Accueil > National-covidisme > Journal de la chute & décadence du national-covidisme : L’apocalypse (...)

La planète sort lentement du coma national-covidiste

Journal de la chute & décadence du national-covidisme : L’apocalypse covidiste se précise (14), juillet-août 2022.

Le château de cartes covidiste s’écroule

samedi 6 août 2022, par Lionel Labosse

Si vous préférez Greta Thunberg à Louis Pasteur, vous n’avez pas apprécié mon Journal de confinement, ni mon Journal de déconfinement (1) mai-juin, ni mon Journal de déconfinement (2) juillet-octobre, encore moins le Journal de reconfinement (1), octobre-décembre 2020, le Journal de reconfinement (2), janvier-février 2021, le Journal de reconfinement (6), mars-avril 2021, le Journal de reconfinement (7), mai - juin 2021 et le Journal de redéconfinement (8), juillet-août 2021, puis le Journal de vaxinofolie (9) (septembre-octobre 2021) et le Journal d’hybris macrono-véraniste (10) (novembre-décembre 2021), puis Vers l’apocalypse covidiste ? (11) (janvier-février 2022), L’apocalypse covidiste traîne en longueur (12) (mars-avril 2022), et L’apocalypse covidiste s’éternise (13) (mai-juin 2022). Alors achevez votre infarctus en lisant ce 14e tome, juillet-août 2022, avec toujours une recension des meilleurs articles, et l’épluchage hebdomadaire des statistiques, jusqu’à la chute du macronistan et la recoronaquista, si cet enfer a jamais une fin. Vous pouvez commencer votre lecture au 1er juillet, au 15 juillet, au 1er août, au 15 août, ou aller directement à la fin de l’article. Désolé pour les fautes d’orthographe et menues erreurs, car je n’ai pas le temps de relire ! Ah ! j’oubliais : comme un médecin – pardon, je reprends : comme un médecin honnête – qui déclare ses conflits d’intérêts, je déclare mes conflits d’intérêts pour que les choses soient claires et nettes : je suis raoultiste et fier de l’être. Cela veut dire en bon français que je suis un criminel de guerre nazi, que j’ai tué 6 millions de juifs, que chaque matin j’assassine une petite vieille, et sodomise deux petits garçons, bref, je suis « complotiste ». Donc vous voilà prévenus, vous pouvez tout de suite retourner lire vos sites collaborationnistes préférés, laissez-nous tranquilles et on se retrouvera à la coda. Si vous décidez de continuer la lecture, c’est que vous êtes aussi « complotiste » et que vous souscrivez aux 10 points de mon antisèche pour complotosceptiques. Vu la controverse, j’ajoute ici les trois liens les plus intéressants concernant la question de l’inutilité des masques : Laissons les médecins prescrire & Résistance mondiale. Si vous voulez rejoindre les citoyens en lutte contre les covidistes qui ne cachent plus leurs desseins désormais, vous trouverez sur cette page une association proche de chez vous. Une ressource très utile est cette page de Patrick Martin (brionnais.fr) qui recense tous les articles marquants de la « Chronique de la Grande Guerre de la quinine et de ses dérivés ».


 Le 1er juillet, 182e jour de recoronaquista. Le nombre de débiles mentaux porteurs de masques dans la rue et les transports ne me semble pas augmenter avec les coassements des coronazis de ce gouvernement illégitime et de leurs lécheurs d’anus de la presse & de la médecine ; et encore, nous sommes à Paris, une des capitales mondiales de la couillonavirologie. Parmi les 31 élèves que j’ai fait passer l’oral du bac, un seul portait cette saloperie, et en lui disant deux mots gentils il l’a ôté sans regret. Une seule de mes collègues plutôt jeunes examinateurs ne le porte. Je pense que les vieux profs covidistes qui chient dans leur froc ont profité de l’open bar sur les arrêts de travail pour se faire arrêter, ce qui m’a valu d’être convoqué au dernier moment alors que je n’enseigne pas niveau bac. Une jeune stagiaire en collège a été convoquée comme moi la veille ! Mais le nouveau bac est tellement nul que ça ne gêne pas, il n’y a pas besoin de préparer ! Le bon Dr Vladimir Zelenko, ce juif new yorkais qui a soigné des centaines de patients avec le protocole Raoult auquel il a ajouté le zinc, est mort d’un cancer relativement jeune. Il a tourné un message vidéo de lutte juste avant de mourir, très émouvant, pour une fondation à son nom, que j’ai vu sur Telegram, mais impossible de trouver un lien Internet, il paraît que les coronazis ont déjà censuré, ils ne chient pas la honte. En attendant, voici un article. Nous avons fait la fête des voisins ce soir dans mon immeuble (et l’immeuble d’en face), à mon initiative, même si à cause du bac, j’ai refusé l’after chez les voisins. On dira ce qu’on dira, c’est un minimum syndical qui permet de socialiser. J’ai fait connaissance d’un charmant nouveau jeune voisin à tête de Jésus Christ, et j’ai même échangé mon téléphone avec un non moins charmant artiste colombien… Mon vieux voisin du dessus a l’air bien malade. Mais c’est fou comme dans les grandes villes les gens sont sauvages. Un autre charmant jeune geek dont j’avais fait connaissance l’an dernier nous est passé devant, il avait mieux à faire. S’imagine-t-il n’avoir jamais besoin de nous ? Mais bon, dans cette ville où l’on se croise indifférents, on est dans le camp du Bien : 85 % pour macron au 2e tour des présidentielles, record de France !
 Le 2 juillet, 183e jour de recoronaquista. Piscine fermée. Je poste ce message sur le site, pardon, l’usine à gaz d’Annie Dingo :
« Ce message s’adresse à l’incapable ou aux incapables qui s’occupent des piscines et du site d’information sur les piscines.
Comme d’habitude j’ai regardé ce matin avant de tenter ma chance le site des piscines de la ville
Les piscines H. et D. y étaient et y sont encore signalées ouvertes, comme R. et A. À Hébert, c’était fermé pour "grève" ce jour. Lundi, c’était ’"staphylo dans l’eau". Que d’inventivité ! Je vais donc en vélib à D. (parce qu’à A. samedi dernier, H. étant déjà fermée, 3 des 4 lignes étaient prises pour l’aquagym à la même heure), où je constate que, la chaussée venant d’être refaite à neuf, on en a profité pour supprimer la station Vélib qui était juste en face de la piscine et du gymnase. Surprise : ladite piscine est "fermée pour travaux" du 27 juin jusqu’en décembre au moins. Super pour un été sportif à deux ans des Jeux Olympiques, dans ce quartier pauvre où peu partent en vacances, encore moins cette année avec les mesures liberticides liées au "covid".
Veuillez donc informer les incapables susnommés de ce fait, qu’au moins ils mettent à jour le site.
Quant à la maire de Paris qui a fait 2 % aux Présidentielles, il faudrait peut-être qu’elle se mette à nommer des gens compétents dans les services de sa ville qui se trouve pour mon malheur être aussi la mienne. Cordialement ».
Fakir a publié un témoignage sur un journaliste qui rédigeait des articles bidons pour des commanditaires variés, la société écran étant dirigée pendant une brève période en 2013 par Olivia Grégoire, porte-parole de l’actuel gouvernement au parcours sidérant. Je tombe par ricochets sur un article tordant de Covidémence : « Mort du Covid ? Quatorze définitions au choix ». Eh oui, on peut mourir d’une bastos en pleine tronche et finir dans la colonne « covid » ! Que j’aimerais que certains coronazis mourussent de la sorte ! Manifestation des Patriotes, sans doute un baroud d’honneur, de Palais-Royal au ministère de la Santé. Plus que deux Jean-Brichèles. On est pris en photo, acclamé. Ce n’est plus la foule des grands jours. Je repère quelques nouveaux slogans. J’ai mis les chaussures de Chibritte pour la première fois depuis plusieurs mois et j’ai l’impression de m’être détruit les orteils comme la première fois.


 Le 3 juillet, 184e jour de recoronaquista. Point de piscine aujourd’hui comme hier. Le préposé au site de la mairie de Paris a indiqué que ma piscine était fermée, mais pas la piscine R. Ç’aurait été trop de travail d’un seul coup, il risquait l’AVC. J’y suis donc allé en bus plus vélib, pour contempler un beau panneau « Fermé pour grève ». À noter que depuis qu’ils font grève (depuis Napoléon) ils n’affichent jamais la raison de la grève… Il semble qu’on doive sortir du coronacircus en catimini d’après un article de fiotterie journalistique, qui semble accuser les politiques de ne rien faire face à une situation dramatique. Comment un de ces plumitifs peut-il persister à écrire de telles crétineries ? Ils vont quand même mettre au vote une nième loi mardi, alors qu’ils n’ont toujours pas de ministre de la Santé à part celle qui a été foutue dehors à coups de pieds au cul. En ce qui concerne le Dr Zelenko, son testament filmé est disponible dans cet article, mais pas sous-titré en français, donc je me suis permis de le reprendre sur Dailymotion et de le mettre sur la chaîne Youtube Coccyx Grue, en espérant que ce ne soit pas supprimé. J’ai signé une pétition sur le site du Sénat pour soutenir le projet de loi de la sénatrice LR Sylviane Noël visant à « abroger l’obligation vaccinale des personnels soignants et des pompiers ». Je vous engage à en faire autant ne fût-ce que symboliquement, car côté Nupes, le silence est assourdissant… Voici un extrait du discours de Jean-Dominique Michel (15’) à Saintes le 23 juin 2022 : « Résister à la dérive totalitaire », où il appelle un chat un chat et macron et tous ses amis des génocidaires qui ne cachent même pas leur jeu. « Macron est un sociopathe dangereux ».
Avec Marie-Line nous avons tourné le 10e épisode (et en principe avant-dernier) de « Au pays de Jean-Briche ». Gros boulot d’écriture d’abord pour moi, à partir de la moitié que nous n’avions pas pu tourner la semaine dernière, plus un passage que nous avions tourné, sans nous rendre compte que ça n’avais pas enregistré ! Puis 4 heures de tournage, poussif puis de plus en plus jouissif, avec des fou-rires car en improvisant dans les marges du textes, on en sortait de bonnes. Un de nos meilleurs épisodes, mais il vous faudra patienter car il reste un énorme boulot de montage à Marie-Line. Pour patienter, voici le script brut, et vous pourrez comparer avec le résultat final. Si un producteur lit ces lignes et veut nous engager pour un contrat à 10 millions d’euros, on est là !

