqu’il a évoqué le sort des aînés dans les Ehpad, privés de faire les adieux à leurs proches. J’imagine quelle aurait été ma fureur si ces nazis qui nous tyrannisent m’avaient privé de voir une dernière fois ma grand-mère Irma. C’est extrêmement encourageant que ces médecins se coalisent pour abattre la tyrannie macronarde véraneuse.


- Le 16 janvier 2021, 78e jour de reconfinement. Je suis allé à la piscine (13e fois). Le week-end ça va, car les horaires sont larges. Nouveau rassemblement des Patriotes ce samedi 16 janvier devant le ministère de la Loubianka Véraniste. Florian Philippot parle de « maltraitance d’État ». Ce nouveau couvre-feu tyrannique s’inspire d’une tribune délirante parue dans L’Immonde, signée Esther Duflot, paraît-il. Si vous en avez marre de la tyrannie, faites circuler ces vidéos. Si vous aimez cette tyrannie, allez vous faire voir. Selon Philippot, le ministre de l’économie aurait déclaré lors de cette conférence de presse qu’il faudra rembourser cette dette. Ils reconnaissent enfin cette évidence. C’est maintenant qu’il faut les foutre dehors ces apprentis sorciers qui nous réduisent en esclavage ! Philippot évoque des mouvements de résistance des restaurateurs en Italie, et le 1er février en France. Une autre manif à Paris, 14h00, Daumesnil-Bastille. Il s’agit de la loi sécurité globale, mais la CGT « déclare sentir venir un "vent de colère" avec l’extension du couvre-feu à 18 h et parce que "les seules libertés" accordées le sont "à l’économie". » Je suis allé à celle de Daumesnil, dont j’ai couru après la queue, arrivée sans encombre à Bastille, avec quasiment plus de flicaille que de manifestants, les rues de dégagement à Bastille totalement verrouillées pour accentuer la panique en cas de pulvérisation du n°5 de chez Darmanin, et pas de contrôle des sacs quand j’ai rejoint la manif bien que j’aie dû me faufiler dans une haie de flics. Ambiance sympa et quelques slogans anti-tyrannie, comme ci-dessous. À noter qu’un autre rassemblement de « Force jaune » signalé trop tard le matin même par France-Soir devait avoir lieu à Stalingrad. Comme c’est à côté de chez moi, je m’y suis rendu une heure après le début, mais j’ai vu partir la poignée de gilets jaunes organisateurs, chassés par le froid, raison pour laquelle j’ai vu la fin de l’autre manif. Même la neige est corrompue par Big Pharma ! Cela dit, leur site a l’air complètement dans les choux. Il faut vraiment que chacun d’entre nous motive les syndicats, les partis, en parlant à ceux parmi notre entourage qui en font partie.

Manifestation Daumesnil-Bastille contre la loi sécurité globale, 16 janvier 2021

J’ai répondu ce matin à une enquête de l’Assemblée nationale sur le cannabis. Pour une fois qu’on nous demande notre avis. Si vous manquez d’inspiration, voici mes réponses aux questions où on doit rédiger : « L’attitude des prohibitionnistes et l’actuelle tyrannie du macronistan que les sbires qu’il a quasiment nommés dans LREM donne je pense de plus en plus envie de fumer du cannabis pour pouvoir supporter ça sans craquer. » « Il augmente le trafic, et les policiers véreux et les politiciens véreux touchent le pourcentage qui devrait revenir dans les caisses de l’État. La légalisation du cannabis entraînerait non seulement des revenus immenses pour l’État, mais des économies immenses, et les policiers et juges qui perdent leur temps à une répression inutile pourraient consacrer plus de temps à enquêter sur les politiciens véreux et les scandales de la haute finance. » « Création de nombreux emplois. Fin de l’assignation automatique d’une énorme pourcentage des musulmans de sexe masculin à l’entrée dans la petite délinquance, puis, lorsqu’ils passent par la case prison, dans l’islamisme. Lien évident entre islamisme et trafic de cannabis. » « Réduction des multiples subventions devenues inutiles pour acheter la paix sociale auprès de la population islamique de sexe masculin dans les classes populaires. » « La Liberté, l’Égalité, la Fraternité, la raison et la fin de la tyrannie macron-véran-castex. » Pour info je signale un long article documenté sur le « faux compte facebook du Pr Raoult » supprimé cette semaine. Étonnant que les checkers qui pullulent dans la presse collaborationniste aient mis tant de temps à voir que ce n’était que du vent. Depuis le début cela me semblait tellement évident que je n’y ai pas fait la moindre allusion en ces lignes, et de toute façon je ne mange pas de ce pain-là (un site qui censure les médecins qui soignent avec de la chloroquine, mais qui autorise les propos négationnistes !) Bonne nouvelle ce soir en Italie, après 15 jours de stagnation due peut-être aux embrassades des fêtes, les chiffres d’hospitalisations / réa ont atteint leur plus bas niveau depuis les 23 et 25 novembre (22784 / 2520 contre 34697 / 3848). À suivre, mais avec l’Espagne, la Belgique et la Suisse, 4 des 5 pays frontaliers de la métropole ont une évolution positive. Un article de Gérard Delépine pour France-Soir laisse dubitatif sur le vaccin Pfizer. Ne serait-ce pas lui, plutôt que le variant anglais, qui serait à l’origine d’une explosion des tests positifs et des décès au Royaume-Uni et en Israël ? Le pouvoir corruptif exceptionnel de ces labos ne nous permettra sans doute de connaître la vérité que dans dix ans, à moins qu’avec ledit pouvoir corruptif, ils ne parviennent à museler définitivement toute critique.
- Le 17 janvier 2021, 79e jour de reconfinement. Piscine (14e fois). Très important pour le moral, sinon je crois que je déprimerais. Alors voilà, les séides de la télévision d’État se lancent enfin dans le journalisme d’investigation ! Et quelle enquête proposent-ils ? Une enquête sur les conflits d’intérêt parmi les membres du « conseil scientifique » ou chez la légiondhonneurisée qui parle aux oreilles du véran ? Une enquête sur le Lancetgate ? Sur le scandale du Remdesivir ? Que nenni ! le courageux Bernard de La Villardière « se penche sur le cas Didier Raoult », et Ouest-France s’en réjouit, qui était si navré que leur ami François Raffi ait été contrant d’avouer que c’était bien lui le vilain corbeau qui avait passé des coups de fil anonymes de menace à Didier Raoult… Bernard de La Villardière aura sa légion d’honneur en susucre, Didier Raoult sera convoqué par le Conseil de l’Ordre et François Raffi sera aussi légiondhonneurisé par le Macronistan. Très divertissant cet article de Breizh infos sur l’annonce d’une poignée de cobayes vioques crevés à cause des effets secondaires du vaccin Pfizer : en gros « c’est pas grave, c’était des vioques et ils étaient en mauvaise santé ». Ah bon, mais depuis les innombrables études positives sur hydroxychloroquine / azithromycine / ivermectine, etc., il a toujours été et il est encore considéré comme inimaginable ne serait-ce que d’essayer sur deux ou trois Ehpad, même quand l’équipe de Raoult l’a fait et a trouvé un taux de mortalité moitié moindre… Là, ce risque infinitésimal était insupportable.
- Le 18 janvier 2021, 80e jour de reconfinement. Je suis tétanisé par la doxa du prof moyen de mon bahut lors de la conversation au repas de midi : ces enseignants de lycée, agrégés ou certifiés, certains normaliens, profs de matières scientifiques, sont tous (enfin ceux qui s’expriment à voix haute) victimes du bourrage de crâne politico-merdiatique. Ils s’imaginent vraiment vivre la guerre de 14-18 et obéir sans résister à un prochain confinement que les fascistes qui ont pris le pouvoir de notre pays semblent avoir déjà décidé en dépit des chiffres absolument rassurants. Comment a-t-on pu en arriver là ? Je fais observer à mes étudiants de 3 classes les deux articles alarmistes de La Libre mentionnés ci-dessus. Avec une classe, il m’est impossible de faire comprendre la différence entre des données brutes en hausse et un pourcentage en baisse. Avec les deux autres, j’y parviens, ouf ! Ces étudiants de 1re année sont donc plus clairvoyants et moins cons que la majorité de leurs enseignants, qui continuent à les punir parce qu’ils se foutent de travers le masque sur la gueule. Radio-Courtoisie m’apprend que dès samedi le gouvernement était fier d’annoncer que la Gestapo avait dressé encore plus de procès-verbaux que lors du précédent confinement à 20 h. Notre peuple est un peuple d’esclaves ! Comment sortir de ce cauchemar autrement que par le suicide ? La même radio m’apprend qu’un seul maire en France, à Saint-Brieuc, Hervé Guihard, a refusé de faire appliquer le confinement à 18 h. Putain, je vais écrire à tous les députés ! Dans la presse mainstream le délire d’hier sur l’étude de l’IHU de Marseille se poursuit, selon le principe de manipulation bien éprouvé par les collaborationnistes depuis des mois : publier dans chacun de ces nombreux organes de pseudo-presse un article au titre identique : « L’équipe de Didier Raoult reconnaît-elle l’inefficacité de l’hydroxychloroquine ? » L’article arrivera bien à la conclusion que non, c’est une fake-news, le petit plumitif collabo aura touché ses jetons lancés par le macronistan, mais 90 % du public bête à cornes n’aura lu que le titre, et l’ayant vu 5 ou 6 fois confirmera son impression que décidément, ce Raoult, quel menteur. Voilà comment ça se passe dans le Macronistan. Allons-nous laisser faire ? Je vous rappelle que le but de ces gens-là est de nous faire tous vacciner contre notre gré et à nos frais avec un produit dont on ne sait rien des effets secondaires, et en attendant de nous priver de plus en plus de liberté. Choisissez de ne rien dire ou de hurler avant qu’on vous bâillonne définitivement. Relisez la dernière scène de Rhinocéros !
- Le 19 janvier 2021, 81e jour de reconfinement. Nouvelle vidéo de Rémy pour Juste milieu qui nous apprend que le Martin Blachier multiplie les activités comme une « clinique du visage » (chirurgie esthétique). Vraiment un spécialiste d’épidémiologie digne d’étaler ses conneries sur les télés qui interdisent leur accès à Christian Perronne. Par contre je découvre que j’avais raté une vidéo sur les faux positifs et les lits fantômes :

Débriefing de Me Teissedre qui mène un référé liberté au Conseil d’État, au nom de 500 médecins, pour obtenir une RTU d’utilisation de l’Ivermectine. Voir cet article pour les détails. L’audience est prévue lundi prochain. Ne comptez pas sur la presse collaborationniste pour vous en infirmer, sauf si le Conseil d’État par extraordinaire donnait raison aux 500 médecins contre les branquignols de la médecine d’État qui empêchent les médecins de soigner avec des médicaments sans danger et préconisent un essai à grande échelle d’un « vaccin » dont on ne sait rien. L’avocat semble convaincu que son dossier est en béton. Cerise sur le gâteau, Le Pr Raoult nous offre le 3e épisode de son show : après « Les Pieds Nickelés font de la science » et « Les Marx Brothers font de la science », « Riri, Fifi et Loulou font de la science ». Dans cette vidéo de 17 minutes, il dit qu’ils en sont à 15 000 personnes traitées avec le protocole qu’il a mis au point, dont 11 000 en ambulatoire, mais c’est dommage qu’il ne fournisse pas le même tableau très clair des mois d’octobre, novembre. La mortalité est toujours de 1 pour mille (avant elle était de 0,5). Il ironise sur les tarés qui passent leur temps à dire des mensonges sur les publications de l’IHU. Il rappelle le sous-équipement de la France. Il évoque encore une fois l’ivermectine et d’autres médicaments, mais en ajoutant un « peut-être » qui me semble déplacé de sa part : soit les études sont fiables et sûres, soit elles ne le sont pas. Sans désigner qui il vise par le titre, il revient sur l’étude du New england journal of medecine qui pointe les traitements par plasma et par Remdesivir des, je cite, « apprentis sorciers » qui sont responsables de la création de ces mutants par des résistances. Il a toujours un problème avec les chiffres, car à la fin de la vidéo, il ne parle plus de 15 000 mais de 13 à 14000 personnes traitées ! Sur Profession Gendarme, intervention de Me Brusa sur l’illégalité des tests antigéniques (autant que PCR) dans les écoles. Il explique qu’il n’existe pas à l’heure actuelle de décret du 1er ministre sur ce point et que cela relève de l’extorsion du consentement et du chantage. « La France est en train de devenir un pays fasciste » : la situation est gravissime. Vous devez réagir. Voir sur le site de Réaction 19 les modèles de lettres pour diverses situations.
Les Italiens nous précèdent dans l’insurrection, et ce sont les restaurateurs qui montrent la voie. Les journalistes collaborationnistes ne vous le diront pas, mais heureusement Bercoff est là ! Révolution ! Restaurateurs de tous les pays, unissez-vous ! Liberta ! Liberta ! Évidemment les syndicats de restaurateurs, sans doute financés par Soros et Gates, ont déconseillé la révolution. Pourritures ! J’espère qu’ils tiendront et que les clients les soutiendront. À quand la pareille en France ? Sans ou contre les syndicats véreux ! Un « Défi de la vérité » est consacré à Florian Philippot. J’apprécie son franc-parler et ses convictions, pour un énarque, cela m’étonne. Et son discours n’a strictement rien à voir avec ce que la presse collaborationniste a coutume d’appeler « extrême-droite ». Il évoque l’action des restaurateurs italiens contre la dictature et annonce que les Patriotes les soutiendront. Comment se fait-il que ce type soit le seul politicien à ouvrir sa gueule ? Que fait Mélenchon ? Merde ! « C’est un bon tamis ce qui se passe. On est en train de séparer le bon grain de l’ivraie. » Il exprime ce que je ressens depuis longtemps : la fin de la scission gauche-droite, remplacée par la scission souverainiste / européiste. « Ce genre de sujet [le passeport sanitaire] devrait mettre 5 millions de Français dans la rue ». Il rappelle que quand on entend parler de vaccin, il faut répondre soin et traitement. Il dit exactement ce que je pense : « On a le devoir de résister, sinon on n’est plus des hommes ». Il dit qu’il a obtenu l’ENA et HEC à la force du poignet, sans apport de sa famille. Il n’a pas été formaté pour ça. Bon, intéressant. Il critique la façon dont l’ENA apprend « la détestation de la France » contre l’amour de la question européenne. Alors j’avais incroyablement raté le défi de la vérité consacré à François Asselineau qui date du 22 décembre ! France-soir est très mal organisé. Encore un énarque qui tient un autre discours que les énarkzis qui nous gouvernent ! Il exprime une idée géniale : maintenant ce sont maintenant « les journalistes qui « débunkent » ce que pensent les électeurs pour le compte de l’État ». Il fait un parallèle entre Radio-Londres et Internet, et je suis parfaitement d’accord avec lui : mes médias d’État sont des médias de propagande. Il faut fuir ces nazis, ces pétainistes, ces petites sous-merdes de Joffrin, etc. Détruisons ces étrons ! Il m’apprend que le Mélenchon faisait partie des gros connards qui se sont rendus au dîner de cons de l’Élysée avec le macron. Putain je ne le savais pas ! Saloperie ! Il me troue le cul en disant que s’il avait pantouflé dans les banques il toucherait 40 millions d’euros par mois, alors qu’actuellement il touche 5 ou 6 000 €. Eh ben !
- Le 20 janvier 2021, 82e jour de reconfinement. Piscine (15e fois). Le mercredi, horaires plus larges. Des manifestations étudiantes contre les mesures stalinitaires auront lieu ce jour. Ouf, ça bouge ! Les plumitifs de la région nantaise présentent l’ignoble François Raffi qui va comparaître ce jour dans une procédure judiciaire pour ses appels malveillants au Pr Raoult, comme la victime, alors qu’il est le coupable ! Une pétition « vaccins, revenons à la raison » vient d’être lancée. Je l’ai signée (n° 134) parce que le texte est très pertinent, mais le problème c’est que ce site a fait de la pétition un commerce, et trop de pétitions tue la pétition.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 19 janvier. Le point de comparaison est le mardi 12 janvier (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 374 morts par jour en moyenne et 17 100 tests positifs / jour au lieu de 388 morts et 16 335 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est remonté de 6,5 % à 6,7 % (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est remonté de 24 737 / 2688 à 25567 / 2839, c’est-à-dire qu’on fluctue au milieu de la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa). On est bien en-dessous si l’on tient compte des « lits fantômes » révélés par le Canard le 23 décembre… Et toujours les commentaires terroristes alors que ce n’est qu’une situation normale pour un hiver avec une épidémie de forte intensité comme il y en a régulièrement. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont repartis à la baisse après une période de stagnation, et nous sommes passés du maximum le 23 nov., à 34 697 hospi et 3848 réa au minimum le 19/01 (22 699 et 2487). Morts : 476 par jour ; 14 270 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 483 morts / jour et 16 200 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 14 315 tests positifs et 840 morts au lieu de 19 480 tests positifs et 841 morts. Royaume-Uni : 45 000 tests positifs et 1 064 morts en moyenne, contre 56 575 tests positifs et 866 morts (on a donc dépassé le pic des contaminations). Espagne : sur les 10 derniers jours 29 125 tests positifs en moyenne, et 209 morts au lieu de 17 412 tests positifs en moyenne, et 154 morts. Suisse : 2 420 tests positifs par jour, contre 2921 ; 606 décès au lieu de 741 dans les dix derniers jours. Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests positifs sont stables (51,6 morts / jour et 1855 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 55 et 1815). Les autres marqueurs sont stables (1960/360 au lieu de 1960 / 356 hospis /réa). Le taux de positivité des tests a nettement baissé : 5,1 % au lieu de 5,5 % (car on a augmenté le nombre de tests). Tout va au mieux, mais toujours La Libre insiste sur le seul détail qui peut paraître négatif quand on ne lit que les titres, qui est ce jour le « taux de reproduction », lequel est lié au nombre de tests, et non au taux de positifs ! Suède, sur les 11 derniers jours, 105 morts par jour en moyenne au lieu de 72, et 3980 tests positifs / jour au lieu de 5 345. États-Unis : 211 400 tests positifs et 2912 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 241 000 tests positifs et 3050 morts. Là aussi on a dépassé le pic. Brésil : 49 786 tests positifs et 886 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 47 920 et 896 morts. Inde : au 19 janvier, on comptait 14 535 tests positifs et 172 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 17 120 tests positifs et 209 morts le 12/01. Toujours mieux, et toujours aucune enquête sur place de notre presse collabo pour savoir comment ils obtiennent ces résultats.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de John Hopkins University (arrêté le mardi 19 décembre à 20 h30) : 95 914 178 tests positifs et 2 049 813 morts (au lieu de 91 364 526 tests positifs / 1 956 462 morts). Progression comparée sur les 14 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 549 652 tests positifs et 93 351 morts au lieu de 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Eh bien la « seconde vague » qu’on commençait à voir s’esquisser la semaine dernière, recommence à se tasser, avec des données diamétralement opposées selon les pays, parfois des pays limitrophes. Il n’y a de toute façon aucune harmonisation sur la façon de calculer et de présenter les données sur lesquelles sont prises les mesures stalinitaires, y compris dans l’UE.
Une sortie de Véran trouvée dans un article du Figaro en dit long sur sa capacité de manipulation de l’opinion : « Interrogé mardi sur France-inter, Olivier Véran n’a pas exclu la possibilité d’un nouveau confinement, sans toutefois le confirmer dans l’immédiat. « Le virus circule moins que chez la plupart de nos voisins, et nous ne sommes pas dans une partie exponentielle de la courbe », estime le ministre de la Santé. « Nous avons confiné à deux reprises, parce que les hôpitaux débordaient, que toutes les simulations nous le montraient, et que les chiffres de contamination avoisinaient les 50.000 nouveaux cas par jour. Mais est-ce que le confinement est une mesure que nous allons prendre ? Je ne peux pas vous répondre. » Belle phrase tordue de tordu.
Comme les godillots de la macronie sont en train de voter la prolongation de la tyrannie jusqu’en juin voire en décembre, j’ai envoyé un message à tous les députés dont j’ai récupéré l’adresse sur le lien Médiapart signalé ci-dessus. J’ai d’ailleurs mis à jour la liste en en supprimant une dizaine qui sont décédés depuis ou ont changé, ou étaient erronées. Je vais la mettre en pièce-jointe ici pour que vous aussi puissiez en faire autant. Voici d’abord mon message :
« Merci de voter contre la prolongation de la tyrannie sanitaire, au nom du peuple qui vous a élu.

