Accueil > National-covidisme > Journal de la chute & décadence du national-covidisme : Le (...)

Le national-covidisme cliniquement vivant

Journal de la chute & décadence du national-covidisme : Le national-covidisme cliniquement vivant (16), novembre-décembre 2022.

Le covidisme respire-t-il encore ?

samedi 5 novembre 2022

Si vous préférez Greta Thunberg à Louis Pasteur, vous n’avez pas apprécié mon Journal de confinement, ni mon Journal de déconfinement (1) mai-juin, ni mon Journal de déconfinement (2) juillet-octobre, encore moins le Journal de reconfinement (1), octobre-décembre 2020, le Journal de reconfinement (2), janvier-février 2021, le Journal de reconfinement (6), mars-avril 2021, le Journal de reconfinement (7), mai - juin 2021 et le Journal de redéconfinement (8), juillet-août 2021, puis le Journal de vaxinofolie (9) (septembre-octobre 2021) et le Journal d’hybris macrono-véraniste (10) (novembre-décembre 2021), puis Vers l’apocalypse covidiste ? (11) (janvier-février 2022), L’apocalypse covidiste traîne en longueur (12) (mars-avril 2022), L’apocalypse covidiste s’éternise (13) (mai-juin 2022), L’apocalypse covidiste se précise (14) (juillet-août 2022) et Le national-covidisme bat de l’aile (15) (septembre-octobre 2022). Alors achevez votre infarctus en lisant ce 16e tome, novembre-décembre 2022, avec toujours une recension des meilleurs articles, et l’épluchage hebdomadaire des statistiques, jusqu’à la chute du macronistan et la recoronaquista, si cet enfer a jamais une fin. Vous pouvez commencer votre lecture au 1er novembre, au 15 novembre, au 1er décembre, au 15 décembre, ou aller directement à la fin de l’article. Désolé pour les fautes d’orthographe et menues erreurs, car je n’ai pas le temps de relire ! Ah ! j’oubliais : comme un médecin – pardon, je reprends : comme un médecin honnête – qui déclare ses conflits d’intérêts, je déclare mes conflits d’intérêts pour que les choses soient claires et nettes : je suis raoultiste et fier de l’être. Cela veut dire en bon français que je suis un criminel de guerre nazi, que j’ai tué 6 millions de juifs, que chaque matin j’assassine une petite vieille, et sodomise deux petits garçons, bref, je suis « complotiste ». Donc vous voilà prévenus, vous pouvez tout de suite retourner lire vos sites collaborationnistes préférés, laissez-nous tranquilles et on se retrouvera à la coda. Si vous décidez de continuer la lecture, c’est que vous êtes aussi « complotiste » et que vous souscrivez aux 10 points de mon antisèche pour complotosceptiques. Vu la controverse, j’ajoute ici les trois liens les plus intéressants concernant la question de l’inutilité des masques : Laissons les médecins prescrire & Résistance mondiale. Si vous voulez rejoindre les citoyens en lutte contre les covidistes qui ne cachent plus leurs desseins désormais, vous trouverez sur cette page une association proche de chez vous. Une ressource très utile est cette page de Patrick Martin (brionnais.fr) qui recense tous les articles marquants de la « Chronique de la Grande Guerre de la quinine et de ses dérivés ».


 Le 1er novembre, 305e jour de recoronaquista. Je poursuis mon périple dans le Finistère. Pointe du Raz, vieux fantasme. Piscine, 32 minutes de brasse.
 Le 2 novembre, 306e jour de recoronaquista. Piscine, je tourne en rond pendant 32 minutes. Brest et Plougastel-Daoulas, où après avoir raté l’ami Ronald Guillaumont, je rencontre une amie complotiste parisienne qui me présente des amies complotistes locales. Plougastel, capitale du complotisme !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 1er novembre. Le point de comparaison est le mardi 25 octobre. France : lundi (et non mardi car férié) nous avons eu 3 768 tests positifs (au lieu de 59 653 mardi dernier), avec un taux en baisse de 23,07 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse après une incursion au-dessus des 20 000, à 19 462/ 1044 au lieu de 19 965/ 1041. Réseau Sentinelles : sur la semaine 43, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale poursuit sa décrue à 39 cas pour 100 000 habitants contre 38 cas en semaine 42 (taux consolidé au lieu de 41). En Italie, plus de chiffres, peut-être grâce à l’arrivée de Giorgia Meloni au pouvoir, qui a réintégré les soignants suspendus. Enfin !
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 1er novembre à 18h30, heure d’hiver) : 630 760 221 tests positifs et 6 591 055 morts (au lieu de 628 184 448 tests positifs / 6 580 107 morts). Progression comparée sur les 108 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 575 773 tests positifs et 10 948 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,43 % contre 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 34 semaines précédentes) au lieu de 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Désormais en baisse régulière du nombre de tests positifs, en hausse pour les morts avec le décalage habituel de quelques semaines.
 Le 3 novembre, 307e jour de recoronaquista. Visite de Douarnenez. Pas de piscine aujourd’hui car c’était le grand jour, nous avons assisté au spectacle d’Ingrid Courrèges à Mellac, dans une salle alternative. Par hasard, Coccyxgrue était présent, et Ingrid s’est vu remettre le grade d’officière de l’Ordre de la LBD (Ligne Blanche à ne pas Dépasser) de la part de la Première Iel Jean-Brichèle, au nom de la République wokiste du Macrovidistan. Chanteur à Gages, également présent, a reçu le même honneur.

Ingrid Courrèges, chanteuse conspirationniste, reçoit son diplôme d’officière de la « LBD » (Ligne Blanche à ne pas Dépasser).
© Coccyx Grue


 Le 4 novembre, 308e jour de recoronaquista. Piscine, équivalent de 60 longueurs. Presqu’île de Crozon ; Locronan. Magnifique église Saint-Pierre de Crozon avec ses vitraux dont vous trouverez une photo dans cet article. Bercoff a invité le Dr Laurent Montesino pour évoquer les mensonges du gouvernement sur les chiffres de contaminations.
 Le 5 novembre, 309e jour de recoronaquista. Piscine, équivalent de 60 longueurs. Musée de Pont-Aven ; Concarneau ; phare d’Eckmühl à Penmarc’h, belle fin de parcours.
<https://www.youtube.com/watch?v=zkf...>
 Le 6 novembre, 310e jour de recoronaquista. Retour au bercail par le chemin des écoliers. Passage par Vitré, ville magnifique. Une vidéo (ci-dessus) voir absolument et à faire voir à nos amis pour rappeler qu’il ne s’est pas rien passé sous le national-covidisme, et qu’il y en a qui devront rendre des comptes. Dans ma boîte à lettres, Faits & Documents 512 consacré à Pap Ndiaye, et le dernier Nexus, avec un premier article consacré au scandale des porte-conteneurs, dont la presse de macron ne parle pas. Dans Faits & Documents un entrefilet relate les informations données par La Lettre A, un site payant sur les chiffres de diffusion réels de la presse torchecul d’État que le ministère de la Propagande a publié en retard et en traînant les pieds. Ils sont pitoyables, inversement proportionnel aux subventions, comme le révèle par exemple cet article à propos du Midi Libre, torchecul de province, article qui s’appuie sur La Lettre A.
 Le 7 novembre, 311e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je prends connaissance du « Rapport mensuel de situation Covid planétaire du 29 Octobre 2022 » du Gal Delawarde, qui porte mal son nom car il est désormais bimestriel. Europe 1 propose un bref reportage sur une commune qui produit sa propre électricité. Putain, ça fait 30 ans que je dis ça ! L’avenir est aux petits barrages hydroélectriques. J’ai évoqué dans M&mnoux (p. 267) la SICAE (Société d’Intérêt Collectif Agricole d’Électricité) de Ray-Cendrecourt, et le petit barrage de Faverney en Haute-Saône… C’est dingue qu’ils aient laissé passer ce bref reportage, au prix où Bill Gates les paie pour répandre la légende du réchauffement climatique ! Voici un article de France-Soir sur un événement que je n’avais pas encore notifié : Danielle Smith, la nouvelle Première ministre de la province de l’Alberta (Canada) a dit que les personnes non-vaccinées constituaient « le groupe le plus discriminé qu’elle ait vu de toute sa vie », ce qui a excité les coronazis de « gôche ».

Trevor : « Je te jure – je suis certain que l’homme et le chien sont complices ». L’autre mouton : « Pour l’amour de Dieu, Trevor, tu vois des complots partout ! »
© lactualite.com


 Le 8 novembre, 312e jour de recoronaquista. Le jeu de Nupes de la Dupes (pardon, le contraire !) m’amuse beaucoup, surtout en pensant à certains gauchistes de mes amis qui feignent de croire encore à ces imposteurs. Voyez comment Yannique Jadot se tourne les doigts dans le cul pour expliquer comment il trahit les imbéciles qui ont cru en la Dupes, pour soutenir Macron. Voici un sketch de janvier 2022 sur Jean-Michel Trogneux qui avait échappé à ma vigilance. J’aime beaucoup le visuel sur le mouton conspirationniste qui se trouve dans cet article.

François Braun, directeur de la prison de la Santé dans le gouvernement national-covidiste du Macrovidistan : « la réintégration des soignants non vaccinés » est « une idée de l’extrême-drouâteuh » !
© François Braun / Twitter


 Le 9 novembre, 313e jour de recoronaquista. Le raseur Braun qui dirige la prison de la Santé dans le gouvernement national-covidiste du Macrovidistan trouve que réintégrer les soignants non vaccinés est une idée d’extrême-drouâteuh ! Nouvelle entrevue de Stanislas Berton sur France-Soir, à propos de l’ordinateur du criminel Hunter Biden. Une pensée vraiment conspirationniste (complotiste niveau 2 !) m’est venue ce jour : et si les injections massives de produits totalement inutiles et potentiellement dangereux n’était qu’un rideau de fumée pour masquer les meurtres de masse provoqués par la diffusion de substances mortelles par chemtrails ou autres procédés ? Les victimes, alors, seraient de façon indifférenciée des vaxinés ou non-vaxinés… René Chiche fait l’objet d’une « procédure disciplinaire […] pour des "propos inappropriés tenus sur Twitter envers des personnalités publiques, sur la politique sanitaire du gouvernement et sur la guerre de la Russie contre l’Ukraine" ». À suivre.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 8 novembre. Le point de comparaison est le mardi 1er novembre. France : hier, nous avons eu 40 591 tests positifs (au lieu de 3 768 lundi dernier (mardi était férié) et 59 653 l’avant-dernier mardi), avec un taux en baisse de 22,8 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse fortement à 18 217/ 977 au lieu de 19 462/ 1044. Réseau Sentinelles : sur la semaine 44, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale chute brusquement à 22 cas pour 100 000 habitants contre 32 cas en semaine 43 (taux consolidé au lieu de 39). En Italie, plus de chiffres désormais, basta cosi !
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 8 novembre à 18h30) : 633 157 812 tests positifs et 6 602 183 morts (au lieu de 630 760 221 tests positifs / 6 591 055 morts). Progression comparée sur les 109 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 397 591 tests positifs et 11 128 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,46 % contre 0,43, 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 35 semaines précédentes) au lieu de 2 575 773, 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 948, 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Idem que la semaine dernière : baisse régulière du nombre de tests positifs, hausse pour les morts avec le décalage habituel de quelques semaines. Si Biden perd les midterms, il y a des chances que ce cirque connaisse une mort subite et que ma corvée du mardi soir cesse vite.
 Le 10 novembre, 314e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Les élections de mi-mandat aux États-Unis donnent un résultat décevant car la victoire des Républicains s’annonce bien plus serrée que prévu. La bonne nouvelle est peut-être la victoire écrasante du gouverneur de Floride Ron DeSantis, qui peut constituer une candidature républicaine alternative à celle de Trump, avec l’avantage qu’il est clairement anticovidiste, ce qui témoigne d’ailleurs pour une fois que cette opinion n’empêche pas de remporter une élection. Et anti-wokiste ; et moins clivant que Trump, peut-être. Je livre quatre constatations faites ces jours-ci, révélatrices de l’état où Annie Dingo, Valérie Pécheresse & Choupinet ont mis la capitale de notre pays. Dans ma rue un « salon de massage » (salon de prostitution en novlangue) a été barricadé pendant les vacances. Il existait depuis plus de dix ans, sans qu’aucun service du fisc ou de police ne s’en émeuve. Il n’y a pas de corruption en France… Une énorme SDF a pris racine sur un abribus en plein quartier des Halles, tous les jours depuis des années, sans qu’aucun travailleur social ne l’ait repérée. Existe-il encore un travailleur social dans l’utopie wokiste du macrovidistan ? Elle empêche toute autre personne de s’asseoir. Mais ces trois individus qui gèrent pays, capitale et région s’occupent de tout et sont « de gôche ». Une fois monté dans le bus, je trouve difficilement une place à côté d’un groupe de drogués qui échangent à voix haute au sujet de leurs lieux de vente. Le quartier de la Chapelle est trop pourri, il y a trop de drogués et cela fait chuter les prix d’un tiers, donc M. Junkie préfère aller vendre dans les autres quartiers ! Les caméras installées par milliers dans les bus ne servent qu’à verbaliser le con de payant qui n’a pas mis sa muselière sur le naseau… Les vélibs électriques en état de fonctionnement sont introuvables. On paie pour un service qu’on n’a pas. Mais Annie Dingo et sa clonasse de droite Pécheresse sont 100 % pour la mobilité écologique… Comment les gens peuvent-ils continuer à voter pour ces imposteurs nuisibles ?
 Le 11 novembre, 315e jour de recoronaquista. Week-end à la campagne… et pas de sport pendant 2 jours. En voiture, j’écoute une formidable émission de Radio Courtoisie : « Libre journal de la crise » : "L’armée russe dominera-t-elle finalement l’armée ukrainienne ? Avec quelles conséquences ?" L’invité est François Martin, journaliste. Une vidéo en français a circulé il y a quelques jours sur un énorme scandale de pédophilie au Royaume-Uni, impliquant des parlementaires et personnalités. Une recherche sur Google mène à… quasiment rien, sauf une reprise de ladite vidéo par un jeune youtubeur, qui a fait 3 vues ! Soit c’est une fake bien ficelée, soit on étouffe une affaire énorme. Attendons pour voir. J’ai fini par découvrir que c’était une info de 2015. Cela m’a fait perdre une heure. J’ai vérifié que c’est encore Silvano Trotta qui nous a induit en erreur, sans jamais s’excuser, le même qui refuse obstinément de publier quoi que ce soit sur l’affaire Chibritte parce qu’il n’est pas sûr que ce soit vrai. Une people étasunienne, Julia Powell, écrivaine culinaire vaccinée jusqu’au trognon, qui célébrait la mort des « anti-vax » et de ceux qui ne portent pas de masque, est morte la semaine dernière à l’âge de 49 ans d’une crise cardiaque. C’est ballot, hein ! Là aussi, il faut fouiller bien loin sur Internet pour trouver une info moins superficielle que « Elle est morte ».