Script du 10e épisode de « Au pays de Jean-Briche ».
© Coccyx Grue


 Le 4 juillet, 185e jour de recoronaquista. 4e jour d’oral de bac, 10 candidats. Même les collègues qui trouvaient le nouveau programme pas si mal commencent par reconnaître leur lassitude d’avoir 10 fois dans la journée la récitation du cours du prof. Je participe au repas de fin d’année du lycée où je vais faire un complément de service. Le genre de lycée énorme où il est impossible de connaître tous les collègues : ça va me changer. La proviseure part en retraite. Discours émouvant où l’on apprend qu’un adjoint s’est tué dans son bureau il y a une dizaine d’années… Sur le front du covidisme, l’immonde veran devenu ministre gadget annonce que les mesures covidistes recommenceront « en cas de besoin ». Au nom de quoi parle-t-il. Le nouveau ministre pfizeriste est nommé, un ancien urgentiste qui a des casseroles au cul et qui, sans surprise, est un de ces abrutis masquistes et vaxinistes. Son nom, il le signe à la pointe d’une seringue : François Braun. Merci les abstentionnistes !


 Le 5 juillet, 186e jour de recoronaquista. Avant-dernière journée d’oral du bac. La dernière candidate a failli le faire pleurer de rage, tant sans y être pour rien elle m’a fait saisir l’étendue du désastre que la macronie a infligé à notre système éducatif, disons l’estocade. Notre 10e épisode est enfin paru, après les contretemps habituels… Vous ai-je dit que c’est du boulot en plus d’être divertissant. Si vous voulez faire disparaître la tyrannie des sociopathes covidistes, faites circuler. Hier j’avais engueulé des pharmaciens qui portaient le masque, dans une pharmacie qui pourtant présentait à l’entrée de l’herboristerie. C’était terrible, j’aurais dû voir les morts par palanquées à Lariboisière. Profiteurs de guerre : par combien avez-vous multiplié votre chiffre d’affaires ?
 Le 6 juillet, 187e jour de recoronaquista. Dernier jour d’oral de bac. Je me traîne, mais suis allé nager entre midi et deux à la magnifique piscine de la Butte aux cailles (Piscine, 60 longueurs).
Nouveau point statistique sur les chiffres du 5 juillet. Le point de comparaison est le mardi 28 juin. France : hier nous avons eu 206 500 tests positifs (au lieu de 147 000 mardi dernier, avec un taux de 31,1 % de positifs au lieu de 28 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations augmente, à 17 041 / 1004 au lieu de 15 496 / 898 ; le cirque de ce rhume continue bien qu’on ait fessé l’équipe de coronazis au pouvoir. Faudra-t-il en arriver à nouveau au million par jour, c’est-à-dire un gaspillage éhonté de moyens qui vont dans les poches des profiteurs de guerre, pharmaciens et biologistes, pour arrêter cette folie ? En Italie ça remonte aussi à vitesse grand V (8003 / 323 au lieu de 6035 / 237), mais ça ne correspond à rien que du bidonnage de données. Réseau Sentinelles : sur la semaine 26, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa hausse à 72 cas pour 100 000 habitants contre 48 cas en semaine 25 (taux consolidé contre 52 en taux brut). Ils sont contents les pauvres qui n’ont pas 10 € pour finir le mois, qu’on les oblige à débourser 50 € pour se faire un test pour savoir s’ils ont le rhume.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 5 juillet à 23 h 15) : 550 813 212 tests positifs et 6 341 280 morts (au lieu de 544 812 630 tests positifs / 6 331 284 morts). Progression comparée sur les 93 dernières semaines (dans l’ordre) : 6 000 582 tests positifs et 9 996 morts (cela nous donne une mortalité toujours en baisse de 0,17 % contre 0,21, 0,26 %, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 23 semaines précédentes) au lieu de 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. On stagne autour des 10 000 morts, avec de prétendus « cas » qui augmentent fortement mais qui ne correspondent à rien de clinique. Ce décompte n’a aucun sens, nous comptons des rhumes pendant que des gens sont empêchés de soigner leur cancer à cause de la poussière soulevée par ces rhumes. Voyez le Point de situation du 2 juillet 2022 de Dominique Delawarde, qui montre l’évolution positive, la disparition progressive du nombre de morts (il arrive à 1000 morts / jour en moyenne sur 7 jours au 1er juillet), soit 7 700 par semaine, donc inférieur au score que j’ai trouvé. Il suffit d’un décalage et d’un réajustement de données pour expliquer ces variations minimes. Le RN ne veut pas voter a priori la motion de censure déposée par les LFI, qui les accusent de jour le jeu de la macronie, sauf que ces pourris au parlement européen ont voté pour le passe nazitaire en prétendant tous que leur doigt avait glissé, alors que les RN ont été parfaits… Mais quand la bornette a rendu un hommage aux soignants il y a eu un charivari, elle a été traitée d’hypocrite, impossible de voir qui criait, mais j’espère qu’ils vont se rallier et dégager ces connards. Le Pr Raoult donne son chant du signe sur le site de l’IHU : « Épaminondas ». Son successeur va bientôt être installé. Il ne fera plus que des séminaires s’il est invité, et bouclera les thèses entamées en tant que professeur émérite, pendant les deux prochaines années.
 Le 7 juillet, 188e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. La mienne est en grève, donc après avoir téléphoné, je me rends dans une autre piscine qui n’est pas fermée. En allant au bassin, je constate que deux des toilettes sont maculées l’une d’un énorme étron sur le bord de la cuvette, qui se voit de loin en passant, la porte étant ouverte sur le passage, l’autre d’une merde dans la poubelle ouverte. En ressortant, donc 40 minutes plus tard, j’avise l’agent d’entretien, et je lui dis la chose, étonné qu’il ne l’ait pas vu puisque je l’avais vu passer devant. Ce porc & fainéant m’a envoyé bouler en disant que ce n’était pas lui qui l’avait fait, que la piscine était propre quand j’étais arrivé (donc il m’accusait de mentir), etc. Il a refusé d’aller faire son boulot pour lequel nos impôts le rétribuent, et il aime la merde. Confirmation que du plus bas au plus haut niveau, tous les postes accordés à la mairie de Paris ne le sont pas à des gens qui ont envie de travailler, mais à des copains. Le monument Georgia Guidestones a été détruit hier par une explosion d’origine inconnue, suivie de la destruction du reste du monument qui menaçait de s’écrouler. Ce machin était une profession de foi érigée en 1980 sur laquelle étaient clairement gravés les fondements du « c’est notre projet » des coronazis et du tyran psychopathe macron et ses copains Bill Gates, Fauci et Soros. Le premier des dix commandements était « Maintenez l’humanité en dessous de 500 millions d’individus en perpétuel équilibre avec la nature », et les 9 autres à l’avenant. Beau pendant à la destruction de la fresque de Lekto en France l’autre jour, à ceci près que la qualité d’œuvre d’art de ce machin était discutable. Les coronazis vont-ils se cotiser pour en ériger un autre ? Boris Johnson a démissionné de son rôle de chef des Tories, suite à des démissions en cascade dans son gouvernement. N’ayez crainte, Bill Gates va désigner son successeur. Entrevue avec la sénatrice Laurence Muller-Bronn sur France-Soir. Elle est « apparentée LR ».
 Le 8 juillet, 189e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. L’arrêté du taré covidiste Estronazi pour réintroduire le port de la patte de lapin obligatoire dans les transports a été annulé par le tribunal de Nice, comme il fallait s’y attendre. De toute façon la suppression de cette mesure covidiste est européenne : le masque a été supprimé dans les avions, ce qui entraîne en cascade la fin de l’obligation dans tous type de transports (sauf chauffeurs de taxis j’en ai bien peur mais je ne comprends pas pourquoi).
J’ai mis à jour la liste des députés, et je viens de leur envoyer à tous le courriel ci-dessous, pour ceux qui voudraient s’en inspirer (je l’ai donc aussi envoyé à Borne, Véran, etc., qui figurent dans la liste car leurs suppléants, s’ils ne sont pas dégagés du gouvernement par une motion de censure, ne seront en place que le 23 juillet).

Adresses courriel des parlementaires.
© Assemblée nationale & Sénat

Madame ou Monsieur le député,

Au moment où vous vous demandez si vous devez voter une motion de censure, je tiens à vous rappeler la déclaration de Véran que Macron n’a pas eu peur de maintenir comme, « Ministre de la vie démocratique » (sic). C’est une vidéo de dix secondes, qui devrait déjà nous avoir débarrassé à jamais de ce triste sire :
« C’est ça la réalité dans nos hôpitaux ! Si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici ! »
Ils veulent vous faire voter la prolongation de la tyrannie covidiste avec un clone de ce Véran qu’ils ont mis à la Santé. Ils veulent continuer leur mesure digne d’un pays totalitaire de priver de salaire les « soignants » qui refusent de se faire injecter.
Macron n’a rien compris à la gifle que le peuple lui a infligée, donc vous devez voter cette motion de censure.
Je vous rappelle que la prétendue pandémie de covid n’est que la plus énorme escroquerie de tous les temps. C’est à vous d’y mettre fin. Si vous voulez des chiffres et des démonstrations, voici le Point de situation du 2 juillet 2022 du Général Dominique Delawarde.
Et voici une vidéo de Pierre Chaillot (Décoder l’éco), qui démontre en analysant les chiffres officiels qu’il n’y a pas eu d’épidémie différente de ce qui se produit tous les ans.
Ce gouvernement, du moins les exécutants des basses œuvres de McKinsey-Van der Leyen-Bill Gates qui en constituent le noyau dur, doit sauter le plus vite possible, et c’est même dans l’intérêt des députés macronistes.
Cordialement,
Citoyen X.
Enfin un article de France-Soir bien sûr, sur la révolte populaire aux Pays-Bas, en Pologne, etc. Le sujet n’existe pas encore dans la presse fasciste.
Virginie Joron prononce devant le parlement européen un bref discours violemment d’extrême drouâteuh sur la réintégration des soignants. Je reçois une 1re réponse à mon message aux députés :
« Monsieur, 
Merci pour votre engagement et votre vigilance.
La motion de censure déposée par la NUPES est totalement inutile puisqu’il faut une majorité de députés (et non simplement de votants). Il faudrait que la totalité des LR, des groupes centristes et indépendants, de la NUPES, des non-inscrits et des RN votent favorablement à cette motion de censure. Les LR ont déjà exprimé leur refus catégorique de la voter en ce début de mandat. Il s’agit d’un effet de manche de la part de la NUPES, du spectacle, d’un coup de marketing, ils savent très bien eux-mêmes que cette procédure n’a aucune chance d’aboutir.
Comme annoncé par Marine le Pen, le RN ne participera pas à des tentatives inutiles de blocage mais sera force de proposition et agira avec bonne foi jusqu’à ce que ce gouvernement nous ai donné la preuve qu’il gouvernera sans prendre en compte l’avis des oppositions. 
Bien à vous.
Fabio RODRIGUES MARTINS, attaché parlementaire, pour Laurence Robert-Dehault, députée de la Haute-Marne (RN).