Madame ou Monsieur le député,

Vous avez été élu non pas pour représenter des intérêts particuliers, mais le peuple.

Merci avant de voter, de rechercher en votre âme et conscience, et de vous demander si c’est vraiment utile de priver un peuple entier de toute vie sociale pour une épidémie qui est on ne peut plus normale ? Vous savez très bien que le 28 octobre, Macron avait annoncé sur la foi de prédictions délirantes de l’Institut Pasteur, que "quoi que nous fassions", le nombre de lits de réanimation atteindrait 9000 à la mi-novembre. Il n’a jamais atteint 5000. On nous avait promis qu’il faudrait que ce chiffre soit dans une fourchette de 2500 à 3000 pour alléger les mesures stalinitaires, et cela fait plus d’un mois que c’est le cas. On est même descendu brièvement en dessous de 2600. Les mesures délirantes de couvre feu à 18h créent des files d’attente et la cohue dans les transports qui vont permettre d’augmenter le nombre de tests positifs, que Véran s’emploie à multiplier en dépit du bon sens en obligeant quantités de personnes qui n’ont aucun symtôme à aller se faire tester pour des tas de raisons qui n’ont rien à voir avec la santé. En faisant la queue pour se faire tester, ces personnes vont choper des résidus de virus et avoir des tests positifs. Cela relève de la manipulation et de la maltraitance. Mes parents octogénaires sont dans ce cas.

Écoutez votre collègue Martine Wonner. Écoutez le sénateur Alain Houpert. Écoutez Julien Aubert, Thibault Bazin, Valérie Boyer, Sébastien Meurant, Bérengère Poletti, Guy Teissier et Stéphane Viry qui ont protesté officiellement contre les conflits d’intérêts des membres du conseil scientifique qui poussent aux mesures stalinitaires que l’on vous demande aujourd’hui d’avaliser. J’en profite pour remercier et féliciter ces parlementaires courageux et intègres.

Si vous aimez vos parents, si vous aimez vos électeurs âgés, soutenez plutôt le référé étudié ce jour au Conseil d’État pour forcer les autorités de santé à autoriser les traitements précoces à l’Ivermectine. Il est totalement scandaleux d’interdire aux médecins de soigner, et c’’est pourtant ce que font Véran, Macron, Philippe et Castex depuis le début de cette épidémie, que ce soit avec l’hydroxychloroquine, avec l’azithromycine, ou aujourd’hui avec l’ivermectine, sans parler de l’absence de recommandation de la vitamine C, etc. Écoutez Martine Wonner sur ce sujet. Aux côtés de vos collègues cités ci-dessus, exigez que l’on enquête sur Lacombe, Blachier et tous ces médecins de plateaux-télés vérolés de conflits d’intérêt, ainsi que sur les membres du conseil scientifique.

La justice prend son temps, mais réfléchissez avant de voter : est-ce que le jour où la justice aura enfin rendu son verdict, vous pourrez encore vous regarder dans un miroir ?

Ne votez pas la prolongation de l’état d’urgence.

Merci d’avance.

Signé de mon nom. Simple citoyen. Citoyen désespéré. »

Adresses courriel des parlementaires.

J’en ferai autant avec les sénateurs quand ce sera leur tour. J’ai reçu dans les jours suivants, deux réponses de députées, que vous trouverez dans cet article.
- Le 21 janvier 2021, 83e jour de reconfinement. 92e jogging et 29e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis. Le Dr Pierre Dudouet présente un cours à l’IHU de Marseille : « Ivermectine : alternative thérapeutique raisonnable contre le SARS-CoV-2 ? » C’est un peu un couteau suisse de la pharmacopée, et elle présente très peu de contre-indications, allergies, etc. D’après les 9 études qu’il a épluchées, l’apport est favorable, et il signale qu’il y a 40 études en cours, dont on peut attendre la publication pour conclure définitivement. Ce que je n’avais pas encore entendu, c’est que cette molécule est, comme l’hydroxychloroquine, souvent utilisée en association avec azithromycine, doxycycline, etc. J’ai trouvé un article sur les manifs étudiantes sur le site de l’Unef. Ils appellent à de nouvelles manifs le 26 avec le reste de la fonction publique. Si les syndicats de profs sont complètement à côté de la plaque et semblent demander encore plus de mesures stalinitaires, les étudiants font plaisir, et j’irai plutôt draguer euh, je veux dire manifester de ce côté-là ! Un correspondant me signale le site Covidémence, excellent. Tiens, je vais ajouter ces sites à ma sitographie. Le même me signale un projet nazi. Euh, pardon, Hallemand, qui ne déplairait pas à l’Obersturmführer à tête de fion qui nous tyrannise.

Vakzin Macht Frei

Mon neveu, à qui j’ai peut-être passé le virus de l’anticovidisme, m’envoie une nouvelle entrevue d’Alexandra Henrion-Caude par Élise Blaise sur TV Libertés, laquelle a auparavant été censurée sur Instagram. Dépêchez-vous de la visionner. Sur l’effet des mesures de confinement, elle explique que pour elle il n’y a pas eu confinement, mais « assignation à résidence ». D’après ses études, il y a eu trois sortes de courbes épidémiques selon les pays. Elle parle de « mesures totalitaires ». Elle évoque l’article de Nature sur les 10 millions d’habitants de Wuhan démontrant que les asymptomatiques ne sont pas contagieux. Dans la partie de l’entrevue consacrée au vaccin ARN, elle dénonce :
- Le non-respect de l’avertissement du communiqué de l’Académie de médecine : « Le risque individuel d’aggravation par « anticorps facilitants » doit être évoqué quand l’infection survient chez une personne ayant un faible taux d’anticorps neutralisants, le report de la deuxième injection prolongeant cet état de réceptivité accrue. Au plan collectif, l’obtention d’une couverture vaccinale élargie, mais fragilisée par un faible niveau d’immunité, constituera un terrain favorable pour sélectionner l’émergence d’un ou de plusieurs variants échappant à l’immunité induite par la vaccination. » Autrement dit, pendant l’intervalle entre les deux injections, on est plus vulnérable, et il est dangereux de différer cette 2e injection. Selon elle, injecter cette thérapie à des individus sains relève de la folie. Le « vaccin » Pfizer n’est ni un vaccin, ni une thérapie génique. Ce serait un « vaccin génique expérimental », qui injecte une information génique dans le corps. L’information génétique transmise ce « vaccin » entraînant une possible modification de l’ADN de l’homme, comparable à la modification ADN des fruits et légumes par les OGM.
- Le fait que les vaccinés de la grippe sont jusqu’à 6x plus contagieux que les non vaccinés (postillons contenant bien plus de virus). C’est l’académie de médecine qui a lancé l’alerte : la vaccination accélère la contamination !
- La corrélation entre la vaccination et l’apparition des variants (Angleterre, Afrique du Sud).
- Les 2,7% d’effets secondaires importants répertoriés par le CDC d’Atlanta entraînant l’incapacité de travail et une activité quotidienne normale, soit plus de chances que d’être malade du Covid. Elle confirme que l’essai sur des plus de 75 ans alors qu’ils n’ont jamais été vaccinés jusque-là, les constitue en « cobayes ». Elle évoque aussi le risque supplémentaire des séropositifs au VIH ou autres rétrovirus, et le fait que lorsque l’on se fait vacciner, Pfizer recommande de ne pas avoir de rapports sexuels sans contraception, ce qui pour elle signifie un risque de transmission à la descendance (« Therefore, the use of a highly effective method of contraception is required »).
Elle ajoute un détail : la vaccination a commencé en France le dimanche 27 décembre : pourquoi pas le lundi ? En Israël, cela a lieu aussi les jours de shabat, ce qui choque les gens. Elle confirme que jamais un tel nombre de médecins ne se sont coalisés en France et dans le monde. Ses comptes facebook, Youtube et Linkedin ont été supprimés ou censurés ! C’est la raison pour laquelle ils sont peu à descendre dans l’arène. Elle est choquée par la fait qu’on ait osé pointer sa foi pour la disqualifier. Je termine en signalant l’extraordinaire qualité de cette station de télévision : aucun défilant pendant que l’invitée s’exprime, pas d’interruption systématique à chaque demi-phrase, et publication de documents cités en grand sur l’écran, la partie citée étant surlignée.
André Bercoff a invité le chef Stéphane Turillon ce jour, pour réagir à l’annonce par Le Point du projet des nazis de ne pas rouvrir les restaurants avant début avril. Il pense avoir fédéré beaucoup de restaurateurs. Le préfet du Doubs l’a appelé pour lui apprendre qu’il avait mis en place une cellule psychologique pour les restaurateurs. Bravo ! Les députés qui ont voté pour l’état d’urgence ont trahi la France et seront jugés selon lui. Ils sont où les opposants à ce régime dictatorial liberticide ? Pensez aux femmes routier qui ne peuvent pas aller pisser contre un arbre comme les hommes. Où il est Mélenchon ? Ce sont surtout les grands restaurants qui vont rouvrir parce qu’ils ont la place pour accueillir les clients avec les gestes barrière. Bon, j’en serai. À faire circuler absolument ! Rémy de Juste milieu lâche un peu les basques du Bla chier pour d’intéresser à la Karine Lacombe. Il a dû trouver un lot de pinces à linge en promo pour plonger dans ce cloaque puant.
- Le 22 janvier 2021, 84e jour de reconfinement. Le titre alarmiste du jour sur La Libre ? « légère augmentation des admissions à l’hôpital ». Légère. Je devrais donner comme exercice à mes étudiants de faire un tableau et de relever chaque jour les différents chiffres, en cherchant sur Sciensano ceux qui sont omis tel ou tel jour pour les mettre entre parenthèses, et les titres de l’article. Bel exercice sur les fake news. Triste nouvelle : le cascadeur Rémy Julienne est mort « des suites du Covid-19 » à 90 ans. Arrêtez tout : il faut confiner tout le pays, plus personne ne bouge et vaccination obligatoire de 100 % de la population, et assignation à résidence du résidu de la population qui ne pourra pas être vacciné à cause des contre-indications. On ne peut pas être insensibles à la détresse de la famille de Giscard ou de Julienne de perdre de si jeunes parents à cause du terrible Covid. Ça serait d’un cancer ou d’un infarctus on s’en branlerait, mais du Covid, putain, ça va encore faire chialer le véran ! Je reçois un message de la mairie de Paris qui nous crée un je cite « comité consultatif sur le coronavirus ». Devinez qui donc a été foutu en tête de liste de ce nième machin ? Bingo : Martin Hirsch. Juste au-dessous de Dominique Costagliola. Aucun membre, bien entendu, du « Comité Santé & Liberté »… aucun médecin traitementiste ! En même temps on nous annonce que Paris fait des prélèvements dans les égouts. Mais contrairement à Marseille (qui n’est bien entendu pas cité dans le document), les travaux sont rétrospectifs, et semblent faits dans un but non pas de prospective, mais d’adouber les mesures de Notre Sauveur : « Sa présence a augmenté durant l’été et rediminué depuis le deuxième confinement. On peut donc mesurer l’efficacité de certaines mesures prises pour endiguer l’épidémie. On surveille actuellement l’effet du déconfinement et des fêtes de fin d’année ». On surveille l’effet ! À pisser de rire !
Ce qui me fait moins rire c’est l’état de délabrement du quartier. Avec l’hiver, voir tous ces pauvres hères zoner pendant 12 heures de nuit sans même un endroit pour se réchauffer et prendre un café, ça me casse le moral. J’ai offert un café et ce qu’il voulait à un black. Il disait être hospitalisé en psychiatrie, enfin il était dans un sale état. Mais les députés du macronistan votent comme des machines l’état d’urgence pour maintenir la France dans cette horreur sanitaire fabriquée de toutes pièces. Cela me fait penser à la fameuse page du « Choses vues » de Victor Hugo :
« Hier, 22 février 1846, j’allais à la Chambre, il faisait froid, malgré le soleil et midi. Je vis venir rue de Tournon un homme que deux soldats emmenaient. Cet homme était blond, pâle, maigre, hagard ; trente ans à peu près, un pantalon de grosse toile, les pieds nus et écorchés dans des sabots avec des linges sanglants roulés autour des chevilles pour tenir lieu de bas ; une blouse courte, souillée de boue derrière le dos, ce qui indiquait qu’il couchait habituellement sur le pavé ; la tête nue et hérissée. Il avait sous le bras un pain. Le peuple disait autour de lui qu’il avait volé ce pain et que c’était à cause de cela qu’on l’emmenait. En passant devant la caserne de gendarmerie, un des soldats y entra et l’homme resta à la porte, gardé par l’autre soldat.
Une voiture était arrêtée devant la porte de la caserne. C’était une berline armoriée portant aux lanternes une couronne ducale, attelée de deux chevaux gris, deux laquais en guêtres derrière. Les glaces étaient levées, mais on distinguait l’intérieur tapissé de damas bouton d’or. Le regard de l’homme fixé sur cette voiture attira le mien. Il y avait dans la voiture une députée LREM en chapeau rose, en robe de velours noir, fraîche, blanche, belle, éblouissante, qui riait et jouait avec un charmant petit enfant de seize mois enfoui sous les rubans, les dentelles et les fourrures.
Cette femme ne voyait pas l’homme terrible qui la regardait.
Je demeurai pensif.
Cet homme n’était plus pour moi un homme, c’était le spectre de la misère, c’était l’apparition, difforme, lugubre, en plein jour, en plein soleil, d’une révolution encore plongée dans les ténèbres, mais qui vient. Autrefois le pauvre coudoyait le riche, ce spectre rencontrait cette gloire ; mais on ne se regardait pas. On passait. Cela pouvait durer ainsi longtemps. Du moment où cet homme s’aperçoit que cette femme existe, tandis que cette femme ne s’aperçoit pas que cet homme est là, la catastrophe est inévitable. »
Ce soir, France-Soir publie un appel à l’insurrection de Francis Lalanne. Génial. À faire circuler. Le peuple se lève ! À bas la tyrannie ! Voici le commentaire que je viens de publier :
« Bravo Francis ! Je te retrouve intact tel que je t’ai rencontré en 1984 (Aujourd’hui la vie). Tout ce que je pense, tu l’as exprimé. Il s’agit bien de tyrannie et non plus de dictature stalinitaire, car la dictature chez les anciens romains, était limitée dans le temps. Ce tyran veut se faire poutiniser président à vie. Une précision : le Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 (intégré au bloc de constitutionnalité) en son article 11 prévoit : « Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. » La privation de loisirs que cette tyrannie du macronistan nous inflige est donc inconstitutionnelle. À bas les tyrans ! Merci à toi, merci aux syndicats étudiants d’appeler enfin à manifester (mardi 26 janvier), merci au chef Stéphane Turillon de nous faire espérer que la France est encore cliniquement vivante. Vive Marseille qui nous a donné Raoult, Fouché et Lalanne. Cheveux longs, idées longues ! Tous dans la rue. Cela commence par exemple demain 15h devant le ministère de la Santé. « Rendez-nous à la rue ! » comme tu le chantais… « Allons enfants de la Patrie Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie Les véreux les macrons sont ligués ». Pour ceux qui ne sauraient pas qui est Francis Lalanne, je vous conseille son livre Mise en demeure (À Monsieur le Président de la République française), Ed. Jean-Claude Gawsewitch, 2009. Il s’agissait alors d’un autre président de république, mais l’engagement, et la connaissance du droit constitutionnel étaient les mêmes. J’ai écrit un article sur ce livre, mais le lien que j’ai mis dans un autre message a été supprimé. »


