Accueil > Covidisme > Journal de vaxinofolie coronavirale (9), septembre - octobre (...)

Jusqu’où ce délire covidiste ?

Journal de vaxinofolie coronavirale (9), septembre - octobre 2021.

Le monde transformé en maison de pass et de vax : tous toxicos ?

mercredi 1er septembre 2021, par Lionel Labosse

Si vous préférez Greta Thunberg à Louis Pasteur, vous n’avez pas apprécié mon journal de confinement, ni mon Journal de déconfinement (1) mai / juin, ni mon Journal de déconfinement (2) juillet-octobre, encore moins le Journal de reconfinement (1), octobre-décembre 2020, le Journal de reconfinement (2), janvier - février 2021, le Journal de reconfinement (6), mars - avril 2021, le Journal de reconfinement (7), mai - juin 2021 et le Journal de redéconfinement (8), juillet-août 2021. Alors achevez votre infarctus en lisant ce 9e tome, septembre - octobre 2021, avec toujours une recension des meilleurs articles, et l’épluchage hebdomadaire des statistiques, jusqu’à la chute du macronistan et la fin de l’épidémie de covidisme, si cet enfer a jamais une fin. Vous pouvez commencer votre lecture au 1er septembre, au 15 septembre, au 1er octobre, au 15 octobre ou aller directement à la fin de l’article. Désolé pour les fautes d’orthographe et menues erreurs, car je n’ai pas le temps de relire ! Ah ! j’oubliais : comme un médecin – pardon, je reprends : comme un médecin honnête – qui déclare ses conflits d’intérêts, je déclare mes conflits d’intérêts pour que les choses soient claires et nettes : je suis raoultiste et fier de l’être. Cela veut dire en bon français que je suis un criminel de guerre nazi, que j’ai tué 6 millions de juifs, que chaque matin j’assassine une petite vieille, et sodomise deux petits garçons, bref, je suis « complotiste ». Donc vous voilà prévenus, vous pouvez tout de suite retourner lire vos sites collaborationnistes préférés, laissez-nous tranquilles et on se retrouvera à la coda. Si vous décidez de continuer la lecture, c’est que vous êtes aussi « complotiste », alors merci de signer le manifeste « La quatrième voie » du Collectif Laissons les médecins prescrire, pour mettre fin à la tyrannie sanitaire des khmers blancs. J’ai été le 423e signataire, et nous en sommes le 2 août à 116 402 signataires. Continuez, faites signer urbi et orbi, et ensemble nous mettrons les tyrans face à leur ignominie dictatoriale ! Il faut aussi soutenir France-Soir, menacée par la même tyrannie, pour crime d’avoir débusqué le complot du « Lancetgate » dès le 26 mai 2020, alors que la presse d’État, nonobstant l’aveu du Lancet, maintient le mensonge éhonté selon lequel il n’y aurait « pas de traitement » du Covid. Si ce n’est fait, visionnez la version 2 du film Hold-Up sortie le 15 février. Vu la controverse, j’ajoute ici les trois liens les plus intéressants concernant la question de l’inutilité des masques : cv19.fr, Laissons les médecins prescrire et Alternatif bien-être.com. Si vous voulez rejoindre les citoyens en lutte contre les covidistes qui ne cachent plus leurs desseins désormais, vous trouverez sur cette page une association proche de chez vous. Une ressource très utile est cette page de Patrick Martin (brionnais.fr) qui recense tous les articles marquants de la « Chronique de la Grande Guerre de la quinine et de ses dérivés ».

La Liberté tient la Sécurité en laisse…
© anonyme


 Le 1er septembre 2021, 1er jour de vaxinofolie. Rentrée scolaire inédite pour ce qui me concerne, car après 17 années de lycée, je retourne au collège où j’aurai une classe de 5e en complément de service, en plus de mes trois classes de BTS 2e année au lycée. J’ai eu la boule au ventre pendant toute la réunion, où je ne me sentais concerné par rien, atterré par le silence glaçant lors de l’annonce de la campagne de vaxination des mômes qui aurait lieu dans le gymnase même où avait lieu la réunion de rentrée. C’est un collège vieillot du XIXe siècle, sis dans une ancienne école, avec trois étages hauts et sans ascenseur. J’ai réussi à trouver une collègue covidosceptique, puis une autre collègue plutôt terrorisée, mais sympa qui voyant que je faisais la gueule a très gentiment discuté avec moi. En revanche, même les covidistes ont tendance à ôter le masque, dans la mouvance « on est vaxinés, on n’en a plus besoin ». C’est le seul point positif. Une collègue qui a eu le covid après avoir eu ses deux doses bien tassées, et a été hospitalisée, regrette qu’il y ait toujours des récalcitrants parmi les élèves. Ah bon ! Et on ne réfléchit pas plus loin ? Je ne veux pas me mettre ces nouveaux collègues à dos dès le 1er jour, mais je vais évidemment tenter l’impossible dans les jours qui viennent. Le Dr Gérard Delépine publie un nouvel article pour France-Soir : « La très mauvaise idée de la troisième injection anti-covid sans essai préalable ». On ne convaincra que les convaincus, mais sait-on jamais ? Je suis terrassé parce que ma mère m’apprend la mort de son stomato, qui s’est laissé vaxiner bien que pas du tout convaincu, et qui est mort « du covid » récemment après avoir été complètement vaxiné. Le type pensait sans doute pouvoir continuer à exercer alors qu’il avait passé les 62 ans, avec ce vaxin. Le pire, c’est un vieil ami de mes parents et de moi, qui exerçait toujours comme kiné à 81 ans, dont la femme a dû se faire poser quatre stents suite au vaxin, et qui s’est fait piquouzer pour pouvoir continuer d’exercer à son âge, alors qu’il est bien conscient que ce qui est arrivé à sa femme est inquiétant. « De quoi dégueuler, vraiment », comme disait Léo Ferré !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 31 août. Le point de comparaison est le mardi 24 août (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 116 morts par jour en moyenne et 16 340 tests positifs / jour au lieu de 113 morts et 19 976 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est redescendu à 2,76 % au lieu de 3,04 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) est remonté à 11 120 / 2 921 au lieu de 11 066 / 2 221. Réseau Sentinelles : sur la semaine 34, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est remonté à 19 cas pour 100 000 habitants (au lieu de 17 pour la semaine 33 en taux consolidé), après une très brève « flambée » à 27 cas. C’est plus ou moins stable à un taux bas. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont encore à la hausse à 4252 / 544 le 31/ 08 au lieu de 4036 / 504 le 24/ 08. Morts : 49 par jour ; 6130 tests positifs par jour, au lieu de 44 morts / jour et 5985 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 9560 tests positifs et 24,6 morts au lieu de 7374 tests positifs et 19,3 morts. Royaume-Uni : 32 980 tests positifs et 95 morts en moyenne, contre 31 550 tests positifs et 96 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 7692 tests positifs en moyenne, et 109 morts au lieu de 11 088 tests positifs en moyenne, et 96 morts. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente (5,5 morts / jour et 1903 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 5 et 1850). Les autres marqueurs sont en hausse (668 / 190 au lieu de 635 / 176 hospis /réa). Taux de positivité des tests en hausse à 5,4 au lieu de 4,8 %. États-Unis : 152 500 tests positifs et 1180 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 143 800 tests positifs et 960 morts. Brésil : 22 040 tests positifs et 620 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 26 470 et 695 morts. Inde : 37 560 tests positifs et 460 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 31 830 tests positifs et 438 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 28,5 morts par jour en moyenne au lieu de 29,7 et 491 tests positifs / jour au lieu de 597. Comme les semaines dernières, ces deux derniers pays dont on sait qu’ils utilisent massivement l’ivermectine et l’hydroxychloroquine, ont une évolution rassurante. Comme la semaine dernière, j’ai arrêté d’ajouter la Suède et le Portugal, où la situation est à peu près stable.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 31 août à 0 h 30 : 217 526 427 tests positifs et 4 515 940 morts (au lieu de 212 892 985 tests positifs / 4 447 156 morts). Progression comparée sur les 39 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 633 442 tests positifs et 68 784 morts au lieu de 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Nous sommes bien sur un plateau comme déjà il y a une semaine, et cela semble commencer à redescendre, mais bien sûr il est impossible de prévoir la suite.
 Le 2 septembre 2021, 2e jour de vaxinofolie. 128e jogging et 65e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). Le syndicat Enseignement Recherche Libertés a publié un Communiqué aux collègues enseignants et aux parents d’élèves (30 août 2021), dans lequel il appelle à un « jour de grève symbolique et reconductible le lundi 13 septembre ». René Chiche a été l’invité d’André Bercoff ce midi. Entrevue de Rémi Tell sur France-Soir, qui qualifie Véran et Cie de « covidistes », de « criminels », d’« ennemis », qui ne sont plus des adversaires politiques.
 Le 3 septembre 2021, 3e jour de vaxinofolie. Laissons les médecins prescrire a supprimé sans prévenir la liste des médecins engagés pour cause de trop de sollicitations ou de « sollicitations incongrues ». J’ai une sauvegarde au 25 mars que je peux vous fournir, et je suis preneur si vous en avez une plus récente. Il reste celle des « pharmaciens engagés ». Le parti socialiste nous donne le coup de grâce, en lançant une offensive parlementaire pour la « vaccination obligatoire ». Je continue à recevoir des annonces de syndicats enseignants qui ignorent délibérément la question du passe sanitaire. Demandons l’asile politique en Corée du Nord !
 Le 4 septembre 2021, 4e jour de vaxinofolie. 129e jogging et 66e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). Cela me fait du bien car je n’ai jamais été angoissé à ce point par une rentrée scolaire, je pense, depuis mes 2 ou 3 premières années d’enseignement. Une réflexion que j’ai oubliée en passant : le Pr Raoult n’est plus médecin-chercheur, mais il dirige encore l’IHU au moins jusqu’au 19 septembre. Le Dr Fouché quitte l’AP-HM le 19 octobre ; cela signifie-t-il qu’ils se sont fait vaxiner ? La dead line étant le 15 septembre… ou alors dans le cas de Fouché, c’est une rupture à l’amiable qui fait qu’il aura quitté les lieux bien avant la date fixée, avec épuisement des congés, etc. Mais Raout ? Il a insisté dans sa dernière vidéo sur l’absurdité à faire piquer les administratifs qui ne sont pas en rapport avec le public… s’inclut-il dans le lot ? Entrevue de l’avocat Reiner Fuellmich sur France-Soir, qui confirme que la crise n’a rien de sanitaire. En Italie, des blocages de trains sont prévus pour l’extension de la « green card » (quel nom révélateur !) au chemin de fer. Je suis ravi de trouver enfin une entrevue sur Breizh info qui présente les membres du nouveau syndicat Enseignement, Recherche, Libertés : il s’agit d’Hélène Palma, et comme je le pensais, Vincent Pavan fait partie des fondateurs. Ils revendiquent 200 adhérents pour l’instant. J’ai défilé encore une fois avec les Patriotes. Partis plutôt en fin de cortège, nous avons découvert qu’il y avait du monde en arrivant sur l’esplanade des Invalides, après avoir défilé comme d’habitude dans les rues autour de la Tour Eiffel, devant des appartements immenses et vides. Je n’ai pas vu la banderole du syndicat France Police Policiers en colère avec Bruno Attal. Belles images de partout en France. Des manifestants investissent le centre commercial des Halles à Paris, mais je ne sais pas si le passe y est appliqué, ce qui est difficile car c’est la sortie du plus grand complexe de transports urbains parisiens. Une idée de slogan : « Effets secondaires du vaxin : Brigitte enceinte ! »

Le réchauffement micro-coronatique dans la casserole aux grenouilles…
© anonyme


 Le 5 septembre 2021, 5e jour de vaxinofolie. Voici de jolies grenouilles illustrant le réchauffement micro-coronatique dans la casserole, qui plairont à nos camarades complotosceptiques en attente de leur 4e dose (annoncée par Israël hier). On a à peu près 2 annonces par Israël chaque semaine, déjà pour abaisser la 3e dose progressivement de 60 à 12 ans, puis la 4e dose sans précision d’âge. Je ne sais pas si les moutons qui écoutent Bêêfême sont au courant… On parlant de ça, Silvano Trotta retrouve un article publié par Les Échos début juillet : « Coronavirus : le gouvernement a débloqué 2 milliards pour les médias ». Traduisez « pour que les médias continuent à diffuser la propagande ». J’ai passé une belle journée à L’Haÿ-les-Roses chez ma nièce, avec balade à la roseraie, dont j’ignorais l’existence, et qui se visite… sans passe ! Bon à savoir par les temps qui courent ! J’ai la grande chance d’avoir une famille fréquentable, y compris chez les vaxinés, ce qui est loin d’être le cas de mes amis, dont beaucoup sont en froid avec leur propre famille. Je tombe sur ce dessin de cochons conspirationnistes, qui vaut bien celui des poules. Une amie me dit qu’elle l’avait collé sur son casier en salle des profs l’an dernier. On nous cache tout, on nous dit rien !