 Le 9 juillet, 190e jour de recoronaquista. Pas de piscines, Annie Dingo a réussi à faire étendre un mouvement de grève en week-end au mois de juillet dans les rares piscines qui ne sont pas fermées pour travaux ; quel doLe zapping de la semaine de Yoyo est un must, il faut dire l’actualité s’emballe, avec la révolution au Sri Lanka, dont le président aurait fui, selon le fil de Silvano Trotta, mais pas encore selon Le Monde. La chute de l’euro est annoncée par un chroniqueur de LCI, et la petite vermine que nous avons à l’Élysée persiste à détruire la France sans changer un iota du programme qui lui est dicté par Bill Gates-McKinsey. Il continue, l’un des seuls pays au monde, à nous casser les couilles avec des test covidistes par millions à 50 € pièce chaque semaine. Souhaitons que ces pourritures dégagent avant que nous en soyons réduits à la misère qu’ils ont créée au Sri-Lanka et dans de nombreux pays avec leur plandémie et leur réaction désastreuse à la crise en ukraine. Sinon nous irons nager dans la piscine de l’Élysée, mais nous aurons tout perdu. Raphaël Bacquet jubile sur alternatif Bien-être suite à un article du Figaro qui reconnaît enfin une partie de ce que nous les complotistes disions depuis le début, en relation avec le projet de loi covidiste censé être présenté lundi à l’Assemblée, sauf qu’il oublie la question des soignants suspendus. En vérifiant, Le Parisien m’apprend qu’il n’en est rien du tout : les disposition coronazies sont maintenues et les députés d’opposition à la Commission des lois n’ont obtenu que des miettes, et tout ce qui nous pourrit la vie serait maintenu. Putain de merde ! Est-ce qu’ils vont oui ou non montrer à ces ordures qu’ils ont perdu les élections ?

Le dilemme du Provax.
© anonyme


 Le 10 juillet, 191e jour de recoronaquista. Piscine : 56 longueurs. Exceptionnellement ouverte un dimanche ! Merci Annie Dingo ! J’ai visité le musée Carnavalet avec un neveu de passage. Je ne savais pas qu’il avait été entièrement rénové. J’y retournerai ! Une petite photo, c’est un détail des « Tables des Droits de l’Homme » agréées par la convention nationale, la fameuse déclaration alternative de 1793, qui ne fait pas partie du bloc de constitutionnalité et n’a, sous la Ve République, aucune valeur juridique. Je finirai par lui consacrer un article : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793. En sortant, je tombe par hasard sur mon étudiant préféré, celui qui m’a écrit une gentille lettre de soutien lorsque j’ai été convoqué au rectorat. Je le présenté à mon neveu ; il dit « mon prof préféré ». Cela suffit à mon bonheur !

« Tables des Droits de l’Homme » agréées par la Convention nationale (1793).
© Lionel Labosse / Musée Carnavalet


 Le 11 juillet, 192e jour de recoronaquista. Piscine : 56 longueurs. Nouvelle entrevue du sénateur Alain Houpert sur France-Soir. Le scandale Macron / Uber vient nous divertir. Les torcheculs qui sortent ça ont contribué à étouffer tous les autres scandales, mais tout va bien. On se demande s’ils ne sortent pas cette cacahuète pour faire diversion sur l’escroquerie covidiste. J’ai reçu une 2e réponse à ma lettre aux députés, émanant de Marie-France Lorho, députée RN du Vaucluse : « Vous avez souhaité m’alerter sur les aspects contestables du projet de loi « maintenant provisoirement un dispositif de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19 ». Je vous remercie en premier lieu de l’intérêt que vous portez au travail parlementaire. Comme je l’ai été tout au long de la XVe législature, je serai particulièrement opposée à toute mesure allant à l’encontre des libertés des Français. J’ai déposé plusieurs amendements sur les deux articles du texte - dont j’ai d’ailleurs demandé la suppression. Je voterai bien sûr à l’encontre de ces articles qui permettent non seulement de prolonger le traitement des données personnelles des Français contre leur consentement mais ouvre la porte à la réinstauration d’un passe aux frontières. Vous trouverez ci-joint le lien vers mes amendements.
 Le 12 juillet, 193e jour de recoronaquista. Piscine : 56 longueurs. J’ai terminé mon article sur l’Oral de bac de français session 2022. Novax Djokovic a gagné le tournoi de tennis de Wimbledon, et ne compte pas se faire injecter pour pouvoir faire des tournois aux États-Unis, ceoral qui lui vaut des insultes et de l’admiration. J’ai vu un extrait d’entrevue en anglais où le jounrnaliste semblait sidéré qu’une personne riche à millions mette ses convictions au-dessus de l’argent. Étonnant. Que des infirmières ou brancardiers gagnant des clopinettes puisse choisir de ne plus avoir de revenus pour ne pas subir un truc contre leur conscience ne les touche pas non plus. Ces journalistes ont-ils une conscience ? Christian Perronne, présenté comme retraité depuis mars 2022 de l’APHP (on est content de l’apprendre enfin !) est interviewé par Xavier Azalbert pour France-Soir. Nicolas Dupont-Aignan utilise le mot « collabos » à la fin de son intervention du jour, à propos des députés LR qui ont voté la prolongation du passe macroniste en cours d’examen. Ordures !
 Le 13 juillet, 194e jour de recoronaquista. Piscine : 56 longueurs. La Bornée s’est cassé les dents à l’Assemblée : son texte covidiste liberticide qui était l’urgence n°1 de son gouvernement de merde (à cause des gens qui tombent dans les rues foudroyées par le rhume covid) est voté, mais sans sa mesure-phare, l’ausweiss coronazi pour passer les frontières. La Bornée veut le rétablir au Sénat. Souhaitons-lui bon courage vu le projet de réintégration des soignants suspendus mené par Sylviane Noël. Nicolas Dupont-Aignan s’est peut-être précipité à vilipender les députés LR ; cela dit sur le fond je suis d’accord que ce projet devait être retoqué dans l’ensemble, sauf qu’il faut réintégrer les soignants suspendus. Je ne suis pas assez calé pour savoir s’il fallait le faire en l’introduisant dans ce projet, ou déposer un projet à part. Cela bouge beaucoup. Le petit merdeux qui succède au véran au ministère de la Santé a fait dans son froc, et veut consulter les zotorités de santé sur l’opportunité de continuer à affamer les soignants récalcitrants. Connard de nazillon de merde !
Troisième et quatrième réponses à ma lettre aux députés :
« Bonjour,
 
Si vous avez suivi les débats d’hier à l’Assemblée, vous avez dû avoir, au moins partiellement, la réponse à vos questions :
 - Nous avons bataillé contre le projet de loi du gouvernement visant à proroger au-delà du 31 juillet les mesures de l’état d’urgence sanitaire et en particulier la possibilité de recourir à un pass sanitaire/vaccinal pour contrôler et limiter les déplacements des citoyen·ne·s ;
 Nous avons déposé une motion de rejet préalable pour que ce projet de loi soit rejeté en bloc et non examiné dans l’Hémicycle, vote perdu de peu (174 /192) ;
 Si nous n’avons ensuite pas réussi à faire rejeter globalement la loi lors du vote final, le groupe des Républicains ayant voté pour, nous avons réussi à faire passer un certain nombres d’amendements, dont celui rejetant le contrôle des mineurs et celui permettant de ne présenter qu’un seul justificatif (test négatif ou certificat de vaccination ou certificat de guérison) en lieu et place du pass vaccinal dans les situations de contrôle prévues par la loi ; nous avons également fait rejeter l’article 2 qui prévoyait la mise en place d’un pass sanitaire/vaccinal lors des déplacements (transports en commun, départs/retours de l’étranger, depuis et vers la Corse ou les outre-mers) ;
 Nous avons exigé tout au long du débat que le gouvernement étudie la réintégration des personnels suspendus, nous heurtant à un refus systématique (et non ou très mal argumenté) de la part du Ministre de la Santé.
 
Ces différentes thématiques étaient au cœur de nos propositions pendant la campagne, elles resteront la colonne vertébrale de mes interventions et votes à l’Assemblée Nationale. Vous pouvez d’ailleurs consulter mes votes d’hier ici.
Bien cordialement
Léo Walter, député des Alpes de Hautes-Provence (LFI).

« Cher Monsieur,
Vous avez été nombreux à m’interpeller au sujet du projet de loi de veille et de sécurité sanitaire et, je tiens à vous assurer de ma présence dans l’hémicycle pour vous défendre et faire entendre votre voix. Je partage, comme vous, l’objectif de défendre nos libertés publiques si durement affaiblies pendant deux ans.
Comme mes collègues du Rassemblement National, j’ai voté la motion de rejet de ce texte.
Ce vote était une évidence pour moi ; je ne pouvais accepter la réintroduction d’un passe sanitaire en cas de déplacement, l’absence de réintégration des soignants. Je défends également le secret médical dont fait peu de cas le Gouvernement. Enfin, au lieu de gérer de façon permanente des crises, il convient de proposer une refonte de notre système de santé pour lui rendre sa grandeur, non fermer des lits d’hôpitaux et poursuivre le chemin des déserts médicaux. L’Etat doit agir, pour notre santé, pour nos libertés. C’est le sens de mon engagement.
Au cours de cette séance, l’un de mes amendements a été adopté (vous retrouverez mon intervention ici ! Et il a préfiguré le rejet de cet article 2 qui visait à ré-instaurer un passe sanitaire en cas de déplacement. Une victoire pour nos libertés !
Ce texte a ainsi été considérablement vidé de sa substance. Avec le RN, nous avons changé le cours de la discussion de ce texte. Ayez l’assurance que je continuerai à me battre pour que vos libertés soient protégées !
Je vous prie de croire, Cher Monsieur, en l’assurance de mes sentiments dévoués et les meilleurs.
Pierre Meurin, Député du Gard (RN).