 Le 12 novembre, 316e jour de recoronaquista. Voici la vidéo que nous avons tournée la semaine dernière avec Chanteur à Gages. C’est à suivre. Dans l’émission d’hier sur Radio Courtoisie, le journaliste a établi un rapport entre les frappes chirurgicales russes en Ukraine par drones qui ont fait très peu de victimes, au point qu’un journal américain en avait tiré argument pour minimiser la valeur de l’armée russe, et un officier américain qui lors de la guerre d’Irak, avait déclaré en entrant à Bagdad qu’il apportait un « hachoir à viande », avec un nombre de GI morts limité à 150 contre des dizaines de milliers de soldats irakiens sacrifiés sans compter les civils, comme le signalait Todorov. Mais Poutine est un monstre et Biden un ange… Chez Nicolas Vidal, Perronne déclare qu’un proche de macron l’aurait entendu dire qu’il ne réintégrerait jamais les soignants ; il en ferait une question (je cite) « d’honneur »…


 Le 13 novembre, 317e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Retour, avec toujours les bouchons, même si je m’efforce de partir à des heures décalées ! Émission à faire circuler (ci-dessus) sur les « Monnaies numériques : la fin du cash et de la vie privée ? » – Poléco n°363 avec Marc-Gabriel Draghi, jeune juriste et auteur d’un livre sur le « great reset ». Vers la 35e minute, ce dernier évoque brièvement l’étymologie de « numismatique », la monnaie. Je fais des recherches dans mes livres (on ne peut pas trouver ces infos sur Internet pour l’instant) et j’apprends qu’effectivement la racine commune à « nomade », « numismatique », « binôme », « astronomie » ou « autonome » est le verbe grec nemein, partager, en particulier « attribuer à un troupeau une partie de pâturage », d’où nomos, « ce qui est attribué en partage ». au passage, l’accent circonflexe est une « fantaisie orthographique, non justifiée par l’étymologie » (Dictionnaire étymologique du français, Le Robert, éd. 1991).

La théorie du complot expliquée aux enfants.
© anonyme / t.me/SanteRire


 Le 14 novembre, 318e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. J’ai beaucoup aimé ce dessin sur le complotisme, à retrouver dans cet article. Le Dr Nicole Delépine a publié un article de soutien à René Chiche. Belle vidéo satirique : « Thanks Covid », sur le thème « 10 jours de congés offerts » !

 Le 15 novembre, 318e jour de recoronaquista. J’ai pris cinq minutes pour vérifier quelque chose qui m’intriguait : la disparition de Humbert Angleys de France-Soir. Ce journaliste qui avait été mon interlocuteur quand je publiais et qui a fait cessé cette collaboration (en accord avec Xavier Azalbert) quand j’ai proposé un article sur l’affaire Duhamel qui évoquait l’affaire Chibritte avant la lettre, non seulement a disparu, mais son nom a été effacé, ses articles supprimés. Encore un mystère après l’éviction de Richard Boutry… J’ai participé à une enquête de Place d’Armes sur la crise ukrainienne. Enquête aux questions un chouia tendancieuses, mais ne ratons pas une occasion de dire ce que nous pensons.
 Le 16 novembre, 319e jour de recoronaquista. Je fais passer toute la journée des VAE (« validation des acquis de l’expérience » permettant à des personnes d’obtenir un BTS Travaux Publics (spécialité où j’enseigne) sur leur expérience, après avoir constitué un dossier épais avec l’aide d’une mission idoine. Nous avons lu 4 dossiers très intéressants, et malheureusement auditionné (et validé) deux candidats seulement, les deux autres étant absents pour des raisons x. Je me suis amusé à entendre les collègues insister lourdement sur les EPI (équipements individuels de protection) : « Que dire à un ouvrier qui refuse de mettre son casque sur un chantier parce qu’il juge cela inutile ? » Mutatis mutandis, je trouve la question disons incongrue quand pendant deux ans des enseignants se sont ingéniés à punir plus que convaincre des enfants de porter un masque inutile autant que nuisible à leur santé physique et mentale. Un des candidats avait écrit dans son dossier « des kits corvidés », lapsus génial pour « kits covid ou covidés ». Est-ce le correcteur d’orthographe qui l’a proposé ? En tout cas « corvidé » résume parfaitement la situation !
Nouveau point statistique sur les chiffres du 15 novembre. Le point de comparaison est le mardi 8 novembre. France : hier, nous avons eu 48 971 tests positifs (au lieu de 40 591 lundi dernier (attention : vendredi était férié) et 59 653 l’avant-dernier mardi), avec un taux en baisse de 21,4 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations baisse à 18 038/ 970 au lieu de 18 217/ 977. Réseau Sentinelles : sur la semaine 45, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale remonte à 29 cas pour 100 000 habitants contre 22 cas en semaine 44 (taux consolidé identique au taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 15 novembre à 18h30) : 635 672 755 tests positifs et 6 612 145 morts (au lieu de 633 157 812 tests positifs / 6 602 183 morts). Progression comparée sur les 110 dernières semaines (dans l’ordre) : 2 514 943 tests positifs et 9 962 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,40 % contre 0,46, 0,43, 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 36 semaines précédentes) au lieu de 2 397 591, 2 575 773, 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 11 128, 10 948, 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. La baisse régulière du nombre de tests positifs connaît un reflux pour la première fois depuis très longtemps peut-être un réajustement technique, et le nombre de morts baisse enfin, tenant compte du décalage habituel de quelques semaines. La déculottée de Biden aux midterms ayant été moins radicale que prévu, il se peut que ce cirque continue encore et encore…
 Le 17 novembre, 320e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Martine Wonner et René Chiche ont été interviewés de concert par Clémence Houdiakova sur Radio Courtoisie au sujet des tentatives de censure dont ils sont victimes. En ce qui concerne René Chiche, sa convocation au rectorat mentionne uniquement ses propos tenus sur Twitter, et aucun de ces propos incriminés n’a pour sujet l’éducation nationale, ce qui constitue un véritable délit d’opinion, qui plus est en pleine période d’élections professionnelles, alors que les personnes censées le juger étaient les élus contre lesquels il se présente ! Annie Duperey a poussé un coup de gueule mémorable chez Jordan De Luxe pour les soignants suspendus. Excellente explication sur FoxNews, en anglais sous-titré, de la cavalerie de FTX, les Démocrates et Zelensky, qui devrait aboutir à de la prison ferme pour Biden et le petit branleur de FTX.
 Le 18 novembre, 321e jour de recoronaquista. Piscine : en grève le vendredi soir ! Et vive Annie Dingo ! Entrevue de 36 minutes de Jean-Dominique Michel « Le préalable à la réconciliation, c’est que la vérité soit dite ». À l’instar d’Albert Camus dans Combat dont j’ai exhumé le texte à cette occasion, il prône une justice implacable avec les meneurs et indulgente avec les suiveurs. « La place de Véran est en prison ». C’est dit. Il dresse la liste exhaustive des fraudes et des crimes qui doivent être jugés. Du coup, et sans y penser au début, grâce à l’aide de Marie-Line Weber, c’est un grand pas dans l’histoire de moi-même : la première vidéo publiée sous mon nom (une lecture sur une photo fixe avec fond musical) !

Stefan Cuvelier s’amuse avec « Je boycotte Patrick Bruel ». J’ai signé (enfin) la pétition de soutien au projet de loi favorable aux soignants non vaxinés de la sénatrice Sylviane Noël. J’ai été le 15613e. Je me demande d’ailleurs, vu que la pétition date de juin, si en fait je ne l’avais pas déjà signée ! Et vous ? Attention, il faut s’identifier par France Connect.

Jean-Brichel en marge de la manifestation Patriotes le 19 novembre 2022, Paris.
© Marie-Line Weber


 Le 19 novembre, 321e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Manifestation Patriotes, parcours Palais-Royal-Ministère de la Santé en hommage aux soignants suspendus (photo ci-dessus). Peu de monde et le froid attaque, Chibritte se les gèle. Florian Philippot semble avoir maigri de 10 kg. Il m’agace un peu avec son service d’ordre disproportionné (que nous finançons) constitué de blacks à mine patibulaire et plusieurs masqués. Nous remettons notre insigne de l’Ordre de la LBD (Ligne Blanche à ne pas Dépasser) à Léopold Jimmy (LDCNews), lequel recueille une entrevue exclusive de Jean-Brichel : « Napoléon avait l’Aiglon ; Choupinet aura Porcelet ».