Cochons conspirationnistes, par Pierick.
© Pierick


 Le 6 septembre 2021, 6e jour de vaxinofolie. Excellente nouvelle, Radio-Courtoisie sous la houlette de Clémence Houdiakova, se fédère avec d’autres médias complotistes, pour proposer des entrevues comme celle-ci avec Alexandre Juving-Brunet. Témoignage très émouvant de Stephane Sabatier, pompier de l’Eure qui a entamé une grève de la faim et s’est retranché sur un toit. J’ai repris les cours ce jour, enfin, en BTS. Étudiants un peu collégiens en cette rentrée, il faut dire que je les connais tous et qu’ils savent que je les aime bien, aië ! En tout cas ça m’a fait plaisir de les revoir. Ce jour, Pascal Praud sur CNEWS donne la parole à Jean-Michel Claverie, virologue qui fait la pub du vaxin pour les vieux dont lui, mais le déconseille fermement pour les enfants, en évoquant leur immunité naturelle. Il est malheureusement d’autant plus crédible pour les vaxinolâtres avec sa formule : « C’est comme demander aux gens qui ne font pas de vélo de porter un casque ». Il avait déjà fait parler de lui en qualifiant de « mensonge d’État » la fausse pandémie, sur BFM, le 25 juillet. Côté humour, je vous signale – mi figue, mi-raisin – Fabrice Erre, avec ce dessin « masque bleu » qui date apparemment de la rentrée 2020 (putain le cauchemar !) ou cette planche qu’on ne trouve que sur Twitter.
 Le 7 septembre 2021, 7e jour de vaxinofolie. Ma grosse journée de travail ; j’ai enfin fait connaissance avec ma classe de 5e. Cela fait 20 ans que je n’avais pas eu de tels animaux ! Des petits bouts-de-chou, et à cet âge des différences de morphologie incroyables selon le développement. Bref, je ferai au mieux, mais cela va me fatiguer et limiter mes capacités de travail pour le site. Didier Raoult publie encore une vidéo sur le site Youtube de l’IHU, bien qu’on ait pu croire que celle du 31 août était la dernière. Je ne l’ai pas encore vue sur le site de l’IHU. Peut-être est-ce une nuance importante. Titre : « L’IHU parle toujours ! ». Il présente le dernier bilan du covid à l’IHU, et s’amuse à comparer le succès phénoménal de la chaîne youtube de l’IHU par rapport aux sites scientifiques officiels ! Le 2e, l’Inserm, fait 3 fois moins ! Il dit pour la première fois que les rares moins de 50 ans qui sont morts, ce sont avant tout les obésités morbides, et les trisomiques. Un point pas assez mis en avant, car le fait d’empêcher les gens de faire du sport et de les confiner dans l’angoisse, donc de les pousser à l’obésité, est CRIMINEL. Il termine en faisant la pub du vaxin pour les personnes à risque, y compris la 3e dose, et là je ne comprends pas du tout qu’il ne mette pas en avant, avant le toxin, la liberté de prescrire ! Est-ce qu’il cherche de faire la paix avec les covidistes ?
Le syndicat enseignant Action & Démocratie publie un communiqué qui va vraiment dans le bon sens. Pour l’instant il n’est pas encore publié sur le site du syndicat, mais je l’ai reçu sur ma boîte mail, comme tous les enseignants je pense. Pour mémoire c’est le syndicat qui a envoyé une personne au Trocadéro le 22 mai, le seul syndicat enseignant qui dénonce enfin clairement la tyrannie sanitaire. Le fait que ce communiqué ait été envoyé à la liste de tous les enseignants risque de faire boum !
 Le 8 septembre 2021, 8e jour de vaxinofolie. Un extrait de 2 minutes sur LCI fait le bilan de la campagne de vaxination catastrophique en Israël, avec des chiffres édifiants qui contredisent les menteurs professionnels de la coronafolie àla française. Le syndicat FO s’oppose au passe sanitaire, et soutient les personnels médicaux-sociaux de l’enseignement contre l’obligation vaccinale. Voici leur communiqué. Ils appellent à la grève le 23 septembre, mais le communiqué intersyndical ne dit rien sur le passe. Évidemment : il est commun avec Sud éducation qui nous traite de « fachos » !.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 7 septembre. Le point de comparaison est le mardi 31 août (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 100 morts par jour en moyenne et 12 517 tests positifs / jour au lieu de 116 morts et 16 340 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est redescendu à 2,42 % au lieu de 2,76 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) a baissé à 10 646 / 2 259 au lieu de 11 120 / 2 921. Réseau Sentinelles : sur la semaine 35, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est redescendu à 10 cas pour 100 000 habitants (au lieu de 17 pour la semaine 34 en taux consolidé), après une très brève « flambée » à 27 cas. Cela confirme l’accalmie (provisoire ?). Italie : les chiffres d’hospitalisations sont encore à la hausse à 4307 / 563 le 07/ 09 au lieu de 4252 / 544 le 31/ 08. Morts : 58 par jour ; 5520 tests positifs par jour, au lieu de 49 morts / jour et 6130 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 10 600 tests positifs et 33 morts au lieu de 9560 tests positifs et 24,6 morts. Royaume-Uni : 35 914 tests positifs et 111 morts en moyenne, contre 32 980 tests positifs et 96 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 5530 tests positifs en moyenne, et 97 morts au lieu de 7692 tests positifs en moyenne, et 109 morts. Suisse : 2520 tests positifs en moyenne, et 46 morts sur les dix derniers jours. J’avais arrêté de comptabiliser ce pays. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente est plus ou moins stable (6,2 morts / jour et 1872 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 5,5 et 1903). Les autres marqueurs sont en hausse (701 / 225 au lieu de 668 / 190 hospis /réa). Taux de positivité des tests stable à 5,4 %. États-Unis : 152 300 tests positifs et 1327 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 152 500 tests positifs et 1180 morts. Brésil : 18 560 tests positifs et 510 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 22 040 et 620 morts. Inde : 40 890 tests positifs et 367 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 37 560 tests positifs et 460 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 29,25 morts par jour en moyenne au lieu de 28,5 et 397 tests positifs / jour au lieu de 491. Comme les semaines dernières, ces deux derniers pays dont on sait qu’ils utilisent massivement l’ivermectine et l’hydroxychloroquine, ont une évolution rassurante.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 7 septembre à 21 h 20 : 221 599 997 tests positifs et 4  584 724 morts (au lieu de 217 526 427 tests positifs / 4 515 940 morts). Progression comparée sur les 40 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 073 570 tests positifs et 68 784 morts au lieu de 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le début de la décrue mondiale déjà visible la semaine dernière semble se confirmer, mais bien sûr il est impossible de prévoir la suite.
 Le 9 septembre 2021, 9e jour de vaxinofolie. 130e jogging et 67e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). Tiens, j’ai fait deux fois de suite le même parcours. Impossible de me souvenir. Hier soir, réunion Ami Entends-Tu pour prévoir la suite. Je suis épuisé, je n’arrive pas à dormir la nuit, donc je fais une sieste, donc impossible de travailler. Les Calédoniens et les Polynésiens sont soumis à un fascisme vaxinal, tête de pont du coronazisme en France. Ils appellent à l’aide, mais les médias mainstream ne connaissent pas. Ils sont trop occupés à sonner la curée contre France-Soir. Voici une vidéo d’un journaliste qui fait le point, fin août sur ce « laboratoire mondial » d’obéissance d’un peuple à une mesure totalitaire. Une réponse astucieuse d’un parent aux pro-toxins est publiée par Profession gendarme, avec un kit parents réalisé par le groupe Réinfo Vézelay-Avallon. Bravo ! Selon France-Soir, l’État allemand lance la justice contre les anticovidistes. Cela avait commencé par le juge de Weimar qui avait ordonné la reprise des cours en présentiel. Ma mère (80 ans) a tracté avec un « jeune » de 65 ans à la sortie du collège de Sens où j’ai fait mon stage il y a 30 ans. J’en suis bouleversé moi qui n’ai pas eu le courage de rejoindre les amis qui tractaient devant le collège où je fais un complément de service. Des jeunes profs covidistes l’ont envoyée bouler, et des mères immigrées et des jeunes filles l’ont écoutée et ont pris le tract en promettant de le faire circuler. Ils n’ont pas honte, devant une dame aux cheveux blancs, de ne pas remettre en cause au moins l’argument fallacieux de l’« altruisme » et la culpabilisation des enfants sous prétexte de mise en danger des aînés ? Que Michel Onfray soit devenu bête comme ses pieds, cela se comprend, il passe la moitié de son temps sur les plateaux télé, mais des enseignants ? Valérie Bugault expose l’artillerie lourde de Me Brusa contre la vaxination obligatoire des militaires. Voyons voir s’ils vont gagner ou si les autres ordures trouveront la parade, tout cela n’étant que vice de forme. En tout cas elle et Me Brusa oublient de dire (du moins dans cet article) ce que doivent faire lesdits militaires.
 Le 10 septembre 2021, 10e jour de vaxinofolie. Importante entrevue croisée des Dr Gérard & Nicole Delépine publiée sur Strategika (mais dont la date et les références sont floues). J’en tire ce paragraphe : « En tant qu’épidémie, le Covid 19 est déjà fini depuis plusieurs mois ; la quatrième vague avec laquelle les covid-terroristes veulent entretenir la panique n’est actuellement qu’une vague de tests positifs au variant delta, (puis probablement à un autre, l’alphabet grec n’étant pas terminé). Mais ce n’est en aucun cas une épidémie selon la définition médicale, puisqu’il n’y a peu de malades, d’hospitalisés, ni de décès liés au coronavirus. Les soignants précisent que les patients qui occupent les lits hospitaliers sont plus atteints de complications de l’injection génique (infarctus, AVC, lymphomes, rechute de cancers etc. que de covid proprement dit). » Le journaliste Raphaël Berland réalise un web documentaire de 52mn sur les effets secondaires des vaccins anti-Covid intitulé « Effets secondaires : la face cachée des vaccins ». Il appelle à un financement participatif sur leetchi, d’autant plus qu’il est victime de censure. Je reçois une invitation d’un théâtre où j’avais mes habitudes pour une présentation de saison. Ma réponse par retour : « Merci de me rayer de votre newsletter. L’apartheid n’est pas la société dont l’amateur de théâtre que je suis rêvait. Je ne pourrai plus jamais de ma vie me rendre dans un théâtre qui a collaboré sans protester à cette politique d’apartheid. On ne peut pas à la fois monter « Rhinocéros », « L’ennemi du peuple » ou « Antigone » et collaborer à ce pouvoir fasciste. À bon entendeur. » Je reçois aussi sur ma boîte mail un communiqué du syndicat enseignant CNT qui va dans le bon sens, même s’il en reste à un constat : « Des choix sanitaires et pédagogiques contredits par les faits. En réalité, les vaccins n’empêchent pas vraiment d’être contaminé·e et encore moins d’être vecteur du virus. L’efficacité du Pfizer s’érode au fil du temps face au delta (même s’il empêcherait encore la plupart des formes graves). Par ailleurs, le variant Delta du coronavirus est le plus transmissible à ce jour et se propage facilement chez les enfants. De fait, plusieurs pays tout à fait vaccinés (Israël, Royaume- Uni, USA…) ont récemment enregistré une proportion plus élevée de cas de coronavirus chez les enfants. En Angleterre, plus de 700 000 élèves ont été isolé·e·s après un contact à l’école durant le mois de juillet. Donc, au collège et au lycée, la mesure qui consiste à trier les élèves et à ne garder que les vacciné·e·s en cours en cas de détection de covid+ n’est pas fondée sur le plan sanitaire, en plus d’être inégalitaire et discriminante. Les interrogations sur l’opportunité de vacciner les personnes très jeunes restent importantes, y compris pour des instances très officielles comme le comité consultatif national d’éthique par exemple. »
France-Soir fait le point sur les différentes actions de protestation contre l’obligation vaccinale des soignants, notamment sous l’impulsion de la Coordination Santé libre. La CGT publie un questions / réponses utile sur le passe sanitaire.
 Le 11 septembre 2021, 11e jour de vaxinofolie. 131e jogging et 68e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis (piscines interdites aux juifs). Grand bazar sur les manifs de Paris (pardon pour les lecteurs de province car cela ne concerne que cette ville où je commence à avoir honte de vivre). Pour une fois j’avais décidé de me rendre avec Ami Entends-Tu à une manif annoncée départ métro Wagram. Il y avait un rendez-vous à 10 h pour une manifestation statique, puis un départ de manif à 13 h, mais nous y avons renoncé après avoir appris que A. Traore serait là en vedette. Très peu pour nous. Nous sommes allés vers le ministère de la Santé, mais avons découvert que l’organisatrice était une personne qui avait diffamé Ami Entends-Tu, alors direction Porte Dauphine pour rebeloter avec les Patriotes pendant que déboulaient les rescapés de Wagram. Finalement il y a eu du monde sur un parcours atypique toujours dans des rues sans habitants, jusqu’à Trocadéro, où la place était un peu moins pleine que le 21 juillet, mais quand même beaucoup de monde, et finalement beaucoup aussi dans la manif rive gauche dont j’ai eu des échos et vu des images. Et surtout beaucoup de manifs en France, mais il n’est bon bec que de Paris…
 Le 12 septembre 2021, 12e jour de vaxinofolie. Martine Wonner annonce le lancement de son mouvement ENSEMBLE POUR LES LIBERTÉS le 14 septembre. Plus important que Tyrannidalgo qui veut faire bénéficier la France entière de sa nullité crasse, de ses plots en plastique jaune, de ses bancs et mobilier urbain en plastoc gris sale, de ses salles de shoot, de ses agglutinements de toxicos, de ses camps de « migrants » à tous les coins de rue des quartiers pauvres, etc. Un grand projet pour la Rance ! Le Conseil scientifique indépendant a proposé le 9 septembre notamment une étude magistrale de Pierre Chaillot (Décoder l’Éco) sur la mortalité en Israël. Il soulève tous les lièvres des biais des chiffres publiés, par exemple le fait que comme les non-vaxinés sont obligés de se faire tester, on publie des chiffres fallacieux selon lesquels les non-vaxinés constituent 90 % des tests positifs ! La censure marche à fond. Un article de Pierre sur le même sujet avait été publié concomitamment sur France-Soir, que je n’avais pas vu, comme souvent vu le côté brouillon du site ! Le Dr Olivier Soulié dit que contrairement aux chiffres officiels, il n’y a pas 95 % de vaxinés parmi les soignants. Il donne l’exemple de l’hôpital Cochin, où il y aurait plus de 30 % de non-vaxinés. Difficile à vérifier, mais on y verra plus clair le 16 septembre. Jean-Dominique Michel nous apprend qu’à Genève le Remdesivir est toujours prescrit ! Patrice Gibertie a publié coup sur coup deux articles de poids sur l’ivermectine, dont un repris par France-Soir… que je n’avais pas vu passer ! « En Inde, le seul État où l’épidémie flambe actuellement est celui qui a le plus vacciné » et « Pourquoi l’ivermectine rend-elle fous les imbéciles ? ».
 Le 13 septembre 2021, 13e jour de vaxinofolie. Pour tout vous dire, le moral était au plus bas hier, j’ai pris l’air avec la boule au ventre, une situation de stress que je n’ai jamais vécue si durablement dans ma vie. Très mal dormi, je me suis demandé si je tiendrais sans voir un médecin pour me faire arrêter. Mais j’ai tenu, et grâce à mes étudiants dont certains sont réceptifs à un discours disons marginal, j’ai retrouvé le moral et l’envie de me battre. Hourrah, pour la première fois de ma vie, j’ai adhéré à un syndicat, Action & Démocratie, suite à leur communiqué du 6 septembre contre la tyrannie sanitaire. Cela fait des mois que je travaille les syndicats au corps en ce sens, alors je suis cohérent avec moi-même. Je déclare donc ce conflit d’intérêt à partir de ce jour, et cela va j’espère contribuer à me rendre la force de combattre. Excellente entrevue de Florian Philippot sur VA Plus (je ne connaissais pas ce média). Mon commentaire sur Youtube : « C’est vraiment terriblement d’extrême drouâte. Ce type est horrifiant, il en veut à nos libertés, contrairement au philanthrope macron, qui lui est d’extrême centre. J’en frémis. D’après ses propos les immigrés vont être égorgés en place publique si jamais il était élu, et les libertés publiques seraient supprimées brutalement. Vive Macron, vive Pécheresse, vive Tyrannidalgo, vive les écolos, vive la vaxination obligatoire prônée par ces remparts de la démocratie contre l’extrême drouâte ! » Je tombe sur une entrevue de Didier Raoult qui date de 3 jours, encore une fois sur BFM (il choisit toujours les plus nuls). Le seul mérite est de clarifier la question de la retraite de Raoult de ses différentes casquettes. Il évoque le soutien de la présidente de la fondation de l’IHU pour une prolongation de ses fonctions de directeur pour encore un an, avant de trouver un successeur, alors qu’il prétend penser à sa succession depuis longtemps. Ah bon ? Le journaleux ne lui demande même pas comment il se fait que dirigeant cette équipe exceptionnelle depuis des années, il n’ait pas encore une idée un peu plus précise de son successeur ! Il se vante du fait que l’équipe de l’IHU est parmi les plus vaxinée, alors qu’on le traite d’antivax ! C’est un truc que je n’apprécie pas chez lui, mais quand on a lu ses livres comme moi, on sait qu’il est foutrement pro-vaccins, on ne peut pas lui reprocher cela comme une incohérence. Il contredit les chiffres bidons donnés par le journaliste sur le rapport entre vaxination et mortalité. Ce crétin parle « d’études » sans en citer aucune précise. Raoult répond avec des références précises à des pays précis, mais l’autre a sa feuille de route de propagande, et bien entendu ne parlera jamais des traitements précoces, donc j’arrête d’écouter cette émission de merde. Il refuse de répondre à la question « êtes-vous vacciné » en arguant du secret médical, mais ce crétin de journaliste ne lui répond pas qu’en tant qu’administratif, il y est OBLIGÉ par cette putain de loi liberticide, comme des tas de soignants. Comment peut-on être si nul ? Raoult finit par lui dire ce que le journaliste aurait dû dire : a-t-il un passe sanitaire pour entrer à l’hôpital, la réponse est oui, mais il refuse d’en dire plus. Donc il se pourrait qu’il soit vaxiné, avec un vrai ou un faux, qu’il ait un certificat de contre-indication, qu’il ait fait le covid sans le dire dans les 6 derniers mois, etc. En fait on s’en fout un peu de lui, mais peut-on attendre quoi que ce soit d’humain d’un journaliste mainstream ? Ces ordures poussaient la populace à applaudir comme des otaries les soignants en mars 2020, et là ils nous poussent à cracher sur ceux d’entre eux qui sont dans la détresse parce qu’ils refusent de se plier à cette loi inique.

Professeur O. Veran, le plus grand marabout de Paris.
© anonyme


 Le 14 septembre 2021, 14e jour de vaxinofolie. Quelques remous en Italie signalés par France-Soir et un beau texte d’un professeur de philosophie qui fait allusion au fascisme. Profession gendarme publie un bref extrait d’une vidéo de Louis Foucher datée du 8 septembre où il explique que Véran et consorts sont « en plein délire », et fait allusion sans référencer à l’émission d’Arte « La Fabrique de l’ignorance », à propos des mensonges de l’industrie du tabac. À quoi bon, les Français sont maraboutés, comme le montre un excellent visuel (ci-dessus). Éric Verhaegue agite le cocotier dans une vidéo publiée ce jour, sur un certain vice de forme sur l’obligation vaccinale des soignants, un décret prévu par la loi du 5 août, qui n’a jamais été publié, ce qui créerait un vide juridique susceptible d’ouvrir des brèches d’attaque juridique. Il évoque la « caste » au pouvoir et pense que ce vice de forme est dû aux vacances et à la paresse des bureaucrates, mais que peut-être le pouvoir s’est laissé une porte de sortie en faisant exprès de commettre cette bourde. Il nous apprend que nombre d’hôpitaux ont envoyé des courriers simples et non des recommandés, ce qui pourrait annoncer une reculade. Bon, l’espoir fait vivre. Raoult publie une vidéo sur la chaîne Youtube de l’IHU, en duo avec le Pr Philippe Colson à qui il coupe la parole, mais cette vidéo, sauf erreur, ne se trouve pas sur le site de l’IHU. Qui nous expliquera la nuance ? Le thème est « Vie et mort des variants du SARS-COV-2 », et il évoque pour la première fois je crois (avec son comparse) l’éventualité de la disparition du virus à cause de la dispersion des variants due à l’accumulation des mutations. Il y croit davantage qu’à la stratégie vaccinale. Conclusion : « plus il y a de mutations, moins il y a de cas ». Le Pr Colson ne dit plus un mot. Il est quand même spécial, ce Raoult ! Un truc marrant qui pourrait m’arriver, car j’en ai fait autant : un prof suspendu pour « complotisme » pour avoir passé une vidéo de France-Soir ! Quel bon goût de pétainisme !

