Accueil > National-covidisme > Journal de la chute & décadence du national-covidisme : L’apocalypse (...)

État de mort clinique du délire national-covidiste

Journal de la chute & décadence du national-covidisme : L’apocalypse covidiste s’éternise (13), mai-juin 2022.

Mélencron & Machon sont dans un bateau. Chibritte tombe à l’eau ?

samedi 14 mai 2022, par Lionel Labosse

Si vous préférez Greta Thunberg à Louis Pasteur, vous n’avez pas apprécié mon Journal de confinement, ni mon Journal de déconfinement (1) mai-juin, ni mon Journal de déconfinement (2) juillet-octobre, encore moins le Journal de reconfinement (1), octobre-décembre 2020, le Journal de reconfinement (2), janvier-février 2021, le Journal de reconfinement (6), mars-avril 2021, le Journal de reconfinement (7), mai - juin 2021 et le Journal de redéconfinement (8), juillet-août 2021, puis le Journal de vaxinofolie (9) (septembre-octobre 2021) et le Journal d’hybris macrono-véraniste (10) (novembre-décembre 2021), puis Vers l’apocalypse covidiste ? (11) (janvier-février 2022) et L’apocalypse covidiste traîne en longueur (12) (mars-avril 2022). Alors achevez votre infarctus en lisant ce 13e tome, mai-juin 2022, avec toujours une recension des meilleurs articles, et l’épluchage hebdomadaire des statistiques, jusqu’à la chute du macronistan et la recoronaquista, si cet enfer a jamais une fin. Vous pouvez commencer votre lecture au 1er mai, au 15 mai, au 1er juin, au 15 juin, ou aller directement à la fin de l’article. Désolé pour les fautes d’orthographe et menues erreurs, car je n’ai pas le temps de relire ! Ah ! j’oubliais : comme un médecin – pardon, je reprends : comme un médecin honnête – qui déclare ses conflits d’intérêts, je déclare mes conflits d’intérêts pour que les choses soient claires et nettes : je suis raoultiste et fier de l’être. Cela veut dire en bon français que je suis un criminel de guerre nazi, que j’ai tué 6 millions de juifs, que chaque matin j’assassine une petite vieille, et sodomise deux petits garçons, bref, je suis « complotiste ». Donc vous voilà prévenus, vous pouvez tout de suite retourner lire vos sites collaborationnistes préférés, laissez-nous tranquilles et on se retrouvera à la coda. Si vous décidez de continuer la lecture, c’est que vous êtes aussi « complotiste » et que vous souscrivez aux 10 points de mon antisèche pour complotosceptiques. Vu la controverse, j’ajoute ici les trois liens les plus intéressants concernant la question de l’inutilité des masques : Laissons les médecins prescrire & Résistance mondiale. Si vous voulez rejoindre les citoyens en lutte contre les covidistes qui ne cachent plus leurs desseins désormais, vous trouverez sur cette page une association proche de chez vous. Une ressource très utile est cette page de Patrick Martin (brionnais.fr) qui recense tous les articles marquants de la « Chronique de la Grande Guerre de la quinine et de ses dérivés ». Depuis le 12e tome, la chronique du #brigittegate, qui couvre la période décembre-février a fusionné avec ce journal. Le suspense est à son comble : qui de Mélencron ou de Machon tirera les marrons du feu ? À moins que ce ne soit la petite poule rousse ?


 Le 1er mai, 121e jour de recoronaquista. 158e jogging et 95e de reconfinement, à Sens, ce midi (eh oui, les piscines sont fermées le 1er mai, alors que de plus en plus de magasins sont ouverts, dans l’indifférence de la « gôche »). Le dernier datait du 24 mars ! Pas de souci sur le parcours, mais légères courbatures toute la journée, ce qui est plutôt bon signe. L’énarque Éric Verhaegue, que je tanne personnellement depuis des mois, a courageusement attendu la réélection de macron pour ENFIN avoir le courage de juste mentionner l’existence de notre affaire… Son article contient à peu près 0 information, et bien entendu pas un lien vers Pressibus. Que disais-je l’autre jour à propos de torchons et de serviettes, ou plutôt de star system ? Un paragraphe laisse rêveur sur l’entre-soi qui règne même dans la sphère, je veux dire la haute-sphère complotiste : « J’ai récemment organisé un dîner à la maison et, à ma grande surprise, les six convives que j’avais invités ce soir-là (et qui ne se connaissaient pas entre eux) ont spontanément parlé des détails révélés par Xavier Poussard sur la vie privée de Brigitte et d’Emmanuel Macron. Et j’ai brutalement mesuré l’impact politique que cette affaire avait sur l’opinion publique ordinaire en France. » Bon, cela dit, l’important est de savoir si une fois l’abcès percé après la bataille, d’autres courageux ouvriers de la 11e heure vont s’engouffrer dans la brèche. Après tout, ils y seront entre eux, pas emmerdés par l’odeur des gueux que nous sommes !

Brigitte Trans-proof-essor. Inclus dans ce coffret : un CAPES !
© anonyme / NBI


 Le 2 mai, 122e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Après un séjour roboratif, je rentre sur Paris. Je tombe sur un « communiqué officiel » de Natacha Rey daté du 26 avril, où elle parle de « son avocat » sans préciser qu’il s’agit dorénavant de Carlo Brusa, et prétend être persécutée, alors que nous savons par Xavier Poussard que c’est Carlo Brusa qui lui a demandé de se faire discrète. Les amies Marie-Charlotte et FloFlo la guerrière interprètent une chanson sur canapé « Battez-vous », parodie d’une chanson hyper-connue dont j’ignorais l’existence, « Battez-vous » de Brigitte, avec à la fin deux bogosses qui se roulent des pelles furieuses au lieu de se battre !
 Le 3 mai, 123e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Je suis très content de découvrir un article de Nicole Delépine qui développe ma réflexion sur la pouffe à Véran : « Le string de Coralie pour masquer le McKinsey de Véran ». Elle oublie juste de dénoncer les autres scandales que cache ce string. Le 30 avril, Didier Raoult avait été interviewé calmement (et en français) par une journaliste d’une chaîne chinoise. J’apprends par la bande que Éric Verhaegue, pour avoir publié enfin ce petit article où il ne nous apprend rien, est quand même harcelé par un chien de garde de la macronie (un type qui se prétend journaliste) qui semble payé pour ça. En allant à la piscine qui n’est pas la mienne, en vidange cette semaine, je colle un auto-collant (un seul) sur une affiche covidiste dans un magasin, et j’arrache une affichette covidiste sur le masque obligatoire devant une école élémentaire. Je me fais interpeller par deux flics en civil qui me cassent les couilles un moment. Je leur explique que j’ôte des affiches illégales et obsolètes. Je dis à celui qui avait l’air d’être le chef (plus jeune que l’autre que s’il a des enfants il devrait être content que ces obligations aient disparu. Il répond qu’il a des enfants vaxinés, et que si ces affiches sont inutiles ce n’est pas à moi de les enlever (je le l’ai juste décollée, je n’ai rien cassé). Il me demande de la remettre « au proviseur », ce qui s’avère impossible, la colle étant inactive sans doute depuis un an ou plus. Il sonne. Je lui fais remarquer que ce sont les vacances scolaires. Bref, ce pandore macroniste qui prétend avoir un enfant ignore cela et qu’une école a un directeur et non un proviseur. Je lui ai dit que dans ce quartier il ferait mieux de s’occuper de dealers et de voyous plutôt que de perdre son temps avec des gens qui paient leurs impôts et font du nettoyage urbain. Bref, depuis presque un an que je fais ça, c’est le premier flic bourrin de ce style que je rencontre. Il aura sans doute de l’avancement, c’est ce genre de poulets qu’affectionne l’amateur de repris de justice antillais au torse en sueur. Ironie du sort, le jour même, pendant que ce type s’occupait de mon cas, des collègues à lui étaient agressés à quelques dizaines de mètres. Il est sans doute très fier de sa journée. Moralité chers flics : laissez faire les trafiquants, et ne vous attaquez qu’aux « suprémacistes blancs » qui pullulent dans le quartier et menacent la tranquillité publique en pratiquant la liberté d’expression. Même les médias gouvernementaux sont obligés d’évoquer les recours de soignants contre la loi fasciste de macronescu-veran-tan-plan. Sinon nous adressons toutes nos condoléances à Mme la 1re Iel : « Brigitte Macron en deuil : son beau-frère est mort, elle rejoint les siens à Amiens ». Le Quotidien du médecin publie un article « Macron n’exclut pas la réintégration des soignants », surtout intéressant pour les commentaires des médecins abonnés. Un vrai changement de ton. Ils ont enfin compris qu’ils s’étaient fait enculer jusqu’au trognon (enfin tout en multipliant leurs revenus par 10 ou 20 pour les plus corrompus). La vidéo du mardi du Pr Raoult s’intitule « Providence et progrès ».
 Le 4 mai, 124e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Je suis en train de lire le livre de Charles Prats Cartel des fraudes (Ring, 2020). Parmi la flopée de fraudes himalayennes révélées par le magistrat et ignorées par le pouvoir sous prétexte que « ça ferait le jeu de l’extrême drouâteuh », je relève l’affaire « Une filière bien rodée pour les tuberculeux géorgiens » révélée par Le Parisien. Cela fait écho à la façon dont le Pr Raoult a été harcelé pour des affaires de recherche sur la tuberculose ou autres, où l’on est allé pinailler sur des vétilles, comme ceci : « Selon l’ANSM, les essais ont été engagés sans obtenir l’avis obligatoire d’un comité indépendant ni, parfois, le consentement de tous les patients examinés. C’est par exemple le cas de prélèvements rectaux réalisés au début des années 2010 sur des enfants atteints de gastro-entérite. Pour des dizaines d’entre eux, le consentement des parents manque à l’appel. » On parle d’autorisation des parents pour collecter du caca pour des recherches, dans un pays où l’on s’est passé de leur autorisation pour faire injecter des enfants d’un produit expérimental, et où une filière organisée nous coûte 13 millions par an pour soigner des étrangers ! Il faut saluer le médecin résistant Denis Agret qui a été lourdement sanctionné par l’armada coronazie pour délit de pensée libre. J’ai isolé le dialogue entre Carlo Brusa & Natacha Rey, extrait de « Tout sauf Macron » épisode 4/5, de Hayssam Hoballah, diffusé le 31 mars 2022. Ce dialogue prend tout son sens rétrospectivement quand on sait que Me Brusa est dorénavant l’avocat de Natacha Rey. Marc Doyer a annoncé le décès de son épouse Mauricette de la maladie de Creutzfeldt-Jakob contractée quinze jours après la deuxième injection Pfizer.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 3 mai. Le point de comparaison est le mardi 26 avril. France : Le record à 500 000 est bien derrière nous ; hier nous avons eu 67 000 tests positifs (au lieu de 97 500 mardi dernier), avec un taux de 23,51 % de positifs au lieu de 28,65 %. Que de temps et d’argent dilapidés pour un gros rhume ! Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse enfin significativement, à 22 849 / 1498 au lieu de 24 703 / 1667 ; bref, même dans notre pays de vaxinateurs fous, la fin de cette fausse épidémie semble enfin en vue. Réseau Sentinelles : sur la semaine 17, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa baisse à 43 cas pour 100 000 habitants contre 52 cas en semaine 16 (taux consolidé contre 62 en taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 3 mai à 18 h30) : 514 426 762 tests positifs et 6 238 869 morts (au lieu de 510 620 922 tests positifs / 6 224 259 morts). Progression comparée sur les 84 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 805 840 tests positifs et 14 610 morts (cela nous donne une mortalité en baisse de 0,38 % contre 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 14 semaines précédentes) au lieu de 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Baisse du nombre de tests positifs, baisse du nombre de morts. La courbe interrompue la semaine dernière sans doute à cause d’un nombre de morts ou de tests déclarés en paquet a posteriori a repris sa baisse continue qui va vers une disparition.


 Le 5 mai, 125e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Parution du 2e numéro de nos « Caquets ». Pas mal, non ? Nouvelle étude relayée par un article paru le 1er mai, qui démontre l’inutilité et la NOCIVITÉ du port du masque. Article très instructif publié par France-Soir : « Vijaya Gadde, l’avocate qui a transformé Twitter en organe de propagande ».