- Le 23 janvier 2021, 85e jour de reconfinement. Voici une vidéo anonyme du jeune économiste anonyme de « Décoder l’éco » qui date du 14 janvier, que j’ai trouvée en lien sur Réinfocovid, et qui explique avec des données statistiques, que la surmortalité Covid est uniquement due à l’arrivée massive à l’âge de la vieillesse des babyboomers. Ben oui, « en période épidémique, plus on est vieux, plus a de chance de décéder ». France3 PACA propose une entrevue par écrit du Pr Raoult à propos de son livre Carnets de guerre Covid-19 à paraître aux éditions Robert Laffont. C’est bien le seul site du service public qui ne consacre pas nos impôts à cracher sur Raoult ! Breizh.info publie une entrevue importante ce jour : Jean-Loup Izambert et Claude Janvier à propos de la sortie de leur livre Le Virus et le président. France-Soir me casse un peu les couilles à censurer mes commentaires qui sont pourtant on ne peut plus mesurés (bien plus que ce présent journal). J’ai donc publié ce nouveau commentaire de l’article de Francis Lalanne : « Votre réponse à mon commentaire est publiée, mais mon commentaire auquel vous répondez est supprimé (y compris mon nom) avec ce jugement stalinien : "This comment was marked as spam." Ce que vous nommez "Excellente initiative" est donc qualifié de "spam", et je n’ai reçu aucune explication, alors que j’ai reçu par mail votre réponse à mon commentaire. France soir se plaint à juste titre d’être censuré sur YouTube et Cie, mais France soir utilise le robot totalitaire Disqus pour censurer ses lecteurs selon des règles inintelligibles. France Soir a une ligne éditoriale souverainiste, mais utilise un robot de censure dont la charte est rédigée en anglais technique, incompréhensible pour moi. Alors il faut choisir France soir : soit vous considérez que vos meilleurs lecteurs sont le Marc truc qui quel que soit le sujet de l’article répand ses vomissures et fait ses besoins dans les commentaires, soit vous modifiez vos règles et vous cessez de faire subir à vos lecteurs sincères ce que vous, vous subissez de la part des sites staliniens comme Youtube, twitter, facebook, etc. Comme ce message sera probablement aussi considéré comme Spam, je vous conseille de retrouver le contenu du message supprimé sur mon site. Je ne peux pas en mettre ici l’URL car c’est également censuré, donc tapez mon nom et "journal de reconfinement" dans le moteur de recherche du site. Je suis vraiment désolé d’en être arrivé à ce point, mais quand même les persécutés censurent leurs défenseurs, peut-on descendre encore plus bas ? France-soir, ressaisissez-vous ! »
J’ai écrit aux syndicats enseignants, lycéens et étudiants des messages de ce type, et je vous encourage à en faire autant :
« Bonjour,
Je tiens à vous conseiller les parutions suivantes, car j’espère que votre syndicat sera le premier à relayer les préoccupations d’une minorité d’enseignants qui résistent au covidisme :
Je souhaiterais que vous fassiez écho à cet appel à l’insurrection et à la destitution du président publié hier par Francis Lalanne sur France soir.
Et je vous recommande cette vidéo très pédagogique sur le fait que le pic épidémique de 2020 est inférieur à celui de la grippe de 2017, et uniquement dû au vieillissement des babyboomers.
Merci d’inciter les enseignants à cesser de se comporter comme des moutons.
Je suis étonné que seuls les syndicats d’étudiants pour l’instant manifestent contre cette tyrannie. Je serai en grève mardi, mais mon mot d’ordre sera celui-ci.
J’ai envoyé des messages de ce type à tous les syndicats lycéens, étudiants, et enseignants. Mais je finis par croire qu’ils sont eux aussi financés par Bill Gates et Georges Soros.
Cordialement ».

Visuels, manifestation Les Patriotes, 23 janvier 2021.
Blasphémer le Coran, passe encore, mais blasphémer Notre Sauveur, alors là, pas question !

J’ai participé au rassemblement des Patriotes devant le ministère de la Santé, pour la 2e fois en ce qui me concerne. Cela m’a un peu déçu car il y avait autant de monde qu’il y a quinze jours. J’ai pris cette photo d’une installation sauvage de visuels satiriques qui ont suscité l’admiration et l’intérêt des personnes qui l’ont vue, sur un côté de la place où la foule était assemblée. Soudain, le jeune responsable de la manifestation qui venait d’engager la foule à scander le slogan « Liberté ! Liberté ! » est venu et a arraché l’installation. Motif : il était terrorisé à l’idée que l’on puisse instrumentaliser ça pour leur faire un procès. Les présents ont protesté, mais il était patent que le type avait réellement peur. Où l’on constate que nous sommes bien dans une société stalinienne où le pouvoir règne par la peur. Il aurait fallu lui en parler avant et présenter les visuels… La presse collaborationniste déchaînée tape à boulets rouges sur Lalanne, et appelle à le condamner lui et le directeur de France-Soir. Le contenu de l’article, ces commissaires politiques s’en branlent. Ce qui intéresse ces journalistes délateurs, c’est de faire condamner ceux qui ne lèchent pas, comme eux, l’anus du pouvoir ! Mais cela va contribuer à faire circuler sa diatribe ! On en revient au « J’Accuse… ! » de Zola : se faire condamner pour rouvrir un procès qu’on croyait clos ! Bien joué ! Voici un article un peu moins délateur, avec au moins un témoignage de Lalanne qui confirme qu’il n’est pas un inconscient. On frémit devant le dilemme moral des plumitifs collaborationnistes : en parler, c’est risquer d’attiser la flamme qui couve ; ne pas en parler, c’est risquer d’attiser la flamme qui couve. Comme lors de l’affaire Dreyfus, nom de Diou ! Ah ! ne peut-on pas supprimer ce fichu peuple qui nous colle aux doigts comme un bout de sparadrap ?
- Le 24 janvier 2021, 86e jour de reconfinement. Piscine (16e fois). Je n’ai pas pu y aller hier ni avant-hier, car les édiles parisiens ont encore tout changé du jour au lendemain sans prendre le temps d’avertir les usagers. Il y aura (jusqu’au prochain oukase) une piscine par arrondissement (pour les personnes avec attestations), mais elle sera ouverte tous les jours, sur de larges créneaux. Au final, c’est mieux pour moi, car cette piscine est juste un peu plus loin que MA piscine, mais peut-être pas pour les personnes ayant un handicap physique. Un certain Aubin Laratte nous pond un article pour vanter un nouvel essai sur un médicament de repositionnement, la « colchicine ». Bienvenue au club. En fait Aubin Laratte utilise surtout cet article pour marteler la fake news préférée des médias payés par Gilead : « Des études menées plus tard avaient relevé que l’hydroxychloroquine n’avait aucun bénéfice contre le Covid-19. » Revoici pour mémoire la signature Gilead dans Le Parisien… Et bien sûr aucune mention du « Comité Santé & Liberté » ni des autres traitements précoces, ni du manifeste « La quatrième voie ».

Pub Gilead dans Le Parisien, 28 octobre 2020.

Je tombe sur une « consultation » fictive du bon Louis Fouché, sur un texte d’Alain Tortosa. Pas mal pour les normopathes dont le portrait-robot est fourni au début de la vidéo. Elle a été censurée au bout de 4 h par le site fasciste Youtube, vous pouvez la visionner sur Odyssée.
- Le 25 janvier 2021, 87e jour de reconfinement. Après une grosse journée de travail (5 h de cours et 3 conseils de classe de 1er semestre), je publie sur mon site et envoie à tous les députés et sénateurs dont j’ai les mails, cet article en soutien à Francis Lalanne : « Cherche 58 députés & 35 sénateurs pour déclencher l’article 68 », sur lequel j’ai travaillé tout le week-end.
- Le 26 janvier 2021, 88e jour de reconfinement. Piscine (17e fois). La justice allemande marque un grand point contre la tyrannie sanitaire en condamnant le principe du confinement ! La Thuringe, c’est loin de Nuremberg ? J’ai participé sur la fin à la manif, et y ai rencontré d’anciens collègues, j’ai discuté avec pas mal de gens. Les deux seuls médias que j’ai rencontrés sont Sud Radio et CNEWS… Voici une photo de deux charmantes collègues avec qui j’ai causé. Bravo d’avoir pris conscience que ce que nous faisons subir aux enfants n’est pas neutre. Ne soyons pas comme les gardiens de camps de concentration nazis qui se justifiaient à Nuremberg en disant qu’ils obéissaient aux ordres. Nous obéissons à des ordres, mais ces ordres émanent de pervers nuisibles qu’il faut éradiquer de notre république.

Manifestation du 26 janvier 2021. Deux enseignantes contre les mesures stalinitaires.
Arrêtons de maltraiter les enfants !

Les Pays-Bas s’embrasent contre le covid-nazisme. Même Le Figaro se sent obligé d’informer les moutons sur le fait que les Gaulois en ont ras le cul des mesures stalinitaires des branquignols nuisibles qui nous tyrannisent. Révolution. Dégageons la macronie ! Cessons d’être des moutons qui attendent ce que le boucher va faire avec sa grosse matraque. Écrivez à votre maire, à votre député, à votre conseiller régional, à votre sénateur, dites-leur STOP la dictature. IL FAUT ARRÊTER LES PÉTAINISTES QUI ASSASSINENT LA FRANCE ! Le Pr Raoult publie sa vidéo du mardi le mardi cette semaine ! Il évoque les mutants, et se scandalise que les autorités de santé organisent l’opacité des données, par exemple les génomes de visons qui ont été faits en France, alors que son IHU rend publiques toutes ses données. Il n’est pas trop inquiet par le mutant anglais, mais il évoque le mutant français actuel dont personne ne parle, et de nombreux autres mutants qui circulent. Avec ces mutants, pour lui, les vaccins (sauf le vaccin chinois) qui ne misent que sur la protéine Spike ont autant de chance d’être efficaces qu’un joueur de casino qui ne mise que sur un seul numéro ! Il montre carrément la montre chinoise à 35 € qui permet de faire un électrocardiogramme, etc. Et il pousse une gueulante musclée (rarement à ce niveau chez lui) contre le gouvernement et le conseil de l’ordre qui interdisent aux médecins de prescrire. Il appelle les médecins à voter autrement pour virer ces incapables lors des prochaines élections de ce conseil de l’ordre. Putain, là, le Véran s’en prend plein la gueule. Il va savoir qui c’est Raoult.
- Le 27 janvier 2021, 89e jour de reconfinement.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 19 janvier. Le point de comparaison est le mardi 19 janvier (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 396morts par jour en moyenne et 18 560 tests positifs / jour au lieu de 374 morts et 17 100 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est stable à 6,7 % (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est remonté de 25567 / 2839 à 27 041 / 3 081, c’est-à-dire qu’on a enfin redépassé la fourchette basse de l’annonce du 28 octobre pour notre levée d’écrou (entre 2500 et 3000 réa). Mais on est bien en-dessous si l’on tient compte des « lits fantômes » révélés par le Canard le 23 décembre… et de l’article de Nice Matin du 16 janvier. Mais merdias et gouvernement continuent à ne pas répondre à ce scandale de fausses données. Italie : les chiffres d’hospitalisations poursuivent la baisse après une période de stagnation, et nous sommes passés du maximum le 23 nov., à 34 697 hospi et 3848 réa au minimum le 26/01 (21 355 et 2372). Morts : 462 par jour ; 11 722 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 476 morts / jour et 14 270 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 12 540 tests positifs et 715 morts au lieu de 14 315 tests positifs et 840 morts. Royaume-Uni : 33 320 tests positifs et 1 161 morts en moyenne, contre 45 000 tests positifs et 1 064 morts (on a bien dépassé le pic des contaminations, mais pas encore celui des décès). Espagne : sur les 10 derniers jours 34 330 tests positifs en moyenne, et morts au lieu de 29 125 tests positifs en moyenne, et 316 morts, forte remontée après forte baisse… Suisse : 1841 tests positifs par jour, contre 2 420 ; 529 décès au lieu de 606 dans les dix derniers jours. Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests positifs sont stables (48,3 morts / jour et 1 943 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 51,6 et 1855). Les autres marqueurs sont stables (1932 / 323au lieu de 1960 / 360 hospis /réa). Le taux de positivité des tests est remonté de 5,1 % à 5,6 %. Tout va au mieux, La Libre titre toujours dans la terreur : « les contaminations continuent de grimper, hausse de la moyenne des décès » (ce qui est faux) ! Suède, sur les 11 derniers jours, 84 morts par jour en moyenne au lieu de 105, et 3 280 tests positifs / jour au lieu de 3 980. États-Unis : 168 520 tests positifs et 2 933 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 211 400 tests positifs et 2 912 morts. Là aussi on a bien dépassé le pic. Brésil : 47 830 tests positifs et 958 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 49 786 et 886 morts. Inde : au 26 janvier, on comptait 13 150 tests positifs et 145 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 14 535 tests positifs et 172 morts le 12/01. Toujours mieux, et toujours aucune enquête sur place de notre presse collabo pour savoir comment ils obtiennent ces résultats.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de John Hopkins University (arrêté le mardi 26 décembre à 22 h) : 100 063 707 tests positifs et 2 151 248 morts (au lieu de 95 914 178 tests positifs / 2 049 813 morts). Progression comparée sur les 15 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 149 529 tests positifs et 101 435 morts au lieu de 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Eh bien la « seconde vague » qu’on commençait à voir s’esquisser la semaine dernière, continue à se tasser, avec une baisse spectaculaire du nombre de tests positifs, et ce malgré la folie de certains États dirigés par des abrutis comme notre pauvre France qui multiplient les tests inutiles sur des personnes totalement asymptomatiques. Le nombre de morts est au plus haut car il correspond avec un mois de délai au pic des tests positifs, mais cela devrait décroître très bientôt. Et au risque de me répéter, c’est NORMAL et HABITUEL que les personnes âgées et malades soient emportées dans l’hiver dans l’hémisphère nord par les infections respiratoires qui circulent.

Mesures stalinitaires : STOP !
À imprimer et glisser partout, en guise d’antidote au matraquage que nous subissons dans les transports.

Tout en s’abritant derrière les arguments des plumitifs, certains médias audiovisuels commencent quand même par donner la parole à Lalanne, comme Morandini le 26 janvier. Il maintient que la façon dont Macron s’adresse aux Français autorise à qualifier ce blanc-bec de « blanc-bec ». Pour ceux qui sont sur les réseaux sociaux, il y a une action anti-confinement lancée sur Twitter. Allons-y à fond pour faire reculer les tyrans ! (mais je n’ai pas de réseaux sociaux). La Russie annonce la fin du confinement, mais en fait si on lit l’article cela a l’air encore pire qu’ici. Breizh-info publie une entrevue d’un anonyme qui a créé une chaîne Telegram : Covid-1984. Citation : « Dans l’Histoire du monde, je n’ai pas souvenir que des esclaves aient été libérés plus vite parce qu’ils obéissaient mieux. » Dossier Ivermectine : demi-victoire puisque suite au recours devant le Conseil d’État, l’ANSM s’est engagée à examiner dans les meilleurs délais une demande de RTU pour l’Ivermectine (et pas pour le protocole Raoult !) Mais quand donc vont-ils se bouger le cul nom de Dieu ! On parle de 75 % de mortalité en moins, et aucune toxicité ! J’espère que la responsabilité pénale du Conseil d’État permet de les traîner en justice. En Espagne, on en est à hésiter à confiner à cause de l’état de l’économie. Aucune info dans l’article sur le fait que l’on soigne ou non les gens. Je tombe sur un nouvel article du Dr Gérard Maudrux : Covid : scandale à Compiègne sur l’entêtement criminel des instances de santé à ne pas utilisé l’ivermectine en préventif ou en précoce, alors qu’une étude argentine a publié en août une étude sur 4 hôpitaux prouvant une efficacité à 100 % en préventif ! François Pesty propose un article extraordinairement trop long mais instructif sur la nouvelle lubie des covidistes, le masque FFP2. Où l’on découvre que bien évidemment, les khmers blancs qui commencent à nous casser les couilles avec ça sont vérolés de conflits d’intérêt avec les industries qui fabriquent ces masques !