 Le 15 septembre 2021, 15e jour de vaxinofolie. 132e jogging et 69e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis (piscines interdites aux juifs). Fabrice Di Vizio nous apprend qu’il rend les armes, et que son cabinet continuera sans lui. Une longue video explique ses motivations, notamment les menaces de mort sur lui et sa famille, et le harcèlement de la presse coronazie. Raoult, sur le départ, LLMP qui retire sa liste, Maudrux en veilleuse : putain les gars, ça sent le gaz !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 14 septembre. Le point de comparaison est le mardi 7 septembre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 90 morts par jour en moyenne et 9 140 tests positifs / jour au lieu de 100 morts et 12 517 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est redescendu à 1,9 % au lieu de 2,42 %, soit une baisse plus importante que la semaine dernière. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) a baissé à 9 739 / 2 000 au lieu de 10 646 / 2 259. Réseau Sentinelles : sur la semaine 36, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est descendu à 7 cas pour 100 000 habitants (au lieu de 9 pour la semaine 35 en taux consolidé), après une très brève « flambée » à 27 cas. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en légère baisse à 4165 / 554 le 14/ 09 au lieu de 4307 / 563 le 07/ 09. Morts : 56 par jour ; 4708 tests positifs par jour, au lieu de 58 morts / jour et 5520 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 8 740 tests positifs et 42 morts au lieu de 10 600 tests positifs et 33 morts. Royaume-Uni : 34 294 tests positifs et 129 morts en moyenne, contre 35 914 tests positifs et 111 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 4077 tests positifs en moyenne, et 75 morts au lieu de 5530 tests positifs en moyenne, et 97 morts. Suisse : 2534 tests positifs en moyenne, et 46 morts sur les dix derniers jours au lieu de 2520 tests et 3,1 mort / jour. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente est plus ou moins stable (7,3 morts / jour et 1827 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 6,2 et 1872). Les autres marqueurs sont en légère baisse (701 / 219 au lieu de 701 / 225 hospis /réa). Taux de positivité des tests en baisse de 5,4 à 5,1 %. États-Unis : 145 814 tests positifs et 1582 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 152 300 tests positifs et 1327 morts. Brésil : 14 200 tests positifs et 510 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 18 560 et 620 morts. Inde : 40 890 tests positifs et 443 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 37 560 tests positifs et 510 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 21,5 morts par jour en moyenne au lieu de 28,5 et 287 tests positifs / jour au lieu de 397. Comme les semaines dernières, ces deux derniers pays dont on sait qu’ils utilisent massivement l’ivermectine et l’hydroxychloroquine, ont une évolution rassurante.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 14 septembre à 20 h 30) : 225 545 060 tests positifs et 4 644 078 morts (au lieu de 221 599 997 tests positifs / 4  584 724 morts). Progression comparée sur les 41 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 945 063 tests positifs et 59 354 morts au lieu de 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La décrue se confirme, mais bien sûr il est impossible de prévoir la suite. Attention : j’avais fait une erreur manifeste la semaine dernière, n’ayant pas noté le nombre de morts. J’ai reconstitué en bricolant car il est impossible de retrouver l’historique des chiffres. Merci de me signaler quand vous trouvez des erreurs ! C’est un travail fastidieux et je suis épuisé en cette rentrée la pire de ma carrière !
Nouveau Debriefing de Pierre de Décoder l’éco, qui montre, preuve à l’appui, l’« erreur » de la DRESS sur les chiffres bidon du pourcentage de non-vaxinés parmi les hospitalités : 85 % selon la propagande coronazie, mais il manquait la moitié des décès ! Comme d’habitude Pierre donne les liens pour vérifier ses assertions, mais tout prof qui mentionnerait France-Soir devant ses élèves est « complotiste »… Martine Wonner parle de son mouvement lancé ce jour, et de l’obligation vaxinale au micro d’André Bercoff. Elle conteste le chiffre bidon du gouvernement de « 95 % de soignants vaxinés ». Des amis se sont réunis autour du ministère de la Santé, dans l’indifférence du psychopathe qui le dirige, pour faire une chaîne humaine. J’ai appelé l’une d’entre eux, infirmière à l’AP-HP. Elle s’est fait arrêter par un psychiatre parce qu’elle ne tenait plus. Des collègues ont démissionné pour changer de boulot. Il va quand même y avoir un problème… N’oublions pas que parmi les soignants qui continuent de travailler ou qui ne sont pas encore « suspendus » au-delà du 15 / 09, il y a :
 ceux qui sont en arrêt de travail
 ceux qui sont en congés de toutes sortes (certains épuisent leurs arriérés de RTT en espérant que ça se tasse vite)
 ceux qui ont un certificat de covid de moins de 6 mois
 ceux qui ont un certificat de contre-indication au toxin
 ceux se sont fait faire une fausse injection
 ceux qui se sont fait faire des certificats bidon.
 ceux qui ont réussi à changer de poste temporairement pour trouver un poste non sujet à l’obligation (télétravail ?)
 enfin, ceux qui se sont résignés la rage au ventre à subir la 1re injection (ai-je oublié une catégorie ?) Peut-on leur en vouloir ? En tout cas il n’y a sans doute pas 90 % de fans du toxin parmi les soignants. En espérant que cette folie cesse et qu’ils puissent reprendre sans toxins.
 Le 16 septembre 2021, 16e jour de vaxinofolie. Bref debriefing de Me Teissedre sur sa procédure ubuesque pour obtenir des précisions sur l’AMM des vaxins. Il lui a fallu un référé pour obtenir que l’ANSM lui réponde qu’elle ne s’est pas préoccupée de ces autorisations. À suivre, donc, pour savoir si nous ne sommes plus qu’une vague contrée sauvage de l’UE. Ce soir, comité scientifique indépendant avec Louis Fouché et René Chiche Tous devant les écrans ! Je le suis avec ma mère devant une tablette, comme devant Radio-Londres à la TSF, comme le dit l’un des 3 renégats médecins qui y participent, qui tous trois ont renoncé à leur cabinet ou à leur carrière hospitalière et donc à leur salaire, à cause des psychopathes aux manettes de la plandémie. Ces médecins qui renoncent à leur travail et à leurs revenus sont forcément corrompus et complotistes, hein ! La parole est surtout à René Chiche, prof de philo, un des vice-présidents du syndicat enseignant Action & Démocratie (auquel j’ai adhéré cette semaine), et membre du Conseil supérieur de l’enseignement dont il dénonce l’action délétère sur l’instruction. Il commence par donner le coup de pied de l’âne au sénateur Claude Malhuret qui s’est fendu d’un discours insultant pour les "anti-passe", nous, utilisant une série de noms d’oiseaux. René Chiche explique qu’il a attendu le 12 juillet pour se réveiller de sa passivité sur la plandémie, alors que sa femme l’incitait à agir. Son intervention est remarquable à 90 %. Il évoque l’expérience de Milgram, en oubliant de préciser que si lui s’est réveillé le 12 juillet, c’est-à-dire à 450 volts, d’autres s’étaient alertés dès les 15 premiers volts, comme dans I… comme Icare. D’autres, comme le rhinocéros Malhuret, iront jusqu’au bout tant que l’autorité leur dira d’appuyer sur les touches létales. René Chiche a eu une formule magnifique qui m’a touché : « La souffrance est une preuve de santé ; c’est de ne pas souffrir qui est la maladie ». Il emprunte sa conclusion à Nietzsche, sans doute un pied de nez au philosophe de plateaux télé covidiste, Michel Onfray, mais au lieu de critiquer ce dernier, il se met à tirer sur l’ambulance Carlo Brusa, qui proposerait des procédures illusoires, « attrape-gogos ». Les 3 autres intervenants tentent de mettre l’éteignoir, mais quelle bourde a commis mon illustre camarade, lui qui s’est réveillé à 450 volts, d’attaquer Brusa, qui n’a pas attendu les 30 volts et qui parcourt la France entière au péril de sa santé et de sa réputation depuis des mois et des mois, qui en plus a réuni une équipe de bénévoles très actifs sur le terrain (j’en ai rencontré et j’en connais plusieurs) qui informent et soutiennent gratuitement les gens. La cotisation chez Réaction19 coûte 10 €, cela bien sûr sans compter un soutien particulier qui serait facturé. J’aime bien les résistants de la 11e heure, mais qu’ils ne se trompent pas d’ennemis ! Une autre affirmation de René Chiche, un de ses dadas que je lui ai souvent entendu défendre, est le fait qu’il suffirait de donner "de bons livres" à lire à l’école pour faire des citoyens éveillés. Or il est obligé de se contredire dans son propre discours, car il est évident que tous les covidistes ont lu ces bons livres et bénéficié d’une instruction impeccable, et de la même culture humaniste que lui. Qu’est-ce qui fait qu’Onfray qui a lu tout Nietzsche, se réjouit du passe sanitaire, et veut tous nous piquouzer sans s’inquiéter des victimes collatérales Qu’est-ce qui fait qu’un brancardier qui n’a pas « tout lu Freud » comme disait Coluche, va se révolter ? Je le constate chez mes étudiants, bien plus éveillés en moyenne que mes collègues agrégés et normaliens. Enfin, qui suis-je pour donner des leçons ? Parmi les militants, j’ai remarqué que ce sont les gilets jaunes qui sont les plus aguerris et qui nous organisent. Eux s’étaient réveillés à la première alerte, à 0 volts. Ils étaient en avance d’une sacré longueur. Je pardonne d’autant plus facilement à ceux qui se sont réveillés après moi que je me suis réveillé après bien d’autres. Au passage je remarque un détail du dessin animé générique du CSI. Le symbole représenté est le caducée d’Hermès à deux serpents, et non le bâton d’Asclépios, symbole de la médecine, ou la coupe d’Hygie, symbole de la pharmacie, à un seul serpent. Il se trouve que ce caducée à deux serpents est mon tatouage depuis 1997. Encore un hasard. Je préfère ne pas développer ce point important de ma modeste existence. Bref, en dehors de ce faux pas regrettable, René Chiche est un nouveau guerrier d’envergure qui a rejoint notre troupe, à l’heure où tant ont déserté ou bien ont craqué. Je ne leur jette pas la pierre - sauf Onfray - et je préfère ne pas jurer que je ne craquerai pas non plus ; je ne me sens pas assez fort, mais René Chiche a regonflé mes accus, il était temps ! Et mes parents aussi, eux qui tout en étant d’accord avec moi, ont attendu le 12 juillet pour passer à l’action concrète. Ce relais est indispensable parce que moi je n’en pouvais plus.
 Le 17 septembre 2021, 17e jour de vaxinofolie. 133e jogging et 70e de reconfinement ce midi, à Sens (piscines interdites aux juifs). Des rumeurs lancées par McRond-McKinsey parlent de fin du passe nazitaire par départements. Comme d’habitude, stratégie de harcèlement par changement quotidien de la situation de la victime. C’est juste que ces ordures doivent avoir à nos frais fait faire des sondages révélant que telle stratégie serait meilleure pour qu’on se tape encore pendant 5 ans le merdeux qui s’est fait dépuceler par la prof de théâtre de son lycée. L’évolution des chiffres est d’ailleurs étonnante, quand on compare l’amélioration spectaculaire en France (donc incluant les DOM mais pas les TOM, sans doute ?), avec la stagnation en Belgique et en Italie. On dirait que "on" a besoin que sa politique soit un succès éclatant, et qu’on tord les chiffres pour y parvenir. Je tombe sur une vidéo de témoignage d’une famille sur un enfant de 13 ans qui voit flou suite à l’injection du produit à la mode. Après vérification, il s’agit d’un extrait d’un film censé sortir en décembre 2021, Les enfants de la Liberté, documentaire de Magà Ettori et Ariakina Ettori. On dirait une scène écrite ; attendons d’en savoir plus sur ce film, mais s’il gêne la caste, il ne tardera pas à subir le sort de Hold-up, donc la date de sortie en décembre semble une plaisanterie.
 Le 18 septembre 2021, 18e jour de vaxinofolie. 134e jogging et 71e de reconfinement ce midi, à Sens (piscines interdites aux juifs). Deux jours de suite, pour compenser la semaine sans sport, mais ça fatigue. Quelques bonnes nouvelles. Au Royaume-Uni, le député Christopher Plome tente d’éveiller le parlement avec une proposition de loi pour indemniser les victimes d’effets secondaires des vaxins. Didier Raoult est prolongé pour un an à la tête de l’IHU de Marseille, ce qui permettra de laisser l’IHU travailler jusqu’aux élections et espérons-le la fin du coronacircus. Le rêve serait qu’il passe directement de l’IHU à la tête du ministère de la santé sous un président élu par des citoyens réveillés, qui ne serait pas une sous merde mais un vrai homme politique avec un cœur. Les manifestations se préparent comme d’habitude pour ce jour, dans 200 villes en France, et seront ignorées par la caste. Pour la première fois depuis le 12 juillet, je n’y suis pas.
 Le 19 septembre 2021, 19e jour de vaxinofolie. C’est la reprise de sport sur ordonnance avec Ami Entends-tu à Paris, place de la République, 11 h. Le site de Laissons les médecins prescrire n’est pas à jour sur ces séances partout en France ! Nous sommes peu nombreux, mais l’énergie est là. Quelques nouvelles recrues. Malheureusement les musiciens n’ont pas pu venir, et Marie-Line se débrouille avec le play-back.
 Le 20 septembre 2021, 20e jour de vaxinofolie. Retour au lycée où mes étudiants me redonnent le moral, en attendant de retrouver cette classe de collège qui me pourrit la vie (je n’ai rien contre eux mais cela ne m’apporte rien intellectuellement, alors que j’ai tant à apporter à des étudiants de 18 ans en cette période où l’Éducation est dévoyée en propagande). Le gouvernement poursuit sa torture en annonçant qu’il va renforcer le passe nazitaire après avoir fait courir le bruit du contraire. Espoir, puis punition : technique typique des geôliers djihadistes ou autres. Un gros connard de collègue à côté de quoi je suis obligé de bouffer le lundi, se croît spirituel en me demandant si je suis allé au théâtre ou au cinéma, plutôt que de me demander si je suis vaxiné. Puisse ce tas de merde lire ces lignes pour qu’il sache ce que je pense de ce genre de kollabo honteux. Je le croise dans la rue le soir, masqué, alors que je reviens au bahut parce que j’ai encore oublié quelque chose (je suis tellement stressé que j’oublie à peu près 5 fois par jour des choses importantes entre chez moi et mes deux lieux de travail), et la seule chose qu’il trouve à dire est « tu as oublié ton masque ». Comment peut-on être devenu aussi taré ?
 Le 21 septembre 2021, 21e jour de vaxinofolie. J’avais raté le courrier-type proposé par Éric Verhaegue le 17 septembre pour les fonctionnaires (pourn l’instant à l’hôpital, mais notre tour va venir) contre la suspension sans salaire. Un étudiant me remonte le moral. Je lui apprends qu’il y a une opération « école sans masques » lundi prochain. Il n’y croit pas trop, mais il reconnaît que les lycéens ont organisé des blocus sur des sujets, et ne font rien aujourd’hui alors qu’il se passe quelque chose de grave. Eh oui, manipulés par les syndicats lycéens, étudiants et enseignants et partis bidons « de gauche », les mêmes ordures qui traitent les manifestants anti-passe de « fachos » et continuent à favoriser le terrorisme stalinitaire par leur silence. Corrompus par les subventions de l’UE. Vidéo du mardi du Pr Raoult, enroué à cause de sa petite fille, le grigou. « Le lendemain, le matou revient ». Il se montre furieusement pro-vaccins en général, mais modérément sceptique sur les vaxins covid. Bof ! L’une de ses vidéos les moins intéressantes, dont je n’ai pas compris le titre : c’est lui le matou ? Un collectif d’artistes fait sa pub sur France-Soir qui pourtant connaît bien l’existence du collectif Ami Entends-Tu depuis octobre 2020. Comme les politiciens, comme les avocats, comme les syndicats, chacun va faire son petit collectif à lui autour de son nombril ? Sur les réseaux circulent des vidéos de manifestations et affrontements avec la police en Australie, mais rien ne filtre dans les médias de propagande.
 Le 22 septembre 2021, 22e jour de vaxinofolie. Lettre d’information d’Action & Démocratie du 21 septembre, qui confirme l’implication de ce syndicat.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 21 septembre. Le point de comparaison est le mardi 14 septembre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 76 morts par jour en moyenne et 6 730 tests positifs / jour au lieu de 90 morts et 9 140 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est redescendu à 1,45 % au lieu de 1,9 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) a baissé à 8 584 / 1 744 au lieu de 9 739 / 2 000, soit une accélération de la baisse, contrairement à ce qui se passe en Belgique et en Italie, ce qui me semble suspect tant ils manipulent les chiffres. Il y a un biais terrible en France, puisque les vaxinés ne font plus de tests alors qu’ils sont autant contaminés que les autres, et que des tas de gens sans le moindre symptôme sont contraints aux tests. Et comme la situation est différente dans chaque pays, il est impossible de tirer des conclusions générales. Réseau Sentinelles : sur la semaine 37, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est descendu à 6 cas pour 100 000 habitants (au lieu de 7 pour la semaine 36 en taux consolidé), après une très brève « flambée » à 27 cas. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en légère baisse à 3937 / 516 le 21/ 09 au lieu de 4165 / 554 le 14/ 09. Morts : 54 par jour ; 4014 tests positifs par jour, au lieu de 56 morts / jour et 4708 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 8 225 tests positifs et 52 morts au lieu de 8 740 tests positifs et 42 morts. Royaume-Uni : 30 081 tests positifs et 132 morts en moyenne, contre 34 294 tests positifs et 129 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 2807 tests positifs en moyenne, et 61 morts au lieu de 4077 tests positifs en moyenne, et 75 morts. Suisse : 2029 tests positifs en moyenne, et 70 morts sur les dix derniers jours au lieu de 2534 tests et 46 morts. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente est plus ou moins stable (6,4 morts / jour et 1924 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 7,3 et 1827). Les autres marqueurs sont en légère baisse (684 / 214 au lieu de 701 / 219 hospis /réa). Taux de positivité des tests en baisse de 5,1 à 4,8 %. États-Unis : 148 920 tests positifs et 1871 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 145 814 tests positifs et 1582 morts. Brésil : 25 793 tests positifs et 488 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 14 200 et 510 morts, avec un rattrapage du nombre de tests de 150 000 sur un seul jour. Inde : 26 760 tests positifs et 273 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 40 890 tests positifs et 443 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 16,7 morts par jour en moyenne au lieu de 21,5 et 213 tests positifs / jour au lieu de 287. Comme les semaines dernières, ces deux derniers pays dont on sait qu’ils utilisent massivement l’ivermectine et l’hydroxychloroquine, ont une évolution rassurante.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 21 septembre à 20 h 20) : 229 307 207 tests positifs et 4 704 216 morts (au lieu de 225 545 060 tests positifs / 4 644 078 morts). Progression comparée sur les 42 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 762 147 tests positifs et 60 138 morts au lieu de 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La décrue se confirme pour les tests positifs, mais léger surcroît des morts.


 Le 23 septembre 2021, 23e jour de vaxinofolie. Le clip « Respirer encore » auquel j’ai modestement participé est enfin publié (nous l’avons tourné le 28 août). Ça fait du bien dans la morosité ambiante. Marie-Line Weber, la chanteuse d’Ami Entends-Tu, y interprète le variant lambda de « Danser encore » de HK ! Cliquez sur le pouce et diffuser, parce que si vous attendez de voir ça sur BFM, vous pouvez vous brosser ! Je trouve enfin sur Breizh infos un article sur les mouvements anti-covidistes en Australie, qui ne soit pas juste une vidéo postée sur les réseaux sociaux. France-Soir présente le documentaire Liberté de Magà Ettori, qui est visible sur Youtube. C’est un peu confus parce qu’il semble y avoir deux films, et deux réalisateurs du même nom, selon cette page. J’ai fait une échographie du foie, dont l’objet était de savoir si je pouvais continuer à picoler. Apparemment, j’ai le foie gras (!), mais pas encore cirrhosé ; c’est open bar jusqu’à la fin du covidisme ! J’en avais fini par douter si la boule au ventre que je ressens en pointillé depuis juin, et en continu depuis la rentrée, était psychique ou physiologique. Je passe au lycée pour récupérer des documents. Dans le métro, je croise un de mes étudiants préférés, sans masque (alors que nous sommes 0,1 %). Je n’ai pas le réflexe de le héler, mais cela m’a fait plaisir, d’autant que je me souviens bien que l’an dernier il avait fait une réflexion précise soutenant le port du masque contre une personnalité dont j’avais parlé en cours, qui le critiquait. Et cela permet de contempler son visage magnifique. Depuis que j’ai des étudiants, je remarque à quel point ils et elles se transforment entre 19 et 20 ans en gros. Il y en a une que je n’ai même pas reconnue, qui elle aussi est devenue une très belle femme, enfin je veux dire un bel être humain, enfin joli à voir, mais dans les deux cas, avec une appétence accrue au travail culturel qui est le propre de l’enseignement dont je suis chargé.