Chibritte Premier Ministre. Votez le 12 juin !
© anonyme / Perruques jaunes


 Le 6 mai, 126e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Voici une exclusivité « Perruques jaunes », à partager, car Iel le vaut bien ! Intervention du Pr Raoult ce matin sur Europe 1, dont un internaute a extrait 2 minutes de mise au point sur le vaccin et la Polio, à envoyer à ceux qui établissent un parallèle abusif entre l’injection covid Pfizer et les vaccins traditionnels dont celui contre la polio. Raoult est d’ailleurs monté à Paris, fait extraordinaire. Le voici chez André Bercoff aujourd’hui, pour un peu plus d’une demi-heure. Il évoque le pognon de dingue que s’est fait Pfizer sur le dos de cette fable du covid. À une question d’un auditeur sur les soignants suspendus, il répond en évoquant la différence entre « persévérance » et « persévération » (« la persévération peut être la persévérance de l’investigation en absence de nouvelle donnée ou au contraire l’absence de reprise de l’investigation en présence de nouvelle donnée. Dans ces deux cas la personne persévère (dans l’investigation ou dans son choix) alors qu’elle ne devrait pas. »). Excellente définition de la pathologie dont souffrent veran-tan-plan, macron, et derrière eux les journalistes et médecins de plateaux télé. Voici la nouvelle vidéo de la chanson de Francis Lalanne « La Gente Come Noi » réalisée pour Réaction 19. C’est pas pour nous vanter, mais Francis (que j’adore) fait moins de vues que nos petites vidéos ! Le Figaro se fend d’un article sur le livre de l’horrible covidosceptique antivax Laurent Toubiana
 Le 7 mai, 127e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Un procès en référé contre Pfizer aura lieu le 22 mai en région PACA, pour faire reconnaître les effets secondaires. J’ai terminé le livre de Charles Prats Cartel des fraudes (Ring, 2020). C’est très mal écrit et l’éditeur n’a fait aucun travail, ce qui prouve cependant que – hélas ! – aucun nègre n’a rendu la lecture agréable. Cependant on apprend des tas de choses, et notamment je crois que les fraudeurs en herbe se sont précipités sur le livre pour découvrir des voies qu’ils ignoraient. On découvre par exemple que les fraudes délirantes de professionnels de la santé dont on entend parler depuis des lustres sont toujours gobées alors qu’un logiciel rudimentaire permettrait de les débusquer. Il est question pour ne donner qu’un exemple, d’un médecin qui facture 150 consultations un premier mai ! Je suis déçu par une partie de la conclusion. En effet, après avoir démontré page après page que l’ensemble des politiciens, des journalistes & des hauts fonctionnaires, à de rares exceptions près, ont toujours fait tout leur possible pour laisser la fraude s’étendre & perdurer, pour en minorer la gravité et utiliser la gousse d’ail « extrême drouâteuh » pour disqualifier toute tentative d’agir, on s’attendrait à une conclusion en forme de dénonciation de ces corrompus et un appel à tout faire pour s’en débarrasser et se coltiner enfin le boulot. Or que nenni, Charles Prats ne voit aucune corruption dans le laxisme de ces braves gens. La seule solution qu’il propose, c’est le contrôle social avec l’identité biométrique instillée dans les cartes vitales. Histoire de culpabiliser et de fliquer encore plus les contribuables honnêtes. Or la mise en place des documents d’identité biométriques a-t-elle contribué à limiter l’immigration illégale et la fraude ? Il sait très bien que non. Donc nous serons toujours plus fliqués (nous) et les fraudeurs auront toujours open bar, avec un pourcentage dans la poche de ceux qui laissent faire ; ne vous inquiétez pas pour eux.
 Le 8 mai, 128e jour de recoronaquista. 159e jogging et 96e de reconfinement, canal de l’Ourcq, ce midi. Je dois me forcer à au moins un tous les 15 jours, pour éviter les courbatures de 4 jours. Article de Closer sur l’investiture d’Emmanuel Macron : « sa femme, Brigitte, et sa mère, Françoise, assorties en blanc pour l’occasion ». Et un Zapping spécial de Yoyo sur l’investiture, à pisser de rire ! Cet après-midi, nous avons tourné le 3e épisode de « Au pays de Jean-Briche ». On se professionnalise. C’est la première fois que j’ai écrit entièrement le scénario et le dialogue, ce qui ne nous a pas empêchés d’improviser, mais c’était plus structuré. Sortie le 12 mai.
 Le 9 mai, 129e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Bonne nouvelle, la pétition internationale sur le sujet de la vaccination des enfants et signée par 100 médecins français, a franchi le cap de la sélection pour passage en commission. Ce fut un travail de longue haleine pour obtenir ce résultat dont celui de Michèle Rivasi, députée européenne française et d’une équipe de femmes déterminées. On peut écrire aux députés de la Commission COVI pour exprimer le plus grand nombre de soutiens possibles à la pétition et attirer l’attention sur les carences des dossiers d’AMM et les données de pharmacovigilance, et suivre la session du 12 mai, de 9 h à 12 h. Le pape covidiste et mondialiste François, 85 ans, a l’air complètement ravagé. S’il pouvait dégager celui-là, ça serait une sacrée bonne nouvelle. Pourquoi s’accrochent-ils au pouvoir ces cancrelats ? Son prédécesseur a créé un précédent en démissionnant ; pourquoi ne pas le rejoindre dans un Ehpad spécial papes ? On pourrait y foutre aussi la reine d’Angleterre, Klaus Schwab, Soros et toute la clique ! Fanfan & Pénélope Fillon ont été jugés en appel (reste la cassation) à des peines assez lourdes (mais qui risquent de se traduire comme pour Sarko par un bracelet électronique ; ils vont fonder un club sélect). Un extrait de la cérémonie d’investiture de l’éborgneur est isolé sur Youtube, où l’on voit le « Jean-Michel Trogneux » de 2017 soi-disant identifié par les Dupont & Dupond du journalisme. Or la Chibritte passe devant sans le calculer, et le manu lui claque une bise rapide en passant, sans un mot, et le type est seul au monde, sans un membre de cette famille nombreuse récemment endeuillée pour lui tenir compagnie, cela alors même que ces Jean-Foutre savent bien que des milliers de « complotistes » guignaient cette émouvante scène familiale !
 Le 10 mai, 130e jour de recoronaquista. Profession Gendarme publie un article de Nexus sur un livre traduit de l’américain qui devrait cartonner : Aux origines de la « théorie du complot », de Lance deHaven-Smith. Interview retentissante de l’ex-députée macroniste Frédérique Dumas par André Bercoff, qui balance bien. J’avais raté un numéro de « Prune de secours » : « Rigide Macron le retour », qui date de janvier 2022 et donc reprend des hypothèses un peu datées dorénavant, avec toujours un fond je suis désolé de le dire, un peu homo/transphobe. J’ai eu une fausse joie en lisant le titre de cet article : « Affrontements en France : cinq morts, des coups de feu tirés depuis la résidence du Premier ministre ». Ah non merde, au Sri Lanka ! Témoignage bouleversant chez André Bercoff d’Adrien Bocquet, ancien fusilier de l’armée française, auteur de Lève-toi et marche grâce à la science. Il est d’ailleurs incroyable que Bercoff ne relance pas son invité, qui déclare avoir en sa possession des vidéos de crimes de guerre perpétrés par des nazis ukrainiens (« Azov ») sur des soldats russes prisonniers. La vidéo du mardi de Raoult s’intitule : « Épidémies : Modèles mathématiques ou astrologie ? ».

Dupont-Maserati : c’est Dupond & Dupont !
© anonyme


 Le 11 mai, 131e jour de recoronaquista. Le garde des sceaux Éric Dupond-Moretti est sous la menace d’un procès devant la Cour de justice de la République. Le journaliste de l’AFP qui signe l’article n’en profite pas pour rappeler que notre ami a pour habitude de faire ses petites emplettes de Maserati en espèces. Encore un article génial de Pierre Chaillot (Lécot) pour France-Soir sur « le scandale du Rivotril ». J’adore Pierre : « quand on ne soigne pas les gens, ils survivent moins bien, mais pire, quand on les euthanasie, ils ont tendance à mourir. » Les hommes sont mortels, or Socrate est un homme, donc Socrate est mortel ! Trêve de plaisanterie, on a tort de médire : les nazis facturaient la balle à la famille lors de la Shoah par balles ; veran-tan-plan ne fait pas payer l’ampoule de © Riverantril : c’est offert !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 10 mai. Le point de comparaison est le mardi 3 mai. France : Le record à 500 000 est bien derrière nous ; hier nous avons eu 56 500 tests positifs (au lieu de 67 000 mardi dernier), avec un taux de 20,5 % de positifs au lieu de 23,5 %. Que de temps et d’argent dilapidés pour un gros rhume ! Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore significativement, à 20 499 / 1364 au lieu de 22 849 / 1498 ; bref, même dans notre pays de vaxinateurs fous, la fin de cette fausse épidémie semble en vue. En Italie ça baisse aussi beaucoup. Réseau Sentinelles : sur la semaine 18, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa baisse à 30 cas pour 100 000 habitants contre 39 cas en semaine 17 (taux consolidé contre 43 en taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 10 mai à 18 h) : 518 223 144 tests positifs et 6 254 087 morts (au lieu de 514 426 762 tests positifs / 6 238 869 morts). Progression comparée sur les 85 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 796 382 tests positifs et 15 218 morts (cela nous donne une mortalité en hausse de 0,40 % contre 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 15 semaines précédentes) au lieu de 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Stagnation à un niveau très bas. Le veran-tan-plan a annoncé que les masques ne seraient plus obligatoires dans les transports, mais seulement à partir de lundi prochain. Jusqu’à dimanche soir, ça sera toujours horriblement dangereux ! Je réfléchissais en discutant avec un étudiant dont je n’avais vu que les yeux depuis deux ans. En fait il est extrêmement beau ; c’est dommage d’avoir raté ça. En revanche j’ai vu aussi deux autres hommes qui m’avaient l’air ravissants à l’aune des yeux, et le reste m’a déçu ! On va donc mieux repérer les « golems » comme on dit. À Paris, où l’on vote à 95 % macron, ils sont majoritaires.

Journée internationale des infirmières, 12 mai 2022.
© Syndicat Liberté Santé.


 Le 12 mai, 132e jour de recoronaquista. Pas de piscine (fermée pour grève). C’est la journée internationale des infirmières. Est-ce que les coronazis qui nous tyrannisent vont en profiter pour les dé-suspendre ? Parution de notre épisode 3. Je suis particulièrement satisfait de la scène éponyme du « Fact-Shaker », que nous avions détachée pour la servir en apéritif.

Naissance d’un fil Telegram d’enquête brigittologique très select au nom bizarre : enquêteJMT. Nouvelle séance de travail avec Marie-Line pour notre clip « Encore 5 ans » dont la sortie est imminente (ci-dessous). Les chiffres covidistes montrent que le pourcentages de coton-tiges positifs est repassé sous les 20 %, et les personnes hospitalisées avec un coton-tige positif est repassé sous les 20 000.


 Le 13 mai, 133e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Rien de particulier en ce vendredi 13, mes trois conseils de classe ont eu lieu. J’avance sur un gros article Palmarès de la chanson anticovidiste.
 Le 14 mai, 134e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. France-Soir publie un article sur un médecin assassin brésilien : « les paradoxes de l’infectiologue David Uip, encensé par la presse mais critiqué par les médecins qui prescrivent ».

 Le 15 mai, 135e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Le torchon Le Monde publie un articulet reconnaissant un crime de guerre ukrainien, où des prisonniers russes ont été abattus sommairement. Nous le savons depuis une semaine grâce à André Bercoff, mais ces journaputes s’en aperçoivent vaguement le 13 mai. Pour retrouver cet articulet signalé par Silvan Trotta, j’ai dû chercher longuement sur le site dudit torchon, et je vous invite à vérifier par vous-même : en cliquant sur « Guerre en Ukraine, vous aboutissez à une page sur laquelle, sans rire, pas moins de 3 articles sont consacrés à la « victoire de l’Ukraine à l’Eurovision ». Je dis bien dans la rubrique « Guerre » ! George Orwell, bonjour ! Je suis étonné par une vidéo de Nexus datée du 3 mai en soutien à Julian Assange, avec Cédric Villani, ex-député macroniste.
 Le 16 mai, 136e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Même un journal aussi « irréprochable » que Sud-Ouest fait mine de s’interroger sur les casseroles au cul d’une poignée de branquignols investis par Choupinet pour la députation. Le cas le plus grave est évoqué par France-Soir, il s’agit de Buon Tan, agent du Parti Communiste Chinois en France… Macron a achevé son crime de haute-trahison : donner Renault à la Russie sous prétexte de « sanction » !
 Le 17 mai, 137e jour de recoronaquista. Épreuve de Culture Générale de BTS partout en France et au lycée. Sujet pas trop difficile ni original. Ce soir, « La Vie Parisienne » d’Offenbach en formation réduite et en banlieue, interprété par mes amis. Le Maroc supprime les mesures covidistes sur son territoire pour favoriser le tourisme, malheureusement selon un article mal rédigé du Figaro, il faut croire que McKinsey France (enfin McRond) maintienne ces mesures débiles pour s’y rendre… Sud-Ouest a beau jeu de publier à nouveau un article de merde sur le couple Audoy, grâce aux myriades de crétins qui sont encore bloqués sur l’hypothèse Audoy dans l’affaire Chibritte, hypothèse pourtant abandonnée depuis des lustres par la synthèse Pressibus (qui collabore étroitement avec Xavier Poussard et me tient informé au quotidien de l’avancée de l’enquête citoyenne)… Il y a malheureusement parmi les complotistes une proportion suffisante d’abrutis pour que ça fasse le jeu du pouvoir pour tous nous discréditer.
 Le 18 mai, 138e jour de recoronaquista. Louis Fouché nous propose un « court-métrage philosophique » sur le thème de l’escape game.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 17 mai. Le point de comparaison est le mardi 10 mai. France : Le record à 500 000 est bien derrière nous ; hier nous avons eu 43 700 tests positifs (au lieu de 56 500 mardi dernier), avec un taux de 17,5 % de positifs au lieu de 20,5 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore plus que la semaine dernière, à 18 290 / 1173 au lieu de 20 499 / 1364 ; bref, la fin de cette fausse épidémie semble en vue. En Italie ça baisse aussi beaucoup (7465 / 337). Réseau Sentinelles : sur la semaine 19, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa baisse à 18 cas pour 100 000 habitants contre 25 cas en semaine 18 (taux consolidé contre 30 en taux brut). Phase aiguë, comme disait le psychopathe criminel de l’Élysée ?

