Accueil > National-covidisme > Journal de la chute & décadence du national-covidisme : Le (...)

Le national-covidisme sous respirateur artificiel

Journal de la chute & décadence du national-covidisme : Le national-covidisme bat de l’aile (15), septembre-octobre 2022.

Le covidisme s’étiole de toutes parts

samedi 17 septembre 2022, par Lionel Labosse

Si vous préférez Greta Thunberg à Louis Pasteur, vous n’avez pas apprécié mon Journal de confinement, ni mon Journal de déconfinement (1) mai-juin, ni mon Journal de déconfinement (2) juillet-octobre, encore moins le Journal de reconfinement (1), octobre-décembre 2020, le Journal de reconfinement (2), janvier-février 2021, le Journal de reconfinement (6), mars-avril 2021, le Journal de reconfinement (7), mai - juin 2021 et le Journal de redéconfinement (8), juillet-août 2021, puis le Journal de vaxinofolie (9) (septembre-octobre 2021) et le Journal d’hybris macrono-véraniste (10) (novembre-décembre 2021), puis Vers l’apocalypse covidiste ? (11) (janvier-février 2022), L’apocalypse covidiste traîne en longueur (12) (mars-avril 2022), L’apocalypse covidiste s’éternise (13) (mai-juin 2022), et L’apocalypse covidiste se précise (14) (juillet-août 2022). Alors achevez votre infarctus en lisant ce 15e tome, septembre-octobre 2022, avec toujours une recension des meilleurs articles, et l’épluchage hebdomadaire des statistiques, jusqu’à la chute du macronistan et la recoronaquista, si cet enfer a jamais une fin. Vous pouvez commencer votre lecture au 1er septembre, au 15 septembre, au 1er octobre, au 15 octobre, ou aller directement à la fin de l’article. Désolé pour les fautes d’orthographe et menues erreurs, car je n’ai pas le temps de relire ! Ah ! j’oubliais : comme un médecin – pardon, je reprends : comme un médecin honnête – qui déclare ses conflits d’intérêts, je déclare mes conflits d’intérêts pour que les choses soient claires et nettes : je suis raoultiste et fier de l’être. Cela veut dire en bon français que je suis un criminel de guerre nazi, que j’ai tué 6 millions de juifs, que chaque matin j’assassine une petite vieille, et sodomise deux petits garçons, bref, je suis « complotiste ». Donc vous voilà prévenus, vous pouvez tout de suite retourner lire vos sites collaborationnistes préférés, laissez-nous tranquilles et on se retrouvera à la coda. Si vous décidez de continuer la lecture, c’est que vous êtes aussi « complotiste » et que vous souscrivez aux 10 points de mon antisèche pour complotosceptiques. Vu la controverse, j’ajoute ici les trois liens les plus intéressants concernant la question de l’inutilité des masques : Laissons les médecins prescrire & Résistance mondiale. Si vous voulez rejoindre les citoyens en lutte contre les covidistes qui ne cachent plus leurs desseins désormais, vous trouverez sur cette page une association proche de chez vous. Une ressource très utile est cette page de Patrick Martin (brionnais.fr) qui recense tous les articles marquants de la « Chronique de la Grande Guerre de la quinine et de ses dérivés ».


 Le 1er septembre, 244e jour de recoronaquista. Piscine, 52 longueurs. Grande nouveauté : Chanteur à Gages publie La Chanson d’Ursula Von Der Leyen, présidente de la corruption européenne : « Pauvres peuples en perdition », interprétée par Marie-Line Weber. À diffuser au maximum pour faire prendre conscience aux mougeons du fait que tout ce que nous subissons actuellement est le fait d’une pourriture non élue, amie personnelle du PDG de Pfizer, etc. Deux magnifiques exemples de manipulation de l’information par la mafia macronienne (pardon pour le pléonasme) lors de la visite de Choupinet en Algérie, sur Qactus.
 Le 2 septembre, 245e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. J’ai découvert un groupe de chanteurs anticovidistes géniaux, les Pestiférés. Voici leur dernière production, mais tout est à découvrir. Je les ai ajoutés à mon Palmarès. J’ai pointé mon nez dans mon bahut de rattachement. Je n’ai vu pour l’instant qu’un seul porteur de muselière résiduel parmi le personnel, le gros connard qui m’avait qualifié de « négationniste du covid ». La chanson des Pestiférés lui est particulièrement dédiée. J’ai redécouvert des visages que j’avais oubliés depuis deux ans, et même les covidistes de juin serrent désormais les mains (ce dont on se passerait parfois). Ça bouge côté Chibritte, avec deux articles en quelques jours, dont l’article très jésuitique de Verhaegue. D’ailleurs, j’ai fait une allusion plaisante autant que discrète aux « couilles de Brigitte », pendant une petite réunion de 6 ou 7 profs, et j’ai été fort étonné de constater que cela percutait sur la majorité, de sorte que les autres ont dû compléter leur information je suppose !