Code barre : l’évolution est En Marche !
© anonyme


 Le 24 septembre 2021, 24e jour de vaxinofolie. 135e jogging et 72e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis (piscines interdites aux juifs). Une enquête poussée de France-Soir fait le point sur le harcèlement organisé contre l’IHU de Marseille, le Pr Raoult et ses collaborateurs. Pas joli ! À son tour, France-Soir fait un article de fond sur la tyrannie sanitaire en Australie, modèle des coronazis du monde entier. Pour ceux qui n’auraient pas encore compris l’objectif des covidistes, voyez l’illustration ci-dessus. Code barre : l’évolution est En Marche ! Manifestons et résistons de toutes les façons possibles si nous ne voulons pas de cet avenir. Pour la première fois depuis le passe nazitaire, je dîne dans un bar resto de mon quartier, que je ne connaissais pas, mais très sympa. Un ami covidé-vaxiné (mais tolérant avec les sous-hommes) y présente son spectacle de blues avec ses potes musicos. Formule défiant toute concurrence, cuisine simple et bonne, prix vraiment corrects. Et pas de contrôle du passe. Comme le copain est complètement dans la lune sur le covidisme, j’étais passé vérifier ses dires il y a deux jours, et le barman avait tergiversé pour dire que bon, si j’étais un de ses copains, on ferait une exception. Du coup je n’ai invité que des amis avec passe, mais en fait ils n’ont rien vérifié, et le barman n’avait pas de masque. Je ne sais plus d’ailleurs si c’est obligatoire, avec cette fiction de l’absence de masque si tout le monde a un passe. Je suis content d’avoir découvert ce lieu. La décrue épidémique a l’air enfin enclenchée en Italie ; elle se poursuit en France.
 Le 25 septembre 2021, 25e jour de vaxinofolie. Grâce à un lien en ricochet de Profession gendarme, je tombe pour la première fois sur le site (un vrai site, pas Twitter) de Viruswar. Il propose d’excellents articles, comme celui-ci sur la façon dont certaines municipalités détournent les décrets sur le passe sanitaire pour organiser des repas sur des tables libres, ou celui-là sur les brèches dans l’obligation vaxinale des soignants. À la réflexion, je me demande quelle est la proportion de faux vaxinés, et s’il ne se pourrait pas, à la limite, que les cas de covid parmi les vaxinés ne soient pas des non vaxinés ? Dont certains sciemment, bien sûr, mais aussi certains à leur insu de leur plein gré comme dirait l’autre, car beaucoup de camarades complotistes ont fait été état de gens auxquels on aurait injecté du sérum physiologique, notamment au début de la vaxination, pour faire croire à l’innocuité des vaxins. Dans cette hypothèse, les vrais vaxinés feraient des effets secondaires plus ou moins graves, et les faux vaxinés seraient susceptibles de contracter le covid, avec formes graves possibles. Je n’avais pas vu une tribune de Mathieu Slama que Le Figaro a laissé passer (sans doute pour servir de sauf-conduit après la guerre) : « Le gouvernement envisage de prolonger le passe sanitaire pour des raisons électoralistes ». Eh oui, choupinet massacre nos libertés contre la constitution juste pour faire sa campagne électorale. J’ai participé à la manifestation du samedi des Patriotes, de la place de Barcelone à la place Vauban. Toujours dans les beaux quartiers, mais pour une fois nous avons traversé des quartiers avec des habitants qui nous ont vus. Beaucoup d’abrutis masqués jusqu’aux yeux qui ont dû être terrorisés, et s’attendent sans doute à une explosion de tests positifs dans leur quartier. Pour la première fois j’ai rencontré (et reconnu !) un ancien collègue, un prof de musique. Lui et son ami (apparemment) font partie des gens qui se sont réveillés après le 12 juillet, et continuent. Cela fait plaisir, même si c’est une goutte d’eau.


 Le 26 septembre 2021, 26e jour de vaxinofolie. 136e jogging et 73e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). Excellente parodie sortie hier, « Tous désherbés, tous protégés » à partir du slogan orwellien du gouvernement : « On peut discuter de tout, sauf des chiffres ». Comment peuvent-ils nous infliger un slogan officiel si contraire à la science ? Vous avez un variant « Tous amiantés, tous protégés ». J’ai posté le 1er commentaire, car elle a été publiée tout de suite sur un fil Telegram. Publication du rapport mensuel du Gal Dominique Delawarde sur l’évolution de l’épidémie. Belle démonstration du contraire de la doxa coronazie : « On peut discuter de tout, sauf des chiffres » ! Une vidéo que j’avais ratée de Rémy de Juste Milieu propose un florilège des mensonges éhontés de l’association de malfaiteurs que nous avons au gouvernement sur la prolongation du passe sanitaire. Avec les vidéos c’est encore mieux. France-Soir propose un bref article et la vidéo de la conférence de presse du lancement du mouvement de Martine Wonner le 14 septembre : « Ensemble pour les libertés ». L’objectif est d’avoir « une candidate aux législatives », et d’être « plus social » que Les Patriotes. La montagne accoucherait-elle d’une souris ?
 Le 27 septembre 2021, 27e jour de vaxinofolie. Le Dr Denis Agret démissionne théâtralement de l’Ordre des médecins avec une lettre ouverte filmée et publiée sur Youtube. Sur France bleu, cela se résume à : « Plusieurs plaintes avaient été déposées contre ce médecin montpelliérain antivaccin, notamment pour des menaces de mort à l’encontre d’un responsable de l’ARS. » En Afrique du Sud, les Zoulous manifestent contre la politique sanitaire, en tenue traditionnelle avec leurs lances. Ça chauffe !


 Le 28 septembre 2021, 28e jour de vaxinofolie. 137e jogging et 74e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis (piscines interdites aux juifs). Pour se redonner le moral, quelques fourmis anti-vax ! Le Dr Olivier Soulié fait le point en moins de 10 minutes pour France-Soir sur le nouveau syndicat « Liberté santé » pour les soignants et pompiers soumis à l’obligation vaxinale. Ils sont déjà 5 000 adhérents. Didier Raoult répond aux questions d’André Bercoff sur Sud Radio ce jour (en utilisant son téléphone pour la première fois !), et présente une nouvelle vidéo intitulée « Les comploteurs et l’information ». À la toute fin de l’entrevue de Raoult, il évoque brièvement l’effet moisson (peu de mortalité des + de 85 ans cette année parce qu’ils ont été fauchés à 35 % en 2020), et rappelle que les jeunes à obésité morbide sont la cible principale de la mortalité en ce moment. Dans sa vidéo, il remercie France-Soir pour l’enquête sur le harcèlement dont il a été victime et parle de « gangsters », et de harcèlement y compris institutionnel. Sur les vaxins je le trouve incohérent, car il dit en même temps que les obèses et les plus de 65 ans doivent être vaccinés absolument, et que le vaxin apporte quelque chose, en tout cas il ne peut pas faire de mal, mais surtout, ne dit pas un mot de son protocole. Ce que l’on voudrait savoir, c’est s’il vaut mieux être vacciné, ou bénéficier de son protocole, surtout en dehors du rayon d’action de l’IHU ! Il développe l’effet moisson cher à Pierre de Décoder l’éco.

Trump, le pape, Macron, Raoult et un enfant sont dans un avion…
© anonyme & Rod


 Le 29 septembre 2021, 29e jour de vaxinofolie. De passage devant les jardins d’Éole, je constate que les toxicos blacks (à 95 %) ont disparu, les jardins sont rouverts, il y a deux fourgons de police devant. J’ignore s’ils sont à l’intérieur du parc, mais la fréquentation a l’air normale. J’achète des chaussures de sport. Le marchand m’apprend qu’il y a pénurie, des usines sont fermées en Chine, et le coût des containers a explosé. Confirmation sur Le Figaro. La plandémie permet tout et n’importe quoi. J’ai recousu à la main mes chaussures de jogging, pour qu’elles fassent la soudure !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 28 septembre. Le point de comparaison est le mardi 21 septembre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 60 morts par jour en moyenne et 5 290 tests positifs / jour au lieu de 76 morts et 6 730 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est redescendu à 1,22 % au lieu de 1,45 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) continue à baisser, à 7 801 / 1 524 au lieu de 8 584 / 1 744. Réseau Sentinelles : sur la semaine 38, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est descendu à 4 cas pour 100 000 habitants (au lieu de 5 pour la semaine 37 en taux consolidé), après une très brève « flambée » à 27 cas. Le plancher est en vue ! Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en baisse à 3418 / 459 le 28/ 09 au lieu de 3937 / 516 le 21/ 09. Morts : 52 par jour ; 3277 tests positifs par jour, au lieu de 54 morts / jour et 4014 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 7 234 tests positifs et 61 morts au lieu de 8 225 tests positifs et 52 morts. Royaume-Uni : 33 730 tests positifs et 127 morts en moyenne, contre 30 081 tests positifs et 132 morts. Incompréhensible, sauf s’ils comptent comme morts covid les morts du vaxin. Espagne : sur les 10 derniers jours, 2216 tests positifs en moyenne, et 52 morts au lieu de 2807 tests positifs en moyenne, et 61 morts. Suisse : 1335 tests positifs en moyenne, et 74 morts sur les dix derniers jours au lieu de 2029 tests et 46 morts. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente est plus ou moins stable (7,6 morts / jour et 1856 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 6,4 et 1924). Les autres marqueurs stagnent (702 / 207 au lieu de 684 / 214 hospis /réa). Taux de positivité des tests en baisse de 4,8 à 4,5 %. États-Unis : 117 700 tests positifs et 1950 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 148 920 tests positifs et 1871 morts. Brésil : 15 146 tests positifs et 493 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 25 793 et 488 morts. Inde : 28 020 tests positifs et 284 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 26 760 tests positifs et 273 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 11,6 morts par jour en moyenne au lieu de 16,7 et 162 tests positifs / jour au lieu de 213. Sur l’Inde, voir un article de Patrice Gibertie sur l’éradication du covid dans l’Uttar Pradesh grâce à l’ivermectine.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 28 septembre à 17 h 30) : 232 476 147 tests positifs et 4 759 355 morts (au lieu de 229 307 207 tests positifs / 4 704 216 morts). Progression comparée sur les 42 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 168 940 tests positifs et 55 139 morts au lieu de 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La décrue se confirme ainsi que le disait le dernier bilan mensuel du Gal Delawarde (voir dimanche dernier). Attention, j’ai arrêté les chiffres 3 heures plus tôt que la semaine dernière.
 Le 30 septembre 2021, 30e jour de vaxinofolie. 138e jogging et 75e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). Le site gouvernemental Le Parisien nous apprend que le géant de la propagande du gouvernement mondial s’apprête à censurer toute information qui contredit la publicité de Big Pharma, avec un titre qui fleure bon la Pravda stalinienne : « Vidéos antivax : YouTube renforce sa lutte contre la désinformation et supprime plusieurs chaînes très suivies ». « Très suivies » : eh oui, cher Parisien, plus suivies que ta propagande gouvernementale ! Ben on va aller s’informer ailleurs ! France-Soir publie un 2e article sur la « harcelosphère », cette fois-ci sur le commissaire politique du Monde qui s’attaque à Réinfocovid. Le visuel ci-dessous, dont les chiffres proviennent du site eurofordocs, fournit un élément d’appréciation sur le sujet : « Qui croire ? » Je découvre que le Dr Gérard Maudrux, qui avait annoncé qu’il arrêtait, a repris de plus belle ses publications en septembre. Voici un article sur les cobayes du vaxin, ou plutôt les hamsters ! Strategika traduit un article de off-guardian.org : Covid et vaccination : « 30 points à connaître par cœur pour argumenter sans faille ». Excellente synthèse que j’ajoute à mon antisèche en 10 points. Sur ma boîte mail pro, le CNT se préoccupe de contester le passe et de la réintégration des personnels suspendus. Pierre (Décoder l’éco) mouche avec ironie sur France-Soir les fact-checkers qui font semblant de ne pas comprendre son analyse des chiffres bidon de la DREES.

Qui croire ? Chiffres issus du site eurofordocs.
© anonyme


 Le 1er octobre 2021, 31e jour de vaxinofolie. Je découvre une autre parodie du clip de propagande vaxinolâtre de Véreux-McRond-McKinsey, qui a fait bien plus de vues. Au fait, juste un petit calcul pour les nuls. Les chiffres du loto de Big Pharma d’hier 30 septembre indiquent 5835 tests positifs, pour un taux de positivité toujours en baisse de 1,19 %. Savez-vous combien ça fait de tests effectués ? 490 000. À 50 € en moyenne (test PCR), 24,5 millions d’euros. Juste pour un jour. 24, 5 millions d’euros ! Combien de lits d’hôpitaux rouverts pour cette somme jetée par les fenêtres ! Aucun journaliste ne fait ce calcul. Ils ruinent la France, et nous allons payer la facture. Et dans quelques jours les gens vont payer eux-mêmes les tests. Quel manque à gagner au passage pour les pharmaciens. Peut-on calculer l’enrichissement moyen des pharmaciens et directeurs de laboratoires sous le covidisme ? À quand le procès des profiteurs de guerre ? Et dire qu’on a bêtement hurlé « Fillon rends l’argent » pour quelques centaines d’euros à Pénélope, et celui qui a bénéficié de cette mascarade enrichit ses potes par milliards d’euros sans que personne n’y trouve à redire… Info révélatrice sur la fin de toutes les mesures à Madrid annoncée pour lundi (bien sûr le journaliste se garde de dire si c’est aussi la fin des mesures non pas locales mais nationales). Où l’on apprend que les bobos français se précipitent à Madrid pour fuir la dictature, et font exploser les prix des avions et hôtels… Vu une vidéo diffusée par Silvano Trotta, appelant les Français à manifester pour chasser le tyran. En fait il y avait déjà une vidéo du 2 septembre où il tenait ces propos, mais ce n’est pas le président du Cameroun, juste un président de parti politique. Analyse cinglante sur France-Soir du rapport lui-même cinglant de la Cour des Comptes sur l’hôpital public et la crise. Tiens, choupinet et véreux ont oublié de graisser la patte de quelques conseillers ? Parution d’un article signé Coccyxgrue (ça faisait longtemps !) sur France-Soir sur le clip « Respirer encore ».
 Le 2 octobre 2021, 32e jour de vaxinofolie. Nouvelle vidéo, sous-titrée en français, de Mike Yeadon, ex vice-président de Pfizer, très actif depuis des mois. J’ai participé à une séance d’art martial (sans passe) grâce à une association. Je resterai discret, mais ça m’a fait du bien, et je risque de renouveler après cette séance d’initiation. Du coup, pas de jogging, ça tombe bien il pleuvait un chouia. Puis manif Philippot, avec un mini parcours, du monde comme d’habitude, on croise les mêmes et on recommence. J’ai eu l’occasion d’échanger deux mots avec lui pour lui recommander de faire intervenir René Chiche. Il semblait ne pas connaître… À suivre ! Ce soir, anniversaire complotiste. Finalement, on a des activités tous les jours si on veut ! Je suis tellement discret que je n’ai pas dit que j’avais été à deux apéros complotistes, avec quasiment que des gens que je n’avais jamais vus, mardi et jeudi !
 Le 3 octobre 2021, 33e jour de vaxinofolie. L’anniversaire complotiste a eu lieu à deux pas de chez moi, dans un espace libre tenu par une camarade. C’était notre Jean Moulin, donc il y avait du monde. Nous avons chanté à tue-tête « Danser encore » et autres rengaines avec un mini orgue de barbarie portatif (il faudra que je me renseigne…). Pluie battante ce jour, ni jogging ni « sport sur ordonnance », mais festivités familiales en vue. Les nouvelles du front c’est toujours pareil, des manifestations partout dans le monde riche, dont les gouvernements se foutent pas mal, et aucune avancée au niveau des procès.


 Le 4 octobre 2021, 34e jour de vaxinofolie. 139e jogging et 76e de reconfinement ce midi, à Sens (piscines interdites aux juifs). Une belle reprise de « La mauvaise réputation » avec une vidéo bien réalisée avec un logiciel qui transforme les prises de vues en dessins. Les élèves du collège se déplacent en troupeau, quasiment tous avec la muselière, bien que ce ne soit pas obligé pendant les déplacements sur la voie publique. Conditionnement ! Les nouvelles du front sont répétitives. Goebriel Anal continue son job de torture psychologique, en expliquant que non, ils n’ont pas l’intention d’appliquer leur passe nazitaire jusqu’à ce que mort s’ensuive, mais seulement de pouvoir nous le remettre du jour au lendemain sans avoir besoin de faire déplacer leurs 350 larbins de l’Assemblée. En attendant, les données (enfin les données qu’ils nous donnent) continuent à s’améliorer en France et en Italie, et à stagner en Belgique.
 Le 5 octobre 2021, 35e jour de vaxinofolie. Un larbin de LREM du nom de Jean-Marc Borello qualifie Zemmour de « peste brune ». Ah bon, alors quand nous on qualifie leur passe nazitaire d’étoile jaune, on n’a pas le droit, mais ce connard, il peut. De toute façon ce Zemmour qu’ils sortent de leur chapeau m’a tout l’air d’un gadget de détournement. Vous noterez qu’à chaque débat avec un cloporte de plateau-télé, il « monte dans les sondages », alors que Philippot, qui lui est officiellement candidat, est interdit de débat, que le thème du passe nazitaire est absent de ces pseudo-débats, et que la question de savoir de combien monterait la cote de Philippot s’il était autorisé à débattre, et à débattre du passe et du vaxin, ne se pose pas. Avec le projet totalitaire d’Adolf Macron de mission sur le complotisme, on se demande si ce coronazi ne va pas faire passer une loi en janvier interdisant de débattre des vaxins lors de la campagne électorale. Ils n’ont peur de rien. J’ai lu des numéros du journal d’extrême-droite Rivarol distribués dans les manifs. Je n’avais jamais lu. Bon là, c’est obsessionnel sur les juifs (sans antisémitisme pour autant), mais sur la coronafolie, ils ne se trompent guère. Dans le numéro 3419 daté du 8 avril 2020, soit 3 semaines après le début du 1er confinement, un certain « Léon Camus » écrivait : « À l’occasion du Forum économique de Davos (21-24 janvier 2020, le coronavirus venait d’être tout juste identifié par les médecins chinois le 7 du même mois), la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, organisation parrainée et financée par le Forum économique mondial et la Fondation Bill et Melinda Gates, annonçait déjà la diffusion (universelle par définition) d’un vaccin contre le SRAS-Cov-19 encore inexistant à ce moment-là ! On comprend qu’une bataille de Titan se trouve engagée pour la conquête de vastes portions d’un marché planétaire fort de plusieurs milliards d’hommes. Citons pour finir, parmi les avancées du transhumanisme ambiant et galopant, le projet du Massachusetts Institute of Technology d’un carnet de vaccination sous-cutané sous la forme de nano symboles. Une question se pose ici : ce vaccin sera-t-il obligatoire ? Et si oui, quelles mesures de rétorsion seront-elles prévues pour les récalcitrants ? Amendes, déchéance des droits civiques, prison ? Toutes les options sont sur la table… Au choix, bon choix ! » On retrouve cet article sans mention de la source, avec de menues différences sur ce site. Vidéo hebdomadaire de Raoult ce 5 octobre : « Le vaccin des poules ». Toujours pro-vaxin à fond la caisse, sauf qu’il se réjouit de l’arrivée des traitements précoces qui devraient modifier le discours des pro-vaxins.