Bulletin du Réseau Sentinelles semaine 19 2022.
© Réseau Sentinelles

Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 17 mai à 18 h 45) : 524 266 493 tests positifs et 6 267 916 morts (au lieu de 518 223 144 tests positifs / 6 254 087 morts). Progression comparée sur les 86 dernières semaines (dans l’ordre) : 6 043 349 tests positifs et 13 829 morts (cela nous donne une mortalité en baisse de 0,22 % contre 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 16 semaines précédentes) au lieu de 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Stagnation à un niveau très bas, sauf que les tests positifs sont en hausse, mais à ce niveau, impossible de savoir s’il s’agit d’un rattrapage, ou d’un nouveau « variant » qui fait encore plus de positifs. Les masques ne sont plus obligatoires dans les transports, et toujours une proportion de golems qui les portent (à part une proportion de gens réellement malades qui les portent comme au Japon pour se signaler par civisme). La semaine dernière, les médias covidistes se sont bien gardés de préciser que si notre gouvernement coronazi a mis fin à cette mesure débile, c’était uniquement parce que la commission européenne avait mis fin au port de la muselière dans les… avions à la même date ! Il est bien clair que McKinsey a fait comprendre à McRond que s’il continuait à terroriser les vieillards jusqu’aux législatives incluses, ces vieillards muselés iraient en masse voter pour ses godillots. Didier Raoult n’a publié aucune vidéo mardi dernier, pour la première fois depuis longtemps. Rien sur son compte Twitter. Bon, papy est en vacances bien méritées !


 Le 19 mai, 139e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Parution de « Au pays de Jean-Briche… » 4e épisode : « Oranges & Pamplemousses ». Faites tourner ! Dans Ouest-France, Patrick Pelloux tire la sonnette d’alarme sur la situation dans les hôpitaux. Il appelle à réintégrer les suspendus. « Cela va être atroce, du jamais vu. Nous allons avoir des décès inopinés et involontaires dans les structures. » J’ai interpellé tous nos parlementaires, et je vous engage à en faire autant. Dialogue passionnant sur la tuerie du Bataclan, à visionner sur Profession Gendarme. Jean-Dominique Michel publie sur son blog Anthropo-logiques un article traduit de l’anglais paru dans une revue scientifique : « COVID mise à jour : Quelle est la vérité ? de Russell L. Blaylock, qui expose le je cite « scandale criminel de la gestion du Covid ». Nul doute que la presse lécheuse de l’anus de macron ignorera cela comme le reste.
 Le 20 mai, 140e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. J’ai vu Francis Lalanne ce soir dans la même salle où j’avais applaudi Ingrid Courrèges. Il présentait son spectacle et son livre de fables « L’Assemblée des Loups », un grand moment littéraire et humain. Public d’une quinzaine de personnes. Il est dur de gagner sa vie comme poète quand on l’a consacrée à la vérité !


 Le 21 mai, 141e jour de recoronaquista. Pas de sport car une rude journée m’attend. Un disciple de Chibritte a été débusqué dans l’écurie de branquignols LREM saison 1. Il porte un nom prédestiné : Matheus Branquinho ! Didier Raoult publie en retard sa vidéo de la semaine : « Les Divas de la science » (ci-dessus) où il règle ses comptes avec les putains de Médiapart (le criminel aux mains maculées du sang de Serbes Edwy Plenel appréciera) et les branquignols du macronistan : « Les deux ministres qui me harcelaient s’en vont. Donc je suis content ». Il désigne clairement veran-tan-plan comme harceleur et en conflit d’intérêt pour ce harcèlement ; quant à l’autre ministre harceleur, je ne vois pas précisément qui. Manifestation des Patriotes, la première depuis les élections. Succès moyen. L’ambiance a changé. Nous nous retrouvons à 4 Jean-Brichels. Peu d’orateurs. Le veuf de Mauricette Doyer, récemment décédée à cause de l’injection Pfizer, prononce un discours émouvant. Je crois entendre Philippot dire que deux ministres du nouveau gouvernement sont épouses de patrons du CAC 40. J’en trouve une, Amélie Oudéa-Castéra, épouse de Frédéric Oudéa (Société Générale), et Charlotte Caubel, épouse d’Alexandre Bompard (Carouf). Le soir, spectacle de Marie-Line Weber au Kibélé, beau moment artistique et humain.
 Le 22 mai, 142e jour de recoronaquista. 160e jogging et 97e de reconfinement, canal Saint-Denis, ce midi. J’ai pris du poids, mais ça passe ! Sur les berges, niveau Aubervilliers, il y a un festival de graffiti. Ils ont payé au moins une dizaine de blacks, pardon, de vigiles, pour contrôler je ne sais quoi sur les personnes qui passent du côté du « festival ». Les gens sont habitués à se faire contrôler par des vigiles, alors continuons, et ça permet de donner du cash à certaines personnes en échange de votes… Il n’y a pas de petits profits ! Le reportage de LDC News sur la manif d’hier nous donne la parole. J’avais raté un article d’Éric Verhaegue : « L’étrange tropisme lesbien d’Élisabeth Borne ». Sud-Ouest prévient la populace gueuse contre l’intrusion d’horribles « antivax » dans le processus démocratique, dont le criminel Francis Lalanne ! Nous avons tourné le 5e épisode de « Au pays de Jean-Briche… », épuisés mais motivés ! Sortie jeudi, comme d’habitude.
 Le 23 mai, 143e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Le rapport Covid mensuel du Gal Dominique Delawarde est paru. Il nous donne une explication sur le mystère des chiffres de tests positifs, qui ne baissent pas autant que prévu : « Deux pays seulement semblent être en sérieuses difficultés : La Corée du Nord qui vient d’enregistrer 2 millions de tests positifs au cours de la semaine écoulée et Taïwan, très peu touché jusqu’à présent qui vient d’enregistrer 540 000 cas en 1 semaine. La mortalité pourrait monter en flèche dans ces deux pays qui totalisent, à eux seuls, près de la moitié des contaminations déclarées sur la planète, la semaine dernière ». Vu la présence de journalistes en Corée du Nord, on ne saura sans doute rien sur cette explosion de tests positifs. Est-ce que la Corée du Sud ou un autre pays auraient fait don de millions d’écouvillons périmés que l’on se serait empressé d’enfoncer dans les nez nord-coréens ? J’ai fait une mise à jour importante de mon Antisèche pour complotosceptiques, à diffuser toujours.
 Le 24 mai, 144e jour de recoronaquista. Chanteur à gages s’est tapé le portrait d’Élisabeth Borne sous les auspices de Thomas Fersen. Il n’a pas fait de vidéo, juste un audio. L’ex-députée LREM Annie Chapelier, députée du Gard, auteure de l’ouvrage Un parlement en toc, témoigne sur les rouages de la macronie, tout en maintenant son soutien au tyran ! Didier Raoult est à nouveau fidèle au mardi avec un épisode « Monkeypox & Éthique ». Il explique pourquoi la parution de sa vidéo de mardi dernier a été retardée après la publication de la liste du nouveau gouvernement. Il donne la réponse à mon interrogation, le 2e ministre qui l’a harcelé était Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur. Il invite la nouvelle ministre de la Santé à visiter l’IHU. Je crois qu’il se met le doigt dans l’œil, mais il doit avoir envie de se montrer le plus conciliant possible. René Chiche intervenait chez Bercoff hier, pour tempérer les attaques contre le nouveau ministre de l’éducation Pap Ndiaye.
 Le 25 mai, 145e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Hier, une perquisition a eu lieu au siège français du cabinet de conseil McKinsey. Moins de détails sur la perquisition par notre presse servile qu’il n’y en eut jadis quand l’IHU de Marseille fut perquisitionné pour une vieille affaire inventée plus ou moins de toutes pièces. Cet après-midi j’ai écrit « Gare au bacille ! » sur l’air de « Le gorille » de Brassens, d’un seul jet, avec bien sûr un gros travail documentaire. J’ai terminé quelques minutes avant l’arrivée de Marie-Line pour dîner, et elle a trouvé que c’était mon meilleur texte, rien à changer, alors que je ne l’ai même pas relu ! Deviendrais-je bon ? À suivre.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 24 mai. Le point de comparaison est le mardi 17 mai. France : le record à 500 000 est bien derrière nous ; hier nous avons eu 32 030 tests positifs (au lieu de 43 700 mardi dernier), avec un taux de 15 % de positifs au lieu de 17,5 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse toujours, à 16 510 / 1072 au lieu de 18 290 / 1173. En Italie ça baisse aussi toujours (6257 / 290 au lieu de 7465 / 337). Réseau Sentinelles : sur la semaine 20, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale reste à 19 cas pour 100 000 habitants contre 17 cas en semaine 19 (taux consolidé contre 18 en taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 24 mai à 18 h 40) : 526 266 152 tests positifs et 6 279 054 morts (au lieu de 524 266 493 tests positifs / 6 267 916 morts). Progression comparée sur les 87 dernières semaines (dans l’ordre) : 1 999 659 tests positifs et 11 138 morts (cela nous donne une mortalité en hausse de 0,55 % contre 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 17 semaines précédentes) au lieu de 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Après une hausse sans doute artificielle la semaine dernière, la courbe reprend sa route vers une baisse accélérée. Dominique Delawarde nous a donné une explication : c’est un pic soudain de plusieurs millions de tests positifs dans un seul pays, la Corée du Nord, qui avait créé ce désordre. Je ne sais pas quoi vous dire : faites circuler ces chiffres, expliquez à vos amis que cette fausse pandémie est TERMINÉE.


 Le 26 mai, 146e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Voici notre 5e épisode de « Au pays de Jean-Briche… ». Ce n’est pas le meilleur, mais le prochain devrait être top, couplé avec la chanson écrite hier, peaufinée ce jour… Les nouvelles sont ce qu’elles sont, les psychopathes poursuivent leur plan diabolique à Davos, sans engendrer la moindre critique chez les causeurs de l’intelligentsia. France-Soir publie des rafales d’articles sur la « variole du singe », mais c’est amusant, les gens n’en parlent pas trop. Est-ce que la technique de la terreur qui a si bien marché avec le covid va marcher une seconde fois chez nos amis les mougeons avec la complicité cette fois-ci impardonnable des causeurs ? Je suis assez fier de mon petit visuel à partir d’une magnifique photo de nasique sur un site spécialisé en nasiques (non, ce n’est pas « d’extrême drouâteuh » !)