 Le 3 septembre, 246e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Manif de rentrée des Patriotes, avec un parcours inédit (Bourse-palais Royal), agréable. Il y a du monde pour cette reprise, on retrouve des amis et Jean-Brichel est toujours reconnu et apprécié. Le soir, crémaillère complotiste chez une amie en lointaine banlieue. Une prof qui a fini par réussir, dans son grand bahut, à fédérer les anticovidistes en tâtant le terrain. Je vois ce qu’il me reste à faire !
 Le 4 septembre, 247e jour de recoronaquista. Pas de piscine, car j’enchaîne avec un anniversaire complotiste, dans une belle maison au nord de la région parisienne, chez les parents d’une amie qui a la même chance que moi, de pourvoir partager ses idées en famille. Petite piscine fraîche dans la maison, qui fait du bien par cette belle journée de fin d’été. Des contacts nombreux entre la manif et les deux fêtes, il ressort que dans les établissements de santé, c’est l’omerta. On ne demande plus de certificat pour travailler, mais il ne faut pas en parler. Une jeune amie dentiste héroïque qui avait cessé de travailler, nous a raconté qu’elle avait recommencé en faisant des remplacements, mais il lui a fallu changer de stratégie : ne plus dire qu’elle n’était pas vax ! Les ordres des médecins ont abandonné la chasse aux non-vax, mais s’attaquent aux médecins qui ont soigné. Ils vont laisser pourrir leur truc, pour ne pas avouer leur défaite.
 Le 5 septembre, 248e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je boucle mon premier article sur l’Islande. Éric Verhaegue est déchaîné, il a la bite de Jean-Briche entre les dents ! : « Brigitte Macron n’aurait déposé aucune plainte pour diffamation dans l’affaire Jean-Michel ». En milieu de journée, on apprend qu’Éric Verhaegue est en garde à vue au commissariat d’Abbeville (compte twitter de Youcef Hindi). Serait-il dangereux de parler des couilles de Chibritte ? Je tombe sur une interview émouvante de Pierre Jourde sur Ligne de Conduite, qui fait son mea culpa d’ex-intellectuel de gauche, ayant désormais rejoint les rangs des proscrits. Son émotion est palpable, je suppose d’avoir compris en un bloc ce que j’ai compris depuis dix ans. Il évoque même le soutien au wokisme de Bill Gates ; ne lui reste plus qu’à comprendre que pour le vaxin, c’est kif-kif.
 Le 6 septembre, 249e jour de recoronaquista. André Bercoff reçoit Didier Raoult (pour la 1re fois à ma connaissance depuis qu’il a quitté la direction de l’IHU), à propos du harcèlement de la macronie contre son IHU. Éric Verhaegue, libéré de sa garde à vue, fait un bref point pour confirmer qu’il s’agit d’une tentative d’intimidation de la macronie suite à ses articles sur Chibritte, et que le prétexte était bien entendu anodin. Il avait prévu un système de défense et le fonctionnaire de police chargé de lui pourrir la vie a passé un mauvais moment car « je ne suis pas en sucre » [1]. Décoder l’éco a publié le 2 septembre une nouvelle vidéo avec Kairos, le 7e épisode. Il semble avoir quitté France-Soir. France-Soir publie un article intitulé « Censure et fake news : Le Monde et LCI dans la tourmente ». Je publie en commentaire : « Très bien tout ça, mais France-Soir respecte-t-il la Charte de Munich quand France-Soir CENSURE et pratique l’OMERTA sur l’affaire Chibritte ? Éric Verhaegue a passé 24 h en garde à vue pour avoir fait 2 articles sur l’affaire Chibritte (j’attends l’article de France-Soir sur cet événement). Le prix n’est donc pas si cher à payer. Alors France-Soir : on arrête d’accuser les autres, et on met fin à l’omerta, ou on continue l’omerta ? ».
 Le 7 septembre, 250e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs, dont je suis fort aise, car d’après Maire infos, la société Vert Marine, qui gère plusieurs dizaines de piscines et centres aquatiques en délégation de service public, a fermé de façon unilatérale une trentaine d’établissements. France Bleue nous apprend qu’une députée LREM négrière a été condamnée par les prud’hommes pour harcèlement moral et licenciement abusif. Éric Verhaegue a été l’invité de Ligne droite ce jour. Il a brièvement évoqué l’affaire Chibritte en bottant en touche (« je n’y comprends rien » : tu parles, Charles !), puis a été interrogé sur ses livres, ce qu’il appelle « La Sécession » (se préparer au chaos organisé par la « caste »). Clémence Houdiakova s’est bien gardée de rebondir sur l’affaire Chibritte, vous n’en doutez pas.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 6 septembre. Le point de comparaison est le mardi 30 août. France : hier nous avons eu 26 918 tests positifs (au lieu de 27 350 mardi dernier), avec un taux en baisse de 16,9 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore, à 13 799 / 781 au lieu de 14 694 / 854. Réseau Sentinelles : sur la semaine 35, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale cesse sa baisse à 19 cas pour 100 000 habitants contre 15 cas en semaine 34 (taux consolidé non modifié). Est-ce dû simplement à la fin des vacances, ou est-ce le début d’un léger rebond que les coronazis n’auront de cesse de nous faire passer pour une « 8e vague » ? En Italie la baisse s’accélère (4 459 / 185 au lieu de 5 427 / 226).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 6 septembre à 18 h) : 605 800 260 tests positifs et 6 504 337 morts (au lieu de 601 721 773 tests positifs / 6 489 196 morts). Progression comparée sur les 100 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 078 487 tests positifs et 15 141 morts (cela nous donne une mortalité en légère hausse, ce qui est normal avec une forte chute des tests car nous sommes en fin d’épidémie et les personnes hospitalisées depuis longtemps décèdent (si l’on saute la semaine dernière où le chiffre de mort aberrant devait correspondre à un « rattrapage ») de 0,37 % contre 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 29 semaines précédentes) au lieu de 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts.
 Le 8 septembre, 251e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Florian Philippot revient dans La Ligne droite sur « L’incroyable mensonge de LCI sur la propagande russe ». Le Zapping de la semaine de Yoyo est à ne pas rater ; il établit un rapport entre les éléments de langage qui coulent comme une sanie de l’anus bucal de ce qu’on se tape comme président sur la future « crise énergétique » qu’ils ont fabriquée de toutes pièces et sur le covidisme. Toujours dans La Ligne droite ce jour, Alain Houpert évoque sa tribune publiée dans Valeurs actuelles : « Sommes-nous gouvernés par des irresponsables ? ».
 Le 9 septembre, 252e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Voici un article de la presse belge de février 2022 ressorti par Silvano Trotta : « Il est temps de légiférer pour interdire le stationnement des voitures électriques dans les parkings souterrains », pour le SLFP Pompiers ! » Tout ce que nous pousse à faire la caste au pouvoir n’est que conneries. Il faut annihiler cette caste ! J’ai connaissance d’une nouvelle entrevue de Pierre Jourde par Nicolas Vidal, le complice de Clémence Houdiakova, sur Putsch Media, le lendemain de l’entrevue sur Radio Courtoisie. Bon, ils pourraient un peu espacer ! Gérard Maudrux est très discret ; je suis allé voir sur son site et y ai trouvé un bon article intitulé « Covid : le retour des sacrifices ». De même ça fait longtemps que je n’avais pas visionné une vidéo de Salim Laibi : « Covid19, LCIgate, Iquioussen/Darmanin, climatisme ». J’ai enfin donné mes premiers cours de l’année scolaire, après les réjouissances de début d’année. Dans le cadre de ma rubrique « suivre l’actualité », j’ai projeté l’article d’Éric Verhaegue sur l’affaire Jean-Michel. Sur une classe, personne n’avait entendu parler de l’affaire ; sur l’autre, une poignée en avait entendu parler. Ça les a intéressés. Longue entrevue de Didier Raoult par Xavier Azalbert sur France-Soir, qui se veut un « bilan de la crise Covid ». Je suis quand même étonné qu’autant Bercoff qu’Azalbert n’aient pas commencé leur entrevue en demandant à notre cher Professeur comment il ressent sa retraite forcée. Ils l’interrogent comme s’il était encore directeur de l’IHU. À la fin, il insiste sur l’espérance de vie aux États-Unis, qui a baissé à 75 ans, autant que le Kérala « où l’on soigne par des massages », alors que ce pays a dépensé des fortunes pour la santé plus que tout autre pays au monde. Il insiste sur l’hygiène de vie, l’obésité encouragée par la consommation de boissons sucrées. Mon expérience de San Francisco est que la prohibition de l’alcool ou du moins tous les freins à sa consommation, revient à promouvoir les boissons sucrées, donc à détruire bien plus la santé que l’alcool !
 Le 10 septembre, 253e jour de recoronaquista. Pas de piscine, pour cause de week-end en famille. Les algorithmes qui m’ont identifié comme complotiste me proposent une chanson d’un certain ArchiPol : « Avant j’aimais les éoliennes » (2019). En plus il n’est pas laid le bougre ! Depuis quelques jours j’ai expérimenté un nouvel abonnement Vélib en passant au vélo électrique. Mon côté khmer vert croisé à mon anti-anniedingoisme m’avaient fait faire la sourde oreille. L’expérience quand on a la chance de tomber sur un vélo en état de fonctionnement et chargé, est intéressante : je n’y avais même pas songé, mais cela permet de se rendre sur son lieu de travail sans arriver en sueur, car ça roule tout seul, inutile de se démener. Le problème est que c’est une escroquerie parmi tant d’autres mise en place avec la complicité d’Annie Dingo. Dans les moindres détails, tout est fait pour vous arnaquer. Avec un abonnement annuel de 100 euros au lieu de 37 pour le vélo mécanique, vous avez prétendument droit à 3 trajets de 45 minutes en électrique. Ça c’est la théorie. Déjà, vous qui rêviez, du coup, d’utiliser cette opportunité pour rentrer chez vous déjeuner, il manque un trajet. Mais ce n’est rien. Dans la réalité des faits, il est impossible de trouver un vélo électrique en état de fonctionnement et chargé. Et si vous vous rendez compte qu’il ne fonctionne pas en l’ayant juste retiré de son support, c’est trop tard, ça vous a déjà validé un des trois trajets de 45 minutes ! Si cela vous arrive trois fois de suite, vous êtes marron, et vous devrez risquer de payer peut-être encore 2 ou 3 fois 3 euros pour ne pas rouler un mètre. C’est l’arnaque organisé. Lors de la première année d’abonnement, ils avaient fait une offre pour découvrir gratuitement le vélib électrique. Mais ces crétins avaient oublié de fournir le mode d’emploi. J’avais compris après la fin de l’offre que je n’avais pas su m’en servir. Une amie vient de me confirmer qu’elle avait fait pareil, et qu’elle a appris comment faire à une amie qui a été abonnée six mois sans comprendre pourquoi c’était si dur. Eh oui ! Il faut appuyer sur les chiffres 2 ou 3 du clavier du guidon pour passer à la vitesse 2 ou 3 ! Or ce clavier à dix chiffres en principe sert plutôt aux réservations, donc ce n’est pas du tout intuitif, mais ces crétins qui nous abreuvent de statistiques, sondages, et autres consignes covidistes (1 consigne covidiste à chaque location de vélo si vous utilisez l’appli !) n’ont jamais compris qu’on ne pouvait pas savoir comment se servir de leur matos si on ne nous le disait pas ! Donc cela fait des années qu’ils font une contre-pub d’enfer pour le vélo électrique en général : j’étais persuadé que ça n’apportait quasiment rien ! Comme quoi il n’y a pas que les fonctionnaires qui soient payés à rien foutre.
 Le 11 septembre, 254e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Éric Verhaegue est enfin invité sur le plateau de France Soir, et cela ne vous étonnera pas que d’un commun accord, le nom de « Brigitte » ne sera même pas prononcé, l’omerta est respectée. On se contente de dire qu’il y a « une affaire », mais le lecteur de France Soir n’a pas le droit de savoir même de quoi il est question, au mépris de l’article 1 de la Charte de Munich… C’est amusant, Éric Verhaegue évoque son nouveau livre sur ce qu’il appelle « sécession », alors que cela fait plus d’un an que tous les anticovidistes multiplient des réunions sur le « survivalisme », et il omet d’indiquer cette filiation, comme s’il avait inventé le fil à couper le beurre !