Nouveau point statistique sur les chiffres du 12 juillet. Le point de comparaison est le mardi 5 juillet. France : hier nous avons eu 182 000 tests positifs (au lieu de 206 500 mardi dernier, avec un taux de 33,25 % de positifs au lieu de 31,1 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations augmente, à 19 160 / 1158 au lieu de 17 041 / 1004 ; le cirque de ce rhume continue bien qu’on ait fessé l’équipe de coronazis au pouvoir. En Italie ça remonte aussi à vitesse grand V (9724 / 375 au lieu de 8003 / 323), mais ça ne correspond à rien que du bidonnage de données. Réseau Sentinelles : sur la semaine 27, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa hausse à 90 cas pour 100 000 habitants contre 67 cas en semaine 26 (taux consolidé contre 72 en taux brut). Tout ce cirque finira peut-être le 1er août si les députés LR votent contre la putain de loi de prolongation actuellement en discussion.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 12 juillet à 19 h) : 556 861 570 tests positifs et 6 353 612 morts (au lieu de 550 813 212 tests positifs / 6 341 280 morts). Progression comparée sur les 94 dernières semaines (dans l’ordre) : 6 048 358 tests positifs et 12 332 morts (cela nous donne une mortalité en légère hausse de 0,20 % contre 0,17 %, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 23 semaines précédentes) au lieu de 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. On stagne autour des 10 000 morts (hausse cette semaine peut-être due à un retard de déclaration), avec de prétendus « cas » qui augmentent fortement mais qui ne correspondent à rien de clinique. Ce décompte n’a aucun sens, nous comptons des rhumes pendant que des gens sont empêchés de soigner leur cancer à cause de la poussière soulevée par ces rhumes.
Pas de vidéo de Didier Raoult cette semaine, comme annoncé la semaine dernière. Je suppose qu’il reparaîtra prochainement, peut-être après des vacances méritées, sur des médias libres. Sur son compte Twitter il a écrit sobrement « Échec et mat ». Cela fait allusion sans doute au fait que son successeur Pierre-Édouard Fournier a été choisi au sein de l’IHU, et qu’il est un de ses anciens thésards. L’article nous apprend que la passation de pouvoir se ferait le 1er septembre. Y aura-t-il une fête ?
 Le 14 juillet, 195e jour de recoronaquista. Pas de piscine (férié). Un correspondant m’envoie une nouvelle confiture de nouilles des « déconneurs » de l’Immonde : « Covid-19 : ce que l’on sait des réinfections en 5 questions ». La conclusion « scientifique » est à pisser de rire sur l’état de déréliction de ces collabos : « Pour autant, comme le prouvent les dernières études, mieux vaut éviter la contamination et ses conséquences à terme ». La vermine de l’Élysée se fait huer sur les Champs-Élysées lors du défilé du 14 juillet, et cela nous est rapporté par la presse d’État ! On dirait qu’il se fait lâcher sur ordre. Ça sent la fin de règne, mais ça traîne… La crapule Mario Draghi, le macron rital, a démissionné, dans des conditions obscures où ne semble pas intervenir sa gestion fasciste de la plandémie covidiste. Le président a refusé sa démission. C’est comme en France, ça risque de prendre du temps, mais le peuple ne veut plus de ces crapules.