« Oups ! J’ai oublié de porter mon masque, fais-toi vaxiner contre ma variole ! »
© zoologiste.com / Lionel Labosse


 Le 27 mai, 147e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Le magazine Nexus publie en avant-première la nouvelle vidéo de Pierre de Décoder l’Éco, assortie d’une entrevue. Ce qui est incroyable, c’est que le compte officiel des morts du covid par l’Insee récemment publié est de 95 000 pour une période découpée intentionnellement de façon absurde sur 22 et non 24 mois, alors que le compteur officiel est à 148 000 depuis le début de la plandémie ! C’est bien que Nexus mette en valeur le travail de Pierre, mais c’est un peu inquiétant pour France-Soir, qui semble un peu déconnecté en ce moment. Justement, ils publient une info qui sera totalement ignorée, sur les médias du pouvoir : « Sommet mondial sur le Covid : 17 000 scientifiques appellent à mettre fin à l’état d’urgence sanitaire ». Marie-Line me fait découvrir une chanson oubliée qui a pourtant gagné l’Eurovision en 1961 pour le Luxembourg, et qui était de façon discrète une évocation de l’homosexualité : « Nous les amoureux » par Jean-Claude Pascal.
 Le 28 mai, 148e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Étant en ouiquende, je serai moins disert ; de toute façon nos amis complotistes de la haute complotisterie se délectent toujours à faire tourner en boucle les mêmes informations provenant des stars de ce milieu, alors une pause ne change pas grand-chose. Il faut faire comprendre à nos camarades que ce n’est pas la « vérité » qui fait gagner une cause, mais pour cela il faudrait qu’ils daignent nous écouter, nous les sans-grade. Je note ici une video sortie ce jour, très confidentielle, pour la revoir à tête reposée : « Allons enfants de la paRtie » de Julien Medina-Delmotte.
 Le 29 mai, 149e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Après la nomination de Damien Abad, la reconduction des Dupond et Dupont de la Justice et de l’Intérieur et la mise en examen de Jean-Luc Martinez, on a de plus en plus l’impression que c’est intentionnel, et que le parrain de la macronie recrute ses affidés de façon à les tenir par les couilles. Un petit conseil, Manu : et si tu nommais Jacques Bouthier, fringuant PDG de Assu 2000 ministre de la Jeunesse et des sports en chambre ? En Espagne, un réseau de trafic de faux certificats de vaxination fait rêver. En effet, d’un côté il a été créé par des antivax (et des islamistes, c’est confus), mais il a été utilisé par « des stars, des personnalités sportives et des chefs d’entreprise », bref des gens qui auraient pu ouvrir leur gueule. Quand on voit ce qui s’est passé pour cette mini-guerre où notre vie n’était guère en jeu, comment les récalcitrants se sont comportés, on comprend la Résistance en 1939-45. J’ai collé des auto-collants sur les tronches de macron et de « sa » candidate dans le Nord de l’Yonne, vendetta familiale. Vu la fin du match de Nadal contre un petit jeune mignon qui a failli en débarrasser Djokovic, lequel a paraît-il été sifflé par les spectateurs covidiots. Silvano Trotta a fait circuler un comparatif de graphiques nous rappelant que l’an dernier à la même époque, avec des mesures drastiques, il y avait 8 mille et quelques « cas » par jour, et 16 mille aujourd’hui, avec leurs « vaccins » et aucune mesure, aucune jauge, aucun masque. Comme chantait si bien Matthieu Côte : « Qu’est-ce qu’ils sont cons ! », sauf qu’il parlait des pauvres !
 Le 30 mai, 150e jour de recoronaquista. 161e jogging et 98e de reconfinement, Sens, ce midi. Yoyo publie un inénarrable Zapping best-of de l’année, à ne pas rater et à envoyer à nos amis anticovidistes-friendly ! On nous casse les couilles dans les mainstream actuellement avec les désordres engendrés par les faux billets dans les stades de ballon rond. D’ici quelques jours, vous allez voir les cloportes mondialistes nous vanter leurs nanotechnologies et autres « reconnaissance faciale » pour intégrer ces billets comme les vaxins à notre organisme, « contre la fraude », « pour notre sécurité », etc.
 Le 31 mai, 151e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Frédéric Asselineau nous a analysé la composition du gouvernement Borne et les débuts de macron 2, le 26 mai. C’est affligeant ! Pas de ministère du logement ni de la ville, ni des transports ; nombre de personnes qui ne souhaitent plus travailler avec macron, de députés qui ne se représentent pas, etc. Ça vaut vraiment le coup ! Il y a 15 ministres qui se présentent aux élections, et choupinet a décidé que s’ils ne sont pas élus, ils devront dégager. Dégageons ! C’est amusant car ceux qui ne se présentent pas aux élections resteront même s’ils sont haïs des électeurs, et Mélenchon, qui ne se présente pas, a la prétention d’être Premier ministre. Les témoignages accablants sur les incidents du Stade de France s’accumulent, mais chut ! « Pas une voix pour l’extrême drouateuh » ! Voici un article traduit de 20 minutes version espagnole, qui n’est pas repris semble-t-il dans la version française ! Le Courrier des Stratèges propose un article : « Véran a-t-il couvert des milliers de vaccinations illégales de jeunes enfants ? », par Isabelle Hock. Vidéo du mardi du Pr Raoult : « Varicelle & Monkeypox », qui lui permet de revenir sur un de ses dadas, le vaccin contre la varicelle, qu’il préconise depuis des lustres pour les enfants. Cela n’a pas tardé, le cloporte mondialiste Christian Estrosi s’est précipité, comme je l’avais prévu, sur l’affaire du Stade de France pour prôner la reconnaissance faciale et la suppression de toutes les réglementations « rétrogrades » qui empêchent le flicage total des honnêtes gens. En attendant, à mon retour à Paris en voiture, je suis obligé de passer par la porte de La Chapelle, toujours en travaux. Pas un seul policier, alors que nous sommes sans doute à la porte de Paris la plus criminogène, qui donne directement sur le Stade de France, moins d’une semaine après les événements en question. Comme d’habitude, au feu rouge, des hordes de zombies se précipitent sur les voitures pour quémander un euro. Aucun flic. Jusqu’à quand vont-ils se contenter de quémander ?

 Le 1er juin, 152e jour de recoronaquista. Éric Verhaeghe nous explique « Pourquoi Macron ne peut pas réintégrer les soignants non-vaccinés suspendus ». Selon lui, il paie sa dette : « le sujet de Macron et de la caste n’est ni de soigner, ni de sauver l’hôpital, mais d’imposer la vaccination, car elle est l’un des prix à payer à la mondialisation et à ses parrains pour rester au pouvoir ». Alors oui, mais question : face à ces méthodes de torture dignes de la Loubianka, va-t-on continuer à renoncer à l’arme « Chibritte » parce qu’on a des pudeurs de chaisières ?
Nouveau point statistique sur les chiffres du 31 mai. Le point de comparaison est le mardi 24 mai. France : le record à 500 000 est bien derrière nous ; hier nous avons eu 35 140 tests positifs (au lieu de 32 030 mardi dernier), avec un taux de 14,3 % de positifs au lieu de 15 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore mieux, à 15 118 / 952 au lieu de 16 510 / 1072, mais vous allez voir que les coronazis vont continuer leur plan de terrorisation des crétins parce qu’ils ont réussi à faire augmenter le nombre de tests positifs (il suffirait d’arrêter ce délire). En Italie ça baisse aussi toujours (5121 / 248 au lieu de 6257 / 290). Réseau Sentinelles : sur la semaine 21, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale baisse à 12 cas pour 100 000 habitants contre 17 cas en semaine 20 (taux consolidé contre 19 en taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 31 mai à 18 h 40) : 529 520 441 tests positifs et 6 289 378 morts (au lieu de 526 266 152 tests positifs / 6 279 054 morts). Progression comparée sur les 88 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 254 289 tests positifs et 10 124 morts (cela nous donne une mortalité en baisse de 0,31 % contre 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 18 semaines précédentes) au lieu de 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Toujours en baisse, malgré des soubresauts dus à des déclarations décalées sans doute. Comment faire comprendre aux gens que cette fausse pandémie est TERMINÉE ?
 Le 2 juin, 153e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Très amusant, après la bataille, voici que « Une étude pilotée par le CHU d’Angers confirme l’utilité de la vitamine D contre le Covid-19 ». Ah bon, je croyais que c’était du charlatanisme ! Mais des gens sont morts, même dans cette étude, parce qu’on a fait deux groupes, un qu’on laisse mourir, un qu’on soigne… Pas grave, l’étude est aux normes, et les morts sont morts selon les règles ! Karine Lacombe a consciencieusement menti sur ce point comme sur tout, et en a été récompensée par la Légion d’honneur. Florian Philippot publie une vidéo intitulée « Ça tourne mal pour Zelensky ! ». Ce n’est qu’aujourd’hui que je prends le temps de visionner l’entrevue du Pr Peyramaure sur Europe 1 le 26 mai. Il critique tout de la gestion de la crise, du début à maintenant. Il dit tout ce que nous les horribles complotistes disons depuis des mois, mais c’est un chef de service à Cochin ! Ah tiens ça alors, le Pr Raoult ne serait donc pas un abruti ? Alors Europe 1 nous aurait menti pendant deux ans ? Où sont les excuses d’Europe 1 pour nous avoir menti ? Il est vrai que les collabos présentent rarement leurs excuses. Sinon, une amie d’amie (que je connais bien) fait sa 2e thrombose. Son médecin lui dit banco que c’est à cause du vaxin ; de toute façon il avait déjà fait un certificat de contre-indication à la 2e dose.
 Le 3 juin, 154e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Entrevue d’Ariane Bilheran sur Epoch Times France : « Seuls 3 types de profils résistent au déferlement totalitaire ». L’OMS reconnaît qu’elle a menti (« elle s’est trompée ») sur les chiffres largement surévalués de la mortalité du petit covid. Croyez-vous que les plumitifs en profiteraient pour enquêter ?


 Le 4 juin, 155e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. Et voici notre dernière chanson : Didier Raoult interprète « Gare au Bacille ! », d’après « Gare au Gorille » de Georges Brassens (ci-dessus). Accablant témoignage de Paddy Pimblett, boxeur britannique présent au Stade de France, sur les scènes de guerre urbaine lors du match de football. Comme pour le covidisme, Jean-Manuel « pas une voix pour l’extrême-drouâteuh » Mélencron n’a rien vu, rien entendu. Et le département sur lequel s’est déroulée cette scène de guerre (à 4 km de mon domicile) votera à trois mains pour Jean-Manuel Mélencron… Non, juste de braves garçons « issus des minorités », en révolte contre le « suprémacisme blanc » ! Profession gendarme rediffuse un article sur un film d’Élise Lucet sur les viols d’enfants qui date de 2000. À réserver pour un soir où on a envie de se plomber le moral. Plus amusant, le dernier Zapping de Yoyo. Nous avons du retard dans la publication de nos dernières vidéos, la chanson ci-dessus et le 6e épisode de « Au pays de Jean-Briche », car Marie-Line a eu une panne informatique. Nous avons tourné mercredi, épuisante séance qui devrait être notre meilleur numéro, mais un peu de patience…


 Le 5 juin, 156e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. Je consacre mon temps aux débuts de la rubrique « Invitation au voyage… », ce qui va permettre de voyager sans vaxin, et peut-être vous aussi. Je le mets enfin, alors que ça circule depuis plusieurs jours : « Vacciner tout ce qui peut être vacciné ». Eh oui, le Chef de l’Étron continue à nous traiter comme des objets ou de la merde, et tout le monde semble trouver ça normal. Je pense qu’il faut « Gifler tout ce qui peut être giflé » ! Cela provient en fait de l’émission « Polonews » diffusée sur BFM TV mardi 31 mai 2022. Entrevue sur France-Soir de notre ami Martin Loizillon, un jeune comédien engagé sur le terrain qui a consacré toute son énergie à la lutte contre le covidisme en sacrifiant sa carrière prometteuse. Et voici notre dernière vidéo, enfin, les soucis informatiques ayant été résolus. J’espère que vous apprécierez et nous ferez l’honneur d’un commentaire sur Youtube.