 Le 12 septembre, 255e jour de recoronaquista. 163e jogging et 100e de reconfinement, à Sens. Cela faisait depuis le 19 juin que je n’avais pas retenté ma chance. Aujourd’hui ça a tenu, je n’ai fait qu’une demi-heure au lieu d’une heure, sans problème. Je n’avais pas capté que c’était le 100e qui avait bloqué ! Natacha Rey intervient lors des « journées de la Liberté à Auch le 10 septembre 2022. Il y a Chloé Frammery et Salim Laïbi, et cela semble organisé par Gérard Fauré, le « dealer des stars » qui prend la parole pour dire des idioties homophobes juste après elle, de quoi bien décrédibiliser la cause ; on le remercie, ça manquait. Elle annonce la parution prochaine d’un livre autoédité qu’elle a écrit sur cette enquête. Excellent texte de Dominique Delawarde pour nous présenter avec humour Liz Truss, la nouvelle Première ministre britannique, qui a l’air de surpasser Boris, histoire de nous rappeler à quel point le Brexit était la solution. Putain, sale journée !
 Le 13 septembre, 256e jour de recoronaquista. Piscine, 50 longueurs. J’ai donné ce matin mes premiers cours sur mon complément de service. Les étudiants semblent plus calmes. Là aussi, les deux classes ignoraient tout de l’affaire JMT ! J’étais donc excusé pour la manifestation de soutien au Pr Christian Perronne, qui a connu un certain succès grâce à la mobilisation de tous les collectifs. Voyez le compte rendu de France Soir. Pendant ce temps, l’Ordre des médecins ne semble pas très préoccupé par les petits merdeux dont l’anus est sans doute richement graissé par big pharma pour insulter Raoult, Perronne et tous les médecins honnêtes. France-Soir nous en propose un florilège. La bonne nouvelle est que la petite pute de Yazdanpanah – lequel n’a pas le courage d’insulter directement ses confrères moins corrompus que lui – petite pute nommée Nathan Peiffer-Smadja, semble avoir une batterie de casseroles de plaintes au cul. Excellente nouvelle au Canada, Pierre Poilièvre, anti-woke et défenseur des convois de camionneurs, devient le chef des conservateurs. Le début de la fin pour la petite pute mondialiste qu’ils ont mis à la tête de ce pays ?
 Le 14 septembre, 257e jour de recoronaquista. Pas de piscine : je bosse ! Pour rigoler, jetons un œil au torchon coronazi de la clique macroniste L’Express (que nous finançons avec nos impôts) : « Antivax, idole de l’extrême droite : Christian Perronne, la chute d’un professeur jadis respecté ». Ce vomi est signé « Victor Garcia » ce qui doit être un pseudonyme, car aucun être humain ne pourrait salir son vrai nom en l’associant à un tel tissu de mensonges.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 13 septembre. Le point de comparaison est le mardi 6 septembre. France : hier nous avons eu 41 850 tests positifs (au lieu de 26 918 mardi dernier), avec un taux stable de 17 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore, à 13 065/ 727 au lieu de 13 799 / 781. J’ai une explication pour cette hausse du nombre de tests. En fait un certain nombre de cliniques persistent, en dépit de la loi, à exiger des tests covidistes pour toute opération chirurgicale même anodine. Ces porcs s’en foutent toujours plein les poches, et cela prolonge la peur du covid chez certains mougeons, ce qui ravit les coronazis au pouvoir. Nous avons maintenant les chiffres de septembre, et les activités ont entièrement repris, donc il va falloir supporter cette « hausse » artificielle des « cas », conforme au mensonge d’État qui continue. Réseau Sentinelles : sur la semaine 36, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale augmente légèrement à 22 cas pour 100 000 habitants contre 16 cas en semaine 35 (taux consolidé au lieu de 19). Il semble se confirmer que la 8e vague fasse flop. En Italie la baisse continue (3868 / 163 au lieu de 4 459 / 185).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 13 septembre à 18 h) : 609 341 004 tests positifs et 6 516 759 morts (au lieu de 605 800 260 tests positifs / 6 504 337 morts). Progression comparée sur les 101 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 540 744 tests positifs et 12 422 morts (cela nous donne une mortalité en légère baisse, de 0,35 % contre 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 30 semaines précédentes) au lieu de 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Donc la baisse continue ; à partir de combien vont-ils enfin nous dire « l’épidémie (bidon) est terminée ; on va vous en trouver une autre » ? À noter le contraste entre la chute très nette et continue au niveau mondial des tests positifs, et la nouvelle hausse en France, qui sera peut-être le dernier pays au monde voué au coronazisme.

 Le 15 septembre, 258e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. J’ai découvert que ARVEL voyages avait déposé son bilan en novembre 2021. C’était à ma connaissance la dernière agence de voyage à statut d’association en France ; j’avais fait plusieurs voyages avec eux. Le covidisme a eu sa peau. Karine Dubernet s’est payé la tête ce l’ignoble veran-tan-plan sur Rire & chanson.
 Le 16 septembre, 259e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Profession gendarme met à notre disposition un document important élaboré par Me Krikorian : « Action pour une réforme urgente de la juridiction ordinale des médecins ». Les Goguettes nous proposent un nouvel opus : « La Ruinance ». Une vidéo de Kairos datée février 2022 nous éclaire sur « La famille Von der Leyen aux manettes de l’UE ». Bonnes nouvelles aux États-Unis, on parle de plus en plus de la destitution du gaga ultra-corrompu Biden. Bien fait pour la gueule du camp du bien qui nous avait fait passer Trump pour un incapable. Je n’avais pas repris la traduction française d’un article de RollingStone : « Trump se vante d’avoir des « renseignements » sur la vie sexuelle de Macron ».

Ça fonctionne comme ça pour les moutons.
© anonyme


 Le 17 septembre, 260e jour de recoronaquista. Premier jour de ma cure annuelle de raisins. On part de haut : 94 kg ! En fait, cette année j’ai fait précéder la cure de disons 3 jours de pré-diète avec diminution drastique de la quantité de protéines animales. Piscine, 52 longueurs. Les horaires affichés dans la piscine et sur le site de la mairie ne sont pas ceux pratiqués, et d’ailleurs ils pratiquent toujours des horaires covidistes avec une fermeture en milieu de journée dont l’heure précise semble impossible à déterminer, alors qu’avant la plandémie, l’ouverture était continue. Pour quelle raison « sanitaire » faut-il fermer une heure en milieu de journée ? Annie Dingo sucera jusqu’à l’os la sucette covidiste, tout comme ses amis Macrotte & Pécheresse. Nicole Delépine publie un article intitulé « Pourquoi le gouvernement pousse-t-il à l’euthanasie ? ». Nouvelle manifestation des Patriotes ; il y avait du monde sur un parcours inédit et très long, Palais-Royal-Place Falguière. Je le suis détruit les pieds avec les chaussures de Chibritte ! J’ai discuté avec Mike Borowski en marge de la manif. Il va interviewer Natacha Rey mardi prochain ; elle sera physiquement présente avec lui (et je crois qu’on verra son visage). Il m’a dit qu’en réalité Éric Verhaegue aurait été mis en garde à vue suite à une altercation avec des contrôleurs de trains, et qu’il ferait passer ceci comme étant lié à son article en jouant sur l’ambiguïté… Il ne m’a pas dit que c’était une confidence donc il en a peut-être déjà parlé et risque d’en parler mardi. Quel panier de crabes, même chez nos amis complotistes !


 Le 18 septembre, 261e jour de recoronaquista. 2e jour de ma diète de raisins. Sans doute à cause de ma pré-diète, je n’ai eu qu’un tout petit peu de mal de tête cette fois. Piscine, walou longueurs : à cause de la gueulante que j’ai poussée hier, les agents (3 ou 4 constamment en train de bavarder), qui accusaient hier la mairie, appliquent aujourd’hui les horaires affichés, et je me retrouve le bec dans l’eau ! Même pour un truc aussi anodin, je me retrouve le seul à juste ouvrir ma gueule pour dire qu’il y a un truc qui ne colle pas… Bref, je retente un jogging (164e et 101e de reconfinement), vers le canal Saint-Denis, 40 minutes ; ça passe. François Asselineau donne une nouvelle excellente entrevue fleuve à France-Soir : « Notre pays est en train d’être détruit ». En ce qui concerne le numéro d’Historia évoqué par F. Asselineau, voici la référence et la réponse d’Historia sur leur site. Voici le numéro 13 des Nouvelles de la Vérité brutale d’Amélie Paul, paru le 19 août (ci-dessus). Je consacre ce qu’il me reste de l’après-midi aux Journées du patrimoine. Hôtel de Beauvais, qu’édifia la dépuceleuse de Louis XIV, Cateau la Borgnesse, baronne de Beauvais. Elle dépucela le roi à la demande de sa mère, vers les 15 ans. Puis elle toucha son fric et laissa tranquille ce choupinet-là, contrairement à Chibritte qui dépucela un petit merdeux dont elle était amie avec la mère, mais ne le laissa pas vivre sa vie. Voulait-elle plus de fric… Hôtel des archevêques de Sens, avec la bibliothèque Forney qui propose une superbe exposition sur le thème du bois et du travail du bois. Je tente Saint-Nicolas du Chardonnet, qui est censé être ouvert jusqu’à 20h30 ; mais il y a une messe (en français) et l’on ne peut pas visiter, donc je reviendrai, histoire de voir de mes yeux ces horribles catholiques.