 Le 15 juillet, 196e jour de recoronaquista. Piscine : 56 longueurs. La mienne était fermée pour raison inconnue, je l’ai su par le site de la mairie, qui bien sûr n’indique aucune raison. Je termine un article sur Le Massacre de Charlie Hebdo. L’enquête impossible, de François Belliot, que je vous recommande fortement.
Je reçois une 5e réponse à ma lettre aux députés. Je n’en ai jamais tant reçu.
« Bonjour Monsieur,
Nous avons examiné ces derniers jours le projet de loi veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre le Covid à l’Assemblée nationale. 
Vous m’avez interpellée concernant la gestion de la crise Covid. Cette semaine, j’ai fait tout mon possible via mes votes et mes co-portages d’amendements pour que soit minimisées les atteintes aux droits des personnes dans la réponse à la pandémie.
Avec la NUPES, nous avons notamment gagné une première victoire en réussissant à supprimer l’article 2 du projet de loi qui permettait la possibilité d’exiger un pass vaccinal pour les mineurs, au cas où ce certificat serait établi pour des déplacements vers ou depuis l’étranger. 
Cet article mettait tout simplement à mal la libre circulation entre la France hexagonale et la France des territoires ultramarins et de la Corse, via le rétablissement du pass sanitaire. Nous ne l’avons pas accepté. 
Malgré nos amendements au texte, nous n’avons cependant pas réussi à acter la réintégration des soignants suspendus du fait de leur refus de se faire vacciner. Nous continuerons à nous battre pour cela.
Je co-portais également un amendement contre le maintien de SIDEP sur la collecte des données personnelles, qui a malheureusement été rejeté (cela concerne l’article 1 de la loi). 
À la fin de l’étude du projet dans l’hémicycle, j’ai voté, comme nombre de mes collègues contre ce projet de loi gouvernemental, qui a tout de même été approuvé. Le texte est désormais examiné au Sénat. 
Je reste bien sûr mobilisée sur la suite des débats sur la manière de lutter contre la pandémie. Merci pour votre interpellation.
Si vous souhaitez rester informé de mon activité parlementaire et suivre mon travail sur en circonscription, abonnez-vous pour recevoir mes informations sur le site mariepochon.fr
PS : vous pouvez trouver toute la liste de mes votes sur le site de l’Assemblée nationale
Cordialement,
Marie Pochon, Députée de la Drôme, Groupe Écologiste – NUPES
 Le 16 juillet, 197e jour de recoronaquista. Piscine : grève ! Vive la « canicule » ! Le rapporteur au Sénat Philippe Bas envisage la réintégration des soignants non-vaccinés. Le Sénat doit voter contre cette loi, toute cette loi, qui n’a aucune raison d’être. En janvier 2022, le même Philippe Bas proposait d’indexer le passe vaxinal sur le nombre de lits occupés. C’est le même esprit de compromis bidon, sauf que entretemps, la macronie s’est fait fesser les joues, alors il faudrait changer de discours ! Philippe Bas, Philippe Haut ! J’ai envoyé ce matin à tous les sénateurs une version modifiée de la lettre que j’avais envoyée aux députés et qui m’avait valu 5 réponses :
« Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur
Au moment où vous vous demandez si vous devez voter la nième loi covid, je tiens à vous rappeler la déclaration de Véran que Macron n’a pas eu peur de maintenir comme, « Ministre de la vie démocratique » (sic). C’est une vidéo de dix secondes, qui devrait déjà nous avoir débarrassé à jamais de ce triste sire :
« C’est ça la réalité dans nos hôpitaux ! Si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici ! »
https://www.youtube.com/watch?v=7-KuOdWLnOA&t=0s
Ils veulent vous faire voter la prolongation de la tyrannie covidiste avec un clone de ce Véran qu’ils ont mis à la Santé. Ils veulent continuer leur mesure digne d’un pays totalitaire de priver de salaire les « soignants » qui refusent de se faire injecter.
Macron n’a rien compris à la gifle que le peuple lui a infligée, donc vous ne devez plus chercher des compromis comme essaie encore et encore de le faire Philippe Bas, mais juste voter contre cette loi qui n’a aucune raison d’être.
Je vous rappelle que la prétendue pandémie de covid n’est que la plus énorme escroquerie de tous les temps. C’est à vous d’y mettre fin. Si vous voulez des chiffres et des démonstrations, voici le Point de situation du 2 juillet 2022 du Général Dominique Delawarde
https://reseauinternational.net/covid-19-point-de-situation-du-2-juillet-2022-0h00-gmt/
Et voici une vidéo de Pierre Chaillot (Décoder l’éco), qui démontre en analysant les chiffres officiels qu’il n’y a pas eu d’épidémie différente de ce qui se produit tous les ans :
https://www.youtube.com/watch?v=ceG8dd80JJU
Ce gouvernement, du moins les exécutants des basses œuvres de McKinsey-Van der Leyen-Bill Gates qui en constituent le noyau dur, doit sauter le plus vite possible. Le seul fait qu’ils aient eu l’audace d’inscrire cette loi totalement inutile en priorité alors que l’on nous annonce "en même temps" une rentrée très difficile, relève de la pure provocation irresponsable, et vous devez sanctionner cette provocation et l’hybris de macron et de sa clique. »
J’ai aussi envoyé un message aux 5 députés qui m’ont répondu :
« Mesdames et Messieurs les députés,
Je vous remercie car vous avez été cinq députés à répondre à mon interpellation pour voter contre la nième loi covidiste de la macronie. Cela change agréablement car lors de la législature précédente, je ne recevais que 1 ou 2 réponses, sans abuser de ces interpellations, mais en suivant les conseils de Nicolas Dupont-Aignan, je cite « d’écrire à tous les Sénateurs et tous les Députés pour les placer devant leur responsabilité historique ».
Je suis content que la manipulation du tyran pitoyable Macron n’ait pas marché, et que finalement, les députés « Nupes » et les députés RN et quelques députés LR aient voté en leur âme et conscience sans se laisser manipuler par le vieux mantra mitterrandien « pas d’alliance avec l’extrême drouâteuh ».
Oui, partout en France, la plupart des électeurs n’ont pas voté pour NUPES ou pour le RN ou LR, ils ont avant tout voté contre la tyrannie macroniste et vanderleyenne.
Merci de continuer à votre CONTRE cette tyrannie à la fois covidiste et macroniste. Dans un second temps il faudra juger tous les médecins, journalistes et politiques corrompus qui ont contribué à cette tyrannie. Là aussi nous compterons sur vous, et on se fiche pas mal, franchement, que vous soyez « Nupes » ou « LR » ou « RN ». La seule « extrême » à combattre c’est l’extrême centre du tyran Macron, cet extrémiste qui utilise la police pour tirer contre son peuple, qui emprisonne son peuple, qui fait injecter du rivotril à nos parents, etc. Vous devez renverser ce gouvernement pour obliger le petit Macron à dégager au minimum les pires covidistes, l’ignoble véran, la bornée, le Braun, etc., sans parler des darmanin, Dupont-Maserati, etc. »
 Le 17 juillet, 198e jour de recoronaquista. Piscine : 52 longueurs. Grève ! Vive la « canicule » ! C’est la première fois qu’ils font grève le samedi et le dimanche. Ils sont heureux les gueux qui n’ont plus de sous pour partir en vacances ! Vive Annie Dingo, une maire comme la France entière nous l’envie ! J’ai pu nager finalement en me rendant à la piscine Georges Hermant, qui échappe à ces grèves avec son statut particulier de piscine concédée. Il y a un monde fou, pour le solarium, mais j’ai pu nager. Évidemment, il faut y consacrer du temps, et puis elle est bondée parce que c’est une piscine de 50 m., découverte, et la seule ouverte au Nord-Est de Paris ! J’ai trouvé (un peu tard) mon slogan pour le Sénat : « Ils ont Philippe Bas, on a Philippot ! » La vermine de l’Élysée annonce que la France livrera du gaz à l’Allemagne, et devra faire face à une pénurie, voire un rationnement. Euh ? Le parlement n’a rien a en dire ? Je crois qu’à la rentrée, ça va lui en toucher une, et ça fera bouger l’autre ! Radio-Paris nous apprend qu’une victoire du peuple a été remportée sur la clique coronazie : « Pour la Cour de cassation, participer à une manifestation non déclarée n’est pas une infraction ».
 Le 18 juillet, 199e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Je pars à la campagne pour quelques jours. Le journal sera en mode veille !
 Le 19 juillet, 200e jour de recoronaquista. Pas de piscine, soirée à Chartres. RAS.
 Le 20 juillet, 201e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs, piscine extérieure, Sens, seul dans la ligne ! Un long article de Jean-Pierre Page daté du 17 juillet fait le point sur la situation au Sri Lanka, et révèle que la révolution est manipulée par les US, Soros et toute la clique, tout comme les révolutions colorées du passé récent, au service de l’oligarchie locale. Au Sénat, Philippe Bas qui mérite bien son nom, a fait passer en commission des lois son usine à gaz pour maintenir coûte que coûte le « passe sanitaire » aux frontières, « si ma tante en avait ». Espérons que le débat fasse éclater cette baudruche. Hier, Di Vizio expliquait sur Radio Courtoisie que le covid n’est pas la question : ce que les sbires de l’État mondial veulent enraciner c’est le principe d’un « passe », qui sera bientôt énergétique, social et tout ce que vous voulez.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 19 juillet. Le point de comparaison est le mardi 12 juillet. France : hier nous avons eu 134 000 tests positifs (au lieu de 182 000 mardi dernier, avec un taux inchangé de 33,3 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations augmente, à 20 896 / 1323 au lieu de 19 160 / 1158 ; le cirque de ce rhume continue bien qu’on ait fessé l’équipe de coronazis au pouvoir. En Italie ça remonte aussi mais en ralentissant (10 975 / 413 au lieu de 9724 / 375), mais ça ne correspond à rien que du bidonnage de données. Réseau Sentinelles : sur la semaine 28, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale chute à 64 cas pour 100 000 habitants contre 80 cas en semaine 27 (taux consolidé contre 90 en taux brut). Attention : le bulletin de la semaine 28 a publié par erreur le chiffre de 86, rectifié en 64 en semaine 29, dont acte. Tout confirme qu’en France cette vaguelette de rhumes touche à sa fin. Ce dont on parle moins dans les médias du pouvoir mais qui se transmet oralement, c’est l’hécatombe des morts suite à la vaxination, la baisse brutale de la natalité dans le monde, etc.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 19 juillet à 20 h) : 564 188 012 tests positifs et 6 372 290 morts (au lieu de 556 861 570 tests positifs / 6 353 612 morts). Progression comparée sur les 95 dernières semaines (dans l’ordre) : 7 326 442 tests positifs et 18678, morts (cela nous donne une mortalité en légère hausse de 0,25 % contre 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 24 semaines précédentes) au lieu de 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Forte hausse du nombre de « morts Covid » en une semaine, il paraît qu’on entre dans l’hiver à l’hémisphère sud… quelle efficacité le prétendu vaxin !
 Le 21 juillet, 202e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je lis en retard les trois numéros de Faits & Documents consacrés à Didier Raoult et au Coronavirus datés de mai-juin 2020. Il est rare qu’une personnalité qui fasse l’objet d’un portrait soit vantée, mais c’est le cas. Il s’y confirmait (dès 2020 !) qu’il s’agissait d’un truc politique, fabriqué, et Xavier Poussard annonçait déjà ce dont j’ai mis un an de plus à me persuader, que les acteurs de ce cirque étaient impliqués dans l’affaire Epstein : « Déroulant un agenda politique, ces réseaux démasqués par l’affaire Epstein étaient devenus intouchables depuis 1945 et avaient acquis une puissance inégalée en 1991. Ayant enregistré une série de revers depuis 2013, ces groupes tentent maintenant le tout pour le tout pour reprendre la main, au risque d’entraîner le monde dans leur chute » (n° 482, p. 3). J’ai appris un détail amusant : Yanis Roussel, le chargé de communication qui interviewait Raoult dans ses vidéos, était suppléant d’une députée LREM de Marseille, Cathy Racon-Bouzon ! Xavier Poussard, selon son habitude, juxtapose en tête de ses numéros, des commentaires très élogieux de pontes de la science sur Raoult, et termine par le crachat d’une petite vermine comme Daniel Cohn-Bandit et consorts. Sur Didier Raoult, je note aussi une information que l’intéressé avait donnée dans une entrevue, mais que je ne crois pas avoir notée, à propos de son père, médecin militaire : « En 1946, via l’organisme d’enquête pour l’étude anthropologique des populations indigènes de l’AOF, André Raoult intègre un vaste programme gouvenemental sur la faim au Sahel qui débouche sur la création de l’Organisme de recherche sur l’alimentation et la nutrition en Afrique (ORANA) dont il prend la tête à Dakar , en 1953, mettant au point un traitement de la malnutrition faisant chuter la mortalité de 80 % à 20 % dans la région. Promu médecin colonel en 1959, cet agrégé du Pharo […] joue encore un rôle moteur dans l’invention de la Superamine, une farine de lentilles et de pois chiches conçue comme aliment de sevrage pour les enfants du Maghreb, ce qui lui vaut de rencontrer à l’époque une vive opposition de Nestlé ». Les chats ne font pas des chiens !
Il évoque aussi déjà le rôle néfaste des antennes 5G, dont nous avons actuellement la confirmation par diverses études, que les criminels ne relaient pas, évidemment… Il savait déjà que tout était planifié depuis 2019, que ce soit le passeport vaxinal européen, les vaxins, le haro sur les « infodémies », etc. Cette nuit, grâce à une question posée au Sénat par Sylviane Noël, nous savons que le gouvernement tout puissant a l’intention de supprimer le passe nazitaire à l’entrée de hôpitaux et Ehpads. Par un simple « oui », des milliers de vigiles blacks apprennent brutalement que leur contrat va prendre fin début août… Incidemment, le nombre de tests positifs va chuter encore plus brutalement que prévu, comme le « prévoyait » le Pr Défraîchi, parce que 1° le pic est dépassé ; 2° les gens vont partir en vacances ; 3° il n’y aura plus besoin de tests pour l’hôpital. Prophétie auto-réalisatrice !
Voici une réponse du sénateur RN Stéphane Ravier, à ce jour le seul sénateur à m’avoir répondu : « Chers tous,
Suite à votre interpellation concernant l’examen du projet de loi sanitaire au Sénat, je tiens à vous faire part de mon engagement sans faille pour défendre les libertés publiques, l’égalité entre les citoyens, la protection des mineurs et surtout la réintégration des pompiers, soignants et forces de l’ordre dont nous avons tant besoin et qui vivent une injustice grave. Notre engagement commence à payer. Vous pouvez retrouver mon intervention d’hier sur la motion visant à rejeter le texte en bloc dont les arguments ont fait évoluer positivement le texte dans la suite des débats. Soyons libres et déterminés ! Je suis et reste à vos côtés. Bien sincèrement.
Le Figaro nous apprend que le « Conseil scientifique » covidiste doit être dissous, mais que ces cloportes, avant de disparaître, demandent la création non pas d’un mais de deux comités Théodule en remplacement. On est si bien dans le fromage ! Vermine !
 Le 22 juillet, 203e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Retour à Paris. On m’envoie un texte amusant non référencé. Je mets 10 minutes à vérifier qu’il date de 2018 ; voici la source la plus ancienne que j’aie trouvée : « Quelques recommandations, toutes basées sur des constats scientifiques ». Exaspéré par les mesures coronazies dont on nous bassine, j’ai attendu aujourd’hui pour me renseigner sur les voyages. Je cherche hors Europe pour ne pas avoir à me soumettre au « passeport covid » de Ursula Vent d’air la Hyène. Or je découvre que ce putain d’Ausweiss de la coronazie non-élue qui règne dans l’UE est virtuel, mais n’est plus appliqué que par les deux pires pays coronazis d’Europe, la France et le Portugal, et encore je crois que c’est fini au Portugal, d’après ce site très bien fait qui suit en direct les restrictions covidistes. Voici l’intervention de la sénatrice Sylviane Noël pour la réintégration des « soignants » non-vaxinés. Bravo à elle !
 Le 23 juillet, 204e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. J’étais très étonné que ma piscine parisienne soit ouverte en ce samedi de juillet. Après 15 ans de grève, Annie Dingo aurait-elle fait ouvrir le dossier par l’un de ses subordonnés ? Voici un extrait de l’entrevue récente de Louis Fouché où il raconte le hold-up de l’État sur son compte en banque commun avec sa femme. Le soir, barbecue convivial chez des amis complotistes, dans le Val-de-Marne. Une trentaine d’invités, tous complotistes, qui à part quelques voisins, ne se connaissaient pas il y a deux ans : et vive la dictature ! Cela me donne envie de retourner vivre en banlieue, dans un pavillon, histoire d’échapper à la folie Annie Dingo et consorts !
 Le 24 juillet, 205e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs dans ma piscine ouverte le samedi et le dimanche, pour la première fois depuis des lustres. Bravo Annie Dingo ! Idriss Aberkane invite Alexis Poulin pour étudier l’attitude de la presse lors des élections. J’ai visité le musée de la Légion d’honneur, en face du musée d’Orsay. Grande déception. Il n’y a que 4 pièces à visiter, et le bâtiment entier, modèle du fameux California Palace of the Legion of Honor que j’ai visité à San Francisco, ne se visite qu’aux Journées du Patrimoine. L’exposition est un modèle de propagande pour l’action forcément émérite des derniers présidents de république que nous nous sommes fadés en France. Vous serez ravis d’appendre que le dénommé François Hollande a été honoré par l’Arabie Saoudite, et qu’il a œuvré dans tout le monde arabe, luttant farouchement contre l’islamisme. Ah bon ? Ce colporte n’a pourtant pas été honoré par la Syrie ? Et pourquoi donc ? Aurait-il armé et financé des djihadistes en Syrie ? Pure calomnie ! En plus de ça, ce musée minuscule qui vient de rouvrir après 4 mois de fermeture, est nul à chier. La moitié des salles sont fermées, et les cartels sont illisibles, écrits trop petits et pas éclairés selon la bonne vieille habitude de 80 % des musées du monde…
 Le 25 juillet, 206e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je me suis inscrit pour un voyage en Islande, dans une agence située dans le 6e arrondissement, à deux pas d’une « Librairie de l’inconnu », rue Saint-André-des-Arts, qui arborait dans sa vitrine deux livres anticovidistes (celui de Louis Fouché et celui de Vincent Pavan & Ariane Bilheran). J’ai senti des ondes positives. L’employée de l’agence qui m’a reçu était également convaincue. Elle m’a confié que 99 % des clients étaient vaxinés, seulement 1 % comme moi, en quête d’une destination sûre. Elle même n’a pas voyagé ces derniers temps. Nous avons vérifié que la destination est décovidifiée : en principe, ni test, ni injection… Inch’Allah ! Bel article d’Éric Verhaegue, qui lit entre les lignes les débats de la commission paritaire sur la loi covidiste, entre coronazis droits dans leurs bottes, de LFI au PS, et certains qui commencent à entrevoir les failles de la doxa vaxinale qu’ils nous servent depuis un an jusqu’à la nausée. Article intéressant de France-Soir sur la situation en Autriche, où deux petits partis en hausse ont fait reculer les tanks covidistes, sur l’injection obligatoire notamment. Là aussi, ce sont ceux que les coronazis qualifient d’« extrême drouâteuh » qui défendent bec et ongles la liberté !