- Le 28 janvier 2021, 90e jour de reconfinement. Piscine (18e fois). Pour les affamés du vaccin, un petit apéritif : Un Californien décède plusieurs heures après avoir reçu le vaccin ! ». Le groupe FRACTION sort « Dictature sanitaire » (ci-dessus). France-Soir règle son compte à un de ces nuisibles qui répand ses vomissures sur les plateaux-télés depuis le début de cette farce, le Dr Jérôme Marty. Encore un beau menteur professionnel dans la marigot de la médecine. Le Dr Xavier Lescure, infectiologue à Bichat (antre de Yazdanpanah qui tutoie le président de Gilead et a usé de son influence au sein des deux conseils scientifiques pour disqualifier Raoult et son médicament à trois sous au profit de la merde toxique et coûteuse de Gilead nommée Remdésivir), estime qu’on ne peut pas « vivre sous cloche ». Un bol d’air frais quand on sait qu’il a intégré le comité scientifique bidon instauré par Hidalgo à Paris, sous la houlette du diffamateur Hirsch. Article intéressant de Dominique Muselet sur la ronde des milices de la presse collaborationniste contre France-Soir à l’occasion de la parution de la tribune de Lalanne. Mon avis est qu’ils vont plutôt laisser l’étouffoir de la presse servile faire son office. Tous les commissaires politiques sont sur le front. Le Dr Gérard Delépine, comme d’habitude nous met en garde contre les mensonge éhontés de la presse collabo à propos de l’évolution en Israël suite aux débuts de la vaccination massive. Cela pour l’instant s’annonce comme une catastrophe, mais les médias le font passer pour un succès. Combien de pages de pub facturées ? Le Pr Raoult a pu s’exprimer semble-t-il quelques minutes sur une radio d’État. Il a bien latté la gueule des assassins qui nous tyrannisent, en déclarant que leurs mesures de merde n’ont à aucun moment prouvé leur efficacité, qu’un reconfinement serait dramatique au niveau psychiatrie, et qu’il faut soigner les gens. SOIGNER les gens. Tu entends Véran ?
Karim Duval sort une nouvelle vidéo : « Consultant en vaccination ». Où les anglicismes accompagnent bien le délire de la médecine numérique. : « il y a quelque chose de profondément humain dans la data ». Un débriefing du Gal Robert Spalding confirme ce que j’avais perçu dès le mois de mars, que les pays soi-disant libres ont adopté les méthodes dictatoriales de la Chine communiste plutôt que celles de Taïwan par exemple, qui n’a jamais confiné. Selon lui c’est dû à l’intrusion des Chinois dans l’industrie pharmaceutique et les agences sanitaires. Il confirme aussi ce que je pensais sur le fait que toute cette invention du Covid n’a qu’un but : nous véroler par le même type de contrôle social à la chinoise. Putain, je pense pas si mal, parce que ça fait des mois et des mois que j’ai fait le rapprochement ! Je tombe par hasard sur une conférence à 4 avec Xavier Azalbert, Jean-Dominique Michel, Louis Fouché et je ne sais qui, sur la censure. Louis Fouché explique avec le sourire le mécanisme totalitaire des sites de réseaux sociaux, qui pratique non seulement la censure, la « vaporisation », l’usurpation d’identité, et autres procédés totalitaires. Il dit qu’il n’a même pas de smartphone. Putain, je l’aime ! Jean-Dominique Michel expose le mécanisme des petits nazillons de merde de Linkedin. Il a compris qu’il faut se barrer de chez ces nazis. (Pardon, je traduis).
- Le 29 janvier 2021, 91e jour de reconfinement. Piscine (19e fois). Alors Pfizer, succès éclatant en Israël, ce vaccin de bric et de broc fait muter le virus. Belle expérimentation grandeur nature. Pas mal aussi à Gibraltar, mais là c’est purement une coïncidence. Au fait depuis quelques jours, on n’a plus nos chers dealers dans la rue. Il y a eu une grosse opération de police samedi soir à laquelle j’ai assisté en direct parce que –scoumoune de chez scoumoune – un charmant garçon que j’ai la chance de voir de temps en temps et qui habite à deux pas, est tombé pile sur eux en croyant me rejoindre… En fait le « couvre-feu » sert à Macron à faire faire à la police le travail qu’elle a abandonné d’habitude, et il brandira un bilan pharamineux contre la délinquance en face de Marine Le Pen. Le soir, quand je rentre entre 19h et 21h, je suis frappé par l’absence de police dans les rues. J’ai l’impression aussi qu’ils sont en train de rattraper les montagnes d’heures sup non payées, et de faire se reposer la police. Ils ont besoin de repos pour se préparer aux émeutes qui éclateront quand le tyran annoncera sa nouvelle mesure stalinitaire. On peut visionner Martine Wonner répondant à la folie furieuse de Véran à l’assemblée, dans plusieurs interventions. Les députés criminels de LREM ne pourront pas dire qu’ils n’auront pas été prévenus. Elle rappelle que l’âge moyen des décès est 84 ans, alors qu’actuellement ce sont des « jaunes adultes qui se suicident ». Elle explique qu’il n’y a aucune trace écrite des délibérations du conseil scientifique, et demande qu’au moins un des nombreux médecins présents à l’Assemblée fasse partie du Conseil scientifique. Elle rappelle sous les huées des fanatiques de LREM, que ce qui se passe actuellement c’est le remplacement des médecins par des logiciels, et l’interdiction de soigner. Vous trouverez sur Nexus une entrevue de Mme Wonner datant du 20 janvier. Avec beaucoup de retenue, Martine Wonner pointe les scandales de la macronie, comme celui de l’attribution de la légion d’honneur à Lacombe. J’ai publié un commentaire, le premier sur cette vidéo, ce qui est révélateur. Elle évoque sa collaboration avec Me Carlo Brusa et Réaction 19. Suite à une question du journaliste, elle évoque un « État psychotique », incapable de reconnaître ses erreurs, et assume le terme « dictature sanitaire ». Formidable : un restau a rouvert à Nice, sous les yeux des flics !

Le Pr Didier Raoult est invité de Bercoff ce jour, à propos de son nouveau livre au titre révélateur Carnet de guerre COVID-19. Le plus grand scandale sanitaire du XXIe siècle. Faites absolument tourner cette entrevue auprès de vos connaissances, et surtout pas seulement les convaincus. Il traite les tarés de la SPILF qui l’on accusé devant le conseil de l’ordre, de « sous-développés », car ils n’ont pas séquencé un seul génome du virus, alors que même au Mali, ils en ont fait ! La France est 71e du monde dans cette course, et c’est l’IHU de Marseille qui a fait la plupart des séquençages en France. Et il explique que maintenant l’évaluation des politiques sociales est entrée dans le domaine scientifique, et qu’on peut la critiquer en se basant sur ces données publiées. Or ces évaluations réalisées par de grands scientifiques concluent à l’inefficacité totale de toutes les mesures prises par les branquignols que nous avons le malheur d’avoir à notre tête. Comment se débarrasser de cette gale ? Alors que les tyrans de notre ripoublique cherchent encore quelle maltraitance ils vont nous faire subir, la Suisse, où les stations de ski battent leur plein et où il n’y a pas de mesure particulièrement crétine de couvre-feu à 18 h, continue à voir baisser son nombre d’infections : « La Suisse compte 1916 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, des chiffres qui confirment la tendance à la baisse, lente mais régulière, du nombre d’infections dans le pays. » Le Temps semble rompre avec le titro-terrorisme.
- Le 30 janvier 2021, 92e jour de reconfinement. Je publie une correspondance soutenue d’un simple citoyen avec Jean Castex sur la gestion de la crise. Si vous aussi la plume vous démange, allez-y ! Étant parti à la campagne, je ne participerai pas aux manifs contre la tyrannie de ce jour, mais vous encourage à vous y rendre ! Il paraît que le gouvernement et les incapables du « conseil scientifique » s’appuient sur des données fournies pas le Renseignement sur l’état d’esprit des Français pour établir leurs mesures stalinitaires. Cela me fait songer aux médecins qui dans les geôles de la Gestapo prenaient le pouls des prisonniers pour savoir jusqu’où on pouvait les torturer sans les faire crever totalement. Une certaine Juliette Mansour vomit ses mensonges éhontés sur Le Parisien, faignant de prendre Francis Lalanne pour un abruti, et cite cette fois-ci des seconds couteaux de plateaux-télé qui persistent à prétendre qu’il n’existe « aucune preuve de l’efficacité » des traitements précoces. Cette bonne collabo de l’infox ne fait bien sûr aucune allusion aux 30 000 médecins coalisés dans le « Comité Santé & Liberté ». Le Parisien, torchon à lire d’un anus distrait…

L’Yonne républicaine, 30 janvier 2021.


- Le 31 janvier 2021, 93e jour de reconfinement. 93e jogging et 30e de reconfinement ce midi, dans la pampa autour de chez mes parents. Bonnes sensations, bien que je sois comme une bonbonne ! Je suis consterné en lisant la feuille de chou locale, que je connais depuis ma plus tendre enfance, l’Yonne républicaine. Dans un article non signé d’une page « la rédaction » vous répond, le plumitif a osé écrire : « Le 8 janvier, La Revue du Praticien a publié une tribune, signée par 73 experts, recommandant un « supplémentation générale » en vitamine D » (etc.). Je vous la fait courte, la conclusion après une vingtaine de lignes est : « aucune donnée scientifique de qualité ne justifie cet usage, en dépit des recommandations de l’Académie de Médecine ou de celles des signataires de la tribune », tranche le neurobiologiste Stéphane Korsia-Meffre du media en ligne vidal.fr ». Bravo ! Donc 73 experts d’un côté ; de l’autre un type dont on apprend qu’il est aussi « vétérinaire » sur le média en question, et en tout cas « neurobiologiste » donc hors-sujet pour la vitamine D, la balle au centre. C’est fou le nombre de plumitifs collabos que doit corrompre Big pharma, jusqu’à empêcher de donner rien que de la vitamine aux gens ! (Mes parents et moi-même en prenons depuis des années ; parlez-en à votre médecin bien sûr, je ne donne aucun conseil). La 2e partie de mon échange avec Castex est reprise par Profession Gendarme, avec toujours le même type de commentaires ironiques, désabusés ou hors-sujet, mais pas un seul qui écrive : « moi aussi je l’ai fait ; voici le message que j’ai envoyé, la réponse reçue, etc. ». BOUGEZ-VOUS ! Sinon, pendant que je regardais ces commentaires, un bip me signale un mail. « Devinez qui vient de m’envoyer un mail » dis-je à mes parents. – Castex ? – Non, mieux ! – Macron ? – Non, quelqu’un de vraiment important. – Jupiter ? – Vous y êtes pas encore ! – Raoult ? Gagné ! Pour être franc c’est le 2e message que je reçois de l’Olympe, identique au 1er : « Merci ». Mais ces 5 lettres sont pour moi ce que devrait être pour le grognard de Bonaparte un pincement d’oreille ! En plus, nous étions dimanche matin, et je me suis dit qu’il y avait des chances que ce ne soit pas le secrétariat qui m’ait répondu, mais peut-être le maître lui-même, après sans doute un tri par son secrétariat des 1000 mails qui méritent une réponse laconique. Comme j’ai lu dans ses livres qu’il était un bourreau de travail, c’est possible. J’ai fait imprimer le message, il sera encadré à l’or fin et apposé au-dessus de ma cheminée ; déposé dans ma tombe à ma mort ! À propos, je n’en aurai pas, mais Raoult fait un pied de nez phénoménal au macronistan en remettant des médailles de la reconnaissance à toute son équipe, une cérémonie très émouvante. Il rappelle sa panoplie personnelle de médailles et son palmarès, et il souligne qu’aucun membre du personnel de l’IHU n’a été promu cette année, et que le véran est venu trois fois à Marseille et a ignoré l’IHU comme une grosse merde.

Le grognard reçoit un mail de Bonaparte !

Le Pr John Ioannidis, l’un des scientifiques les plus cités au monde, a publié le 5 janvier une étude prouvant que les diverses mesures stalinitaires n’ont strictement eu aucun impact positif, voire sont susceptibles « d’avoir aggravé la contagion » selon Valeurs actuelles, qui a attendu le 29 janvier, comme Les Échos, c’est-à-dire juste après que le Pr Raoult ait mentionné cette étude dans l’émission de Bercoff, pour la retrouver plus de 3 semaines après sa parution. Voir l’article plus complet de RT France. Le Pr Ioannidis est décrit par Wikipédia ce jour comme « l’un des scientifiques les plus cités, particulièrement dans le domaine de la médecine clinique et des sciences sociales », ce qui risque de changer dans les jours qui viennent ; faisons confiance aux commissaires politiques de la fondation Wikipedia financée par Bill Gates et Georges Soros : il risque de vite fait être requalifié « complotiste » ! La presse collaborationniste, elle, attend encore trois mois pour reprendre l’info, que le pays soit totalement ruiné. Mais je pense qu’on tient là la véritable raison pour laquelle la macronie s’est pris les pieds dans le tapis vendredi en n’annonçant pas le confinement attendu et en envoyant le véran au front pour déballer ses salades du style « grâce à nos mesures stalinitaires le covid entame sa reculade et peut-être qu’on sera pas obligé de vous incarcérer complètement ». Je peux me tromper mais je crois que nous en sommes arrivés au point où selon le mot de Zola, la vérité est sur le point d’éclater. J’aurais aimé en faire un article à part entière pour Profession gendarme, mais je tombe de fatigue. Je fais juste le rapprochement avec une étude de l’Insee qu’un statisticien de ma connaissance m’a envoyée, et qui déclare, je cite « Le nombre de décès associés à la première vague de l’épidémie est évalué entre 25 000 et 30 000, malgré le confinement et les consignes sanitaires ». Or « malgré », c’est ce qui reste à démontrer, car si l’on croit cette étude de « John Ioannidis », cela serait peut-être plutôt « à cause » (interdiction aux médecins traitants de soigner, interdiction des deux molécules recommandées par le Pr Raoult, syndrome de glissement dû à l’interdiction de voir les proches, etc.) L’Insee et Santé Publique France doivent bruire d’ordres oraux non transmis par écrit, et de tractations discrètes pour échapper à la justice. Je souhaite bon courage aux statisticiens honnêtes pris entre le marteau de la vérité et l’enclume de la terreur que certains criminels ont de tomber sous le coup de la justice.
Ajoutez à cela premièrement, le fait que une à une, les têtes de l’hydre de Big pharma déclarent forfait pour cette farce du vaccin (voir l’exemple de Merck ici) ; deuxièmement, que malgré l’omerta de la presse collaborationniste, les donneurs d’alerte poursuivent leur boulot de fourmis pour dénoncer l’entreprise criminelle des prétendus « vaccins ». Donc ce soir, pour la première fois depuis longtemps je suis optimiste, d’autant que l’imminence de la sortie du livre de Raoult va lui valoir d’autres interventions médiatiques, au cours desquelles il va lâcher une à une ses petites bombes à fragmentation dans la gueule de qui vous savez. À moins qu’il ne se fasse renverser par un chauffard en sortant de l’IHU ? Dernière bombe révélée pour la première fois en langue française par France-Soir : « Une nouvelle étude du Dr Steven Quay conclut que le SRAS-CoV-2 provient d’un laboratoire ». Ah bon ? On [la presse collaborationniste] nous avait pourtant matraqué que le Pr Montagnier, ce vulgaire Prix Nobel, était un fou. Mais rassurez-vous, les fact-checkers de Collaboration vont bientôt nous expliquer que ce chercheur très primé est un harceleur sexuel. Enfin là, je commence à croire que la farce tire à sa fin.