Jean-Michel. Figurine Pop !
© anonyme


 Le 19 septembre, 262e jour de recoronaquista. 3e jour de diète de raisins. Piscine, 60 longueurs. Amandine Roy exhume un numéro d’Envoyé spécial sur l’affaire Benalla (20 juin 2019) où un témoin évoque le contenu du coffre de l’Élysée mystérieusement déménagé (cf. vers 13’20). Longue & flippante entrevue de Charles Sannat par Mike Borowski sur Géopolitique Profonde. Une parodie de figurine à l’effigie de Jean-Michel circule (ci-dessus) ; elle est inspirée des figurines Pop Funko. Article de France-Soir : « Covid-19 : pour Joe Biden, "la pandémie est terminée" ».
 Le 20 septembre, 263e jour de recoronaquista. 4e jour de diète de raisins. Piscine, 60 longueurs, en 30 minutes, je suis en super forme ! Interview un peu foutraque de Natacha Rey par Mike Borowski ; durée 1h37. Mike Borowsi semble ignorer totalement le fond du dossier et l’apport de Xavier Poussard et de Pressibus, que Natacha Rey mentionne à plusieurs reprises dans un amalgame fort regrettable entre Pressibus et ceux qui répandent (encore ?) les hypothèses que Pressibus a abandonnées depuis des mois, et ceci très clairement. Elle se permet de citer le nom de ce monsieur qui est photographié sur la fameuse gay pride de 1977, qui avait été pris à tort dans un premier temps pour Jean-Brichèle. Quand Xavier Poussard – et lui seul – a réussi à l’identifier, j’ai bataillé personnellement pour que son nom ne soit pas cité dans nos dossiers, eh bien voilà qu’elle le nomme, et pourquoi donc ? Cette hypothèse est avérée fausse, si je puis me permettre, depuis des mois et des mois ! Pourquoi relancer cela et encore enquiquiner cet homme ? Bref, on réussit à apprendre que le livre qu’elle prépare serait prêt au printemps ; pour le reste, rien de bien neuf, mais c’est quand même important pour rappeler que le dossier est bien là, avec 500 % de preuves ; mais lisez Pressibus ou Faits & Documents… Le sympathique Dr Alwest propose une brève vidéo pour promouvoir son spectacle, avec une fausse interview du Pr Raoult, lequel répond aux journaputes de BFMTV en se lâchant un peu, le 6 septembre (je l’avais raté). La technique de manipulation pratiquée par BFMerdeTV consiste à diffuser des images covidistes pendant le quart d’heure que dure l’émission, en reléguant le Pr Raoult sur un tiers de l’écran à gauche, histoire de continuer à hypnotiser les mougeons. Je tombe sur une vidéo bidon d’un abruti à tronche d’influenceur nommé Vincent Lapierre, qui prétend prouver que l’affaire JMT aurait été « débunkée » par les Roux & Combaluzier de l’investigation, j’ai nommé Moadab & Blanrue. Cette vidéo de janvier 2022 est à pisser de rire 9 mois après. Au fait, avez-vous entendu parler de la mort étrange d’un des enfants de Laurent Fabius, l’ultra corrompu qui dirige le Conseil constitutionnel ?
 Le 21 septembre, 264e jour de recoronaquista. 5e jour de diète de raisins. Sur la même chaîne que l’entrevue de Natacha Rey, une émission fleuve de près de 3 h avec Pierre Hillard nous apprend tout sur la royale famille d’Angleterre. Si vous ne disposez pas de trois heures, une vidéo de 20 minutes doublée en français résume les accusations de pédophilie concernant la famille royale d’Angleterre : « Le terrier du lapin blanc royal ». Si c’est vrai, c’est à vomir. Ce qui m’étonne, c’est que la même vidéo a été postée une dizaine de fois sur Odysee. Pourquoi ? Francis Lalanne, toujours surprenant, nous livre une diatribe en vers adressée à Macron l’usurpateur : « Ne livrez plus des armes en Ukraine ». Il avait commencé la veille par « Vous n’êtes pas monsieur président des Francais ». Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu Martine Wonner. La voilà faisant le bilan de son mandat de députée. Elle livre un secret : pourquoi Raoult a quitté le « conseil scientifique » : Macron a débarqué dans le seul conseil scientifique auquel Raoult ait participé, accompagné du président de Gilead Science France, lequel a posé une montagne de boîtes de Remdesivir sur la table en disant : « Le traitement du Covid ce sera ça ». Raoult a dit « Sans moi », et a claqué la porte (15’). Elle fait aussi une allusion discrète à Chibritte (10’), isolée dans cette brève vidéo que vous pouvez faire circuler. À rapprocher de sa déclaration en janvier 2022 : « Il ne sera pas le candidat à la présidentielle 2022. Je ne peux pas tout dire ». Que ne peut-elle pas dire ?
Nouveau point statistique sur les chiffres du 20 septembre. Le point de comparaison est le mardi 13 septembre. France : hier nous avons eu 51 816 tests positifs (au lieu de 41 850 mardi dernier), avec un taux en hausse de 20 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse encore, à 12 896/ 704 au lieu de 13 065/ 727. L’open bar continue hardi petit : 10 000 tests positifs en plus, et toujours moins de gens à l’hôpital. Conclusion ? Réseau Sentinelles : sur la semaine 37, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale augmente légèrement à 25 cas pour 100 000 habitants contre 23 cas en semaine 36 (taux consolidé au lieu de 22). La 8e vague est un peu molle ! En Italie la baisse continue (3495 / 150 au lieu de 3868 / 163).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 20 septembre à 21 h) : 612 760 417 tests positifs et 6 528 977 morts (au lieu de 609 341 004 tests positifs / 6 516 759 morts). Progression comparée sur les 102 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 419 413 tests positifs et 12 218 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,36 % contre 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 31 semaines précédentes) au lieu de 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Donc la baisse continue à un rythme moins fort ; la France semble le pays qui à lui seul maintient le nombre mondial de tests positifs à un taux élevé, tout cela pour continuer à engraisser les labos.

Gilets jaunes, par Adolf.
© Adolf


 Le 22 septembre, 265e jour de recoronaquista. 6e jour de diète de raisins. Piscine, 60 longueurs. Entrevue de Denis Agret, médecin résistant condamné à 6 mois de prison avec sursis et 3 ans d’interdiction d’exercer, par Éric Verhaegue. Gérard Fauré donne un entretien pour Livre Noir sur « assassinats politiques, cocaïne et mafia ». Le Liechtenstein a perdu un référendum, mais de peu, sur le prolongation du covidisme : seuls 52,7 % de la population ont un cerveau ! Entrevue de Francis Lalanne avec Chloé Frammery et Oliv Oliv à propos du passage devant le Conseil de l’Ordre du Pr Perronne (il était présent au procès). Voici une vidéo d’Emmanuel Macron dans le rôle de sa vie : un épouvantail. Du détournement de mineur considéré comme un des beaux arts.
 Le 23 septembre, 266e jour de recoronaquista. 7e jour de diète de raisins. Piscine, 60 longueurs. Hier, je suis allé voir Franjo, l’un des humoristes découverts grâce au covidisme. Il semble s’être fait un public, de façon inattendue, sur ces sketches couillus. En première partie un autre comique aussi chanteur, Alex Fredo, à retrouver dans mon article sur les chanteurs anticovidistes. Il est dommage que ni l’un ni l’autre n’aient pris le covid comme thème pendant ce spectacle. Cela doit être osé devant un public mêlé, mais on en est à un tel point que le rire aiderait sans doute les nouveaux piquouzo-sceptiques à assumer leurs erreurs. Bulletin n°100 de Xavier Moreau sur Stratpol, pour suivre l’avancée russe en Ukraine. En gros, la « contre-offensive » ukrainienne semble avoir été un piège russe pour inciter Zelensky à envoyer les jeunes soldats ukrainiens se faire dégommer sur terrain découvert.