Le Désir (1907), Aristide Maillol (1861-1944)
© Lionel Labosse / Musée d’Orsay.


 Le 26 juillet, 207e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Brève visite au musée d’Orsay pour l’expo sur le sculpteur Aristide Maillol. Intéressant. Il représente très peu d’hommes, donc son haut-relief « Le Désir », un homme et une femme inscrits dans un carré, m’a subjugué. Tiens, c’est l’été, le voici !
 Le 27 juillet, 208e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je vous recommande le dernier cours de François Asselineau : « Pourquoi n’arrive-t-on pas à résoudre définitivement les crises de l’euro ? ». Le torchon collabo La Dépêche du Midi manque s’étouffer d’une méchante affiche « complotiste » : « Toulouse : pourquoi on n’arrive pas à enlever l’affiche antivax qui fait polémique aux Minimes ? » Après Le Figaro, c’est au tour du torchon collabo Marianne de commencer à décracher sur Raoult : « Il lui est arrivé de viser juste : quand Didier Raoult évoquait les mutations du Covid ».
Nouveau point statistique sur les chiffres du 26 juillet. Le point de comparaison est le mardi 19 juillet. France : hier nous avons eu 87 500 tests positifs (au lieu de 134 000 mardi dernier, avec un taux en baisse de 29,8 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations stagne, à 20 924 / 1317 au lieu de 20 896 / 1323 ; le cirque de ce rhume continue bien qu’on ait fessé l’équipe de coronazis au pouvoir. En Italie ça remonte toujours, piano (11 124 / 434 au lieu de 10 975 / 413), mais ça ne correspond à rien que du bidonnage de données. Réseau Sentinelles : sur la semaine 29, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale confirme sa baisse à 62 cas pour 100 000 habitants contre 64 cas en semaine 28 (taux consolidé ; il y a eu une erreur dans les chiffres publiés la semaine dernière, que j’ai rectifiée selon ce bulletin). Tout confirme qu’en France cette vaguelette de rhumes touche à sa fin. Ce dont on parle moins dans les médias du pouvoir mais qui se transmet oralement, c’est l’hécatombe des morts suite à la vaxination, la baisse brutale de la natalité dans le monde, etc.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 26 juillet à 22 h) : 571 896 169 tests positifs et 6 387 486 morts (au lieu de 564 188 012 tests positifs / 6 372 290 morts). Progression comparée sur les 96 dernières semaines (dans l’ordre) : 7 708 157 tests positifs et 15 196 morts (cela nous donne une mortalité en baisse de 0,19 % contre 0,25 %, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 25 semaines précédentes) au lieu de 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le nombre de « morts Covid » repart à la baisse. Logiquement en France, la chute des tests positifs (qui représente une part important du total mondial car nous sommes dirigés finalement par les derniers psychopathes les plus covidistes du monde) devrait s’accentuer la semaine prochaine, vu qu’il n’y aura plus de tests obligatoires nulle part. Mais les psychopathes ont déjà préparé le retour des masques à l’école (avec le ministre black wokiste qu’il sera interdit de critiquer sous peine d’être taxé de raciste), donc chers lecteurs attentistes, j’espère que vous rejoindrez la rébellion. Il suffit de dire « non ». Voici la façon dont François Asselineau analyse sur Twitter le dégueulis de conneries de la vermine de l’Élysée en tournée dans ce qu’il croit être nos colonies.

François Asselineau analyse les déclarations de macron en Afrique.
© François Asselineau / Silvano Trotta


 Le 28 juillet, 209e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Prenez 5 minutes pour visionner cette excellente émission de réinformation britannique, sous-titrée en français. Silvano Trotta signale un article de BFM sur Facebook, qui entame son rétropédalage sur la censure coronazie qu’il a fait subir aux « complotistes ». Crevures ! Avis aux thésards : ce rétropédalage ferait un excellent sujet de recherche en sociologie dont je vous suggère le titre : « Du léchage d’anus médiatique en tyrannie covidiste » ! Un montage vidéo basé notamment sur une vidéo de 2010 d’une conférence de Bill Gates, milliardaire qui se prend pour un scientifique, le montre exposant calmement un plan de génocide d’un milliard de personnes par les vaccins. Pour ceux qui n’ont pas encore compris qu’il s’agit d’un complot… J’ai touché mon salaire de juillet, avec effet cumulé du dernier passage d’échelon de ma vie (eh oui, ça y est, je suis parvenu au top du top !) et de la première augmentation des fonctionnaires depuis des lustres. Je suis estomaqué : la différence entre mon salaire brut augmenté des primes et du remboursement de la carte de transports, et ce que je touche réellement, est de 32 % ! Le prélèvement à la source d’impôt sur le revenu ne représente qu’un tiers de cette somme ! Où va donc cet argent ? Le hasard m’a mené, pour rendre un bouquin dans la bibliothèque spécialisée voyages, à revisiter la Cité de l’architecture et du patrimoine. Au 1er niveau, celui de l’art religieux du moyen âge, j’ai eu la surprise de découvrir une exposition des statues et du coq du toit de Notre-Dame de Paris, restaurées (les statues mais bizarrement pas encore le coq). Excellent, c’est l’occasion d’admirer des œuvres immenses faites pour ne pas être vues, ou de très loin. Et le reste du musée, je pense renouvelé régulièrement, toujours très intéressant.

Le coq de Notre-Dame.
© Lionel Labosse / Cité de l’architecture et du patrimoine.


 Le 29 juillet, 210e jour de recoronaquista. Pas de piscine : grève ! Le vendredi 29 juillet, grève ! Putain, qu’on nous débarrasse à tout jamais d’Annie Dingo ! 5 minutes d’exception avec Patrick Moore, ancien président de Greenpeace, qui confirme tout ce que les complotistes ont pointé depuis deux ou trois ans. Le parti au pouvoir au Cameroun a décaissé des millions pour organiser la claque à Choupinet ! Je visite pour la 3e fois le musée Carnavalet, et ponds dans la foulée un article sur la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793. Voici un article qui m’avait échappé en février 2022, où mon humble nom est cité, cas unique je crois : « Brichel est tellement gourmande ! ».
 Le 30 juillet, 211e jour de recoronaquista. Pas de piscine : GRÈVE ! Très amusant, La Dépêche, dont je me gaussais avant-hier d’un article collabo, prend conscience du fait que le covidisme est le casse du siècle, et ils n’en sont qu’aux tests, le « koikilenkout » des vaxins ne leur a pas encore traversé l’esprit ! En ce qui me concerne, sans être journaliste, j’avais déjà effectué ce calcul en décembre 2020, et mes totaux cadrent bien avec les totaux finaux de cet article. Émission du 4 juillet 2022 sur Égalité & Réconciliation avec Xavier Poussard qui fait le point sur l’affaire Chibritte. Les réflexions sur le dévoiement de la cause LGBT pour aboutir à un suicide de l’Occident sont brillantes. L’ensemble de l’émission est d’un très haut niveau, et l’on comprend pourquoi il était urgent de coller l’étiquette « extrême drouâteuh » sur Alain Soral. Cela rejoint l’article que je viens de terminer sur Les Femmes aussi sont du voyage, de Lucie Azema. J’ai écrit le scénario ces jours-ci et nous avons tourné aujourd’hui l’épisode 11 et peut-être dernier de « Au pays de Jean-Briche… ». Sortie en principe demain…