 Le 20 novembre, 322e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Nouvelle vidéo de Décoder l’Éco : « Hospitalisation, mortalité et vaccination : le ministère de la Santé ne veut pas savoir ! » Nouvel Horizon - NTD propose ce dimanche une vidéo de 20 minutes intitulée « Un vaste plan d’infiltration des médias est organisé aux yeux de tous ». Il se penche sur l’infiltration de la Chine, qu’il convient d’ajouter à la mainmise des milliardaires et de la macronie. Il ne reste donc pas grand chose de libre dans les torcheculs français. Il s’agit en fait d’un journal qui aborde plusieurs points. Je tombe sur un article de 2020 intitulé « Comprendre l’Affaire Matzneff » par Amalek et François-Xavier Rochette. Cela a l’air bien documenté, mais avec toujours la même diabolisation qui empêche d’aborder la question de la pédophilie sans tomber dans l’hystérie qui met sur le même plan un monstre qui découpe un enfant en morceaux après l’avoir violé et un pauvre type qui caresse un peu trop son propre enfant. En vérifiant un ticket de caisse, je me rends compte que deux articles, pack de bière et gâteau, ont été comptés plus cher que le prix que j’avais cru voir. Nous allons vérifier avec un caissier, qui relève les étiquettes affichées sur les étagères. On me rembourse 1,55 € pour ces deux erreurs, sur un total de 9,73 €. La caissière explique qu’en ce moment les prix changent tous les jours. Pour les 2 articles, on est donc passé de 8,18 à 9,73 €, soit 19 % d’augmentation… Et dire qu’une amie me ridiculise quand je jette un œil sur les tickets ! Je dis à la caissière « Ça n’augmente pas assez pour que les gens cassent tout dans les rues ». Regard noir d’un client… Puisqu’on est dans cet état d’esprit auvergnat, savez-vous quel est le prix d’un de ces canons CAESAr si généreusement livrés à l’Ukraine par nos impôts ? La réponse se trouve ici : 5 millions d’euros l’unité, à multiplier par 18, soit la modique somme de 90 millions (ça c’est le prix financier, mais il n’inclut pas les autres coûts comme la fragilisation de notre système de défense privé de ces armes qui demandent « dix-huit mois de travail » selon le même article). Un de ces joujoux a été détruit par un drone iranien à 20 000 euros pièce ! (enfin il en faut peut-être plusieurs, ne soyons pas rat).
 Le 21 novembre, 323e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Excellente vidéo (25’) d’Idriss Aberkane sur la faillite de FTX : « les vrais escrocs sont toujours proches du pouvoir et pour détourner l’attention, ils vont vous parler de pseudo escrocs ». Anecdote amusante : au centre de radiologie où je fais contrôler mon foie, la secrétaire me demande de porter le masque. Je lui fais remarquer que sa collègue n’en porte pas (oh ! C’est parce qu’elle vient de prendre son café !), et que le docteur (qui passe opportunément à ce moment-là) le porte sur son menton, comme l’an dernier. Je lui fais remarquer que les affichettes « Le docteur Z. vous recommande de vous faire injecter un poison pour un retour à la vie normale » ne sont plus vraiment d’actualité. Bref, elle bafouille, me conseille de m’adresser au gouvernement et autres défaites, mais me laisse démasqué dans la salle d’attente, où nous ne sommes que 2 ou 3. La femme après moi accepte d’aller à la pharmacie à côté chercher un masque (elle ne lui en file même pas !) La charmante docteure me dit : « Pourquoi vous m’avez dénoncé ? » Alors qu’elle porte ostensiblement le chiffon crasseux sur son menton ! Bref, arrêtez d’obéir et vous voilà libre ! Au fait, mon foie se porte mieux que l’an dernier ! J’ai eu la curiosité de jeter un œil sur l’article de Wikipédia Élections américaines de la Chambre des représentants de 2022. On y apprend que lors de ces élections, comme sans doute à chaque fois, des sièges sont supprimés et d’autres créés, sans doute selon l’évolution de la démographie interne. Eh bien le Texas et la Floride font partie des États qui ont gagné un siège, tandis que la Californie et New York en ont perdu un. Quand on nous disait que certains Étasuniens se barrent des États wokisto-covidistes pour rejoindre les États libres, en voici la preuve tangible ! En parlant de ça, un excellent article de Qactus fait le point sur la brillante Première ministre de l’Alberta (Canada) Danielle Smith. Wikipédia nous apprend d’ailleurs que « Son grand-père paternel, Philipus Kolodnicki, était un immigrant ukrainien ». C’est une journaliste. À quand les Bercoff, Praud, Hanouna, qui semblent moins corrompus que leurs confrères, vont-ils se présenter aux élections, sans parler des Élise Blaise, Clémence Houdiakova, etc. ?
Les branquignols à cols roulés qui turbinent au gouvernement, nous ont concocté une réforme de l’assurance chômage aussi emberlificotée que leurs mesures « sanitaires ». C’est le rasoir Gillette à deux lames pour nous tondre plus près, avec la réforme des retraites. On n’a plus de gaz, heureusement on a des technocrates qui fabriquent des usines à gaz ! Je me suis rendu au siège de la CFE CGC pour y récupérer des tracts & revues de mon syndicat, Action & Démocratie, qui y est affilié. Locaux vastes & luxueux dans le VIIIe arrondissement, mais les tracts sont introuvables, la responsable en congé maladie. De braves gens remuent ciel et terre pour dénicher les tombereaux de papiers qui ont de bonnes chances de finir à la poubelle vu le peu que nous sommes en chair et en os. Drôle d’impression sur les syndicats… En fait A & D est affilié à ce syndicat historique pour pouvoir bénéficier de strapontins dans les instances représentatives.
 Le 22 novembre, 324e jour de recoronaquista. Rien dans les médias sur le déficit de l’assurance maladie, alors je vais aux nouvelles moi-même : le tout petit déficit de la sécurité sociale sur le site officiel de 33 milliards constitue une excellente nouvelle ! C’est je cite « meilleur qu’attendu ». 33 MILLIARDS ! « Le solde est meilleur qu’attendu, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 prévoyant un déficit de 33,5 milliards d’euros, soit une révision de +9,0 milliards d’euros. » Le titre est d’ailleurs un chef-d’œuvre de manipulation, je cite : « Un déficit des comptes de la sécurité sociale en 2021 en nette amélioration par rapport à 2020, moins creusé que prévu ». Et cet article que j’ai déjà cité, publié le 14 juillet, pour être bien sûr que personne ne le lise… Je suis en train de lire un livre intitulé Comprendre la PNL, de Catherine Cudicio (éd. L’Organisation, 1986). Dans le chapitre consacré au phénomène de l’ancrage, elle explique : « Un des ancrages kinesthésiques les plus connus c’est la poignée de main : selon la qualité de la sensation tactile, elle conduit à différents états intérieurs et différentes attitudes », et de proposer un exercice à réaliser par deux : « Vous allez expérimenter la poignée de main d’abord celle que vous effectuez habituellement, vous demandez à votre partenaire de vous dire ce qu’elle signifie pour lui au niveau de l’expérience, que ressent-il lorsque vous lui serrez la main, et qu’en déduit-il à propos de vous ?
– Dans un second temps, vous modifiez votre geste (plus ou moins tonique, plus ou moins long, plus ou moins fort) et vous vérifiez comment cela affecte la sensation de votre partenaire » (p. 76). L’auteure propose, une fois que l’on a détecté la poignée qui donne l’effet le plus positif, de réaliser un « ancrage ». Je cite ceci pour souligner tout ce que les psychopathes covidistes ont sciemment détruit en nous (même si nous avons recréé d’autres types d’ancrages avec d’autres gestes de salutation sans contact comme le pratiquent les Asiatiques).
 Le 23 novembre, 325e jour de recoronaquista. J’ai créé hier le canal Telegram Lionel Labosse où je posterai l’essentiel de ce journal et ce qui m’intéresse dans l’actualité. Vous êtes invité à vous y abonner et à le recommander à vos contacts. Intéressante portrait de Martine Wonner, qui revient sur son enfance, sa formation et le national-covidisme. Vu au cinéma Le Monde d’après de Laurent Firode. Grand film. Je vais faire un article.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 22 novembre. Le point de comparaison est le mardi 15 novembre. France : hier, nous avons eu 64 772 tests positifs (au lieu de 48 971 lundi dernier, avec un taux en hausse de 24,6 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations stagne à 18 186/ 971 au lieu de 18 038/ 970. Réseau Sentinelles : sur la semaine 46, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale remonte à 39 cas pour 100 000 habitants contre 26 cas en semaine 45 (taux consolidé au lieu de 29, taux brut). Mais dites-moi, cela doit constituer une 9e vague, non ? Comment se fait-il que les psychopathes ne nous aient pas encore lancé une nouvelle campagne de terrorisation ?
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 22 novembre à 18h30) : 638 693 444 tests positifs et 6 622 599 morts (au lieu de 635 672 755 tests positifs / 6 612 145 morts). Progression comparée sur les 110 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 020 689 tests positifs et 10 454 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,35 % contre 0,4, 0,46, 0,43, 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 37 semaines précédentes) au lieu de 2 514 943, 2 397 591, 2 575 773, 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 9 962, 11 128, 10 948, 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. On remonte brusquement en nombre de tests positifs de rhume, et le nombre de morts remonte un peu, sans tenir compte du décalage habituel de quelques semaines. Beaucoup de vieillards meurent en hiver avec un test positif au rhume ; ce cirque durera tant qu’on n’aura pas viré les psychopathes.
 Le 24 novembre, 325e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. Ce matin sur Radio Courtoisie, Clémence Houdiakova, Nicolas Vidal et Greg Tabibian glosent sur le fait que les gens ne se révoltent pas alors que toutes les conditions sont réunies. Y aura-t-il une étincelle ? C’est marrant parce que nos amis gloseurs participent des deux mains à l’omerta sur l’affaire Chibritte. Veulent-ils vraiment cette étincelle, ou bien le macronisme constitue-t-il leur gagne-pain ? Excellente vidéo du Dr Allwest : « Inglourious Suspendus ». La Dépêche publie cet article : « Annecy : un professeur accusé de viols après une liaison avec une collégienne de moins de 15 ans ». 37 ans et 14 ans, c’est exactement le cas Chibritte, même pour les braves gens qui croient à la romance officielle selon laquelle ce serait une vraie femme qui aurait dépucelé le collégien à 14 ans… Mais Circulez, il n’y a rien à voir ! Bonne nouvelle, la justice enquête enfin sur le financement de la campagne de Macron en 2017 et 2022, en lien avec le cabinet McKinsey. Cela dit, la nouvelle a été donnée par Le Parisien, le torchecul de Bernard Arnault, qui avait sorti le fameux « J’ai envie d’emmerder » ; Bernard Arnault, dont les enfants ont eu comme prof de français… Chibritte. Mon petit doigt me dit bien des choses sur ce scoop. J’ai reçu deux affichettes anonymes de protestation au sujet de la fermeture d’une dizaine de lycées parisiens. L’une était purement syndicale et n’appelait à aucune manifestation. Entre-temps j’ai entendu parler d’une manif prévue samedi et je m’apprêtais à m’y rendre. La 2e affichette est politisée, manipulée par les pseudo-syndicats de gôche. Elle est rédigée en écriture prétendument « inclusive », et appelle, en plus du mot d’ordre principal, à protester contre « l’inaction climatique ». Du coup je suis obligé de souhaiter qu’il n’y ait personne à cette manif. Comment cette « gôche » tue tous les mouvements sociaux à la base… Même si la mesure est brutale et prise sans concertation, la raison est le dépeuplement de Paris. On perdrait 10000 élèves l’an prochain. Les gens voteraient-ils avec leurs pieds, pour quitter soit la France, soit Paris ? Idem que ma remarque ci-dessus sur la Floride et le Texas, qui accueillent les réfugiés du wokisme et du covidisme…
 Le 25 novembre, 326e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. J’ai terminé mon article sur Le Monde d’après. Tous les commentateurs nous l’annoncent : c’est la « guerre civile » à Mayotte ! Bien sûr peu de gens feront le rapprochement entre le fait qu’il s’agit de bandes de gamins et que lors des « confinements » à Mayotte cela a été une catastrophe totale au niveau de l’enseignement, c’est-à-dire plus de cours du tout. Plus d’enseignement, flèche, ensauvagement. On la voit, la flèche, ou on ne la voit pas ? Un lecteur fidèle m’envoie cet article récent du blog de Laurent Mucchielli. À Mayotte, le problème a eu une ampleur sans doute multipliée par 3 ou 4 ! J’ai du coup proposé un extrait de cet article à mes étudiants bac + 1. Ils font majoritairement partie (enfin ceux qui se sont exprimés) de la proportion qui a bien supporté les confinements, mais l’un d’entre eux a eu une remarque qui m’a paru sensée : eux qui étaient en prébac ont été moins « impactés » selon l’anglicisme à la mode, car ils étaient dans une routine, que ne l’ont été les étudiants qui étaient dans la découverte d’un nouveau type d’études avec des stages en entreprise, car ils avaient selon lui besoin de plus de présence de la part des profs.
 Le 26 novembre, 327e jour de recoronaquista. Piscine, 58 longueurs. Florian Philippot semble croire dur comme fer à l’enquête sur Mc-Rond-McKinsey. Puisse-t-il être entendu ! Bercoff a reçu avant-hier Martine Wonner et Jean-Michel Jacquemin Raffestin, auteur de Ne leur pardonnez pas ! ils savent très bien ce qu’ils font, dont j’avais déjà parlé le 13 octobre. Ce titre reprend d’ailleurs un dessin de Dadou que vous trouverez dans l’article sur sa BD Chloro King. Martine Wonner est condamnée à un an de suspension de son activité de médecin, alors qu’elle fait déjà l’objet d’une suspension parce qu’elle n’est pas injectée. Elle fait appel. Les coronazis s’acharnent sur leurs victimes.

Le Pass Vaccinal : Ne leur pardonnez pas… Ils savent très bien ce qu’ils font.
La Passion revue et corrigée par Dadou
© Dadou


 Le 27 novembre, 328e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Réflexion émanant du compte Twitter d’Alexis Haupt : « Il ne faut pas réintégrer médecins, infirmiers et pompiers suspendus, il faut leur donner une médaille et seulement ensuite les réintégrer à des postes plus élevés que ceux qu’ils occupaient avant leur ostracisation : ce sont les résistants, les héros, de l’expérience de Milgram ». La France vient d’être avertie par le FMI sur son déficit public qui est à la dérive, selon Marc Touati pour Capital. Nouvelle vidéo de Décoder l’éco sur les pourcentages bidons de « non vaxinés » publiés par les services de l’État pour nous invisibiliser. Je prends connaissance seulement aujourd’hui du « scandale « Fact and Furious » ou la mafia du fact-checking ». Attention, dans beaucoup d’articles « fact » est écrit avec un s par erreur, j’ai dû rectifier. C’est hallucinant. Idriss Aberkane parle de « réseau complet de blanchiment de fausses informations, de blanchiment de diffamations », en présence de Malika Daoust, la femme du président de cette société bidon, Antoine Daoust. L’AFP aurait signé un contrat avec ce blog existant depuis un mois et créé par un non journaliste, un simple blogueur, pour « debunker » de prétendues « fake news ». Si l’on ajoute cette info à la mise en examen du PDG Fabrice Fries, il s’avérerait que l’AFP serait délibérément une officine de manipulation de l’opinion au profit de la mafia macroniste. L’affaire avance vite : le site « Fact and Furious » vient d’être fermé et effacé ! France-Soir, qui a subi un préjudice financier énorme du fait des accusations bidons de ces branquignols avalisées par l’AFP et Libération, va forcément porter plainte et demander des dommages-intérêts. Cela va coûter cher à la collectivité, et il faut espérer que les chefs de cette mafia non seulement croupissent en prison, mais aussi remboursent sur leurs deniers le manque à gagner des personnes qu’ils ont diffamées.
On apprend d’autre part que l’un des juges chargés de l’enquête sur la mafia McRond-McKinsey est Serge Tournaire, dont on dit du bien. C’est lui qui a coincé Fillon. Chercherait-il à se faire excuser d’avoir fait élire le psychopathe ? L’oligarchie aurait-elle abandonné le collégien ?
Je propose à une amie de me rejoindre au Musée d’Orsay. Elle me répond du tac-au-tac qu’elle va au lavomatic. Je tac-au-taque : « Nous ne lavons pas les mêmes valeurs », et elle itou : « Nous ne valons pas les mêmes laveurs ». Je surenchéris : « Nous ne ratons pas les mêmes laveurs ». À reprendre dans un sketch ! En faisant la queue sur le parvis du musée, je contemple les statues seins nus des Six continents, et je lui texte : « Dans la queue on voit des seins, pas encore vandalisés par les wokistes ». Hélas, le correcteur a changé « queue » en « quête » ! Je veux m’exclamer « merde » ; voilà qu’il change derechef « merde » en « mère ». L’association des mères devrait vandaliser le siège de Samsung ! Cela dit j’ai visité l’extraordinaire expo Rosa Bonheur. Je la connaissais à peine, mais là, c’est une révélation. Quand on voit un tableau noyé dans des Van Gogh, on se dit « Tiens, un Rominet ». Mais cette expo permet de suivre le peintre dans son travail, son évolution. Elle était connue comme le loup blanc à l’époque, elle a même peint le cheval de Buffalo Bill sous son maître (le cheval mieux peint que son cavalier). Le ton des commentaires affichés était un peu wokiste et antispéciste, mais quand on a des œuvres de cette qualité, peu importe. J’ai appris le mot « bourriquaire », qui est un hapax du frère de Rosa, Isidore Bonheur, désignant un ânier. « Klaus Schwabb est le bourriquaire de Macron ». J’ai mis sur le fil Telegram une photo de son tableau célèbre Le Lion chez lui, que l’on a peu la chance de voir car il se trouve à Kingston-upon-Hull (Royaume-Uni). Comme légende, je dirais en style wokiste : « Cette toile est une métaphore de la mère lesbienne qui, engrossée dans le cadre d’un mariage forcé, se languit de devoir se sacrifier pour ses gosses, tandis que le mari, lui aussi secrètement attiré par les hommes, pose pour le joli peintre en se demandant si la séance sera finie assez tôt pour qu’il puisse batifoler avec, pendant que madame préparera le dîner » ! Dans la galerie centrale, entre les magnifiques sculptures, était exposée une œuvre actuelle double, peinture et sculpture monumentales de belle facture sponsorisées sans doute par une marque de luxe exhibée sur le T-Shirt du personnage. L’artiste est Kehinde Wiley, américain né en 1977. Ils ne peuvent pas s’empêcher d’afficher un placard qui réduit l’œuvre à une explication wokiste, au lieu de laisser selon la formule de Duchamp, « Le regardeur faire le tableau ». Il s’agit d’une double réécriture de Femme piquée par un serpent d’Auguste Clésinger. Comme pour Rosa Bonheur, l’œuvre dépasse par ses qualités intrinsèques les éclaircissements qui l’obscurcissent !
 Le 28 novembre, 329e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. On m’envoie une vidéo au ton vraiment « extrême drouâteuh », mais dont le fond est juste, avec un chauvinisme quand même exacerbé, sans doute en réaction à la haine bien réelle de Choupinet pour la France et les Français : « Macron déteste la France » (avril 2022). Pascale Muller témoigne sur France-Soir de son action en justice contre Patrick Bouet, président de l’Ordre des médecins, pour avoir empêché son généraliste de soigner son frère, mort du covid par défaut de soins. C’est une action prometteuse. Les criminels doivent payer. C’est amusant, pas un seul patient ou ayant droit n’a jamais porté plainte contre Raoult et autres médecins rassuristes, mais on a enfin des plaintes contre les collabos qui ont refusé de soigner les malades. J’ai terminé mon article sur Lettres à mes pères d’Alain Houpert, et signé la pétition que vous trouverez en lien à la fin de l’article. France-Soir a publié ce matin son grand article d’investigation sur « l’officine Fact & Furious », et Xavier Azalbert intervient longuement ce matin au micro de Clémence Houdiakova sur Radio Courtoisie. J’avais raison en pressentant hier ce qu’Idriss Aberkane a publié sur Twitter selon France-Soir : « Il faut désormais qu’une commission d’enquête parlementaire vienne inspecter ces réseaux anti-démocratiques et leurs productions outrancières ». Entrevue d’Amandine Roy publiée le 22 novembre sur une convocation au commissariat pour une plainte en diffamation de Macron. La grande nouvelle du jour est que Paris risque d’être mis sous tutelle.