- Le 1er février 2021, 94e jour de reconfinement. Un article du 29 janvier sur recherches Covid-19 recense 805 morts suite à la vaccination, avec liens sur les articles de presse correspondants. Réaction 19 publie une lettre au président pour exiger le déconfinement. Nouvelle entrevue du Dr Fouché par QG TV, mais il y en a pour deux heures… Il fait un concours de la plus longue avec Raoult ou quoi ? Nouvelle entrevue de Francis Lalanne par Nexus TV (avec un journaliste digne de ce nom et non un aboyeur). Très émouvant, si vous avez le courage d’écouter jusqu’au bout. Et conférence de presse du Collectif Coordination Santé Liberté (durée 1h26). Aspect santé, bien sûr, mais aussi un appel par Martine Wonner aux divers parlementaires pour constituer une motion de censure du gouvernement, avec un article unique : « revenir dans le droit commun ». Là aussi, il faut 58 députés. Cette résolution est sur le site de l’Assemblée. Elle rappelle aussi ce scandale de la dissolution de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur le traitement de la crise. Tant de médecins différents qui attestent sur la foi des êtres de chair et de sang qu’ils ont soignés, de l’efficacité des traitements précoces, et toujours omerta complète chez Macron, Véran, Castex, leurs affidés de la presse d’État, et tous ces fascistes qui nous tyrannisent et qu’il faut éliminer. Vous trouverez sur Profession gendarme un compte rendu écrit de cette conférence de presse. Le bilan sur les vaccins est accablant et inquiétant. Aucun écho dans la presse fasciste… Claude Escarguel révèle que dans les chiffres bidonnés de Santé Publique France, les morts dues au virus avec certificat de test positif ne représentent que 60 % des morts ! Tout cela avec un âge médian de 85 ans. Ils consacreront leur prochaine conférence de presse à ce sujet précis. Le Figaro, qui ne semble toujours pas avoir découvert l’étude de John Ioannidis, publie un article quasi complotiste : « À Toulouse, le couvre-feu avancé à 18 heures semble avoir été contre-productif ». Une pétition en soutien au site de Résistance France-Soir connaît un franc succès tandis que la pétition pétainiste contre le même média, proposée par des plumitifs collaborationnistes du SNJ (syndicat national des journaleux), s’enlise. Ouf ! La France connaît quand même dix fois moins de pétainistes que d’amoureux de la Liberté ! Au soir, je publie un Appel à Maître Eolas sur l’affaire Lalanne / France-Soir.
- Le 2 février 2021, 95e jour de reconfinement. The American Journal of Medecine admet que l’hydroxychloroquine est efficace contre le COVID. Idem pour l’INSERM, mais toutes ces publications scientifiques sont ignorées par les fascistes qui nous réduisent en esclavage tant que nous ne révoltons pas. Le site de l’IHU de Marseille propose deux vidéos ce mardi, un cours en deux parties sur les protocoles de soin pratiqués selon les profils des patients, où l’on constate que l’hydroxychloroquine n’est qu’une molécule parmi tout un arsenal. Et une vidéo de Raoult : « Séquençage : le retard français ». Il règle ses comptes avec la SPILF qui lui casse les couilles, en expliquant que sur le séquençage nous sommes placés en 71e position derrière 18 pays africains, et que dans la région où exerce le président de la SPILF, aucun séquençage n’a été effectué ! Il revient sur l’étude de John Ioannidis, et un comparse montre comment on peut évaluer sur Internet la valeur d’un scientifique : le Pr Ioannidis est encore mieux évalué que Raoult (pan sur le bec de ceux qui pensent que Raoult a un gros ego !) Sur Front Populaire, un praticien hospitalier se livre à une règle de trois sur les données opaques de Santé publique France pour révéler le foutage de gueule de nos autorités. Au bahut, un étudiant sans doute terrorisé par le covidisme, a remué ciel et terre pour faire connaître son test positif. Bien que je leur aie donné à lire l’article du Canard montrant que cela était bidon, le type a réussi à dénoncer à la Sécu ses camarades, lesquels ont reçu un mail manipulateur leur proposant, mais en ayant leur de leur ordonner, de se confiner une semaine puis de faire un test. Imaginez : un prétexte pour se vautrer dans son lit et se gaver de vidéos sans masque au lieu de venir se foutre un masque sur la gueule au bahut ! Ils se sont précipités sur l’aubaine, et c’est comme ça que véran obtient sa dose quotidienne de « cas », en réalité de tests positifs qui leur permettent de continuer à nous incarcérer et à ruiner la France. De retour chez moi, je retire mon masque à 200 m. En tournant au coin de ma rue, qui est la rue la plus dangereuse de France au mètre linéaire, je tombe sur une nouvelle opération policière d’envergure sans doute contre les dealers. Ils se foutent bien de mon masque, mais quand même ! Au métro, pas mal de poulets aussi, mais cent fois plus de vendeurs de Marlboro, marché au voleur dense sur le trottoir, après 18 h. Mais c’est moi que ces connards verbaliseront, pour ne pas être accusés de contrôle au faciès… Covidemence dénonce les retournements de veste du Pr Drosten, le collectionneur teuton de casseroles au cul, sur les tests PCR, totalement inadaptés à ce que les fascistes du Covid les font servir. Je trouve une autre entrevue de Francis Lalanne sur un média appelé Le Monde Moderne, qui date du 28 janvier, mais je n’ai pas le temps de l’écouter, en plus il y a plein de problèmes techniques… Je reçois ce jour ma « déclaration fiscale des traitements et salaires perçus au cours de l’année 2020 ». Elle mentionne une ligne consacrée à, je cite, des « heures supp. Exonérées, dont Covid-19 ». Diable si je vois ce à quoi ça peut correspondre ! De toute façon l’opacité de nos rémunérations est soigneusement entretenue par l’éducation nationale. J’ai entrepris de réinformer mes collègues en envoyant avec parcimonie des liens relatifs au covidisme. Les habituels connards à front de taureau ont répliqué par des crétineries anti-Lalanne ou des trucs de potaches acnéiques (pourtant c’est en moyenne de l’agrégé normalien dans mon bahut), et le verdict est tombé, avec la politesse de mise chez le pétainiste moyen : « nous préférerions réserver cette liste aux sujets qui nous concernent en tant qu’esclaves consentants de la macronie ». Donc les bars et restos sont fermés et l’on ne peut même plus communiquer entre collègues. Et vive le macro-nazisme ! Je n’en crois pas mes yeux : BFM a publié une info non mensongère, sur l’augmentation du taux de suicides chez les jeunes, notamment à Paris.
- Le 3 février 2021, 96e jour de reconfinement. Piscine (20e fois). Le guichetier de cette piscine fait du zèle pétainiste. Il exige document d’identité, et épluche chaque ligne de mon ordonnance, ce connard. L’ordonnance est valable pour deux mois me fait-il remarquer. Sous l’occupation il aurait fait bignole, ce fils de pute. Fait chier car dans ma piscine je connais tous les guichetiers, mais là j’ai sympathisé avec un ou deux avec mes discours raoultistes, mais à chaque fois il y en a de nouveaux.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 2 février. Le point de comparaison est le mardi 26 janvier (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 436 morts par jour en moyenne et 18 960 tests positifs / jour au lieu de 396 morts et 18 560 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est stable à 6,6 % au lieu de 6,7 (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est remonté de 27 041 / 3 081 à 28 029 / 3 270. Rappel : tous ces chiffres sont bidons, comme le rappelle cet article. Mais merdias et gouvernement continuent à ne pas répondre à ce scandale de fausses données. Italie : les chiffres d’hospitalisations poursuivent la baisse après une période de stagnation, et nous sommes passés du maximum le 23 nov., à 34 697 hospi et 3848 réa au minimum le 3/02 hospi et réa (20 071 et 2145). Morts : 418 par jour ; 11 540 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 462 morts / jour et 11 722 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 10 230 tests positifs et 712 morts au lieu de 12 540 tests positifs et 715 morts. Royaume-Uni : 23 600 tests positifs et 1070 morts en moyenne, contre 33 320 tests positifs et 1 161 morts (on a bien dépassé le pic des contaminations, ça fond même comme neige au soleil, et aussi celui des décès). Espagne : sur les 10 derniers jours 35 230 tests positifs en moyenne, et 436 morts au lieu de 34 330 tests positifs en moyenne, et 316 morts, encore une forte remontée, après une forte baisse… Suisse : 1586 tests positifs par jour, contre 1841 ; 439 décès au lieu de 529 dans les dix derniers jours. Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests positifs augmentent (44,7 morts / jour et 2140 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 48,3 et 1 943). Les autres marqueurs sont stables (1794 / 311 au lieu de 1932 / 323 hospis /réa). Le taux de positivité des tests est stable à 5,5 % contre 5,6 % la semaine dernière. Tout va au mieux, et fait extraordinaire, La Libre a modifié son titre initial de l’article de ce matin qui était catastrophiste, pour un titre plus réaliste : « la baisse des admissions à l’hôpital se poursuit » ! Suède, sur les 11 derniers jours, 73 morts par jour en moyenne au lieu de 105, et 2 676 tests positifs / jour au lieu de 3 280 : forte amélioration dans ce pays non-confiné ! États-Unis : 144 000 tests positifs et 2934 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 168 520 tests positifs et 2 933 morts. Là aussi le pic est derrière nous. Brésil : 46 716 tests positifs et 986 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 47 830 et 958 morts. Inde : 12 275 tests positifs et 126 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 13 150 tests positifs et 145 morts le 26/01. Toujours en forte baisse, et toujours aucune enquête sur place de notre presse collabo pour savoir comment ils obtiennent ces résultats.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de John Hopkins University (arrêté le mardi 2 février à 21 h) : 103 676 001 tests positifs et 2 246 442 morts (au lieu de 100 063 707 tests positifs / 2 151 248 morts). Progression comparée sur les 16 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 612 294 tests positifs et 95 194 morts au lieu de 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La prétendue « seconde vague », qui est en réalité une autre épidémie, continue à se tasser, avec une baisse spectaculaire du nombre de tests positifs, et contrairement à la semaine dernière, une baisse du nombre de morts qui confirme que l’on a bien passé le pic des tests positifs, comme je l’avais expliqué la semaine dernière. Et au risque de me répéter, c’est NORMAL et HABITUEL que les personnes âgées & malades soient emportées dans l’hiver dans l’hémisphère nord par les infections respiratoires qui circulent, et encore plus normal si avec le baby boom, ces personnes représentent une part croissante de la population. À propos j’ai découvert que l’avocat Fabrice di Vizio publiait ses propres vidéos. Je vous recommande d’urgence celle-ci : « Vacciner les plus de 75 ans ? Conseils aux soignants ».

Sur le même thème, un médecin de l’Ordre de la Charente s’est pris les pieds dans le tapis en publiant une note interne qui a fuité : savoureux ! « Le discours médical ne peut être fait d’injonctions. […] Instiller la peur ne peut être partie prenante dans la médecine. » « Il n’appartient pas au médecin de participer à on ne sait quels jeux olympiques de la vaccination » Putain ce fou : dire la vérité, mais il ne se rend pas compte ?

Nouvelle vidéo de « Décoder l’eco », cet économiste anonyme et génial qui explique l’effet du baby boom sur la mortalité, et l’« effet moisson ». En revanche je n’ai rien compris à son opposition entre « nouvelle » et « vieille France », sauf que quand il explique que les gens vieux et malades qui ont réussi par chance à survivre décèdent enfin et que les tarés qui nous gouvernent en tirent des mesures stalinitaires, cela me semble compréhensible. Le terme « année moisson » qui lui a été soufflé par Le Pr Laurent Toubiana devrait s’imposer. Espérons qu’il crève très vite des truellées de ces vieillards cacochymes pour qu’ils arrêtent de nous incarcérer à cause d’un phénomène on ne peut plus normal et habituel. France-Soir publie un article sur le combat des médecins Sud-Africains pour obtenir le droit de soigner les patients (avec l’ivermectine). Délire absolu, mais c’est dans ce monde-là qu’on vit putain. Il faut éradiquer ! Témoignage de Stéphanie Bataille : « Mon père est mort de tristesse ! », ou comment l’AP-HP dirigée par Martin Hirsch a assassiné un vieillard (le comédien Étienne Draber) sous prétexte de Covid, torturé par ces nazis (attaché au lit parce qu’il ôtait son masque, empêché de se lever pour pisser, etc.). Il y a une pétition à signer sur une de ces industries de la pétition, mais c’est devenu tellement une usine à gaz que je n’ai pas réussi à signer, donc je ne signale pas. Apparemment si, j’ai signé, mais tout est en anglais. Je suis allé me balader ce soir après le couvre-feu, pour voir si l’Obersturmführer Castex avait vraiment déployé sa Gestapo dans les rues de Paris. Rencontré des gars sympa, et rentré en vélib, grande diagonale dans Paris ville ouverte, pas la queue d’un flic (dommage !) Je tombe sur une mention de cet article sur le site de Papillonista, une nageuse qui semble faire de la pratique de ce sport son identité. Pourquoi pas ? Elle aussi a réussi à se faire faire une attestation, elle aussi est révoltée par le fascisme ambiant et aussi par l’incurie de ce que nous avons comme maire.
- Le 4 février 2021, 97e jour de reconfinement. 94e jogging et 31e de reconfinement ce soir, canal de l’Ourcq, slalomant entre les paquets de fumier de cheval laissée par la police montée, chargée de verbaliser le vulgaire qui ne ramasse pas ses crottes de chiens… La presse collabo a enfin découvert, bien obligée, l’étude de John Ioannidis démontrant l’inutilité des mesures stalinitaires. Alors ces petits commissaires politiques de la Macronie sont bien emmerdés, mais ça ne les gêne pas de disqualifier un chercheur au CV encore plus impressionnant que celui de Raoult. Plus c’est gros, plus ça passe… Leur titre suffit, je cite : « Covid-19 : une étude de Stanford montre-t-elle vraiment que le confinement est inefficace ? » La forme interrogative permet de semer le doute. « Le Figaro est-il vraiment payé par Big Pharma pour disqualifier tous les traitements précoces efficaces qui pourraient faire de l’ombre aux vaccins ? » Qui paie ces macro-nazillons pour encourager l’assassinat de notre pays et de notre économie ? Je croyais que le torchon Figaro était quand même un torchon favorable à l’économie ? Je découvre que la pétition de Lalanne connaît plus de succès sur un autre site… cela devient si compliqué ! Je découvre grâce à mon frère que le magazine Nexus est en fait un magazine papier sans pub et raoultiste. Je crois que je vais m’abonner pour soutenir la Résistance au coronazisme. Ils proposent un reportage sur le covidisme en Suède. Un article de l’AFP qu’on trouvé sur le site « complotiste » France-Soir nous apprend que François Asselineau est en garde à vue pour une affaire de harcèlement sexuel. Cela devait arriver, et au cas où on n’aurait pas compris, le ministère de la vérité met les points sur les i : « Le chef de l’UPR, dont les discours ont parfois des accents complotistes, a récemment demandé avec Nicolas Dupont-Aignan et Florian Philippot une information hebdomadaire du gouvernement sur les traitements possibles du Covid-19, comme l’hydroxychloroquine ou la vitamine D, dont l’efficacité n’a jamais été prouvée contre ce coronavirus. » Dans l’ordre du progrès de l’humanisme, « La police du Covid britannique a arrêté un homme pour avoir distribué gratuitement de la soupe » sur Réseau international. Mon article adressé à Me Eolas est repris par Profession gendarme. La France est classée parmi les « démocraties défaillantes » par The Economist. Cependant c’est une dégringolade générale. À ajouter à sa chute dans le classement de la liberté de la presse dénoncé par Michel Onfray. Ce soir, l’Italie repasse en-dessous de la barre des 20 000 personnes en hospitalisation. Restaurants ouverts, hydroxychloroquine autorisée par le Conseil d’État ; rien à voir…


- Le 5 février 2021, 98e jour de reconfinement. Mon père m’envoie un excellent résumé de la manipulation par Amélie Paul, une complotiste canadienne pour « Les Nouvelles de la VÉRITÉ BRUTALE » (ci-dessus ; attention, constamment censuré par Youtube et repris ailleurs). Elle réussit à tout caser en 12 minutes ; excellentissime. À faire circuler à Donf et même aux alentours de Donf ! Et faites-le, s’il vous plaît ; il faut arrêter de ronchonner dans notre coin. Une nouvelle version du film Hold-Up est annoncée pour le 15 février. La bande-annonce est concentrée sur la question de l’origine humaine du virus, thèse qui a gagné du terrain ces derniers temps, en dépit des haussements d’épaules des khmers et autres bignoles de l’info. Un article de l’AFP sur la situation en Inde m’a inspiré cette brève : « Spectaculaire recul du Covid-19 en Inde : ganesha, hydroxychloroquine, ivermectine ou pur hasard ? ». Le Pr Raoult a donné une entrevue au Figaro, mais il faut être abonné. Dans un article du Temps on lit « En Europe, la colère commence à éclater : nuits d’émeutes aux Pays-Bas, appels à la pendaison de la première ministre au Danemark, défilé de voitures en Allemagne… » Bien entendu on vous explique que tout ça c’est complotisme et Cie, mais quand même ils voient que le cheptel de moutruches, comme dit Amélie Paul, est en voie de diminution… Les révélations du Pr Fourtillan sont de plus en plus troublantes, et comme l’institut Pasteur s’est écrasé comme une grosse merde sur sa prétention à porter plainte contre lui, cela laisse place à un HÉNAURME doute. Pas de sport ce jour, mais longue balade vespérale, et j’ai battu mon record de dépassement du « couvre-feu » pétaino-macroniste : retour à 21h15. Une seule bagnole de flics croisée, 1 mn avant d’arriver à destination. Grande décision en Italie : le Conseil d’État annule le port du masque obligatoire chez les mineurs ou chez les 6-10 ans.

Camille Le Houx, doyen des Bretons, victime du covidisme.


- Le 6 février 2021, 99e jour de reconfinement. Piscine (21e fois). Toujours le zèle pétainiste d’un encore nouveau guichetier, pourtant jeune. Et celui d’hier qui fait son kapo à rappeler aux gens de remettre leur masque à peine sortis des cabines (alors qu’une fois qu’on est en maillot, au même endroit, on ne le porte pas !) Je tente d’expliquer au jeune que ce n’est pas bien de la part de la mairie de Paris de leur faire endosser un rôle policier, mais inutile, il est infecté de covidisme. « Vous êtes de plus en plus nombreux à nager ». Ben oui : qui c’est la connasse qui a fait fermer toutes les piscines sauf une par arrondissement pour que ce soit bien bondé ? Qui sont les connards qui ont décidé d’un couvre-feu à 18 h pour que les transports et les magasins soient bondés ? Ronald Guillaumont nous a compilé des articles de PQR montrant le joyeux génocide de vieillards auquel se livrent les gentils petits nazis qui nous tyrannisent. Deux centenaires morts 2 ou 3 jours après avoir été piquousés, et des clusters consécutifs à la vaccination. Est-ce qu’on a récupéré les dents en or au moins ? A-t-on la preuve du consentement éclairé du vieillard de 108 ans ? Moi je vous le dis : si votre tante Ursule, 99 ans, sans enfant, toutes ses dents, qui couche sur son magot, vous pose la question, je serais vous je lui répondrais : « C’est sans danger Tata ; on serait bien plus tranquilles si tu te faisais vacciner » ! À ajouter au témoignage de Stéphanie Bataille sur la mort de son père Étienne Draber, pour ceux qui l’ont raté. J’ai envoyé un nouveau message au Premier ministre, suite à ce sacrifice. Un joli anagramme proposé par Front Populaire ce jour : « Je suis un membre du gouvernement. Qui suis-je ? Irvina Vérole ». Grâce à Breizh-info, je découvre ce numéro de I-Média n°334 – Covid-19 : Bobards et occultations médiatiques qui passe au crible l’actualité du Macronistan. À faire circuler. Il n’y a pas que l’actualité du Covidisme. Bravo à ces journalistes qui rachètent les 95 % de plumitifs collabos qui infestent la « presse » française. Ils m’apprennent l’existence du site CovidTracker qui reprend les données de Santé Publique France, mais en les analysant et sans chercher à tyranniser la population. Ils citent les khmers blancs terroristes Pialoux et Marty qui lèchent l’anus du gouvernement et exigent notre incarcération totale. Pour lécher l’anus du pouvoir, la presse d’État n’est pas en reste : Le Figaro fait de la pédagogie en expliquant aux juifs que c’est pour leur bien qu’on vérifie s’ils respectent bien le port de l’étoile jaune. Ils oublient de préciser combien de cambriolages et de vols à la tire, de vente de cannabis et de cigarettes frelatées auront lieu grâce au détournement des forces de l’ordre pour la répression des citoyens normaux. Et bien sûr la publication de John Ioannidis sur la nocivité des mesures de confinement n’est pas évoquée : c’est pour « éviter un confinement ». La Pravda ! Francis Lalanne publie une lettre au président. À la recherche désespérée d’un voyage pour quitter la prison France, j’ai cru un moment que le seul pays accessible au monde était encore la Suède, sur la foi de cet article. Or hélas, le gouvernement français dément, et c’est la douche écossaise : test PCR ou antigénique obligatoire à partir du 6 février ! Alors que l’épidémie régresse au niveau mondial (voir mon dernier bilan hebdomadaire ci-dessus). Qui nous délivrera du coronazisme ?