Oui, ma femme est trans. Un message de tolérance du Ministère de la Santé.
© anonyme


 Le 6 juin, 157e jour de recoronaquista. 162e jogging et 99e de reconfinement, canal de l’Ourcq. Ça commençait bien, mais à mi-chemin du retour (heureusement) j’ai dû m’arrêter juste avant claquage, et j’ai terminé à pied. Cela faisait tellement longtemps que ça ne m’était pas arrivé que je n’avais pas apporté ma carte de transport, mais en marchant, une pluie d’idées géniales m’est venue pour notre épisode 7 de « Au pays de Jean-Briche »… Nous avons tourné dans la joie et la bonne humeur un de nos meilleurs épisodes (sortie jeudi prochain), en tout cas on s’est bien amusés (même si c’est un travail de dingues !) Nos amis Chinois nous amusent aussi. D’un côté, ils persistent dans des mesures pseudo-sanitaires parmi les pires de ce qu’a produit le coronazisme à Shanghai et dans les grandes villes ; de l’autre, ils nous refont le pont d’Avignon sans masques sur des attractions d’architecture ludique. Voilà notre futur : nous n’aurons rien mais nous serons heureux avec nos selfies. Voyez ma brève du jour : « Exclusif : Didier Raoult se reconvertit dans la chanson et se fait piéger par nos fact-shakeuses ». Francis Lalanne se présente aux législatives en… Charente ! En préparant notre n°7, je tombe par hasard sur une vidéo délirante d’Alexis Réau de la Gaignonnière, datée de l’été 2018 : « Brigitte Macron en direct : Manu vous encule. Hum, ça Mouille ». Bien avant le covidisme et le dossier de Faits & Documents. Le beau gosse est cash, et au milieu de sa vidéo, il annonce sans barguigner : « Vous savez que Brigitte est un trans ? » (à 21’55) comme une chose évidente, et passe à autre chose. Vu qu’il se vante d’avoir sodomisé macron dans une soirée échangiste, on peut légitimement se demander si il a vu de ses yeux quelque chose qui pourrait nous intéresser.
 Le 7 juin, 158e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Profession gendarme publie la version entière d’un article de Marianne sur la candidature de Francis Lalanne en Charente, un article qui concentre tous les crachats habituels de ce genre de presse. Entrevue hebdomadaire de Didier Raoult : « Monkeypox & Harcèlement ». Il fait le rapprochement avec l’époque du sida où il était jeune infectiologue aux 1ers rangs. Il attaque clairement veran et vidal, 2 ministres du Macronistan pour harcèlement, et règle ses comptes avec l’hôpital voisin de la Timone, et avec tous les corbeaux de Mediapart ou les médecins jaloux qui pratiquent la dénonciation. Il compare les activités de ces petits collabos aux années 40. Ça ne va pas leur plaire, aux coronazis, les nazis du covid.
 Le 8 juin, 159e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Ce soir, dans l’émission « Libre journal de la résistance française » de Nicolas Stoquer sur Radio Courtoisie, Pierre Barnérias fait un lapsus en parlant de « Klaus », pardon « Christian Barbier », qu’il qualifie de « nazi » du covid. Les grands esprits se rencontrent. Je m’en resservirai !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 7 juin. Le point de comparaison est le mardi 31 mai. France : le record à 500 000 est bien derrière nous ; hier nous avons eu 11 627 tests positifs (au lieu de 35 140 mardi dernier, mais sans doute à cause du lundi de la Pentecôte férié), avec un taux de 15,5 % de positifs au lieu de 14,3 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore mieux, à 14 275 / 895 au lieu de 15 118 / 952 ; ce n’est maintenant plus qu’un rhume, mais il traîne vaguement partout, et le cirque continue. En Italie ça baisse aussi toujours (4342 / 219 au lieu de 5121 / 248). Réseau Sentinelles : sur la semaine 22, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est stable à 16 cas pour 100 000 habitants contre 11 cas en semaine 21 (taux consolidé contre 12 en taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 7 juin à 22 h 30) : 532 757 069 tests positifs et 6 301 339 morts (au lieu de 529 520 441 tests positifs / 6 289 378 morts). Progression comparée sur les 89 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 236 628 tests positifs et 11 961 morts (cela nous donne une mortalité en hausse de 0,37 % contre 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 19 semaines précédentes) au lieu de 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Tests stables, hausse des morts, à un niveau fort bas. Comment faire comprendre aux gens que cette fausse pandémie est TERMINÉE ? Ce décompte n’a aucun sens.


 Le 9 juin, 160e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Sortie de notre 7e épisode, en retrouvant la date du jeudi. Merci de mettre un pouce, un commentaire, et de le partager urbi & orbi ! Entrevue sur Elucid d’Aude Lancelin, journaliste, ancienne rédactrice en chef de médias mainstream comme L’Obs. Si vous aviez un doute sur les cloportes que sont devenus les journalistes à cause de la mainmise des milliardaires sur les médias. Grâce à Aude Lancelin, j’ai pris connaissance de l’archéologie de la notion de « totalitarisme d’extrême centre », que j’ai beaucoup utilisée, et qui est en fait due à Jean Bauberot, dans un article qui date du 2 juin 2007. Elle explique entre autres bien comment les GAFAM achètent littéralement la presse mainstream. Intervention émouvante de Francis Lalanne sur Radio-Courtoisie, sur la difficulté de convaincre les mougeons, et l’espoir qui persiste. Pierre Barnérias annonce une manifestation à Longchamp avec des artistes. Écoutez la 2e partie de l’émission, à partir de - 1h05.
 Le 10 juin, 161e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Je vous ai mitonné « La recette de l’eau chaude ; vous m’en direz des nouvelles ! On devrait en faire une vidéo très vite. Je dois procéder ce jour à la « grande réinitialisation » de mon ordinateur, et serai donc peu prolixe, de toute façon il y a peu à dire. Toujours les dix millièmes preuves de la nocivité du vaxin qui tournent en boucle sur les réseaux complotistes, dont aucun ne reprendra nos vidéos. Star system !


 Le 11 juin, 162e jour de recoronaquista. Piscine fermée. La nouveauté du jour est le « rapport d’étape sur les effets indésirables des vaccins contre la covid-19 » de la commission d’enquête du Sénat. Le titre choisi est intéressant : « les parlementaires regrettent une « communication institutionnelle trop discrète ». Tu parles ! Tournage de notre vidéo hors-série, assez simple sur « La recette de l’eau chaude ».
 Le 12 juin, 163e jour de recoronaquista. Piscine, 30 longueurs. Ce matin, ma piscine fermée pour grève. Cette après-midi, après quelques longueurs dans une piscine bondée, on nous refait le coup non pas du caca, mais du vomi dans l’eau… Vu qu’on a tout fermé pour une fausse épidémie, pourquoi ne pas fermer toutes les piscines pour une chiure de mouche ? Nouvelle excellente émission de Pierre Chaillot pour Kairos : « Covid-19 : Fabrique de la panique, braquage des comptes publics, épisode 2 ». Alors on vote. Participation en baisse à midi, mais léger espoir dans le fait que ça baisse beaucoup dans les départements du mélencronistan, et ça monte dans les départements ruraux où Marine Le Pen avait fait ses meilleurs scores…
 Le 13 juin, 164e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Bon, soirée électorale en demi-teinte. Dans ma circonscription, la candidate wokiste est réélue dès le premier tour triomphalement et me libère pour la fête des pères. Nos candidats sont laminés : Francis Lalanne, Martine Wonner, Florian Philippot, Martin Loizillon. Seul Dupont-Aignan s’en tire bien, allez savoir pourquoi. Tous les branquignols de la macronie sont sûrs d’être réélus, jusqu’à l’ignoble veran-tan-plan, qui fait 40 %, quelle horreur. Notre cher Jean-Michel Bancaire va pouvoir ouvrir une paillote de frites à Ibiza – juste à côté de celle de Manuel Valls – mais le mauvais perdant entend protester contre le résultat parce que les méchants adversaires n’ont pas respecté les règles ! Respecter les règles, c’est tout lui ! « J’ai échoué dans une circonscription, déclare-t-il, où je voulais éviter que les extrêmes soient au second tour. Je suis en train de dire faisons attention aux radicalités en France (…), appelons un chat un chat, Jean-Luc Mélenchon n’est plus républicain depuis longtemps déjà ». Va falloir qu’on se paie la tête de ce jocrisse dans notre prochain épisode ! Cela dit, il semble que le tyran ait fait attribuer des circonscriptions en or à ses chouchous et des circonscriptions ingagnables à ceux qu’il voulait éliminer. Dans les DOM, ce sont des candidats régionalistes qui s’en sortent, là où MLP a fait 60 % ou plus au 2e tour, et le RN y fait des scores assez faibles ; c’était donc bien un vote de protestation, mais choupinet aura dorénavant du mal à aller se faire extweme doigter par les jeunes blacks sortant de prison sur ses îles… Avec moitié moins de voix que le RN, LR se voit créditer de 60 sièges possibles au 2e tour, alors que le RN s’en voit promettre une poignée, enfin un chouïa plus que d’habitude… vous avez dit « démocratie » ? Réunion au bahut. Sur 20 présent, un collègue porte la muselière, soit 5 %. La réunion portait sur le suivi des « élèves » (alors que nous n’avons que des étudiants de BTS), et 100 % des échanges ont porté sur le relevé de l’absentéisme et les sanctions… Je ne me sens pas à ma place. Le hasard m’amène sur la fiche consacrée à Éric Verhaegue des commissaires politiques coronazis de Conspiracy Watch. Le logo révélateur de ces nazillons du covidisme est une cible. En 1942, ils auraient prévenu la kommandantur des agissements louches de tel ou tel…
 Le 14 juin, 165e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Je relève sur Riposte Laïque un excellent article du Gal Delawarde, à propos du 2e tour : « Dans ma circonscription, je me trouve confronté à un scénario assez répandu sur l’ensemble du territoire national : celui d’un duel entre un candidat Macron-compatible et un candidat NUPES. Étant un électeur de droite et n’ayant voté pour aucun des deux finalistes, je vais donc devoir soit m’abstenir ou voter blanc, ce qui revient à voter pro-Macron, soit voter NUPES, c’est à dire pour un parti aux idées presque diamétralement opposées aux miennes. Après mûre réflexion, je vais voter NUPES sans le moindre état d’âme. »
Il convient bien sûr de poser la même question à nos amis « de gauche » qui se trouvent confrontés à un scénario Macron vs RN : vont-ils faire un choix identique, c’est-à-dire voter pour le candidat RN (« un parti aux idées presque diamétralement opposées aux miennes ») pour empêcher macron d’avoir la majorité, sachant que contrairement à la NUPES, il n’y a aucune chance que le RN joue un rôle politique autre que d’empêcher macron d’avoir les mains libres pour continuer de nous tyranniser. Vont-ils se « salir les mains », ou voter pour le tyran ? Hier dans un établissement gay je tombe sur un prospectus sur la vérole du chimpanzé. « Ils vont encore nous casser les couilles avec ça », me dis-je. À la lecture le papelard n’est pas trop terroriste, du moins pour l’instant, mais je remarque que la version papier ne contient pas la phrase « Si des boutons apparaissent / Contactez votre médecin ou appelez le 15 », mais seulement « isolez-vous et appelez le 15 ». Mais les coronazis ont des millions de doses de vaxin pour cette merde à écouler, alors ils vont nous gâcher les vacances, ça sent le roussi. Espérons que cette fois ça ne passera pas, car si ça se transmet par le sexe, les jeunes seront les cibles, et j’espère qu’ils vont se révolter. Vidéo du mardi de Raoult : « Les ratés ne vous rateront pas ». Il évoque les comorbidités des trisomiques (ce que je n’avais jamais entendu dire), et évoque encore la varicelle, plus dangereuse que le covid pour les enfants. Pour la première fois depuis leurs conneries de passe vaxinal et Cie, j’ai visité un musée, en l’occurrence Orsay, pour la petite expo consacrée à Gaudi. Pas terrible, mais cela m’a donné envie de retourner aux musées tant que les coronazis ne nous les interdiront pas à nouveau, mais aussi à Barcelone, où le but sera d’échapper aux mesures coronazies que la putain de Pfizer Ursula Vent d’air les Hyènes, cheffe de la commission européenne, veut nous imposer, elle qui est l’épouse d’un médecin directeur d’une entreprise qui fait son beurre dans les vaxins (Heiko von der Leyen). Ces pourritures vont-ils sévir encore longtemps avant d’être mis en prison ?