 Le 6 octobre 2021, 36e jour de vaxinofolie. 140e jogging et 77e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis (piscines interdites aux juifs). Une parodie amusante ci-dessus, sur les gilets de sauvetage obligatoires pour nager comparés aux vaxins obligatoires. Nouvel article de France-Soir sur la situation scandaleuse en Martinique, où les soignants sont réduits au silence pour ne pas dénoncer la politique criminelle du gouvernement, qui persiste à empêcher de soigner. Des nouvelles en vrac de deux personnes âgées dont on m’a parlé. Un homme de 90 ans qui ne voulait pas se faire piquer, va voir son médecin pour autre chose, et le type lui fait un chantage : si pas vaxiné, je ne vous soigne plus. Résultat : il ressort vaxiné. Abus de faiblesse et oubli du serment d’Hippocrate, ça ne les gêne pas. Un homme de 86 ans s’inquiète de la 3e dose. Il est bien docile, mais trouve que son médecin lui donne quand même beaucoup de médicaments en général, à quoi s’ajoutent les piquouzes. J’ignore si les mougeons vont se réveiller à la 4e, à la 10e dose, ou jamais. Les toxicos, c’est les autres. J’ai signé sans espoir une pétition sur le site du Sénat pour l’abrogation du passe. Il faut être 100 000, j’ai signé en n° 483…
Nouveau point statistique sur les chiffres du 5 octobre. Le point de comparaison est le mardi 28 septembre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 49 morts par jour en moyenne et 4 410 tests positifs / jour au lieu de 60 morts et 5 290 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests est redescendu à 1,05 % au lieu de 1,22 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) continue à baisser, à 7 096 / 1 279 au lieu de 7 801 / 1 524. Réseau Sentinelles : sur la semaine 39, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est stable à 4 cas pour 100 000 habitants (idem semaine 38 en taux consolidé), après une très brève « flambée » à 27 cas. À noter « la circulation d’autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 » (mais aucun cas de grippe !) On se demande si en dehors du réseau Sentinelles, on ne classe pas toutes les rhinites dans le covid, avec des différences selon les pays. On fait dire ce qu’on veut aux chiffres, contrairement au slogan de Mc-Rond-Mc-Kinsey. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en baisse à 2968 / 433 le 5/ 10 au lieu de 3418 / 459 le 28/ 09. Morts : 46 par jour ; 2890 tests positifs par jour, au lieu de 52 morts / jour et 3277 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 7 373 tests positifs et 56 morts au lieu de 7 234 tests positifs et 61 morts. Royaume-Uni : 33 820 tests positifs et 108 morts en moyenne, contre 33 730 tests positifs et 127 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 2060 tests positifs en moyenne, et 36 morts au lieu de 2216 tests positifs en moyenne, et 52 morts. Suisse : 1077 tests positifs en moyenne, et 64 morts sur les dix derniers jours au lieu de 1335 tests et 74 morts. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente est plus ou moins stable (7,8 morts / jour et 1986 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 7,6 et 1856). Les autres marqueurs stagnent (748 / 210 au lieu de 702 / 207 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 4,5 à 4,7 %. Ce qui est tordant c’est que dans ce pays ils annoncent fièrement le taux d’adultes ayant reçu au moins une dose (87 %), sans en tirer la conclusion évidente que ces vaxins augmentent le problème. États-Unis : 100 760 tests positifs et 1745 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 117 700 tests positifs et 1950 morts. Brésil : 15 577 tests positifs et 462 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 15 146 et 493 morts. Inde : 22 860 tests positifs et 260 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 28 020 tests positifs et 284 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 6,4 morts par jour en moyenne au lieu de 11,6 et 147 tests positifs / jour au lieu de 162. Toujours la preuve de l’inefficacité des traitements précoces à trois sous.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 5 octobre à 17 h 30) : 235 547 850 tests positifs et 4 811 951 morts (au lieu de 232 476 147 tests positifs / 4 759 355 morts). Progression comparée sur les 43 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 071 703 tests positifs et 52 696 morts au lieu de 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La décrue se confirme, et depuis 43 semaines, on est revenu au niveau de la 6e semaine où j’ai commencé ce relevé, en ce qui concerne les morts, avec un nombre démesuré de tests positifs dont il est patent qu’il n’a strictement plus aucun sens.
Le docteur Denis Agret a été arrêté et placé en garde à vue au motif selon France-Soir de « photographies d’enfants sans masque, prises sans autorisation de leurs parents » ! On parlera bientôt de la jurisprudence Agret : les photos pédopornographiques seront autorisées à condition que les enfants portent un masque ! On marche sur la tête, influence de l’Australie sans doute !
 Le 7 octobre 2021, 37e jour de vaxinofolie. La lettre ouverte du syndicat « Enseignement, Recherche et Libertés ! » qui circule sur Telegram depuis quelques jours, est publiée par France-Soir. Je reçois la taxe d’habitation. Le papelard qui l’accompagne signale à deux reprises que la baisse de 30 % de cette taxe est due à la demande du « Président de la République ». Il n’y a donc aucune commission de déontologie pour empêcher ces ordures de se servir des moyens de l’État pour assurer leur promotion électorale ? Florian Philippot nous informe sur la situation totalitaire en Australie. Il ignore le dernier scandale de corruption par Big Pharma qui aurait entraîné la démission de hauts fonctionnaires en Nouvelle-Galles du Sud et du Premier ministre. La rédaction de cet article ne permet pas de savoir si c’est le Premier ministre du pays ou de la province, mais je pense que c’est la province. Cependant d’après un autre article, il s’agirait d’une fake news (peut-être délibérée), car si le scandale existe, il serait lié à des faits antérieurs au covidisme. Les Patriotes proposent aussi une pétition maison contre la vaxination. J’ai signé, comme les deux cents autres… Nouvelle vidéo de Pierre, de Décoder l’éco sur « Le dessous des chiffres du Ministère de la Santé ». Il reprend en fait son article pour France-Soir publié il y a quelques jours. Extraordinaire sortie de Jair Bolsonaro, qui défend la liberté avec des remarques de bon sens tellement inouïes : « Les gars, soit nous avons la liberté, soit nous ne l’avons pas. Et l’histoire dit : que celui qui abandonne une partie de sa liberté pour la sécurité, finit sans liberté et sans sécurité. » « Si vous acceptez ce passeport de vaccination, une autre exigence viendra bientôt et une autre et une autre… et vous savez où cela s’arrêtera alors… un contrôle de la population. Les personnes qui m’ont le plus accusé d’être un dictateur sont celles qui le font maintenant. » Pour rester en lusophonie, France-Soir a réussi à interroger le juge Rui da Fonseca e Castro qui s’est sacrifié contre l’État portugais. Sinon, j’ai accueilli chez moi un repas complotiste ; nous étions 7, j’en suis fier, et je recommencerai. Je n’en dirai pas plus, bien entendu !
 Le 8 octobre 2021, 38e jour de vaxinofolie. 141e jogging et 78e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). Brève vidéo sur une station régionale de France 3, sur un père qui a fait une grève de la faim pour empêcher que son enfant reçoive la 2e dose du vaxin. Il reste quelques journalistes courageux ! La junte coronazie qui nous dirige nous amuse toujours avec le passe-passe nazitaire. Point de « territorialisation », dit le « Conseil scientifique ». Cela ne me touche plus car j’ai compris il y a longtemps qu’il s’agit de torture psychologique en bande organisée, basée sur la pathophobie (peur obsessionnelle des maladies) d’une part importante de notre population vieillissante. Quatre soignants suspendus et privés de revenus sont interrogés par Romain Pauc pour France-Soir. Agacé depuis quelque temps par certaines publicités, j’envoie ce jour à une agence de voyage dont j’ai été un bon client, ce message :
« Vous et d’autres agences dont j’ai été un bon client depuis 25 ans, m’envoyez régulièrement des publicités mentionnant fièrement : « Les personnes vaccinées peuvent désormais voyager dans un grand nombre de destinations. »
Je ne me suis pas fait injecter ce produit expérimental abusivement appelé « vaccin » par les agences de propagande diverses et variées financées par les laboratoires pharmaceutiques.
Je vais me désabonner de votre réclame.
En revanche, si vous aviez des voyages ouverts pour les juifs, pardon, je veux dire pour les non-injectés, je pourrais à nouveau être client chez vous. »
 Le 9 octobre 2021, 39e jour de vaxinofolie. Article sur une grève nationale et des manifs en Israël, suite à l’annonce que le passe nazitaire est périmé sans 3e dose. Excellente lettre ouverte du Pr Jean Gabriel Balique, membre de l’Académie Nationale de Chirurgie, « À propos du projet d’obligation vaccinale ». Justement, je viens de terminer un article sur Le Deuxième Sexe, tome 2. Les réflexions de Simone de Beauvoir sur la médecine à l’époque de la prohibition de l’avortement résonnent étrangement sous la tyrannie covidiste. J’en ai tiré cette brève. Je découvre seulement un article du Monde sur un documentaire d’Arte datant de 2018 sur les exactions de Big Pharma, mais rediffusé en septembre 2020. Il est bien évident que tout cela n’existe plus depuis le covidisme ! On peut d’ailleurs visionner ce documentaire « Big Pharma, labos tout-puissants » sur Vimeo ! Nouvelle entrevue de René Chiche publiée sur Breizh info (17’). Je reviens de la manifestation des Patriotes à Paris. Un peu moins de monde que d’habitude, mais de la ferveur et beau discours de Philippot, de Di Vizio, et de notre ami Martin Loizillon pour la première fois, qui évoque le manifeste du théâtre du Petit Monde.

Les Amants de la piquouze, par La Rose Blanche
© t.me/laroseblanchefr


 Le 10 octobre 2021, 40e jour de vaxinofolie. Nouvelle session minimaliste de « Sport sur ordonnance » ce matin à République, avec beaucoup de ferveur et de participants. Nous déjeunons fort bien dans un restaurant sans passe. Quelques informations filtrent sur des actes de résistance dans les hôpitaux de Guadeloupe (= « sabotage » en novlangue). Petite histoire : vendredi soir, je photographie le visuel ci-dessous sur une poubelle à Paris. Sauf la finition, cela ressemble à ce que fait La Rose Blanche. Je l’envoie sur le fil Telegram pour leur demander s’ils connaissent. Non, mais l’idée séduit, et en moins de 24 h, après discussion sur un premier projet, l’auto-collant ci-dessus est rendu public, et cela se confirme (au nombre de commentaires) qu’il plaît beaucoup. Heureux d’avoir modestement contribué à la diffusion d’une bonne idée.

Les Amants de la piquouze, anonyme
© Lionel Labosse

Ingrid Courrèges propose une tournée « chez l’habitant » rémunérée au chapeau. Courez-y si quand elle passera près de chez vous. France-Soir publie une entrevue avec Gabriel Serville, président de la collectivité territoriale de Guyane. Tiens, il est question de néo-colonialisme, ça va plaire à nos amis gauchistes vaxinolâtres…
 Le 11 octobre 2021, 41e jour de vaxinofolie. Un discours magnifique – et bref ! – du philosophe Giorgio Agamben devant le Sénat italien circule sur Le Libre Penseur, repris ici ou là. Extraits : « Des scientifiques et des médecins ont déclaré que le laissez-passer covid n’avait aucune signification médicale en soi, mais servait à forcer les gens à se faire vacciner. Cependant, je pense qu’il faut dire le contraire : que le vaccin est un moyen d’obliger les gens à avoir un laissez-passer covid, c’est-à-dire un dispositif de contrôle et de suivi des individus, ce qui est sans précédent. » […] « Comment est-il possible d’accepter que, pour la première fois dans l’histoire de l’Italie, après les lois fascistes de 1938 sur les non-aryens, on crée des citoyens de seconde zone soumis à des restrictions qui — sur un plan strictement juridique — sont identiques à celles subies par les non-aryens ? » Ah ! Point Godwin ! À midi, j’ai entendu un extrait de la prestation de Zemmour chez Bercoff ce jour. J’ai été édifié : à la question précise d’un auditeur sur sa position sur le vaxin et le passe sanitaire (minute 40), il a botté en touche après avoir dit que ça ne le gênait pas (le passe), mais qu’il ne trouvait pas ça très utile et autres niaiseries. L’essentiel est que ça ne doit pas cacher le point important qui est l’immigration. J’ai ensuite écouté le début de l’émission que j’avais raté (minute 28), où il s’engage davantage, et le titre de l’extrait de l’émission sur Youtube est « Politique sanitaire : On a imité un régime totalitaire communiste, la Chine ! » Pourtant si l’on écoute bien, il n’oublie pas de préciser comme les faux-culs Pécresse et Hidalgo qu’il n’est pas médecin, etc., ce qui lui permet de ne pas prendre position en choisissant entre les médecins corrompus et les compétents. On s’en bat les couilles ducon que tu ne sois pas médecin ; tu ne l’es pas plus que sociologue ou militaire ; on te demande de consulter les meilleurs de chaque partie et d’ouvrir ta gueule, comme Asselineau et Philippot l’ont fait. Il en dit vraiment le minimum parce qu’il sait qu’il est chez Bercoff, mais en fait il ne dit rien, et ailleurs que chez Bercoff, il ne dit rien de rien sur le sujet (envoyez-moi des liens si j’ai tort). Ajoutons à cela qu’il ne veut pas entendre parler du frexit (vers la fin). Cela me suffit, je sais dorénavant à quoi nous avons affaire, bien emballé de bolduc. J’ai peur que Bercoff, comme les patrons d’émission de Radio-Courtoisie ne fassent le job pour Zemmour comme la presse mainstream avait servi la soupe à Macron. À côté de ça, Florian Philippot va lancer sa campagne le dimanche 24 octobre, à 14h aux « Docks Pullman » aux magasins généraux, à Aubervilliers. Je crois que j’irai, et ça serait la première fois de ma vie que j’assisterais à un meeting politique. Maintenant que j’ai compris qu’il n’y a rien à attendre de Zemmour et que Martine Wonner n’a pas du tout envie d’y aller, je crois qu’il n’y a plus le choix.
J’ai été horrifié en recherchant une version montrable à mes étudiants de « Bella Ciao » pour mon cours sur l’orchestre et la chorale. Une reprise pour une série « La Casa de papel » a repopularisé ce chant, mais en le châtrant et en en faisant un divertissement idiot, lequel a à son tour donné lieu à des reprises débiles par des incultes, et le sens de la chanson est désormais noyé sous des tonnes de divertissements (voyez dans mon article), véritable symbole de notre société en déliquescence. France-Soir nous informe encore de ce que les médias mainstream ne nous apprendraient jamais, une mise en demeure émise par un avocat, assignée au ministre de la Santé. Je vous signale un magnifique projet photographique d’hommage aux soignants : « Les essentiels ». Cela dit toutes ces procédures s’entassent partout dans le monde, et ils continuent leur travail de sape malgré l’évidence.
 Le 12 octobre 2021, 42e jour de vaxinofolie. Je me suis amusé à un pastiche : « Salam Bobo » de Gustave Flaubert. Dites-moi ce que vous en pensez… Après le boulot j’ai rejoint une manifestation des Patriotes devant le Sénat. J’ai retrouvé pas mal d’amis, ce qui est bon et mauvais signe. Il s’agit de rappeler aux sénateurs covidistes qu’il existe encore un peuple dans ce pays qu’ils ont vendu à la canaille mondialiste. Dans l’après-midi je m’étais engueulé au téléphone avec un ancien collègue et ami au cerveau détruit par la propagande covidiste. Il est persuadé que la mort de Manu Dibango à 88 ans est la preuve qu’on a vécu la Première Guerre mondiale. Il est quasiment impossible de faire retrouver la raison à ce type qui a été théâtreux puis prof de français ; c’est dire !Comme il prétend écouter différents sons de cloche (en fait il n’écoute que les médias de propagande covidiste) je lui annonce que je vais lui envoyer un article que j’ai fait moi. La vidéo du mardi de Raoult s’intitule « Résultats de l’IHU et classements mondiaux ». Attention, elle a été raccourcie le lendemain et publiée sur ce nouveau site avec ce commentaire : « Message d’excuses. Les vraies données présentées dans la vidéo initiale sont à ce jour sous embargo. Cette partie a donc été retirée. La vidéo complète sera remise en ligne dès que l’ensemble des données seront rendues publiques. » Il confirme prudemment la diminution de la gravité de la maladie au fil du temps. Il dit que les gens qui sont vaccinés meurent quand même moins, mais qu’on ne sait pas ce que ça donnera avec les vaccins suivants. Je rappelle qu’il oublie un biais fondamental : il ne se base que sur les données de son IHU en ce qui concerne les vaxins, or dans cet IHU, contrairement au reste de la France, les vaxinés sont vaxinés dans des conditions optimales, ce qui lui fait à mon humble avis à tort extrapoler à une efficacité des vaxins. Je pense à un autre biais en général : on sait qu’il y a beaucoup de faux vaxinés (le médecin complice jette le produit, ou bien le patient se procure un faux certificat), or on n’en tient pas compte dans les statistiques. Cela serait d’aillleurs peut-être au détriment de la valeur des vaxins, et expliquerait le meilleur taux d’efficacité de l’IHU. Il se moque d’une « fake news » de l’AFP en mars prétendant que c’était une « fake news » de prétendre que l’épidémie repartait en Israël ; la suite a montré que c’était justement l’AFP qui se trompait. Il évoque un palmarès du journal Le Point sur les 500 établissements de santé les plus touchés par le Covid, qui place l’AP-HM (pas seulement l’IHU) en 2e place après… la clinique de l’Estrée à Stains, qui a un nombre dix fois moins élevé de personnes en réanimation. L’article n’est pas lisible sur Le Point. J’ai trouvé un site qui reprend l’article, mais pas le palmarès, et il n’est pas question de Marseille dans l’article, sauf qu’il en est question dans les commentaires, avec les inévitables trolls anti-Raoult, ce qui laisse supposer que l’article que j’ai trouvé n’est pas complet. Voici enfin trouvé, le tableau du Point, qui se passe de commentaire, mais bien entendu la presse gouvernementale ne l’a pas repris et continue à chier sur Raoult… Leur mantra est « Oui, mais Marseille a été moins touchée lors de la première vague ». Ils ne savent pas le sens du mot « pourcentage » !