 Le 31 juillet, 212e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs ! Eh oui, après deux jours de fermeture, ma piscine est rouverte. Incroyable ! Un dimanche ! Et voilà notre vidéo, ci-dessus ! Profitez-en, ce sera peut-être la dernière. Voici un texte que j’ai déniché derrière les fagots, et qui mérite de circuler, extrait de L’Inde où j’ai vécu (1951), d’Alexandra David-Néel :
« Un de mes étonnements est que les hommes, après avoir goûté d’une large mesure de liberté, aient pu y renoncer ; bien plus, qu’un grand nombre d’entre eux ignorent qu’il y a un peu plus de cinquante ans (1), chacun de nous pouvait parcourir la terre à son gré. Cinquante ans, cela ne nous fait pas remonter à une époque préhistorique ; il serait naturel que l’on se souvînt des coutumes qui prévalaient alors ou, tout au moins, qu’on en eût connaissance.
Me faut-il donc réveiller les souvenirs endormis de certains de mes lecteurs et éclairer les autres ? Au temps béni où j’abordai à Ceylan pour la première fois, les passeports étaient inconnus, comme l’étaient aussi les multiples vaccinations que l’on inflige maintenant aux hommes transformés en cobayes pour l’instruction – ou le simple amusement – de quelques expérimentateurs dilettantes. (2)
Quelle sinistre farce que les Assemblées, les Congrès où, à grand renfort de discours, des politiciens prétendent préparer l’union des peuples ! Nous Y étions arrivés, en partie ; il ne restait aux frontières que des barrières douanières peu gênantes. On se promenait à son gré de par le monde, emportant avec soi autant d’argent qu’on le pouvait pour subvenir à ses besoins.
Aujourd’hui, les peuples sont parqués en des cages distinctes en attendant le moment où ils franchiront de nouveau les clôtures qui les séparent pour se ruer les uns contre les autres et s’entre-détruire » (p. 15).
(1) Exactement avant 1914.
(2) À propos de prophylaxie, je lis, dans un journal, qu’au Brésil l’on oblige les passagers descendant de l’avion, à se laisser mettre un thermomètre dans la bouche, le même thermomètre servant pour tous, après avoir été rapidement trempé dans un liquide supposé être désinfectant.
Frédéric Asselineau nous propose des réflexions bienvenues sur le fait que la vermine de l’Élysée ne respecte pas la constitution lorsqu’il nous engage dans une guerre sans le dire. Ce criminel est en train de nous assassiner. Suivons le conseil d’Asselineau et écrivons à nos députés pour qu’ils se bougent le cul. N’attendons pas qu’à cause de la vermine, une bombe atomique russe rase Paris… Florian Philippot note les aveux des covidistes, Delfraissy et compagnie, et une décision de justice en Italie. Je ne reprends pas tout ce que je vois, mais il est vrai qu’en ce moment ça bout. Si ce n’est pas fait, ouvrez un compte Telegram, abonnez-vous d’abord à Silvano Trotta…

 Le 1er août, 213e jour de recoronaquista. Pas de piscine ; je pars en province et donc en vacances quelques jours. Un mystérieux correspondant m’envoie un site très complet de méta-analyse de tous les traitements utilisés contre le covid, du sommeil à l’ivermectine, du cannabidiol (très mauvais apparemment) à l’hydroxychloroquine. C’est en anglais, et je suis bien incapable d’y voir goutte… Mais si vous êtes scientifique…
 Le 2 août, 214e jour de recoronaquista. Passage pars Vézelay. Pendant que je prends mon ticket de parcmètre, j’ai déjà une enveloppe sur mon pare-brise. Façon spéciale de souhaiter la bienvenue aux touristes dans mon département de naissance ! Je visite le musée Zervos et la basilique, puis les Fontaines salées. Arrivée dans la Nièvre, endroit magique chez des amis, où le téléphone ne capte pas ! On apprend que la justice des Baléares donne 10 jours à l’État espagnol pour dévoiler ses contrats avec Pfizer et consorts. En général ces nouvelles disparaissent sans suite, car le gouvernement fait appel, mais sait-on jamais… Kontreculture propose un T-Shirt à l’effigie de Chibritte « Halte à la transphobie ». Idéal pour passer ses vacances à l’ombre !
 Le 3 août, 215e jour de recoronaquista. Visite de Bibracte, la citadelle des Éduens, musée et marche sur la colline. Je ne savais pas, mais cela aurait valu une journée entière, en déjeunant sur place dans le restaurant à la gauloise « Le Chaudron », ou en emportant un pique-nique. Le musée est immense, et le lieu aussi. Nous avons fini la journée en trouvant avec maintes difficultés la source de l’Yonne, très mal indiquée par les Morvandiaux. On injecte 3,5 millions d’euros pour agrandir le musée, mais pas 1000 euros pour mettre 3 pancartes. Bref, c’est un filet d’eau et une tourbière, mais cela émeut l’Icaunais que je suis.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 2 août. Le point de comparaison est le mardi 26 juillet. France : hier nous avons eu 54 500 tests positifs (au lieu de 87 500 mardi dernier, avec un taux en baisse de 23,9 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse enfin fortement, à 19 792 / 1180 au lieu de 20 924 / 1317. Réseau Sentinelles : sur la semaine 30, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale confirme sa baisse à 40 cas pour 100 000 habitants contre 51 cas en semaine 29 (taux consolidé). En Italie ça baisse enfin (10 245 / 386 au lieu de 11 124 / 434).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 2 août à 20 h) : 578 876 352 tests positifs et 6 403 900 morts (au lieu de 571 896 169 tests positifs / 6 387 486 morts). Progression comparée sur les 96 dernières semaines (dans l’ordre) : 6 980 183 tests positifs et 16 414 morts (cela nous donne une mortalité en hausse de 0,24 % contre 0,19 %, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 26 semaines précédentes) au lieu de 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le nombre de « morts Covid » stagne. Logiquement en France, la chute des tests positifs devrait s’accentuer la semaine prochaine, vu qu’il n’y a plus de tests obligatoires nulle part depuis le 1er août (mais beaucoup de gens ne le savent pas encore, et comptez sur les labos et pharmaciens pour ne pas les prévenir !)
 Le 4 août, 216e jour de recoronaquista. En route pour un trou perdu de l’Allier (dans le « bourbonnais ») où je rejoins une amie complotiste… Passage émouvant de la Loire sur le pont du Fourneau, qui relie Bourbon-Lancy à Beaulon (entrée dans l’Allier). D’autres complotistes sont là. Maison isolée au trou du cul du monde, où l’on peut discuter à voix haute ! D’aucunes oreilles covidistes ont dû chauffer !
 Le 5 août, 217e jour de recoronaquista. On m’envoie une vidéo récente sur le traitement du covid long par Tatiana Ventôse. Florian Philippot nous donne de bonnes nouvelles sur le front anti-covidiste, de France, d’Allemagne et des États-Unis : « Covid : le monde entier se rebelle contre l’obligation vaccinale ! ».

Brigitte et Mohamed ont échangé leur couvre-chef.
© Ignace


 Le 6 août, 218e jour de recoronaquista. Joli dessin d’Ignace sur Chibritte et notre ami Ben Salmane. Bonne nouvelle du Costa Rica, qui supprime le vaccin antivirus obligatoire et va enquêter sur les achats
 Le 7 août, 219e jour de recoronaquista. Retour à la civilisation, en droite ligne depuis ce nombril de la France ! Arrêt à Moulins et à Clamecy, qui valent tous deux le retour. Au musée de Clamecy, Crucifixion anonyme fort originale, à retrouver dans mon article dédié.
 Le 8 août, 220e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. C’est vraiment le retour à la civilisation ! Retour dans la ville d’Annie Dingo.
 Le 9 août, 221e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. La mienne est fermée, bien sûr ce n’est pasdit sur le site d’Annie Dingo, donc je me retrouve à la piscine Georges Hermant pour la 2e fois cette année. Le point sur l’Ukraine avec Xavier Moreau sur Stratpol. Le rapport d’Amnesty international sur l’armée ukrainienne fait des vagues ; il semble que les psychopathes de l’État mondial lâchent le pitre.
 Le 10 août, 222e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs, encore Georges Hermant. Une vieille peau orchidoclaste s’en prend à moi parce que je nage sans instruments dans la ligne réservée aux porteurs de plaquettes. Or cette connasse barbote en dos à la vitesse d’un escargot, et risque de se prendre des coups de plaquette. Comme je lui dis clairement ce que je pense d’elle, la truie se plaint au maître nageur, qui me le dit gentiment, et je vide mon sac… Je publie « Lettre d’un client « fidèle » à la direction de son supermarché », article que je n’avais pas eu le temps de faire depuis 6 mois (mais un peu exprès).
Nouveau point statistique sur les chiffres du 9 août. Le point de comparaison est le mardi 2 août. France : hier nous avons eu 38 230 tests positifs (au lieu de 54 500 mardi dernier), avec un taux en baisse de 21,9 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore, à 18 171 / 1092 au lieu de 19 792 / 1180. Réseau Sentinelles : sur la semaine 31, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale confirme sa baisse à 31 cas pour 100 000 habitants contre 31 cas en semaine 30 (taux consolidé). En Italie ça baisse dare-dare (8 816 / 331 au lieu de 10 245 / 386).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 9 août à 18 h) : 585 657 896 tests positifs et 6 421 308 morts (au lieu de 578 876 352 tests positifs / 6 403 900 morts). Progression comparée sur les 97 dernières semaines (dans l’ordre) : 6 781 544 tests positifs et 17 408 morts (cela nous donne une mortalité en hausse de 0,26 % contre 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 27 semaines précédentes) au lieu de 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le nombre de « morts Covid » et des tests positifs stagne, malgré l’hiver austral. En France, le nombre de tests positifs n’a pas connu une chute brutale, malgré la fin des tests obligatoires depuis le 1er août, juste une baisse continue…
 Le 11 août, 223e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs, enfin dans « Ma » piscine, même si les infos publiées sur le site de la mairie et sur le répondeur de ladite piscine étaient contradictoires… Il est amusant que la presse coronazie persiste à cracher sur Didier Raoult par l’intermédiaire de la grosse merde corrompue Jean-François Défraîchi, qui devrait être en prison, ainsi qu’un grand nombre de journalistes complices des nazis du covidisme. Plus dure sera la chute.
 Le 12 août, 224e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Dieudonné fait le point sur le renoncement de Jean-Marie Bigard à leur spectacle commun prévu : « DIEUDO MERCI JEAN MARIE ». J’ai terminé mon 8e et dernier article sur les livres pour le nouveau thème de BTS. C’est la première fois que j’en termine pendant les vacances : bravo ! Il s’agit de Le Tour du monde en 72 jours, de Nellie Bly. Je fais mon bagage pour l’Islande. Cela fait deux ans que je n’ai pas voyagé à l’étranger comme j’en avais l’habitude. J’ai oublié ce que j’avais en magasin. Je viens de me rendre compte que mon passeport est périmé ; heureusement la carte d’identité suffit ! J’ai dû aller me racheter un pantalon de randonnée car j’ai « forci » ! Le climat en août est équivalent d’un novembre en Bretagne, paraît-il ; ça tombe bien, la Bretagne est mon dernier voyage en date !
 Le 13 août, 225e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. J’ai mis 2h 20 pour nager 35 minutes. Il m’a fallu me rendre devant les deux piscines les plus proches pour constater que contrairement à l’information du site municipal elles étaient fermées, puis emprunter les transports, sporadiques en cette mi-août… Je suis heureux de partir demain dans un pays garanti à teneur 0 % de macron, d’Annie Dingo et de Valérie Pécheresse…
 Le 14 août, 226e jour de recoronaquista. C’est le départ pour l’Islande. Je ne publierai rien jusqu’à mon retour… J’ai dû me payer un taxi depuis la porte de la Chapelle : le RER était fermé ce week-end pour travaux, avec un bus de remplacement interminable. J’avais prévu de prendre le bus 350 qui partait avant de gare de l’Est, maintenant de la Porte de la Chapelle, dans le cadre de la dégradation planifiée des services publics pour nous faire préférer la voiture ; hélas, le bus prévu a été annulé, ce que je n’ai réussi à savoir qu’en alpaguant un type de la RATP qui passait par là ; l’autre serait peut-être passé, mais au moins bondé. C’est comme ça que l’État nous traite.