 Le 15 juin, 166e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Je place ici une brève vidéo de Pierre Cassen que j’avais ratée, datant du 26 juillet 2021 : « Des Polynésiens ont affublé Macron d’une couronne réservée aux homos ». Cherchant à vérifier, je tombe sur une vidéo de « fact shakers » des chienchiens de BoL’Obs, qui montre que la réalité n’est pas loin de l’affliction. Lisez surtout les commentaires, c’est hilarant, les gens ne sont pas dupes. Pour la photo soi-disant de Polynésie sur le post de Cassen, elle provient en fait d’une visite en Nouvelle-Calédonie, en tout cas les images sont bel et bien ridicules, surtout avec les masques que portent tous ces tarés (ou tiarés ?) dans le climat que Bougainville avait qualifié de meilleur climat du monde. Tarés ! Excellent article de Réseau international : « Wikipédia est-il une encyclopédie ouverte ou une opération secrète de désinformation ? », qui vous rappellera mon article « Alias Coccyxgrue et les bignoles de l’info ». Nouvelle entrevue de François Asselineau sur France-Soir : « Macron se fiche éperdument de l’intérêt national ».
Nouveau point statistique sur les chiffres du 14 juin. Le point de comparaison est le mardi 7 juin. France : hier nous avons eu 65 425 tests positifs (au lieu de 11 627 mardi dernier lundi de la Pentecôte férié) mais 35 140 la semaine d’avant, avec un taux de 19,7 % de positifs au lieu de 15,5 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore mieux, à 14 072 / 854 au lieu de 14 275 / 895 ; ce n’est maintenant plus qu’un rhume, mais il traîne vaguement partout, personne n’est malade de ce truc, et le cirque continue tant qu’on aura pas viré l’équipe de coronazis au pouvoir. En Italie ça baisse aussi toujours (4199 / 183 au lieu de 4342 / 219). Réseau Sentinelles : sur la semaine 23, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale repart à la hausse à 31 cas pour 100 000 habitants contre 18 cas en semaine 22 (taux consolidé contre 16 en taux brut). C’est la première fois depuis que je suis ce réseau chaque semaine que le taux consolidé est plus élevé que le taux brut !
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 14 juin à 19 h 30) : 536 164 951 tests positifs et 6 311 253 morts (au lieu de 532 757 069 tests positifs / 6 301 339 morts). Progression comparée sur les 90 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 407 882 tests positifs et 9 914 morts (cela nous donne une mortalité en baisse de 0,29 % contre 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 20 semaines précédentes) au lieu de 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Tests stables, baisse des morts, nous passons pour la première fois sous les 10 000. Comment faire comprendre aux gens que cette fausse pandémie est TERMINÉE ? Ce décompte n’a aucun sens.
 Le 16 juin, 167e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Le fameux procès annoncé à coups de trompe par la presse lécheuse d’anus de la macronie pour le 15 juin ne semble pas avoir eu lieu. En effet, les seuls échos que l’on en trouve dans les merdias sont le recopiage de blabla sur la « transphobie », etc., avec 0 % d’info. On dirait le battage en neige d’eau, comme dans notre recette de l’eau chaude. Pour Alain Beyrand, il s’est agi simplement d’une « audience de mise en état ». Un extrait d’une entrevue de Xavier Poussard datée de juin 2021 m’a été envoyé. Je ne la connaissais pas (ou l’avais oubliée !). Il établit des liens troublants entre les affaires Duhamel, Epstein et l’affaire Chibritte (qu’il n’avait pas encore sortie). Cela confirme l’intuition que j’avais eue à l’époque dans mon article sur cette affaire qui fit chier dans leur froc les rédacteurs de France-Soir, et qu’ils refusèrent donc sous des prétextes fallacieux. En ce qui concerne le 2e tour des législatives, j’ai renoncé à faire un article. Je suis relativement optimiste pour les raisons suivantes : les DOM-TOM nous ont montré au 2e tour des présidentielles que le vote RN était dorénavant utilisé sans vergogne comme un vote de protestation, ce que confirme le fait que le RN a fait des scores plutôt modestes au 1er tour des législatives dans ces territoires ; et d’autre part, le score du RN a été globalement bien plus fort qu’en 2017, ce qui peut encourager les gens qui font ce choix de moins s’abstenir que d’habitude car cette fois, ils peuvent vraiment et pour la première fois, envoyer un député qui leur corresponde à l’Assemblée, et emmerder les commissaires politiques qui leur chient dessus à longueur de journée dans les merdias ou sur les réseaux sociaux. Et les gens qui votent NUPES, là aussi, savent qu’ils peuvent au moins empêcher le tyran d’avoir la majorité de Playmobils qu’il a eue en 2017, sans craindre que l’extrême drouâteuh ne fasse voter l’écartèlement des musulmans en place publique. Il serait obligé de négocier, et ce collégien mal mouché par sa prof de théâtre n’aime pas trop ça. J’ai eu une bonne nouvelle aujourd’hui, après une mauvaise : je n’ai pas obtenu ma mutation, mais l’établissement où je ferai mon complément de service, ne serait pas un collège comme l’an dernier, mais un lycée où j’enseignerais en BTS. Je n’ose pas trop me réjouir par superstition, mais j’ai un poids de 50 kg sur l’estomac en moins (j’avais ce poids depuis plus d’un an !)
 Le 17 juin, 168e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Une vidéo de 15 minutes d’Amandine Roy fait un compte rendu de l’audience du 15 juin qui n’aura donc été qu’une audience technique. J’ai rarement connu une personne adulte et s’adressant au grand public qui s’exprime de façon aussi incompréhensible. Elle ne hiérarchise pas les informations qu’elle a à distiller, et fournit un paquet indigeste, dont on ne tire quasiment rien, sauf qu’elle parle de « notre avocate », puis de Natacha Rey, ce qui laisse supposer que ce n’est pas ou plus Me Brusa. Avec de tels adversaires, les filous de l’Élysée n’ont pas à s’épuiser. Il leur suffit d’ignorer l’existence de Xavier Poussard, qui préfère rester dans l’ombre, et d’attirer l’attention sur ces deux femmes… J’ai posté hier sur la chaîne Youtube Coccyx Grue un bref extrait de Bigard sur France-Soir, histoire de permettre aux spectateurs de nos sketches de visionner nos références. En 24 h, cet extrait a fait plus de 50 000 vues, 350 « J’aime », pulvérisant notre record, et nous avons allègrement passé la barre des 1000 abonnés. C’est vraiment étonnant. Mais très peu de vues sur nos productions, enfin proportionnellement.


 Le 18 juin, 169e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Et voici notre 8e épisode de « Au pays de Jean-Briche… » : « Français, encore un effort pour être « républicains » ». Étant en province j’ai mis à peu près 30 heures à le mettre en ligne, en plus du reste du travail pour Mimi Makrell et Coccyx Grue. Il ne vous reste que la part la plus jouissive : nous honorer de vos critiques & autres conseils pour que nous soyons moins nuls. Merci d’avance. Ci-dessous, bref extrait d’une intervention de Louis Fouché au Festival Citoyen le 1er mai 2022. Il évoque la « brigittologie ». Ce qui est amusant c’est que le 2 avril, nous étions allés fagotés en Jean-Brichels assister à la réunion publique de Massy. Les échos que nous avions eus étaient que Louis Fouché était terrorisé à l’idée que nous prenions la parole… Pas de risque, on ne dérange pas les stars de l’anticovidisme !


 Le 19 juin, 170e jour de recoronaquista. J’ai tenté un jogging ce matin, mais arrêté au bout de 10 minutes car la cuisse commençait à me cuire. La piscine ici le week-end par beau temps, je ne tente plus l’après-midi. J’espère que vous avez bien voté, parce que dans ma circonscription c’est plié, le wokisme l’a emporté au 1er tour. L’avenir de la France repose sur vos épaules !

Macron et la claque. Dessin de Placide.
© Placide / Twitter


 Le 20 juin, 171e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. Bon alors il y a tant à dire. Je me suis régalé à suivre en voiture de retour de week-end, à la radio, la soirée électorale. Cela faisait longtemps qu’une soirée électorale m’avait intéressé à ce point ! Gifle après gifle, la macronie et son choupinet se sont fait fesser dûment les joues. J’espère que ces cloportes, accompagnées par ceux de la « Nupes » vont demander l’asile politique en Corée du Nord pour se réfugier de cet horrible pays dont les méchants électeurs votent « extrême drouâteuh » contre les coronazis. La palme revient à François Patriat, sénateur LREM transfuge des socialos, qui bredouillait et bavait en cherchant des mots comme « fascistes » pour qualifier le RN (sur CNEWS / Europe 1). Et le type est né en 1943, politicien depuis des lustres, a été ministre, etc. C’est-à-dire que ce genre d’abrutis croient aux conneries qu’ils disent. Je croyais qu’ils manipulaient seulement l’opinion, mais non ! Comment peut-on avoir été ministre, être sénateur, septuagénaire et aussi buté ? Ce qui est bien avec l’entrée du RN en force à l’Assemblée, c’est que nous les citoyens, mais aussi les cloportes de la politique et les cloportes du journalisme vont enfin devoir écouter des politiciens qui ne pensent pas comme le troupeau. Ceux qui sont sincères (des amis avec qui je me suis engueulé) vont découvrir des politiciens qui défendent les gens. Bien entendu sur les 89 élus RN, il y aura des déconvenues inévitables, et il faudra faire confiance aux merdias pour en faire des tartines, à l’instar de la candidate dans le Territoire de Belfort Sophie Carnicer (qui a quand même failli l’emporter). Il y a eu un grand nombre de bras cassés chez les Playmobils de la macronie en 2017 alors qu’une bonne part étaient des transfuges des partis traditionnels ; il y en aura donc aussi au RN d’autant plus que par la force des choses, on les a empêchés d’avoir accès à des mandats électifs et ils arrivent pour la plupart vierges dans un camp de satyres (sauf une poignée de conseillers régionaux ou municipaux). C’est l’effet digue : on a beau hausser le mur de branchages, il arrive un moment où les eaux montent plus haut que la digue. À mon humble avis il y aura davantage de déconvenues pour ceux qui ont voté « Nupes », qu’ils l’aient fait par adhésion ou pour virer le tyran. Entre la députée wokiste de ma circonscription (Obono), la Sandrine Rousseau qui veut instaurer un « délit de non-partage des tâches domestiques » ou le khmer vert Aymeric Caron qui veut interdire d’assassiner les moustiques, on va rigoler, et je suis persuadé que dans 5 ans ou avant, le RN sera devenu ce qu’il est déjà mais incognito : le seul parti des gens raisonnables qui nous veulent du bien. Le département de la Haute-Saône, que les lecteurs de M&mnoux connaissent bien, a envoyé deux députés RN sur 2. L’Yonne, mon département natal, 2 sur 3, dont Julien Odoul, qui au passage a dû porter plainte suite à une agression verbale homophobe. C’est la dangereuse « extrême drouâteuh » qui pose problème… Si les « observateurs » étaient neutres, ils observeraient une donnée fort simple : dans les Pyrénées-Orientales, seul département qui a une ville de plus de 100 000 habitants (Perpignan) ayant un maire RN depuis 2020, les 4 députés élus sont RN. Les merdias n’ont même pas réussi à dégoter une affaire honteuse à étaler à la une, un pogrom islamophobe ou je ne sais quoi… Ce que l’on peut raisonnablement inférer de cette observation est que l’exemple de ce département va faire tache d’huile lors des prochaines élections, et tous azimuts, puisque les braves gens pas très malins vont se rendre compte que sur le RN aussi, comme sur tous les autres sujets, les merdias leur mentent depuis 40 ans. Le Parisien a consacré un article aux sièges attribués avec un écart infime, article édifiant à mettre sous les yeux de nos amis abstentionnistes. De quoi faire réfléchir à une dissolution. Il ne faut pas oublier que tant la campagne présidentielle que la législative du RN ont été réalisées à l’économie, sans meetings, sans tracts, pour une raison fort simple : le RN n’a que des dettes, et cela pour une raison fort simple, le fait qu’aucun prêt ne lui é été accordé par les banques françaises, sur ordre des ploutocrates, et que le parti a dû contracter un prêt auprès d’une banque privée russe, ce qui autorise les commissaires politiques de la presse d’État à les traiter de « caniches des russes » !

Macron n’a pas la majorité. « Ça nous rappellera nos rencontres ».
© anonyme / Pierre Jovanovic / Twitter

