www.altersexualite.com

Bienvenue sur le site de Lionel Labosse

Accueil > Livres pour les jeunes et les « Isidor » HomoEdu > Fictions niveau 3e > Automates, de Nathalie Le Gendre

Attention, chef-d’œuvre ! 4e/ 3e et lycées.

Automates, de Nathalie Le Gendre

Mango, Autres Mondes, 2005, 198 p, 9 €.

samedi 28 avril 2007, par Lionel Labosse

Voici un chef-d’œuvre qui va faire mouche auprès des adolescents. Nathalie Le Gendre a inventé un XXIIIe siècle plausible, pas si éloigné des progrès actuels de la science. Les détails scientifiques et techniques sur la chirurgie, les ordinateurs et les motos raviront filles et garçons, ainsi que le mélange habile des sexes et des orientations sexuelles, sans oublier la révélation en temps réel des tendances de l’héroïne, comme si vous y étiez !

Résumé

Comme son prénom l’indique, Andhré-Ann a une apparence androgyne. Elle veut faire comme les garçons, ce qui est subversif dans cette société du XXIIIe siècle à la fois futuriste et rétrograde, où les femmes ont obligation de porter jupe et cheveux longs. Andhré-Ann veut imiter son frère, et devenir pilote de moto. C’est pendant qu’ils s’entraînent ensemble en cachette, que Luka est victime d’un accident inexplicable. Il est plongé dans un coma artificiel, et ses parents ne peuvent plus payer la clinique, mais le chirurgien leur propose l’implantation gratuite d’un « COrdinateur », technique de pointe pourtant très onéreuse, qui permet de pallier les déficiences d’un cerveau en le reliant à un ordinateur central. Illana, la meilleure amie d’Andhré-Ann, a fugué parce que son père, le fameux chirurgien, menace de la lobotomiser pour la simple raison qu’elle est différente (elle refuse de révéler à son amie la nature de cette différence). Andhré-Ann propose de l’héberger en attendant qu’elle ait atteint sa majorité. Illana lui suggère de se travestir en garçon, et de rejoindre un squat de rebelles pour s’entraîner clandestinement et se faire repérer par une grande équipe pour participer aux Olympies, ce qui lui permettrait de gagner l’argent nécessaire pour éviter la lobotomie de son frère. Illana se fera passer pour sa petite amie. Andhré-Ann, rebaptisée Andhré, découvre alors un « milieu de durs à cuire », dont plusieurs sont gays, comme Marco, le hacker, qui parvient à investir l’ordinateur central et à communiquer avec le cerveau de Luka. Tout en grimpant les échelons dans la hiérarchie des pilotes, l’héroïne ouvre petit à petit les yeux sur ses sentiments vis-à-vis de sa copine Illana, jusqu’à une scène de double révélation (p. 118). Grâce à l’aide de Marco, elles vont démasquer le père d’Illana, qui expérimente sur les pilotes un nouveau « COrdinateur » directement relié à une « Moto Intelligente », pour créer un « centaure » (p. 181). Les propos de cette sorte de « Dr Mengele » font froid dans le dos : « notre société est bourrée de malades mentaux, de criminels, d’athées, de pervers homosexuels… » (p. 176) ; quant à son invention, « ce sera une aubaine dans les rangs militaires, les prisons, les entreprises ». Nos trois amis altersexuels parviendront-ils à déjouer le complot de l’horrible Dr Allen ?