Le Coq français (à remplacer par le moutruche).


- Le 7 février 2021, 100e jour de reconfinement. Piscine (22e fois). Hourrah ! le manifeste « La quatrième voie » du Collectif Laissons les médecins prescrire a franchi hier la barre des 100 000 signataires ! Ce n’est qu’une étape ; continuons le combat ! Le nombre des réas en belgique est repassé sous la barre des 300, « pour la première fois depuis octobre », et Le Libre se voit forcée malgré les subventions de Pfizer, de trouver un titre non-terroriste. Le fait est d’ailleurs étonnant car d’habitude les chiffres publiés le dimanche sont en hausse du fait des problèmes de déclarations bien compréhensibles (ce qui fait qu’en Suisse on ne publie rien entre vendredi et lundi). Profession gendarme publie un article de Zejournal sur la manipulation nommée Greta Thunberg, et un lecteur signale une vidéo qui dénonce cette manipulation. Le Monde publie un dénigrement de la coordination des médecins traitementistes. C’est signe que ces traitementistes inquiètent les vaccinistes sponsorisés par les labos. Vous noterez que la presse d’État ne sait plus trop comment faire. Pour Lalanne, ils ont décidé de le passer sous silence (seule la presse régionale et people a évoqué son appel à la destitution, comme si ce n’était qu’une lubie de saltimbanque juste risible). Pour cette coordination de médecins, il leur a fallu 3 semaines pour décider s’ils prenaient indirectement le risque d’informer les moutruches qui lisent encore leur torchon, qu’il existait un débat sur le sujet. C’est un pari risqué. Combien de semaines leur faudra-t-il pour informer des décès des centenaires piquousés et autres effets indésirables des « vaccins » ?

Parution d’un film de Bernard Crutzen Ceci n’est pas un complot sur le traitement médiatique du covidisme en Belgique francophone. Bien qu’il s’agisse surtout de la Belgique, à la minute 27’30’’ vous découvrirez pourquoi le torchon nommé Le Monde vous désinforme : il a touché 2 millions d’euros de Bill Gates pour vous mentir. Attendons que les nazillons de Collaboration, de L’Immonde et toute cette clique de torcheculs nous démontre que ces journalistes qui persistent à faire leur travail d’information sont des « complotistes ». Attention, ce film d’abord sur Viméo a été supprimé mais bizarrement on le retrouve sur Youtube après une coupe de quelques secondes pour une erreur d’une lettre expliquée dans les commentaires. Confirmation du complot en Allemagne pour imposer le mensonge : « Le ministère de l’Intérieur a influencé des scientifiques pour justifier les mesures corona ». En Malaisie, des médecins et citoyens se mobilisent pour exiger l’autorisation de l’ivermectine, et pendant ce temps, les moutruches qui constituent 80 % de notre population de soi-disant « Gaulois réfractaires », continuent à hurler au complotisme dès que vous tentez de leur ôter un peu du mètre de bouse qu’ils ont sur les yeux. Un sondage trouvé sur Breizh-info mais dont ce site ne donne pas la référence, montrerait que « Un Français sur trois [est] déprimé par les restrictions ». Pas grave pour les nazis qui dirigent notre camp de concentration. L’IHU de Marseille a publié sa mise à jour au 5 février de ses résultats avec ou sans traitement à l’hydroxychloroquine / azithromycine. À envoyer aux crétins qui en sont encore à la « rétractation » du Pr Raoult.


- Le 8 février 2021, 101e jour de reconfinement. Je tombe seulement – grâce à mon papa –aujourd’hui sur cette excellente parodie des Tontons flingueurs qui date d’avril dernier. Beaucoup d’aticles intéressants. Sur France-Soir, longue lettre du Dr Catherine Noël, qui démissionne du Conseil national de l’Ordre des Médecins. Profession Gendarme reprend une courte vidéo pédagogique facebook (que l’on peut donc visionner sans être facebooké) expliquant le mécanisme de la manipulation par les chiffres : « Morts de peur ». Sur le blog de Patrice Gibertie, nouvelle revue de presse sur les conséquences néfastes de la « vaccination » et série d’articles sur la rigolade des essais thérapeutiques massifs de « vaccins » en Israël, qui ne semble toujours pas faire l’objet d’informations sur la presse collabo. Xavier Azalbert poursuit son énorme travail sur les traitements précoces par le monde avec une entrevue d’un avocat sud-africain, Willie Spies, qui a lutté pour obtenir l’autorisation de l’ivermectine dans son pays. Toujours sidéré que des médecins paient des avocats pour avoir le droit de nous soigner, contre les Dr Mengele de la médecine, avec dans la population, 50 % de gros connards de collabos qui se réjouissent qu’on les empêche de parler. La lutte judiciaire des médecins sud-africains semble avoir obtenu gain de cause bien plus rapidement que dans la dictature du Macronistan. Si vous voulez que ça change, merci d’envoyer des articles et des liens aux moutruches de votre connaissance. Il faut les convaincre moutruche par moutruche, puis collabo par collabo. Ça urge ! Il faut stopper le génocide des vieux : on arrête de rigoler. Willi Spies témoigne du décès de sa propre sœur du Covid, qu’il aurait bien aimé qu’on soigne… Au fait, bonne nouvelle : la pétition des nazis, pétainistes, soutenue par Libé, Bachelot et toute cette clique de sous-merdes, contre France-Soir, plafonne à 1719 collabos ce soir, alors que la pétition de la Résistance contre ces fascistes pour soutenir France-Soir approche des 30 000 signatures. Mais les étrons continuent à nous incarcérer. Donc chers amis, réinformer vos amis, vos parents, est un DEVOIR. Sinon nous n’en sortirons pas. Il faut lutter contre le CORONAZISME qui a pris le pouvoir en Occident. Arrêtons de tergiverser ! En Espagne, le peuple, y compris la police, manifeste contre le CORONAZISME. J’ai la grande tristesse de vous annoncer le décès de Jean-Claude Carrière, scénariste, écrivain, l’un de mes grands hommes.
- Le 9 février 2021, 102e jour de reconfinement. Nouvelle vidéo du Dr Raoult : « Ni dernier de la classe, ni girouette ». Il fait le compte des erreurs innombrables de notre gouvernement et de leurs copains et en tire une conclusion rassurante : « vu le nombre d’erreurs qui ont été faites et les résultats, c’est que ce n’est vraiment pas une maladie bien grave ». Il confirme que c’est bien une autre maladie, dont les symptômes sont très différents (moins d’anosmie, davantage de toux). Il s’amuse à reparler des accidents de trottinettes ou de moto : « un mort de trottinette à 20 ans, c’est 60 ans d’espoir de vie perdue », c’est plus grave que ce qui se passe. Le communiqué de l’association Bon Sens du 8 février reprend pas mal de points, et soutient la lettre au président de Francis Lalanne. J’ai eu l’information hier par le blog de Patrice Gibertie : sur le site de Laissons les médecins prescrire, on trouve une liste de « médecins engagés », c’est-à-dire ceux qui acceptent de vous soigner plutôt que de vous laisser crever avec le protocole véran (paracétamol, rivotril). J’ai enregistré personnellement une liste de ces médecins, au cas où la liste serait censurée, et je vous conseille d’en faire autant. À Perpignan, c’est un maire RN qui a le courage de rouvrir les musées pour s’opposer au coromacronazisme. On sait maintenant où est le bon sens. Tout ce que je croyais avant cette crise est retourné littéralement à l’envers. France-Soir propose un « Défi de la vérité » consacré au magistrat Charles Prats consacré à la lutte contre la fraude sociale, avec des révélations fracassantes sur les fraudes sociales massives. Censuré par la presse fasciste d’État qui traite France-Soir de « site complotiste ». Dialogue de sourds entre Véran et Martine Wonner. Hallucinant comme ce fanatique anti-traitementiste est prêt à tous les mensonges assénés avec un cynisme inhumain. Comme il y a un recours au conseil d’État, il consent à parler de « recherches sur l’ivermectine », et dit qu’il faut « attendre », écho au livre du Pr Perronne sans doute. Pour un médicament connu depuis des dizaines d’années sur lequel de nombreuses études sont parues, et déjà autorisées dans plusieurs pays sur la foi de ces études, alors qu’en parallèle on « vaccine » à tire-larigot avec des produits inconnus. Là on n’attend pas. En plus ce qui est insupportable c’est de voir ces faces d’abrutis à l’assemblée, la clique macroniste, s’étrangler de rire en assénant leurs mensonges. Ça les fait rire d’assassiner la France ! Avec les effets combinés de la neige, du froid et de la fermeture des lieux publics, combien va-t-on ramasser de morts dans les rues ? Avec ces secondes vacances sans aucun sport, aucun loisir pour les enfants, combien de nouvelles tentatives de suicide d’enfants ? Et ça les fait RIRE ?


- Le 10 février 2021, 103e jour de reconfinement. Piscine (23e fois). Trop concentré sur mes articles de résistance, j’ai oublié de rentrer mon bon vieux crassula et ses nombreux enfants et petits-enfants dans leurs petits pots, pour le protéger de la brutale chute de température. Les feuilles ont gelé, j’ignore si je pourrai le sauver. Me voilà crassulacide ! Le soir, longue balade au bois de Vincennes avec neige, de l’hippodrome à la Porte Dorée. Comme il fait maintenant jour après 18 h, il est plus difficile de passer inaperçu. Arrivé près des lacs, à l’endroit où une route coupe le bois, je vois une voiture de flics faire demi-tour, puis s’arrêter et quatre condés en débarquer, lampes de poche en main, juste quand j’arrive. Un cycliste vient de passer, il y a un vieux monsieur qui fait un semblant de jogging, et moi. Je me dis « on est bons », car les deux ausweis que j’ai en poche ne sont guère idoines à cet endroit et à cette heure (il doit être 18h30). En fait, ils veulent juste savoir si on aurait vu « une femme et un enfant » ! Ouf ! Une minute plus tard, je réalise que je n’ai pas mon masque. Heureusement que je ne m’en suis pas rendu compte en les voyant, car j’aurais eu l’air suspect. Balade suivie de ma diagonale habituelle en vélib, avec le peu qu’il reste de neige. On garde la forme comme on peut. Je tâche de soigner le peu qu’il reste de ma famille crassula ! Juste une remarque : en passant, j’ai constaté que les petits squares qu’il y a au bois de Boulogne avec des jeux pour les enfants, qui constituent une infime partie de la superficie du bois, sont fermés juste parce qu’il y a 5 cm de neige. Des fois que les bambins pourraient faire un peu mumuse, alors que les piscines, salles de sport, centres de loisirs sont fermés. Macron, Hidalgo, même ordure & pourriture !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 9 février. Le point de comparaison est le mardi 2 février (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 428 morts par jour en moyenne et 18235 tests positifs / jour au lieu de 436 morts et 18 960 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests baisse à 6,3 % au lieu de 6,6 (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations est à 27 677 / 3 342 au lieu de 28 029 / 3 270. Italie : les chiffres d’hospitalisations poursuivent leur baisse avec un minimum le 7/02 hospi et réa (19266 / 2107 au lieu de 20 071 / 2145 le 3/02). Morts : 372 par jour ; 11 350 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 418 morts / jour et 11 540 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 7714 tests positifs et 590 morts au lieu de 10 230 tests positifs et 712 morts. Royaume-Uni : 17676 tests positifs et 829 morts en moyenne, contre 23 600 tests positifs et 1 070 morts. Espagne : sur les 11 derniers jours 23850 tests positifs en moyenne, et 431 morts au lieu de 35 230 tests positifs en moyenne, et 436 morts. Suisse : 1 380 tests positifs par jour, contre 1 586 ; 317 décès au lieu de 439 dans les dix derniers jours. Suède, sur les 11 derniers jours, 54 morts par jour en moyenne au lieu de 73, et 2656 tests positifs / jour au lieu de 2 676 : encore une forte amélioration dans ce pays non-confiné ! Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests positifs aussi (40,6 morts / jour et 2050 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 44,7 et 2140). Les autres marqueurs sont positifs (1674 / 308 au lieu de 1794 / 311 hospis /réa). Le taux de positivité des tests baisse à 5,2 % contre 5,5 % la semaine dernière. États-Unis : 112 070 tests positifs et 2866 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 144 000 tests positifs et 2934 morts. Le pic s’éloigne bien vite. Brésil : 42 260 tests positifs et 1000 morts en moyenne sur les 9 derniers jours au lieu de 46 716 et 986 morts. Inde : 11 220 tests positifs et 98 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 12 275 tests positifs et 126 morts le 26/01. Pur hasard ! Rien à voir avec les traitements précoces !
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 9 février à 20 h45) : 106 701 985 tests positifs et 2 332 678morts (au lieu de 103 676 001 tests positifs / 2 246 442 morts). Progression comparée sur les 17 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 025 984 tests positifs et 86 236 morts au lieu de 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La prétendue « seconde vague », qui est en réalité une autre épidémie, continue à se tasser, avec une baisse spectaculaire du nombre de tests positifs (-16 %), et du nombre de morts (presque - 10 %) qui confirme la tendance déjà constatée la semaine dernière. Comme l’a dit Raoult dans sa vidéo d’hier, peut-être que tout cela va disparaître comme c’est arrivé.
Nouvelle entrevue de Louis Fouché publiée ce jour sur Breizh-info. Florian Philippot publie son discours de samedi dernier devant le repaire « des véreux et des vérans » (avant 17’). « Est-ce qu’on pourrait pas avoir un variant du véran ? Malheureusement il n’a pas muté ; ce sera à nous de le muter de force ».

https://www.youtube.com/watch?v=cevj37rDRGo


- Le 11 février 2021, 104e jour de reconfinement. Piscine (24e fois). Un présentateur de journal britannique déchire son masque en direct. Martine Wonner est invitée par Bercoff ce midi, ce qui lui permet de répondre aux vomissures du psychopathe véran à l’assemblée mardi. Le Pr Perronne à nouveau interrogé sur France-Soir ce jour (ci-dessus).
- Le 12 février 2021, 105e jour de reconfinement. Tribune Reinfocovid sur le masque dans l’espace public par Eric Loridan (8 février). Il lit le rapport de l’OMS sur les masques, qui est une vaste fumisterie, sans la moindre source scientifique fiable. Une pétition de Me Fabrice Di Vizio pour la dissolution du conseil scientifique Covid connaît un tabac : 35 000 signatures en 4 jours ! Le désastre des vaccins est tellement énorme que même la presse d’État se fend d’un article, mais surtout il ne faut pas arrêter de vacciner, attention. Par contre pour le protocole Raoult, alors là il fallait de toute urgence interdire le traitement sur la base d’une étude bidon. Ce sont des assassins. Les Dr Mengele pullulent dans la médecine des véreux et des vérans, comme en témoigne Laurent Frémont sur Marianne (entendu ce midi chez Bercoff).

https://www.youtube.com/watch?v=aAtokeuHkgM

Le grand cadeau de ce jour, c’est pour la première fois le Pr Didier Raoult au défi de la vérité de France-Soir, pour son nouveau livre. Il ne fait aucun cadeau à Richard Boutry qui l’interroge. Pas hyper sérieux comme entrevue, mais Raoult peut quand même ouvrir sa gueule sur Gilead, sur les vaccins, etc. Il attaque l’Inserm sur le scandale Remdesivir et les mutations que cette merde a entraînées. Sur les vaccins, il déclare bizarrement que la balance bénéfice / risque lui semble bénéfique. Il est dommage que Richard Boutry ne lui pose pas la question des preuves déconcertantes de nocivité de ces vaccins. Il lit ce qui se publie sur son site ou quoi ? Sur les mesures du gouvernement, il rappelle l’étude de Ioannidis et ses études sur les Ehpad concluant à moitié moins de mortalité, dont véran castex macron se battent les couilles. Il donne des explications très précises sur la façon d’utiliser les gants et de les décontaminer pour éviter les maladies nosocomiales. Il évoque les conséquences judiciaires de l’attitude du gouvernement sur l’hydroxychloroquine. Pour le reste, il s’en bat les couilles autant que le véran se bat les couilles de la vie des gens qu’il est censé soigner, les « contribuables ». Sur l’origine humaine du virus, il n’y croit pas, pour lui tout ça est naturel, et cela n’atteint que les personnes très âgées. François Asselineau s’exprime sur les accusations de harcèlement qui sont portées contre lui. Son témoignage est extrêmement émouvant, et je vous laisse les découvrir. On est à mon avis dans des faits de chantage, et j’espère que les bignoles de la « pédocriminalité », que ce soit à France-Soir ou ailleurs, comprendront le message, car ce type de procès politique peut atteindre à tout moment toute personne qui gêne le pouvoir, actuellement la Macronie.