Piscines de Paris : « Ici Les températures de l’air et de l’eau sont abaissées de -1° »
© Lionel Labosse

Voici une photo d’une affichette prise à la piscine, où Annie Dingo se vante d’une idée digne de son génie pour éviter la mise sous tutelle : « Ici Les températures de l’air et de l’eau sont abaissées de -1° » ! Delenda Annie Dingo ! Le capitaine Juving-Brunet est en détention provisoire : ça se passe comme ça en macronie !


 Le 29 novembre, 330e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Première mondiale : « Delenda Annie Dingo » (et autres saligauds), mon premier film. Il s’agit d’un reportage sur les travaux rue Marx Dormoy, daté du 28 novembre 2022, réalisé ce soir, « monté » (si je puis utiliser ce mot) au prix de difficultés infinies avec iMovie que je trouve tout sauf intuitif. Il faudra que je prenne des cours ! Pressibus clôt aujourd’hui (provisoirement sans doute) son titanesque dossier consacré consacré à l’affaire Chibritte. À lire ou à relire. Hier, entrevue de Me David Guyon (France-Soir) sur les convocations à la police des soignants suspendus. Ils sont censés ne pas avoir le droit de travailler ailleurs ! Ils devraient finir par obtenir gain de cause car cette mesure inique du tyran est basée sur une fausse raison scientifique puisqu’on savait en fait dès le début que le vaxin n’empêchait pas la transmission. Selon une étude publiée, figurez-vous que « Dire des gros mots est bon pour la santé ». Palsambleu ! Cela fait 56 ans que je me retenais, eh bien maintenant, je vous le dis tout net, en un mot comme en cent : zut ! Ça fait du bien ! Allez, lancez-vous ! J’ai déjeuné avec une amie pas vue depuis le début de la plandémie. Déjà, alors qu’elle habite peu loin de mon bahut et qu’elle est en retraite, elle me demande de la rejoindre, et je n’insiste pas. Elle m’avoue qu’elle a peur de tomber par terre quand elle marche dans la rue. Elle raconte longuement tout ce qui l’a traumatisée, depuis la mort d’un ami du covid au tout début, seul chez lui, assassiné par les coronazis (c’est mon interprétation que je lui livre à la fin de l’échange), jusqu’à sa brouille avec sa sœur suite au décès de leurs parents et à la succession. Elle m’avait tenu au courant de ces faits par sms ou mail, mais jamais appelé ou vu. Elle me rembarre quand je lui parle de complot, mais me dit qu’elle ne lit pas ce qu’on lui envoie (moi et d’autres) et en reste à de bénignes affaires de paranoïa. Je lui explique qu’elle ne peut pas à la fois refuser de s’informer et prétendre que l’on en reste à des récriminations contre ce qui est plus incompétence que complot. Nous en sommes à la lutte de Saint-Georges contre le dragon. Soit nous abattons le dragon, soit il nous abat. Et je lui parle d’Elon Musk, qui effectivement poursuit sa lutte contre le dragon… Bref, elle avait terriblement besoin de parler, et a mis deux ans avant de me, contacter pour parler. Voilà le mal que ces démons ont fait au peuple français. « Force et honneur » à nos amis & amies les Icaunais (& même Icaunaises) & Côte-d’Oriens (et d’Oriennes !) qui ont manifesté leur soutien à une victime du national-covidisme à Dijon. Excellente émission de Mike Borowski avec Francis Lalanne qui évoque son nouveau livre. Il interpelle Marine Le Pen qui joue la comédie des motions de censure mais n’utilise pas l’arme de la destitution alors qu’avec son groupe elle a largement de quoi entamer une procédure de destitution (il faut 58 députés, elle en a 89).


 Le 30 novembre, 331e jour de recoronaquista. Il m’amuse d’être cité comme auteur par Ouest France dans cet article sur l’expression « Tourner en bourrique »
Nouveau point statistique sur les chiffres du 29 novembre. Le point de comparaison est le mardi 22 novembre. France : hier, nous avons eu 91 814 tests positifs du petit rhume de la marque « covid-19 » (au lieu de 64 772 mardi dernier), avec un taux en hausse de 27 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations explose carrément à 19 061/ 1076 au lieu de 18 186/ 971. Réseau Sentinelles : sur la semaine 47, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale remonte à 57 cas pour 100 000 habitants contre 37 cas en semaine 46 (taux consolidé au lieu de 39, taux brut). Mais dites-moi, quelle magnifique 9e vague ! En taux brut, elle est même déjà plus haute que la 8e ! Vite, vite, Karine, appelle ton pote Fact & Furious pour qu’il te dise comment terroriser la populace ! Que fait l’armée ? Il faudrait ordonner un confinement drastique de tout le parc de mougeons, avec thermomètre connecté dans le cul !
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 29 novembre à 18h40) : 641 953 461 tests positifs et 6 632 585 morts (au lieu de 638 693 444 tests positifs / 6 622 599 morts). Progression comparée sur les 111 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 260 017 tests positifs et 9 986 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,31 % contre 0,35, 0,4, 0,46, 0,43, 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 38 semaines précédentes) au lieu de 3 020 689, 2 514 943, 2 397 591, 2 575 773, 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 454, 9 962, 11 128, 10 948, 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. On remonte encore en nombre de tests positifs de rhume, et le nombre de morts rebaisse un peu. Au risque de me répéter : ce cirque durera tant qu’on n’aura pas viré les psychopathes.

 Le 1er décembre, 332e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. À la douche, je remarque (oui je sais : je mate !) un magnifique jeune homme. Mon œil glisse le long de ses jambes vers sa cheville où il a attaché son bracelet de clé. Mais non ! C’est un bracelet électronique ! Panique : me voilà seul sous la douche avec un voyou véritable ! J’ai envie de lui demander ce que ça fait d’être l’égal de Sarkozy, mais ma timidité me retient ! Louis de Dreslincourt analyse certaines rumeurs dans une vidéo de 15’ : « Macron va-t-il s’enfuir comme Nicolae Ceausescu ? ». C’est marrant, il est incapable de préciser même par une liste d’hypothèses, sur quel foutu dossier « on » se baserait pour dégager ce merdeux… Pardon, je voulais dire cet « emmerdeur ». Et que deviendrait Chibritte ? Un lecteur de mon fil Telegram a posté un article de propagande non daté, mais intéressant, avec pas mal de documents peu connus. Enfin un article sur la détention du capitaine Juving-Brunet. Piotr Tolstoï, vice-président de la Douma expose dans un français parfait le point de vue de la Russie sur BFMTV. Entrevue avec Alexis Trouillas, un jeune homme très sympathique et plein d’initiatives : « l’art dans la vie, la vie dans l’art ». Je l’avais rencontré lors d’un spectacle de Francis Lalanne. C’est amusant. Je discute avec un ami gauchiste qui me dit qu’Elon Musk est un sale milliardaire, blabla. J’essaie de le mettre au pied du mur par une question simple : tu préfères quel milliardaire : Gates, Soros ou Musk ? Il répond évidemment "aucun". Que les gauchistes se rassurent : le prochain propriétaire de Twitter sera sans doute un sdf ! Et puis on constate quand même que l’UE (c’est-à-dire nous) établit une légère différence entre les milliardaires… En gros, à notre époque d’enfumage généralisé, comme le Chat de La Fontaine, n’ayons qu’un expédient, mais qu’il soit bon. Le mien consiste à étalonner la valeur d’une personne à la haine et à la peur panique qu’il suscite chez mes ennemis. Le Pen et Meloni semblent avoir renié leurs idées, certes ; Elon Musk est un méchant milliardaire, certes. Mais voyez comme ils font faire sous eux à la clique mondialiste ! Excellent discours synthétique de 20’ de Christian Velot dans le cadre d’une journée de conférences organisée en octobre 2022 par les collectifs locaux en Essonne. Quelques démarches administratives. J’ai entamé avec retard le processus de renouvellement de mon passeport périmé depuis mars 2022. Aucun rendez-vous en mairie disponible. Il faut se connecter le matin, comme un jeu. C’est tellement amusant. J’ai reçu cette semaine un avis d’impôt supplémentaire pour la taxe d’habitation. Au lieu de la voir diminuer de près de 50 %, elle sera (à condition qu’on ne reçoive pas un « cadeau » supplémentaire) multipliée par 3,2. Cerise sur le gâteau, le prélèvement direct ne semble pas validé, alors que cela fait des lustres que je ne m’occupe de rien. Sur le site des impôts j’arrive sur une usine à gaz et alors que je suis prêt à payer même en nature du moment qu’on me délivre de ce souci, le truc est incompréhensible, alors je leur écris un mot… Merci Annie Dingo. Attention, je m’étais trompé dans la phrase qui précède, voir plus bas. Pour engager le nombre d’employés permettant d’obtenir un passeport en moins de 12 mois (alors que presque tout se fait en ligne maintenant donc cela devrait réduire les délais), il faudra encore doubler la taxe ? Delenda Annie Dingo !
 Le 2 décembre, 333e jour de recoronaquista. J’ai voté pour les élections professionnelles, sur 4 scrutins différents, dont je connais à peine la différence (académique et national). Cela ne sert à rien, mais on verra la progression d’Action & Démocratie, le seul syndicat qui ait (timidement) soutenu les personnels non-vaxinés scandaleusement astreints à l’obligation de se faire injecter le poison (et dont le vice-président René Chiche est scandaleusement poursuivi par le rectorat). Je n’avais jamais vu une telle usine à gaz, juste pour voter à des élections tellement peu importantes. Depuis le début du processus, rien que pour consulter les listes, à chaque connexion j’avais dû générer un nouveau mot de passe, mais cette fois-ci il a fallu passer par France Connect pour en avoir encore un neuf, et qui s’affichait seulement 120 secondes, etc. Si la progression continue, c’est qu’ils ont dans la tête de nous imposer l’éjaculation, pardon, la reconnaissance faciale pour voter d’ici un ou deux ans… J’ai obtenu par une chance extraordinaire ce matin un rendez-vous pour mon passeport dans mon arrondissement pour le… 18 janvier ! Mon jour de repos ! Pour tout dire il y avait deux rendez-vous qui s’étaient libérés pour aujourd’hui, mais je travaille ! Par contre, c’est comme au Loto, je pourrais re-tenter ma chance chaque matin ! En fait comme je ne prévois pas de demander l’asile politique à la Corée du Nord ou à la Russie avant février, ça me va ! Les branquignols macronistes poursuivent leur plan de destruction de la France, avec l’annonce sibylline du ministre de la désinstruction nationale : « Pas d’école le matin en cas de délestage ». J’ai publié ce message en réponse à un commentaire dans cet article : « Je crois que ce seraient les élèves, mais détrompez-vous, ils ne sont plus dupes. Cette année, aucun de mes étudiants ne joue plus le jeu du test covid pour 11 jours de "vacances", et j’en ai un seul sur 140 qui porte un masque, c’est-à-dire une proportion bien moindre que les collègues qui, les syndicats ayant collaboré systématiquement avec les mesures liberticides, sont toujours pour une bonne part confits dans la croyance à la religion covidiste et au saint vaxin. Il n’en reste pas moins qu’avoir habitué une population entière à rester chez elle sans rien foutre pendant des semaines et des semaines est une contribution remarquable de la macronie au suicide de l’Occident. » France-Soir se voit retirer son agrément d’organe de presse par les fascistes qui ont pris possession de notre pays, alors que cet agrément avait été accordé à l’officine bidon « Fact & Furious ». Comme le dit Xavier Azalbert, le combat ne fait que commencer. Mais comme le dit Poutine, ils ont mis la barre plus haut. De mon côté ce sera sans pitié, selon le texte de Camus que je vous ai proposé il y a quelques jours. Je dois rectifier une information que j’ai écrite hier à propos de la taxe d’habitation. C’est mon neveu, de passage à Paris, qui a réussi à comprendre le schmilblick. En fait cette taxe d’un montant de 3,2 fois celle que je paie pour mon appartement de 54 m2 correspond… au box que j’ai loué à partir de l’été 2021, taxe que je paie donc pour la première fois cette année. Cela explique que le prélèvement automatique ne soit pas encore en place, bien que le site des impôts recense pourtant ce garage juste au-dessous de l’appartement, sans qu’aucune information ne me permette de comprendre la différence. Mon neveu a vu que le numéro de l’adresse était différent (le garage est à 50 mètres de l’immeuble dans la même rue). La conclusion reste la même : merci Annie Dingo ! Payer trois fois plus cher pour un box minuscule que pour un appartement, c’est fort de café. Mais je tenterai de joindre les services des impôts pour voir s’il n’y a pas eu une erreur, et je vous informerai pour tenir ma promesse liminaire : rectifier mes erreurs et présenter mes excuses.
 Le 3 décembre, 334e jour de recoronaquista. Week-end en province. Le 1er décembre, Médiapart a publié un article sur Nicolas Bays, le « compagnon encombrant » de Pannier-de-Crabes-Ranachier, qui pratiqua le harcèlement bisexuel. Il faut ajouter que ce branquignol est celui qui traita René Chiche de « cinglé ». Voyez l’article sur mon fil Telegram.