Mon avis

Voici un chef-d’œuvre qui va faire mouche auprès des adolescents. Nathalie Le Gendre a inventé un XXIIIe siècle plausible, pas si éloigné des progrès actuels de la science. L’état de la société peut étonner, avec cette régression de la tolérance et de la liberté des femmes, mais cela prêtera à réfléchir sur les soubresauts moraux du monde actuel. Les détails scientifiques et techniques sur la chirurgie, les ordinateurs et les motos raviront filles et garçons, ainsi que le mélange habile des sexes et des tendances sexuelles. Quel plaisir de croiser ces filles assumant sans vergogne leur désir de faire comme les garçons, ces garçons « durs à cuire » assumant sans vergogne leur statut de gays et de rebelles ! L’auteur ne se gêne pas pour utiliser un vocabulaire sans ambiguïté (homosexuels, gays). Par contre, sauf erreur, le mot « lesbienne » et ses dérivés ne sont jamais utilisés… L’auteur joue de l’aveuglement de la narratrice, car si elle ne comprend pas au début la raison pour laquelle Illana est rejetée de ses parents, cela se justifie par son propre blocage sur ses tendances. Reste à imaginer l’effet sur certains lecteurs qui seraient dans la même situation ! Les héros ne passent pas leur temps à pleurnicher contre l’homophobie, mais ils agissent et se défendent. Le paradoxe est que ce roman de rébellion paraît en France à un moment où il n’est plus scandaleux. Il n’aurait pas pu paraître il y a vingt ans, quand les gens comme le Pr Allen ne passaient pas pour des fous dangereux, mais pour des moralistes scrupuleux, et qu’ils sévissaient à la tête, par exemple, des maisons d’édition jeunesse ! On aimerait bien que paraissent maintenant des ouvrages qui fassent scandale, sur le cannabis, sur les religions, sur la prostitution, etc. Mais il faudrait secouer le milieu confortable de la littérature jeunesse ! Reste à espérer que cet ouvrage soit traduit et diffusé dans des pays où il fera scandale ! Laissons la parole pour terminer à Illana : « Nous ferons nos études et notre vie ailleurs. Nous fonderons une famille saine et équilibrée. Je ne veux pas vivre dans les squats comme tous mes amis gays, rejetés uniquement à cause de leur différence sexuelle… » (p. 199)

- Lire l’entrevue que nous a accordée Nathalie Le Gendre.

Censure aux éditions Mango, collection Autres mondes

Le prochain roman de Nathalie Le Gendre Les Orphelins de Naja ne paraîtra pas en mai 2007 dans la collection « Autres Mondes » pour cause de censure. Une pétition est en ligne pour défendre l’éditeur Denis Guiot. Encore une question de censure liée à l’amalgame délétère entre industrie et médias. Une question dont il n’est jamais question dans les débats politiques, et pour cause, puisque ces groupes médiatico-industriels contrôlent autant l’industrie que les médias et l’édition.

Message de Denis Guiot :

« La direction éditoriale de Fleurus - Mango Jeunesse vient de m’annoncer que le roman de Nathalie Le Gendre Les Orphelins de Naja – que j’avais prévu de publier en mai 2007 dans la collection « Autres Mondes » que je dirige – ne paraîtra pas. La raison : le roman de Nathalie dénonce certaines pratiques pédophiles au sein d’une Église du futur (l’histoire se passe au XXIIIe siècle) sur une planète nouvellement colonisée. La direction éditoriale « ne veut pas d’emmerdes avec les actionnaires ». C’est vrai que, dans une collection appartenant à un groupe publiant nombre d’ouvrages religieux et leader du marché européen du missel, ça ferait désordre… »

Extrait de l’article de ActuSF / Le Cafard Cosmique :

« Il s’agit de la holding de contrôle franco-belge Médias-Participations, et qui essaime discrètement dans des secteurs aussi divers que la bande dessinée (Dargaud, Le Lombard et Dupuis), la presse (Rustica, Votre maison Votre jardin, Cuisine et terroirs), l’animation (Ellipse animation) et la télévision (Télé Melody et KTO). La fondation de ce groupe en 1985, s’est largement appuyée sur le succès du magazine Familles Chrétiennes. À sa tête alors, Rémy Montagne, avocat d’affaires, conservateur et catholique militant. Un militantisme qui va largement infuser au sein des différentes sociétés du groupe. »

- Pour lire l’ensemble du dossier, la réponse de l’éditeur étayée par la fameuse loi du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse, et éventuellement signer la pétition en ligne, rendez-vous sur le site de Actu SF.

- Cet ouvrage bénéficie du label « Isidor ».
Label Isidor HomoEdu

- Lire, sur « Culture et Débats » le point de vue de Jean-Yves.

Lionel Labosse


© altersexualite.com 2007
Retrouvez l’ensemble des critiques littéraires jeunesse & des critiques littéraires et cinéma adultes d’altersexualite.com. Voir aussi Déontologie critique.