- Le 15 février 2021, 108e jour de reconfinement. 95e jogging et 32e de reconfinement ce midi, à la campagne. Après deux jours blancs consacrés à l’anniversaire octantième de ma maman, retour au combat. Profession gendarme a publié coup sur coup deux articles déjà publiés ici, celui-ci et celui-là, que je considère comme un diptyque, mais apparemment aucun des lecteurs qui ont daigné laissé un commentaire ne l’a compris. Il va falloir encore et encore expliquer, et cela c’est pour des gens un peu convaincus du complot nommé covidisme, alors pour les autres… Mais quand on choisit la Résistance, si on savait que ce serait facile, on aurait préféré le pétainisme… Tout plein de vidéos & articles passionnants sont parus, et Profession gendarme facilite le travail. En Suisse ce lundi, la baisse des tests positifs se poursuit : 2480 pour les 3 jours au lieu de 3280 lundi dernier. Des pétitions sont déposées, mais la démocratie tant vantée dans ce petit pays semble aussi vérolée que la nôtre. En France, les véreux au pouvoir tiennent de plus en plus difficilement face aux accablantes preuves de leur obstination à empêcher les soignants de soigner les Français. Certes, 99 % de la presse collabo les soutient, mais il arrive parfois que face à l’évidence, un plumitif de province se laisse aller – chose exceptionnelle – à dire la vérité. C’est ce qui est arrivé au sujet des essais de l’Institut Pasteur de Lille selon un article de France-Soir. On n’en aurait jamais entendu parler si un millionnaire (entendez annonceur dans la presse collabo) n’avait été impliqué dans ces recherches. La France moutruchière attend que les Résistants fassent le boulot. Passez devant, il y a des mines ! Parmi les délires de la France bobo-macronière, il faut relever celui de la « défenseure des droits » Claire Hédon, qui exprimait son souhait de créer « des zones sans contrôle d’identité », ce qui ravit les syndicats de policiers. Entrevue du Pr Didier Raoult par Laurence Ferrari, sur je ne sais quelle chaîne. Il parle du « fanatisme scientifique moléculaire » qui sévit dans notre pays, contrairement à la Chine. Il s’efforce de relativiser les peurs véhiculées par la journaleuse qu’il a devant lui, qui fait son job de terroriste, en opposant des données scientifiques à du blabla de journaleux. Il est très précautionneux sur le vaccin, parlant toujours de « baguette magique ». Il évoque un pèlerinage qui a eu lieu au Sénégal avec 4 millions de personnes, des conseils de prévention, et aucun problème épidémiologique. Il annonce un nouveau procédé qu’il met au point pour avoir des résultats de tests PCR en 4 minutes, et pas des faux positifs. Pour les tests antigéniques, il continue à évoquer des faux négatifs, et bien évidemment, la journaleuse, qui semble avoir préparé son dossier comme une truffe, ne lui oppose pas le propos de l’article du Canard enchaîné du 23 déc., qui parlait plutôt de faux positifs… Raoult essaie de remettre sur le tapis la question des traitements par les médecins de ville, mais la journaliste véreuse fait semblant de ne pas comprendre, et revient encore et toujours sur les obsessions de l’État fasciste qui la rémunère : vaccins, peur, terreur, et mes couilles. Bref, une émission de merde, à jeter à la poubelle avec les autres. Raoult dit que sur les vaccinations en Israël, on sait peu de chose. Il appelle à arrêter la terrorisation, et à utiliser tout ce qui peut aider et n’est pas dangereux. Elle arrive à placer que son chéri Macron a « eu raison » de résister aux appels de « tous les scientifiques ». Raoult annonce qu’il va faire intervenir John Ioannidis à l’IHU très prochainement. Bon, il fait le boulot que devraient faire les journaleux. Mais pourquoi accepte-t-il de répondre encore à ce genre de connards ? C’est vraiment le dîner de cons ! Pourtant il prétend refuser 99,9 % d’entrevues qui lui sont proposées… Il se bat les couilles de l’échec de Sanofi, et regrette seulement qu’on n’ait pas choisi le vaccin chinois, plus traditionnel, plus raisonnable, plus logique pour faire face aux variants. Il ne croit pas à une origine humaine du virus, mais juste une évolution naturelle de virus.
- Le 16 février 2021, 109e jour de reconfinement. Piscine (25e fois). Un document PDF reprend toutes les statistiques bidonnées du Covid, et explique que la prescription de Rivotril relève bien de l’euthanasie, et que nous sommes bien sous une dictature sanitaire. Bonne nouvelle pour mes crassula : j’ai effectué ce matin la coupe militaire (normal depuis que je publie sur Profession gendarme ! : le grand-père semble avoir quelques pousses qui ont survécu, abritées au centre de la bête, sauvées par le sacrifice des jeunes pousses. À suivre ! Silvano Trotta est invité de France-Soir. Richard Boutry est assez énervant, comme cela a été remarqué par les lecteurs du site lors de l’entrevue de Raoult. Il n’arrête pas de poser des questions à la con du type « vous avez été affecté d’avoir été traité de complotiste » ? « Vous regrettez votre participation à Hold-Up, ça vous a porté préjudice ? » On dirait qu’il joue à BFM, comme si cela pouvait racheter la même étiquette qui colle à France-Soir. Au bout d’un moment il faut reconnaître qu’on est en train de dénoncer un complot. Ça bouge à la vitesse d’un véran au galop question traitements précoces : l’ivermectine est reconnue à Tokyo, l’OMS semble déterminée à donner une réponse dans six mois, etc.
- Le 17 février 2021, 110e jour de reconfinement. Piscine (26e fois). Alors Marseille marque encore un point contre le covidisme avec la prochaine commercialisation d’un spray nasal, qui d’ailleurs est utilisé dans plusieurs pays depuis longtemps selon cet article de blog. Un infirmier témoigne sur les prescriptions d’ivermectine sous le manteau avec ordonnanciers manuels. Claude Janvier expose la corruption version Gilead sur Planetes360. Sur le front du coronazisme, possible brèche aux Pays-Bas, avec un jugement définitif attendu vendredi pour annuler le couvre feu (à 21 h). Débriefing de France-Soir publié ce jour sur la question du vaccin en Israël, avec Haim Yativ, ingénieur, et le Dr Hervé Seligmann. Citation : « Haim Yativ et le Dr Seligmann déclarent que pour eux « ceci est une nouvelle Shoah » devant la pression des autorités israéliennes pour vacciner les citoyens. »
Nouveau point statistique sur les chiffres du 16 février. Le point de comparaison est le mardi 9 février (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 402 morts par jour en moyenne et 17 180 tests positifs / jour au lieu de 428 morts et 18 235 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests baisse à 5,9 % au lieu de 6,3 (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) est à 26 239 / 3348 au lieu de 27 677 / 3 342. Cela n’empêche pas le site collabo « L’intern@ute » de titrer « un nombre de cas qui repart légèrement à hausse ». Connards : le TAUX de positifs baisse, alors que les criminels qui nous dirigent nous ruinent en obligeant toujours plus de gens à se tester. Avec la baisse constatée au niveau mondial, la folie furieuse du véran sous acide va bien finir par sauter aux yeux même des plus collabos des journaleux véreux et des plus mougeons & moutruches de nos concitoyens. Il faudrait vraiment que les soi-disant journalistes qui répandent la terreur répondent de leurs actes devant les tribunaux. Italie : les chiffres d’hospitalisations poursuivent leur baisse avec un minimum le 17/02 hospi et réa (18274 / 2043 au lieu de 19266 / 2107 le 7/02). Morts : 317 par jour ; 11 450 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 372 morts / jour et 11 350 tests positifs. Royaume-Uni : 12 900 tests positifs et 612 morts en moyenne, contre 17 676 tests positifs et 829 morts. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 6 776 tests positifs et 428 morts au lieu de 7714 tests positifs et 590 morts. Espagne : sur les 11 derniers jours 14 032 tests positifs en moyenne, et 417 morts au lieu de 23850 tests positifs en moyenne, et 431 morts. Suisse : 1 128 tests positifs par jour, contre 1 380 ; 211 décès au lieu de 317 dans les 11 derniers jours. Spectaculaire, mais les coronazis suisses maintiennent leurs mesures stalinitaires. Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests positifs aussi (39,8 morts / jour et 1 733 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 40,6 et 2 050). Les autres marqueurs sont positifs (1601 / 312 au lieu de 1674 / 308 hospis /réa). Le taux de positivité des tests baisse à 5 % contre 5,2 % la semaine dernière. Suède, sur les 11 derniers jours, 34 morts par jour en moyenne au lieu de 54, et 2 710 tests positifs / jour au lieu de 2656 : encore une forte amélioration dans ce pays non-confiné ! États-Unis : 95 200 tests positifs et 2 575 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 112 070 tests positifs et 2866 morts. Brésil : 42 420 tests positifs et 992 morts en moyenne sur les 9 derniers jours au lieu de 42 260 et 1000 morts. Inde : 11 095 tests positifs et 92 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 11 220 tests positifs et 98 morts le 26/01. Pur hasard ! Rien à voir avec les traitements précoces !
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 16 février à 20 h45) : 109 371 850 tests positifs et 2 414 174 morts (au lieu de 106 701 985 tests positifs / 2 332 678 morts). Progression comparée sur les 18 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 669 865 tests positifs et 81 496 morts au lieu de 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La tendance à la baisse enregistrée depuis trois semaines se confirme, même si l’amélioration est moins spectaculaire que la semaine dernière (- 12 % de tests positifs et - 5,5 % de morts). Ce point hebdomadaire confirme que les branquignols qui nous tyrannisent sont dans le délire absolu avec cette proclamation d’une prétendue « Nouvelle vague ». François Truffaut doit s’être retourné dans sa tombe. Ou alors ils ont des informations top secret sur un virus dont on est censé ne rien connaître, et cela confirmerait l’hypothèse du complot absolu et du virus fabriqué par le coronazisme.
- Le 18 février 2021, 111e jour de reconfinement. Piscine (27e fois). Difficile à suivre le rythme de fou du bon Dr Fouché, qui se coalise avec Me Brusa sur la lutte pour libérer les enfants du masque avec les oxymètres : « opération oxymétrie de pouls chez les enfants ». Ils proposent des actions concrètes de parents à la sortie des écoles. Et « en même temps » comme dirait le tyran, il se coalise avec Me Di Vizio sur le « recours en indemnisation pour les 2 confinements ». À la minute 14, émouvante évocation du ressenti d’une pédopsychiatre sur les enfants qu’elle reçoit en consultation et qu’elle compare à des victimes de guerre dans leur réaction au terrorisme sanitaire. Me Di Vizio est également sur Europe-Israël où il évoque le confinement et l’attitude absurde des autorités de santé. À la minute 14, belle attaque des syndicats de la médecine libérale qui se sont ridiculisés dans cette crise. Ben oui, la majorité des médecins ont « failli dans la défense du patient » comme le dit Di Vizio, en cédant à la panique généralisée. Article de Jean-Michel Grau « Le plus grand Nuremberg de tous les temps se prépare ». J’ai lancé ce jour une pétition pour que Martine Wonner se déclare candidate à la présidence de la République, avec un article explicatif. France-Soir propose une nouvelle pétition de soutien sur son site (en plus de l’autre pétition qui a déjà eu un bon succès).
- Le 19 février 2021, 112e jour de reconfinement. 96e jogging et 33e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis. Dix députés de l’aile gauche de LREM demandent la sortie de l’état d’urgence. Ben alors je vais leur envoyer ma pétition, reprise sur Profession gendarme. Ronald Guillaumont, le webmestre du site, répond à une entrevue sur Radio Grésivaudan à propos de son site et de la « plandémie ». La pétition Martine Wonner présidente a dépassé 100 signatures, parmi lesquelles deux seulement de personnes de ma connaissance. Plusieurs m’ont dit avoir signé mais leur nom n’apparaît pas. Anonymat ? L’une a retrouvé le lien de confirmation dans ses spams et a signé enfin après que je le lui ai signalé, mais je ne peux pas faire ce SAV pour chacun !


- Le 20 février 2021, 113e jour de reconfinement. Piscine (28e fois). Une ligne, c’est-à-dire un quart de la piscine, est prise par les pompiers, et les autres sont bondées. Merci Mme Hidalgo d’avoir fermé toutes les piscines sauf une par arrondissement. Merci l’armée de n’avoir même pas SA piscine pour l’entraînement de ses troupes. En rentrant en Vélib, bouchon monstre créé de toute pièce par la connasse avec ses rues interdites aux piétons pour un week-end sans voiture. « Les bouchons Hidalgo, les bouchons écolo, les bouchons bobo » ! Je tombe sur une nouvelle entrevue de Francis Lalanne sur QG TV, « entendu par la police ». Moins fatigué que lors de sa précédente entrevue, il a un discours informé, construit, clair, argumenté. Il parle de « petits crétins cathodiques » qui viennent faire la pub des labos. Il est cadré sous une balance de boucherie… À faire circuler. Où sont les intellectuels français ? Le seul intellectuel digne de la tradition de Voltaire et Zola, c’est Francis Lalanne. Le Quotidien du M2decin, journal de propagande de Big Pharma, publie un « sondage » édifiant sur la façon dont Véran est apprécié par ses lecteurs, avec une note globale de 3,3 sur 10, et un clivage maximal qui ne nous étonne pas sur le dossier hydroxychloroquine. On note bien sûr que le journal de Big Pharma persiste à tout focaliser sur « hydroxychloroquine », sans mentionner tous les autres traitements… Aux Pays-Bas, la cour d’Appel ne joue pas son rôle et la dictature continue. Putain ! Projet de « méta-chaîne » intitulée « Le Ciel a tout filmé » proposée par Réinfocovid sous l’avatar de Louis Fouché. Les grosses pourritures du « conseil scientifique » retournent leur veste avec leur lenteur habituelle, et le font non pas devant les Français qu’ils ont trompés et ruinés, mais dans… le Lancet ! Citations de cette prose ignoble : « Il n’est plus possible d’utiliser le confinement général stop-start comme principale réponse à la pandémie de COVID-19. Bien qu’attirant pour de nombreux scientifiques et une mesure par défaut pour les dirigeants politiques craignant une responsabilité juridique pour des réponses nationales lentes ou indécises, son utilisation doit être réexaminée, uniquement pour être utilisée en dernier recours. » Mais le lendemain, l’Oberschtroumpf Véran, appuyé par le maire, annonce qu’à Nice, on va peut-être devoir faire un confinement le week-end. Stratégie de maîtres chanteurs, qui durera tant que nous ne prendrons pas les armes. À Nuremberg ! Encore une entrevue de Francis Lalanne au défi de la vérité de France-Soir. Il évoque la propagande et les fake news de la presse gouvernementale qui « agit en réunion ». Pour lui la motion de censure proposée par Mme Wonner n’est pas la bonne solution car il ne faut pas s’en prendre aux marionnettes mais au marionnettiste, le Macron. Je suis partout publie une apologie du Maréchal Pétain sur les contrôles renforcés ce week-end sous prétexte que par malheur il fait beau. Extrait digne de la Gestapo : « En revanche, poursuit-il, les activités physiques en groupe d’adultes sont interdites ». Par ailleurs, « les parcs et jardins, ainsi que les lacs et plans d’eau restent accessibles, mais il n’est pas possible de s’y regrouper au-delà de 6 personnes », précise Didier Lallement. « L’heure n’est pas au relâchement de la vigilance collective », insiste ce grand commis, réputé pour sa fermeté et qui - il le reconnaît volontiers - ne cherche pas à se rendre populaire. » Bravo Je suis partout : ça, c’est du journalisme d’investigation ! Hier dans le même torchon, on avait « Macron se donne « huit à dix jours » pour décider d’une évolution des restrictions » : le tyran décide seul pour 67 millions d’esclaves. La dernière vidéo de Raoult datée du 16 février « Remdesivir et apparition de variants » est difficile à trouver sur le site de l’IHU. Il est un peu énervant à féliciter Macron et Véran de lui avoir permis d’acheter la dernière machine à séquencer. Évidemment il dirige un IHU et doit servir la soupe. Il réitère ses récriminations sur l’absence de publication des séquençages de virus du vison, sans dire qui sont les salauds qui ne partagent pas leurs infos, et il réitère ses accusations contre les apprentis-sorciers qui ont engendré des mutations avec le Remdesivir (« agent mutagène »). Précision importante sur le risque de réinfection avec un nouveau variant : pour Raoult c’est une bonne nouvelle, ce risque serait limité à 1 à 2 %. Il est optimiste sur une immunité naturelle en passe d’être atteinte selon lui à Marseille, qui devrait comme la grippe protéger au moins un certain temps.