 Le 15 août, 227e jour de recoronaquista.
 Le 16 août, 228e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs, piscine de l’île principale de l’archipel Vestman. Depuis l’Islande, je prends connaissance de « France contraire », entrevue-sketch de Franjo.
 Le 17 août, 229e jour de recoronaquista.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 16 août. Le point de comparaison est le mardi 9 août. France : hier nous avons eu 6 330 tests positifs (au lieu de 38 230 mardi dernier ; attention, lundi 15 férié), avec un taux en baisse de 20,5 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore, à 17 011 / 1009 au lieu de 18 171 / 1092. Réseau Sentinelles : sur la semaine 32, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale confirme sa baisse à 24 cas pour 100 000 habitants contre 25 cas en semaine 31 (taux consolidé). En Italie ça baisse toujours (7 544 / 299 au lieu de 8 816 / 331).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 16 août à 19 h) : 591 729 856 tests positifs et 6 439 887 morts (au lieu de 585 657 896 tests positifs / 6 421 308 morts). Progression comparée sur les 98 dernières semaines (dans l’ordre) : 6 071 960 tests positifs et 18 579 morts (cela nous donne une mortalité en hausse de 0,31 % contre 0,26, 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 27 semaines précédentes) au lieu de 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le nombre de « morts Covid » et des tests positifs stagne, malgré l’hiver austral. En France, le nombre de tests positifs n’a pas connu une chute brutale, malgré la fin des tests obligatoires depuis le 1er août, juste une baisse continue…
 Le 18 août, 230e jour de recoronaquista.
 Le 19 août, 231e jour de recoronaquista.
 Le 20 août, 232e jour de recoronaquista.
 Le 21 août, 233e jour de recoronaquista. Le site jeminformetv.com nous apprend que « Pfizer paie facebook pour éliminer toute critique de son vaccin à ARNm ».
 Le 22 août, 234e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs, piscine d’Akureyri. « Défense juridique des médecins convoqués pour avoir soigné », entretien avec Me Joseph, sur France-Soir, assorti d’une « note d’information juridique ».
 Le 23 août, 235e jour de recoronaquista. Le 10 août 2022, excellent cas d’école de la fake news sur France 2, étudié le 23 août par les pignoufs de Libération, qui s’efforcent de dédouaner leurs collègues branquignols de l’info plutôt que ceux qui les débusquent. La chaîne a mis plus de dix jours à présenter ses excuses dans ce cas portant flagrant. « Centrale nucléaire de Zaporijia : un reportage de France 2 a-t-il confondu un missile et une cheminée ? ». Je l’ai repris dans mon article Le mensonge devenu vérité.
 Le 24 août, 236e jour de recoronaquista. Hier, Vera Sharav a publié un discours prononcé à Nuremberg, ville symbolique, dans lequel cette rescapée des camps nazis approfondit son parallèle entre nazisme et covidisme : « Cette fois, au lieu du gaz Zyklon B, les armes de destruction massive sont des armes biologiques injectables issues du génie génétique, qui se font passer pour des vaccins ». Voir mon article « Ami Entends-Tu » au Trocadéro, qui fait le point sur cette question nazisme / covidisme.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 23 août. Le point de comparaison est le mardi 16 août. France : hier nous avons eu 29 000 tests positifs (au lieu de 6 330 mardi dernier ; attention, lundi 15 étant férié, on retrouve la courbe), avec un taux en baisse de 20,08 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore, à 15 680 / 871 au lieu de 17 011 / 1009. Réseau Sentinelles : sur la semaine 33, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale confirme sa baisse à 17 cas pour 100 000 habitants contre 22 cas en semaine 32 (taux consolidé). En Italie ça baisse toujours (6 378 / 254 au lieu de 7 544 / 299).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 23 août à 19 h) : 596 979 882 tests positifs et 6 456 113 morts (au lieu de 591 729 856 tests positifs / 6 439 887 morts). Progression comparée sur les 98 dernières semaines (dans l’ordre) : 5 250 026 tests positifs et 16 226 morts (cela nous donne une mortalité stable de 0,31 % contre 0,31, 0,26, 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 28 semaines précédentes) au lieu de 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le nombre de « morts Covid » et des tests positifs baisse nettement, malgré l’hiver austral. En France, le nombre de tests positifs n’a pas connu de chute brutale, malgré la fin des tests obligatoires depuis le 1er août, mais la baisse continue…
 Le 25 août, 237e jour de recoronaquista.
 Le 26 août, 238e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs, piscine olympique de Reykjavik.
 Le 27 août, 239e jour de recoronaquista. J’apprends seulement aujourd’hui la mort de Robert Vigneau, survenue le 18 août.

L’évolution de la médecine
© anonyme / contro.tv


 Le 28 août, 240e jour de recoronaquista. Je rentre d’Islande. Le RER fonctionne seulement depuis le bout de la ligne B, avec un bus de remplacement qui fonctionne presque correctement. Arrivé à Gare du Nord, je tombe sur la fête annuelle de Hanuman, des hindouistes de la région. Elle existe depuis longtemps, mais s’étend d’année en année, et là c’était gare du Nord, une foule compacte dans laquelle j’ai dû me frayer un chemin sous un soleil de plomb alors que je n’avais pas dormi… Pas de piscine : toujours en grève un dimanche d’août ! Ci-dessus, un visuel qui circule, dont l’origine est confuse (« centro.tv » ?)
 Le 29 août, 241e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Reprise des émissions de Clémence Houdiakova et d’André Bercoff, sur Radio Courtoisie et Sud Radio. Fidèle au poste !

 Le 30 août, 242e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Hier, le bus de nuit que j’ai pris était encombré de deux trottinettes électriques sans doute volées que des gentils beurs de banlieue rapportaient dans leurs cités avec l’aimable assistance magnanime d’Annie Dingo et du mari de Jean-Michel Trogneux. Mais nous, c’est 135 € pour non port de muselière… Voici le Point de situation du 27 août 2022 de Dominique Delawarde, qui montre l’évolution positive. Il arrive à 2000 morts / jour en moyenne sur 7 jours contre 1000 au 1er juillet), soit 14 000 par semaine, mais avec à nouveau une tendance à la baisse depuis la mi-août malgré l’hiver austral. Sur Juste Milieu, évocation de notre dossier qui sort lentement, bien que tout soit su depuis octobre 2021 : « Trump et la "vie sexuelle" de Macron : des infos gênantes ? ».
 Le 31 août, 243e jour de recoronaquista. Prérentrée dans mon lycée de complément de service. Tout se passe bien, excellent accueil. J’évalue à 4 ou 5 % les personnels masqués. Des enseignants pourtant pour la plupart, pourtant capable de vérifier les mensonges de la caste politico-médiatico-sanitaire…Certains se masquent lorsqu’ils sont en intérieur, en bons mougeons. Les étudiants feront vite la différence. J’ai arraché un certain nombre d’affiches covidistes aux teintes délavées qui restaient apposées depuis la fin des cours, où la muselière était encore obligatoire.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 30 août. Le point de comparaison est le mardi 23 août. France : hier nous avons eu 27 350 tests positifs (au lieu de 29 000 mardi dernier), avec un taux en baisse de 18,9 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore, à 14 694 / 854 au lieu de 15 680 / 871. Réseau Sentinelles : sur la semaine 34, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa baisse à 15 cas pour 100 000 habitants contre 16 cas en semaine 33 (taux consolidé). Je note ici que le chiffre le plus bas avait été atteint en semaine 21 avec 11 cas. En Italie ça baisse toujours (5 427 / 226 au lieu de 6 378 / 254). Faut-il rappeler que ceci est totalement incohérent avec la situation en France, car les critères ne sont pas les mêmes ?
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 30 août à 18 h) : 601 721 773 tests positifs et 6 489 196 morts (au lieu de 596 979 882 tests positifs / 6 456 113 morts). Progression comparée sur les 99 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 741 891 tests positifs et 33 083 morts (cela nous donne une mortalité en forte hausse de 0,7 % contre 0,31, 0,31, 0,26, 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 29 semaines précédentes) au lieu de 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Il semble qu’il y ait eu un rattrapage du nombre de morts mondial car le chiffre de cette semaine n’est pas cohérent avec la baisse continue du nombre de positifs.

 Retour au début de l’article. Si ce journal ne vous est pas paru inutile, faites tourner…
 Lire le 15e tome : Le national-covidiste bat de l’aile (15) (septembre-octobre 2022).

Lionel Labosse, augmenté entre le 1er juillet et le 31 août 2022.


© altersexualite.com 2022