Palmarès Covid Le Point du 01/01/2020 au 31/05/2021
© Le Point


 Le 13 octobre 2021, 43e jour de vaxinofolie. 142e jogging et 79e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis (piscines interdites aux juifs). Précision utile apportée par deux médecins sur France-Soir : « Nous ne sommes pas "anti-vax", nous sommes "anti-spike" ! ». Le danger est qu’ils vendent leur refus des vaxins actuels contre une acceptation inconditionnelle des futurs vaxins traditionnels, et même font mine d’accepter les toxins pour les plus de 40 ans… Bon article assez bref sur la corruption au sein de l’EMA (agence européenne du médicament), sur France-Soir. À la même adresse, magnifique lettre du Dr Grégory Pamart, qui renonce à sa clientèle dans un village, pas même soutenu par le maire. Il est digne du Dr Stockmann d’Ibsen, qui ne plie pas face à cent imbéciles. Aujourd’hui, l’obligation vaxinale proposée par les coronazis socialistes (votez Hidalgo si vous êtes un nazi !) a été rejetée au Sénat. Une nouvelle sénatrice LR, Laurence Muller-Bronn, s’est jointe à Alain Houpert et quelques complotistes de la première heure pour en appeler à la prudence et au bilan. On peut la remercier par mail.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 12 octobre. Le point de comparaison est le mardi 5 octobre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 33 morts par jour en moyenne et 4 020 tests positifs / jour au lieu de 49 morts et 4 410 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests stagne à 1,02 % au lieu de 1,05 %. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) continue à baisser, à 6 629 / 1 111 au lieu de 7 096 / 1 279. Réseau Sentinelles : sur la semaine 40, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est stable à 3 cas pour 100 000 habitants (idem semaine 39 en taux consolidé revu à la baisse, 3 au lieu de 4). C’est le chiffre le plus bas depuis la semaine 22 (mi juin 2021), et 3 est pour l’instant le plancher absolu depuis le début des mesures de ce virus, et nous y sommes revenus après une très brève « flambée » à 27 cas. Si l’on écoute Raoult et si l’on respecte la logique des virus expliquée par de nombreux infectiologues (sauf ceux qui grouillent sur les plateaux-télé), cette fois-ci, il devrait disparaître en France. À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 continuent à flamber (tout en restant à des niveaux modestes : 122 au lieu de 97. On se demande si en dehors du réseau Sentinelles, on ne classe pas toutes les rhinites dans le covid, avec des différences selon les pays. On fait dire ce qu’on veut aux chiffres, contrairement au slogan de Mc-Rond-Mc-Kinsey. Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en baisse à 2665 / 370 le 12/ 10 au lieu de 2968 / 433 le 5/ 10. Morts : 39 par jour ; 2525 tests positifs par jour, au lieu de 46 morts / jour et 2890 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 7 573 tests positifs et 56 morts au lieu de 7 373 tests positifs et 60 morts. En ce qui concerne ce pays, il faut rappeler qu’il compte bien moins de morts par habitant, et qu’il serait logique que l’« effet moisson » soit rattrapé en 2021, mais pas forcément avec le Covid. Royaume-Uni : 36 210 tests positifs et 106 morts en moyenne, contre 33 820 tests positifs et 108 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 1630 tests positifs en moyenne, et 36 morts au lieu de 2060 tests positifs en moyenne, et 36 morts. Suisse : 912 tests positifs en moyenne, et 54 morts sur les dix derniers jours au lieu de 1077 tests et 64 morts. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente ou est plus ou moins stable (9,2 morts / jour et 1982 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 7,8 et 1986). Les autres marqueurs stagnent (767 / 200 au lieu de 748 / 210 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 4,7 à 5,1 %. Ce qui est tordant c’est que dans ce pays ils annoncent fièrement le taux d’adultes ayant reçu au moins une dose (87 %), chiffre identique à celui de la semaine dernière, donc 86 % de « deux doses », sans en tirer la conclusion évidente que ces vaxins augmentent le problème ou du moins ne résolvent rien du tout. États-Unis : 90 440 tests positifs et 1554 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 100 760 tests positifs et 1745 morts. Brésil : 13 100 tests positifs et 365 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 15 577 et 462 morts. Inde : 17 714 tests positifs et 217 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 22 860 tests positifs et 260 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 4 morts par jour en moyenne au lieu de 6,4 et 113 tests positifs / jour au lieu de 147. Comparez les chiffres de ces deux derniers pays à ceux du Royaume-Uni en rapportant au nombre d’habitants et à l’état sanitaire, et vous comprendrez l’intérêt comparé des vaxins et de l’ivermectine / hydroxychloroquine…
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 12 octobre à 20 h) : 238 520 323 tests positifs et 4 861 620 morts (au lieu de 235 547 850 tests positifs / 4 811 951 morts). Progression comparée sur les 44 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 972 473 tests positifs et 49 669 morts au lieu de 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La décrue se confirme, et depuis 44 semaines, on est revenu au niveau de la 6e semaine où j’ai commencé ce relevé, en ce qui concerne les morts, avec un nombre démesuré de tests positifs (mais en baisse régulière) dont il est patent qu’il n’a strictement plus aucun sens.

Éric Zemmour et le passe nazitaire : Ranabat !
© Faits & Documents


 Le 14 octobre 2021, 44e jour de vaxinofolie. Belle lettre ouverte de Christine Deviers-Joncour à Eric Zemmour. Métro La Chapelle, je descends. Je vois des flics en bout de quai, alors je mets mon masque. Je me dis qu’au moins il n’y aura pas de vendeurs de Marlboro. Pensez-vous : les flics étaient à 2 mètres du bout du quai, donc les types étaient là, et l’un a fait le singe pour récupérer ses cigarettes planquées dans les poutres, au nez des flics. Les caméras de vidéosurveillance ne sont que là que pour fliquer les cons de payants.

Lettre de Dominique Martin incitant les patients à « se vacciner » « en même temps » contre la grippe et contre « la covid ».
© Assurance maladie

Une amie m’envoie une lettre de la Sécu pour encourager à je cite : « se vacciner » contre la grippe, et à y aller joyeusement « en même temps » (je cite) que « un rappel de la vaccination contre la covid ». C’est super pour un essai thérapeutique, ça. Et pour une fois, ce torchon scandaleux est signé « Dominique Martin », le copain à Raoult. Les ayants-droit des victimes sauront donc contre qui porter plainte. Vous remarquerez la notion de « gestes barrière » intégrée à cette lettre-type, et qui y restera sans doute éternellement. C’est-à-dire que ces psychopathes ont bien l’intention de nous maintenir sous cloche pour l’éternité. Et le « se vacciner » au lieu de « se faire vacciner ». L’agence McKinsey aura donc inoculé discrètement ses éléments de langage dans toutes les strates de l’assurance maladie. Voyez cette brève. Je passe la soirée avec quatre amis complotistes. Je me rends compte que cela fait plusieurs années que je n’avais pas pris plaisir à cuisiner longuement pour recevoir autant d’amis. J’ai un problème professionnel que je suis en train de régler et dont je ne parle guère en ces lignes, et si c’est réglé, vu qu’à cause des coronazis je n’ai plus aucun des loisirs que j’avais avant, je vais retrouver celui de recevoir des amis, et de vrais amis, c’est-à-dire des gens que je ne connaissais pas avant le covidisme, aussi terrible cela soit-il.

 Le 15 octobre 2021, 45e jour de vaxinofolie. 143e jogging et 80e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). L’ami dont je parlais mardi n’a comme c’était prévisible pas émis le moindre commentaire sur mon article (antisèche pour complotosceptiques) que je lui ai envoyée, et m’envoie un SMS où il ressasse le décès de Manu Dibango (à 88 ans). J’ai envie de lui répondre « goddam », car il fut théâtreux, mais je ne crois pas qu’il comprendrait l’allusion. Depuis quelques jours, Silvano Trotta publie des photos et vidéos de manifestations monstres partout en Italie, dans les grandes et les petityes villes, contre le passe nazitaire. Dans la presse des caniches de l’info, cela donne des titres à pisser de rire : « Italie : des néo-fascistes font dégénérer une manifestation anti-pass sanitaire ». Conclusion : si ce n’est pas encore fait, chargez Telegram, et oubliez les différents canaux de la Pravda tentaculaire, ou torchez-vous avec. Heureusement, France-Soir s’y met : ça chauffe à Trieste !. Et en France : que font les « Insoumis » ? Hommage à Samuel Paty dans les écoles. C’est marrant, il ne me semble pas qu’on ait jamais fait un tel barnum dans les établissements pour les anniversaires d’autres attentats. Alors que pendant les confinements, on avait l’interdiction de fêter nos anniversaires et ceux des enfants. Instructif et amusant d’observer une dictature en train de mettre en place ses éléments de langage. Le calendrier catholique sera bientôt remplacé par « fête de Samuel Paty », « fête du Bataclan », etc. Et les profs, prêtres de la nouvelle religion du Grand Rizet, psalmodieront le nom des victimes, à apprendre par cœur pour obtenir 20 / 20. Notez que cette semaine, dans tous les établissements a eu lieu un PPMS (plan de mise en sûreté) avec un exercice de type « intrusion » où l’on apprend aux enfants à se cacher, et à ne pas bouger, bref à attendre la mort sans rien faire comme l’expliquait René Chiche dans le Conseil Scientifique Indépendant du 16 septembre. Autre élément de langage. Les chiffres des « cas » positifs de ce jour sont sans doute les derniers ou avant-derniers à être très nombreux car beaucoup de gens se sont précipités hier jeudi, dernier jour de « gratuité » pour avoir un passe valable pour le week-end. Mon petit calcul donne : 6099 tests, avec 1,06 % de positifs = 575 377 tests réalisés, à 45 € pièce = près de 26 millions d’euros. Combien de lits d’hôpitaux n’ont pas été ouverts pour ce potlatch ? Putain de coronazis de merde ! Pour la suite on verra, la petite frappe de l’Élysée a sans doute son plan. J’ai tendance à croire qu’ils vont trouver un prétexte pour arrêter « provisoirement » leur passe, pour pouvoir passer à la suite de la feuille de route de Rothschild : retraites, chômage.

Manifestation Les Patriotes samedi 16 octobre 2021.
© Lionel Labosse


 Le 16 octobre 2021, 46e jour de vaxinofolie. 2e séance d’art martial ce matin. Je gagne en souplesse, et cette fois je pense que j’aurai des courbatures. En tout cas, déconnexion totale ! Je reviens de la manif des Patriotes, qui s’est terminée devant la Tour Eiffel, sur le Champ de Mars. C’était magnifique, ciel bleu, beaucoup plus de monde que la semaine dernière, belles pancartes & discours émouvants. Philippot annonce une nouvelle manif devant l’Assemblée nationale mardi prochain à 17 h (j’y serai). Je crois que les images galvanisantes des manifs en Italie et l’annonce du gouvernement qu’ils veulent supprimer les maisons individuelles plus l’annonce de la 3e dose obligatoire sous peine de retrait du passe nazitaire ont remobilisé. Ô lecteur, si tu ne veux pas finir ta vie au 23e étage d’une tour avec vue sur les tours d’en face, avec pour seule perspective l’attente de la piquouze trimestrielle, qu’attends-tu pour rejoindre la résistance ? Si tu avais encore un doute, as-tu enfin compris que les coronazis poursuivent leur plan ? Tu attends une preuve supplémentaire ? En attendant, casse ta télé si tu en as une, charge Telegram sur ton smartphone, et vive la vie ! Ces politiciens ne sont pas incompétents, ce sont des corrompus, des criminels, des tueurs à gages, des nuisibles. Il faut dératiser ! Je découvre sur un fil Telegram cette video qui date d’un an : « Conseils d’un berger pour tondre le peuple ». Bien vu.


 Le 17 octobre 2021, 47e jour de vaxinofolie. J’entame ma monodiète de raisins enfin ce jour, à 90 kg, alors qu’en 2020 je l’avais commencée le 25 septembre à 88 kg. De plus en plus difficile à caler avec leur plandémie. Le raisin est bien sûr plus rare et cher avec ce retard. Sport sur ordonnance ce dimanche, avec en primeur une nouvelle chanson de Marie-Line Weber : « Nous on chante », qui devrait cartonner quand elle sera diffusée. Vous pouvez écouter une excellente émission de Radio Courtoisie du 15/10 avec Alexandra Henrion-Caude : « Le « vaccinisme » : totalitarisme du XXIe siècle ». Elle règle notamment un compte à l’abruti Renaud Muselier dans la seconde partie, à -1h03’. Une question qu’il faudrait creuser : en ce qui concerne les vaxinés qui ont attrapé le covid et l’ont transmis (même s’ils ne s’n sont pas vantés comme ce guignol) : sont-ils faussement vaxinés ? Je veux dire : ont-ils reçu un placebo, ou une fausse vaxination ? Une amie médecin m’a dit que les essais thérapeutiques avaient plusieurs branches, avec des pourcentages différents de produit (on peut les consulter en anglais), ce qui sont-entend que même un vaxiné de bonne foi peut de pas être vaxiné en réalité. Je pense que Raoult en aurait parlé. Un article de Égalité et réconciliation fait un point partial sur le phénomène Zemmour, qui rejoint mon analyse. Je renvoie vers le site bien que je n’aie pas la moindre sympathie pour son tenancier. Covidémence reprend un article publié sur Facebook sur les sportifs victimes des toxins. Une amie qui est allée samedi faire une visite en ehpad a été témoin d’une livraison de doses de vaxins à mettre au frais, car la 3e dose commence lundi. Elle a appris que sauf si la famille (qui n’est pas informée) s’y oppose, les vieux qui ont survécu aux deux premières doses seront piquouzés. « Génocide » est-il le mot. Complotiste ! Pour une analyse précise de ce qui se passe, voir l’analyse des chiffres de surmortalité actuelle par Patrice Gibertie.

Obéissance vs Résistance
© t.me/laroseblanchefr


 Le 18 octobre 2021, 48e jour de vaxinofolie. 2e jour de cure de raisins, avec léger mal au crâne, comme d’habitude, ou plutôt non, gros mal de crâne qui s’éternise. L’amie Trinidad intervient dans « La Ligne droite » sur Radio Courtoisie à propos de « Me Too » (vers - 1h 05). J’ai terminé mon cours sur orchestre & chorale par la projection du flash mob de « Danser encore » à la Gare de l’Est, en me réjouissant in petto d’avoir maintenant pour amis une dizaine de participants ! Ma classe préférée est ravagée par une épidémie de rhume. Ça renifle et éternue tous azimuts. Leurs parents les forcent à venir. La plupart gardent leur masque tout en se mouchant, ou coincent le mouchoir sous le masque. « On est vaccinés, mais on est malades, mais c’est pas le covid ». Je fais remarquer en aparté que je ne suis ni l’un ni l’autre. Cela dit, je crois me souvenir qu’à cet âge j’étais toujours enrhumé. On se construit son immunité, quoi. Une correspondante me confirme que dans son bureau, où on ne lui parle plus parce qu’elle est la seule non-vaxinée, tous les vaxinés sont malades. Étonnant, non ? Surtout qu’ils prennent la 3e dose et qu’ils continuent à regarder BFM ! Comme dans le fil du cours un étudiant a demandé « il n’y a plus de grippe », j’ai botté en touche, de peur d’être taxé de complotiste, avant de me ressaisir et de leur montrer le dernier bulletin du réseau Sentinelles, incontestable. En Australie, on construit des camps de concentration pour non-vaccinés, et tout va bien Madame la Marquise ! Ça chauffe en Italie, l’extrême-centre envoie la milice sur les grévistes dans les ports. Du coup, à Trieste, les gens se sont réfugiés en masse au centre de la ville, et chantent « La gente come noi non molla mai » (Les gens comme nous n’abandonnent jamais), qui semble être une chanson de supporters de football. Pour les médias français, circulez, il n’y a rien à voir. Il faut suivre Silvano Trotta pour être au courant. Chargez Telegram si ce n’est pas encore fait ! La députée italienne Sara Cunial avec d’autres personnes ont demandé l’asile politique à la Suède samedi dernier. J’ai recueilli un témoignage indirect d’une enseignante italienne qui dit que les chefs d’établissements ont reçu un dispositif leur permettant de contrôler les passes à l’entrée, à l’insu des enseignants. Elle doit faire trois tests antigéniques par semaine, facturés 15 € depuis longtemps. Pas étonnant qu’ils se révoltent ! André Bercoff a donné la parole au sénateur UDI de Haute-Savoie Loïc Hervé, toujours opposé au passe sanitaire alors que les merdeux qui nous tyrannisent veulent nous imposer ça jusqu’aux élections et même au-delà. Le Sgen-Cfdt soutient vraiment du bout des lèvres les Conseillers d’orientation victimes de l’obligation vaccinale, et aucun mot sur les infirmières ni sur les médecins de l’Éducation nationale ! On se sent soutenus avec ce genre de syndicats. Et encore, pour les autres syndicats, il n’y a même pas de problème ! Voici un article bilan de Nathalie MP Meyer : « Collectif citoyen sur la vaccination : ne cherchez pas, il n’existe plus ». Cela boucle la boucle du Scandale au CESE que j’avais dénoncé en février, et dont personne ne s’était inquiété.
 Le 19 octobre 2021, 49e jour de vaxinofolie. 3e jour de cure de raisins. France-Soir propose une tribune intéressante qui recense un certain nombre de « fissures dans le mur des sourds ». L’amie d’une amie, que j’ai souvent rencontrée, fait une thrombose qui risque de finir en embolie. Elle a la cinquantaine, et bien que favorable aux traitements, s’était laissée convaincre de se faire injecter il y a assez longtemps, à l’Astra-Zeneca. Elle n’a eu qu’une dose car depuis, elle a tout enchaîné : covid long, péricardite, et maintenant thrombose mais vers la tête, ce qui sent mauvais. Entre-temps, très récemment, son père, qui était médecin en retraite, est mort peu de temps après sa 2e injection, d’une hémorrhagie cérébrale consécutive à une thrombose au cerveau. Inutile de raconter ça aux covidés. Le côté positif, c’est que ma copine, qui cherche du boulot, va finir par en trouver pour remplacer un des morts du vaxin… Sinon, je suis allé après le boulot à la manif des Patriotes à l’Assemblée nationale. Beaucoup plus de police qu’au Sénat, mais sans problème, enfin je suis arrivé après la fin des discours, mais j’ai rencontré quelques amis. Il y avait Alexandre Juving-Brunet qui causait sur un banc et dans un mégaphone face à une petite troupe, mais on n’entendait rien à 5 mètres. France-Soir en fait un récit complet, avec une vidéo. Raoult publie sa vidéo du mardi : « Circulation du virus à Marseille & stratégie de vaccination », et intervient pour une fois sur un plateau-télé (il est en retraite de son job de médecin-chercheur) chez Hanouna pour présenter son dernier bouquin. Dans sa vidéo, il est plus mesuré que les semaines dernières, et ne conseille une 3e injection que pour les personnes qui si elles étaient infectées, en mourraient. Il compare les 5 vaxins existants, rappelle les dangers de l’Astra-Zeneca signalés depuis longtemps par la presse scientifique. La vérité n’est jamais simple ; il ne fait pas « nous » agresser (qui est « nous » ?). Son ami congolais qui dit la même chose que lui sur les vaxins, se fait menacer de mort pour être pro-vaxins, alors que lui se fait traiter d’anti-vax ! Ceux qui le traitent d’anti-vax sont de belles ordures, car il est difficile d’être plus pro-vax que Raoult. Mais il est à la fois pro-vax ET pro-traitements précoces. Il évoque un article paru en août dans Nature, qui se demande si les vaxins « n’accélèrent pas la transmission » ! Mais à part ça il recommande toujours les vaxins. « Il y a moins de formes graves chez les vaxinés ». Ah bon ! Et les dégâts collatéraux ? On dirait parfois un savant fou, uniquement préoccupé de ses fioles. Est-ce parce qu’il n’est plus médecin dorénavant ? France-Soir propose une entrevue d’Alessandra Bocchi, du mouvement anti-obligation vaccinale « 3V » qui a percé aux municipales. Elle parle très bien le français ! Le Figaro publie une tribune menée par le sénateur Loïc Hervé : « Nous, élus locaux, demandons l’abandon du passe sanitaire ».