L’Adoration des Mages (1476 à 1488), tapisserie léguée à la cathédrale de Sens par le cardinal Charles II de Bourbon (1436-1488). Détail.
© Lionel Labosse


 Le 4 décembre, 335e jour de recoronaquista. J’ai publié quelques photos de ce week-end à Sens avec une amie, qui a été l’occasion de re-visiter le Musée et la cathédrale. Je reviens sur un chef-d’œuvre méconnu visible – et fort mal visible car à moitié dissimulé derrière deux statues. Il s’agit d’une tapisserie intitulée L’Adoration des Mages (réalisée en Belgique entre 1476 et 1488) que le cardinal Charles II de Bourbon (1436-1488) a léguée à la cathédrale de Sens, et qui comporte dans son bandeau la devise treize fois répétée « N’espoir ne peur ».

« N’espoir ne peur », devise du cardinal Charles II de Bourbon (1436-1488), en bordure de la tapisserie L’Adoration des Mages (1476 à 1488), musée de Sens.
© Lionel Labosse

La tapisserie est admirable, avec ses personnages grotesques individualisés. J’ai isolé un roi mage et deux personnages qui regardent goguenards le bœuf et l’âne à travers une fenêtre. Je vous recommande cet article de Jacques Hanoune qui explique la devise stoïcienne (sans rapport avec le motif de la tapisserie), que j’ai immédiatement ressentie comme ma propre devise et celle de tout complotiste digne de ce nom, et qui fait notre différence avec les trouillards du type Michel Onfray qui font sous eux à l’idée de mourir. Je relève dans ce bel article la citation de Boèce (480-524) en sa Consolation de Philosophie :
« N’espère rien, n’aie peur de rien, et tu désarmeras ton adversaire. / Quand on est agité par la crainte ou l’espoir, / Faute d’être calme et de se contrôler, / On lâche son bouclier, on abandonne son poste / Et on resserre le lien qui sert à nous traîner. »
Jacques Hanoune ajoute que pour Spinoza (1632-1677), « les lois éternelles de la nature n’ont pas pour but de distribuer récompenses et punitions ». Ces explications confortent mes observations, et je suis très heureux de les retrouver si bien exprimées alors que je ne parvenais pas jusqu’alors à synthétiser ce que mon intuition me dictait : voici pourquoi un athée comme moi et des croyants comme de nombreux amis avons réagi de même en réaction épidermique au covidisme. Que notre spiritualité soit stoïcienne ou religieuse, nous portons cette même devise : « Ni espoir, ni crainte ». Cela me rappelle le mot d’une amie catholique pratiquante, qui répondait à des grenouilles de bénitier qui lui recommandaient de porter le masque pour se sauver : « Ce n’est pas le masque, ni le gel ni le vaccin qui vous sauveront ; c’est Jésus-Christ ». De mon côté ç’aurait plutôt été : « C’est votre esprit critique », mais cela revient au même, subsumé par la devise de ce brave Charles II de Bourbon : « N’espoir ne peur ». Dont acte.


 Le 5 décembre, 336e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. J’ai ajouté un ultime point sur ma visite du musée de Sens dans cet article. Jean-Dominique Michel lance un appel au dévoilement de la vérité et à l’action en justice. Excellentissime émission de Bercoff ce jour (ci-dessus) sur la guerre en Russie avec deux des meilleurs spécialistes, Jacques Baud et François Martin, ce dernier que j’avais découvert récemment sur Radio-Courtoisie.
 Le 6 décembre, 337e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je découvre un excellent site satirique, avec un article consacré au rasoir Braun de la santé : « Mon bras ne tremblera pas ». J’ai signé une nouvelle pétition contre les voitures-radars privatisées… une de plus !
 Le 7 décembre, 338e jour de recoronaquista. Hier, Bercoff a invité Azalbert, Houpert et Régis de Castelnau (le copain du traître Onfray, qui a craché sur Francis Lalanne et a versé dans la vaxinolâtrie). Il s’agissait de liberté d’expression. Ce qui m’énerve un peu c’est qu’on ne pose jamais la question de savoir 1° s’il y aura une commission d’enquête parlementaire sur l’ordre pétainiste des médecins 2° s’il y aura une commission d’enquête parlementaire sur les prétendus « fact-checkers » 3° si les prochaines élections aux conseils de l’ordre des médecins peuvent renverser la majorité de corrompus au sein de ces officines. Je ne sais pas quoi penser de ce « baromètre » : absence de Frédéric Asselineau et même de macron ! Cela dit, la place de Marine Le Pen (2e) et celle de Merluchon (16e) corroborent ce que je disais ce soir lors d’un dîner à des amies persuadées que Le Pen est universellement haïe. Je leur répondais que Merluchon l’était bien plus qu’elle, et qu’elle ne l’était pas tant que ça. Je crois que ce « baromètre » un peu étonnant me donne plutôt raison. Justement, l’extrême drouâteuh va céder une part de sa « niche » parlementaire du janvier à LFI pour défendre la réintégration des soignants. Cela me paraît d’ailleurs étonnant car la loi d’exception covidiste est censée cesser le 31 décembre, à moins que les coronazis n’essaient de la proroger, mais il faudrait que LR se mette à nouveau de leur côté. Vidéo de 20 minutes sur l’avenir de Réinfo, après la fin de Réinfocovid, avec Louis Foucher, Isabelle et l’ami Martin.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 6 décembre. Le point de comparaison est le mardi 29 novembre. France : hier, nous avons eu 105 516 tests positifs du petit rhume de la marque « covid-19 » (au lieu de 91 814 mardi dernier), avec un taux en hausse de 28,6 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations a eu un nouveau coup de booster à 20 614/ 1120 au lieu de 19 061/ 1076. Petit calcul : 105 516 positifs avec un taux de 28,6 %, cela nous fait 369 000 tests, à 44 € pièce, soit la bagatelle de 16,23 millions, pour un jour. On va multiplier par disons 22 jours ouvrables dans le mois, pour aboutir à la modique somme de 357 millions € pour un mois, juste de ces tests pour détecter des rhumes. Et on ne compte pas le coût des centaines de milliers de journées d’arrêt de travail générées par cet open bar de vacances gratos pour les cheminots et autres fonctionnaires. Je me permets de rappeler le prix d’un canon CAESAr : 5 millions. Si l’on arrêtait ce délire de tests, on pourrait offrir 71 canons CAESAr par mois à l’Ukraine ! (j’essaie de trouver des arguments pour McRond-McKinsey). Réseau Sentinelles : sur la semaine 48, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale stagne à 54 cas pour 100 000 habitants contre 53 cas en semaine 47 (taux consolidé au lieu de 57, taux brut). Bon les filles, on dirait que la « 9e vague » fait flop, et le bras de l’abruti rasoir de la Santé va pouvoir branler tout seul…
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 6 décembre à 18h00) : 646 089 506 tests positifs et 6 642 994 morts (au lieu de 641 953 461 tests positifs / 6 632 585 morts). Progression comparée sur les 112 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 136 045 tests positifs et 10 409 morts (cela nous donne une mortalité en baisse, de 0,25 % contre 0,31, 0,35, 0,4, 0,46, 0,43, 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 39 semaines précédentes) au lieu de 3 260 017, 3 020 689, 2 514 943, 2 397 591, 2 575 773, 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 9 986, 10 454, 9 962, 11 128, 10 948, 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le nombre de tests positifs de rhume explose, et le nombre de morts augmente chouïa. Bon, c’est quand qu’on s’occupe des vraies maladies ?
 Le 8 décembre, 339e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Finalement LFI retire sa proposition de loi, parce que la réintégration des soignants à leurs yeux « de gôche » compte moins que de continuer à alimenter le mythe de l’intouchabilité de l’extrême drouâteuh… En ce qui concerne le scandale « Fact & Furious », voici un article de l’Observatoire du journalisme « Fact & Furious : avis de disparition de fact checkeurs » que j’ai présenté à mes étudiants. Il présente des qualités de neutralité qui permettent de l’envoyer à nos correspondants tièdes qui croient encore à la fable du « complotisme ». Ils pourront cliquer où ils voudront et comparer les articles de Libération et de France-Soir par exemple… Voici un Excellent dossier pédagogique sur la chronologie du nucléaire français. Entrevue de France-Soir sur une enquête frauduleuse de l’émission Supplément d’enquête commanditée pour discréditer le Pr Raoult et l’IHU de Marseille. Je remarque que Xavier Azalbert ressasse un exemple anodin de fake news des médias de grand chemin, l’annonce erronée de la mort de Martin Bouygues. Je me permets de lui conseiller de choisir un exemple plus parlant : le soutien par Edwy Plenel à l’époque directeur de la rédaction du Monde, de la fake news du plan « fer à cheval », qui a mené au bombardement de la Serbie en 1999. Plenel est un journaliste criminel ; c’est donc un exemple plus pertinent pour juger dans un avenir qu’il faut espérer proche, les journalistes qui ont empêché de soigner des gens, donc qui ont participé à des assassinats, et les mêmes journalistes qui ont fait croire à l’efficacité d’un produit qu’ils ont frauduleusement qualifié de « vaccin », ou qui ont caché les effets secondaires parfois mortels de ces produits, et qui ont donc participé à des meurtres de masse, dans le plus grand mépris de la Charte de Munich. Bulletin 111 de Xavier Moreau, indispensable. Nouvelle amusante : à Sciences Po, « une enseignante a été contrainte de quitter son poste pour avoir osé dire « homme » et « femme » pendant son cours », sur Boulevard Voltaire. La vidéo de Caroline Fiat renvoyant à l’ignoble Véreux le miroir de son action délétère lors de la plandémie prend un goût amer lorsqu’on sait quelques jours plus tard que les convictions de cette femme n’étaient que du théâtre, et que sa haine du RN vaut plus que la survie de ses anciens collègues soignants. Excellente intervention de Jean-Dominique Michel dans le cadre d’un colloque organisé sur le thème « Quel avenir juridique pour l’entreprise ? » pour l’Académie géopolitique de Paris, le 29 novembre dernier (26 minutes). Il fait l’éloge (vers la fin de son discours) des directives d’Elon Musk sur les réunions et le management.
 Le 9 décembre, 340e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je suis stupéfait de découvrir sur Youtube une parodie par un certain Marc Garetto de Dalida intitulée comme la nôtre « Il venait d’avoir 14 ans », datée du 3 mars 2022, alors que la nôtre est du 18 mars ! Comme cela représente des semaines de travail, on ne nous accusera pas d’avoir plagié ; il n’y a d’ailleurs rien de commun ni dans le texte ni dans l’interprétation, sauf la reprise des mots présents dans le texte original, et le choix du chiffre 14, qui s’imposait. Du coup je lui consacre un bon paragraphe dans mon article sur les chanteurs anticovidistes, qui ont passé la barre des 50 ! Pour la première fois j’ai vu le visage de mon seul étudiant masqué (sur 140). Je lui ai dit un mot d’encouragement, mais en fait il était juste en train de le changer. Ça doit lui coûter une fortune. Le pauvre est vraiment une victime de ce délire, je le plains et espère qu’il finira par renoncer à se faire du mal. France-soir publie un nouvel article sur les « Twitter files » qui confirme la pratique massive du « shadow banning », systématiquement appliqué à ceux qui gênaient la mafia « démocrate ». J’ai hâte que ce grand ménage soit étendu aux filiales européennes. Il y a bien une raison que tous nos tyranneaux d’Europe fassent caca sous eux et lâchent les étrons de leurs trolls à l’idée que Twitter retrouve une pratique d’expression libre. Que va-t-on découvrir ? Elon va-t-il gratter le musc sous les aisselles de notre vieille amie Alice Garza ? Au fait, c’est un démocrate qui a remporté l’élection sénatoriale reportée en Géorgie, ce qui renforce le camp Biden au Sénat, hélas.