 Le 24 septembre, 267e jour de recoronaquista. 8e jour de diète de raisins. Piscine, 60 longueurs. Je reproduis ici un rapprochement fait par Silvano Trotta : « Je ne peux pas vous laisser dire ça ! » Gros clash entre Jean-Frédéric Poisson et un journaliste de CNews » ; Loïc Signor, ex-CNews, devient porte-parole de Renaissance. Vous avez dit « journapute » ? Ajoutons la cerise sur ce gâteau : « 29 % des Français font confiance aux médias ». Je découvre un site incroyable qui recense les victimes des vaxins. Quant au site tourdumondiste.com, il recense actuellement plus de 15 pays par semaine annonçant la levée de restrictions covidistes. Évidemment les pires au monde restent la Chine et le Canada. Article de France Soir sur la manifestation à Toulon contre la réforme de la police judiciaire, avec discours de Christophe Olivieri, brigadier de la Brigade criminelle de Toulon et délégué du syndicat CGT, dont j’extrais ceci : « Est ce que l’on veut moins d’enquêtes longues sur la délinquance en cols blancs pour la laisser tranquillement prospérer ? Souhaitez-vous laisser s’enrichir les importateurs de drogue et têtes de réseaux qui alimentent nos quartiers, en nous détournant vers le petit revendeur en bas de l’immeuble ? »
 Le 25 septembre, 268e jour de recoronaquista. 9e jour de diète de raisins. Jogging (165e et 102e de reconfinement), vers le canal de l’Ourcq ; j’ai tenté de revenir à la durée habituelle de 60 minutes, et ça a passé comme une lettre à la poste. Un grand moment ce matin : comme je cherchais à resserrer ma ceinture, je me rends compte qu’il n’y a plus de trou au-delà ! Un petit moment pour l’Humanité, un grand moment pour le bonhomme ! « Les autorités françaises, profondément anti-françaises pour avoir renié les valeurs morales universelles et trahi le lourd héritage humaniste des philosophes des Lumières, se sont transformées en une junte au service de l’obscurantisme » : voici la déclaration réitérée à 3 reprises par le Premier ministre par intérim du Mali, Abdoulaye Maïga à la tribune de l’Onu hier. Ça vaut son pesant de cacahuètes. Eh oui, encore un pays que les psychopathes qui ont pris le pouvoir dans notre pays ont fait basculer du côté de la Russie… Il a tenu à préciser qu’il n’en voulait pas à la France mais aux dirigeants corrompus, ce qui n’empêche pas les médias du pouvoir de titrer qu’il attaque la France, bien entendu. Le Dr Gérard Delépine fait le point sur l’épidémie terminée et sur les vaxins désormais à jeter à la poubelle, malgré la facture démentielle imposée par les coronazis du monde entier notamment le führer Ursula Von der Leyen. Une vidéo de 7 minutes traduit une émission d’une chaîne « complotiste » non identifiée qui fait le point sur une annonce faite depuis un moment mais qui devient de plus en plus plausible : « Les assureurs vont poursuivre les fabricants de médicaments en raison de l’augmentation des décès ». La peur va-t-elle changer de camp ? Entrevue d’une entrepreneuse en masques installée en France, Sabine Bauvaux, qui s’est vue interdire de production locale par le coronazi de l’Élysée qui pourtant avait prétendu le contraire. J’avais raté une vidéo cinglante de François Asselineau sur l’épreuve d’histoire-géo du brevet 2022, qui constitue selon lui une propagande soviétique d’une clique aux abois. Il est temps de se remettre à enseigner l’histoire et la géographie de la France ! J’avais aussi raté la conférence du même Asselineau sur « Le plan américain pour démanteler la Russie ». Cela dure 1h42, mais ça vaut le coup, c’est un cours de géopolitique appliquée.
 Le 26 septembre, 269e jour de recoronaquista. 10e et dernier jour de diète de raisins. Piscine, 60 longueurs. 2e émission de France-Soir avec Sabine Bauvaux qui analyse l’attitude de la Macronie sur la relocalisation promise de l’industrie des masques. L’Italie désobéit à l’oligarchie mondiale et envoie Giorgia Meloni au gouvernement, à la tête d’une coalition de droite. Elle sera évidemment entravée par Ursula et la clique mondialiste, mais ça ne pourra pas être pire que le coronazi Draghi. Je reprends une vidéo de 2 minutes datant de 2019 qui connaît un succès aussi fulgurant que tardif.
 Le 27 septembre, 270e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Fini le raisin ! Je ne suis descendu qu’à 87 kg (départ 94), mais l’assainissement du corps est patent. Il y a quinze ans je crois, je redescendais à 78 en partant de 82. Grâce à ce journal, je retrouve le score de 83 kg le 4 octobre 2020. Ô tempora, Ô mores ! Il paraît que les os s’alourdissent avec l’âge, et la pratique du sport fait du muscle qui pèse… Enfin, avec les abrutis qui nous gouvernent, il faut songer soi seul à sa santé.
 Le 28 septembre, 271e jour de recoronaquista. Les référendums dans les 3 régions ukrainiennes revendiquées par la Russie ont donné un net résultat en faveur de l’annexion, et les habituels pantins s’agitent toujours, réclamant des « sanctions » sans doute plus efficaces que celles qu’ils ont prises jusque-là et qui font bien rigoler les Russes ! Les Ricains ont procédé au sabotage du pipeline Nord Stream II, et les médias fascistes tentent de nous faire avaler que ce seraient les Russes qui auraient saboté leur propre pipeline ! Ma prévision est que les nouveaux pays non-alignés vont finir par quitter l’ONU de New York au profit de l’équivalent de Shanghai. Excellente vidéo de 7 minutes de l’avocat Reiner Fuellmich, qui résume très bien la situation pour les nouveaux complotistes, dans un anglais parfait et très compréhensible, sous-titré en français. Dr Alwest a publié en juillet 2022 une excellente vidéo de 7’ intitulée « La guerre en Ukraine expliquée à un extraterrestre ! », et vient d’en publier une nouvelle autre consacrée à « Un hiver sans chauffage ».
Nouveau point statistique sur les chiffres du 27 septembre. Le point de comparaison est le mardi 20 septembre. France : hier nous avons eu 73 639 tests positifs (au lieu de 51 816 mardi dernier), avec un taux en hausse de 20,9 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations remonte, à 13 768/ 761 au lieu de 13 065/ 727. L’open bar monte toujours en flèche : 20 000 tests positifs en plus, et plus de gens à l’hôpital, simplement parce qu’ils ont un test positif. Conclusion ? Réseau Sentinelles : sur la semaine 38, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale augmente à 31 cas pour 100 000 habitants contre 28 cas en semaine 37 (taux consolidé au lieu de 25). La 8e vague est un peu molle ! Quand on compare l’augmentation délirante du nombre de tests positifs avec la faible augmentation du nombre de « cas », on a tout compris. En Italie légère hausse du nombre d’hospitalisés, mais baisse des soins intensifs (3653 / 128 au lieu de 3495 / 150).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 27 septembre à 19 h) : 615 805 309 tests positifs et 6 538 925 morts (au lieu de 612 760 417 tests positifs / 6 528 977 morts). Progression comparée sur les 103 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 044 892 tests positifs et 9948 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,33 % contre 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 31 semaines précédentes) au lieu de 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le rythme de baisse forte et régulière reprend ; la France est confirmée comme le pays unique au monde qui à un nombre de tests positifs en forte hausse, tout cela pour continuer à engraisser les labos, sans strictement aucun intérêt de santé publique, sauf que les crétins criminels du gouvernement et leurs complices corrompus des médias et de la médecine vont pouvoir continuer à réciter leurs mantras.