Il y a des chiffres d’affaires qui piquent bien plus qu’une aiguille.
© anonyme


 Le 20 octobre 2021, 50e jour de vaxinofolie. 4e jour de cure de raisins. 144e jogging et 81e de reconfinement ce soir, canal Saint-Denis (piscines interdites aux juifs). Primum non nocere, la suite de Hold up, sort le 11 novembre, un an après le premier. France-Soir laisse déjà prévoir la campagne de dénigrement à venir des chiens de garde. J’adore les arguments qui vident la musique. TOUS les documentaires utilisent des musiques de fond du même type, mais là, c’est pas glop. Bercoff a parlé d’une des mesures coronazies « envisagées » par Adolf Macron et Benito Véran : passe nazitaire aux remontées mécaniques ! (et toujours pas dans le métro, ouf !) La TV de propagande du Canada reconnaît avoir utilisé un mannequin en réanimation et s’excuse. J’attends une vraie enquête sur ces centaines de milliers de photos de malades ou d’infirmiers qui contribuent à la propagande covidiste. À mon avis elles doivent provenir d’une agence sous-maquée par Mc-Kinsey ou consorts. On a surpris récemment la même photo pour illustrer la situation « catastrophique » en Syrie et au Canada ! Dans quelques années ça nous fera bien rire, mais il faudra mettre tous ces porcs en prison.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 19 octobre. Le point de comparaison est le mardi 12 octobre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 33 morts par jour en moyenne et 4 350 tests positifs / jour au lieu de 33 morts et 4 020 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests remonte à 1,2 % au lieu de 1,02 %, et le nombre de tests augmente, alors qu’ils sont payants ! Il y a sans doute un retard à l’enregistrement de ces tests, et peut-être a-t-on aujourd’hui les tests réalisés avant jeudi dernier ? Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) continue à baisser, mais moins, à 6 483 / 1 046 au lieu de 6 629 / 1 111. Réseau Sentinelles : sur la semaine 41, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est stable à 5 cas pour 100 000 habitants (semaine 40 en taux consolidé revu à la hausse, 4 au lieu de 3). C’est le chiffre le plus bas depuis la semaine 22 (mi juin 2021), et 3 est pour l’instant le plancher absolu depuis le début des mesures de ce virus, et nous y sommes revenus après une très brève « flambée » à 27 cas. Si l’on écoute Raoult et si l’on respecte la logique des virus expliquée par de nombreux infectiologues (sauf ceux qui grouillent sur les plateaux-télé), cette fois-ci, il devrait disparaître en France. À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 continuent à augmenter, mais moins vite (132 au lieu de 122 et 97 en semaines 40 et 39). On se demande si en dehors du réseau Sentinelles, on ne classe pas toutes les rhinites dans le covid, avec des différences selon les pays. On fait dire ce qu’on veut aux chiffres, contrairement au slogan de Mc-Rond-Mc-Kinsey. Je dirais même plus : « On peut tout trafiquer, surtout les chiffres ». Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en baisse à 2428 / 358 le 19/ 10 au lieu de 2665 / 370 le 12/ 10. Morts : 38 par jour ; 2415 tests positifs par jour, au lieu de 39 morts / jour et 2525 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 9 840 tests positifs et 61 morts au lieu de 7 573 tests positifs et 56 morts. Royaume-Uni : 42 230 tests positifs et 116 morts en moyenne, contre 36 210 tests positifs et 106 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 1715 tests positifs en moyenne, et 27 morts au lieu de 1630 tests positifs en moyenne, et 36 morts. Suisse : 890 tests positifs en moyenne, et 50 morts sur les dix derniers jours au lieu de 912 tests et 54 morts. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente (11,1 morts / jour et 2890 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 9,2 et 1982). Les autres marqueurs augmentent (947 / 230 au lieu de 767 / 200 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 5,1 à 6,6 %. La Libre oubliait ce matin le pourcentage d’adultes à deux doses ; peut-être commencent-ils à comprendre qu’il y avait un problème ? États-Unis : 81 460 tests positifs et 1522 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 90 440 tests positifs et 1554 morts. Brésil : 9770 tests positifs et 303 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 13 100 et 365 morts. Inde : 14 460 tests positifs et 217 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 17 714 tests positifs et 260 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 2,5 morts par jour en moyenne au lieu de 4 et 96 tests positifs / jour au lieu de 113. Comparez les chiffres de ces deux derniers pays à ceux du Royaume-Uni ou même de la France en rapportant au nombre d’habitants et à l’état sanitaire, et vous comprendrez l’intérêt comparé des vaxins et de l’ivermectine / hydroxychloroquine… Cela soigne mieux que les vaxins, et en plus, cela amène une meilleure immunité et ne crée pas de variants.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 19 octobre à 20 h) : 241 373 062 tests positifs et 4 909 698 morts (au lieu de 238 520 323 tests positifs / 4 861 620 morts). Progression comparée sur les 45 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 852 739 tests positifs et 48 078 morts au lieu de 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La décrue se confirme, et depuis 44 semaines, on est revenu au niveau de la 6e semaine où j’ai commencé ce relevé, en ce qui concerne les morts, avec un nombre démesuré de tests positifs (en baisse régulière) qui n’a strictement plus aucun sens. En Europe, des signes de reprise se manifestent, alors qu’en Inde et en Algérie où l’on utilise massivement les traitements précoces, cela ne cesse de s’améliorer à vitesse grand V. La dégradation de la situation en Belgique est suspecte, quand on compare aux pays limitrophes. Sur quelle base sont classés les patients hospitalisés ? Il est bien évident que le slogan véritable des covidistes est « On peut tout trafiquer, surtout les chiffres ». À ce propos, Éric Verhaegue donne une brève entrevue à France-Soir ce jour.
<https://www.youtube.com/watch?v=Lt5...>
 Le 21 octobre 2021, 51e jour de vaxinofolie. 5e jour de cure de raisins. Ce matin dans le métro, moins bondé qu’à l’habitude (ligne 2), je lis tranquillement sur un strapontin. Des flics ferroviaires arrivent. « Bonjour Monsieur, mettez votre masque s’il vous plaît. » (Le complotiste s’exécute) « Titre de transport » (Le complotiste s’exécute). « Merci, bonne journée ». Et c’est tout ! Arrêtez la mascarade ! Louis Fouché était sur Sud Radio ce midi (Bercoff), pour parler de son livre qui vient de sortir (ma pile augmente, et en ce moment où je suis privé de toutes mes activités habituelles, je lis moins que d’habitude…). Pas de lien, rien d’extraordinaire. Je découvre « Halte au Pass » par Les Sales majestés. Bon, ça va pas soigner mon mal au crâne (non, il est comme le virus, sur le départ !) Les réseaux de résistants proposent une marche Lille-Paris du 5 au 14 novembre, par tronçons de 15 à 30 kilomètres, pour réveiller les gens. Pourquoi ne pas les rejoindre au passage ? Il n’y a pas de lien pour l’instant, juste un visuel.

Marche nationale du réveil, Lille-Paris, 5-14 novembre 2021.
© anonyme

France-Soir nous apprend qu’un Edward Snowden allemand a débusqué le réseau des coronazis qui préparait la plandémie depuis 2016. Les documents en anglais sont en ligne ici. Ne vous inquiétez pas, demain matin les chienchiens de Libé & C° vont nous expliquer que tout ça c’est coomplotisme et roll-mops… Les petites putes du Parisien n’ont pas manqué de déféquer un article anti-Raoult, article « pour abonnés seulement », avec juste le mot « antivax » dans le titre, et c’est toute leur mission à ces sous-merdes : coller « antivax » à Raoult koikilankout. Combien sont-ils sont payés par titre ? L’AFP publie les chiffres des tests Covid à la baisse la semaine dernière. Ce chiffre ne veut pas dire grand chose pour l’instant, car de nombreuses personnes ont sans doute dû se faire un dernier test « pour la route », histoire d’avoir un dernier week-end de sorties, avant de rejoindre les rangs de la Résistance ce week-end prochain, la seule distraction autorisée étant désormais les manifs et autres spots complotistes (ronds-points, blocage des routes, etc.) Prévoir des braseros. Le chiffre de cette nouvelle semaine sera plus significatif. Une amie va payer un test pour participer en tant que bénévole à une braderie organisée par une association humanitaire grassement financée par les subventions. Je lui ai conseillé de ne pas y aller, car c’est encourager cette association à ne rien faire pour les pauvres dont elle s’occupe soi-disant, qui par cette mesure sont forcés à se faire injecter parce qu’ils ne peuvent pas payer un test pour toute la famille pour aller voir mamie en Ehpad. Ceux qui ont fait ça et voté ça sont à tout jamais le déshonneur de la république. Honte aussi à tous ceux qui par leur silence, laissent faire. Que disent les associations donneuses de leçon d’habitude ? J’ai vu passer une protestation de Amnesty, et les autres ? Question subsidiaire qui n’intéresse pas l’AFP : 3 millions de tests par semaine, soit 150, millions de tests par an, à 40 € le test en moyenne, cela nous fait la modique somme de 6 milliards d’euros. 6 milliards ! Combien de lits d’hôpitaux fermés pour cette somme. Combien de patients morts faute de soins pour cette somme délirante ? Qui en parle ? Lors de la remise des diplômes, mes étudiants de BTS qui sont maintenant soit en licence pro, soit au travail, se vantent d’être tous vaxinés. Bien sûr, c’est pour voyager, pour sortir, etc., ou une qui s’est reconvertie dans l’hôtellerie, pour travailler. Énervé, je m’adresse aux gens dans un ascenseur du métro. Que des mecs, blancs, retour du boulot, masqués jusqu’aux yeux alors qu’on va sortir à, l’air libre. « Vous comptez le garder jusqu’à quand ce masque ? 2022, 2023, 2024 ? 3e, 4e, 5e dose ? » « Ça vaut mieux que d’être confiné », c’est tout ce que trouve à répondre l’un des mougeons… Ce matin, Extraordinaire émission « La Ligne droite » sur Radio Courtoisie avec plusieurs témoignages sur les effets secondaires des toxins. Louis Fouché, intervenant à la fin à propos de son livre, révèle à nouveau sa vraie nature, bien lui du discours pacifiste de façade qu’il a tenu, parlant de « prendre les préfectures », à condition d’être prêts, et fustigeant les manifestations trop bisounours à son goût. Che ! Nouvelle tribune de Mathieu Slama sur Le Figaro : « Pourquoi il fallait s’attendre à ce que le passe sanitaire soit prorogé » (toujours leur tactique de laisser passer de temps en temps un article non covidiste noyé dans la masse). Il cite Giorgio Agamben : « Le modèle qui est mis à mal est celui des démocraties parlementaires avec leurs droits, leurs garanties constitutionnelles. Et à leur place prend le relais un paradigme de gouvernement dans lequel, au nom de la biosécurité et du contrôle, les libertés individuelles sont vouées à subir des limitations croissantes. La sécurité et l’urgence ne sont pas des phénomènes transitoires, mais constituent la nouvelle forme de gouvernementalité ».

C’est juste après ÇA, que le crédit Social arrive.
© anonyme


 Le 22 octobre 2021, 52e jour de vaxinofolie. 6e jour de cure de raisins. 145e jogging et 82e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). Patrice Gibertie sort un excellent article : « Le lobbyisme de pfizer fait la diférence », se demandant comment il se fait que le poison de Pfizer soit resté seul en course pour la 3e dose à injecter à nos camarades toxicons. Le journal kollabo Midi-Libre nous offre un chef-d’œuvre de la délation propre sur elle : ces petites putes du journalisme dénoncent un prétendu « antivax » qui aurait contaminé un double vaxiné. Ah bon, et les mêmes petites salopes n’ont toujours pas trouvé l’adresse du Lancet pour enquêter sur l’étude bidon qui a discrédité l’hydroxychloroquine et est à l’origine de la mort de milliers de personnes ! Si vous êtes encore abonné à ce genre de torcheculs, merci de vous désabonner et de prendre le temps de leur expliquer pourquoi. Si l’on jette un œil sur le premier vote de la loi nazitaire, à y regarder de plus près, même si la mafia LREM-MODEM vote toujours la dictature, elle se fissure, puisque trois députés ont carrément voté contre (Typhanie Degois, Marie-Ange Magne et Pacôme Rupin). Je leur ait écrit pour les féliciter, parce qu’engueuler les autres ne sert à rien, ce ne sont que des tueurs à gages. Et quasiment tous les groupes d’opposition ont voté contre, sans faire le plein. Un récit du vote par Le Figaro montre que les députés LREM y vont de plus en plus à reculons. La façon de faire de ce gouvernement tyrannique est insupportable : Attal, qui doit son poste à la promotion canapé : « l’obligation d’une troisième dose de vaccin est « une piste qui fait son chemin » ». Et Borne : « Pourrait-on perdre son passe sanitaire si l’on refuse la troisième dose ? « C’est quelque chose que l’on regarde ». Est-ce une façon de nous traiter ? La presse, en relayant ces propos de pure manipulation (le « nudge »), se fait complice de ces psychopathes. Espérons que pour le vote de validation, l’opposition se déplace en masse, et que les LREM ou MODEM honteux préfèrent leur club macramé ou poney. À la limite ce qu’il faudrait faire c’est écrire à ceux-là pour leur dire de rester chez eux. Un article nous apprend que l’autopsie du jeune Maxime Beltra a bien révélé qu’il était mort des suites de l’injection et non de son allergie. Je crois avoir écrit plus haut qu’en principe, quelqu’un qui a signalé son allergie avant de se faire piquer, comme l’avaient dit les parents de la victime, ne va pas se précipiter juste après pour consommer l’aliment auquel il est allergique. Mais les victimes, comme les « antivax », pour les assassins au pouvoir et leurs séides de la presse fasciste, sont forcément des abrutis inconséquents. Me Ludot a remporté une victoire contre la loi nazitaire en obtenant qu’une soignante soit réintégrée par un tribunal de conseil des prud’hommes, en attendant que le Conseil constitutionnel statue sur ce cas, qui pourrait faire jurisprudence. Patience, amis soignants ! Entrevue sur France-Soir. RéinfoCovid publie un article bref basé sur des publications scientifiques, qui montre que la vaxination ne diminue pas mais fait augmenter le nombre d’infections. À envoyer aux petites putes du Midi Libre. Les chiffres du jour montrent toujours plus de 6 000 tests positifs, ce qui contredit les informations sur la baisse des tests après le déremboursement, ou du moins prouve que les tests sont comptabilisés avec un long retard.
 Le 23 octobre 2021, 53e jour de vaxinofolie. 7e jour de cure de raisins. Bercoff a invité hier un pompier de Martinique qui évoque la tyrannie sanitaire et la révolte des Antillais. Des vidéos circulent de violences policières sur l’île. Arrestation d’une infirmière, menottée comme une délinquante, tous ces crimes commis par la police politique des ignobles Adolf Macron et Benito Véran. Réjoignez la Résistance ! Profession gendarme publie une vidéo de Rumble sur l’état de l’Élysée tel que macron l’a abaissé. Une phrase de ce documentaire interpelle : « Brigitte en transe à l’Élysée ». Ceux d’entre vous qui auront lu le n° 501 de Faits & Documents (daté 1er au 30 sept 2001 mais reçu avant-hier), dernier opus d’une enquête approfondie sur « Le Mystère Brigitte Macron » modifieront la phrase en « Brigitte en trans à l’Élysée ». L’accumulation de mensonges d’État, de manipulations de documents racontée dans cette investigation aux allures de thriller laisse pantois. On crée de faux documents anciens qu’on substitue aux documents réels à la BNF, on utilise la police pour intimider des journalistes, bref, la mafia macronesque utilise les moyens de l’État pour MENTIR sur la nature de sa relation avec ce « Brigitte », en plus du réseau abracadabrant de faux témoins pour accréditer une biographie et une famille totalement faux. Et c’est à ces menteurs et falsificateurs qui ne chient pas la honte dont leur obsession de créer un « ministère de la vérité » que certains covidistes font confiance ! Dans mon article sur l’Affaire Olivier Duhamel, j’avais évoqué naïvement l’affaire de détournement de mineur au cœur de la relation entre macron et « Brigitte », sans savoir que la réalité est peut-être bien plus sordide encore. Tapez « brigitte macron transsexuelle » ou « transgenre » sur les moteurs de recherche, et vous vous rendrez compte que cela n’aboutit à rien, alors que la question se pose bien. Vivons-nous vraiment en démocratie ? Comment une telle fourmilière de mensonges peut tenir sans que personne ne mette un grand coup de pied dedans ! On peut subodorer que les GAFAM détiennent un nombre suffisant de secrets sordides bloqués par les moteurs de recherche pour faire chanter ce type, de même que l’attitude délirante de tous les dirigeants de la planète peut s’expliquer par des sextapes ou je ne sais quoi détenues par vous savez qui. Voici la dernière page du dernier des 5 numéros de l’enquête, à se procurer absolument avant que la mafia macron ne liquide le journal sous une accusation quelconque, ou qu’un incendie ne se déclare dans le magasin du journal.

© Faits & Documents
Faits & Documents n° 501, 1er au 30 sept 2001, p. 12.

Voyez aussi Breizh infos qui évoque ce reportage inouï. Le député Joachim Son-Forget a fait une intervention courageuse et ironique, qualifiant ce projet de loi de « véritable torchon ».
Je reviens de la manifestation des Patriotes, retour au parcours du 16 juillet, Palais-Royal-Ministère de la Santé. Pas mal de monde malgré le temps couvert, mais avec le délire gouvernemental, je m’attendais à plus. J’ai été rejoint par un neveu, ça fait très plaisir. Quelques nouveaux slogans, comme : « Protégeons les animaux ! Portons-nous tous volontaires pour l’expérimentation pharmaceutique ». J’ai causé avec un charmant partisan de l’UPR (Aurélien, hélas marié !), lui demandant des nouvelles de François Asselineau. Il vient de déclarer sa candidature à la présidentielle, quelques jours avant Philippot. Une entrevue de Me Diane Protat sur France-Soir m’a appris le mot « estoppel », qui vient du droit anglais et désigne un principe juridique qu’une partie ne saurait se prévaloir de prétentions contradictoires au détriment de ses adversaires. C’est exactement ce que pratique la mafia McRond-McKinsey depuis le début de cette mascarade. Voici un excellent visuel, à envoyé à votre député LREM ou MODEM : « Royaume de Macronie. Arrêté du Roi Covide 1er. ». J’étais persuadé d’en avoir parlé, mais je ne retrouve pas. Une amie connue à République, dont le frère (70 ans) habitait non loin de chez mes parents, avait constaté la nette dégradation de son état de santé (à lui) après la première dose, et encore pire après la 2e. Perte de la parole, du goût de vivre, etc. Parler d’effet des vaxins était se faire traiter de complotiste par la belle-sœur. Bref, il est hospitalisé à Sens, on lui trouve un cancer avancé, il est transféré à Paris, revient à Sens, et il est mort hier. Rien à voir avec le toxin ! Elle ne va même pas descendre pour l’enterrement, pour ne pas s’engueuler avec la belle-sœur.

« Royaume de Macronie. Arrêté du Roi Covide 1er. »
© Le blog de Jean-Marc B., Mediapart.