Le Renard qui s’identifiait en tant que Poule.
© gloria.tv


 Le 10 décembre, 341e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. En grève le matin, donc j’ai dû y retourner l’après-midi, mais fermé itou, alors que ce matin il était affiché que ça ouvrirait l’après-midi, mais va te faire foutre ! Je suis donc allé à une piscine dans le XIXe, on était peu de monde. En ayant provisoirement fini avec ses recherches, l’ami Alain Beyrand offre ses livres sur le Covid ou Chibritte (aussi faux l’un que l’autre) en PDF ou à faire imprimer sur cette page. La créature « non-binaire » du nom de Sam Brinton, sous-secrétaire adjoint chargé de l’élimination du combustible usé et des déchets au bureau de l’Énergie nucléaire du ministère de l’Énergie de Biden a un problème de kleptomanie. On l’adore, celiel-là, mais que voulez-vous, tout le monde ne peut pas avoir la classe de Jean-Brichel ! J’ai fait le ménage sur mon site. J’ai permuté l’hommage à Robert Vigneau, désormais au format article, avec en remplacement dans la brève que j’avais rédigée à la va-vite, une recette de soupe. J’ai visite l’expo d’un voisin artiste, Régis R, à Aubervilliers, à deux pas d’un lycée où j’ai enseigné six ans. Bon, je ne crois pas à son truc, mais il y croit, il est sincère. C’est de l’arte povera puissance 2, c’est-à-dire vraiment povera. Le problème est que tous ces projets écolo sincères servent d’arguments à des escrolos mafieux qui ont des visées criminelles sur nous. C’est la 2e fois que je me rends à une de ses expos. À chaque fois je suis à peu près le seul voisin à me déplacer, d’ailleurs là j’ai eu du mal à le trouver et on s’est caillé les miches dans une friche pas chauffée. J’ignore s’il sait que je suis écrivain… Nul n’est prophète en son immeuble !
 Le 11 décembre, 342e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Nous avons tourné l’épisode 11 de Ça restera dans les anales ce midi. J’ai dû me mettre en t-shirt dans un froid de canard. Vous verrez bien si ça en valait la peine.
 Le 12 décembre, 343e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. L’affaire de corruption au parlement européen est époustouflante. Et ce n’est qu’une cacahuète par rapport à l’affaire en gestation Ursula-Pfizer. Bonne vidéo de Blast qui explique bien l’historique de l’arnaque de la réforme des retraites par la mafia qui a pris le pouvoir en France. Allusion à Jean-Michel à la fin de cette chronique de Philippe Caverivière sur RTL (durée 6 minutes). Me David Guyon consacre une émission instructive avec Me Arnaud Dimeglio à l’action en justice contre la censure dont France-Soir est victime.
 Le 13 décembre, 344e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Nouvelle vidéo de Pierre Chaillot : « Soignants suspendus : pourquoi le gouvernement les laisse crever ? ». Et l’article de Pierre correspondant à cette vidéo. On découvre grâce à Pierre d’autres articles intéressants qu’on avait pu rater, comme par exemple celui-ci sur les vaxins dans l’évier.
 Le 14 décembre, 345e jour de recoronaquista. Morad El Hattab annonce sur Twitter une prochaine révélation sur Chibritte. Sur Twitter itou, Michel-Ange Flori annonce que « la Cour de Cassation a annulé par un arrêt historique en matière de liberté d’expression les peines qui m’avaient été infligées à Toulon et devant la cour d’appel d’Aix en Provence. Le Président Macron [il veut dire le « Chef de l’Étron »] est donc débouté, je peux continuer d’écrire sur les murs ». Bravo, mais il reste encore tant à reconquérir en matière de liberté d’expression, de la fresque d’Avignon avec macron en marionnette d’Attali, aux affiches de Réinfocovid dans je ne sais plus quelle ville, qui prévenaient des dangers des injections Pfizer. La nouvelle du jour ce sont les « perquisitions menées mardi » aux sièges parisiens de McKinsey et du parti Renaissance. À suivre…
Nouveau point statistique sur les chiffres du 13 décembre. Le point de comparaison est le mardi 6 décembre. France : hier, nous avons eu 97 037 tests positifs du petit rhume de la marque « covid-19 » (au lieu de 105 516 mardi dernier), avec un taux en baisse de 27,8 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations a eu un nouveau coup de booster à 23 217/ 1287 au lieu de 20 614/ 1120. Bon, dans trois semaines tout cela se dégonflera à nouveau. Réseau Sentinelles : sur la semaine 49, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale remonte à 64 cas pour 100 000 habitants contre 51 cas en semaine 48 (taux consolidé au lieu de 54, taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 13 décembre à 19h00) : 650 123 854 tests positifs et 6 655 417 morts (au lieu de 646 089 506 tests positifs / 6 642 994 morts). Progression comparée sur les 112 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 034 348 tests positifs et 12 423 morts (cela nous donne une mortalité en hausse, de 0,31 % contre 0,25, 0,31, 0,35, 0,4, 0,46, 0,43, 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 40 semaines précédentes) au lieu de 4 136 045, 3 260 017, 3 020 689, 2 514 943, 2 397 591, 2 575 773, 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 10 409, 9 986, 10 454, 9 962, 11 128, 10 948, 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Le nombre de tests positifs de ce rhume régresse déjà après avoir explosé la semaine dernière, et le nombre de morts augmente, logiquement, ce qui devrait encore être le cas pendant 2 ou 3 semaines. Bon, c’est quand qu’on s’occupe des vraies maladies ?


 Le 15 décembre, 346e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Voici notre dernière production « En direct du Lycée Georges Brassens ». Merci de plusser, de poster des commentaires et faire circuler urbi & orbi. Pour ceux qui ne sont pas abonnés à Faits & Documents, voici une présentation de la parution récente sur le gouvernement Borne. Voici la réponse des impôts à ma réclamation dont je vous ai parlé ci-dessus. Ils reconnaissent qu’il y a une erreur, et ils recalculent la taxe sur mon minuscule parking, à 61 % de la somme que je paie pour mon appartement de 54 m2. Cela reste disproportionné, mais ce n’est plus délirant. Je leur demande des explications, et ils me répondent qu’en ce qui concerne « les dépendances, aucun abattement ne s’applique, mais la base est réduite de 65 % en 2021 ». Le diable est toujours dans les détails ! Donc si vous louez un parking à 100 m de chez vous parce que vous n’en avez pas sur place, la taxe sera disproportionnée ! (Cela dit, si ma taxe d’habitation est faible, c’est justement parce que mon immeuble date de l’époque où la notion de parking n’existait pas !) Excellente émission de Ligne Droite sur les souffrances infligées aux enfants, la division des sexes, le wokisme, etc., avec Marie-Estelle Dupont.


 Le 16 décembre, 347e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Le Dr Alwest, génial comme d’hab dans « Men in blagues 3 » (ci-dessus). Mais on peut regarder les deux numéros précédents ! J’ai repris enfin un morceau du CSI de septembre 2021 avec René Chiche où il parle des PPMS que l’on subit dans les lycées. Un ami s’est donné beaucoup de mal à extraire la vidéo de Crowdbunker en montant le son avec les images. Merci, Philippe ! Dernier jour de cours. J’ai commis un énorme acte manqué en oubliant un document super complotiste au boulot. J’espère que c’est dans mon casier que je l’ai oublié, et pas en plein milieu… Nous sommes en train de préparer une chanson avec Marie-Line, qui va changer la face du monde, au moins !
 Le 17 décembre, 348e jour de recoronaquista. Piscine, 52 longueurs. Yoyo publie un best of bien plus long que ses zappings hebdomadaires (43 minutes) spécial mensonges coronazis. Youtube l’a supprimé en quelques minutes. Les coronazis font sous eux en ce moment ; c’est la panique totale avec Elon Musk qui rétablit la liberté d’expression (ils n’aiment pas du tout), la corruption massive digne de la mafia au Parlement européen, l’affaire du pédocriminel Brizitte qui bout sous le couvercle, le scandale majeur Fact & Furious étouffé par le torchecul Libération, etc. S’il vous plaît, diffusez au maximum ce zapping sur Odysee en suggérant à vos contacts d’arrêter de faire l’autruche. Quand on a la tête dans le sable, on livre son anus à tous les vents… C’est pourtant si simple de relever la tête et de contrôler ce qui fait mine de pénétrer votre anus ! Au fait quand j’utilise l’expression « coronazis », ce n’est pas un jeu de mots. Ce sont des nazis qui ont utilisé le covid et maintenant l’Ukraine pour nous appliquer la solution finale. Des nazis. Ou des bolchéviques, comme vous voulez, mais des nuisibles qui veulent notre mort. Cet après-midi, marché de Noël organisé par un collectif d’entrepreneurs issu en fait de Réinfo à Paris, Porte de Versailles, dans une salle sur laquelle je ne m’étendrai pas, mais il y a des baffes qui se perdent. J’avais préparé des diplômes de l’ordre de la LBD à remettre aux personnalités annoncées. Nous avons été bien reçus et j’ai pu prendre des photos, par Morad El Hattab, par Mike Borowski et par Francis Lalanne. En revanche deux autres que je ne nommerai pas se sont comportés l’un comme un gougnafier, l’autre comme un crétin. Le premier, à qui j’avais acheté et fait dédicacer son livre, laisse ostensiblement son diplôme sur la table après s’être barré sans écouter la chanteuse qui fermait la séance. L’autre pérore et me traite comme une merde en achoppant sur le seul mot « conspirationniste » qui orne le diplôme. Il entre dans un monologue comme quoi ceux qui utilisent ce mot sont des « imbéciles », etc., et impossible de lui faire valoir 1° que c’est de l’humour 2° que d’autres personnes pensent au contraire qu’il convient de retourner ce genre d’injure. Surtout le type qui prétend en étant là participer à un combat contre le national-covidisme n’est pas capable de fermer un peu sa grande gueule et de respecter ou du moins écouter ceux qui militent. Les milieux anticovidistes grouillent de ce genre de prétentieux égoïstes. Bref, mieux vaut insister sur les bons contacts, qui auront peut-être des suites. Un truc m’a fait plaisir sur ce petit salon : un ami s’est étonné que je ne signe pas mes propres livres. Il lit régulièrement mes articles, les trouve intéressants et les partage. Eh bien chiche, j’ai des livres qui sont le meilleur cadeau que vous puissiez imaginer pour Noël ! À bon entendeur ! Sinon, Elon Musk a annoncé ce matin « And soon, ladies & gentlemen, the coup de grâce », en français dans le texte. Des amies complotistes s’imaginent que parce que c’est en français cela concernerait notre ripoublique et le couple sataniste qui la dirige, mais je crois que le milliardaire s’en bat la cacahuète. C’est juste une expression glamour en français parmi d’autres ; même si j’espère me tromper !

Black Lives Matter : Crime in U.S. (2019)
© Black Lives Matter


 Le 18 décembre, 349e jour de recoronaquista. Pas de piscine pour cause de « grève », un dimanche. Merci Annie Dingo ! J’ai mis à la une mon article sur mes vacances de la Toussaint au Finistère. À la p. 12 du n° 513 de Faits & Documents je relève une info tordante sur Black Lives Matter qui « s’emmêle les pinceaux dans sa communication en publiant un graphique montrant que les Afro-Américains représentent 52 % de la criminalité pour seulement 13 % de la population ». Vérification faite, le graphique se retrouve sur Internet, avec les chiffres précis. Entrevue instructive de Michel Maffesoli sur France-Soir. Il utilise l’expression « Organes d’inquisition », belle trouvaille pour l’Ordre pétainiste des médecins. Il évoque des discussions privées avec Raoult, qu’il loue pour se baser sur son expérience. Il se dit anarchiste en se basant sur une définition proche de celle de Léo Ferré : « Le désordre, c’est l’ordre moins le pouvoir ». En frôlant la boutique du coin de ma rue, le blouson d’hiver top mode acheté en Islande s’accroche et hop, c’est comme si j’avais plumé six poussins ! Vie de merde ! Heureusement je me suis acheté un bon steak de hampe chez le boucher où y avait pas la queue par chance. En principe je n’ai rien contre, mais avec ce froid ! Je vais me faire des frites du même tonneau, encore des que les Ukrainiens n’auront pas !


 Le 19 décembre, 350e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Entrevue du Pr Christian Perronne par Élise Blaise pour TVLibertés : [« Ne jamais se taire face aux mensonges ! » À la minute 35, il confirme ce que je pressentais intuitivement : la corruption des médecins passe par des rémunérations sur des comptes off-shore d’une poignée de « Key opinion leaders » (« influenceurs » en français) qui passent sur les plateaux télé. Du coup j’ai isolé cet extrait sur ma chaîne Youtube, avec un lien vers l’émission entière ; ne vous privez pas de faire circuler. Exceptionnelle entrevue de Xavier Poussard de Faits & Documents sur le Média en 4-4-2. Rappelons que c’est lui qui a lancé entre autres l’affaire Chibritte, et que Faits & Documents est non seulement qualifié de tous les noms par les chiens de garde, bien que jamais les Bonnie & Clyde de l’Élysée n’aient porté plainte contre la revue, mais que quasiment tous les médias de notre côté (France-Soir, Radio-Courtoisie, TVLiberté, Nexus, etc.) l’ignorent totalement et respectent l’omerta sur la pédocriminelle qui nous sert de Premier Iel… Un abonnement à Faits & Documents est un excellent cadeau de Noël. Suite à la finale de la coupe du monde de foot, la vidéo de Fabrice Éboué qui date de 2018 reprend de l’actualité. Il évoque Macron qui s’émoustillait déjà sur les torses nus des noirs au collège de La Providence dont ils étaient condisciples. Vidéo des Guignols datant de 2009 sur « Le masque de papier ». C’est un bon indice pour vous annoncer notre prochaine chanson avec Marie-Line : elle est écrite, enregistrée, et en cours de réalisation pour ce qui concerne le clip. Sortie prévue pour Noël  ! Voici « Le Mensonge de Trop ! », film d’Alexandre Bellas (15 décembre 2022), basé sur une cérémonie des Masques Blancs en hommage aux victimes des injections. Il me rappelle les cérémonies de déploiement du Patchwork des noms pour les morts du Sida, il y a 30 et quelques années.