En parlant de braves gens pas très malins, j’ai appris que de vieux amis octogénaires qui refusaient toute critique du vaxin et de la politique coronazie, ont enfin ouvert les yeux, parce que la femme a perdu l’usage normal de ses jambes 3 jours après une injection, et le mari, qui jusque-là était muet comme une tombe n’en démord plus : « C’est le vaxin » ! Il est regrettable qu’il faille que ça leur arrive à eux. Mais c’est sans doute ce qu’en novlangue on appelle « altruisme » ! On attend avec délectation la souris dont va accoucher la montagne Borgne, comment cette technicienne au charisme de centre d’appel de smartphone va-t-elle obtenir un vote en sa faveur ? Ce qui m’intéresse le plus, c’est de savoir si macron va pouvoir continuer à soustraire à la démocratie les milliards dont il arrose sa presse de milliardaires à ses ordres, le « conseil de défense » sur la fausse pandémie covid et ses mesures liberticides, obligations d’injections comprises. Va-t-il pouvoir continuer à faire des « soignants » les boucs émissaires de sa gestion calamiteuse de sa fausse crise sanitaire ? Plus personne n’en parle, mais les coronazis avaient annoncé à son de trompette, conformément à la méthode Coué, un « nouveau texte de loi » avec tout plein de mesures covidistes pour continuer à nous casser les couilles. Est-ce qu’ils vont pouvoir le faire ou non ? Le prétendu « état d’urgence » prévu jusque fin juillet va-t-il pouvoir être annulé par la nouvelle Assemblée ?
 Le 21 juin, 172e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. La question du remplacement du fusible Borne se pose. La répartition des forces à l’assemblée commence à se préciser. Avant la constitution des groupes, le RN est crédité de 89 membres (mais le groupe s’adjoindra peut-être Dupont-Aignan et d’autres pour l’instant classés « divers »), LFI de 84 et « Renaissance » (ex-LREM) de 175. C’est-à-dire que sans le Modem et sans Horizons, le parti de choupinet fait moins d’un tiers (30 % exactement). Cela laisse la porte ouverte à des recombinaisons variées, mais bien sûr sans l’horrible extrême drouâteuh. On observe que si les commissaires politiques du « pas une voix pour l’extrême drouâteuh » s’entendent pour exclure de leurs votes les 89 députés RN, ils peuvent ramener le nombre de députés utiles à 488, donc la majorité absolue à 244 ; or « Ensemble ! » totalise 250. La balle est dans le camp de Jean-Manuel Mélencron : s’il persiste dans son attitude de commissaire politique, il peut accorder l’air de rien la majorité absolue à son ami choupinet. S’il se met à « calculer » les députés RN (et donc s’il respecte les gens qui ont voté pour eux), choupinet n’a pas sa majorité. Cruel dilemme pour un trotskiste wokiste lgbtiste boosté par les prêches des imams ! L’avocat Me Tarek Koraïtem a obtenu une nouvelle victoire : la réintégration d’une soignante sans congés ni arrêt maladie, « avec effet rétroactif et versement des arriérés de salaires ». Espérons que tout cela va faire plier les coronazis, en plus de toutes les données qui sortent jour après jour et qui accusent leur manipulation d’une « pandémie » cousue de fil blanc. La vidéo du jour de Didier Raoult s’intitule « La fin de l’hégémonie ? », et une fois n’est pas coutume il commence par donner son avis sur le résultat des législatives, d’où le titre, mais il revient vite à ses préoccupations scientifiques. Graphiques à l’appui, il donne un nouveau chiffre : « Il y a 5 fois moins de morts si on les traite à l’Azithromycine / Hydroxychloroquine ». Il faudrait le dire à Christian Perronne et Martine Wonner qui ont prétendu que les morts tombaient à zéro avec l’ivermectine, ce qui est tout aussi faux. Il attaque le petit veran et la petite vidal en montrant qu’ils ont commis dans leur poignée de publications les mêmes erreurs qu’ils lui font reprocher dans leur harcèlement délirant. Il prend la défense des soignants suspendus en affirmant que les obliger à se faire piquouzer relève de l’idéologie. Je dirais plutôt que ça relève de la mafia…
 Le 22 juin, 173e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. Au niveau du cloaque gouvernemental, choupinet utilise Roussel, chef d’un non-groupe de 14 députés pour faire sa com : « Macron envisage la constitution d’un « gouvernement d’union nationale » ». Ben tiens, mais si vous lisez l’article, vous comprendrez que le titre est du baratin : il n’y a rien. McQuinesait ne sait pas ; mais travaille sans doute à nos frais pour trouver la poudre de perlimpinpin. Un commentateur de Radio-Courtoisie a attiré mon attention sur un résultat très significatif des élections, dans la 2e circonscription de l’Allier : le candidat RN l’a emporté avec 50,2 % des voix face à une candidate NUPES, alors qu’au premier tour elle était en tête avec 21,8 % et lui n’avait que 19,1. C’est effectivement un signe que là où les gens ont encore un cerveau, contrairement aux grandes villes, ils votent pour ceux qui les défendent sans tenir compte des gesticulations et autres agitations de gousses d’ail ou de crucifix. Au contraire, en Essonne, Cédric Villani, qui après avoir été député macroniste en 2017, puis être sorti du macronisme, se représentait pour la NUPES, a perdu à 19 voix près face à un macroniste, Paul Midy, ancien consultant de chez McKinsey, comme quoi l’air des grandes villes atteint le cerveau.
Des théories de clampins nommés par choupinet semblent déterminés à continuer à nous casser les couilles : Alain Fischer, le je cite "président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale" (un journaliste accrédité peut-il nous fournir la liste des membres que préside ce "président’ ?), tiré de son sarcophage, déclare à propos de la question qui ne se pose pas de « rétablir le port du masque dans les transports », « cela se discute sérieusement » (notez l’emploi de la voix pronominale pour cacher l’agent de l’action). Ce crétin n’a toujours pas eu le temps de lire les innombrables études scientifiques démontrant la nocivité de ses pattes de lapins. Il ne sait sans doute pas non plus que c’est la Commission européenne qui a décidé d’arrêter ce carnaval dans les avions. Il faut donc, prétend-il, porter le masque pour protéger les injectés. Conclusion sur l’efficacité de ladite « stratégie » vaxinale ? C’est un peu comme un préfet chargé du maintien de l’ordre aux alentours du Stade de France qui déclarerait « En faisant le petit effort de porter un kalashnikov dans le métro, on contribue à protéger les femmes et les enfants ». Pourquoi le ridicule ne tue-t-il pas plus que leur virus ?
Sur France-Soir, François Pesty règle son compte à un autre coronazi d’envergure le Pr Bruno Mégarbane, qui sévit dans l’hôpital malheureusement le plus proche de mon domicile. Alors ce taré corrompu reconnaît que leur faux virus est maintenant « un rhume », mais continue à prôner la vaxination en l’assortissant d’un « peut-être ». Vivement qu’un nouveau gouvernement renvoie ces cloportes à leurs subventions occultes et autres congrès à Honolulu… Je n’en dis pas plus car notre ami Coccyx Grue va s’en délecter ! Sinon, il paraît que le décompte par Salomon des morts covid va être relooké et remplacé par un décompte par Jean-Michel Trogneux des ministres mis en examen pour harcèlement, viol ou prise illégale d’intérêt… The winner du jour est la secrétaire d’État Chrysoula Zacharopoulou. Un couple de députés LFI sont mis en cause par Le Point pour avoir employé et exploité une aide-ménagère sans papier, mais l’article est très vite retiré comme un faux, ce qui déclenche une enquête. France-Soir publie un article sur le témoignage émouvant d’un supporter de football handicapé anglais à propos de la guerre civile au Stade de France. Pour ma part cela fait longtemps que j’ai renoncé à toutes ces soi-disant festivités, que ce soit sportives ou musicales. C’est désormais un enjeu de contrôle social et de manipulation, de la publicité à la façon dont les rapports sociaux sont organisés. Le même site nous informe sur le nouveau système d’alertes d’urgences que l’UE va nous imposer sur nos smartphones. C’est déjà la raison pour laquelle je n’ai pas la télévision, je n’écoute plus Radio Paris ni aucune radio fasciste privée. Il ne faut pas attendre ça pour se révolter. Déjà dans les établissements scolaires depuis des années, le formatage des esprits s’est fait par les « alertes » incessantes envoyées aux élèves et à leurs parents, alors que "en même temps" l’État fasciste fait mine d’interdire l’emploi du smartphone en classe… Tout cela multiplié par 10 lors de la plandémie dont rendre l’homme esclave du smartphone est le seul et unique objectif. Nous ne sommes plus l’utilisateur du smartphone ; le smartphone est notre utilisateur. Avez-vous compté le nombre d’écrans dans les espaces publics distillant à nos frais les messages anxiogènes de l’État fasciste ? Sauf à être un apparatchik se déplaçant en jet privé pour se rendre à des colloques sur la fin de la voiture individuelle, on ne peut pas s’abstraire de ce matraquage.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 21 juin. Le point de comparaison est le mardi 14 juin. France : hier nous avons eu 95 000 tests positifs (au lieu de 65 000 mardi dernier, avec un taux de 23,9 % de positifs au lieu de 19,7 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations est stable, à 14 334 / 841 au lieu de 14 072 / 854 ; le cirque de ce rhume continue bien qu’on ait fessé l’équipe de coronazis au pouvoir. En Italie ça remonte (4803 / 206 au lieu de 4199 / 183). Réseau Sentinelles : sur la semaine 24, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa hausse à 37 cas pour 100 000 habitants contre 26 cas en semaine 23 (taux consolidé contre 31 en taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 21 juin à 19 h 50) : 539 989 438 tests positifs et 6 321 026 morts (au lieu de 536 164 951 tests positifs / 6 311 253 morts). Progression comparée sur les 91 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 824 487 tests positifs et 9 773 morts (cela nous donne une mortalité en baisse de 0,26 % contre 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 21 semaines précédentes) au lieu de 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Deuxième semaine sous les 10 000 morts. Comment faire comprendre aux gens que cette fausse pandémie est TERMINÉE ? Ce décompte n’a aucun sens, nous comptons des rhumes pendant que des gens sont empêchés de soigner leur cancer à cause de la poussière soulevée par ces rhumes. Ce soir, je croise une voisine qui justement a un rhume. Je lui fais la bise. Après tout, si on remonte à 30 % de tests positifs, je peux tenter ma chance pour obtenir un « passe » pour voyager tranquille.