Les Singes de la sagesse selon La Rose Blanche.
© t.me/laroseblanchefr


 Le 29 septembre, 272e jour de recoronaquista. Piscine, 50 longueurs. Création de La Rose Blanche (ci-dessus) sur une idée de votre serviteur. Je tombe sur une émission d’octobre 2021, de François Belliot à propos de son livre sur Rudy Reichstadt.
 Le 30 septembre, 273e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Article révélateur sur RTL des pratiques de la presse fasciste, pratiquant l’amalgame. Là vous avez un cas d’école concernant « en même temps » comme on dit désormais dans la secte coronazie, Raoult et Di Vizio.

 Le 1er octobre, 274e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Frédéric Asselineau est déchaîné pour son dernier discours d’une heure sur l’Ukraine. Je ne l’ai jamais entendu si énervé. Les députés français vont-ils enfin se réveiller de la léthargie où l’emmerdeur les a plongés en les mettant en vacances jusqu’au 3 octobre ? Bulletin 101 de Xavier Moreau sur la situation sur le front (qui a peu évolué) et sur Nord Stream 2. Le quadruple vacciné Albert Bourla, de nouveau positif au Covid-19, d’après Le Courrier des stratèges. On se demande si ce n’est pas une stratégie marketing visant les plus abrutis parmi le troupeau des mougeons, parce que personne ne les oblige premièrement à se faire injecter leur propre poison, deuxièmement à déclarer tous les épiphénomènes de leur toxicomanie. Le même site propose une explication de la russophobie inattendue de Giorgia Meloni, sous le concept de « fascisme gris ».
 Le 2 octobre, 275e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Témoignage du Dr Frédéric Augier, chef de soins palliatifs à l’Hôpital Lons le Saunier sur sa suspension pour avoir refusé de se faire injecter le poison coronazi. Un bon résumé de la question, avec humour. Il a dû démissionner de l’hôpital pour s’engager comme magasinier cariste dans une usine ! Mais il se déclare bien plus heureux que s’il n’avait pas fait ce choix. Il révèle qu’on lui a dit que s’il n’avait pas ouvert sa gueule, on ne l’aurait pas suspendu. Un article sur le Canada : « Dans l’ombre, la firme McKinsey était au cœur de la gestion de la pandémie au Québec ». On n’y apprend rien, sauf que les mêmes plumitifs qui nous traitaient de tous les noms quand on dénonçait ça tentent de nous faire croire que maintenant, ils font leur boulot ! Vendredi, TF1 a publié un article qui décoiffe : « la vaccination peut provoquer une perturbation du cycle menstruel, confirme une étude ». Ah bon ! Nous les complotistes avons couvert les murs de France d’auto-collants « Où est mon cycle », et ces journaputes osent écrire « confirme une étude » ? « Confirme » par rapport à quoi ? Décidément ils s’imaginent qu’on n’a pas de mémoire !
 Le 3 octobre, 276e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Alors malgré des sondages qui, il y a encore 3 jours, le donnaient dans les choux à 36 %, l’ignoble « d’extrême drouâteuh » Bolsonaro sera bien au second tour avec près de 44 %. Bizarrement, au début du dépouillement, Bolsonaro était en tête, et plus la soirée avançait, plus il était déclassé… En France, Dupond-Maserati est renvoyé devant les juges pour ses conflits d’intérêts. Une info réjouissante est que la cruche khmer-vert Sandrine Rousseau s’est fait jeter comme une merde de la manif pour les femmes iraniennes qui a eu lieu hier à Paris. Il se trouve que sur cette question précise du voile je suis plutôt d’accord avec elle, mais je me réjouis qu’elle se soit fait vider car c’est une saloperie nuisible qu’il faut éradiquer. Le Pr Delépine publie un article de lanceur d’alerte intitulé « Le piège de l’« espace santé » de l’Assurance-maladie », et nous conseille de nous opposer à l’ouverture de ce prétendu service.
 Le 4 octobre, 277e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Après Dupond-Maserati, c’est au tour d’Alexis Kohler, le petit copain de Choupinet d’être mis en examen pour prise illégale d’intérêts. Mais la mafia macronescu s’en bat les couilles de Jean-Michel Trogneux. Entrevue avec Sébastien Recchia sur le Média en 4-4-2. Belle initiative pour faire connaître les Résistants de l’anticovidisme.
 Le 5 octobre, 278e jour de recoronaquista. Deux nouvelles se télescopent aujourd’hui : nouvelle campagne de piquouzes, et menace de remettre la muselière aux mougeons. Ils ont des millions de toxins prêts à foutre à la poubelle, et « en même temps » que ces psychopathes annoncent encore et encore la même chose (piquouzer encore et encore les mougeons), ils annoncent des crétineries de cet acabit. Tout cela facturé 49999,99 € par Mc Quinesait… Mais ceux qui vont les croire maintenant ce sont vraiment des raclures de bidet de la pensée. Enfin cela constitue une part de la population, qu’y faire ?
Nouveau point statistique sur les chiffres du 4 octobre. Le point de comparaison est le mardi 27 septembre. France : hier nous avons eu 89 185 tests positifs (au lieu de 73 639 mardi dernier), avec un taux en hausse de 24,5 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations remonte, à 15 535/ 848 au lieu de 13 768/ 761. L’open bar monte toujours en flèche : 15 500 tests positifs en plus (au lieu de 20 000 la semaine dernière), et plus de gens à l’hôpital, simplement parce qu’ils ont un test positif. Conclusion ? Réseau Sentinelles : sur la semaine 39, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale augmente à 53 cas pour 100 000 habitants contre 32 cas en semaine 38 (taux consolidé au lieu de 31). Il semble y avoir un décalage avec le chiffre délirant des tests positifs, puisque cette semaine l’augmentation en est moindre, alors que celle des cas vus et soignés par les médecins est bien plus grande. En Italie forte hausse du nombre d’hospitalisés, légère hausse des soins intensifs (4814 / 155 au lieu de 3653 / 128).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 4 octobre à 18h30) : 618 823 766 tests positifs et 6 549 233 morts (au lieu de 615 805 309 tests positifs / 6 538 925 morts). Progression comparée sur les 104 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 018 457 tests positifs et 10 308 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,34 % contre 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24 %, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 31 semaines précédentes) au lieu de 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Stagnation après fortes baisses ; la France est confirmée comme le pays unique au monde qui à un nombre de tests positifs en forte hausse, tout cela pour continuer à engraisser les labos, sans strictement aucun intérêt de santé publique, sauf que les crétins criminels du gouvernement et leurs complices corrompus des médias et de la médecine continuent encore et encore à réciter leurs mantras…
 Le 6 octobre, 279e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Article de Front Syndical de Classe sur « MYROTVORETS », le site terroriste créé à Kiev (et dont un autre article nous apprend qu’il est hébergé en Virginie, siège de la CIA). Émission du 20 septembre d’Idriss Aberkane avec l’actrice Béatrice Rosen : « L’ère du TOUT-INFLUENCEUR ». C’est amusant : depuis le début de la Résistance, Réinfocovid Île-de-France est coordonné de main de maître par Martin L., qui est acteur dans la vie, et un jeune acteur qui montait et a totalement sacrifié sa carrière. J’ai participé à d’innombrables actions avec lui depuis février 2021, mais c’est une actrice certes sympathique qu’invite Aberkane, juste parce qu’elle a ouvert sa gueule comme tant d’autres citoyens. C’est vrai que c’est si rare dans ce métier de collabos, mais bon, je reste persuadé qu’il y a des stars de l’anticovidisme, et des gueux de l’anticovidisme, et qu’Aberkane marche à fond dans ce star-system.
 Le 7 octobre, 280e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Un brave gay relativement jeune, voulant m’insulter, m’a lancé un truc comme « le covid n’est pas passé par toi ». C’est tellement pitoyable que je n’ai pas compris au début. Avec plus de répartie, j’aurais répliqué quelque chose comme « le sida n’aurait pas voulu de toi », mais je crains que ce genre de crétin n’aie pas les capacités de comprendre la différence entre une maladie et un artefact de contrôle social.
 Le 8 octobre, 281e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je pars à la campagne pour trois jours. Le pont de Crimée a été la cible d’un attentat semble-t-il (et non d’un « missile » comme Silvano Trotta l’a prétendu ce matin, lui qui se refuse à évoquer l’affaire Chibritte parce qu’il prétend ne pas savoir de quoi il retourne), ce qui risque d’entraîner une rétorsion russe, car c’est une atteinte personnelle contre le « bébé » de Poutine au lendemain de son anniversaire ; un pont qui a une importance géopolitique car il était conçu pour limiter le trafic maritime dans la région, désormais territoires annexés, ce qui fait que Zélenski peut faire détruire ce pont qui ne touche plus l’économie de l’Ukraine. Sachant que l’armée ukrainienne ne dispose plus d’aviation, vous imaginez les chances que Poutine pratique la loi du Talion sur les ponts ukrainiens… La presse macroniste étale les « avancées » des ukrainiens, sans équilibrer l’information en révélant la boucherie qui va avec, les centaines de jeunes ukrainiens tombés, sacrifiés par ce fou de Zelenski, pour reprendre une ville que l’armée russe reprendra sans doute très vite, mais sans pertes équivalentes. 1000 soldats tombés, cela fait 1000 familles endeuillées, qui en général finissent par comprendre que ces morts sont morts pour rien. Et quand il y aura besoin de couper du bois et de reconstruire des ponts, ces bras manqueront. Le Zapping de Yoyo de la semaine souligne le copié-collé des coronazis entre Covidisme et Climatisme, en oubliant qu’il s’agit sans doute encore d’un dossier McQuinesait à 1 million d’euros.
 Le 9 octobre, 282e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Publication d’une Lettre ouverte à madame Ménard, députée de la Nation, par le Gal 2S Henri Roure. Il serait bon d’envoyer cette lettre à tous nos députés, qui sont tellement silencieux en ce moment ; ah non, pardon : ils se préoccupent du sexe des merguez ! Profession gendarme nous renvoie sur le site de l’Irsan (Laurent Toubiana) qui donne désormais des analyses et graphiques sur l’évolution du covid. Leur analyse hebdomadaire datée du 9 octobre est en retard par rapport à mon analyse hebdomadaire réalisée tous les mercredis, donc mercredi 5 octobre. Le réseau Sentinelles indiquait ce jour-là 53 cas de covid pour 100 000 habitants et non pas 32… En plus contrairement à votre serviteur, ils ne précisent pas sur les données de quelle semaine ils se basent. Décidément, les gens très pointus sont parfois un peu légers. Jean Lassalle en entrevue pour NTD (média d’origine chinoise semble-t-il), où il confirme qu’il a failli mourir à cause des injections, et ajoute que macron et sa clique ne se sont pas fait injecter. L’entrevue sera sans doute supprimée de la chaîne coronazie du criminel en chef Bill Gates.
 Le 10 octobre, 283e jour de recoronaquista. Jogging (166e et 103e de reconfinement), à Sens, tout en remplissant mes poches de noix (autant que les Ukrainiens n’auront pas !) Nicolas Dupont-Aignan a donné une nouvelle entrevue de plus d’une heure à France-Soir où il en appelle à l’union sacrée des patriotes de gauche et de droite contre la macronie avant que cette mafia ne liquide la France. Article de Gérard Maudrux : « La vaccination réduit les formes graves : mythe ou réalité ? ». Il se donne toujours bien du mal pour démêler les mensonges des autorités pseudo-sanitaires. Je parlais hier de loi du Talion. Poutine semble avoir été très mesuré pour l’instant dans sa réplique et avoir respecté le Talion, justement. Nos tarés de va-t-en guerre vont-ils comprendre avant qu’il ne soit trop tard ? De retour à Paris, immense file d’attente sur le périphérique, pour la station service de la porte d’Aubervilliers. Les mêmes qu’en Ukraine, et nous n’avons pas encore été bombardés…
 Le 11 octobre, 284e jour de recoronaquista. Piscine, 54 longueurs. Sur France-Soir, Corinne Lalo nous prévient à propos de son livre récent : « Le désordre hormonal est en ce moment le plus grand problème sur la planète ». Le Courrier des Stratèges propose un article sur un fait sans doute négligeable, mais pas tant car j’ai pu moi-même le vérifier de loin, étant utilisateur très occasionnel : « Sites de rencontre, nouveaux espaces où l’on banalise le passe vaccinal ». Le titre induit un peu en erreur, mais il révèle que l’on pratique le « sérotriage » selon le néologisme inventé par les LBGT machin truc, qui stigmatisaient naguère le fait d’oser demander si l’on est séropositif ou non à un virus mortel (le VIH), et qui maintenant trouvent scandaleux de ne pas afficher sa séropositivité à un virus bénin… Ô tempora, ô mores…
 Le 12 octobre, 285e jour de recoronaquista. Les travaux de reconstruction du Pont de Crimée semblent avoir commencé : une grue sur barge est arrivée à destination (à confirmer car les médias fascistes ont besoin d’un délai pour transformer cela en mauvaise nouvelle). France-Soir poursuit sa croisade pour faire juger les criminels qui ont disqualifié le traitement par l’Ivermectine. Et l’on retrouve Dominique Costagliola, dont tout le monde semble avoir oublié qu’elle a été foutue par Annie Dingo à la tête de la Stasi covidiste de Paris. C’est dire le pouvoir de nuisance égal à celui de la miss Lacombe. Mais si on touche à l’une est-ce que ça ferait bouger l’autre ? Je donne seulement aujourd’hui le lien vers la nouvelle vidéo interminable de Natacha Rey interviewée par Mike Borowski, disponible sur Facebook. J’attendais qu’elle soit reprise sur Youtube ou autres, mais macache. Comme d’habitude c’est très long, mais surtout dans la deuxième heure, c’est plus intéressant que d’habitude, plus cohérent, moins foutraque.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 11 octobre. Le point de comparaison est le mardi 4 octobre. France : hier nous avons eu 94 753 tests positifs (au lieu de 89 185 mardi dernier), avec un taux en hausse de 27,5 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations remonte, à 17 907/ 944 au lieu de 15 535/ 848. L’open bar est toujours ouvert, mais cela continue de se tasser. Réseau Sentinelles : sur la semaine 40, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale stagne à 52 cas pour 100 000 habitants contre 49 cas en semaine 39 (taux consolidé au lieu de 53). En Italie forte hausse du nombre d’hospitalisés & soins intensifs (6259 / 224 au lieu de 4814 / 155).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 11 octobre à 18h00) : 622 154 213 tests positifs et 6 559 247 morts (au lieu de 618 823 766 tests positifs / 6 549 233 morts). Progression comparée sur les 105 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 330 447 tests positifs et 10 014 morts (cela nous donne une mortalité en baisse, de 0,30 % contre 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 31 semaines précédentes) au lieu de 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Stagnation des morts et hausse du nombre de tests positifs sans doute imputable à un ou deux pays au monde seulement, dont la France, où les coronazis continuent à sévir sans qu’aucune autorité ne semble capable de les stopper.