Photo Quizz pour notre grand jeu concours : d’où vient cette photo ?
© Police fédérale belge


 Le 20 décembre, 351e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Le comportement de débile mental de notre chef de l’Étron que le monde entier nous envie lors de la finale de la coupe du monde de foot a suscité quelques vidéos bien senties, dont celle-ci proposée par Réfléchir et Agir Libre. Un site est consacré au soutien du docteur Jean-Philippe Labrèze, suspendu et poursuivi par l’ordre d’inquisition des médecins, d’abord pour avoir prescrit de la vitamine C à une femme en soins palliatifs, puis pour avoir soigné le covid avec des médicaments. Les humoristes à la papa se tapent la tronche de notre Annie Dingo que le monde entier nous envie. J’ai extrait de cet article la photo ci-dessus pour un sondage disponible sur mon Fil Telegram.

Gipsy & Alexis Grüss aux Folies Gruss, 20 décembre 2022.
© Lionel Labosse


 Le 21 décembre, 352e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. J’ai passé la soirée d’hier aux « Folies Gruss », en famille selon une tradition que j’ai d’inviter régulièrement mes parents proches, neveux, nièce, etc. à différents spectacles notamment pour Noël. Spectacle très émouvant qui célèbre les valeurs familiales, et maintient coûte que coûte la tradition du cirque avec animaux, en l’occurrence uniquement des chevaux, mais des bêtes époustouflantes de beauté, des frisons, pur sang arabes, cob normands, comtois, pur race espagnol, trait russe, lusitanien et autres shetland et falabella. J’ai pu échanger quelques mots avec les patriarches, Alexis & Gipsy Grüss, cette dernière étant la fille de Firmin Bouglione, dont je vous reparlerai incessamment sous peu. Ils ont un ressentiment contre les fous animalistes qui sont en train d’assassiner le cirque. Bref, un beau spectacle en famille ou entre amis que je vous recommande. Mésaventures vélibiennes (je ferai un article à la gloire d’Annie Dingo un de ces jours) : Je prends un vélo à la piscine juste pour gagner du temps sur ce trajet de 2 minutes. Il ne reste qu’un seul vélo, électrique, alors que je n’en ai pas besoin, mais bon, on m’a dit qu’en dessous de 3 minutes ils ne comptabilisent pas. Au premier coup de frein je me rends compte que le frein ne fonctionne quasiment pas, il faut serrer à mort et ça met cinq mètres, donc je fais gaffe, mais à 30 mètres de la station, une pétasse déboule sur un passage piéton qui n’est pas situé sur un feu rouge, de derrière une camionnette qui la cachait complètement. Ça ne pouvait arriver bien entendu que le jour où j’avais ce problème de freins-là, alors que la plupart du temps c’est à l’opposé des freins qui couinent à mort et font se retourner toute la rue. Je freine avec les pieds et l’évite de justesse (évidemment je roulais très lentement). Elle me lâche un « faites attention ». Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent. En ce qui me concerne, lorsque j’emprunte un de ces passages piéton sans feu, je suis hyper précautionneux si je suis caché par un véhicule, surtout un gros véhicule, mais on croise de ces candidats au suicide ! Plus tard, c’est sur un trottoir large de 4 mètres, une nana qui marche tranquillement sur le 1m de piste cyclable. Je fais fonctionner le klaxon inaudible de ces vélos de pacotille, et au bout de 50 m, elle finit par capter et bouge son cul en maugréant. Et je ne mentionne pas ces truellées de gens qui marchent au milieu de la chaussée, traversent le plus en travers possible sans jeter un œil, etc. Suis-je le seul piéton-cycliste-automobiliste à me soucier systématiquement des deux autres catégories ? Pour un article en rédaction sur Francis Lalanne, j’ai repris sur ma chaîne Youtube une vidéo invisible sur Rumble à cause de Macronescu. C’était un très beau discours à Rennes en décembre 2021. Eh bien je ne sais pas comment ils font mais cela n’a pas pris une heure pour que les machines à censurer fascistes de Youtube suppriment la vidéo avec tout leur cirque d’intimidation dont j’avais déjà entendu parler. Jusqu’à présent je n’avais eu qu’une suppression pour des questions de droit. C’est terrible parce qu’il suffit à ces pourritures qui ont pris le pouvoir de l’État mondial, d’un petit déclic pour faire de la terre entière une prison définitive. S’ils peuvent contrôler une vidéo avec des machines, ils peuvent entendre avec les téléphones en temps réel tout ce que nous disons en quelque endroit que ce soit, et nous envoyer un drone ou un flic. Je pense à Léo Ferré (« La Solitude ») : « Il est de toute première instance / Que nous façonnions nos idées / Comme s’il s’agissait d’objets manufacturés / Je suis prêt à vous procurer les moules ». Décidément c’est ma journée. Ayant posté sur « Google Maps » un commentaire sur les « Folies Gruss » repris de ce que j’ai publié ci-dessus, je reçois de ces malfaiteurs un message ainsi libellé : « Merci d’avoir laissé un avis sur Les Folies Gruss. Malheureusement, nous ne l’avons pas publié, car : les processus et systèmes de modération de Google ont identifié du contenu susceptible d’être hors sujet, choquant, obscène, vulgaire ou incitant à la haine. Il est possible que votre contribution ait aussi enfreint d’autres règles. Vous pouvez modifier ou renvoyer votre avis à tout moment. Je ne peux même plus accéder, contrairement à ce qu’ils prétendent, à mon commentaire dont je ne me souviens plus au détail près. Ai-je laissé intacte la phrase : « Ils ont un ressentiment contre les fous animalistes qui sont en train d’assassiner le cirque » ? En tout cas ça ne peut-être que ça. Que ces connards aillent se faire foutre, mais il est vital de démanteler ces entreprises. Vivement que Poutine, Trump, Elon Musk, Bolsonaro, Le Pen, etc., gagnent leurs batailles respectives si on veut conserver une petite chance de ne pas être réduits à l’état de Bisounours par ces bolchéviques d’un nouveau genre. Je dis « Le Pen » pour la France par défaut, parce qu’il n’y a aucune chance malheureusement qu’Asselineau casse la digue de la censure ou des autres barrages, ni Philippot, ni Dupont-Aignan.
Nouveau point statistique sur les chiffres du 20 décembre. Le point de comparaison est le mardi 13 décembre. France : hier, nous avons eu 71 212 tests positifs du petit rhume de la marque « covid-19 » (au lieu de 97 037 mardi dernier), avec un taux en baisse de 25,3 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations a eu un nouveau coup de booster à 25 002/ 1438 au lieu de 23 217/ 1287. Bon, dans deux semaines tout cela se dégonflera à nouveau. Réseau Sentinelles : sur la semaine 50, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale stagne ou plutôt rebaisse à 59 cas pour 100 000 habitants contre 57 cas en semaine 49 (taux consolidé au lieu de 64, taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 20 décembre à minuit) : 654 413 818 tests positifs et 6 669 388 morts (au lieu de 650 123 854 tests positifs / 6 655 417 morts). Progression comparée sur les 113 dernières semaines (dans l’ordre) : 4 289 964 tests positifs et 13 971 morts (cela nous donne une mortalité en hausse, de 0,33 % contre 0,31, 0,25, 0,31, 0,35, 0,4, 0,46, 0,43, 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 41 semaines précédentes) au lieu de 4 034 348, 4 136 045, 3 260 017, 3 020 689, 2 514 943, 2 397 591, 2 575 773, 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 12 423, 10 409, 9 986, 10 454, 9 962, 11 128, 10 948, 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Les chiffres sont peut-être un peu biaisés parce que j’ai raté le coche de 18 h où je relève en général mes données, mais cela suit un cours tout ce qu’il y a de plus normal.
 Le 22 décembre, 353e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Cet après-midi, rencontre avec Louis Fouché dans une librairie du XIXe (La Lucarne des écrivains) où j’ai eu mes habitudes du vivant de mon ami René Haddad qui y faisait des lectures, René dont j’ai découvert à cette occasion par surprise que son roman avait été publié de façon posthume. Je l’ai acheté illico ! C’est une librairie bordélique où du coup les 3/4 des gens n’ont pas pu voir ni entendre le discours liminaire de Louis, mais ont pu se faire signer des livres, avec en prime des dessins du charmant dessinateur de son premier opus, Tous résistants dans l’âme. Éclairons le monde de demain. Après avoir été à cette dédicace de Louis Fouché [Pour les puristes, oui, j’ai bien écrit "avoir été", puisque j’y étais présent, je ne me suis pas contenté d’y aller !], je me suis mis à l’ouvrage pour ma 2e vidéo réalisée 100 % maison, sur un modèle rudimentaire que je voudrais réitérer subséquemment pour des vidéos de simples lectures. Commentaires bienvenus sur Youtube.


 Le 23 décembre, 354e jour de recoronaquista. Pas de piscine, fermée ce jour je cite « pour manque de personnel ». Notre pauvre Annie se donne bien du mal pour nous pourrir la vie (enfin c’est vrai qu’avec les « vacances Covid », ce n’est pas facile. Il faudrait un peu de courage et moins de corruption pour mettre fin à la farce. J’ai travaillé comme un Turc aujourd’hui, pour terminer un article sur L’Assemblée des Loups de Francis Lalanne, et deux enregistrements de fables qui l’accompagnent, à retrouver sur ma chaîne Youtube… Et en même temps, notre nouveau clip avec Marie-Line, sont la vidéo en est aux tout derniers réglages. Ça va cartonner !

Famille cygne, Sens, parc de la Ballastière, 24 décembre 2022.
© Lionel Labosse


 Le 24 décembre, 355e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Noël en famille. Balade auprès des cygnes de Sens ; suffira-t-il d’un signe ? Entrevue croisée de trois médecins rassuristes, Grégory Pamart, Olivier Soulier et Véronique Rogez, par France-Soir. Les convocations simultanées de tant de médecins prescripteurs de médicaments contre le covid par les ordres départementaux sur dénonciation des CPAM ne peuvent être que concertées sur l’ordre d’un quelconque Göring de la caste nationale-covidiste. Cela dit, ne pourrait-on pas faire une pause, et sans abandonner la cause qui nous obsède jusqu’à la victoire, privilégier l’humour durant la « trêve des confiseurs » ? Je suis admiratif que tout au long des 24 & 25 décembre, nos amis guérilleros complotistes aient continué à faire passer leurs bandes de balles sans laisser à la mitrailleuse lourde le temps de refroidir. Certes le Noël des suspendus ne respire peut-être pas la joie, mais si on leur laissait prendre une bouffée d’air avant de replonger ? Demain, je me colle à une collection de sketch et chansons pour rire…
 Le 25 décembre, 356e jour de recoronaquista. Jogging de 30 minutes, pour la première fois depui des lustres (169e et 106e de reconfinement). La chaîne de télévision chinoise dissidente NTD a publié le reportage sur la dédicace de Louis Fouché à la Lucarne des écrivains. Surprise, Marie-Line et même moi y avons la parole (je veux dire que nous n’avons pas été coupés au montage), et la chanson de Marie-Line est diffusée presque entièrement : incroyable ! Sortie in extremis pour Noël de la « Danse des ma-masques » chantée par Marie-Line Weber sur des paroles de votre serviteur. Partagez !


 Le 26 décembre, 357e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs, en changeant de piscine, car la mienne est fermée pour « grève », un 26 décembre. Merci annie Dingo ! Je découvre l’excellent site de Marie de Plume consacré à l’activisme anti-smartphone : No Slave Collar. Idée cadeau pour les fêtes : les dossiers de Pressibus à imprimer et relier ou faire relier vous-même d’après les PDF à prendre sur cette page (libre de droits, il ne touche pas un rond !)
 Le 27 décembre, 358e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. Je termine une brève de circonstance : « Trêve des confiseurs » : Petite pause pour la Cause, et un brin d’humour ! ». Je vais voir le spectacle « Viens Poupoule ! » avec Anny Duperey, notre grande comédienne complotiste, avec Charlène Duval. C’est un très beau spectacle de chansons de café-concert, les deux chanteuses accompagnées par un pianiste. J’ai offert à Anny mon livre M&mnoux, dans lequel elle est citée. Elle nous a raconté qu’après avoir poussé son « coup de gueule » chez Jordan De Luxe (cf. 17 novembre), elle avait reçu des invitations de Hanouna, qu’elle avait refusées, pour éviter de refaire en moins bien quelque chose de spontané. Se trouvait également présent par hasard Jean-Louis, photographe et fondateur du collectif “Les Essentiels”, qui fait justement l’objet d’une brève entrevue sur France-Soir ce soir. Quant à Charlène Duval, transformiste dans la veine Michou, il est amusant d’apprendre que des spectateurs s’y laissent tromper et sont estomaqués en le voyant sortir du théâtre en homme. À ceux-là, même parvenus à 3000 % de « preuves », il sera impossible de leur mettre les yeux en face des trous concernant Chibritte, transformiste 24/24 !