Parodie d’une couverture du Time : « Are You Mom Enough ? »
© Time / anonyme


 Le 23 juin, 174e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. Florian Philippot évoque les documents qui révèlent que c’est l’Union Européenne qui décide de la réforme des retraites en France dont macron n’est que l’exécuteur des basses œuvres. Un mème parodié se moque de choupinet et de sa moman. Il existe en plusieurs versions. La sénatrice LR Sylviane Noël à la tête de 15 autres sénateurs, dépose un projet de loi pour la réintégration des soignants. Les rapports de force ayant changé, on verra si Adolf Macron le chef de l’Étron et parrain de la mafia coronazie, va s’arc-bouter sur cette mesure qui fait de lui la plus dégueulasse des personnes qui ont été à la tête de la France, Pétain compris. Excellente entrevue de Pierre Chaillot par Clémence Houdiakova : « Le test COVID est une immense arnaque ! ». Il explique comment les coronazis s’y prennent pour vendre leur drogue : les tests détectent de plus en plus de variants, ce qui fait que de plus en plus de gens sont déclarés « positifs » sans avoir l’ombre d’un symptôme, et comme on fait tester ses amis, ça fait boule de neige.
 Le 24 juin, 175e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Le début de l’intervention de Julien Bayou après sa rencontre avec macron nous donne une idée de la façon dont il va se vendre : le climat, le climat, le climat. Et les 89 députés RN, caca boudin. Et les gens qui ont voté pour eux ? Caca boudin aussi ? Chibritte s’est ridiculisée lors de la fête de la musique à l’Élysée, et la presse gouvernementale en tire des titres unanimes (preuve que c’est un plan com) du type « les méchants complotistes la comparent à Patrick Juvet », ce qui n’est pas sympa pour Patrick, qui était excellent chanteur, très beau et un brave gars. Mais est-ce par hasard si cette presse amène très progressivement la population mougeonne à une idée subliminale : « Brigitte est comparable à un homme ». Excellente nouvelle reçue du centre de propagande d’Annie Dingo : À partir du 1er septembre, « Le stationnement devient payant pour les motos et scooters ». Cela va peut-être réveiller quelques pour cents de têtes de cons parisiens qui n’ont pas encore compris que ces cloportes sont des nuisibles à éradiquer au Kärcher ! La presse fasciste a du mal à relayer une info de l’AFP : « l’Autriche va mettre fin à la vaccination obligatoire ». Ah bon ? Mais alors en France le carnaval continue malgré la fessée dont les joues de choupinet sont marquées ?
 Le 25 juin, 176e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Comme je lis et j’entends que « les sondages se sont trompés » ou que « Marine Le Pen elle-même a été très étonnée des bons résultats du RN », je retrouve l’analyse que j’avais publiée au lendemain des résultats du 2e tour des présidentielles : « Avec une abstention bien plus élevée en 2022 (28 % au lieu de 25,5 %), Macron est élu avec 18,79 million de voix au lieu de 20,74 en 2017 (alors qu’il y a 1,2 million d’inscrits en plus). Le Pen passe de 10,64 à 13,30 millions de voix. En gros il a perdu 2 millions de voix, elle en a gagné 3. J’ai entendu ce matin sur Radio-Courtoisie le sénateur RN Ravier qui a rejoint Zemmour dresser un tableau totalement négatif de Le Pen, je ne crois pas qu’elle le mérite. En 2017, MLP avait gagné uniquement deux départements, Aisne & Pas-de-Calais, et aucune région. En 2022, elle remporte trois régions […], et 29 départements […] alors que Macron avait tout raflé en 2017. Au premier tour, MLP était arrivée en 1re position dans 42 départements ou territoires, Macron dans 52, Mélencron dans 12. J’ignore ce qu’il faut en conclure pour les législatives, mais l’émergence du RN, c’est un peu comme une inondation face à une digue. Il y a un moment où à force de monter, l’eau dépasse la digue… » Pas mal vu non ? Et mes analyses sont gratuites… Sinon, nos amis de la NUPES amusent leurs dupes, comme le révèle Éric Verhaegue. Qui nous défend au parlement européen ? C’est l’horrible députée d’extrême drouâteuh Virginie JoronPatrice Gibertie étrille les chiens de garde du pseudo journalisme qui répandent actuellement une étude bidon prétendant que « les injections auraient évité 20 millions de décès covid ». Ils picorent parmi les études publiées uniquement celles qui visent à terroriser la population, mais ce n’est pas nouveau. Entrevue de Michel Onfray par Sonia Mabrouk : « La Ve République devrait forcer Macron à démissionner ». Coccyx Grue et Marie-Line ont tourné leur 9e épisode, le plus difficile à cause des citations à intégrer, donc à apprendre par cœur tout en collant à l’actualité. Le montage et la mise en ligne prendront un temps indéterminé. Une fresque murale défraie la chronique à Avignon (où les 500 artistes collabos ayant appelé à voter macron vont bientôt se retrouver entre amis) : elle représentait Macron en marionnette d’Attali, ce qui était pure calomnie ! Choupinet est en réalité la marionnette d’Ursula Vent d’Air la Hyène, laquelle est le joujou de Bill Gates et de George Soros. La Kommandantur est priée de rayer l’un de ces noms s’il se trouve être d’origine juive. Il faudrait intégrer au cursus de Wokisme du futur bac une matière visant à savoir débusquer les juifs, de façon à lutter contre l’antisémitisme ! La fresque a été détruite, bel autodafé sans décision de justice semble-t-il. Détruire une œuvre d’art, c’est dorénavant se positionner dans le Camp du Bien. Comment disait Orwell, déjà ? J’ai croisé par hasard à République la gay pride, qui m’indiffère depuis des années. La seule chose qui m’a réjoui, c’est de voir que les masqués étaient en quantité infinitésimale.
 Le 26 juin, 177e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. La nouvelle de l’interdiction de l’avortement par la Cour Suprême aux États-Unis est trop fraîche, j’attends davantage d’information. On aurait plutôt attendu que cette instance qui penche côté Républicains interdise les vaxins covid et les masques, les QR codes et la censure sur les réseaux sociaux et Youtube, et toute la panoplie liberticide des mondialistes, mais voilà qu’elle agite le hochet des libertés qui n’en sont pas. Le débat sur l’avortement qui est un débat riche et subtil va se trouver radicalisé, et cela souvent avec la complicité de certains parmi nos réseaux complotistes qui mélangent tout et que l’implication des tyrans coronazis dans les divers mouvements LGBT ou féministe poussent bêtement à jeter les bébés avec l’eau du bain. Le seul résultat sera de pousser tous les gays et tous les féministes sincères dans les bras du wokisme. C’est à priori une mauvaise nouvelle, qui arrive au mauvais moment, alors que le retour annoncé de Trump en face du sénile Biden prenait corps et avait une chance de séduire les pro-démocrates qui ont encore un cerveau.
 Le 27 juin, 178e jour de recoronaquista. Piscine, 50 longueurs. Ma piscine fermée, comme 2 à 3 fois par semaine, cette fois pour « staphylocoque dans l’eau », je file sur une autre piscine. Surprise, le bassin ferme 30 minutes et non 15 comme dans la plupart des piscines, avant la fermeture de l’établissement. Une heure chrono pour nager. Et c’est cette ville qui prétend organiser les JO dans 2 ans ! Bof, tant que les bobos voteront Annie Dingo, elle aurait tort de se priver… Hier soir, guinguette entre amis où j’ai revu des amies complotistes, dont deux ont fait une sorte de burn-out et sont sorties du circuit des luttes, avec arrêt de travail etc. L’une s’est remise à visiter les expos, comme moi, mais en pire. Cela explique le calme plat. Un article de Nicole Delépine fait le point sur les cas de Céline Dion et de Justin Bieber, deux stars mondiales qu- – je ne le savais pas – s’étaient faits propagandistes du vaxin, et qui en ont été punis mais semblent avoir un contrat pour cacher que c’est un effet secondaire de ces injections, ou bien ont tellement honte d’avoir usé de leur influence pour pousser des jeunes au suicide vaxinal. Une chronique de Radio Courtoisie m’en apprend plus sur le délire IVG. La Cour suprême étasunienne a seulement abrogé un arrêt qui interdisait d’interdire les IVG. Les 50 États sont désormais libres d’adopter les lois qu’ils souhaitent. Un certain nombre d’États ont annoncé qu’ils allaient le faire. En France, en moins de 24 h, macron et mélencron ont sauté sur l’occasion pour officialiser leur mariage : une loi de circonstance va être proposée en cadeau de fiançailles conjointement par les playmobils de macron et ceux de mélencron, pour inscrire dans la constitution le « droit à l’IVG ». Un gadget dont il n’a jamais été question lors de la non-campagne électorale qui va servir de rideau de fumée pour poursuivre la tyrannie covidiste. À long terme, ça risque d’être une belle balle dans le pied de mélencron, car je vois mal les imams qui ont prêché pour lui avaler cette couleuvre : les musulmans sont très opposés à la promotion de l’IVG comme un accessoire de mode que toute femme à la page se doit de pratiquer, comme le régime et la crème anti-rides. Les chroniqueurs insistaient sur le fait que c’est souvent la pauvreté qui pousse les femmes qui n’ont pas recouru à la contraception, à cette solution tragique. Ronald Reagan aurait dit : « 100 % des artisans de l’IVG sont des gens qui ont eu le droit de naître ». C’est un peu comme pour les vaxins : 100 % de leurs partisans ne sont pas morts de ses effets secondaires. Je tombe par Profession gendarme sur un terrible fait divers sur un homme de 19 ans et son oncle qui aurait violé ses deux sœurs dont une de 13 ans. D’après l’article ces faits se seraient répétés de longues années durant. La seule solution qu’on propose c’est « IVG, IVG ». Ah bon, mais n’y aurait-il pas un problème dans les écoles et dans les services sociaux pour que personne ne se soit rendu compte de rien ? N’y aurait-il pas des dispositions à prendre ? Un article du Point nous annonce une bonne nouvelle sur le front de la lutte contre le coronazisme : une employée qui n’était pas au contact des patients a obtenu (avant appel) sa réintégration, et surtout, une « question prioritaire de constitutionnalité » est en préparation ! Sur Radio-Courtoisie ce matin, Virginie Joron et Alain Houpert évoquent la prolongation du passe sanitaire européen, voté par LFI dans la plus grande hypocrisie. Attention, Virginie Joron est une horrible députée d’extrême drouâteuh qui a l’outrecuidance de nous défendre, nous les méchants antivax. Donc quand on est dans le camp du bien, on vote pour le coronazisme parce que la méchante « extrême drouâteuh » est contre !
 Le 28 juin, 179e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Didier Raoult a publié hier un séminaire intitulé : « Éthique : différence entre la morale et le règlement » (durée : 1/2 heure) et ce jour l’entrevue habituelle « Les papys font de la résistance ». Le collectif Navigants Libres publie un communiqué de presse éloquent : « Après une année 2021, marquée par une obligation vaccinale de fait pour les navigants, notre collectif constate depuis quelques mois un nombre anormalement élevé de pathologies affectant curieusement notre population, d’ordinaire en bonne santé, alors même que nous ne sommes que 24000 en France : thromboses, troubles hormonaux, pertes de mémoire, fatigue profonde et durable, myocardites, troubles du rythme cardiaque, paralysies faciales, AVC, infarctus. À ce titre, nous avons recueillis de nombreux témoignages signés et déposés auprès du Conseil d’État et rapportés auprès de l’OPECST ». Complotiste ! J’ai assisté à un spectacle de théâtre amateur joué par des amis, au sein du Lycée Voltaire. La page de garde du site de ce lycée affiche un onglet « LGBTQIA+ ». C’est affligeant, et il se trouve que la personne qui est sans doute responsable de ce délire est une personne avec qui j’ai travaillé au début avec confiance…
 Le 29 juin, 180e jour de recoronaquista. Pas de piscine. J’ai reçu un mail hier à 14h52, que j’ai vu par hasard en consultant ma boîte pro, me convoquant pour faire passer l’oral du bac, alors que je n’ai pas enseigne en pré-bac depuis deux ans et ne connais pas les œuvres, et en plus en série générale… Bon, cela s’est bien passé, dans un lycée privé catho mais très sympa, qui accueille tout le monde. En revanche j’ai fait passer uniquement des petits chéris à prénoms tels que j’en vois ultra rarement dans mes classes, des Léa, des Octave, des Arthur, Amaury, j’en passe et des meilleurs. C’est donc le bac macron-blanquer, une catastrophe en matière d’intelligence : l’absence de choix des œuvres favorise le par cœur, amplifié par la concurrence entre les profs. J’ai donc eu de jolis serins, comme dans Fantasio de Musset : « C’est un serin de cour ; il y a beaucoup de petites filles très bien élevées qui n’ont pas d’autres procédés que celui-là. Elles ont un petit ressort sous le bras gauche, un joli petit ressort en diamant fin, comme la montre d’un petit-maître. Le gouverneur ou la gouvernante fait jouer le ressort, et vous voyez aussitôt les lèvres s’ouvrir avec le sourire le plus gracieux ; une charmante cascatelle de paroles mielleuses sort avec le plus doux murmure, et toutes les convenances sociales, pareilles à des nymphes légères, se mettent aussitôt à dansoter sur la pointe du pied autour de la fontaine merveilleuse. Le prétendu ouvre des yeux ébahis ; l’assistance chuchote avec indulgence, et le père, rempli d’un secret contentement, regarde avec orgueil les boucles d’or de ses souliers ». Mais j’ai fini par réunir mes impressions dans un article dédié. Nouvelle vidéo de Décoder l’éco avec Nexus : « La bureaucratie sanitaire au centre de la fraude ».
Nouveau point statistique sur les chiffres du 28 juin. Le point de comparaison est le mardi 21 juin. France : hier nous avons eu 147 000 tests positifs (au lieu de 95 000 mardi dernier, avec un taux de 28 % de positifs au lieu de 23,9 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations augmente, à 15 496 / 898 au lieu de 14 334 / 841 ; le cirque de ce rhume continue bien qu’on ait fessé l’équipe de coronazis au pouvoir. En Italie ça remonte aussi (6035 / 237 au lieu de 4803 / 206). Toujours des sommes pharamineuses gaspillées dans ces tests inutiles, alors que l’hôpital public est exsangue. Réseau Sentinelles : sur la semaine 25, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa hausse à 52 cas pour 100 000 habitants contre 35 cas en semaine 24 (taux consolidé contre 37 en taux brut). Ils sont contents les pauvres qui n’ont pas 10 € pour finir le mois, qu’on les oblige à débourser 50 € pour se faire un test pour savoir s’ils ont le rhume.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 28 juin à 18 h 50) : 544 812 630 tests positifs et 6 331 284 morts (au lieu de 539 989 438 tests positifs / 6 321 026 morts). Progression comparée sur les 92 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 823 192 tests positifs et 10 258 morts (cela nous donne une mortalité en baisse de 0,21 % contre 0,26 %, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 22 semaines précédentes) au lieu de 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. On repasse au-dessus des 10 000 morts. Ce décompte n’a aucun sens, nous comptons des rhumes pendant que des gens sont empêchés de soigner leur cancer à cause de la poussière soulevée par ces rhumes. J’aimerais bien être testé positif pour échapper à cette semaine d’oral de bac qu’on m’impose en dépit du bon sens, sans doute à cause de profs qui ont le bon rhume…


 Le 30 juin, 181e jour de recoronaquista. Notre épisode n°9 est enfin en ligne. C’est loin d’être le meilleur, mais l’un de ceux qui nous a donné le plus de fil à retordre, à cause de problèmes techniques. Merci à ceux qui comprennent que si on s’amuse, c’est aussi un boulot énorme et totalement gratuit. 2e journée d’interrogation d’oral de bac. Petits bourgeois mignonnets du privé chic, toujours. Je suis à nouveau effaré : même de bons élèves qui ont lu Rhinocéros ou des dystopies n’établissent (à ma demande uniquement) un rapport avec le monde actuel qu’avec le méchant Poutine ! Je vais devoir faire un article. On parle de la succession de Raoult à l’IHU de Marseille, mais évidemment les journaux collabos ne peuvent s’empêcher de continuer la diffamation et la désinformation, comme ici : « Fondateur de l’IHU en 2011, Didier Raoult, devenu une figure médiatique, est accusé de « charlatanisme » par certains de ses pairs pour avoir fait la promotion d’un traitement du Covid à l’hydroxychloroquine sans validation scientifique. Il a reçu un blâme de l’Ordre des médecins ». La juxtaposition des deux phrases suggère un lien entre les deux faits, lien inexistant. Aucune enquête du plumitif sur les prétendues accusations de « charlatanisme ». Le quartier dans lequel je fais passer le bac est riche en art mural. J’y ai photographié une superbe mosaïque de petites dimensions représentant Macron avec la légende « Veni Covidi Vichy », rue Jonas, Paris XIIIe.

Macron : « Veni Covidi Vichy », mosaïque Paris XIIIe, rue Jonas.
© anonyme / photo Lionel Labosse

 À partir du 1er juillet, le tome 14 vous attend : L’apocalypse covidiste se précise (14) (juillet-août 2022).
 Retour au début de l’article. Si ce journal ne vous est pas paru inutile, faites tourner…

Lionel Labosse, augmenté entre le 1er mai et le 30 juin 2022.


© altersexualite.com 2022