Le 24 octobre 2021, 54e jour de vaxinofolie. 8e jour de cure de raisins. Sport sur ordonnance à République. Je m’exerce à valser sur la magnifique nouvelle chanson de Marie-Line Weber « Nous on danse ». Temps magnifique, mais le fond de l’air effraie… Coup de théâtre en Espagne : le gouvernement va rembourser toutes les amendes perçues pendant le 1er confinement, jugé inconstitutionnel en septembre par le Conseil constitutionnel. C’est le premier pays à avoir jugé le confinement inconstitutionnel, espérons que les autres suivront, et que toute la mafia covidiste tombera. Lettre de Marc Wathelet (qui était absent de mes radars depuis des lustres) au gouvernement belge pour balayer ses arguments terroristes en faveur de la vaccination obligatoire. Avec de nombreuses preuves scientifiques en annexe. Voici la traduction en français d’un article paru en Italie dans le très mainstream Il Tempo sur le bilan du covid ramené drastiquement à la baisse par l’Institut supérieur de Santé italien (ISS). « Ainsi sur les 130 468 décès enregistrés par statistiques officielles au moment de la préparation du nouveau rapport, seuls 3 783 seraient dus à la puissance du virus lui-même » soit 2,9% ». Cela fait des mois que nous les « complotistes », on vous le dit. Information bien entendu toujours pas reprise par la presse gouvernementale en France ni en Belgique ; la terreur doit continuer pour d’obscures raisons au pays des Lumières. Sinon, alors que la Suède vient d’interdire le poison Moderna, la France s’interroge sur les risques de Myocardite. Cela permettra aux ayants-droits des éventuelles victimes à partir de ce jour, de porter plainte pour meurtre, contre Véran, Castex et toutes les autorités de santé. Je me suis rendu au meeting de lancement de la candidature de Florian Philippot à l’élection présidentielle, qui avait lieu à Aubervillers, à deux stations de métro de chez moi. La salle était pleine, sans masques ni passes ; sauf certains journalistes et le personnel faisaient pitié avec leurs muselières. C’est le premier meeting politique auquel j’assiste de ma vie. L’ambiance n’est pas forcément ma tasse de thé. C’était le même chauffeur de salle que celui qui anime les manifestations du samedi à Paris. Je n’aime pas trop les voix forcées, quoiqu’on soit loin des gloussements hystériques du macron en campagne. Bref, quelques remarques. Premièrement, parmi tous les intervenants et Florian Philippot, je n’ai strictement relevé aucun propos qui relève de « l’extrême droite ». Je suis globalement d’accord avec ce qui a été énoncé, même si Philippot n’est entré dans aucun détail, et qu’il ne risque pas d’appliquer le programme qu’il annonce, hélas. Suppression de toutes les mesures covidistes. Bizarrement il est entré dans le détail, ce qui laisse craindre qu’il y en ait une ou deux qu’il veuille garder (ce que je ne crois pas le cas). Il précise « interdiction de la reconnaissance faciale ». Il propose la dissolution de l’Ordre des médecins, la décision de quitter l’OMS. Création du RIC, dissolution du Conseil Constitutionnel remplacé par une assemblée de citoyens tirés au sort. L’immigration, il en a très peu parlé : il veut empêcher l’immigration de masse au profit de l’oligarchie, c’est tout, et il proclame que tous ceux qui aiment la France sont Français. Très facho ! Peu d’annonces, sauf celle d’une maison de l’architecture, et la proclamation du « beau » comme valeur première, et pas seulement un beau lié au passé. Il n’a pas donné d’exemples, mais si c’est pour conspuer le design dégueulasse promu par Hidalgo-Pécresse, je plussoie. Il veut stopper les éoliennes, et promouvoir les énergies d’avenir. Il mentionne les algues et l’hydrogène. Plût au Ciel qu’il n’ait pas été approché par un lobby ! Il a évoqué la « cause animale », qui serait une grande cause de son quinquennat. Aucun détail, mais je crains qu’il ne nous casse les couilles avec la tauromachie ou je ne sais quoi. J’ai reconnu très peu de manifestants du samedi. Beaucoup de provinciaux sans doute. Sans enthousiasme démesuré, je pense que je vais adhérer, pour encourager l’une des seules voix qui veuille nous libérer. Le mot le plus utilisé a été « Liberté ». Vraiment « d’extrême drouâte » ! Mais vous avez un compte rendu plus sérieux sur… France-Soir, avec la vidéo du discours.
 Le 25 octobre 2021, 55e jour de vaxinofolie. 9e jour de cure de raisins. Vidéo de l’intervention du député de Martinique Jean-Philippe Nilor mardi 19 octobre 2021, lui aussi énervé. Je consacre ma matinée à cet utile rappel : « Tyrannie sanitaire : de quoi le Sénat est-il le nom ? », que vous pouvez faire circuler à vos proches qui se croient dans un monde de bisounours. Émouvante manifestation d’hôtesses non-vaxinées à Rome, dont vous n’entendrez pas parler par la presse française collabo.
 Le 26 octobre 2021, 56e jour de vaxinofolie. 10e jour de cure de raisins. 146e jogging et 83e de reconfinement ce midi, canal Saint-Denis (piscines interdites aux juifs). Excellentes sensations. J’avais fait un break parce que j’avais une légère douleur au mollet suite aux deux derniers joggings. Heureusement ce jour, tout se passe bien. Je pars à 84 kg, soit 6 de moins qu’au début de ma cure. C’est plus facile à porter ! C’est hallucinant, l’enquête de Faits & Documents que je vous ai révélée en avant-première samedi dernier, n’a toujours pas été reprise sur Internet. Pourtant, c’est un énorme scandale. Nicole et Gérard Delépine écrivent une « Lettre ouverte à Mmes Mrs les Sénateurs et Députés », dont ils se tamponneront les couilles vu leur conception de la Liberté. « La Défenseure des droits sonne l’alerte une deuxième fois », mais les parlementaires et les plumitifs s’en battent la coquillette. Dans le métro, au terminus d’une ligne, une petite toxico fait semblant de faire la manche. Je détourne la tête, mais deux minutes après je me rends compte qu’elle tente de glisser sa main dans ma poche. Je lui dis de dégager, elle insulte, crache. Pas de signal d’alarme, alors j’avise celui qui est sur le quai, je préviens, le type comme de bien entendu demande « où il est ». Je lui dis « elle est sur le quai », comme si cette réponse avait un sens. La petite merde monte dans la rame, j’essaie de la vider, j’y perds une paire de lunettes à 2 €. La rame démarre, je hurle que c’est une pickpocket. Impossible de prévenir le chauffeur. Un jeune qui a essayé de s’interposer reçoit mes jérémiades : « qui est le fils de pute qui a décidé de supprimer les signaux d’alarme qui ne coûtent rien dans les trains, et de mettre des caméras de vidéosurveillance super chères qui ne servent à rien pour mettre des amendes aux contribuables qui n’ont pas leur masque » ? Qui ? Qui ? Messages sonores incessants pour signaler des « pickpockets susceptibles d’être à bord » mais pas d’alarmes pour signaler au chauffeur qu’il y en a un. Je vous la fais courte, il est tard. Je ne veux pas me prendre six mois de prison, mais ces fil(le)s de putes ont un nom, et sont candidates aux élections présidentielles. La vidéo du mardi du Pr Raoult s’intitule L’hostilité française à la recherche : l’exemple de la tuberculose. Arte a rediffusé son documentaire « Big Pharma. Labos tout-puissants ». Aucun rapport, bien entendu, avec les vaxins. Là, brusquement, ces porcs se sont transformés en bisounours. Circulez, il n’y a rien à voir.
 Le 27 octobre 2021, 57e jour de vaxinofolie. C’est fini pour la cure de raisins. Résultat des courses : la pêche, corps assaini et 83 kg au lieu de 90. France-Soir publie une excellente lettre ouverte aux maires de France de Dominique Bard. Vu la façon dont le Sénat se bat les couilles de ses électeurs (les maires, justement), c’est une excellente initiative. Je l’ai transmise, en ce qui me concerne, à des centaines de mairies dont il se trouve que j’ai les adresses, en leur rappelant la tribune du sénateur Loïc Hervé et des élus locaux de Haute-Savoie dans Le Figaro, qu’aucun des politicards véreux à la tête de la dictature n’a daigné lire. Merci de transmettre aux maires dont vous avez le contact. Anecdote significative : un ami me demande de relire un extrait de thèse. Je jette un œil et me rends compte qu’il utilise l’écriture inclusive. Je le lui déconseille, arguant que c’est passé de mode et que les dyslexiques et malvoyants s’en plaignent. Ce couillon formaté par le bourrage de crâne des lobbies du décervelage me répond : « je n’envisage pas un retour en arrière : ce n’est pas une question de « mode » mais de sens commun. Dans la mesure où quelques dizaines de millions de femmes pratiquent le français, l’écriture inclusive est plus française que le « français » — comme s’il s’agissait d’une écriture barbare et que le « français » est par définition exclusif… Les dyslexiques et malvoyants qui se plaignent, sont-ils des hommes ? » Extrêmement significatif. Je l’avais déjà remarqué chez des amis (des ex-amis devrais-je dire) gais. Le mâle blanc est par définition coupable. Du coup, je sollicite l’avis de ma nouvelle amie complotiste Anne, aveugle et excellente relectrice, qui me répond immédiatement ceci : « L’écriture dite "inclusive" n’est conforme ni à la lettre ni à l’esprit du Français qui a toujours utilisé le masculin pour désigner les cas où le genre n’est, ou bien pas indiqué, ou bien "inclusif" des deux précisément. Outre la dérive idéologique que ce système représente, cette forme d’écriture est une catastrophe pour les utilisateurs de synthèse vocale pour lesquels toutes ces insertions de points médiants et autres parenthèses rendent la lecture incompréhensible. Donc à proscrire absolument pour les personnes que nous sommes ! » Ces braves gens de l’écriture prétendument inclusive, qui est de fait excluante, ne se rendent pas compte que pour pratiquer cette mode, un prérequis est de maîtriser parfaitement les accords grammaticaux, ce qui n’est pas le cas de la moitié de la population. La souffrance des autres leur est égale : ils sont vaccinés, ils sont "altruistes" !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 26 octobre. Le point de comparaison est le mardi 19 octobre (source : Eficiens). France : sur les sept derniers jours, 32 morts par jour en moyenne et 4 850 tests positifs / jour au lieu de 33 morts et 4 350 tests positifs par jour. Le taux de positivité des tests remonte à 1,75 % au lieu de 1,2 %, et le nombre de tests continue à augmenter, alors qu’ils sont payants ! Le retard à l’enregistrement de ces tests semble continuer. Le nombre d’hospitalisations / réanimations (avec des chiffres totalement bidons) stagne, à 6 445/ 1 049 au lieu de 6 483 / 1 046. Réseau Sentinelles : sur la semaine 42, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale est stable à 5 cas pour 100 000 habitants (idem semaine 41 en taux consolidé). À noter que les autres virus respiratoires que le SARS-CoV-2 continuent à augmenter, mais moins vite (144 au lieu de 114 en taux consolidé (132 en taux brut, bien revu à la baisse). Quelle reprise épidémique terrifiante ! Italie : les chiffres d’hospitalisations sont en baisse à 2428 / 358 le 26/ 10 au lieu de 2665 / 370 le 19/ 10. Morts : 39 par jour ; 3230 tests positifs par jour, au lieu de 38 morts / jour et 2415 tests positifs. Allemagne : sur les 10 derniers jours en moyenne, 14 160 tests positifs et 74 morts au lieu de 9 840 tests positifs et 61 morts. Royaume-Uni : 45 100 tests positifs et 131 morts en moyenne, contre 42 230 tests positifs et 116 morts. Espagne : sur les 10 derniers jours, 1800 tests positifs en moyenne, et 24 morts au lieu de 1715 tests positifs en moyenne, et 27 morts. Suisse : 1010 tests positifs en moyenne, et 40 morts sur les dix derniers jours au lieu de 890 tests et 50 morts. Attention : il y a un rappel de plus de 1000 morts sur la journée d’hier, donc les chiffres seront faussés sur deux semaines. Belgique : le nombre de tests positifs et de morts augmente (15,2 morts / jour et 4910 tests positifs / jour sur les 11 derniers jours contre 11,1 et 2890 ). Les autres marqueurs augmentent (1312 / 260 au lieu de 947 / 230 hospis /réa). Le taux de positivité des tests remonte de 6,6 à 8,7 %. Pourcentage d’adultes complètement vaxinés : 86 %, et 87 % à une dose. Ils ne comprennent toujours pas qu’il y a un problème avec leurs toxins. Pourtant ce n’est pas difficile : plus on vaxine, plus il y a de positifs. Il faut vraiment avoir de la merde devant les yeux, et refuser de lire les études qui paraissent en rafale. États-Unis : 69 260 tests positifs et 1470 morts / jour en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 81 460 tests positifs et 1522 morts. Brésil : 11025 tests positifs et 309 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 9770 et 303 morts. Inde : 14 860 tests positifs et 308 morts en moyenne sur les 10 derniers jours au lieu de 14 460 tests positifs et 217 morts. Algérie : sur les dix derniers jours, 2,9 morts par jour en moyenne au lieu de 2,5 et 79 tests positifs / jour au lieu de 96.
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 26 octobre à 19 h 30) : 244 318 680 tests positifs et 4 960 323 morts (au lieu de 241 373 062 tests positifs / 4 909 698 morts). Progression comparée sur les 46 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 945 618 tests positifs et 50 625 morts au lieu de 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La décrue cesse, et l’on repart légèrement à la hausse. Si l’on regarde l’évolution positive aux États-Unis, le rebond actuel devrait faire long feu, en tout cas la stagnation des données du réseau Sentinelles en France corrobore cette impression. N’oublions pas que nous sommes en automne, et que l’an dernier, cela avait une autre gueule : autour de 30 000 tests positifs et 250 morts pas jour. L’épidémie est finie, mais les petites putes du covidismes continuent à terroriser les mougeons, et les mougeons continuent à faire dans leur culotte.
 Le 28 octobre 2021, 58e jour de vaxinofolie. 147e jogging et 84e de reconfinement ce midi, à Sens sous un ciel bleu (piscines interdites aux juifs).Le foie fonctionnaire, qui avait eu tant de mal à se faire à ses vacances forcées, a été brutalement tiré de sa léthargie. Dur, dur ! J’ai l’impression que plus ça va, plus le retour à la normale est désagréable. Argumentaire intéressant de Me Krikorian pour de futures actions en justice : « Pourquoi les professionnels de santé pourraient continuer à travailler en produisant régulièrement un test négatif ». L’Autriche, qui se souvient de la belle époque du 3e Reich, lance l’idée du confinement des non-vaxinés. Prévoyons une explosion du marché mafieux des faux certificats. À terme, si on légalisait le cannabis et limitait les filières d’immigration clandestine, il faudrait bien une autre source de revenus aux mafias, avec les 20 % ou plus dans la poche des véreux qui décident. Et là, ce sont les classes moyennes qui raqueraient.
 Le 29 octobre 2021, 59e jour de vaxinofolie. Parmi les prochaines actions spectaculaires, une marche convergera au Mont Valérien le dimanche 14 novembre, depuis Épinal et Lille. Je tâcherai d’y être. Le Sénat, au lieu de voter contre la prolongation du passe, propose une usine à gaz, avec certes des améliorations par rapport à la version nazitaire du gouvernement, mais c’est le grand n’importe quoi. Heureusement, quelques sénateurs sauvent l’honneur : Loïc Hervé, Sylviane Noël, Laurence Muller-Bronn, Alain Houpert. Je ne sais pas si Vincent Delahaye est toujours présent. France-Soir a eu l’excellente idée d’interroger Laurence Muller-Bronn, sénatrice LR. Elle explique le fonctionnement du Sénat et comment, avec quelques sénateurs minoritaires de son groupe LR, ils ont réussi à faire passer quelques miettes d’amendements qui ont d’ailleurs peu de chances de passer dans la loi définitive. Plutôt que de conspuer les sénateurs et députés godillots, la bonne stratégie est peut-être de s’appuyer sur les rarissimes qui ont fait preuve d’empathie et d’ouverture d’esprit.
 Le 30 octobre 2021, 60e jour de vaxinofolie. Pluie battante, impossible de faire un jogging. Pas de manif aujourd’hui pour cause de réunion familiale. « La clé du pass sanitaire piratée : tout le système s’effondre ! » plût au ciel ! Je rentre chez moi en voiture. Une demi-heure pour parcourir les derniers 500 mètres. Vive Hidalgo ! Vive Darmanin ! Cela faisait longtemps qu’on avait pas entendu Francis Lalanne. Planète 360 lui donne la parole à Nice. Un angle intéressant et inattendu est celui du RSA : les conseils départementaux se plaignent que l’État se défausse sur eux du fait de compenser avec le RSA la perte de revenus des soignants boucs émissaires. L’infect véreux Véran n’y avait même pas songé, le fils de pute ! Il doit d’ailleurs faire face à une avalanche d’articles sur la situation à l’hôpital, où l’on doit fermer des lits « faute d’infirmiers », mais les plumitifs n’ont pas encore érpondu à la question : « pourquoi donc ? »

 Le 31 octobre 2021, 61e jour de vaxinofolie. 147e jogging et 84e de reconfinement ce midi, canal de l’Ourcq (piscines interdites aux juifs). Difficile car j’ai la crève, mais on fait aller. Aucune douleur au mollet, mais sait-on jamais ? Je signale ici un documentaire d’Arte intitulé « Propagande : L’art de vendre des mensonges » (novembre 2020), mais j’ai un fort doute sur la capacité du réalisateur à traiter de la propagande en train de se faire. D’ailleurs il donne vite la parole à des chasseurs professionnels de « fake news » dûment anti-Trump, sans se poser la question évidente : « qui les finance ? », et la chasse à Trump prend vite toute la place dans son documentaire non plus sur la propagande, mais de propagande. Mon article « Brigitte Macron : « Et si c’était un homme ? » » publié hier sur Profession gendarme, a je crois pulvérisé le score de mes articles repris sur ce site avec près de 7000 vues en 24 h. Est-ce que cela empêchera l’omerta sur ce scandale ? Malgré toutes mes précautions, un grand nombre de lecteurs même des gens hyper-cultivés sont incapables d’aller au-delà du « Ah ben dame, c’est son problème à cette dame, faut la laisser tranquille ». Si le covidisme a révélé quelque chose, c’est bien qu’il y a des questions à se poser sur la bêtise des gens cultivés. Je prends connaissance seulement aujourd’hui d’un chef-d’œuvre du journalisme de délation, signé BFM. Il s’agit de délinquants qui ont tenté de nous libérer de caméras de vidéosurveillance à Oyonnax, heureusement bientôt arrêtés grâce aux journalistes collabos. Une poignée de députés européens sauvent l’honneur de cette assemblée de prévarication.

 Retour au début de l’article. Si ce billet ne vous est pas paru inutile, faites tourner…

Lionel Labosse, augmenté entre le 1er septembre et le 31 octobre 2021. Passez au 10e tome : Journal d’hybris macrono-véraniste (10) (novembre - décembre 2021).


© altersexualite.com 2021