Affiches de propagande vaxinale, Macronistan, 2021-2022.
© Silvano Trotta


 Le 13 octobre, 286e jour de recoronaquista. Piscine : 60 longueurs. Alors nos journaputes sont gênés aux entournures par l’aveu d’une représentante de commerce de la société criminelle Pfizer, qui a reconnu devant l’eurodéputé Rob Roos que « Pfizer n’a pas étudié l’efficacité de son vaccin à empêcher la transmission de la COVID-19 ». Ils tentent de nous expliquer qu’il le savait déjà. Ah bon ! Donc ils le savaient et ils ont laissé faire les mesures liberticides coronazies basées sur le mensonge que le vaxin empêchait la transmission ? Excellente vidéo ironique de Pierre Cassen qui pourfend le monstre Poutine qui a cruellement assassiné 11 innocents avec ses 200 missiles balancés sur l’Ukraine lundi dernier en représailles de l’attentat du camp du bien contre le pont de Crimée.

Le journaliste Jean-Michel Jacquemin-Raffestin fait la pub de son livre sur France Soir. Ne leur pardonnez pas ! Ils savent très bien ce qu’ils font (éd. Nouvelle Terre). Il n’y va pas par quatre chemins. Ma boule de cristal me dit que ce monsieur va attraper un cancer du bras droit foudroyant, ou alors une embolie de traverser la rue sans voir un bolide qui vous fonce dessus.
 Le 14 octobre, 287e jour de recoronaquista. Point de piscine aujourd’hui pour cause d’agapes. On ne peut être au four et au moulin. J’ai publié un article en soutien à Rivarol, dont l’existence est menacée par la tyrannie wokisto-macronienne. L’Exfesses nous dégote encore une information ekceuklusiveu sur un énième procès contre le Pr Raoult, pour un simple lapsus qu’il reconnaît. L’avocat du « plaignant » qui fait partie des harceleurs patentés de Raoult est défendu par une avocate au nom prédestiné de « Ragot » ! Voici le dossier complet de VirusWar sur le faux passe sanitaire de macron, un dossier daté 5 avril 2022. Le clip de Zelensky pour demander du fric à la France est un véritable hymne à la sodomie (paroles de Gainsbourg : « Je vais, je vais et je viens / Entre tes reins », et images métaphoriques suggestives de pénétration et d’érection) autour de la photo de choupinet tenant la main de Zelensky au doigt dressé. Y aurait-il un message subliminal du genre « Je balance tout si tu n’envoies pas le fric » ? Tucker Carlson, l’immonde suppôt de Trump, je veux dire de Satan, présentateur vedette de Fox news, la télé de droite (horreur, malheur !), a réglé son compte à Zelensky. Un humoriste de Radio-Paris redécouvre l’humour critique. Les temps changeraient-ils ? Avec rires débiles enregistrés… Cela faisait deux ans et demie que je n’avais pas écouté la radio collabo.


 Le 15 octobre, 288e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je publie enfin l’article sur mon voyage en Islande. Voici (ci-dessus) la nième vidéo de Natacha Rey chez Mike Borowski, que j’ai mis du temps à écouter, mais qui est la plus intéressante de la série. L’aveu de Pfizer sur son toxin au Parlement européen continue à faire des vagues : « PfizerGate : vers le plus grand scandale de l’histoire de l’Humanité ». André Bercoff a interrogé Virginie Joron sur ce sujet, c’est à voir. Je tombe sur un article de Pierre Rimbert pour Le Monde diplomatique en mars 2022 : « Ne pas voir, ne rien dire », dont l’illustration qui n’apparaît pas sur l’article mais quand on le poste sur Telegram, est extraordinaire.

Les Singes de la sagesse selon Le Monde Diplomatique, mars 2022.
© Le Monde Diplomatique

Je tombe aussi sur l’entrevue incroyable de Roland Dumas, 96 ans à l’époque, 100 ans aujourd’hui, sur la question de l’extension de l’OTAN dans les années 1989-1991. André Bercoff l’a aussi interviewé (en audio) le 1er mars 2022, à 99 ans donc. J’ai défilé pour les soignants suspendus entre Denfert & Place d’Italie, où j’ai retrouvé de nombreux amis complotistes. Le Pr Raoult était monté de Marseille pour ouvrir le défilé, comme vous pouvez le constater. C’était bon enfant mais complètement foutraque comme toujours avec les jeunes femmes au demeurant charmantes qui organisent ces manifestations et n’ont toujours pas compris ce qu’il ne fallait pas faire (laisser aboyer des abrutis dans des mégaphones par exemple). Le député RN Alexandre Loubet a fessé les joues de Bruno Le Maire : « Aujourd’hui le lâche c’est vous ». Une vidéo de 10 minutes assortie d’un document très complet (lu pendant la vidéo) fait le point sur la nocivité du port du masque en recensant toutes les études disponibles.

Exclusif : le professeur Raoult mène la manif parisienne pour les suspendus, le 15 octobre 2022 !
© Lionel Labosse


 Le 16 octobre, 289e jour de recoronaquista. Piscine fermée pour « mouvement social », cela faisait longtemps ; je sacrifie l’une de mes 2 sessions de Vélib électrique de la journée pour filer dans l’autre piscine, mais je tombe sur l’Aquagym, avec un oberstroumpfmaîtrenageur qui hurle et trois lignes prises à moitié sur les 4, et bien sûr dans la 4e, des crétins qui barbotent et qu’à aucun moment les maîtres nageurs n’iraient voir pour leur suggérer de barboter dans le demi-bassin libre pour laisser les gens qui ont eu l’idée bizarre de vouloir nager, le faire. Frédéric Asselineau nous raconte comment un milliardaire ukrainien plume la France avec la complicité des criminels mafieux qui nous gouvernent. Joli cas clinique. Je raconte une anecdote significative arrivée à un ami. Son fils est en Première dans un lycée banlieue sud. La prof d’histoire arrive en cours un de ces jours et leur annonce que désormais iel souhaitait se faire appeler Monsieur. Pourquoi pas. Juste après, iel leur distribue un formulaire où iel leur demande de choisir un prénom de l’autre sexe par lequel ils (ou ielles ?) souhaitent qu’iel les (i)hèle ! Je suis allé au théâtre, dans un grand théâtre collabo, pour la première fois depuis longtemps. J’étais alléché par le thème de la pièce, mais j’ai été plutôt déçu par le traitement plein de moraline.


 Le 17 octobre, 290e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. On m’envoie une vidéo gauchiste intitulée « Peut-on encore s’unir contre Macron ? » d’un certain « Canard réfractaire ». Malgré le titre, ça commence par taper sur Zemmour… Aurai-je le courage de tout écouter ? Bonne émission de Bercoff avec François-Xavier Pietri, auteur de « Voiture électrique : Ils sont devenus fous ! ». Ce que je pensais se passe en Ukraine : Poutine applique la loi du Talion multipliée par 100 en envoyant une pluie de drones détruire tout en Ukaine. Combien de jours tiendront-ils avant d’implorer la paix ? France-Soir diffuse une vidéo et un article de l’AFP (ci-dessus) que je trouve subliminalement géniaux : le masque covidiste est une burka ; CQFD !
 Le 18 octobre, 291e jour de recoronaquista. Piscine fermée. Comme les transports parisiens fonctionnaient normalement ce matin, j’ai oublié et me suis cassé le nez sur la grille fermée. Mes étudiants de 2e année n’étaient que 6 sur 28 ce matin. Ben y a grève ! Le covidisme leur a donné le goût de ne rien faire au moindre prétexte. Émission de TVL avec Nikola Mirkovic : « Les États-Unis nous entraînent dans le piège de Thucydide » (14 octobre). Autre émission étasunienne sous-titrée de 7 minutes : « Conflit en Ukraine et globalistes » fait le point sur la mafia globaliste, Soros et ses marionnettes Biden père et fils, le trafic d’enfants en Ukraine et la fabrication du coronavirus.
 Le 19 octobre, 292e jour de recoronaquista. Nouvelle entrevue d’Anne-Laure Bonnel pour France-Soir, qui témoigne du terrain sur son expérience depuis 2015 dans le Donbass, où elle a risqué sa vie. Le Pr Perronne donne une conférence en direct au Parlement européen.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 18 octobre. Le point de comparaison est le mardi 11 octobre. France : hier nous avons eu 87 666 tests positifs (au lieu de 94 753 mardi dernier), avec un taux stable de 27,3 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations remonte, à 19 948/ 1069 au lieu de 17 907/ 944. L’open bar est toujours ouvert (11 jours de congés offerts pour 1 personne sur 4 testée), mais nous avons passé le pic, la prétendue « vague » est en reflux. Réseau Sentinelles : sur la semaine 41, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale entame sa décrue à 48 cas pour 100 000 habitants contre 50 cas en semaine 40 (taux consolidé au lieu de 52). En Italie hausse du nombre d’hospitalisés & soins intensifs, la courbe s’aplatit (6993 / 254 au lieu de 6259 / 224).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 19 octobre à 18h30) : 625 447 201 tests positifs et 6 569 777 morts (au lieu de 622 154 213 tests positifs / 6 559 247 morts). Progression comparée sur les 106 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 292 988 tests positifs et 10 530 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,32 % contre 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 32 semaines précédentes) au lieu de 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Stagnation depuis des semaines, sans doute imputable à la France et l’Italie seulement qui continuent à engloutir des fortunes dans les tests. C’est quand que Meloni prend vraiment le pouvoir ? Va-t-elle mettre fin à ce délire ?
 Le 20 octobre, 293e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. 104e bulletin de Xavier Moreau. Anecdotiquement (si on veut) j’ai signé une pétition contre la fermeture du Lycée Georges Brassens, un petit bahut parisien à horaires aménagés pour musiciens et sportifs. La première ministre Liz Truss a dégagé après 45 jours. Et une pute mondialiste de moins ! Meloni a baffé Berlusconi qui critiquait l’Otan en Ukraine. Cela douche un tantinet nos espoirs. Il semble dans l’état actuel des choses que pour parvenir au pouvoir il faille sucer la bite mondialiste, y compris quand on est classifié « extrême drouâteuh ». Mais attendons de voir qu’elle soit enfin nommée, car il est évident que sa voie est minée. En ce qui concerne la France et les « 49.3 » annoncés en rafale, voici ma position pour l’instant, en attendant une évolution positive : Ne nous emballons pas. Il est peut-être de bonne guerre d’attendre un mois ou deux, que nous soyons encore plus au fond du trou, pour que le troupeau de veaux covidifiés qui constitue une part importante de la population veautante commence à trouver un goût amer à l’herbe qu’on lui donne à brouter. Que les Républicains fessent d’abord les joues de Biden, par exemple, cela leur donnerait peut-être à réfléchir. Si l’on reveautait, ne serait-il pas rageant que l’ignoble raclure de l’Élysée ne perde qu’une poignée de députés ? ».