 Le 28 décembre, 359e jour de recoronaquista. Piscine, 50 longueurs. J’arrive toujours à la bourre à cause de leurs horaires covidistes qui s’éternisent. Avant l’arnaque du siècle, la piscine ne fermait pas à midi… François Asselineau consacre un quart d’heure à se demander si, je cite : « L’état mental de Macron est compatible avec l’exercice de son mandat » (ci-dessus).
Nouveau point statistique sur les chiffres du 27 décembre. Le point de comparaison est le mardi 20 décembre. France : hier, nous avons eu 30 989 tests positifs du petit rhume de la marque « covid-19 » (au lieu de 71 212 mardi dernier), avec un taux en baisse de 21,4 % de positifs. Le nombre d’hospitalisations / réanimations stagne à 25 084/ 1447 au lieu de 25 002/ 1438. Réseau Sentinelles : sur la semaine 51, le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale baisse à 47 cas pour 100 000 habitants contre 51 cas en semaine 49 (taux consolidé au lieu de 59, taux brut).
Nombre total de cas et de morts au niveau mondial selon les chiffres de la John Hopkins University (arrêté le mardi 27 décembre à 18 h) : 657 942 902 tests positifs et 6 680 566 morts (au lieu de 654 413 818 tests positifs / 6 669 388 morts). Progression comparée sur les 114 dernières semaines (dans l’ordre) : 3 529 084 tests positifs et 11 178 morts (cela nous donne une mortalité stable, de 0,32 % contre 0,33, 0,31, 0,25, 0,31, 0,35, 0,4, 0,46, 0,43, 0,38, 0,32, 0,30, 0,34, 0,33, 0,36, 0,35, 0,37, 0,7, 0,31, 0,31, 0,26, 0,24, 0,19, 0,25, 0,20, 0,17, 0,21, 0,26, 0,29, 0,37, 0,31, 0,55, 0,22, 0,40, 0,38, 0,43, 0,35, 0,36, 0,27, 0,38, 0,32, 0,46, 0,56, 0,55, 0,47, 0,4, 0,3, 0,24, 0,26, 0,37 et 0,77 % les 42 semaines précédentes) au lieu de 4 289 964, 4 034 348, 4 136 045, 3 260 017, 3 020 689, 2 514 943, 2 397 591, 2 575 773, 2 737 247, 3 292 988, 3 330 447, 3 018 457, 3 044 892, 3 419 413, 3 540 744, 4 078 487, 4 741 891, 5 250 026, 6 071 960, 6 781 544, 6 980 183, 7 708 157, 7 326 442, 6 048 358, 6 000 582, 4 823 192, 3 824 487, 3 407 882, 3 236 628, 3 254 289, 1 999 659, 6 043 349, 3 796 382, 3 805 840, 5 249 155, 5 623 7020, 6 579 080, 10 421 726, 9 659 773, 12 503 972, 12 288 649, 10 541 162, 10 792 824, 12 651 668, 15 940 369, 18 563 386, 23 439 185, 24 890 721, 20 281 933, 17 957 550, 11 432 998, 4 807 749, 4 382 375, 4 080 711, 4 229 567, 4 334 791, 3 426 322, 3 433 219, 2 967 873, 2 945 618, 2 852 739, 2 972 473, 3 071 703, 3 168 940, 3 762 147, 3 945 063, 4 073 570, 4 633 442, 4 659 151, 4 571 695, 4 256 229, 4 326 883, 3 851 445, 3 550 478, 3 317 989, 2 769 366, 2 661 932, 2 521 495, 2 652 817, 2 897 940, 3 401 427, 3 688 502, 4 613 589, 5 362 000, 5 727 525, 5 683 775, 5 417 095, 4 937 900, 4 143 349, 3 916 462, 3 452 036, 3 105 304, 2 712 725, 2 719 107, 2 603 055, 2 669 865, 3 025 984, 3 612 294, 4 149 529, 4 549 652, 5 270 585, 4 347 427, 3 962 711, 4 604 473, 5 262 989, 4 332 311, 4 075 691, 4 174 965, 4 419 923, 3 543 210, 3 563 773, 3 292 377, 2 375 717, 2 288 953, 2 064 243 et de 2 375 717 tests positifs, et de 13 971, 12 423, 10 409, 9 986, 10 454, 9 962, 11 128, 10 948, 10 330, 10 530, 10 014, 10 308, 9948, 12 218, 12 422, 15 141, 33 083, 16 226, 18 579, 17 408, 16 414, 15 196, 18 678, 12 332, 9 996, 10 258, 9 773, 9 914, 11 961, 10 124, 11 138, 13 829, 15 218, 14 610, 22 825, 19 874, 24 058, 28 220, 32 078, 48 160, 39 289, 48 629, 60 881, 70 082, 75 628, 74 417, 70 542, 61 166, 49 135, 46 573, 41 781, 44 673, 48 609, 49 833, 53 151, 50 873, 51 761, 49 864, 52 958, 48 876, 50 625, 48 078, 49 669, 52 696, 55 139, 60 138, 59 354, 68 784, 66 157, 69 230, 69 543, 64 199, 70 600, 71 876, 54 759, 59 394, 54 920, 56 720, 60 933, 74 866, 187 561, 76 335, 82 552, 85 634, 90 054, 93 380, 89 858, 84 140, 86 193, 68 078, 68 313, 62 375, 57 960, 63 223, 63 419, 66 966, 81 496, 86 236, 95 194, 101 435, 93 351, 94 336, 78 021, 72 300, 85 575, 75 109, 75 708, 71 900, 71 123, 69 301, 53 917, 45 367, 43 802, 33 729, 35 767, 40 360 et 39 290 morts. Les chiffres sont peut-être un peu biaisés parce que la semaine dernière j’avais relevé le compteur à 24h au lieu de 18h… mais l’évolution confirme ce que l’escroc covidiste allemand Drosten a déclaré : le covid est terminé. Place à la nouvelle peur ! Même la Chine supprime une à une les restrictions. Ce 28 décembre, elle annonce la réouverture des visas pour les voyageurs étrangers. À suivre sur Tourdumondiste.

 Le 29 décembre, 360e jour de recoronaquista. Piscine, 56 longueurs. Pensée émue pour mes parents en ce 29 décembre pour leurs noces de diamant ! Retour le 29 décembre 1962 : « Tout ça pour dire que malgré le statut d’ouvrier de mon père & de vendeuse de ma mère, mes parents ne parapluiesdecherbourgèrent pas le moins du monde. La promesse de mariage fut tenue, et au retour d’Algérie, ils étaient un peu pressés de se marier pour tout vous dire, rapport à mon frère qui était déjà entamé. Raison pour laquelle cela se passa dans une intimité relative en plein cœur d’un décembre 1962 qui vous avait des rigueurs haut-patatoises même à Paris, alors je ne vous dis pas en Franche-Comté. Les routes étaient engluées dans une gangue de verglas qui faisait valdinguer les bagnoles. Ils se marièrent civilement à la mairie d’Armance, qui gérait le hameau de Port-d’Attelle-gare. Ils eurent droit à une simple bénédiction à l’église de Port-d’Attelle, prononcée par l’abbé de Fleurey, parce qu’il n’y avait pas de prêtre titulaire à cette époque. Pour avoir fait Pâques avant rameaux, ce curé vieux jeu leur avait donné comme pénitence de ne pas s’« approcher » avant le mariage. » Extrait de M&mnoux. J’ai vu hier soir le spectacle de l’ami Paul Staïcu, pianiste et comédien, « Une Vie de Pianiste » (jusqu’au 30 décembre) au théâtre de l’Archipel à Paris. Très intense,musique ou texte. On sait tout de la « ceauseschool » sous la Roumanie communiste. Les éveillés comprendront le parallèle avec la dictature covidiste. Et Paul nous encourage tous, même ceux qui comme votre serviteur, n’ont pas d’oreille du tout, à se mettre ou remettre à la musique ! Courez-y ! Une amie avec qui nous discutions après le spectacle a eu une belle métaphore que je reprends à ma sauce : par rapport aux nombreux complots que les éveillés ont appris à débusquer grâce au covid depuis bientôt trois ans, et bien avant pour d’autres plus éveillés que moi (en fait si, j’avais déjà été alerté, mais pas sur tout) : nous sommes comme des oignons que l’on pèle, chaque découverte nous ôte une peau… Donc ne perdons pas l’espoir pour nos amis encore endormis : un jour, un nouveau léger coup d’ongle va bien finir par leur décoller la première peau ! Mais allons-y doucement, plutôt en prêchant d’exemple qu’en martelant. C’est un motif connu de différentes spiritualités. Jacques Salomé l’a expliqué ici. Le problème avec cette métaphore c’est qu’on arrive à la vacuité avec l’oignon ; mais ce ne sont pas mes oignons ! Cela me rappelle le conte fameux du mendiant et du garde, dont Francis Lalanne a donné une version en vers.
 Le 30 décembre, 361e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. France Soir relate une enquête de l’Associated Press « sur l’usage des technologies anti-Covid à des fins de surveillance ». Quelle investigation ! Il ne me semble pas avoir lu le nom de « Bill Gates » dans cet article. Les valises de billets semblent échapper à la surveillance digitale, de même que les trafics de drogues, d’enfants et de vaxins… Le Média en 4-4-2 propose un best of de Michel Onfray sur les non-vaccinés : « Des contaminateurs du sida, violeurs de jeunes filles, racailles et capricieux ». Je crois que je vais lui envoyer mes meilleurs vœux à ce collabo doublé d’un traître. Louis Fouché a participé à une émission de Radio Courtoisie ce jour (enregistrée le 24/12). À réécouter quand elle sera disponible après sans doute une rediffusion demain. J’ai un peu décroché de mon ordinateur, car j’aurai consacré l’intégralité de mes vacances à rédiger mes articles. Mais cela m’épanouit. Donc aujourd’hui j’ai réservé un billet d’avion pour les vacances de février, et j’ai revu une amie prof (une rareté !) que je n’avais pas vue depuis le covidisme. Elle répondait parfois à mes messages, toujours de façon positive car elle semble être fondue dans un bloc de bienveillance, elle m’avait fait beaucoup de bien quand elle était « coordo » des profs de lettres dans mon précédent bahut. La revoir a été un difficile exercice car elle ne répondait pas au téléphone, seulement aux mails et encore, avec délai. Elle a prétendu qu’elle préférait les réseaux parce qu’elle avait peur de déranger avec le téléphone ; tu parles ! Avant qu’elle n’arrive, j’ai appréhendé qu’elle ne porte un masque, et me suis demandé comment réagir le cas échéant. Mais non, le cas n’est pas échu ; elle m’a embrassé, et m’a avoué que mes écrits et vidéos lui avaient permis de tenir le coup alors qu’elle était démoralisée. Elle s’est fait injecter, m’avait-elle dit, « parce qu’elle fréquentait les transports en commun ». Très férue en psychologie, cela m’étonnait qu’elle n’ait pas débusqué la psychopathie des coronazis. Mais même dans le groupe de spécialistes en psychologie qu’elle fréquente, les gens se sont scindés en pro / anti masque, vax, etc. Elle a prôné la tolérance. Cela m’a fait penser à la métaphore de l’oignon évoquée supra. Si mon modeste exemple a pu l’aider… Elle m’a dit son agacement du wokisme, mais elle adhère à certains aspects de l’arnaque escrologique. Encore des pelures à peler !
 Le 31 décembre, 362e jour de recoronaquista. Piscine, 60 longueurs. 4e épisode de l’enquête sur Fact & Furious de France-Soir. Sautez la longue intro qui ne fait que récapituler les 3 premiers épisodes. Votre serviteur est un voleur de petit chemin ! Je fréquente désormais rarement le supermarché dont j’ai parlé dans un article cette année. Je viens d’y aller pour trouver quelques denrées pour le réveillon. La caissière, une femme un peu hors-norme que je connais depuis des années, sympa, qui cause aux clients – et qui porte encore un ma-masque sur le menton, allez savoir pourquoi ? – a peut-être repéré que je viens rarement et n’ai plus la carte de fidélité, et peut-être a-t-elle voulu faire un « geste commercial » à sa façon. Quoi qu’il en soit, elle n’a pas compté mes deux bouteilles de mousseux, et à la place a compté deux fois un produit à 2 balles. J’ai bien vu que le total était anormalement bas, mais vu que ce magasin était un multirécidiviste des erreurs en sa faveur, j’ai décidé de n’avoir rien vu, en espérant qu’aucun quidam derrière moi ne ramène sa fraise ! 2022 finit bien : Ich bin ein Dieb !

Belle intervention de Laurent Ozon sur Cnews à propos des soignants que le macrovidistan débauche dans les pays pauvres au détriment de leur système de soins, tandis qu’il refuse de réintégrer nos soignants suspendus, au détriment de notre système de soins. L’Aile à Stick propose une brève vidéo pédagogique qui retrace l’historique des mensonges de la presse coronazie en appui aux politiques et médecins coronazis, sur les vaxins. Bien sûr, aussitôt censurée sur le site coronazi du coronazi Bill Gates, j’ai nommé Youtube. J’ai aussi repris une vidéo qui circule sur Twitter dans laquelle Simone Veil évoque les charniers retrouvés en Ukraine en 1940, avec le Père Desbois, et une autre intervention d’Arno Klarsfeld.

 Retour au début de l’article ou passez au 17e épisode : Baroud de déshonneur du national-covidisme (17) (janvier-février 2023). Si ce journal ne vous est pas paru inutile, faites tourner… Abonnez-vous à mon nouveau Fil Telegram Lionel Labosse Canal public qui reprend les articles de ce site et les points essentiels de mon journal, articles & vidéos marquantes, un chouïa d’humour, etc.

Lionel Labosse, augmenté entre le 1er novembre et le 31 décembre 2022.


© altersexualite.com 2022