- Le 21 février 2021, 114e jour de reconfinement. Un slam de Govrache entendu dans l’entrevue de Ronald Guillaumont (ci-dessous). Une bombe : le dialogue John Ioannidis / Didier Raoult en visio, dans l’amphi de l’IHU, sur le site de l’IHU. Attention : pour avoir les sous-titres en français il faut bricoler dans la barre en-dessous. Et la vidéo du cours de Perronne à l’IHU va incessamment paraître ! Fabrice di Vizio faisait le point le 17 février au micro d’André Bercoff sur les actions auprès des tribunaux pour annuler les mesures délirantes des préfets sur le port du masque en extérieur. Encore une super-centenaire de 110 ans assassinée par les khmers blancs de la médecine : Marie-Claudine Fourrier, 110 ans, « vaccinée » le 27 janvier et décédée le 3 février.
- Le 22 février 2021, 115e jour de reconfinement. Piscine (29e fois, peu de monde ce lundi). Publication ce jour du cours du Pr Christian Perronne à l’IHU de Marseille le 18 février. Il commence par un vibrant hommage à Raoult et à ses collègues. France-Soir nous annonce que ça chauffe pour les gouverneurs démocrates de Californie et de New York qui risquent la prison pour leurs mesures que moi je qualifie de coronazisme, car confiner tous les vieux malades avec les bien portants pour tous les faire crever plus vite, je ne vois pas d’autre nom. Je suis pas poli, désolé, mais les nazis étaient très polis comme criminel et ils savaient apprécier la grande musique et le bon vin. Alors les coronazis français ont décidé d’enfermer les Niçois en camps de concentration le week-end, contre l’avis des abrutis du conseil scientifique publié en catimini dans le Lancet. C’est pas grave ce sont que les Niçois. Mais rappelez-vous, pour la mesure débilo-nazie du confinement à 18h, les coronazis avaient commencé par une région, puis une autre, donc chers lecteurs, continuez à vous enfoncer la tête dans le sable, surtout n’apostrophez pas vos élus locaux, et ne parlez que de la pluie et du beau temps et de la dernière affaire de pédophilie ou d’inceste, vous obtiendrez le con sans suce. Je n’avais pas encore écouté l’entrevue d’Arnaud Upinsky, mathématicien qui dénonce (comme Lalanne) le crime d’État de Macron et le mensonge devenu vérité.
- Le 23 février 2021, 116e jour de reconfinement. Piscine (30e fois). Nouvel article comme toujours très détaillé du Dr Gérard Delépine qui rebondit sur les propos des irresponsables du Conseil scientifique qui ont retourné leur veste, à la fois sur le confinement et sur le vaccin. Et ils ne démissionnent pas ! Profession gendarme reprend une entrevue de Me Virgine de Araujo-Recchia qui participe au Nuremberg du covidisme. Je découvre un excellent montage (un peu long) des propos de Jean-Marie Bigard sur le « Complotisme », à faire circuler. Entrevue du Pr Perronne sur 39°9 par Jeanne Baron. L’enquête sur le délinquant Francis Lalanne avance au galop, alors que celles contre Jérôme Salomon, Véran, Hirsch, etc., sont des plus ralenties. Cherchez l’erreur ! Entrevue de Martine Wonner sur CABTV. Elle revient sur son parcours et dit ses inquiétudes sur la Macronie et la façon méprisante de Véran de lui répondre le 9 février, qui n’est pas qu’un affront à elle mais à la démocratie.
- Le 24 février 2021, 117e jour de reconfinement. Piscine (31e fois). Les Bruxellois mettent bas les masques. Le Français moutonnier en est encore loin ! Moi je ne le mets plus dans les rues, sauf quand je vois une bagnole de flics, et encore. Je crois qu’ils s’en foutent maintenant. Didier Raoult a déposé plainte contre un des nazillons de Big Pharma qui l’avaient discrédité. Il est de plus en plus difficile de trouver par les moteurs de recherche des infos intéressantes sur Raoult, car ils les noient volontairement sous des pages et des pages de cancans de presse de caniveau. Grâce à Réinfocovid, j’ai découvert un site formidable « Le collectif des citoyens qui aimons nos droits », qui propose un document en cours de réalisation intitulé « manuel de survie en dictature ».
Nouveau point statistique sur les chiffres du 23 février. Le point de comparaison est le mardi 16 février (source : Eficiens). France : sur les dix derniers jours, 340 morts par jour en moyenne et 18 127 tests positifs / jour au lieu de 402 morts et 17 180 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests remonte à 6,5 % au lieu de 5,9 (sur 7 jours glissants), le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) est à 25 660 / 3435 au lieu de 26 239 / 3348. Pour une vision critique de ces chiffres, un article de Yannick Colleu paru ce jour permet de comprendre la manipulation. Italie : les chiffres d’hospitalisations ont poursuivi leur baisse avec un minimum le 17/02 hospi et réa (17725 / 2063 avant de remonter à 18295 / 2146 le 23/02). Morts : 299 par jour ; 12 134 nouveaux tests positifs par jour, au lieu de 317 morts / jour et 11 450 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 6 826 tests positifs et 379 morts au lieu de 6 776 tests positifs et 428 morts. Royaume-Uni : 10 783 tests positifs et 440 morts en moyenne, contre 12 900 tests positifs et 612 morts. Espagne : sur les 11 derniers jours 9581 tests positifs en moyenne, et 303 morts au lieu de 14 032 tests positifs en moyenne, et 417 morts. Suisse : 966 tests positifs par jour, contre 1 128 ; 175 décès au lieu de 211 dans les 10 derniers jours. Taux de positivité à 4,67 %. Belgique : le nombre de morts continue à baisser et les tests positifs remontent (32,2 morts / jour et 2058 tests positifs sur les 10 derniers jours contre 39,8 et 1 733). Les autres marqueurs sont négatifs (1707 / 355) au lieu de 1601 / 312 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte à 6,5 % contre 5 % la semaine dernière. Suède, sur les 11 derniers jours, 26 morts par jour en moyenne au lieu de 34, et 3060 tests positifs / jour au lieu de 2 710 : toujours en amélioration dans ce pays non-confiné ! États-Unis : 68 580 tests positifs et 1 839 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 95 200 tests positifs et 2 575 morts. Brésil : 44 660 tests positifs et 988 morts en moyenne sur les 9 derniers jours au lieu de 42 420 et 992 morts. Inde : 12 520 tests positifs et 92 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 11 095 tests positifs et 92 morts.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 23 février à 23 h45) : 111 974 905 tests positifs et 2 481 140 morts (au lieu de 109 371 850 tests positifs / 2 414 174 morts). Progression comparée sur les 19 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 603 055 tests positifs et 66 966 morts au lieu de 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 cas, et de 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La tendance à la baisse enregistrée depuis trois semaines se confirme, avec une amélioration plus spectaculaire encore que la semaine dernière (- 18 % au lieu de - 5,5 % de morts !). Ce point hebdomadaire confirme encore plus que les branquignols qui tyrannisent la France ne sont pas des branquignols, mais des criminels avec leurs couvre-feu qui aggravent la situation dans un contexte international où elle s’améliore. Le jour est proche où ces criminels seront jugés.
- Le 25 février 2021, 118e jour de reconfinement. Piscine (32e fois). Il se trouve qu’hier, comme j’envoyais un message de récriminations contre les vomissures de l’avocat Régis de Castelnau sur Francis Lalanne, avec copie à Michel Onfray, celui-ci m’a répondu directement, un rien énervé. Je reproduis ici une partie de ma réponse à propos du mot « coronazisme » qui le faisait tiquer. Cela peut intéresser le lecteur de mon journal, car si je suis conscient que j’abuse de l’insulte dans ce journal intime / extime, ce n’est pas non plus totalement gratuit : « Comme vous semblez croire que j’ai atteint le point Godwin avec le terme "coronazisme" que vous avez relevé dans mon courriel, permettez-moi de citer trois sources qui vous permettront peut-être de revoir votre point de vue sur la question :
1. « Haim Yativ et le Dr Seligmann déclarent que pour eux « ceci est une nouvelle Shoah » devant la pression des autorités israéliennes pour vacciner les citoyens. »
2. Barry Shaw, associé principal à l’Institut des Études Stratégiques d’Israël utilise le mot "fascisme" à propos de la politique sanitaire en Israël : « Le gouvernement a suivi le « mouvement fasciste mondial » en interdisant aux médecins consciencieux et compatissants de respecter leur serment d’Hippocrate, l’un des documents les plus engageant de l’histoire, « le devoir sacré des médecins de soigner les malades au mieux de leurs connaissances et de leurs capacités et de préserver la vie privée de leurs patients. »" […] "Interdits, après des siècles, d’affirmer leur code d’honneur ancestral, de nous guérir au mieux de leurs capacités par le truchement d’ordres fascistes imposés selon lesquels ils doivent remettre leurs patients personnels à l’État. »
3. Et même le Secrétaire général de l’ONU parle de "violations des droits humains" avec des termes qui devraient vous toucher ("faire taire les médias indépendants"). « Les quatre coins du globe sont touchés par des violations des droits humains », a alerté, lundi, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, à l’ouverture de la 46e session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, 22 février 2021.
J’espère que vous ne récuserez pas les 2 premiers témoignages sous prétexte que France-Soir est qualifié de "site complotiste" par les journalistes mainstream qui ne leur pardonnent pas d’avoir été les premiers à révéler le complot du Lancet à propos de l’hydroxychloroquine. Je trouverais d’ailleurs très élégant de votre part, et de la part de Stéphane Simon, qui a été interviewé par France-Soir à propos de votre courageux reportage au Haut-Karabagh, de soutenir France-Soir dans la tentative allez, on va dire "stalinienne", de censure de Bachelot et du macronistan. »
Bon, je ne pense pas qu’il me répondra, mais je ne renonce pas à faire entendre raison aux gens qui la perdent parfois, fussent-ils Michel Onfray. Je lui ai aussi écrit, et j’en resterai là pour ce journal : « Votre attitude face à cette tyrannie sanitaire me déçoit, c’est tout, pour l’instant. J’attends que vous repreniez conscience. C’est vous qui vous êtes affiché aux côtés de Didier Raoult dans un premier temps, puis l’avez lâché, ce n’est pas moi. »

« J’ai rêvé qu’on se faisait la bise » par Anonyme, près de l’hôpital Saint-Louis, Paris Xe.

Hier à vélo le soir (en mode « couvre-feu nique ta mère ») j’ai photographié cette œuvre de street art : « J’ai rêvé qu’on se faisait la bise » par Anonyme.
Deux nouvelles vidéos pédagogique de « Décoder l’éco » consacrées, l’une à « la moisson des morts à travers les âges », l’autre à « La dictature des tests ».
La vidéo de la semaine de Didier Raoult est publiée ce jeudi, intitulée « Peut-on contrôler l’épidémie de COVID-19 ? ». Il revient sur la conférence de John Ioannidis (le meilleur épidémiologiste du monde) donnée en visioconférence à l’IHU la semaine dernière. Véran s’en torche le cul, bien sûr, mais « toutes les mesures que nous avons prises pour contrecarrer le covid sont inefficaces ». Elles n’ont été efficaces que contre la grippe et d’autres infections. Analyse des « résultats » de la « vaccination » en Israël par Xavier Bazin : contrairement aux « informations » triomphalistes dignes de publicité rédactionnelle de la presse d’État, l’évolution de l’épidémie est similaire à la plupart des pays qui ont bien moins voire pas vacciné, ni confiné leur population ! J’ai réussi pour la première fois ce jour à intervenir dans l’édition d’André Bercoff qui recevait Xavier Azalbert. Malheureusement celui-ci était déjà parti quand j’ai pu intervenir, entre 1h17 et 1h22 du podcast que vous pouvez trouver. Malgré le mauvais son, j’ai réussi à toute vitesse à faire passer mon message sur le fait que le Lancetgate, le plan fer à cheval, la guerre d’Irak n’étaient pas des fake news mais des complots et qu’il faudrait juger les comploteurs… Mais il est difficile de faire passer tout ça quand on vous coupe la parole à tout bout de champ… j’ai aussi réussi à mentionner Profession gendarme.
- Le 26 février 2021, 119e jour de reconfinement. Piscine (33e fois). « La mairie de Paris va proposer trois semaines de confinement », nous apprend l’AFP. Mon commentaire sur cet article : « Eh ça y est, la Tyrannidalgo fait de la surenchère avec le Macrovéranistan. Avec son "conseil scientifique" made in Paris 100 % AH-PH. Raoult avec Ioannidis au terme d’une gigantesque étude scientifique conclut que le confinement aggrave les choses donc Tyrannidalgo fait le contraire avec le Martin Hirsch dans son conseil "scientifique"… Et ça veut être président de république aussi, c’est donc l’école de la tyrannie ? » Ça c’est côté collaboration ; côté Résistance, la Coordination Santé Libre propose une nouvelle opération Sport sur Ordonnance ce dimanche 28 février Place de la République à Paris, mais il y en a eu partout en France. Bravo ! Castex traite de « fadaises » la proposition de la Tyrannidalgo sur le confinement de trois semaines et après open bar. D’un côté on est rassuré, d’un autre côté c’est Pol Pot qui se moque d’Enver Hoxha.

« Laissons la peur du virus aux bêtes à cornes »


- Le 27 février 2021, 120e jour de reconfinement. 97e jogging et 34e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq, soleil et ciel bleu. J’ai repiqué des images de mai 1968 qui pourraient être détournées sur le covidisme. À votre bon cœur… France-soir nous permet d’accéder à un document important sur le parlement européen et les « vaccins ». Selon Voltaire.net, « Le G7 donne le pouvoir à Bill Gates contre la Covid et relance la globalisation ». Eh oui, c’est ce monsieur qui va décider de valider les « vaccins » de Pfizer et AstraZeneca uniquement pour l’instant. Mais il n’y a aucun « complot » ! Le Média fait le point en 10 minutes de vidéo sur le scandale de l’attribution au cabinet McKinsey d’une partie de la gestion de la crise, passant au-delà de la myriade de haut-fonctionnaires grassement payés du millefeuille de la santé. Encore une vidéo de plus d’une heure du Dr Louis Fouché pour Nexus, en hauteur de Marseille, où il a le temps de développer. Il évoque la censure délirante de Youtube et consorts. Par exemple, on n’a pas le droit de faire de l’humour sur le covid. La vidéo de Reinfocovid sur la fausse consultation aurait été censurée au bout de 4h ! Les journalistes lui coupent la parole alors qu’il fait un parallèle intéressant avec ce qui a été reproché aux médecins nazis à Nuremberg, et aux initiateurs des « sacrifiés d’Alabama ». Une recherche Internet m’a appris l’existence du scandale de l’Étude de Tuskegee sur la syphilis, en Alabama. Effectivement. Mais pourquoi lui avoir coupé la parole ! Tout est passé à la moulinette, c’est un peu la limite de ces vidéos répétitives trop longues de Fouché, qui devient une star, mais qui parmi les moutons va aller au bout d’une heure vingt de Fouché ? Mieux vaudrait saucissonner cela en épisodes de 15-20 minutes.

https://www.youtube.com/watch?v=CXOd63CbbW4

Nouvelles de la VÉRITÉ BRUTALE #5 par Amélie Paul. Version non censurée sur Odyssée.

- Le 28 février 2021, 121e jour de reconfinement. Étonnant, Le Figaro laisse passer une information complotiste sur la manipulation de l’opinion par le gouvernement (en l’occurrence Gabriel Attal) qui corrompt les « influenceurs ».

« L’État nous pisse dessus. Les médias nous disent qu’il pleut »

Ce graffiti photographié cette nuit (et sans masque !) rue Saint-Maur à Paris (non loin de la rue Oberkampf) peut nous inspirer pour renouveler les slogans de 1968. La fabrique de l’ignorance : comment les industriels instrumentalisent la science est un documentairediffusé sur Arte le 23 février 2021. J’ignore s’il restera de diffusion gratuite. Il est formidable quand on l’applique à la gigantesque entreprise de désinformation qui marche à donf actuellement y compris chez les enseignants-moutons ! Un moyen pour détourner les commissaires politique du coronazisme, puisque ce documentaire a l’habileté de ne pas aborder la question du covid. Un très intéressant article du Gal Dominique Delawarde propose un « Point de situation du Samedi 27 février 2021 » sur la pandémie, en forte régression naturelle, comme le révèle aussi mon point hebdomadaire, mais ce monsieur a colligé un nombre impressionnant de données, mis en graphiques et tableaux. Mon sport aujourd’hui n’a été ni piscine, ni jogging, mais j’ai participé à l’opération Sport sur Ordonnance ce midi, place de la République. Un grand moment, où j’ai retrouvé deux amis, et fait la connaissance d’une personne qui m’a mis en contact… mais si ça donne suite, j’en parlerai. J’ai adhéré au collectif Ami entends-tu qui co-organise avec la Coordination Santé Libre cette manifestation, semble-t-il tous les dimanches (dans différents lieux en France). J’ai adhéré, je suis le… 1011e. Formidable !

Ami entends-tu, Sport sur ordonnance, Paris, République, 28 février 2021.

Nouvel article du Dr Gérard Maudrux sur France-Soir, encore à propos de l’Ivermectine, que les officines de santé criminelles que ce soit en France ou à l’OMS, persistent à ignorer (mais une promesse a été faite de donner une réponse bientôt). Conclusion du Dr : « En attendant, chaque mois perdu pour lire 40 études déjà lues dix fois, c’est 12 000 morts de plus chez nous. »

- Retour au début de l’article.
Si ce billet ne vous est pas paru inutile, faites tourner…

- Et ça continue dans le tome 6 de ce journal (mars-avril 2021).

Lionel Labosse, augmenté entre le 1er janvier et le 28 février 2021.


© altersexualite.com 2021