 Le 21 octobre, 294e jour de recoronaquista. Piscine « fermée » ce jour, sans aucune explication. On vraiment envie d’ajouter un panneau « Et allez vous faire foutre. Signé Annie Dingo ». Excellentissime sketch de Karine Dubernet qui étrille « Ursula Dandeleyette » (ci-dessus). Et aussi dans la même mouvance, La Bajon propose un sketch sur Julian Assange. Entre Dubernet, Franjo et La Bajon (que je ne connaissais pas), Rire & Chansons va accéder au grade de « radio complotiste, antivax, j’en passe et des meilleures » ! Relation par un canard local d’un fait divers édifiant si on le compare au détournement de mineur de Chibritte sur choupinet : « la CPE avait une relation sexuelle avec deux élèves de son lycée ». Bonne nouvelle : « Fabrice Fries, PDG et directeur de publication de l’AFP, mis en examen pour un article à charge contre le documentaire Hold-up ».
 Le 22 octobre, 295e jour de recoronaquista. Pas de piscine : Annie Dingo poursuit son exploit de laisser pourrir une grève des piscines depuis plusieurs années, y compris vacances et week-end. Qui dératisera pour virer ces nuisibles ? Donc jogging, 40 minutes pour ne pas user mes rotules, vers le canal St-Denis. En route pour la nième manif de Philippot, sous ce grand soleil. Peu de monde, début des vacances scolaires oblige, mais beau parcours et temps superbe. Chibritte connaît toujours autant de succès. Le scénario de notre 12e épisode de « Au pays de Jean-Briche » est bouclé ! Victoire complète pour le Pr Perronne devant la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins. Victoire au goût amer pour les suspendus, et pour le Dr Gayet par exemple, radié comme un voyou. Seul le statut d’universitaire semble avoir sauvé Perronne. Pour nous les patients, c’est une condamnation à ne pas être soigné sauf par des criminels disciples du Véreux.
 Le 23 octobre, 296e jour de recoronaquista. Piscine (exceptionnellement ouverte, merci Annie Dingo qui a passé sa nuit à négocier ferme) : 60 longueurs. Je tombe sur un article vieux de 6 mois sur l’inénarrable Aymeric Caron et son aimable fascisme. Visité l’exposition (gratuite) « Face aux épidémies » aux Archives nationales. À l’entrée de l’expo est installée une cabine où l’on est invité à enregistrer son témoignage sur la période covid. Je vous encourage à visiter cette belle expo et à laisser une archive ! En avant goût, une chanson satirique d’Aristide Bruant « V’la l’choléra qu’arrive ».
 Le 24 octobre, 297e jour de recoronaquista. Piscine : 54 longueurs. Longue journée de tournage ce lundi, après 10 jours d’écriture. On a eu du fil à retordre, et Marie-Line doit se taper un montage aussi facile que celui de Ben Hur ! Après 3 mois d’interruption, les épisodes 12, 12 bis et peut-être 12 ter paraîtront incessamment sous peu. Marine Le Pen annonce que le RN votera la motion de censure de la Nupes, comme elle le proclame dans un discours mémorable à l’Assemblée en mouchant Choupinet et sa Borne de recharge ou de rechange. Il serait temps ! Choupinet va avoir chaud au cul, pour une fois par une meuf ! Xavier Azalbert a été interviewé sur Ligne droite à propos de la mise en examen du PDG de l’AFP Fabrice Fries pour un article à charge contre le documentaire Hold Up.


 Le 25 octobre, 298e jour de recoronaquista. Piscine : 60 longueurs. La mienne étant « fermée pour grève », j’y étais suffisamment tôt pour changer mon fusil d’épaule. Festival de mauvaise foi sur le plateau de CNEWS le 24 octobre 2022 : Jérôme Béglé, superstar du covidisme se démène dans les filets de ses contradictions après avoir appris que le bouc émissaire Perronne était blanchi par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins… Le « stream » serait-il en train de tourner au vortex de déchets ? La séquence où cette petite pute covidisto-médiatique fait un geste de mafieux avec ses doigts sur ses lèvres rejoint la « méméthèque » (bibliothèque de « mèmes ») comme dit mon neveu qui en est un grand collectionneur par devant l’éternel. Un sondage révèle que les Finlandais rejettent massivement le projet satanique de faire adhérer leur pays à l’Otan. André Bercoff reçoit Stanislas Berton au sujet de Hunter Biden, le fils de Joe Biden, et de son ordinateur bourré de trucs sympathiques. Il évoque le rapport Marco Polo sur les « 459 crimes » contenus dans les dossiers de cet ordinateur, classés par catégorie (corruption, trafic d’influence, crimes sexuels avec toutes les sous-catégories possibles & imaginables dans le sordide absolu, drogues diverses et variées, etc.) On trouve un article sur cette bombe sur… Maliweb, qui reprend un article… de RT france, la méchante TV interdite par la macronie sous prétexte que c’est un média russe. Je crois qu’on s’approche de l’explosion en plein vol de la collusion Choupinet-Biden dans le genre « je te tiens, tu me tiens par les poils de pubis de Jean-Brichel »… cela devient amusant. En tout cas Bercoff est le seul jusqu’à présent des médias dits mainstream à évoquer la bombe…
 Le 26 octobre, 299e jour de recoronaquista. Piscine : 56 longueurs. L’entrevue de mars 2022 de Morad El Hattab pour Amandine Roy intitulée « Y a-t-il une affaire Jean-Michel Trogneux ? » est republiée après avoir été censurée sur Youtube.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 25 octobre. Le point de comparaison est le mardi 18 octobre. France : hier nous avons eu 59 653 tests positifs (au lieu de 87 666 mardi dernier), avec un taux en baisse de 25,7 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse après une incursion au-dessus des 20 000, à 19 965/ 1041 au lieu de 19 948/ 1069. La prétendue « vague » est terminée, d’autant que les vacances scolaires dissuadent les profiteurs en quête de 11 jours d’arrêt maladie gratuit sans être le moins du monde malade. Réseau Sentinelles : sur la semaine 42, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa décrue à 41 cas pour 100 000 habitants contre 43 cas en semaine 41 (taux consolidé au lieu de 48). En Italie, la courbe entame sa décrue (7106 / 232 au lieu de 6993 / 254).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 25 octobre à 19h00) : 628 184 448 tests positifs et 6 580 107 morts (au lieu de 625 447 201 tests positifs / 6 569 777 morts). Progression comparée sur les 107 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 737 247 tests positifs et 10 330 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,38 % contre 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 33 semaines précédentes) au lieu de 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. À nouveau en baisse importante après 5 semaines de fluctuations. La France et l’Italie qui étaient les seuls pays à continuer le délire de tests enregistrent enfin une baisse, c’est tout. Il est temps que ça s’arrête, ce décompte ridicule me donne la nausée, même s’il est seulement hebdomadaire.


 Le 27 octobre, 300e jour de recoronaquista. Piscine en « grève », donc je fais un jogging d’une heure sur le canal de l’Ourcq, sans problème. Voici enfin notre 12e épisode, qui nous a coûté pas mal de sueur ! Faites tourner ! J’achève un long article sur La Tyrannie vertueuse, de Pierre Jourde, et demain je pars en vacances, je serai donc laconique sur ce journal…
 Le 28 octobre, 301e jour de recoronaquista. Arrivée dans le Perche pour deux nuits dans un presbytère.
 Le 29 octobre, 302e jour de recoronaquista. Chasse aux champignons. Bolets, cèpes et amanites tue-mouches.
 Le 30 octobre, 303e jour de recoronaquista. Arrivée dans le Finistère après une halte à Fougères.

 Le 31 octobre, 304e jour de recoronaquista. Quimper, musée des beaux-arts. Piscine, 32 minutes de nage mélangée grâce à Halloween qui monopolise les nageurs.

 Retour au début de l’article. Si ce journal ne vous est pas paru inutile, faites tourner…
 Lire le 16e tome : Le national-covidiste bat de l’aile (16) (novembre-décembre 2022).

Lionel Labosse, augmenté entre le 1er septembre et le 31 octobre 2022.


© altersexualite.com 2022


[1Attention, voir au 17 septembre une version radicalement différente de cet épisode.